CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : infections à VIH;

Synonyme CISMeF : infection à VIH; infection à VIH/SIDA; infection à VIH-SIDA;

Synonyme MeSH : Infections HTLV-III; Infections HTLV-III-LAV; Infections HIV; Infections au VIH;

Définition MeSH INSERM : Infections par le virus de l'immuno-déficience humaine. Elles comprennent aussi bien une séropositivité asymptomatique qu'une maladie symptomatique (ARC), ou qu'un syndrome de l'immunodéficience acquise (SIDA).;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
La prévention du VIH et des IST chez les jeunes
http://paca.lecrips.net/spip.php?article386
http://paca.lecrips.net/IMG/pdf/La_prevention_du_VIH_et_des_IST_chez_les_jeunes_-_juin_2015-2.pdf
Les jeunes face à l’épidémie de sida et aux IST - Jeunes, VIH et IST : contexte épidémiologique - Les connaissances et croyances sur le VIH - Utilisation et perception du préservatif - Le recours au dépistage Politiques publiques en matière de prévention des risques liés à la sexualité - Les jeunes : public prioritaire pour la prévention - Prendre en compte les jeunes les plus vulnérables - Le rôle de l’Education Nationale - L’accès des jeunes au préservatif Enjeux et stratégies de la prévention auprès des jeunes - Pour une approche globale de la sexualité - La prévention par les pairs - La place d’internet et des réseaux sociaux - La nécessaire articulation entre prévention dépistage et prise en charge Conclusion Bibliographie
2016
false
false
false
Crips PACA - Centre régional d'information et de prévention du sida Provence-Alpes-Côte d'Azur Marseille Nice
France
français
rapport
infections à VIH
adolescent
jeunes
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
maladies sexuellement transmissibles

---
N1-VALIDE
Comportements sexuels à risque et don de sang. Partie I: Don de sang par les HSH
Avis 9291
http://www.health.belgium.be/fr/avis-9291-don-de-sang-par-les-hsh
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/css_9291_hsh_a5.pdf
Les pratiques sexuelles à risque des donneurs de sang peuvent avoir un impact sur la sécurité des composants sanguins préparés à partir du don correspondant. Le CSS plaide pour une amélioration du niveau de prise de conscience de leur responsabilité sociale par les personnes souhaitant matérialiser leur empathie et altruisme par le don de sang.
2016
false
false
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
recommandation de santé publique
donneurs de sang
homosexualité masculine
infections à VIH
comportement sexuel à risque
séropositivité VIH
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
sélection de donneurs
hepacivirus
virus de l'hépatite B
infections à VIH
infections à VIH

---
N1-VALIDE
Recommandations diagnostiques et thérapeutiques pour les Maladies Sexuellement Transmissibles
http://www.sfdermato.org/media/image/upload-editor/files/Guidelines%202016.pdf
La nouvelle version des Recommandations diagnostiques et thérapeutiques pour les Maladies Sexuellement transmissibles émise par la Section MST/SIDA de la Société Française de Dermatologie (SFD) est terminée après une année d’un travail de collaboration et de multiples amendements par le Groupe de travail. La méthodologie utilisée et la présentation des textes ont été identiques à celle de la dernière version (2006). En particulier, nous avons gardé le plan précédent : dépistage, micro-organismes et affections qu’ils provoquent, approches syndromiques et situations spécifiques. Certains chapitres ont été simplement actualisés selon les données les plus récentes de la Science médicale (pubmed et revues Cochrane). D’autres, ont été profondément remaniées (en particulier les chapitres PVH, vaccinations et prévention).
2016
false
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
maladies sexuellement transmissibles
recommandation pour la pratique clinique
dépistage systématique
grossesse
infections à VIH
hépatite C
hépatite B
syphilis
infections à chlamydia
infections à neisseriaceae
gonorrhée
trichomonase
maladies sexuellement transmissibles
infections de l'appareil reproducteur
syphilis
herpès génital
chancre mou
lymphogranulomatose vénérienne
granulome inguinal
condylomes acuminés
gale
pédiculoses
molluscum contagiosum
urétrite
vaginose bactérienne
candidose vulvovaginale
cervicite
épididymite
balanite
prophylaxie après exposition
homosexualité
bisexualité
maladies sexuellement transmissibles
vaccin antihépatite B
vaccins antihépatite A
vaccins antipapillomavirus
vaccins antiméningococciques

---
N1-SUPERVISEE
Surveillance des maladies infectieuses chez les utilisateurs de drogue par injection
https://www.inspq.qc.ca/publications/2105
Les infections par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et par le virus de l’hépatite C (VHC) chez les utilisateurs de drogue par injection (UDI) représentent un enjeu de santé publique important au Québec. Le réseau SurvUDI, implanté depuis 1995, effectue une surveillance des infections par le VIH et par le VHC parmi les personnes UDI au Québec et à Ottawa, ainsi que le suivi des facteurs de risque de ces infections. Ce rapport concerne les données obtenues de 1995 à 2014.
2016
false
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
toxicomanie intraveineuse
maladies transmissibles
maladies transmissibles
maladies transmissibles
infections à VIH
hépatite C
épidémiosurveillance
infections à VIH
hépatite C
maladies transmissibles
usagers de drogues

---
N1-SUPERVISEE
Évaluation du Plan national de lutte contre le VIH-sida et les IST 2010-2014
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=547
Depuis trente ans, les politiques publiques de lutte contre le VIH-sida ont donné lieu au déploiement d’orientations et d’outils stratégiques. Le Plan national de lutte contre le VIH-sida et les infections sexuellement transmises (IST) 2010-2014, est ainsi le cinquième plan d’une politique publique nationale de lutte contre le VIH-sida et le principal outil de programmation dans la lutte contre les IST. Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été chargé de son évaluation par une saisine de la Direction générale de la santé (DGS) d’octobre 2014. Ce rapport tient compte des deux évaluations menées à mi-parcours : celle portant sur le plan national de lutte contre le VIH-sida et les IST en direction des populations d’outre-mer, commandée en 2012 par la Direction générale des outre-mer (DGOM) et celle du plan national en France métropolitaine conduite en 2013 par le Conseil national du sida (CNS). Au terme de cette évaluation, le HCSP considère comme essentiel de spécifier que des outils de prévention comportementale et biomédicale, dépistage et traitement, spécifiques au VIH, doivent être mobilisés au sein d’une stratégie nationale globale de santé sexuelle regroupant tous les éléments de la lutte contre toutes les IST (prévention et prise en charge). Il recommande aussi le maintien et le renforcement d’une politique de réduction des autres IST les plus importantes (syphilis, gonococcie, infections à Chlamydia, hépatites virales). Au total, le rapport formule trente-huit recommandations, dont vingt-neuf portant sur la prévention, le dépistage, la prise en charge médicale, la prise en charge sociale et la lutte contre les discriminations, la surveillance et l’observation.
2016
false
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
rapport
infections à VIH
politique de santé
évaluation de programme
lutte contre l'infection
maladies sexuellement transmissibles
programmes gouvernementaux

---
N1-VALIDE
La prise en charge et le traitement de la syphilis chez les adultes infectés par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) – Guide pour les professionnels de la santé du Québec
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001631/?&date=DESC&annee=2016&critere=annee
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001632/?&date=DESC&annee=2016&critere=annee
Ce guide pratique vise l’optimisation du diagnostic, de la prise en charge et des soins offerts aux personnes adultes vivant avec le virus de l’immunodéficience humaine et atteintes de syphilis.
2016
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
recommandation pour la pratique clinique
infections à VIH
syphilis
adulte
syphilis
syphilis
signes et symptômes
dépistage systématique
syphilis
syphilis
antibactériens

