CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion




Libellé préféré : information patient et grand public;

Définition CISMeF : information produite par des professionnels de santé d'institutions et / ou de sociétés savantes et destinée aux patients, à leurs familles et aussi au grand public;

Synonyme CISMeF : infos patients; IPGP; INFOP; ouvrage de vulgarisation;

type publication (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

information produite par des professionnels de santé d'institutions et / ou de sociétés savantes et destinée aux patients, à leurs familles et aussi au grand public

N1-SUPERVISEE
Faux : Boire du lait chaud aide à mieux dormir
http://www.extenso.org/mythes/detail.php/f/1711
Aucune étude clinique de qualité ne prouve que boire du lait chaud avant de se coucher aide à s'endormir plus vite ou à mieux dormir.
2016
false
false
N
false
Extenso
Canada
français
lait
sommeil
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Le point sur les acides gras oméga-3
http://extenso.org/article/le-point-sur-les-acides-gras-omega-3/
Depuis quelques années, les oméga-3 sont très populaires. On leur attribue des bienfaits pour la santé du coeur. Quelles sont les principales sources d'oméga-3? Sont-elles toutes équivalentes en matière d'effets bénéfiques sur la santé? Quelle quantité doit-on prendre? Extenso fait le tour de la question pour vous.
2016
false
false
false
Extenso
Canada
français
acides gras omega-3
acides gras omega-6
poissons
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Le guide Don d'organes
http://www.dondorganes.fr/sites/default/files/atoms/files/guide_organes_2016vdef-web.pdf
La greffe d’organes est un acte médical de la dernière chance. Elle est envisagée quand l’état du malade se dégrade et que seul le remplacement du ou des organes défaillants par un organe sain, appelé greffon, peut permettre son amélioration. Dans plus de 90% des cas, le greffon provient d’un donneur décédé. Un seul donneur permet souvent de greffer plusieurs malades.
2016
false
true
false
Agence de la Biomédecine
France
français
donneurs de tissus
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Téléphones mobiles et santé - Normes, faits scientifiques et conseils pour une utilisation raisonnable
http://www.health.belgium.be/fr/telephones-mobiles-et-sante
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/19090393/brochure_gsm_sante_FR.pdf
La brochure Téléphones mobiles et santé explique ce que sont le « rayonnement GSM » et les normes auxquelles les GSM doivent satisfaire. Des explications sont également données sur quelques conclusions d'études scientifiques récentes concernant les effets éventuels sur la santé.e
2016
false
false
N
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Bruxelles
Belgique
français
exposition environnementale
Téléphones portables
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Faux : Sauter le déjeuner est un bon moyen pour perdre du poids
http://www.extenso.org/article/sauter-le-dejeuner-est-un-bon-moyen-pour-perdre-du-poids/
Au contraire, des études épidémiologiques ont remarqué que les personnes qui déjeunent tous les jours ont un poids inférieur à celles qui ne déjeunent jamais ou rarement. Des recherches ont également démontré que les gens qui maigrissent à la suite d'un régime conservent mieux leur nouveau poids que ceux qui omettent le premier repas de la journée.
2016
false
false
N
false
Extenso
Canada
français
perte de poids
privation alimentaire
E63.1 - déséquilibre alimentaire
information patient et grand public
déjeuner

---
N1-SUPERVISEE
Zona
http://www.ameli-sante.fr/zona.html
Comment reconnaître ? Que faire ? Quand consulter ? Quel traitement ? Quelle évolution ? Comment prévenir ?
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
zona
zona
zona
zona
signes et symptômes

---
N1-SUPERVISEE
VIH
http://www.ameli-sante.fr/vih.html
Comment reconnaître ? Quel traitement ? Comment dépister ? Comment prévenir ?
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
signes et symptômes
dépistage systématique
infections à VIH

---
N1-SUPERVISEE
Varices des jambes
http://www.ameli-sante.fr/varices-des-jambes.html
Comment reconnaître ? Que faire ? Quand consulter ? Quel traitement ? Quelle évolution ? Comment prévenir ?
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
varices des jambes
varices
varices
signes et symptômes
varices
varices
jambe
varices

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations
http://www.ameli-sante.fr/vaccinations.html
Comprendre Pourquoi se faire vacciner ? Les vaccins obligatoires Les vaccins recommandés Quand se faire vacciner ?
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
vaccination
vaccins
diphtérie
tétanos
poliomyélite
fièvre jaune
lutte contre l'infection
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Troubles du rythme cardiaque
http://www.ameli-sante.fr/troubles-du-rythme-cardiaque.html
Comprendre. Comment reconnaître ? Quel traitement ? Vivre avec sa On appelle trouble du rythme et de la conduction cardiaque une variation anormale du rythme des battements du cœur perturbant son bon fonctionnement.
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
troubles du rythme cardiaque
troubles du rythme cardiaque
troubles du rythme cardiaque
signes et symptômes

---
N1-SUPERVISEE
Troubles de la mémoire
http://www.ameli-sante.fr/troubles-de-la-memoire.html
Comprendre. Que faire ? Quel traitement ?
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
troubles de la mémoire
troubles de la mémoire

---
N1-SUPERVISEE
Troubles anxieux graves de l'adulte
http://www.ameli-sante.fr/troubles-anxieux-graves-de-ladulte.html
Comprendre. Comment reconnaître ? Quel traitement ? Vivre avec sa maladie
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
troubles anxieux
adulte
troubles anxieux
troubles anxieux
signes et symptômes

---
N1-SUPERVISEE
Toux
http://www.ameli-sante.fr/toux.html
La toux est un réflexe naturel de défense pour expulser les mucosités ou les agents irritants des voies respiratoires. Elle peut être aiguë ou chronique, sèche ou grasse. C’est un symptôme très fréquent chez l’enfant. Elle est le plus souvent due à une infection virale mais peut être provoquée par d’autres maladies : reflux gastro-œsophagien, asthme, allergie….
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
toux
toux
toux

---
N1-SUPERVISEE
Stérilité ou infertilité
http://www.ameli-sante.fr/sterilite-ou-infertilite/definition-sterilite.html
On parle de stérilité, ou plutôt d’infertilité d’un couple en l'absence de grossesse après 12 à 24 mois de rapports sexuels complets, réguliers (deux à trois fois par semaine) et sans contraception. Certaines causes, plus nombreuses et mieux connues chez la femme que l'homme, expliquent la stérilité.
2016
false
false
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
infertilité
infertilité
infertilité

---
N1-SUPERVISEE
Sciatique
http://www.ameli-sante.fr/sciatique.html
La sciatique est une douleur du membre inférieur située sur le trajet de la racine L5 ou S1 du nerf sciatique. Elle est souvent associée à des lombalgies ; on parle de lombosciatique. Sa cause principale est la hernie discale, mais l'arthrose lombaire, un traumatisme...peuvent être en cause.
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
gestion de la douleur
sciatique
sciatique
sciatique
sciatique
signes et symptômes

---
N1-SUPERVISEE
Saturnisme
http://www.ameli-sante.fr/saturnisme.html
Comprendre. Comment reconnaître ? Quel traitement ? Comment dépister ? Comment prévenir ?
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
intoxication par le plomb
intoxication par le plomb
intoxication par le plomb
intoxication par le plomb

---
N1-SUPERVISEE
Rubéole
http://www.ameli-sante.fr/rubeole.html
La rubéole est une infection virale aiguë contagieuse. Cette maladie est bénigne sauf lorsqu'elle survient pendant les premiers mois de grossesse chez une femme non immunisée, pouvant être à l'origine de malformations fœtales. La vaccination est le seul moyen efficace pour prévenir ces complications.
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
rubéole
DERMATITE
rubéole
rubéole
signes et symptômes

---
N1-SUPERVISEE
Rougeole
http://www.ameli-sante.fr/rougeole.html
La rougeole est une maladie virale très contagieuse caractérisée par une éruption cutanée précédée d'un épisode de forte fièvre avec toux, rhinite et conjonctivite... Cette maladie peut être responsable de complications surtout chez les nourrissons, les adolescents et les adultes. Sa fréquence a diminué en France ; mais, en raison d'une insuffisance de la couverture vaccinale, des foyers d'épidémie sont encore présents.
2016
false
false
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
rougeole
rougeole
signes et symptômes
rougeole
rougeole

---
N1-VALIDE
Mercure et santé - Aide-mémoire N 361
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs361/fr/index.html
Principaux faits Le mercure est un élément présent dans la nature que l'on retrouve dans l'air, l'eau et les sols. L'exposition au mercure, même à de petites quantités, peut causer de graves problèmes de santé et constitue une menace pour le développement de l'enfant in utero et à un âge précoce. Le mercure peut avoir des effets toxiques sur les systèmes nerveux, digestif et immunitaire, et sur les poumons, les reins, la peau et les yeux. Le mercure est considéré par l'OMS comme l'un des dix produits chimiques ou groupes de produits chimiques extrêmement préoccupants pour la santé publique. Les gens sont exposés au méthyle mercure principalement lorsqu'ils consomment du poisson ou des crustacés contenant ce composé organique.
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
information scientifique et technique
information patient et grand public
mercure
exposition environnementale
intoxication au mercure

---
N1-VALIDE
Appendicite aiguë
http://www.ameli-sante.fr/appendicite-aiguee.html
L’appendicite aiguë est une inflammation brutale de l’appendice. Ce segment d’intestin mesure une dizaine de centimètres de long sur quelques millimètres de large. Il est situé au niveau de la première partie du gros intestin, appelée cæcum. Des résidus de matières fécales, un corps étranger ou une compression extérieure peuvent obstruer l’appendice et provoquer une multiplication bactérienne et une inflammation.
2016
false
true
false
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
appendicite
maladie aiguë

