CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : infections bactériennes à gram positif;

Synonyme CISMeF : infection bactérienne gram-positif; infections à gram-positif;

Synonyme MeSH : Infections à bacilles Gram-positif; Infections bactériennes Gram-positif; Infections à bactéries Gram-positif;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Infections à entérocoques : du plus simple au plus complexe…
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-446/Infections-a-enterocoques-du-plus-simple-au-plus-complexe
Les entérocoques sont des micro-organismes qui ont une remarquable capacité à s’adapter à leur environnement. Deux espèces ont une implication clinique notable, l’enterococcus faecalis et l’enterococcus faecium. Les facteurs de risque de colonisation et d’infection doivent être reconnus, notamment un traitement préalable par des antibiotiques tels que les céphalosporines ou les quinolones. En raison de leur résistance naturelle à plusieurs classes d’antibiotiques et de l’augmentation des résistances acquises aux pénicillines, un traitement initial empirique d’une infection sévère chez un patient avec facteurs de risque inclura souvent un glycopeptide. Une restriction dans l’utilisation empirique de céphalosporines ou de quinolones et une antibiothérapie ciblée selon l’antibiogramme sont des mesures indispensables pour prévenir l’apparition de souches d’entérocoques résistantes, en particulier résistant à la vancomycine.
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
cas clinique
enterococcus faecalis
Entérocoques résistants à la vancomycine
résistance aux pénicillines
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse
infections bactériennes à gram positif
antibactériens
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Contrôle d'une épidémie d'entérocoques résistant à la vancomycine dans plusieurs hôpitaux de Suisse romande
http://rms.medhyg.ch/numero-383-page-890.htm
Plusieurs hôpitaux de Suisse romande ont été touchés par une épidémie d'entérocoques résistant à la vancomycine dans le courant de l'année 2011. En raison du potentiel de dissémination rapide de ce germe dans l'hôpital et le risque de transmission du gène de résistance à la vancomycine à d'autres bactéries hospitalières, en particulier au staphylocoque doré résistant à la méticilline, d'importantes mesures de contrôle ont été mises en place. Une excellente coordination de ces mesures entre les différents établissements de soins partenaires a permis le contrôle de l'épidémie.
2013
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
Suisse
article de périodique
enterococcus faecalis
infections bactériennes à gram positif
infection croisée
épidémies
enterococcus faecium
Entérocoques résistants à la vancomycine

---
N1-VALIDE
Entérocoques multirésistants
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2012/42/fr/fms-01295.pdf
La principale espèce d'entérocoques résistant à la vancomycine (VRE) est E. faecium, plus rarement E. faecalis, mais cette résistance peut également se manifester dans d'autres espèces.
2012
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
antibiothérapie
enterococcus
article de périodique
041.01 - infection à entérocoques
infections bactériennes à gram positif
Multirésistance bactérienne aux médicaments
antibactériens

---
N1-SUPERVISEE
Antibiotiques prophylactiques pour la prévention des infections à Gram positif précoces du cathéter veineux central chez les patients d'oncologie
http://www.cochrane.org/fr/CD003295
Les cathéters veineux centraux tunnelisés (CVCT) de longue durée sont de plus en plus utilisés dans le traitement des patients d'oncologie. Malgré l'existence de protocoles internationaux concernant l'insertion stérile et les méthodes d'entretien et d'utilisation appropriées du cathéter, l'utilisation de CVCT reste associée à des infections. Ces infections sont principalement causées par des bactéries à Gram positif. Les stratégies de prévention antimicrobienne ciblant ces micro-organismes pourraient potentiellement réduire la plupart des infections du CVCT. L'objectif de cette revue était d'évaluer l'efficacité des antibiotiques dans la prévention des infections précoces du CVCT.
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
tumeurs
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
antibactériens
infections bactériennes à gram positif
voies veineuses centrales