---
N3-AUTOINDEXEE
DIABETE ET INFECTION A VIH : QUELS MECANISMES DE SURVENUE
http://www.e-diabete.org/diabete/interactive_resource/diabete-et-infection-a-vih-quels-mecanismes-de-survenue/
2016
false
false
false
e-diabète.org
Égypte
français
enregistrement vidéo
cours
mécanique
vih
diabète
infections à VIH
infection à virus de l'immunodéficience humaine

---
N1-SUPERVISEE
SUSTIVA
Elargissement de la prise en charge à l’enfant de 3 mois à 3 ans pesant au moins 3.5 Kg
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2617563/fr/sustiva
Le service médical rendu par SUSTIVA reste important dans l'indication « en association avec d'autres antirétroviraux dans le traitement de l'infection par le virus-1 de l'immunodéficience humaine (VIH-1) chez l'adulte, l'adolescent et l'enfant de 3 ans et plus ». Le service médical rendu par SUSTIVA est important dans l’indication « en association avec d'autres antirétroviraux dans le traitement de l'infection par le virus-1 de l'immunodéficience humaine (VIH-1) chez l'enfant de 3 mois à 3 ans et pesant au moins 3,5 kg ». La Commission considère que SUSTIVA n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge de l'infection par le virus-1 de l'immunodéficience humaine (VIH-1) chez les enfants de 3 mois à 3 ans et pesant plus de 3.5 Kg...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
nourrisson
infection à VIH-1
infections à VIH
VIH-1 (Virus de l'Immunodéficience humaine de type 1)
adulte
adolescent
enfant
association de médicaments
résultat thérapeutique
éfavirenz
agents antiVIH
administration par voie orale
remboursement par l'assurance maladie
inhibiteurs de la transcriptase inverse
SUSTIVA 100 mg gél
SUSTIVA 200 mg gél
SUSTIVA 50 mg gél
SUSTIVA 600 mg cp pellic
J05AG03 - éfavirenz
benzoxazines
SUSTIVA
64702347
66105710
60798510
63076285
60396426
3400892010656
3400892410821
3400892120287
3400892405629
3400892120119

---
N1-VALIDE
Truvada en prophylaxie pré-exposition pour réduire le risque d’infection à VIH 1 chez les adultes à risque élevé – recommandations visant à appuyer une utilisation appropriée
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/hpiw-ivps_2016-07-fra.php#inn
Risque de pharmacorésistance liée à une utilisation inappropriée de Truvada en PPrE : Dans le cadre d’une PPrE, Truvada ne doit être prescrit qu’à des personnes confirmées séronégatives au VIH juste avant la prise initiale et reconfirmées comme telles périodiquement (au moins tous les 3 mois) pendant l’utilisation de ce produit. Des variants du VIH‑1 présentant une pharmacorésistance peuvent émerger chez les personnes dont l’infection par le VIH‑1 n’a pas été détectée et qui prennent uniquement Truvada, car ce produit à lui seul ne constitue pas un schéma thérapeutique complet pour la prise en charge du VIH‑1. Les patients devraient être conseillés de suivre strictement le schéma posologique recommandé pour Truvada. L’efficacité de Truvada pour réduire le risque d’infection par le VIH-1 est fortement corrélée avec l’observance de ce schéma comme l’ont démontré les taux de médicaments mesurables lors d’essais cliniques...
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
recommandation de bon usage du médicament
Prophylaxie pré-exposition
infections à VIH
VIH-1 (Virus de l'Immunodéficience humaine de type 1)
adulte
TRUVADA
Association d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
Canada
administration par voie orale
J05AR03 - ténofovir disoproxil et emtricitabine
dépistage systématique
résistance virale aux médicaments
Association d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
séronégativité VIH

---
N1-SUPERVISEE
Dépistage des MST / IST
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/depistage-des-mst-ist-159e1d12e7cb63129d1ee36e0e0a26f8.pdf
Le dépistage des différentes MST/IST est envisagé par le clinicien dans différentes situations. Cette démarche de dépistage est évidente lorsque le motif de consultation est une prise de risque sexuel ou une pathologie génitale. Elle doit également pouvoir être effectuée chez les consultants asymptomatiques dans certaines situations lors de recours aux soins.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
population de passage et migrants
homosexualité masculine
personnes transgenres
infections à VIH
Receveurs de transplantation
prisons
hépatite C
hépatite B
syphilis
infections à chlamydia
gonorrhée
maladies sexuellement transmissibles
dépistage systématique

---
N1-SUPERVISEE
Herpes génital
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/herpes-genital-3ff33588a8c22f5d64a5a5a9855b3f2b.pdf
L’herpès génital (HG) est l’une des MST les plus répandues dans le monde et représente la première cause d’ulcère génital. Le retentissement sur la qualité de vie de l’herpès génital récurrent est bien établi. Dans les pays en développement l’HG est un co-facteur important de la transmission du VIH.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
herpès génital
herpès génital
herpès génital
herpès génital
herpèsvirus humain de type 2
herpèsvirus humain de type 1
signes et symptômes
herpès génital
grossesse
transmission verticale de maladie infectieuse
co-infection
infections à VIH
herpès génital

---
N1-SUPERVISEE
Prévention des MST / IST
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/prevention-des-mst-ist-ed4c0d4eb721df48555ff412312e809c.pdf
La prévention des MST consiste à inciter à adopter un comportement sexuel à moindre risque grâce à l’écoute, l’information et l’accompagnement au dépistage en particulier auprès des personnes les plus exposées aux MST. Il s’agit aussi de dépister les MST chez les personnes asymptomatiques (cf : chapitre dépistage des MST), d’aider les personnes ayant une MST à en informer leur(s) partenaire(s) sexuel(les) afin de les dépister et de les traiter.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
comportement sexuel sans risque
prévention primaire
promotion de la santé
homosexualité masculine
préservatifs masculins
préservatifs féminins
digues dentaires
infections à VIH
circoncision masculine
éducation sexuelle
toxicomanie intraveineuse
population de passage et migrants
maladies sexuellement transmissibles

---
N1-SUPERVISEE
Traitement post exposition sexuelle au VIH, VHB, VHC
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/ttt-post-exposition-sexuelle-au-vih-vhb-vhc-ce01de99ae1b93acdbd6036636a18d99.pdf
La prescription d'une trithérapie antirétrovirale après une relation sexuelle à risque de transmission du VIH est devenue une pratique courante, après qu'elle ait été proposée pour la première fois en 1997. Elle fait partie intégrante de la prise en charge du VIH et fait l’objet de recommandations régulièrement mises à jour dans le rapport d’experts. Le dépistage des hépatites B et C et d’autres MST y est associé.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
comportement sexuel à risque
infections à VIH
infections à VIH
hépatite B
hépatite B
hépatite C
hépatite C
exposition sexuelle

---
N1-SUPERVISEE
Primo-infection VIH
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/primo-infection-vih-8dafd3bbea5f8ac1933dda9fbcd8628b.pdf
La primo-infection VIH correspond à la période d’invasion de l’organisme par le VIH qui dure en moyenne 12 semaines après la contamination. C’est un moment clé de l’infection VIH du fait de la destruction majeure et irréversible du réservoir de lymphocytes CD4, de l’établissement de la latence virale dans cette phase précoce et du fait du haut risque de transmission.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
infections à VIH
infections à VIH
signes et symptômes
période d'incubation de maladie infectieuse
infections à VIH
infections à VIH