---
N1-SUPERVISEE
Piqûres d'insectes : guêpes, abeilles, frelons et bourdons
http://www.ameli-sante.fr/piqures-dinsectes-guepes-abeilles-frelons-et-bourdons/comment-reconnaitre-rapidement-la-gravite-dune-piqure-dabeille-de-guepe-de-frelon-ou-de-bourdon.html
L'injection de venin lors d'une piqûre de guêpe, abeille, frelon ou bourbon est le plus souvent responsable d'une réaction locale désagréable mais bénigne. Cependant, une réaction grave peut survenir soit en cas de piqûres multiples, soit lors d'une simple piqûre chez une personne devenue allergique après une première sensibilisation au venin.
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
morsures et piqûres d'insectes
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Coliques néphrétiques
http://www.ameli-sante.fr/coliques-nephretiques.html
La colique néphrétique est une douleur aiguë, unilatérale et lombaire due à la présence d'un obstacle dans l'un des deux uretères. Cet obstacle (le plus souvent un calcul ou lithiase) met en tension la voie urinaire ainsi que le rein situé plus haut.
2016
false
false
false
Améli Santé
France
français
colique néphrétique
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Convulsions fébriles de l'enfant
http://www.ameli-sante.fr/convulsions-febriles-de-lenfant.html
Les convulsions fébriles surviennent chez un enfant (entre 5 mois et 5 ans) présentant une fièvre dans un contexte d'infection banale, le plus souvent virale. Bien qu'impressionnantes, ces convulsions sont sans gravité, mais peuvent parfois récidiver lors d'un nouvel épisode fébrile.
2016
false
false
false
Améli Santé
France
français
enfant
crises convulsives fébriles
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Déshydratation
http://www.ameli-sante.fr/deshydratation.html
La déshydratation est un manque d'eau et de sels minéraux dans le corps. Elle survient lorsque des pertes excessives d'eau (dues à une diarrhée, une transpiration excessive par exemple) ne sont pas compensées. Elle est plus fréquente et grave chez les nourrissons et les personnes âgées. Il est important de la reconnaître dès les premiers symptômes : soif, sécheresse des lèvres, petite perte de poids ... avant qu'elle ne devienne grave.
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
déshydratation
traitement d'urgence
signes et symptômes
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Douleurs thoraciques
http://www.ameli-sante.fr/douleur-thoracique.html
La douleur thoracique est fréquente. Chacun des éléments qui constituent le thorax peut en être à l'origine. Des pathologies abdominales peuvent également être responsables de douleurs projetées dans le thorax. La gravité d'une douleur du thorax dépend de la pathologie en cause.
2016
false
false
false
Améli Santé
France
français
douleur thoracique
traitement d'urgence
signes et symptômes
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Fièvre chez l'enfant
http://www.ameli-sante.fr/fievre-chez-lenfant.html
La fièvre est une élévation de la température du corps au-delà de 38 . C'est une réaction normale de l'organisme pour l'aider à lutter contre une infection. Il est important de bien savoir comment la mesurer. En elle-même, la fièvre est le plus souvent sans gravité et ne nécessite un traitement que lorsqu'elle dépasse 38 5C et qu'elle est mal supportée.
2016
false
false
false
Améli Santé
France
français
enfant
fièvre
fièvre
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Perte de l'acuité auditive ou surdité
http://www.ameli-sante.fr/perte-de-lacuite-auditive-ou-surdite/quand-parle-t-on-de-surdite-et-quelles-sont-les-causes-de-la-perte-auditivenbsp.html
La surdité ou perte de l'acuité auditive est la diminution de la capacité à percevoir les sons. Elle est d'intensité variable, uni ou bilatérale. On différencie la surdité de transmission due à une anomalie de transmission du signal sonore au niveau du conduit auditif ou de l'oreille moyenne (séquelles d'otites ou otospongiose par exemple) et la surdité de perception par atteinte de l'oreille interne (exposition au bruit intense par exemple). La presbyacousie est la perte de l'audition due au vieillisement
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
surdité
signes et symptômes
perte d'audition
perte d'audition
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Perte de connaissance
http://www.ameli-sante.fr/perte-de-connaissance.html
La perte de connaissance souvent appelée malaise ou évanouissement est la rupture des relations conscientes d'une personne avec son entourage. Toutes les pertes de connaissance ne se ressemblent pas. En effet, la perte de connaissance peut survenir progressivement ou brutalement. Elle est soit incomplète (c'est la lipothymie), soit complète. Sa durée varie de quelques secondes à quelques minutes. Lorsque la perte de connaissance est complète et de courte durée, on parle de syncope.
2016
false
false
false
Améli Santé
France
français
traitement d'urgence
syncope
perte de conscience
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Mal de dos
http://www.ameli-sante.fr/mal-de-dos.html
Le mal de dos aussi appelé dorsalgies, lombalgies, lumbago, mal de reins, tour de rein est un mal fréquent qui atteint la région du dos située depuis le bas du cou jusqu’au bassin.
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
gestion de la douleur
information patient et grand public
dorsalgie
signes et symptômes
dorsalgie

---
N1-SUPERVISEE
Mal de gorge
http://www.ameli-sante.fr/mal-de-gorge.html
Le mal de gorge est un symptôme fréquent, dû le plus souvent à une infection virale et plus rarement bactérienne. D’autres causes peuvent expliquer l’irritation source de douleurs : allergie, pollution, tabagisme, remontées acides de liquide gastrique…
2016
false
false
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
pharyngite
signes et symptômes
pharyngite

---
N1-VALIDE
Protégeons les antibiotiques
http://www.ameli-sante.fr/protegeons-les-antibiotiques.html
Comprendre les résistances bactériennes Connaître les comportements inappropriés Les maladies qui guérissent sans antibiotiques
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
antibactériens
information patient et grand public
enregistrement vidéo

---
N1-VALIDE
Anxiété généralisée
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/anxiete-generalisee
Vous avez de l'anxiété chronique avec un sentiment de nervosité permanent ; du mal à vous concentrer, des troubles de mémoire, une irritabilité ; des signes physiques tels que : fatigue, tensions dans les muscles, agitation, troubles du sommeil.
2016
false
false
N
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Bruxelles
Belgique
français
information patient et grand public
troubles anxieux
anxiété généralisée

---
N1-VALIDE
Hémorroïdes
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/hemorroides
Les hémorroïdes correspondent à une dilatation et une inflammation de veines de la partie basse du rectum et de l'anus. Elles peuvent être situées à l'intérieur ou à l'extérieur de l'orifice anal. Elles sont la conséquence d'une trop grande pression dans l'intestin.
2016
false
false
N
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Bruxelles
Belgique
français
hémorroïdes
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Insuffisance veineuse
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/insuffisance-veineuse
Les veines permettent au sang de rejoindre le coeur. Pour éviter une stagnation de sang dans les jambes, elles sont munies de valvules anti reflux. Quand le système valvulaire est défaillant, le sang stagne dans les jambes : on parle alors d'insuffisance veineuse.
2016
false
false
N
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Bruxelles
Belgique
français
insuffisance veineuse
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Alimentation de l'enfant et de l'adolescent, de 3 à 18 ans
http://www.ameli-sante.fr/alimentation-de-lenfant-et-de-ladolescent-de-3-a-18-ans.html
L'alimentation de l'enfant est un facteur important pour une croissance harmonieuse. Elle doit être variée et équilibrée. Certaines catégories d'aliments doivent être consommées tous les jours.
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
régime alimentaire
enfant
adolescent
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Infarctus du myocarde
http://www.ameli-sante.fr/urgence-infarctus-mocarde.html
L'infarctus du myocarde, aussi appelé « crise cardiaque » est la destruction d'une partie du muscle cardiaque (le myocarde). L'infarctus se produit lorsque cette partie du coeur n'est plus irriguée par le sang. Pour agir rapidement, il est important de connaître les signes avant-coureurs de l'infarctus du myocarde.
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
infarctus du myocarde
information patient et grand public
urgences

---
N1-SUPERVISEE
Rhume de hanche
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/rhume-de-hanche
Votre enfant a mal au niveau de la hanche, il boite et refuse de poser son pied par terre. Il a une légère fièvre mais il se sent en forme.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
synovite
synovite
enfant
hanche

---
N1-SUPERVISEE
Rhume des foins
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/rhume-des-foins
C’est le printemps et votre enfant éternue, il a le nez bouché qui coule et picote. Il a souvent les yeux rouges qui larmoient et il se frotte les yeux.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
rhinite allergique saisonnière
enfant
rhinite allergique saisonnière

---
N1-SUPERVISEE
Roséole
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/roseole
Votre nourrisson a de la fièvre depuis deux jours sans avoir d’autre symptôme : sans toux, rhume, mal à la gorge ou diarrhée. Aujourd’hui, le troisième jour, la fièvre est tombée et de petits boutons sont apparus sur son torse et son ventre. Il reste en pleine forme et sourit facilement.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
exanthème subit
exanthème subit
exanthème subit
exanthème subit
enfant
exanthème subit

---
N1-SUPERVISEE
Rougeole
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/rougeole
Votre enfant vous inquiète car il est couvert de boutons, il est très fatigué et il vous semble vraiment malade. Sa maladie a débuté il y a quelques jours par une forte toux et un rhume.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
rougeole
rougeole
rougeole
rougeole
enfant
rougeole

---
N1-SUPERVISEE
Rubéole
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/rubeole
Votre enfant est couvert de minuscules boutons rouges et il a une légère fièvre.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
rubéole
rubéole
rubéole
rubéole
enfant
rubéole

---
N1-SUPERVISEE
Mon enfant saigne du nez
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/saigne-du-nez
Soudain, votre enfant saigne du nez. Du sang frais rouge coule d’une narine. Vous êtes inquiète et ne savez pas comment réagir.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
épistaxis
épistaxis
épistaxis
épistaxis
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Scarlatine
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/scarlatine
Votre enfant vous inquiète car il a une forte température, il frissonne, et se plaint d’avoir mal à la gorge. Avec l’aide d’une lampe de poche, vous observez que le fond de sa gorge est rouge vif. Vous remarquez des plaques rouges formées de minuscules boutons sur son corps : sur le visage, le tronc, les plis de l’aine et sous les bras.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
scarlatine
scarlatine
scarlatine
enfant
scarlatine

---
N1-SUPERVISEE
Signes d'alerte
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/signes-d-alerte
Voici une liste des signes d'alerte qui doivent vous faire consulter immédiatement votre pédiatre ou un centre d'urgences pédiatriques.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
hypotension artérielle
enfant
déshydratation
douleur
nouveau-né
nourrisson
fièvre
léthargie
troubles respiratoires
purpura
diabète

---
N1-SUPERVISEE
Sinusite
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/sinusite
Votre enfant a le nez qui coule depuis plus de dix jours. Cet écoulement est jaune-vert et nauséabond, il s’évacue par les narines ou dans l’arrière-gorge. Votre enfant tousse surtout la nuit. Il se plaint d’avoir mal à la tête lorsqu’il se penche en avant.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
sinusite
sinusite
sinusite
enfant
sinusite

---
N1-SUPERVISEE
Spasme du sanglot
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/spasme-du-sanglot
Votre enfant vient d’avoir une sorte de « crise » provoquée par une contrariété, une peur ou une douleur. Votre enfant a alors commencé à pleurer très vigoureusement. Soudain, il a poussé un long cri et a retenu sa respiration avec la bouche ouverte et le regard fixe.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
enfant
enfant d'âge préscolaire
spasme
spasme
spasme du sanglot

---
N1-SUPERVISEE
Surpoids
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/surpoids
Vous trouvez que votre enfant prend beaucoup de poids et qu’il a des petits bourrelets sur le ventre. Il doit porter des habits d’une taille supérieure à la taille correspondant à son âge. Vous vous demandez si votre enfant est en surpoids.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
enfant
surpoids
surpoids
surpoids
surpoids

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome pied-main-bouche
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/pied-main-bouche
Votre enfant a une fièvre modérée et mal à la gorge. Vous observez des petits boutons rouges accompagnés parfois de vésicules (ce sont des boutons remplis d’eau comme une goutte de rosée) sur ses mains, ses pieds et sur ses fesses. Il y a de grands aphtes dans sa bouche, surtout au fond de sa gorge.
2016
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
syndrome mains-pieds-bouche
syndrome mains-pieds-bouche
syndrome mains-pieds-bouche
enfant
syndrome mains-pieds-bouche

---
N1-SUPERVISEE
Comment prendre la Température
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/comment-prendre-la-temperature
Votre enfant a une fièvre modérée et mal à la gorge. Vous observez des petits boutons rouges accompagnés parfois de vésicules (ce sont des boutons remplis d’eau comme une goutte de rosée) sur ses mains, ses pieds et sur ses fesses. Il y a de grands aphtes dans sa bouche, surtout au fond de sa gorge.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
température du corps
enfant
thermomètres

---
N1-SUPERVISEE
Torsion testiculaire
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/torsion-testiculaire
Votre adolescent vous inquiète car il a très, très mal dans la région des testicules ou dans le bas-ventre. Sa bourse est gonflée et rouge. Il a envie de vomir.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
torsion du cordon spermatique
enfant
torsion du cordon spermatique

---
N1-SUPERVISEE
Torticolis
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/torticolis
Votre enfant a la tête penchée sur le côté. Il n’arrive pas à redresser sa tête car cela lui fait mal. La musculature de son cou est contractée.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
torticolis
enfant
torticolis

---
N1-SUPERVISEE
Mon enfant tousse
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/toux
La toux nettoie les poumons et les débarrasse des sécrétions (glaires) contaminées par des microbes. Votre enfant peut avoir une toux « grasse » : on entend alors l’accumulation des sécrétions dans ses bronches ou une toux « sèche » : irritative. Il arrive que votre enfant vomisse après de fortes quintes de toux.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
toux
toux
toux
toux
toux
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Une Solution de Réhydratation
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/solution-de-rehydratation
Une solution de réhydratation (Oralpädon ) est une poudre contenant du glucose (sucre) et des électrolytes (sels). Elle permet de réhydrater votre enfant lorsque celui-ci a perdu beaucoup d’eau et de sels suite à des diarrhées ou à des vomissements.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
solutions réhydratation
enfant
solutions réhydratation