---
N1-VALIDE
Micrococcus spp.
fiches techniques santé/sécurité - matières infectieuses
http://www.phac-aspc.gc.ca/lab-bio/res/psds-ftss/micrococcus-fra.php
description, danger pour la santé (pathogénicité, épidémiologie, gamme d'hôtes, dose infectieuse, mode de transmission, période d'incubation, transmissibilité), dissémination (réservoir, zoonose, vecteurs), viabilité (sensibilité aux médicaments, sensibilité aux désinfectants, inactivation par des moyens physiques, survie à l'extérieur de l'hôte), aspects médicaux (surveillance, premiers soins et traitements, immunisation, prophylaxie), dangers pour le personnel de laboratoire (infections liées ou acquises au laboratoire, sources et échantillons, dangers primaires et particuliers), précautions recommandés (exigences de confinement, vêtements protecteurs, autres protections), renseignements relatifs à la manipulation (déversements, élimination, entreposage), renseignements divers
2010
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
infections bactériennes à gram positif
infections bactériennes à gram positif
micrococcus
micrococcus
réservoirs d'agents pathogènes
résistance microbienne aux médicaments
désinfectants
infections bactériennes à gram positif
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
exposition professionnelle
vêtements de protection
recommandation
période d'incubation de maladie infectieuse

---
N1-VALIDE
Peptostreptococcus spp.
fiches techniques santé/sécurité - matières infectieuses
http://www.phac-aspc.gc.ca/lab-bio/res/psds-ftss/peptostreptococcus-fra.php
description, danger pour la santé (pathogénicité, épidémiologie, gamme d'hôtes, dose infectieuse, mode de transmission, période d'incubation, transmissibilité), dissémination (réservoir, zoonose, vecteurs), viabilité (sensibilité aux médicaments, sensibilité aux désinfectants, inactivation par des moyens physiques, survie à l'extérieur de l'hôte), aspects médicaux (surveillance, premiers soins et traitements, immunisation, prophylaxie), dangers pour le personnel de laboratoire (infections liées ou acquises au laboratoire, sources et échantillons, dangers primaires et particuliers), précautions recommandés (exigences de confinement, vêtements protecteurs, autres protections), renseignements relatifs à la manipulation (déversements, élimination, entreposage), renseignements divers
2010
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
peptostreptococcus
peptostreptococcus
infections bactériennes à gram positif
infections bactériennes à gram positif
réservoirs d'agents pathogènes
désinfectants
résistance microbienne aux médicaments
infections bactériennes à gram positif
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
exposition professionnelle
vêtements de protection
période d'incubation de maladie infectieuse
recommandation

---
N1-VALIDE
Les entérocoques résistants aux glycopeptides
http://www.medecinesciences.org/index.php?option=com_article&access=standard&Itemid=129&url=/articles/medsci/abs/2010/10/medsci20102611p936/medsci20102611p936.html
Enterococcus faecium a développé une multirésistance aux antibiotiques dont les glycopeptides. Les glycopeptides (vancomycine et teicoplanine) agissent sur les entérocoques en se fixant sur les précurseurs de la paroi bactérienne dont ils empêchent ainsi la formation. La résistance est due à l'acquisition d'un opéron de gènes coopérant pour synthétiser des précurseurs sans affinité pour les glycopeptides. Des épidémies sont survenues récemment en milieu hospitalier dues à des souches de E. faecium appartenant à un complexe clonal (CC17) adapté à l'hôpital. Les épidémies peuvent être contrôlées par des mesures appropriées et de nouveaux antibiotiques qui sont disponibles. La dissémination de souches adaptées aux conditions hospitalières nécessite leur surveillance étroite
2010
false
N
M/S médecine sciences
France
français
article de périodique
glycopeptides
enterococcus
041.01 - infection à entérocoques
infections bactériennes à gram positif
résistance bactérienne aux médicaments

---
N1-VALIDE
Avis du Comité technique des infections nosocomiales et des infections liées aux soins relatif à la maîtrise de la diffusion des entérocoques résistants aux glycopeptides dans les établissements de santé français, 6 octobre 2005
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2006/13/index.htm
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2006/13/beh_13_2006.pdf
considérations, recommandations en l'absence de cas groupés d'infections ou colonisations, en présence de cas groupés d'infections ou colonisations, dans tous les cas ; 8 pages
2006
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
enterococcus
infection croisée
glycopeptides
résistance bactérienne aux médicaments
hôpitaux
hygiène
contrôle des maladies contagieuses
infections bactériennes à gram positif
article de périodique
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Entérocoques résistants à la vancomycine en France, état des lieux en 2005
Note de synthèse
http://invs.santepubliquefrance.fr/presse/2005/le_point_sur/enterocoques_vancomycine_050705/index.html
contexte et enjeu de santé publique, émergence des infections à ERV en France, conclusion et recommandations (surveillance et alerte, contrôle des épidémies)
2005
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
Entérocoques résistants à la vancomycine
enterococcus
France
facteurs de risque
notification des maladies à déclaration obligatoire
infection croisée
États-Unis d'Amérique
rapport
infections bactériennes à gram positif
infections bactériennes à gram positif