---
N1-VALIDE
Prise en charge thérapeutique et suivi de l’ensemble des personnes infectées par le virus de l’hépatite C
http://cns.sante.fr/actualites/prise-charge-vhc-recommandations-2016/
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_.pdf
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/164000667-prise-en-charge-therapeutique-et-suivi-de-l-ensemble-des-personnes-infectees-par-le
L’ANRS et le CNS ont eu en particulier pour mission de définir des recommandations pour que les personnes les plus vulnérables ou éloignées des systèmes de santé puissent être dépistées et bénéficier d’une prise en charge thérapeutique de leur hépatite C, ainsi que de déterminer l’évolution du rôle des réunions de concertation pluridisciplinaire.
2016
false
false
false
CNS - Conseil National du SIDA
ANRS - Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites virales
France
recommandation pour la pratique clinique
hépatite C
usagers de drogues
prisonniers
population de passage et migrants
infections à VIH
observation (surveillance clinique)
hépatite C
dépistage systématique
antiviraux

---
N2-AUTOINDEXEE
La thérapie antirétrovirale pour les adultes infectés par le VIH
Guide pour les professionnels de la santé du Québec
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000733/?&date=DESC&annee=2016&critere=annee
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000734/?&date=DESC&annee=2016&critere=annee
La thérapie antirétrovirale agit efficacement contre la progression de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). Elle permet de diminuer la mortalité chez les adultes infectés par le VIH et d’améliorer la qualité de vie de ces personnes. La version mise à jour du guide sur la thérapie antirétrovirale intègre les plus récentes données sur les bénéfices de cette thérapie et sur les médicaments. En effet, depuis l’édition précédente du guide, de nouveaux médicaments ont été commercialisés et de nouvelles données ont démontré l’efficacité de la thérapie antirétrovirale précoce ainsi que son utilité pour la prévention de la transmission du VIH. Les données les plus récentes utilisées pour cette mise à jour sont en date de mars 2016. Le présent guide porte sur les principales recommandations relatives au traitement des personnes adultes infectées par le VIH. Il a été rédigé sous la direction du Comité consultatif sur le VIH et le VHC par un groupe d’experts québécois, à la lumière des lignes directrices internationales, d’articles publiés dans des revues scientifiques reconnues et de résumés de conférences présentées dans le cadre des plus importants congrès sur le traitement du VIH. Il est à souligner que les tableaux des interactions médicamenteuses ne font plus partie de ce guide. On les trouve plutôt dans le Guide sur la pharmacométrie des antirétroviraux et elles sont mises à jour régulièrement. Ce Guide est disponible pour une consultation en ligne, sur le site Web du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).
2016
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
France
français
recommandation professionnelle
adulte
adulte
infection à virus de l'immunodéficience humaine
antirétroviraux
thérapeutique
thérapie
Santé
vih
personnel de santé
précis
professionnel
Québec
infections à VIH
santé
précis

---
N1-VALIDE
La RTU Truvada dans la prophylaxie Pré-Exposition (PrEP) au VIH établie par l’ANSM est effective - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/La-RTU-Truvada-dans-la-prophylaxie-Pre-Exposition-PrEP-au-VIH-etablie-par-l-ANSM-est-effective-Point-d-Information
La Recommandation temporaire d’utilisation (RTU) du Truvada dans la prophylaxie Pré-Exposition (PrEP) au VIH a été établie par l’ANSM le 25 novembre 2015. Suite à la décision récente du remboursement du Truvada dans le cadre de cette RTU, celle-ci devient effective à compter du 4 janvier 2016...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
administration par voie orale
TRUVADA
TRUVADA cp pellic
transmission de maladie infectieuse
infections à VIH
Prophylaxie pré-exposition
agents antiVIH
inhibiteurs de la transcriptase inverse
comportement sexuel à risque
surveillance pharmacologique
continuité des soins
Prophylaxie préalable à l'exposition au VIH
adulte
homosexualité masculine
personnes transgenres
recommandation de bon usage du médicament
J05AR03 - ténofovir disoproxil et emtricitabine
Association d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
LGBT

---
N1-SUPERVISEE
VIH-sida / IST
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/VIH-sida-IST
Infection à VIH et sida : Actualités / Aide-mémoire / Dépistage du VIH / Déclaration obligatoire de l'infection à VIH et du sida / Incidence de l'infection par le VIH / Prévalence du VIH / Populations / Publications; Infections sexuellement transmissibles (IST) : Comment surveiller les IST ? / Bulletin des réseaux de surveillance / Questionnaires pour la surveillance; Donneurs de sang : Dépistage des donneurs de sang / Surveillance des maladies à prions et donneurs de sang / Risque résiduel de transmission d'infections virales.
2015
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
infections à VIH
infections à VIH
sérodiagnostic du SIDA
notification des maladies à déclaration obligatoire
épidémiosurveillance
maladies sexuellement transmissibles
donneurs de sang
information scientifique et technique
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)

---
N1-VALIDE
Paludisme et VIH : quelles interactions ?
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-473/Paludisme-et-VIH-quelles-interactions
Les patients vivant avec le VIH (PVVIH) voyagent fréquemment, notamment dans les pays tropicaux, avec un risque variable d’être infecté par une des espèces de Plasmodium, protozoaire responsable du paludisme. La co-infection VIH et paludisme augmente le risque de paludisme sévère, de manière proportionnelle avec le degré d’immunosuppression. Les mesures de protection contre les piqûres de moustiques et la prophylaxie médicamenteuse sont donc particulièrement indiquées chez les PVVIH voyageant dans les zones de forte endémicité palustre. Malheureusement, les PVVIH se présentent moins fréquemment à une consultation médicale prévoyage que la population générale. En cas de malaria de retour de voyage, le diagnostic précoce et le traitement à base de dérivés d’artémisinine sont les déterminants principaux du succès thérapeutique.
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
France
Suisse
français
article de périodique
paludisme
infections à VIH
cas clinique
co-infection

---
N1-VALIDE
Rapport sur la mise à jour des indications de dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang
https://www.inspq.qc.ca/publications/1934
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1934_Rapport_Indications_Depistage_ITSS.pdf
Ce rapport présente la synthèse de la littérature sur les facteurs de risque et les indications de dépistage pour chaque infection transmissible sexuellement et par le sang (ITSS). Il s'adresse aux professionnels de la santé concernés par le dépistage des ITSS. Le contenu de ce rapport a soutenu la mise à jour 2014 des indications de dépistage du Guide québécois de dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang. Il présente donc une révision des indications de dépistage des ITSS pour le Québec ainsi que le rationnel scientifique derrière les indications de dépistage du Guide, soit l'état des connaissances en date du 20 mars 2013.
2015
false
false
true
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
pathogènes transmissibles par le sang
transmission de maladie infectieuse
rapport
facteurs de risque
dépistage systématique
infections à chlamydia
chlamydia trachomatis
gonorrhée
syphilis
infections à VIH
hépatite B
hépatite C

---
N1-SUPERVISEE
Carte de notification VIH
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/ea884ffc8474eea485257e06004418fb?OpenDocument
La carte de notification est destinée aux partenaires de personnes infectées par le VIH. Elle informe les partenaires sur la nécessité de consulter un médecin ou une infirmière, même s’ils n’ont pas de symptômes. La carte sensibilise à l’importance de se protéger en attendant d’être évalué et traité, au besoin. Elle présente des informations sur les méthodes de prévention, les modes de transmission, les symptômes, le dépistage et le traitement.
2015
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
information patient et grand public
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
relations interpersonnelles
sérodiagnostic du SIDA

---
N1-VALIDE
Mon premier Traitement ARV
http://www.medqual.fr/images/Grand_Public/Autres_conseils/ACTIONSTRAITEMENTS-MON1ERTRAIT-JANVIER2014.pdf
Les informations contenues dans ce document visent à soutenir les personnes qui débutent un traitement antirétroviral. Elles ne constituent pas un avis médical et ne doivent en aucun cas s'y substituer.
2015
false
false
false
Medqual
France
français
brochure pédagogique pour les patients
agents antiVIH
infections à VIH