---
N1-SUPERVISEE
Urticaire
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/urticaire
Des plaques rouges avec un centre plus clair apparaissent sur la peau de votre enfant. D’une heure à l’autre, ces plaques disparaissent, puis réapparaissent à d’autres endroits. Elles sont accompagnées de violentes démangeaisons. C’est rouge, c’est gonflé et ça gratte !
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
enfant
urticaire
urticaire
urticaire

---
N1-SUPERVISEE
Varicelle
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/varicelle
De minuscules cloques contenant du liquide clair sont apparues sur la peau de votre enfant. Elles ont débuté sur sa tête, derrière ses oreilles, puis se sont étendues à tout son corps. Votre enfant a également une légère fièvre.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
enfant
varicelle
varicelle
varicelle
varicelle
varicelle

---
N1-SUPERVISEE
Verrue
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/verrue
Votre enfant a une petite bosse rugueuse de couleur chair sous le pied ou sur les doigts.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
enfant
verrues
verrues
verrues
verrues

---
N1-SUPERVISEE
Mon enfant est inconscient
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/mon-enfant-est-inconscient
Voici les gestes à faire d'urgence si votre enfant est inconscient.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
perte de conscience
perte de conscience
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Massage cardiaque
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/massage-cardiaque
Placez votre enfant sur le dos sur une surface dure. Agenouillez-vous à ses côtés.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
enfant
nourrisson
massage cardiaque

---
N1-SUPERVISEE
Comment dégager les voies aériennes
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/degager-voies-aeriennes
Lorsque votre enfant est inconscient, la position de sa tête obstrue le passage de l'air.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
obstruction des voies aériennes
perte de conscience
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Comment pratiquer la Respiration artificielle
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/respiration-artificielle
Pour les bébés et les enfants.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
nourrisson
enfant
ventilation artificielle

---
N1-SUPERVISEE
Comment utiliser un Défibrillateur automatique
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/defibrillateur
Le défibrillateur automatique est un appareil que vous trouvez dans certains lieux publics. Il se branche sur la poitrine d’une personne en arrêt cardiaque par deux électrodes-patch. Ensuite, l’appareil transmet à haute voix la marche à suivre et s’il est utile d’administrer un choc électrique en appuyant sur un bouton.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
enfant
défibrillateurs

---
N1-SUPERVISEE
Comment placer un enfant en Position latérale de sécurité
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/position-laterale-de-securite
Si votre enfant est inconscient et qu’il respire : placez-le en position latérale de sécurité.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
premiers secours
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Manoeuvre en cas d’étouffement
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/manoeuvre-en-cas-d-etouffement
Votre enfant a mis un petit objet ou un morceau de nourriture dans sa bouche et n’arrive plus à respirer.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
obstruction des voies aériennes
enfant
nourrisson
obstruction des voies aériennes

---
N2-AUTOINDEXEE
Les menstruations
http://www.rfi.fr/emission/20161107-menstruations
De la puberté à la ménopause, les règles font partie de la vie des femmes. Pourquoi est-ce un sujet aussi tabou ? Qu’est-ce que le cycle menstruel ? Pourquoi sont-elles parfois douloureuses ?
2016
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
information patient et grand public
menstruation normale
menstruation

---
N3-AUTOINDEXEE
La thrombose hémorroïdaire œdèmateuse
http://www.sfed.org/files/files/fichprocto_thrombhemoroedem.pdf
Qu’est-ce que la thrombose? L’explication physiopathologique n’est pas certaine, mais s’agit d’un caillot qui se forme dans les plexus hémorroïdaires externes; il induit parfois une réaction inflammatoire, avec ici de l’œdème, ce qui majore la douleur.
2016
false
false
false
SFED - Société Française d'Endoscopie Digestive
France
français
image
information patient et grand public
thrombose
thrombose
oedème
thrombus

---
N1-VALIDE
Crises non épileptiques
http://www.epi.ch/page.php?pages_id=1230&language=fr
Même si elle y ressemble au premier abord, une crise n'est pas forcément épileptique. Il n'est pas simple de faire la différence entre les deux, et il arrive même à des neurologues expérimentés de confondre crises épileptiques et non épileptiques. Notre dépliant d'information décrit les causes possibles, les symptômes, le diagnostic ainsi que le traitement et préconise des mesures en cas de crise. Il s'adresse en premier lieu aux personnes atteintes de crises physiologiques ou psychogènes et à leurs proches, mais présente également un intérêt pour les professionnels
2016
false
false
false
Ligue Suisse contre l'Epilepsie
Suisse
français
information scientifique et technique
information patient et grand public
Crise (non épileptique)

---
N2-AUTOINDEXEE
Quel gras vous veut du bien ?
http://www.avisdexperts.ch/videos/view/6090
Le gras, c’est non seulement bon, mais nécessaire. Problème? Entre celui qui est caché, les saturés ou mono et poly insaturés, les trans, les omégas 3,6,9, pas facile de savoir quelles matières grasses nous veulent vraiment du bien.
2016
false
false
false
Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande
France
français
enregistrement vidéo
information patient et grand public
bon

---
N1-VALIDE
Cystite aiguë simple, à risque de complication ou récidivante, de la femme
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722827/fr/cystite-aigue-simple-a-risque-de-complication-ou-recidivante-de-la-femme
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724062/fr/fiche-memo-cystite-aigue-simple-a-risque-de-complication-ou-recidivante-de-la-femme
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information patient et grand public
cystite
maladie aiguë
cystite
antibactériens
récidive

---
N2-AUTOINDEXEE
L’art-thérapie
http://www.rfi.fr/emission/20161124-art-therapie-pascale-senk-anne-marie-dubois-marie-laure-colrat-annie-maillet-haiku
A l’occasion du Congrès International d'Art-thérapie qui se déroule du 25 au 26 novembre à Tours. L’art-thérapie permet d’accéder à des sentiments et à des émotions refoulés, grâce à la création artistique (peinture, théâtre, danse…), c’est un moyen de se réconcilier avec soi-même. Quels sont les résultats de l’art-thérapie ? Que montrent les études ?
2016
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
information patient et grand public
thérapie par l'art
ART
thérapie par l'art

---
N2-AUTOINDEXEE
L'immunothérapie
http://www.avisdexperts.ch/videos/view/6113
Dans les nouvelles thérapies anti-cancer, sans doute celle qui suscite le plus d’espoirs. Le principe de l’immunothérapie est de refaire travailler les défenses naturelles du corps.
2016
false
false
false
Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande
France
français
enregistrement vidéo
information patient et grand public
immunothérapie
immunothérapie

---
N1-VALIDE
Troubles Causés par l’Alcoolisation Foetale - Guide pour les parents & les aidants
http://vivreaveclesaf.fr/uploads/Guide-pour-familles-SAF-28juillet2016.pdf
Cet ouvrage s’adresse avant tout à vous, les parents, que vos enfants soient biologiques, adoptés ou vivant en familles d’accueil, dès lors qu’ils ont pu être exposés à l’alcool in utero.
2016
false
false
false
Vivre avec le SAF
France
français
information patient et grand public
troubles du spectre de l'alcoolisation foetale

---
N2-AUTOINDEXEE
Guérir de la lèpre
http://www.avisdexperts.ch/videos/view/6125
Bonne nouvelle sur le front de la lèpre. Cette maladie grave, qui a suscité l'effroi au fil des siècles, a pratiquement disparu. Ces 20 dernières années, plus de 16 millions de patients ont été guéris. Le taux de prévalence de la maladie a baissé de 99 %!
2016
false
false
false
Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande
France
français
enregistrement vidéo
information patient et grand public
lèpre
lèpre

---
N2-AUTOINDEXEE
La transplantation: apprentissage de l’indépendance chez les enfants
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/TestsAndTreatments/Procedures/Pages/transplant-how-child-becomes-more-independent.aspx
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
France
français
information patient et grand public
enfant
apprentissage
enfant
apprentissage

---
N2-AUTOINDEXEE
La transplantation: comment les hôpitaux soutiennent l’interdépendance chez les adolescents
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/TestsAndTreatments/Procedures/Pages/transplant-how-hospitals-support-teen-independence.aspx
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
adolescence
hôpital
adolescent
hôpitaux

---
N2-AUTOINDEXEE
La transplantation: comment motiver votre adolescent à acquérir de nouvelles aptitudes
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/TestsAndTreatments/Procedures/Pages/transplant-motivating-teen-new-skills.aspx
Il va sans dire que l’apprentissage d’aptitudes chez les enfants exige une planification systématique et une période assez longue. Cependant, l’effort à déployer vaut le coup, car l’enfant doit posséder ces aptitudes pour être en mesure de prendre soin de lui-même plus tard dans la vie. En revanche, il peut être très difficile de convaincre un enfant qu’il est dans son intérêt d’accomplir des tâches qu’il n’a pas particulièrement tendance à vouloir ni à aimer faire (comme remplir un pilulier).
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
motivation
motivation diminuée
adolescent
adolescence
motivation
aptitude

---
N1-SUPERVISEE
La transplantation: comment soutenir votre enfant à acquérir des aptitudes nécessaires à ses soins de santé
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/TestsAndTreatments/Procedures/Pages/transplant-support-healthcare-skills.aspx
Il existe de nombreuses stratégies que vous pouvez employer afin de soutenir votre enfant à faire l'apprentissage d'aptitudes précises et de prendre de bonnes habitudes concernant ses soins de santé. Par exemple, vous pourriez lui demander ce qu’il est à l’aise de faire et sur quoi il souhaiterait se concentrer.
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
éducation pour la santé
enfant
transplantation
adolescent
soins de l'enfant

---
N1-SUPERVISEE
La transplantation: gestion de vos préoccupations au sujet du bien-être de votre adolescent
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/TestsAndTreatments/Procedures/Pages/transplant-managing-concerns-about-teen-wellbeing.aspx
En tant que parent, vous estimez sans doute que c’est votre devoir de protéger vos enfants. Toutefois, les parents peuvent parfois surprotéger un enfant qui a eu des problèmes de santé. Cette attitude est compréhensible quoiqu’à long terme, elle entraîne plus de difficultés qu’elle ne permet d’en prévenir.
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
transplantation
relations parent-enfant
transplantation
adolescent

---
N1-SUPERVISEE
La transplantation: incidences pécuniaires
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/TestsAndTreatments/Procedures/Pages/transplant-impact-on-finances.aspx
Le traitement des maladies chroniques est coûteux. Malgré les programmes d’assurance-santé provinciaux, les parents ont de nombreuses dépenses : médicaments non couverts par les régimes d’assurance-médicaments, franchises des régimes d’assurance-médicaments, transport en commun ou essence et stationnement pour aller à l’hôpital, repas pendant les rendez-vous à la clinique, hébergement à proximité de l’hôpital.
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
gestion financière
transplantation
enfant
frais hospitaliers

---
N1-SUPERVISEE
La transplantation: incidences sur les frères et sœurs de votre enfant malade
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/TestsAndTreatments/Procedures/Pages/transplant-impact-on-siblings.aspx
La transplantation peut aussi avoir des incidences sur vos autres enfants, tant en ce qui a trait à vos rapports avec eux qu’à leurs relations avec votre enfant malade. Comme vous passez plus de temps avec votre enfant atteint d’une maladie chronique, vous en avez moins à consacrer à vos autres enfants.
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
relations familiales
transplantation
transplantation
fratrie
enfant