---
N1-SUPERVISEE
Le linezolid dans le traitement d'infections à gram positif graves
Linezolid for the treatment of serious gram-positive infections
http://www.cadth.ca/media/pdf/135_linezolid_cetap_f.pdf
http://www.cadth.ca/media/pdf/135_linezolid_cetap_e.pdf
L'avantage du linezolid tient à sa capacité démontrée de juguler de graves infections contre lesquelles les traitements actuels sont d'efficacité limitée (p. ex., infections causées par un entérocoque résistant à la vancomycine ou un staphylocoque résistant à la méthicilline); toutefois, son efficacité dans le traitement de nombreuses infections bactériennes gram positives de gravité moindre est la même que celle des antibiotiques comparatifs...
2001
false
false
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
anglais
antibiothérapie
Linézolide
Linézolide
infections bactériennes à gram positif
inhibiteurs de la synthèse protéique
Canada
résultat thérapeutique
médecine factuelle
antibactériens
États-Unis d'Amérique
inhibiteurs de la synthèse protéique
antibactériens
résistance bactérienne aux médicaments
J01XX08 - linézolide
évaluation médicament

---
N1-VALIDE
Enterococcus faecalis, Enterococcus faecium
fiches techniques santé/sécurité - matières infectieuses
http://www.phac-aspc.gc.ca/lab-bio/res/psds-ftss/enterococcus-fra.php
description, danger pour la santé (pathogénicité, épidémiologie, gamme d'hôtes, dose infectieuse, mode de transmission, période d'incubation, transmissibilité), dissémination (réservoir, zoonose, vecteurs), viabilité (sensibilité aux médicaments, sensibilité aux désinfectants, inactivation par des moyens physiques, survie à l'extérieur de l'hôte), aspects médicaux (surveillance, premiers soins et traitements, immunisation, prophylaxie), dangers pour le personnel de laboratoire (infections liées ou acquises au laboratoire, sources et échantillons, dangers primaires et particuliers), précautions recommandés (exigences de confinement, vêtements protecteurs, autres protections), renseignements relatifs à la manipulation (déversements, élimination, entreposage), renseignements divers
2001
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
enterococcus faecalis
enterococcus faecalis
infections bactériennes à gram positif
infections bactériennes à gram positif
infections bactériennes à gram positif
réservoirs d'agents pathogènes
résistance microbienne aux médicaments
désinfectants
infections bactériennes à gram positif
antibioprophylaxie
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
exposition professionnelle
vêtements de protection
période d'incubation de maladie infectieuse
recommandation

---
N1-VALIDE
Peptococcus spp.
fiches techniques santé/sécurité - matières infectieuses
http://www.phac-aspc.gc.ca/msds-ftss/msds118f-fra.php
description, danger pour la santé (pathogénicité, épidémiologie, gamme d'hôtes, dose infectieuse, mode de transmission, période d'incubation, transmissibilité), dissémination (réservoir, zoonose, vecteurs), viabilité (sensibilité aux médicaments, sensibilité aux désinfectants, inactivation par des moyens physiques, survie à l'extérieur de l'hôte), aspects médicaux (surveillance, premiers soins et traitements, immunisation, prophylaxie), dangers pour le personnel de laboratoire (infections liées ou acquises au laboratoire, sources et échantillons, dangers primaires et particuliers), précautions recommandés (exigences de confinement, vêtements protecteurs, autres protections), renseignements relatifs à la manipulation (déversements, élimination, entreposage), renseignements divers
1997
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
peptococcus
peptococcus
infections bactériennes à gram positif
infections bactériennes à gram positif
infections bactériennes à gram positif
réservoirs d'agents pathogènes
désinfectants
infections bactériennes à gram positif
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
exposition professionnelle
vêtements de protection
période d'incubation de maladie infectieuse
recommandation

---
Courriel
01/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.