---
N1-VALIDE
Questionnement éthique et observations concernant la contre-indication permanente du don de sang pour tout homme déclarant avoir eu une ou des relation(s) sexuelle(s) avec un ou plusieurs homme(s)
http://www.ccne-ethique.fr/fr/publications/questionnement-ethique-et-observations-concernant-la-contre-indication-permanente-du
http://www.ccne-ethique.fr/sites/default/files/publications/avis_ndeg123.pdf
Madame la Ministre des Affaires sociales et de la Santé a saisi le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) en lui demandant « un avis sur la pertinence, d’un point de vue éthique, de faire évoluer la pratique de contre-indication permanente du don du sang pour les hommes ayant déclaré avoir eu des relations sexuelles avec d’autres hommes. »
2015
false
false
false
CCNE - Comité Consultatif National d'Ethique
France
français
homosexualité masculine
donneurs de sang
recommandation
infections à VIH
transfusion sanguine
incidence
prévalence
évaluation des risques
contre-indication
comportement sexuel
LGBT

---
N1-VALIDE
Avis suivi de recommandations sur la pénalisation de la transmission sexuelle du VIH en France
http://cns.sante.fr/wp-content/uploads/2015/2015-02-19_avi_fr_politique_publique.pdf
http://cns.sante.fr/rapports-et-avis/avis-suivi-de-recommandations-sur-la-penalisation-de-la-transmission-sexuelle-du-vih-en-france/
Considérant les fondements légaux et l’état de la jurisprudence, le présent Avis entend contribuer à la réflexion sur les faits de pénalisation de la transmission et de l’exposition au risque de transmission du VIH, au-delà du cadre binaire qui oppose partisans et adversaires du recours à la justice pénale. Ses préconisations, adressées aux pouvoirs publics, aux acteurs de la lutte contre le VIH ainsi qu’à l’ensemble de la population sexuellement active, visent à réduire le risque pénal encouru par les PVVIH, à améliorer le traitement pénal de l’infraction si une procédure judiciaire est engagée et, enfin, à limiter d’éventuels effets négatifs sur la politique de prévention.
2015
false
false
false
CNS - Conseil National du SIDA
France
français
infections à VIH
recommandation
France
droit pénal
transmission de maladie infectieuse
comportement sexuel à risque

---
N1-VALIDE
Autotests de dépistage du VIH - Information à l’intention des professionnels de santé et des associations
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1768844/fr/autotests-de-depistage-du-vih
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2024321/fr/argumentaire-advih-201503
En raison de la commercialisation prochaine des autotests de dépistage de l’infection par le VIH (ADVIH) sur le marché français, la Direction générale de la santé (DGS) a demandé à la HAS de produire un « guide de bonne pratique » d’utilisation des autotests de dépistage du VIH à destination des professionnels en contact avec les usagers ». Ce document s’adresse aux pharmaciens qui délivreront les ADVIH mais également aux autres professionnels de santé au sens large (médecins, sages-femmes, infirmiers) ainsi qu’aux travailleurs sociaux et aux associations susceptibles d’être impliqués dans des questions de prévention et de sexualité en rapport avec le VIH.
2015
false
true
false
Haute Autorité de santé
HAS - Haute Autorité de Santé
France
165. Infections à VIH
français
questions réponses
information scientifique et technique
infections à VIH
sérodiagnostic du SIDA
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
autosoins
résultat thérapeutique
dépistage systématique
dépistage systématique
sérodiagnostic du SIDA
diagnostic précoce
trousses de réactifs pour diagnostic
trousses de réactifs pour diagnostic

---
N1-VALIDE
Vaccination des personnes immunodéprimées ou aspléniques. Recommandations
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=504
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20141107_vaccinationimmunodeprime.pdf
La vaccination des personnes atteintes d’une immunodépression congénitale ou acquise, et/ou aspléniques, présente des particularités qui justifient des recommandations spécifiques. Afin de tenir compte des évolutions depuis la publication du premier rapport en 2012, le Haut Conseil de la santé publique a actualisé ses recommandations vaccinales en fonction des situations pour les adultes et pour les enfants : infection par le VIH, transplantation d’organe solide, greffes de cellules souches hématopoïétiques, traitement par chimiothérapie, asplénie ou hyposplénie, maladies auto‑immunes ou inflammatoires chroniques, déficits immunitaires héréditaires. Ces recommandations concernent les vaccinations du Calendrier vaccinal en vigueur et n’abordent pas les vaccins du voyageur.
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
déficits immunitaires
sujet immunodéprimé
adulte
enfant
recommandation de santé publique
Asplénie
rapport
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
transplantation d'organe
transplantation de cellules souches hématopoïétiques
tumeurs
tumeurs hématologiques
maladies auto-immunes
Maladie inflammatoire
maladie chronique
vaccins
vaccination
hyposplénisme
déficits immunitaires
adolescent
vaccins

---
N1-SUPERVISEE
tableau de synthèse des interactions entre traitement antirétroviral et anti-VHC
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/Recos/2015-mai-interaction-ARV-VHC.docx
2015
false
true
false
false
FFI - Fédération Française d'Infectiologie
France
français
recommandation professionnelle
tableau
interactions médicamenteuses
hépatite C
antiviraux
infections à VIH
co-infection
antirétroviraux

---
N1-VALIDE
Examen du test de dépistage rapide du virus de l'immunodéficience humaine (VIH)
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/14vol40/dr-rm40-18/review-examen-fra.php
Contexte : Au Canada, on estime que 71 300 personnes vivaient avec le VIH à la fin de 2011. Environ 25 % (14 500 à 21 500) des cas prévalents ignoraient qu'ils étaient infectés par le VIH. Une utilisation élargie du dépistage rapide du VIH pourrait augmenter la détection d'infections non diagnostiquées, permettre un traitement et des services de soutien plus précoces et prévenir la retransmission soutenue du virus. Objectif : Examiner l'acceptabilité par les patients, l'incidence (définie comme la réception des résultats et le lien aux soins) et le rapport coût-efficacité du dépistage rapide du VIH.
2015
false
false
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
trousses de réactifs pour diagnostic
infections à VIH
article de périodique
évaluation technologique
Syndrome d'immunodéficience acquise

---
N1-SUPERVISEE
Tout fré sé fré - Nos frères restent nos frères
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/detaildoc.asp?numfiche=1631
Cette bande dessinée délivre de précieuses informations sur le virus du sida, sa transmission, les traitements. Elle milite contre la stigmatisation des personnes séropositives, leur exclusion parfois au sein-même de leur famille proche. Elle met en scène un jeune musicien guyanais de la communauté haïtienne, Tijo, contaminée par sa petite amie alors qu'il n'a eu des relations sexuelles non protégées avec elle qu'une seule fois. Il se confie à sa s½ur qui en parle aux membres de leur famille. Certains réagissent négativement en l'ostracisant par peur, méconnaissance du sujet, conceptions erronées des modes de transmission du virus du sida.C’est sa mère qui réconciliera tout le monde en faisant venir dans sa maison un médecin qui clarifiera les risques d’attraper le virus, les modes de protection, de dépistage et pourquoi suivre un traitement. Tijo trouve alors la force de parler de sa séropositivité à son groupe de musique et ensemble, ils écrivent une chanson «tout fré sé fré» qui deviendra rapidement la favorite de leur public. Ils deviennent ainsi militants en véhiculant le message «même malades, nos frères restent nos frères». Les trois dernières pages du document font le point sur le sida et indiquent en Guyane (Kourou, Cayenne, Saint-Georges de l'Oyapock, Oiapoque, Saint-Laurent du Maroni, Mana, Grand Santi et Apatou) tous les lieux ressources pour s’informer, se faire dépister, obtenir des préservatifs gratuits, etc.
2015
false
true
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
France
français
brochure pédagogique pour les patients
bande dessinée
infections à VIH