---
N1-SUPERVISEE
La transplantation: Incidences sur les parents et les soignants
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/TestsAndTreatments/Procedures/Pages/transplant-impact-on-parents-caregivers.aspx
Le rôle de parent est parfois très stressant, et un problème de santé grave augmente de façon considérable le stress qui y est associé. Les problèmes de santé d'un enfant peuvent affecter : vos soins généraux, votre santé émotionnelle, vos rapports avec votre partenaire.
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
relations parent-enfant
Relations entre professionnels de santé et patients
transplantation
enfant
transplantation
relations familiales

---
N1-SUPERVISEE
La transplantation: incidences sur votre adolescent
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/TestsAndTreatments/Procedures/Pages/transplant-impact-on-child.aspx
Une maladie d'un adolescent à long terme et ses traitements peuvent influer sur : sa croissance et son développement en général, sa performance scolaire, son estime de soi.
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
transplantation
transplantation
établissements scolaires
développement de l'adolescent
adolescent

---
N1-SUPERVISEE
La transplantation: l'assistance de votre réseau
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/TestsAndTreatments/Procedures/Pages/transplant-getting-support.aspx
Le fait d’avoir un enfant qui est atteint d’une maladie chronique peut fortement isoler les parents. Profiter d’un bon réseau de soutien peut cependant faire toute la différence. Ce sont généralement les amis et les membres de la famille élargie qui fournissent aux parents d’un enfant aux prises avec une maladie chronique le soutien pratique, affectif, et parfois pécuniaire, pendant les périodes de grand stress.
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
soutien social
transplantation
relations familiales
enfant
maladie chronique

---
N1-SUPERVISEE
La transplantation: mesures à prendre si votre adolescent cesse d’acquérir de nouvelles aptitudes nécessaires à ses soins de santé
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/TestsAndTreatments/Procedures/Pages/transplant-when-teen-is-not-learning-healthcare-skills.aspx
Il arrive parfois que, soudainement, les adolescents cessent d’effectuer correctement une tâche associée à leurs propres soins de santé ou la laissent carrément tomber. Dans d’autres situations, il semble tout simplement que les adolescents soient incapables ou refusent de se charger de tâches de façon continue même s’ils étaient prêts à s’en occuper au départ.
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
développement de l'adolescent
Observance thérapeutique
transplantation
Acceptation des soins par le patient
adolescent

---
N2-AUTOINDEXEE
Réanimation cardio-respiratoire (RCR) chez un enfant (1 an à la puberté)
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/ConditionsandDiseases/FirstAid/Pages/CPR-Child-First-Aid.aspx
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
cardiologie
puberté
coeur, sai
enfant
réanimation
restauration coronoradiculaire
puberté
enfant
appareil respiratoire, sai

---
N2-AUTOINDEXEE
Sécurité aquatique et prevention des noyades
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/SafetyandtheEnvironment/OutdoorSafety/Pages/watersafety.aspx
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
noyade
sécurité

---
N1-VALIDE
L'autisme
http://www.autisme.gouv.fr
http://social-sante.gouv.fr/grands-dossiers/l-autisme/
Cet espace délivre une information officielle et validée par un comité scientifique conforme aux recommandations de bonnes pratiques de la Haute Autorité de Santé et de l’ANESM, destinée à informer le grand public, tout comme les personnes concernées et leurs familles. Cet espace web a pour but de : donner l’accès à un état des connaissances actualisé, rappeler les recommandations de bonne pratique, diffuser une information objective et validée scientifiquement, contribuer à modifier les représentations, casser les préjugés, informer sur l’accompagnement dédié et l’importance du diagnostic.
false
false
false
Ministère des Affaires sociales et de la Santé
France
français
site institutionnel
information patient et grand public
trouble autistique
trouble autistique

---
N2-AUTOINDEXEE
Non fondée : Manger des sucres et des graisses au même repas fait grossir
http://www.extenso.org/article/manger-des-sucres-et-des-graisses-au-meme-repas-fait-grossir/
Inutile de vous compliquer la vie : consommer au même repas des pâtes et du fromage ne vous fera pas grossir. Pour perdre du poids, une seule règle prévaut : manger moins et bouger plus. Selon certains, ce n’est pas une trop grande consommation de calories qui cause la prise de poids, mais bien la combinaison des aliments riches en graisses et en sucres. Ce serait donc correct de manger du fromage, mais sans pain, et de la viande, mais en laissant de côté les pâtes, le riz ou les pommes de terre…
2016
false
false
false
Extenso
Canada
français
information patient et grand public
Sucres
graisse
matières grasses
repas
alimentation
consommation alimentaire

---
N2-AUTOINDEXEE
Probable : Le vin rouge, c’est bon pour le cœur
http://www.extenso.org/article/le-vin-rouge-c-est-bon-pour-le-coeur/
Boire un à deux verres d’alcool chaque jour pourrait avoir un effet favorable sur la santé du cœur. Mais pour prévenir les maladies cardiovasculaires, l’alcool se situe encore bien loin derrière une alimentation saine, la pratique d’activité physique et la cessation du tabagisme…
2016
false
false
false
Extenso
Canada
français
information patient et grand public
coeur
vin rouge
vin
bon
diagnostic probable

---
N2-AUTOINDEXEE
Faux : L’alcool réchauffe le corps
http://www.extenso.org/article/l-alcool-rechauffe-le-corps/
La consommation d’alcool semble vous réchauffer momentanément, mais elle accentue plutôt le refroidissement de l'organisme à moyen terme.
2016
false
false
false
Extenso
Canada
français
information patient et grand public
réchauffement
alcool éthylique
alcool
Alcooliques
alcoolisme
faux
Parties du corps
alcools
alcool
artificiel

---
N2-AUTOINDEXEE
Faux : Le café aide à dégriser
http://www.extenso.org/article/le-cafe-aide-a-degriser/
Prendre un café après une veillée bien arrosée peut vous aider à rester éveillé, mais vous demeurerez tout aussi ivre... Seul le temps permet à votre organisme d’éliminer l’alcool ingéré.
2016
false
false
false
Extenso
Canada
français
information patient et grand public
artificiel
café
café
faux

---
N3-AUTOINDEXEE
La fin de vie
http://social-sante.gouv.fr/grands-dossiers/findevie/
La « fin de vie » désigne les derniers moments de vie d’une personne arrivant en phase avancée ou terminale d’une affection/ maladie grave et incurable. Pour le corps médical, à ce stade, l’objectif n’est pas de guérir mais plutôt de préserver jusqu’à la fin la qualité de vie des personnes et de leur entourage face aux symptômes et aux conséquences d’une maladie évolutive, avancée et à l’issue irrémédiable.
2016
false
false
false
Ministère des Affaires sociales et de la Santé
France
français
information patient et grand public
fin
vie

---
N1-SUPERVISEE
Faux : Le jeûne purifie l'organisme
http://www.extenso.org/mythes/detail.php/f/1471
Encore aujourd'hui, aucune étude sérieuse n'a démontré que se priver de nourriture pendant plusieurs jours est bénéfique pour l'organisme.
2016
false
false
N
false
Extenso
Canada
français
jeûne
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans
Guide pratique pour les mères et les pères
https://www.inspq.qc.ca/mieux-vivre
https://www.inspq.qc.ca/publications/2052
Cet outil de promotion de la santé et du bien-être du nourrisson est remis gratuitement à tous les parents québécois lors de la naissance ou de l'adoption de leur enfant. L'édition 2009 est une réimpression de l'édition 2008. Les principales mises à jour concernent quelques sujets de l'actualité de la dernière année. Ainsi, les rubriques Prévention des infections d'origine alimentaire, notamment l'information sur listériose pendant la grossesse, et Dormir en sécurité ont été revues. Autre changement majeur, nous avons revisé l'index afin, nous l'espérons, de faciliter vos recherches dans le Mieux vivre
2016
false
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
nourrisson
grossesse
parturition
régime alimentaire
famille
nouveau-né
information patient et grand public
guide

---
N1-VALIDE
Les cancers de l'enfant
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/cancers-de-l-enfant/oncopediatrie.html
Ce sont des maladies rares en comparaison de leur fréquence chez les adultes. Ils représentent, toutes localisations confondues, 1 % de l'ensemble des cancers. Leur incidence annuelle est estimée à 120 cas par million d'enfants soit un risque de survenue des 1 sur 700 enfants. Cela correspond, en France à environ 2000 nouveaux cas par an. Certains types de cancer se rencontrent pratiquement uniquement dans l'enfance.
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
facteurs de risque
enfant
adolescent
tumeur de Wilms
tumeurs du cerveau
tumeurs
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Cancer des voies biliaires et de la vésicule
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/appareil-digestif/cancers-des-voies-biliaires-vesicule.html
introduction, le cancer de la vésicule biliaire, les cholangiosarcomes
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
tumeurs des voies biliaires
cholangiocarcinome
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Autres cancers du tube digestif
grêle, anus, tumeurs stromales
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/appareil-digestif/autres-cancers-du-tube-digestif/tumeurs-stromales.html
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
intestin grêle
tumeurs de l'intestin
tumeurs de l'anus
tumeurs de l'appareil digestif
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Mésothéliome pleural
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/voies-aeriennes/mesotheliome-pleural.html
la maladie, le diagnostic & la stadification, les traitements
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
tumeurs de la plèvre
mésothéliome
tumeurs de la plèvre
mésothéliome
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Le cancer de l'amydgdale
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/voies-aeriennes/autres-cancers-orl/le-cancer-de-l-amygdale.html
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
tumeurs de l'amygdale
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Le cancer des glandes salivaires
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/voies-aeriennes/autres-cancers-orl/le-cancer-de-la-parotide.html
Ce sont des cancers peu fréquents dont l'incidence annuelle est de 0,4 à 2,6 cas pour 100 000 personnes. Ils représentent environ 5 % des tumeurs de la tête et du cou.
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
tumeurs de la parotide
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Le cancer de la langue
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/voies-aeriennes/autres-cancers-orl/le-cancer-de-la-langue.html
Les carcinomes de la langue mobile représentent environ un tiers des cancers de la cavité buccale, et ceux de la base de la langue 20 % des cancers de l'oropharynx.
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
tumeurs de la langue
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Bronchiolite
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/bronchiolite
Votre bébé vous inquiète car depuis quelques jours il a un rhume, il tousse et a de la fièvre.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
bronchiolite
bronchiolite
bronchiolite
nourrisson
bronchiolite

---
N1-SUPERVISEE
Bronchite obstructive
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/bronchite-obstructive
Votre bébé a plus d’une année et il tousse, il a un rhume avec une légère fièvre. Il vous inquiète car il a une respiration sifflante et il a du mal à respirer. À chaque respiration, sa peau se creuse entre les côtes et ses narines se dilatent.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
bronchopneumopathies obstructives
bronchopneumopathies obstructives
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Mon enfant s'est brûlé
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/s-est-brule
Mon enfant s’est brûlé en renversant une casserole d’eau bouillante.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
brûlures
brûlures
brûlures
enfant
brûlures

---
N2-AUTOINDEXEE
Mon enfant s'est cassé une Dent
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/s-est-casse-une-dent
Votre enfant est tombé sur le visage et s’est cassé une dent. Vous retrouvez un morceau de dent par terre.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
dent
enfant
enfant
dent

---
N1-SUPERVISEE
Cellulite
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/cellulite
Votre enfant a une zone rouge sur la peau qui s’étend progressivement. La rougeur est parfois centrée par une petite blessure ou un bouton. Elle est douloureuse quand on la touche et votre enfant a souvent de la fièvre.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
cellulite
cellulite
cellulite
enfant
cellulite

---
N1-SUPERVISEE
Céphalosporines
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/antibiotique-de-la-famille-des-cephalosporines
Il existe plusieurs sortes de céphalosporines.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
céphalosporines
céphalosporines
céphalosporines
enfant
céphalosporines