---
N1-SUPERVISEE
Jeunes homosexuels et risque VIH
http://paca.lecrips.net/spip.php?article452
http://paca.lecrips.net/IMG/pdf/Jeunes_homosexuels_et_risque_VIH_-_juin_2015.pdf
Depuis plusieurs années en France, comme dans d’autres pays industrialisés, le nombre de nouvelles infections par le VIH augmente parmi les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH) et les dernières données de surveillance du VIH montrent que la part des moins de 25 ans est en hausse chez les hommes contaminés lors de rapports homosexuels. Au contexte de prévalence alarmant au sein de la communauté homosexuelle masculine, s’ajoutent pour les plus jeunes d’entre eux les éventuelles difficultés liées à leur construction identitaire et sexuelle, leur connaissance relative des outils et stratégies préventives et une plus faible conscience du risque VIH que leurs aînés, qui les exposent doublement aux maladies infectieuses. Les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes ne constituent pas en soi un public homogène. Il est donc essentiel de mieux appréhender les modes de vie et comportements des jeunes HSH afin de mettre en œuvre des actions de prévention ciblées et adaptées à leurs trajectoires et besoins spécifiques.
2015
false
true
false
Crips PACA - Centre régional d'information et de prévention du sida Provence-Alpes-Côte d'Azur Marseille Nice
France
français
rapport
infections à VIH
comportement sexuel
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
homosexualité
adolescent
risque

---
N1-VALIDE
Femmes et santé : les enjeux d'aujourd'hui - Rapport d'information de Mmes Annick Billon et Françoise Laborde, fait au nom de la délégation aux droits des femmes
http://www.senat.fr/notice-rapport/2014/r14-592-notice.html
http://www.senat.fr/rap/r14-592/r14-5921.pdf
Le présent rapport est assorti de 28 recommandations qui plaident pour une meilleure prise en compte des spécificités féminines dans le domaine de la santé et pour une consolidation des acquis en matière de santé sexuelle et reproductive
2015
false
false
false
Le Sénat
France
français
rapport
santé des femmes
maladies cardiovasculaires
tabagisme
tumeurs du poumon
femmes victimes de violence
infections à VIH
diabète gestationnel
maigreur
tumeurs
essais cliniques comme sujet
contraception
santé reproductive
interruption légale de grossesse
profession de sage-femme
recommandation pour la politique de santé
précarité
exposition environnementale

---
N1-SUPERVISEE
Les comportements face au VIH/Sida des hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes.
http://www.iumsp.ch/fr/rds/253
Depuis 1987, Gaysurvey est une enquête menée périodiquement en Suisse parmi les hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes (HSH). Elle s’inscrit dans le dispositif de surveillance du VIH, établi par l’Office fédéral de la santé publique, en tant qu’instrument de suivi des comportements face au VIH/Sida dans ce groupe-cible. Elle a déjà été réalisée à dix reprises. L’enquête Gaysurvey 2014 était disponible en ligne sur Internet et consistait en un questionnaire anonyme auto-administré. Le nombre de participant est de 834 personnes. Pour sa onzième édition, Gaysurvey reste un instrument pertinent du suivi des comportements des HSH face au VIH/Sida. Certaines tendances observées ces dernières années ont été confirmées, de nouveaux thèmes ont été abordés et de nouveaux éléments de réflexions apportés.
2015
false
true
false
false
IUMSP - Institut universitaire de médecine sociale et préventive
France
français
rapport
comportement sexuel sans risque
comportement en matière de santé
homosexualité masculine
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
comportement sexuel

---
N2-AUTOINDEXEE
L'infection à VIH : les nouveaux enjeux
http://www.acadpharm.org/include/html_acc.php?lang=fr&id_doc=2989&rub=276&zn=30
2015
false
false
false
Académie Nationale de Pharmacie
France
français
congrès ou conférence
enregistrement vidéo
nouveau
vih
infection à virus de l'immunodéficience humaine
infections à VIH

---
N1-VALIDE
L’ANSM établit la RTU de Truvada dans la prophylaxie pré-exposition au VIH - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/L-ANSM-etablit-la-RTU-de-Truvada-dans-la-prophylaxie-pre-exposition-au-VIH-Point-d-information
L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a établi le 25 novembre 2015 une Recommandation Temporaire d’Utilisation (RTU) du Truvada dans la prophylaxie Pré-Exposition (PrEP) au VIH. La RTU sera effective au terme du processus d’instruction de la prise en charge qui interviendra au plus tard au début de l’année 2016. Truvada est indiqué dans la PrEP en tant qu’outil additionnel d’une stratégie de prévention diversifiée de la transmission du VIH et concerne les personnes âgées de 18 ans ou plus à haut risque d’acquisition du VIH par voie sexuelle...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
administration par voie orale
TRUVADA
TRUVADA cp pellic
transmission de maladie infectieuse
infections à VIH
Prophylaxie pré-exposition
agents antiVIH
inhibiteurs de la transcriptase inverse
comportement sexuel à risque
surveillance pharmacologique
continuité des soins
Prophylaxie préalable à l'exposition au VIH
adulte
homosexualité masculine
personnes transgenres
Association d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
LGBT

---
N1-SUPERVISEE
Journée mondiale du sida, 1er décembre 2015
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Publications-et-outils/BEH-Bulletin-epidemiologique-hebdomadaire/Archives/2015/BEH-n-40-41-2015
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/BEH-Bulletin-epidemiologique-hebdomadaire/Archives/2015/BEH-n-40-41-2015
Découvertes de séropositivité VIH chez les jeunes en France, Infection à VIH dans les DOM : facteurs associés à la réponse virologique au traitement dans l’enquête ANRS-Vespa2, Dépistage communautaire par tests rapides (TROD) VIH en France sur une période de trois ans, Migrants subsahariens suivis pour le VIH en France : combien ont été infectés après la migration ? Estimation dans l’Étude ANRS-Parcours, Dépistage de l'infection par le VIH dans les laboratoires d'analyse médicales.
2015
false
true
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
information scientifique et technique
séropositivité VIH
adolescent
jeune adulte
infections à VIH
infections à VIH
population de passage et migrants
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
France
Syndrome d'immunodéficience acquise

---
N1-VALIDE
Prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH - Actualisation 2015 du rapport 2013
http://www.anrs.fr/content/download/7046/37753/file/experts-vih_actualisation2015.pdf
Les actualisations de cette année 2015, sollicitées conjointement en février par le directeur de l’Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales (ANRS) et par le Président du Conseil national du sida et des hépatites virales (CNS), se déclinent ainsi : la création d’un nouveau chapitre intitulé « Optimisation du traitement antirétroviral en situation de succès virologique » (situation communément appelée « switch ») qui se substitue au paragraphe « Optimisation du traitement antirétroviral en cas de succès virologique » du chapitre « Traitement antirétroviral de l’infection à VIH1 chez l’adulte ». Ce développement s’est imposé car il nous est apparu nécessaire de rationaliser les pratiques de changement d'un traitement antirétroviral efficace qui s’avèrent de plus en plus fréquentes , souvent hétérogènes, ne prenant pas toujours en compte le risque d’échappement virologique et souvent motivées par des objectifs non explorés par les essais thérapeutiques. De plus, les switch sont parfois effectués en négligeant les autres dispositions pouvant contribuer à l’amélioration des effets indésirables que l’on cherche à diminuer qu’il nous est donc apparu utile de rappeler ; - une courte mise au point concernant la « co-infection par le virus de l’hépatite C » pour laquelle les recommandations concernant les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) font désormais partie de celles édictées par l’Association Française pour l’Étude du Foie (AFEF) - une actualisation des recommandations relative s à la « prise en charge de l’enfant et de l’adolescent », au « désir d’enfant » et à la « grossesse », au sujet desquelles nous nous étions engagées l’an dernier afin d’envisager dans ces contextes la notion de traitement antirétroviral universel et de tenir compte de la mise à disposition de nouvelles molécules antirétrovirales. Les nouveautés de 2015 sont surlignées au sein des textes dont la matrice initiale est celle du rapport publié en 2013...
2015
false
false
false
CNS - Conseil National du SIDA
France
français
infections à VIH
continuité des soins
recommandation de bon usage du médicament
antirétroviraux
antirétroviraux
effets secondaires indésirables des médicaments
Toxicité des médicaments
interactions médicamenteuses
grossesse
insémination
insémination artificielle
infections à VIH
Assistance médicale à la procréation
contraception
grossesse
allaitement maternel
Syndrome d'immunodéficience acquise
adulte
adolescent
enfant
séropositivité VIH
sexualité
co-infection
hépatite C
optimisation de la posologie (procédure)
antirétroviraux
résistance virale aux médicaments
infections à VIH
inhibiteur nucléosidique de la transcriptase inverse
inhibiteur non-nucléosidique de la transcriptase inverse
agents antiVIH
inhibiteurs de protéase du VIH
association médicamenteuse
thérapie antirétrovirale hautement active
hépatite B
inhibiteurs de la transcriptase inverse
inhibiteurs de l'intégrase du vih
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Infection à VIH et sida
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/VIH-sida-IST/Infection-a-VIH-et-sida
Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est un rétrovirus humain qui affaiblit le système immunitaire de la personne infectée. L’infection peut rester asymptomatique pendant plusieurs années et dans ce cas seul un test sérologique, qui détecte dans le sang la présence d’anticorps dirigés contre le virus, permet de diagnostiquer l’infection. La personne est séropositive.
2015
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
infections à VIH
dépistage systématique
épidémiosurveillance
notification des maladies à déclaration obligatoire
information scientifique et technique
infections à VIH

---
N3-AUTOINDEXEE
Portrait des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), de l'hépatite C, de l'infection par le VIH et du Sida au Québec
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2004/04-329-01.pdf
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
rapport
sang
Syndrome d'immunodéficience acquise
portraits comme sujet
infections à VIH
vih
Québec
hepatite
hepatite
sida
hépatite C

---
N1-VALIDE
La PEP (Post Exposure Prophylaxis) : traitement d'urgence après une situation à risque
http://www.sante.public.lu/publications/rester-bonne-sante/sida-prevention/brochure-pep-2014/brochure-pep-2014.pdf
http://www.sante.public.lu/fr/publications/b/broch-pep-2014/index.html
Cette brochure aborde les thèmes suivants: Qu'est ce la PEP ? Dans quel cas prendre une PEP ? Dans ces cas là, que faire ? Qu'implique le traitement d'urgence ? Adresses utiles
2014
false
true
false
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
français
prophylaxie après exposition
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
information patient et grand public
information scientifique et technique

---
N3-AUTOINDEXEE
Stratégie de prévention de l'infection VIH-sida en Bourgogne pour les années 2002-2004 - État des lieux de la prévention de l'infection VIH-sida en Bourgogne (2001)
http://orsbourgogne.free.fr/rap_evvih.zip
ORS Bourgogne
information scientifique et technique
vih
sida
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections sexuellement transmissibles et VIH : les comportements à risque toujours d'actualité !
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2006/25/beh_25_2006.pdf
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique
vih
infections à VIH
Comportement à risque
comportement sexuel à risque
comportement sexuel sans risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Transmission, Pathogenèse et Prévention de l'Infection à VIH et de ses Co-Morbidités
http://www.univ-montp1.fr/recherche/unites_de_recherche/transmission_pathogenese_et_prevention_de_l_infection_a_vih_et_de_ses_co_morbidites
Université de Montpellier 1 (UM1)
Toulouse
France
structure recherche
co-infection
infections à VIH
vih
transmission de maladie infectieuse
comorbidité

---
N1-SUPERVISEE
Utilisation de médicaments antirétroviraux pour traiter les enfants de moins de 3 ans qui sont infectés par le VIH
http://www.cochrane.org/fr/CD004772
En l'absence de traitement antirétroviral (TAR), plus de 50 % des nourrissons infectés par le VIH connaissent une progression vers le SIDA et décèdent avant l'âge de 2 ans. Cependant le démarrage du TAR au début de la vie présente des difficultés, notamment la possibilité de résistance au médicament dans le cadre des programmes de prévention de la transmission de la mère à l'enfant (PPTME), l’insuffisance d'options médicamenteuses, le dosage incertain de certains médicaments et la toxicité à long terme.
2014
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
nourrisson
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
enfant d'âge préscolaire
infections à VIH
antirétroviraux
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
PRO 140 pour le traitement des patients infectés par le VIH
http://www.cochrane.org/fr/CD008439
Contexte : Le PRO 140 (une forme humanisée de l'anticorps PA14, un anticorps monoclonal CCR5) inhibe le virus de l'immunodéficience humaine de type 1 (VIH) à tropisme CCR5 (R5). Il peut constituer un nouveau traitement efficace avec le potentiel pour combler les lacunes des thérapies actuellement disponibles pour les patients infectés par le VIH. Objectifs : Notre objectif était d'évaluer l'efficacité et l'innocuité du PRO 140 ainsi que ses effets sur la progression clinique de la maladie et sur les marqueurs immunologique (numération/pourcentage des CD4) et virologique (charge virale plasmatique d'ARN du VIH) chez les patients infectés par le VIH dans des essais contrôlés randomisés (ECR) et quasi randomisés (quasi-ECR).
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
anticorps monoclonal PRO-140
résultat thérapeutique
anticorps monoclonal PRO-140
anticorps monoclonaux humanisés
anticorps anti-VIH
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
anticorps monoclonaux humanisés
infections à VIH
anticorps anti-VIH

---
N3-AUTOINDEXEE
Primo-infection par le VIH : 1 prise de risque, 4 réflexes pour agir
http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/detaildoc.asp?numfiche=1511
Cette brochure traite de primo-infection par le virus du sida, c’est-à-dire des premières semaines qui suivent la contamination d’une personne par le VIH. Elle indique quatre réflexes pour agir en cas de prise de risque (rapport non protégé, rupture de préservatif, éjaculation dans la bouche, etc.) et quelques règles simples pour se protéger du VIH et des autres IST. Elle renvoie pour plus d’information vers sida-info-service.org et le 0800840800.
2014
false
false
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
information patient et grand public
réflexe
vih
VIH-1 (Virus de l'Immunodéficience humaine de type 1)
pensée (activité mentale)
prise de risque
infections à VIH

---
N3-AUTOINDEXEE
Infection par le HIV en échec de traitement : les inhibiteurs de l'intégrase sont une option
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/49343/0/2014/ArchiveNewsDetails.aspx?page=1
Chez les patients infectés par le HIV en situation d'échec malgré un traitement bien conduit, les inhibiteurs de l'intégrase du HIV sont éventuellement utiles, en privilégiant le raltégravir avec lequel le recul d'utilisation est le plus long...
2014
false
false
false
Prescrire
résumé ou synthèse en français
inhibiteurs de l'intégrase
infections à VIH
échec thérapeutique