---
N1-SUPERVISEE
Mon enfant a chuté sur la Tête
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/chute-sur-la-tete
Votre enfant a chuté sur la tête. Il est pâle mais il a pleuré immédiatement après la chute. Il a vomi une fois et il semble fatigué. Après quelques minutes, il retrouve son état normal.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
plaies et blessures
chutes accidentelles
tête
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Mon enfant a coincé un objet dans…
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/s-est-coince-un-objet-dans
Votre jeune enfant est un grand explorateur et il a réussi à coincer un petit objet dans...
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
corps étrangers
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Coliques
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/coliques
Votre nourrisson vous inquiète car il pleure tout le temps. Il pousse des hurlements et ses genoux sont repliés sur son ventre.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
nourrisson
colique
colique

---
N1-SUPERVISEE
Conjonctivite
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/conjonctivite
Votre enfant se plaint d’avoir mal aux yeux avec une sensation de sable sous les paupières. Ses yeux sont rouges et larmoient. Au réveil, il y a des sécrétions jaunâtres agglutinées sur ses cils.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
conjonctivite
conjonctivite
conjonctivite
conjonctivite
enfant
conjonctivite

---
N1-SUPERVISEE
Constipation
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/traitement-pour-la-constipation
À quoi sert un laxatif ? Les laxatifs osmotiques agissent en augmentant simplement la quantité d’eau dans les selles, ce qui les ramollit et facilite leur évacuation en cas de constipation.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
laxatifs
laxatifs
laxatifs
laxatifs
enfant
constipation

---
N1-SUPERVISEE
Mon enfant est constipé
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/constipation
Votre enfant ne va pas à la selle régulièrement, ses selles sont difficiles à éliminer.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
constipation
constipation
constipation
constipation
nourrisson
enfant d'âge préscolaire
constipation
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Convulsion fébrile
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/convulsion-febrile
Lors d’un pic de fièvre, subitement, votre enfant ne vous répond plus et perd connaissance. Il a des tremblements incontrôlés de son corps comme des secousses musculaires.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
crises convulsives fébriles
enfant
crises convulsives fébriles

---
N1-SUPERVISEE
Coqueluche
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/coqueluche
Votre bébé vous inquiète car, depuis quelque temps, il a de violentes quintes de toux qui l’épuisent.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
coqueluche
coqueluche
coqueluche
enfant
nourrisson
coqueluche

---
N1-SUPERVISEE
Mon enfant s'est coupé
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/s-est-coupe
Que faire si votre enfant s'est blessé.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
plaies et blessures
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Déboucher le nez des bébés
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/comment-deboucher-le-nez-des-bebes
Si votre enfant a le nez bouché, rincez-lui le nez avec du « sérum physiologique ». Il s’agit d’eau salée stérile dont la composition en sels minéraux est identique à celle de l’eau du corps humain. Ce n’est pas un médicament et il peut être utilisé aussi souvent que nécessaire.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
rhume banal
nourrisson
aspiration (technique)

---
N1-SUPERVISEE
Décharge électrique
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/recu-une-decharge-electrique
Votre enfant a mis ses doigts ou un objet métallique dans une prise et a reçu une décharge électrique.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
électrotraumatisme
enfant
nourrisson

---
N1-SUPERVISEE
Mon enfant fait ses dents
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/fait-ses-dents
Votre enfant pleure et bave sans cesse. Vous vous demandez : « est-ce qu’il fait ses dents ? »
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
éruption dentaire
nourrisson

---
N1-SUPERVISEE
Eczéma
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/eczema
Vous avez remarqué sur la peau de votre enfant une éruption de plaques rouges et sèches. Ces plaques le démangent beaucoup, elles surviennent par poussées.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
eczéma
eczéma
eczéma
eczéma
enfant
nourrisson
eczéma

---
N1-SUPERVISEE
Erythème infectieux
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/erytheme-infectieux
Votre enfant a le rhume, une fièvre modérée et mal à la gorge. Vous observez des plaques rouges sur les joues, comme si votre enfant avait été « giflé ». Par la suite, des lignes rouges formant une sorte de quadrillage se développent sur sa peau, surtout sur ses coudes et ses bras.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
érythème infectieux
érythème infectieux
érythème infectieux
enfant
érythème infectieux

---
N1-SUPERVISEE
Mon enfant s'est étouffé avec un objet
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/s-est-etouffe-avec-un-objet
Soudain, votre enfant a une violente quinte de toux alors qu’il avait une cacahuète dans la bouche et il cherche à reprendre sa respiration. Il est agité et a le regard fixe, il porte ses mains à son cou et ne peut plus parler.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
obstruction des voies aériennes
enfant
obstruction des voies aériennes

---
N1-SUPERVISEE
Faux croup
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/faux-croup
Votre enfant a des quintes de toux « comme un chien qui aboie ». Il a souvent de la peine à respirer, la voix enrouée et une légère fièvre. Ces quintes de toux augmentent la nuit.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
laryngite
laryngite
laryngite
enfant
laryngite

---
N1-SUPERVISEE
Fesses rouges
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/fesses-rouges
Votre enfant développe des plaques rouges sous les couches-culottes qui s’étendent de jour en jour.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
érythème fessier
érythème fessier
érythème fessier
nourrisson
érythème fessier

---
N1-SUPERVISEE
Fièvre
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/fievre
Votre enfant a la nuque et le front chauds ainsi que les mains froides. Il frissonne et ne se sent pas en forme. Vous contrôlez sa température à l’aide d’un thermomètre. Si elle est supérieure à 38 C, votre enfant a de la fièvre.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
fièvre
fièvre
fièvre
enfant
fièvre

---
N1-SUPERVISEE
Fracture
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/une-fracture
Votre enfant est tombé. La douleur l’empêche de marcher ; il a très mal et refuse que l’on bouge sa jambe. Il s’agit peut-être d’une fracture.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
fractures osseuses
fractures osseuses
enfant
fractures osseuses

---
N1-SUPERVISEE
Gale
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/gale
Votre enfant se gratte vigoureusement et il développe une éruption de minuscules boutons (papules) rouges. Ces boutons sont souvent présents sur ses mains (entre les doigts ou les orteils), sur ses poignets ou ses coudes mais également sur le reste de son corps.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
gale
gale
gale
enfant
gale

---
N2-AUTOINDEXEE
Soigner un cancer par thérapies ciblées
http://www.fondation-arc.org/Face-au-cancer/les-therapies-ciblees.html
http://www.fondation-arc.org/publications/417-fiche-soigner-un-cancer-par-therapies-ciblees/file
Les thérapies ciblées font partie de l’arsenal thérapeutique contre le cancer aux côtés de la chirurgie, de la radiothérapie, des chimiothérapies classiques et de l’hormonothérapie. Ce sont des médicaments capables de détruire spécifiquement les cellules cancéreuses.
2016
false
false
false
Fondation ARC pour la recherche sur le cancer
France
français
information patient et grand public
Cancer
tumeur maligne, sai
thérapie
aidants
cancer
a comme soignant
cancer
thérapeutique
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Comment entretenir une peau noire ?
http://www.rfi.fr/emission/20161104-comment-entretenir-une-peau-noire-dermatologie-marie-jourdan-assane-kane
Pigmentation, hydratation, allergies, soleil… les peaux noires ont des spécificités sur le plan dermatologique. Comment entretenir une peau noire ou métisse ? Que faire en cas d’acné ? Comment lutter contre la dépigmentation ? Quels sont les traitements ?
2016
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
information patient et grand public
peau

---
N1-SUPERVISEE
Ganglion tuméfié
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/ganglion-tumefie
Votre enfant a une boule sur le côté du cou qui a enflé récemment. Cette voussure est légèrement rouge et douloureuse.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
lymphadénite
lymphadénite
lymphadénite
lymphadénite
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Gastro-entérite
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/gastro-enterite
Votre enfant vomit tout ce qu’il avale, il émet de nombreuses selles liquides et nauséabondes (diarrhée) et a de la fièvre. Il a mal au ventre par crises (coliques). Il a perdu son appétit.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
gastroentérite
gastroentérite
gastroentérite
gastroentérite
enfant
gastroentérite

---
N1-SUPERVISEE
Grippe
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/grippe
Votre enfant tousse, a mal à la gorge et le nez qui coule. Il a de la fièvre, des courbatures et mal à la tête. Il ne se sent vraiment pas en forme.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
grippe humaine
grippe humaine
grippe humaine
enfant
grippe humaine

---
N1-SUPERVISEE
Hernie inguinale
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/hernie-inguinale
Lorsque votre bébé pleure, une bosse est apparue au niveau de l’aine. Cette voussure se présente comme une boule ferme et mobile qui diminue lorsque l’enfant se détend.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
hernie inguinale
hernie inguinale
hernie inguinale
enfant
nourrisson
hernie inguinale

---
N1-SUPERVISEE
Hernie ombilicale
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/hernie-ombilicale
Votre bébé a une voussure qui apparaît au niveau du nombril lorsqu’il pleure, tousse ou crie. La bosse se présente comme une masse ronde et molle qui diminue lorsque l’enfant se détend. Vous pouvez la faire disparaître en appuyant dessus.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
hernie ombilicale
hernie ombilicale
hernie ombilicale
nourrisson
hernie ombilicale

---
N1-SUPERVISEE
Impétigo
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/impetigo
Vous avez remarqué l’apparition de boutons autour de son nez ou de sa bouche.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
impétigo
impétigo
impétigo
enfant
impétigo

---
N1-SUPERVISEE
Infection urinaire
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/infection-urinaire
Votre enfant se plaint d’avoir des brûlures en urinant. Il a tout le temps envie d’aller aux toilettes et urine très souvent par petites quantités.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
infections urinaires
enfant
infections urinaires

---
N1-SUPERVISEE
Jaunisse
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/jaunisse
Votre bébé est âgé de quelques jours, vous avez remarqué que sa peau et le blanc de ses yeux se colorent progressivement en jaune.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
ictère néonatal
ictère néonatal
ictère néonatal
ictère néonatal
nouveau-né

---
N1-SUPERVISEE
Mon enfant a mal
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/mal
Il pleure avec un cri aigu, il se tortille et vous n’arrivez pas à le calmer. Il repousse votre main, refuse que l’on touche la région douloureuse et il garde ses petits poings serrés. Il n’arrive pas à s’endormir.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
douleur
douleur
douleur
enfant
douleur

---
N1-SUPERVISEE
Mal au ventre
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/mal-au-ventre
Votre enfant a subitement mal au ventre, il pleure et reste couché de côté, recroquevillé. Il refuse de manger.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
douleur abdominale
douleur abdominale
douleur abdominale
enfant
douleur abdominale

---
N1-SUPERVISEE
Mon enfant est tout le temps malade
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/tout-le-temps-malade
Votre enfant a souvent le nez qui coule et il enchaîne rhumes, angines, faux croup, conjonctivites et bronchites. Vous vous demandez si c’est normal !
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
maladies virales
maladies virales
enfant d'âge préscolaire
enfant
temps

---
N1-SUPERVISEE
Mon adolescent a fait un Malaise
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/fait-un-malaise
Votre adolescent vient de faire un malaise avec une perte de connaissance : il s’est évanoui. Le malaise a débuté avec des sueurs, un voile noir devant les yeux, des bourdonnements d’oreille, des bâillements, une envie de vomir ou des vertiges. Ensuite, il a senti ses jambes s’effacer, il est devenu très pâle et il est tombé par terre. Puis il a repris rapidement connaissance.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
syncope
syncope
syncope
syncope
adolescent

---
N2-AUTOINDEXEE
Mon enfant doit prendre un médicament
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/medicament
Dans cette rubrique, nous citons d’abord le nom de la substance active du médicament, suivie d’un nom de marque déposée accompagné d’un « ».
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
enfant
préparations pharmaceutiques
enfant
médicament