---
N1-VALIDE
Consensus d’experts : charge virale et risque de transmission du VIH
https://www.inspq.qc.ca/publications/1812
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1812_Charge_Virale_VIH.pdf
préciser la « définition » retenue pour l’expression « charge virale indétectable » (ex. valeur clinique, période d’« indétectabilité », sang, sperme ou autres liquides); • quels facteurs peuvent rendre la charge virale à nouveau détectable (ex. présence d’une ITSS, observance); • quel est l’effet d’une charge virale indétectable sur le niveau de risque associé aux relations orales non protégées et à la pénétration vaginale ou anale non protégée; • est-ce que le risque de transmission est alors semblable, supérieur ou inférieur aux mêmes types de relations sexuelles protégées par un condom?
2014
false
false
true
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
infections à VIH
évaluation des risques
charge virale
recommandation par consensus
comportement sexuel à risque
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
infections à VIH
infections à VIH

---
N1-VALIDE
Les réseaux de santé de Mayotte - Océan Indien
http://www.reseaux-sante-mayotte.fr/
Rédéca - réseau de dépistage des cancers - RéDiabYlang976 – réseau diabète - Répéma – réseau périnatalité - RéVIST 976 – réseau ville VIH-Sida-Hépatites-IST
false
false
false
France
Mayotte
français
Mayotte
Comores
réseau coordonné
tumeurs
dépistage systématique
diabète
périnatologie
hépatites virales humaines
infections à VIH

---
N1-SUPERVISEE
Traitement du sarcome de Kaposi chez les enfants atteints d'infection par le VIH-1
http://www.cochrane.org/fr/CD009826/traitement-du-sarcome-de-kaposi-chez-les-enfants-atteints-dinfection-par-le-vih-1
Contexte : Le sarcome de Kaposi (SK) reste la deuxième malignité liée au VIH la plus fréquemment diagnostiquée dans le monde et la malignité liée au VIH la plus courante en Afrique sub-saharienne où le VIH est le plus fréquent et le virus de l'herpès 8 (HHV-8), l'agent de précipitation pour le développement de SK, est endémique. La majorité des patients atteints de SK seraient susceptibles de bénéficier d'une chimiothérapie systémique en complément à l'initiation au traitement antirétroviral (TAR). Cependant, comme la stadification pédiatrique et les critères de traitement ne sont pas facilement disponibles, aucun critère de traitement n'est uniforme. Objectifs : Décrire l'efficacité des options actuelles de traitement pour le SK associé au VIH chez les populations d'enfants traités au TAR
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
agents antiVIH
résultat thérapeutique
infections opportunistes liées au SIDA
infections à VIH
VIH-1 (Virus de l'Immunodéficience humaine de type 1)
sarcome de Kaposi
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Le vaccin contre la fièvre jaune chez les patients atteints du VIH
http://www.cochrane.org/fr/CD010929/le-vaccin-contre-la-fievre-jaune-chez-les-patients-atteints-du-vih
Objectifs : Évaluer les risques et les bénéfices de l'immunisation contre la FJ chez les personnes infectées par le VIH.
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
fièvre jaune
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
évaluation des risques
vaccin anti-fièvre jaune

---
N1-SUPERVISEE
Les campagnes de dépistage du VIH, une stratégie efficace pour l’accès universel à la prévention et au traitement ? L’expérience du Burkina Faso
Médecine et Santé Tropicales - Volume 24, numéro 1, Janvier-Février-Mars 2014
http://www.jle.com/fr/revues/mst/e-docs/les_campagnes_de_depistage_du_vih_une_strategie_efficace_pour_lacces_universel_a_la_prevention_et_au_traitement_lexperience_du_burkina_faso_301397/article.phtml
Objectifs : l’augmentation du taux de personnes qui connaissent leur statut VIH est un impératif, notamment en Afrique subsaharienne, ce qui impose d’évaluer les stratégies utilisées pour accroître la fréquentation des services de dépistage. Cet article vise à faire le bilan de la pertinence, de la faisabilité et de l’efficacité des campagnes nationales de dépistage menées entre 2006 et 2010 au Burkina Faso.
10.1684/mst.2014.0298
2014
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
infections à VIH
dépistage systématique
dépistage systématique
disparités d'accès aux soins
séropositivité VIH
Burkina
dépistage systématique

---
N1-VALIDE
Insuffisance de preuves pour confirmer une association entre la contraception hormonale et la contraction du VIH
http://www.cochrane.org/fr/CD009741/insuffisance-de-preuves-pour-confirmer-une-association-entre-la-contraception-hormonale-et-la-contraction-du-vih
Contexte : Des inquiétudes concernant une éventuelle association de la contraception hormonale avec la contraction du VIH ont été soulevées par trois types de preuves. Premièrement, le traitement progestatif à dose élevée augmente considérablement la contraction du VIH chez les primates femelles non-humains. Deuxièmement, une plausibilité biologique d'un lien entre la contraception hormonale et la contraction du VIH est fournie par des preuves d'un état hypo-ostrogénique induit par la contraception progestative avec l'amincissement de la muqueuse vaginale, et par des preuves d'effets sur le système immunitaire humoral et cellulaire. Troisièmement, certaines études observationnelles à grande échelle, mais pas d'autres, ont trouvé une augmentation de la contraction du VIH chez les femmes utilisant une contraception hormonale
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
contraceptifs oraux hormonaux
infections à VIH

---
N3-TITRE
Hypertension artérielle pulmonaire associée à une infection VIH
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=275808
2014
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
infections à VIH
maladie hypertensive
associé à
infection à virus de l'immunodéficience humaine
vih
hypertension pulmonaire
hypertension pulmonaire

---
N1-VALIDE
L'examen médical périodique de l'adulte vivant avec le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) - Guide pour les professionnels de la santé du Québec
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/83cffa4de98757e985257b9800472713?OpenDocument
Dans un contexte où le traitement des maladies associées au virus de l’immunodéficience humaine (VIH) devient l’enjeu principal du suivi clinique des personnes vivant avec le VIH, la prise en charge de ces patients nécessite une connaissance approfondie des soins de première ligne tout en tenant compte des particularités de l’infection par le VIH. S’inscrivant dans cette approche de suivi clinique global, ce guide contient des recommandations de divers groupes d’experts pouvant être appliquées à la réalité québécoise et au contexte de l‘infection par le VIH. Il a été écrit par un groupe de rédaction et approuvé par le Comité consultatif sur la prise en charge clinique des personnes vivant avec le VIH. Les principales lignes directrices canadiennes ou internationales sur les soins de première ligne quant au dépistage et au suivi ont été révisées ainsi que les recommandations d’experts internationaux sur le suivi des personnes infectées par le VIH. Les recommandations contenues dans ce document intègrent celles qui sont proposées en 2012 par la Direction de santé publique de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, en collaboration avec le Collège des médecins du Québec, pour l’évaluation médicale périodique de l’adulte, lesquelles ont été adaptées au contexte de l’infection par le VIH. Un outil d’aide à la pratique clinique est également disponible.
2014
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
infections à VIH
recommandation par consensus
prise en charge de la maladie
continuité des soins
Syndrome d'immunodéficience acquise
vaccins
vaccination
addiction
évaluation des risques
maladies cardiovasculaires
tabagisme
maladies du rein
ostéoporose
tumeurs
troubles cognitifs
trouble dépressif
contraception