---
N1-SUPERVISEE
Médicament contre les Allergies (antihistaminique)
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/medicament-contre-les-allergies-antihistaminique
Les antihistaminiques soignent les symptômes d’une allergie tels que les démangeaisons de la peau, le nez qui coule, les éternuements ou encore les yeux qui piquent.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
antihistaminiques
antihistaminiques
antihistaminiques
antihistaminiques
enfant
antihistaminiques

---
N1-SUPERVISEE
médicament par Inhalation
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/medicament-par-inhalation
Les médicaments sous forme de spray (aérosol) se mélangent à l’air et seront inhalés par votre enfant en quelques respirations.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
enfant
nourrisson
enfant d'âge préscolaire
préparations pharmaceutiques
administration par inhalation

---
N1-SUPERVISEE
Molluscums
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/molluscums
Votre enfant a des boutons blancs ou de couleur chair ressemblant à de petites perles lisses centrées par un minuscule orifice. Ils se situent sur le cou, les aisselles, le ventre ou un peu n’importe où.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
molluscum contagiosum
molluscum contagiosum
molluscum contagiosum
molluscum contagiosum
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Mononucléose
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/mononucleose
Votre enfant a de la fièvre depuis plusieurs jours, il est fatigué et se plaint d’avoir mal à la gorge en avalant. Vous remarquez plusieurs ganglions (petites boules) enflammés et douloureux, surtout dans la région du cou.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
mononucléose infectieuse
mononucléose infectieuse
mononucléose infectieuse
enfant
mononucléose infectieuse

---
N1-SUPERVISEE
Mon enfant a été Mordu
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/ete-mordu
Votre enfant s’est fait mordre par un chien, un chat ou par l’un de ses petits camarades...
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
morsures humaines
morsures et piqûres
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Mort subite du nourrisson
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/mort-subite-du-nourrisson
C’est le décès soudain et inattendu d’un bébé âgé de moins d’un an qui survient lors de son sommeil.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
nourrisson
mort subite du nourrisson

---
N1-SUPERVISEE
Muguet
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/muguet
Vous remarquez des petits points ou des plaques blanches sur la langue et dans la bouche de votre bébé.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
nourrisson
candidose buccale
candidose buccale
candidose buccale
candidose buccale

---
N1-SUPERVISEE
Noyade
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/noyade
Vous retrouvez un enfant la tête dans l’eau et il est inconscient.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
noyade
enfant
noyade

---
N1-SUPERVISEE
Ongle incarné ou Panaris
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/ongle-incarne-ou-panaris
Votre enfant a mal à un orteil depuis quelques jours. Le bord de son orteil est enflé. L’ongle de l’orteil semble s’enfoncer dans la chair qui l’entoure et cela provoque une rougeur et une irritation autour de l’ongle.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
ongle incarné
paronychie
enfant
ongle incarné
paronychie

---
N1-SUPERVISEE
Oreillons
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/oreillons
Votre enfant a ses deux joues gonflées, son visage est déformé en forme de poire. Cette tuméfaction est douloureuse et il a une légère fièvre.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
oreillons
oreillons
oreillons
enfant
oreillons

---
N1-SUPERVISEE
Orgelet
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/orgelet
Votre enfant a un petit bouton sur le bord de la paupière surmonté d’un petit point de pus.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
orgelet
enfant
orgelet

---
N1-SUPERVISEE
Otite
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/otite
Votre enfant se plaint d’avoir une douleur à l’oreille, il entend moins bien et a l’impression d’avoir les oreilles bouchées.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
otite
otite
otite
enfant
otite

---
N1-SUPERVISEE
Otite externe
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/otite-externe
Votre enfant a mal à l’oreille. La douleur augmente quand on lui tire le pavillon (lobe) de l’oreille. Il ressent des picotements et une démangeaison dans le conduit auditif (de l’oreille). Vous remarquez un écoulement de liquide trouble et jaunâtre avec une odeur désagréable « de vieux fromage » provenant du conduit auditif.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
otite externe
otite externe
otite externe
enfant
otite externe

---
N1-SUPERVISEE
Paracétamol
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/paracetamol
Ce médicament existe sous plusieurs noms de marques déposées. Voici une liste des produits convenant aux les enfants et fréquemment utilisés en Suisse : Ben-U-Ron , Panadol , Tylenol , Dafalgan , Acétalgine , Bécétamol , etc.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
acétaminophène
enfant
PARACETAMOL
acétaminophène

---
N1-SUPERVISEE
Pénicilline
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/antibiotique-de-la-famille-de-la-penicilline
Il existe plusieurs sortes de pénicillines selon l’infection à soigner.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
pénicillines
pénicillines
pénicillines
enfant
pénicillines

---
N1-SUPERVISEE
Pénis rouge, trop serrée ou gonflée
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/penis-rouge
Vous n’arrivez pas à décalotter le pénis de votre petit garçon. Il est impossible de rétracter son prépuce (la peau qui recouvre l’extrémité de son pénis) car son ouverture est trop étroite.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
phimosis
phimosis
phimosis
phimosis
paraphimosis
paraphimosis
balanite
balanite
enfant
nourrisson

---
N1-SUPERVISEE
Pipi au lit
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/pipi-au-lit
Votre enfant mouille régulièrement son lit. Pendant le jour, il est propre et demande pour aller aux toilettes de façon appropriée.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
énurésie nocturne
énurésie nocturne
énurésie nocturne
enfant
énurésie nocturne

---
N1-SUPERVISEE
Mon enfant a été piqué par un Insecte
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/ete-pique-par-un-insecte
Voici une liste d’insectes qui sévissent dans nos contrées et quelques conseils pratiques en cas de piqûre.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
morsures et piqûres d'insectes
morsures et piqûres d'insectes
morsures et piqûres d'insectes
morsures et piqûres d'insectes
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Pneumonie
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/pneumonie
Votre enfant vous inquiète car il a une toux grasse, sa respiration est rapide et difficile. Il frissonne lors des pics de fièvre. Il vous semble malade et fatigué, il n’a plus d’appétit. Parfois, il a mal dans la poitrine ou au ventre.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
pneumopathie infectieuse
enfant
pneumopathie infectieuse

---
N1-SUPERVISEE
Poux
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/poux
Votre enfant a de petits parasites noirs qui se cachent dans les cheveux ainsi que des lentes qui sont de minuscules œufs blanchâtres collant aux cheveux. Son cuir chevelu le démange la nuit.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
pédiculoses
pédiculoses
pédiculoses
pédiculoses
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Pronation douloureuse du coude
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/pronation-douloureuse-du-coude
Votre enfant pleure et ne bouge plus son bras depuis que vous l’avez soulevé ou tiré en le prenant par la main. Il ne veut plus utiliser son bras qui pend le long de son corps.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
douleur musculosquelettique
douleur musculosquelettique
enfant
enfant d'âge préscolaire
coude
pronation

---
N1-SUPERVISEE
Reflux gastro-oesophagien
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/reflux-gastro-oesophagien-bebe
À chaque tétée, du lait remonte et coule de la bouche de votre bébé. Lors des régurgitations, il arrive parfois que votre nourrisson grimace ou pleure.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
reflux gastro-oesophagien
reflux gastro-oesophagien
reflux gastro-oesophagien
nourrisson
reflux gastro-oesophagien

---
N1-SUPERVISEE
Rhume
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/rhume
Votre enfant a le nez bouché, il renifle tout le temps et a une toux sèche. Sa gorge est irritée et picote. Il a parfois de la fièvre et mal à la tête.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
rhume banal
rhume banal
rhume banal
enfant
rhume banal

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du foie
http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-foie/Points-cles
Le foie est un organe vital qui possède de nombreuses fonctions. Il fabrique la bile, filtre le sang, stocke le glucose et produit des substances indispensables au maintien de l’équilibre dans l’organisme. Le cancer du foie le plus fréquent est le carcinome hépatocellulaire ou hépatocarcinome. Il se développe à partir des cellules spécialisées du foie, les hépatocytes. Les autres formes de cancers du foie et leurs prises en charge ne sont pas développées dans ce dossier. On estime à environ 8 200 le nombre de nouveaux cas de cancer du foie en France en 2011, dont près de 80 % concernent des hommes.
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information patient et grand public
facteurs de risque
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs du foie
troubles liés à une substance
tumeurs du foie

---
N1-SUPERVISEE
Cancer de l'ovaire
http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-de-l-ovaire/Points-cles
Les cancers de l’ovaire se développent à partir des cellules qui composent les ovaires. Dans 90 % des cas, c’est la surface externe des ovaires (cellules épithéliales) qui est touchée. On parle d’adénocarcinome. Chaque cancer est unique et se définit notamment en fonction de son type histologique (type de cellules impliquées), de son stade (jusqu’où les cellules cancéreuses se sont-elles propagées ?), et de son grade, c’est-à-dire son degré d’agressivité.
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information patient et grand public
tumeurs de l'ovaire
tumeurs de l'ovaire
tumeurs de l'ovaire
tumeurs de l'ovaire
tumeurs de l'ovaire

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du pancréas
http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-pancreas/Points-cles
Le pancréas est un organe du système digestif. Il est enfoui profondément dans l'abdomen et se situe derrière l'estomac, tout contre l'intestin et à proximité d'un réseau dense de vaisseaux sanguins. Le pancréas aide à la digestion et joue un rôle majeur dans la régulation du taux de glucose dans le sang. Un cancer apparaît lorsque des cellules du pancréas se développent et se multiplient de manière anarchique et incontrôlée jusqu'à former une tumeur maligne. La plupart des tumeurs se situent sur la tête du pancréas, partie de l'organe proche de l'intestin.
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information patient et grand public
tumeurs du pancréas
tumeurs du pancréas
tumeurs du pancréas
tumeurs du pancréas
tumeurs du pancréas
tumeurs du pancréas
tumeurs du pancréas

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du poumon
http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-poumon/Anatomie-des-poumons
Le poumon peut être le siège de tumeurs bénignes (non cancéreuses) ou malignes (cancéreuses). La différence majeure entre tumeurs bénignes et malignes réside dans l'incapacité des premières à migrer vers d'autres endroits du corps (métastases). Parmi les tumeurs malignes qui peuvent toucher les poumons, certaines sont dites primitives quand elles prennent naissance dans le poumon. D'autres sont qualifiées de secondaires quand elles se sont propagées vers le poumon à partir d'un autre organe. Les tumeurs secondaires sont appelées des métastases. On peut par exemple être atteint de métastases pulmonaires d'un cancer primitif du sein.
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information patient et grand public
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon

---
N1-SUPERVISEE
Cancer de la prostate
http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-de-la-prostate/Les-points-cles
La prostate est une glande de l'appareil génital masculin. Le cancer de la prostate correspond au développement de cellules cancéreuses dans la prostate. Dans environ 95 % des cas, il s'agit d'un adénocarcinome, c'est-à-dire d'un cancer glandulaire. Le cancer de la prostate est le cancer masculin le plus fréquent en France et dans les pays occidentaux en général, nettement devant les cancers du poumon et du côlon-rectum.
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information patient et grand public
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du rectum
http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-rectum/Points-cles
Le cancer du rectum se développe à partir des cellules qui tapissent la paroi interne du rectum. Le plus souvent, il provient d’une tumeur bénigne, appelée polype adénomateux, qui évolue lentement et finit par devenir cancéreuse. Chaque cancer est unique et se définit notamment en fonction de sa localisation dans le rectum, de sa profondeur dans la paroi, de l’atteinte ou non des organes voisins, de l’atteinte ou non des ganglions proches du rectum et de la présence ou non de métastases au niveau d’autres organes.
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information patient et grand public
tumeurs du rectum
tumeurs du rectum
tumeurs du rectum
tumeurs du rectum
tumeurs du rectum
tumeurs du rectum
facteurs de risque
tumeurs du rectum

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du rein
http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-rein/Points-cles
Le cancer du rein, qu'est-ce que c'est ? Un cancer apparaît lorsqu'une cellule du rein initialement normale se transforme, puis se multiplie de façon incontrôlée en formant un amas de cellules anormales qu'on appelle une tumeur. Un cancer du rein peut prendre naissance à partir d'une cellule de différentes parties du rein ; dans la majorité des cas, il se développe à partir d'une cellule du parenchyme rénal. Ce type de cancer du rein porte le nom de carcinome à cellules rénales. Le nombre de nouveaux cas de cancer du rein en France était estimé à 11 090 en 2011. Le cancer du rein représente ainsi environ 3 % de l'ensemble des cancers. Il touche deux fois plus les hommes que les femmes. L'âge moyen au moment du diagnostic est 65 ans. Le cancer du rein est associé à plusieurs facteurs de risque dont les principaux sont le tabagisme, le surpoids et l'obésité et un traitement par dialyse depuis plus de trois ans.
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information patient et grand public
tumeurs du rein
tumeurs du rein
tumeurs du rein
tumeurs du rein
tumeurs du rein
tumeurs du rein
tumeurs du rein

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du sein
http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-sein/Les-points-cles
Un cancer du sein est une tumeur maligne qui se développe au niveau du sein. Il existe différents types de cancer du sein selon les cellules à partir desquelles ils se développent. Les cancers du sein les plus fréquents (95 %) sont des adénocarcinomes, qui se développent à partir des cellules épithéliales de la glande mammaire. On distingue les cancers in situ et les cancers infiltrants. Il existe d'autres types rares de cancer du sein. Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme. Il représente plus du tiers de l'ensemble des nouveaux cas de cancer chez la femme.
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information patient et grand public
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs du sein

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du testicule
http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-testicule/Les-points-cles
Les cancers du testicule se développent le plus souvent à partir des cellules qui produisent les spermatozoïdes. On parle de tumeurs germinales. Il existe deux types de tumeurs germinales : séminomateuses et non séminomateuses. Le cancer du testicule est le plus souvent diagnostiqué à la suite de l'apparition d'une masse que vous avez pu découvrir à la palpation ou qui a été décelée par votre médecin. Des examens sont nécessaires pour en déterminer la nature exacte et savoir si c'est un cancer.
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information patient et grand public
tumeurs du testicule
tumeurs du testicule
tumeurs du testicule
facteurs de risque
tumeurs du testicule
tumeurs du testicule
tumeurs du testicule
tumeurs du testicule

---
N1-SUPERVISEE
Cancer de la thyroïde
http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-de-la-thyroide/Les-points-cles
La thyroïde est composée de trois types de cellules : les cellules folliculaires ; les cellules parafolliculaires, situées autour des cellules folliculaires ; les cellules non spécialisées, qui forment les tissus de soutien ou les vaisseaux sanguins. Dans plus de 90 % des cas, le cancer de la thyroïde se développe à partir des cellules folliculaires. On parle alors de cancer différencié de la thyroïde de souche folliculaire. Ce cancer comporte deux formes : papillaire ou vésiculaire.
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information patient et grand public
tumeurs de la thyroïde
tumeurs de la thyroïde
tumeurs de la thyroïde
tumeurs de la thyroïde
tumeurs de la thyroïde
grossesse
facteurs de risque
tumeurs de la thyroïde

---
N1-SUPERVISEE
Cancer de la vessie
http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-de-la-vessie/Les-cancers-de-la-vessie
Vous avez appris que vous avez un cancer de la vessie. Cette annonce provoque d'importants bouleversements. Elle s'accompagne aussi sans doute de questions sur la maladie et sur la prise en charge qui vous est proposée. Ce dossier d'information a pour objectif de vous apporter des réponses, vous donner des repères et faciliter vos échanges avec les médecins et les membres de l'équipe soignante. Il n'a pas valeur d'avis médical. Il décrit les situations les plus couramment rencontrées. Les informations proposées peuvent ne pas correspondre précisément à votre situation qui est unique et connue de vous seul et des médecins qui vous suivent.
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information patient et grand public
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs de la vessie urinaire
maladies professionnelles
tumeurs de la vessie urinaire

---
N1-SUPERVISEE
La prise en charge de la leucémie lymphoïde chronique
http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/La-prise-en-charge-de-la-leucemie-lymphoide-chronique/Enquete-BVA
La leucémie lymphoïde chronique, qu'est-ce que c'est ? La leucémie lymphoïde chronique (LLC) est une hémopathie maligne. Elle se caractérise par une accumulation excessive dans la moelle osseuse, le sang, les ganglions lymphatiques et la rate d’un type de globules blancs appelés lymphocytes B, devenus anormaux. Ce cancer est également qualifié de maladie du sang ou encore de maladie de la moelle osseuse. Nous utiliserons l’abréviation LLC pour la désigner. Avec près de 4500 nouveaux cas estimés en France en 2012, la LLC représente un peu plus de 1% de l’ensemble des cancers et 30% de l’ensemble des leucémies. Les hommes sont davantage touchés que les femmes et l’âge moyen au moment du diagnostic est de 70 ans. Pour la LLC, le taux de survie à 5 ans est supérieur à 80%.
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information patient et grand public
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B

---
N1-SUPERVISEE
Le lymphome hodgkinien
http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Le-lymphome-hodgkinien/Le-lymphome-hodgkinien-points-cles
Le lymphome hodgkinien, qu'est-ce que c'est ? Un lymphome est un cancer du système lymphatique, le principal élément du système immunitaire de l'organisme. C'est une maladie qui implique des cellules de la famille des globules blancs, appelées lymphocytes. Un lymphome hodgkinien apparaît lorsqu'un lymphocyte initialement normal se transforme, puis se multiplie de façon incontrôlée en formant un amas de cellules anormales qu'on appelle une tumeur cancéreuse. Le lymphome hodgkinien est un cancer relativement peu fréquent. On estime à 1 880 le nombre de nouveaux cas diagnostiqués en France en 2012, ce qui représente environ 0,5 % de l'ensemble des cancers et 10 % de l'ensemble des lymphomes. Le lymphome hodgkinien survient principalement chez les jeunes adultes, dans la majorité des cas entre 20 et 30 ans, et chez les personnes âgées de plus de 60 ans. Il peut également atteindre les enfants et les adolescents (il est exceptionnel avant l'âge de 5 ans). En raison de sa grande sensibilité aux traitements par chimiothérapie et par radiothérapie, le lymphome hodgkinien peut être guéri dans plus de 80 % des cas.
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information patient et grand public
maladie de Hodgkin
maladie de Hodgkin
maladie de Hodgkin
maladie de Hodgkin
maladie de Hodgkin
facteurs de risque
maladie de Hodgkin

---
N1-SUPERVISEE
Comprendre le myélome multiple
http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Comprendre-le-myelome-multiple/Points-cles
Le myélome multiple est une hémopathie maligne, aussi appelé cancer de la moelle osseuse. Il se caractérise par la prolifération excessive dans la moelle osseuse d’un type de globule blanc nommé plasmocyte, devenu anormal. Le myélome multiple est également appelé maladie de Kahler ou myélome. Dans ce dossier, nous utilisons le terme de myélome pour le désigner.
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information patient et grand public
myélome multiple
myélome multiple
myélome multiple
myélome multiple

---
N2-AUTOINDEXEE
Qu'est-ce que le bon et le mauvais cholestérol?
http://www.avisdexperts.ch/videos/view/5798
Le cholestérol est une substance indispensable à la vie. Mais lorsque l'organisme en a en excès, le risque de maladies cardio-vasculaires augmente. A quelle fréquence faut-il contrôler ses taux de cholestérol? Comment réduire les lipides sanguins? Les prédispositions individuelles ont-elles une influence en dehors du mode de vie?
2016
false
false
false
Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande
France
français
enregistrement vidéo
information patient et grand public
bon
mauvais

---
N2-AUTOINDEXEE
Chirurgie des seins
http://www.hopital-europeen.fr/nous-connaitre/offre-de-soins/pole-chirurgie-plastique-et-reconstructrice/ptose-mammaire-ptose
Ptose mammaire, prothèses mammaires, réduction mammaire
2016
false
false
false
Hôpital Européen
France
français
information patient et grand public
intervention chirurgicale
chirurgie générale
région mammaire

---
N2-AUTOINDEXEE
Chirurgie de la silhouette
http://www.hopital-europeen.fr/nous-connaitre/offre-de-soins/pole-chirurgie-plastique-et-reconstructrice/lipoaspiration
Lipoaspiration, plastie abdominale, bodylift, lifting des bras, lifting des cuisses
2016
false
false
false
Hôpital Européen
France
français
information patient et grand public
chirurgie générale
intervention chirurgicale

---
N2-AUTOINDEXEE
Chirurgie du visage
http://www.hopital-europeen.fr/nous-connaitre/offre-de-soins/consultations/oreilles-decollees-otoplastie
Chirurgie des paupières, lifting Cervico-Facial, otoplastie, réinjection de graisse
2016
false
false
false
Hôpital Européen
France
français
information patient et grand public
intervention chirurgicale
face
chirurgie générale

---
N2-AUTOINDEXEE
Chirurgie intime
http://www.hopital-europeen.fr/nous-connaitre/offre-de-soins/pole-chirurgie-plastique-et-reconstructrice/chirurgie-intime-chirurgie
reconstruction de l’hymen, nymphoplastie
2016
false
false
false
Hôpital Européen
France
français
information patient et grand public
intervention chirurgicale
chirurgie générale
intime
tunique intime

---
N1-SUPERVISEE
Le sommeil : bienfaits et nombre d’heures recommandées
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/HealthandWellness/Sleep/Pages/sleep-benefits-recommendations.aspx
Le sommeil est une partie très importante de la santé mentale et physique de votre enfant. Il permet au cerveau et au corps de votre enfant de se reposer et de récupérer. Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour aider votre enfant ou votre jeune à avoir un sommeil de qualité aussi souvent que possible.
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
France
français
information patient et grand public
enfant
santé mentale
dyssomnies
rythme circadien
sommeil

---
N1-SUPERVISEE
Le suicide chez les enfants et les adolescents: présentation générale
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/ConditionsandDiseases/BehaviouralandEmotionalProblems/Pages/suicide-children-teens-overview.aspx
Le suicide peut survenir à la suite de toutes sortes de problèmes. Ceux qui ont des pensées suicidaires, et passent ensuite à l’acte, souffrent souvent d’une douleur affective accablante. Souvent, ils voient le suicide comme la seule façon de mettre fin à leurs souffrances.
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
adolescent
santé mentale
enfant
suicide

---
N1-SUPERVISEE
Le trouble bipolaire: le traitement par la psychothérapie et les changements de mode de vie
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/ConditionsandDiseases/BehaviouralandEmotionalProblems/Pages/bipolar-disorder-psych-lifestyle.aspx
Si votre enfant reçoit un diagnostic de trouble bipolaire, les médicaments constitueront une partie importante de son traitement. Le médecin de votre enfant peut aussi recommander la psychothérapie et les changements de mode de vie pour gérer les symptômes.
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
trouble bipolaire
trouble bipolaire
trouble bipolaire
trouble bipolaire
enfant
psychothérapie

---
N1-SUPERVISEE
Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC): comment aider votre enfant
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/ConditionsandDiseases/BehaviouralandEmotionalProblems/Pages/obsessive-compulsive-disorder-how-to-help-child.aspx
Les parents se livrent souvent à des rituels pour aider leur enfant à se sentir moins angoissé. Malheureusement, en ce faisant, les parents peuvent renforcer involontairement les symptômes du trouble obsessionnel compulsif (TOC) de la façon suivante: en suivant une routine spécifique que réclame leur enfant, en modifier leur comportement pour accommoder le rituel de l’enfant, en offrant des assurances excessives.
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
relations parent-enfant
enfant
trouble obsessionnel compulsif

---
N1-SUPERVISEE
Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC): comment les TOC affectent-ils la vie de votre enfant
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/ConditionsandDiseases/BehaviouralandEmotionalProblems/Pages/obsessive-compulsive-disorder-effects.aspx
Quelle est la différence entre le TOC et le fait d'éprouver des pensées bizarres de temps à autre ou d'avoir une préférence pour la routine? La plupart des gens éprouvent des pensées dérangeantes de temps à autre. De la même façon, de nombreux enfants et adolescents, ainsi que des adultes, préfèrent suivre des routines particulières de temps à autre. En général, les tout-petits se sentent mieux en suivant des rituels, de l’âge de 18 mois jusqu’à deux ou trois ans. Il s’agit de comportements liés à l’âge et tout à fait normaux. Durant cette période, il n’est pas inhabituel pour l’enfant de vouloir manger les éléments de son repas dans un ordre particulier ou d’aligner ses jouets d’une certaine manière, par exemple.
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
trouble obsessionnel compulsif
trouble obsessionnel compulsif
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC): le traitement par la psychothérapie et les médicaments
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/ConditionsandDiseases/BehaviouralandEmotionalProblems/Pages/obsessive-compulsive-disorder-psychotherapy-medications.aspx
On sait que le TOC peut être bien traité en utilisant à la fois la psychothérapie et des médicaments.
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
trouble obsessionnel compulsif
trouble obsessionnel compulsif
trouble obsessionnel compulsif
trouble obsessionnel compulsif
enfant
trouble obsessionnel compulsif

---
N1-SUPERVISEE
Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC): présentation générale
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/ConditionsandDiseases/BehaviouralandEmotionalProblems/Pages/obsessive-compulsive-disorder.aspx
Qu’est-ce que le trouble obsessionnel-compulsif (TOC)? Dans le TOC, une personne souffre de pensées ou d’images inquiétantes et intrusives qui surgissent dans son esprit et/ou suit des comportements répétitifs ou stricts (des rituels) pour diminuer son inquiétude. La plupart des gens affectés par un TOC, sauf les très jeunes enfants, sont conscients que les pensées qu’ils entretiennent et/ou que les images qu’ils voient ne sont pas réelles. Cependant, ils y croient quand même et se sentent obligés, ou forcés, de suivre certains rituels pour soulager le trouble causé par ces pensées et ces images. Ce lien entre les pensées et le comportement signifie qu’il est plus courant qu’une personne atteinte de TOC ressente à la fois des obsessions et des compulsions plutôt que séparément.
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
trouble obsessionnel compulsif
trouble obsessionnel compulsif
trouble obsessionnel compulsif
trouble obsessionnel compulsif
enfant
trouble obsessionnel compulsif

---
N1-SUPERVISEE
Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC): signes avant-coureurs
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/ConditionsandDiseases/BehaviouralandEmotionalProblems/Pages/obsessive-compulsive-disorder-signs-symptoms.aspx
Le TOC est souvent appelé le « mal secret » parce que les symptômes passent souvent inaperçus ou ne sont pas reconnus par les parents ou par d’autres personnes. Lorsqu’on observe des comportements inhabituels, beaucoup d’enfants, soit les justifient ou réagissent si fortement que les parents frustrés, tolèrent souvent, voire permettent le comportement afin d’éviter les conflits. Mais en l’absence de suivi et de traitement, le TOC peut s’aggraver.
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
enfant
adolescent
trouble obsessionnel compulsif

---
N1-SUPERVISEE
Nutrition: une alimentation saine et équilibrée peut favoriser la santé mentale de votre enfant
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/HealthandWellness/Nutrition/Pages/nutrition-mental-health.aspx
En tant que parent, vous êtes dans la position unique et privilégiée de pouvoir décider de ce que votre enfant mange chaque jour. Vous pouvez aussi servir de modèle pour de saines habitudes et attitudes en ce qui concerne la nutrition, l’image corporelle et le mode de vie. Ces saines habitudes de vie pourront donner à votre enfant les fondements qu’il lui faut pour vivre en santé toute sa vie durant.
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
enfant
développement de l'enfant
habitudes alimentaires
santé mentale
régime alimentaire

---
N1-SUPERVISEE
Trouble bipolaire: signes avant-coureurs
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/ConditionsandDiseases/BehaviouralandEmotionalProblems/Pages/bipolar-disorder-signs-symptoms.aspx
Quels sont les principaux symptômes du trouble bipolaire? Les principaux symptômes du trouble bipolaire sont l'alternance des épisodes de dépression et de manie, et, parfois, les symptômes de psychose.
2016
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
trouble bipolaire
trouble bipolaire
trouble bipolaire
trouble bipolaire
enfant
adolescent

---
N2-AUTOINDEXEE
Hépatite E
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Hepatites-virales/Hepatite-E
L’hépatite E est une maladie infectieuse due à un virus (VHE) identifié pour la première fois en 1983. Elle est endémo-épidémique dans les pays en développement où la fourniture en eau potable et l’assainissement ne sont pas maitrisés. Dans les pays industrialisés, l’hépatite E est sporadique, importée ou autochtone, survenant principalement par consommation de produits contaminés provenant d’animaux réservoirs du VHE (porcs, sangliers, cerfs). On parle alors de zoonose c’est-à-dire une maladie se transmettant de l’animal à l’Homme. La surveillance de l’hépatite E est assurée par le Centre national de référence des virus à transmission entérique (hépatites A et E).
2016
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
information patient et grand public
hepatite
hepatite
hépatite E
hépatite

---
N2-AUTOINDEXEE
Les objets connectés au service des personnes âgées
http://www.prioritesantemutualiste.fr/psm/actualites-sante/2016/10/les-objets-connectes-au-service-des-personnes-agees?xtor=EPR-114
Le Dr Nicolas Postel-Vinay, médecin de l’Unité d'hypertension artérielle de l'hôpital Européen Georges Pompidou, passe en revue l’apport de différents objets connectés pour les personnes âgées.
2016
false
false
false
Priorité Santé Mutualiste
France
français
information patient et grand public
Sujet âgé
services d'aide à domicile
sujet âgé de 80 ans ou plus
personne âgée
sujet âgé

---
N1-SUPERVISEE
Qu'est-ce qu'une spondyloarthrite ?
http://public.larhumatologie.fr/grandes-maladies/spondyloarthrite
Qu'est-ce qu'une spondyloarthrite ? Les spondyloarthrites constituent un groupe de plusieurs rhumatismes inflammatoires chroniques qui touchent les enthèses, c’est à dire les zones d’insertion sur l’os des tendons, des ligaments ou de la capsule articulaire. La maladie peut se manifester par différents signes, qui ne sont pas tous présents ou simultanés. Ces signes peuvent être : des douleurs inflammatoires de la colonne vertébrale (atteintes du squelette dites « axiales »), des douleurs inflammatoires des membres (atteintes du squelette dites « périphériques ») : touchant les grosses articulations (hanches, genoux le plus souvent) et/ou des tendons (tendon d'Achille le plus souvent), des manifestations inflammatoires (dites extra-articulaires) qui ne touchent pas les articulations, mais certains organes, comme l’œil, le tube digestif ou la peau.
2016
false
false
false
Société Française de Rhumatologie
France
français
information patient et grand public
spondylarthropathies
spondylarthropathies
spondylarthropathies

---
N2-AUTOINDEXEE
Les syndromes myélodysplasiques (SMD)
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/hemopathies-malignes-cancers-du-sang/postscriptum/les-syndromes-myelodysplasiques.html
Les syndromes myélodysplasiques (SMD) sont des maladies de la moelle osseuse caractérisées par une hématopoïèse inefficace aboutissant à une diminutions des éléments du sang périphérique (cytopénie). Les deux caractéristiques principales de cette maladie sont : Une incidence qui augmente avec l'âge Une évolution possible vers une leucémie aiguë myéloïde C'est une hémopathie monoclonale affectant une cellule souche hématopoïétique multipotente commune aux trois lignées caractérisée, à de degrés divers, par : Une destruction importante anormale des globules rouges (hémolyse) intramédullaire Une hématopoïèse inefficace qui ne peut plus produire suffisamment une, deux ou les trois sortes de cellules normales du sang périphérique Des cytopénies progressives, débouchant sur une anémie arégénérative, une neutropénie ou une thrombopénie Une moelle osseuse généralement riche à la ponction biopsie osseuse (BPO) La production de cellules anormales, dites myélodysplasiques, portant sur une ou plusieurs lignées Un taux de blastes (cellules immatures) variable
2016
false
false
false
ARCAGY - Association de Recherche sur les CAncers dont Gynécologiques
InfoCancer
France
français
information patient et grand public
syndromes myélodysplasiques
maladie
myélodysplasie

---
N2-AUTOINDEXEE
Guide d'aide à l'orientation des malades d'Alzheimer et des familles
http://www.espace-ethique.org/ressources/charte-d%C3%A9claration-position/guide-daide-%C3%A0-lorientation-des-malades-dalzheimer-et-des
La maladie d'Alzheimer et les maladies apparentées sont dites neurodégénératives car elles touchent les cellules du cerveau dans les régions gérant les capacités de mémoire, de langage, de raisonnement, de jugement... Chronique et évolutive, la maladie d'Alzheimer entraîne une perte d'autonomie, une modification du comportement et une moindre faculté à s'adapter à la vie de tous les jours. Que vous soyez atteint par la maladie ou qu'une personne de votre famille soit malade, il est essentiel de rester entouré. Outre votre médecin traitant, un médecin spécialiste vous aide dans les différentes phases d'évolution de la maladie. Les professionnels des secteurs social et médico-social vous accompagnent dans votre vie quotidienne. Les association de familles sont également là pour vous apporter soutien et informations.
2016
false
false
false
Espace Ethique - APHP
France
français
information patient et grand public
précis
Orientation
triage
orientation
aidants
maladie d'Alzheimer
Famille
maladie dans la famille
maladie d'alzheimer
orientation
famille
précis

---
N3-AUTOINDEXEE
Accident Vasculaire Cérébral (AVC)
http://social-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-cardiovasculaires/accident-vasculaire-cerebral-avc/
L’accident vasculaire cérébral (AVC), est une pathologie fréquente, grave et à l’origine de nombreuses situations de handicap. Une prise en charge très précoce peut éviter les complications et en limiter les séquelles.
2016
false
false
false
Ministère de la Santé et des Sports - France
France
français
information patient et grand public
accident vasculaire cerebral
accident vasculaire cérébral
accident vasculaire cerebral
accident cérébrovasculaire
accident vasculaire cérébral

---
N3-AUTOINDEXEE
Cinq choses que les femmes devraient savoir à propos du cancer du col de l'utérus
https://fr.cancercare.on.ca/common/pages/UserFile.aspx?fileId=364894
Le cancer du col de l'utérus est provoqué par une infection persistante par un type de VPH qui provoque le cancer. Le cancer du col de l'utérus peut être prévenu dans presque tous les cas.Un test Pap est la meilleure façon de déceler les transformations précoces qui peuvent provoquer un cancer du col de l'utérus. La majorité des cancers du col de l'utérus sont diagnostiqués chez des femmes qui n'ont jamais passé d'examen de dépistage ou ne l'ont pas fait régulièrement. Les femmes de 21 à 69 ans devraient passer un examen de dépistage du cancer du col de l'utérus à l'aide d'un test Pap tous les trois ans si elles ont ou ont déjà eu des activités sexuelles.
2016
false
false
false
Action Cancer Ontario
France
français
information patient et grand public
tumeur maligne, sai
cancer du col de l'utérus
cancer
cinq
Femelle
Femmes
col de l'utérus
cancer
proposant
Cancer du col de l'utérus
femmes
tumeurs du col de l'utérus

---
Courriel
05/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.