---
N1-VALIDE
Les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes et la prévention combinée - Dossier de synthèse documentaire et bibliographique
http://paca.lecrips.net/spip.php?article426
Eléments contextuels et épidémiologiques Comportements sexuels et rapport au risque Place des stratégies biomédicales dans la prévention auprès des HSH Place du dépistage De l’importance d’une approche globale Conclusion Bibliographie
2014
false
false
false
Crips PACA - Centre régional d'information et de prévention du sida Provence-Alpes-Côte d'Azur Marseille Nice
France
français
infections à VIH
homosexualité masculine
séropositivité VIH
maladies sexuellement transmissibles
infections à VIH
maladies sexuellement transmissibles
information scientifique et technique
trousses de réactifs pour diagnostic
infections à VIH
maladies sexuellement transmissibles
prophylaxie après exposition
LGBT

---
N1-VALIDE
Les autotests VIH - Dossier de synthèse documentaire et bibliographique
http://paca.lecrips.net/spip.php?article401
Eléments de contexte Perception et acceptabilité des autotests Capacité à réaliser un autotest Nécessité de prévoir un accompagnement adapté Mobilisation nécessaire de l’ensemble des acteurs Bibliographie
2014
false
false
false
Crips PACA - Centre régional d'information et de prévention du sida Provence-Alpes-Côte d'Azur Marseille Nice
France
français
trousses de réactifs pour diagnostic
autosoins
infections à VIH
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
CIS - Coalition Internationale Sida - Coalition Plus
http://www.coalitionplus.org
Face à la mobilisation humaine et financière croissante qu’exige la lutte contre le VIH/sida et aux difficultés existantes quant à la mise en œuvre des programmes organisés (notamment acheminement des fonds, qualité des soins, efficacité des programmes de prévention, etc.), les associations de lutte contre le sida, AIDES en France, ALCS (Association de Lutte Contre le SIDA) au Maroc, ARCAD SIDA (Association de Recherche, de Communication et d’Accompagnement à Domicile des personnes vivant avec le VIH/sida) au Mali et la COCQ-Sida (Coalition des Organismes Communautaires Québécois de Lutte contre le SIDA) au Québec, ont exprimé leur volonté de dépasser les partenariats qu’elles ont mis en œuvre au niveau international pour bâtir ensemble une structure promotrice de la démarche communautaire telle que définie dans la Charte de la Coalition Internationale Sida (CIS). L’Union dite « Coalition Internationale Sida (CIS) » fonde son action sur la mise en place des moyens et outils nécessaires à la lutte contre le VIH/sida et les co-infections sur un mode communautaire. Elle vise à assurer à ses adhérents les moyens humains, matériels et financiers nécessaires à la mise en place de leurs actions.
false
false
false
Pantin
France
Seine-Saint-Denis
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
association
infections à VIH

---
N1-VALIDE
ACS/AMO CONGO - Actions Communautaires SIDA - Avenir Meilleur pour les Orphelins
http://www.acs-amocongo.njno.info/
ACS/AMO CONGO est une ONG Congolaise engagée dans la lutte contre le VIH/Sida en RDC
false
false
false
Congo
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
Congo
association

---
N1-VALIDE
Prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH : actualisation 2014 du rapport 2013
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/experts-vih_actualisations2014.pdf
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/144000736-prise-en-charge-medicale-des-personnes-vivant-avec-le-vih-actualisation-2014-du
Environ un an après la publication du rapport 2013 établissant les recommandations de prise en charge des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) en Fran ce, parait déjà une act ualisation en ligne de certaines de ces recommandations. Pour quelles raisons ? La commercialisation en 2014 de deux nouveaux antirétroviraux ( appartenant à la classe des inhibiteur s d’intégrase) et de trois agents anti- VHC directs rendait indispensable une actualisat ion des chapitres consacrés au traitement antirétroviral d’une part et aux co-infections VIH- virus des hépatites d’autre part. La démarche avait d’ailleurs été anticipée dans la le ttre de mission adress ée en février 2013 aux membres du groupe d’experts puisque celle-ci prévoyait que le groupe puisse au besoin actualiser certaines recommandations au-delà de la remise du rapport 20 13. Le mandat des experts a donc été renouvelé à cet effet au début de l’année 2014
2014
false
false
false
Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
CNS - Conseil National du SIDA
La Documentation Française
France
français
infections à VIH
agents antiVIH
adulte
recommandation pour la pratique clinique
agents antiVIH
co-infection
hépatite C chronique
interactions médicamenteuses
hépatite C chronique
antiviraux
antiviraux
hépatite C
maladie aiguë
algorithme
hépatite B chronique

---
N1-SUPERVISEE
Le VIH, Sida en Bretagne en 2013 Dépistage et situation épidémiologique
http://orsbretagne.typepad.fr/VIH_SIDA_2013-OK2.pdf
Les données présentées dans cette synthèse sont issues de trois systèmes de surveillance complémentaires (deux nationaux et un régional). Ils fournissent une déclinaison régionale des données permettant de suivre l’activité globale de dépistage, (enquête LaboVIH), de décrire les caractéristiques des cas incidents (notification obligatoire VIH et sida) et celles des patients pris en charge pour une infection à VIH dans les centres hospitaliers Bretons (recueil du Corevih de Bretagne).
2014
false
false
false
ORS Bretagne
France
français
information scientifique et technique
infections à VIH
infections à VIH
sérodiagnostic du SIDA
Syndrome d'immunodéficience acquise
France
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
dépistage systématique

---
N3-AUTOINDEXEE
Programme de surveillance de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) au Québec : rapport annuel 2013
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1919_Programme_Surveillance_Infection_VIH_2013.pdf
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1919_Programme_Surveillance_Infection_VIH_2013_Annexe.pdf
2014
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
virus de l'immunodéficience humaine
Rapports annuels
Humains
Virus
infections à VIH
Québec
rapports annuels comme sujet
vih
infirmières administratives
Programmes
annuel
rapport albumine/globuline
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
infection à virus de l'immunodéficience humaine

---
N3-AUTOINDEXEE
L'efficacité des interventions communautaires pour promouvoir l'utilisation du préservatif dans la prévention du VIH et des infections sexuellement transmissibles
http://www.cochrane.org/fr/node/34287
Objectifs : Évaluer les effets des interventions structurelles et au niveau communautaire visant à accroître l'utilisation du préservatif dans la population générale et à haut risque pour réduire l'incidence de la transmission du VIH et des IST en comparant des stratégies alternatives, ou en évaluant les effets d'une stratégie par rapport à un contrôle
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
condom
infection à virus de l'immunodéficience humaine
préservatifs masculins
études d'évaluation comme sujet
efficace
infections à VIH
vih

---
N1-SUPERVISEE
Conseils de prévention du VIH pour les personnes atteintes de maladie mentale grave
http://www.cochrane.org/fr/CD009639/conseils-de-prevention-du-vih-pour-les-personnes-atteintes-de-maladie-mentale-grave
Objectifs : Évaluer les effets des conseils de prévention du VIH dans la réduction de la morbidité et de la mortalité et la préservation de la qualité de vie chez les personnes atteintes de maladie mentale grave.
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
infections à VIH
troubles mentaux
résultat thérapeutique
revue de la littérature

---
N1-SUPERVISEE
Les habitants des Antilles et de la Guyane face au VIH/sida et à d'autres risques sexuels
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/detaildoc.asp?numfiche=1577
Les principales analyses issues de l'enquête sur les connaissances, attitudes, croyances et comportements face au VIH/sida aux Antilles et en Guyane en 2011-2012 ont été publiées à La Documentation Française en 2014. Les auteurs y décrivent la situation actuelle, ainsi que les évolutions par comparaison avec les résultats de la précédente enquête réalisée en 2004. L'ouvrage a été largement diffusé dans les départements d’Outre-Mer comme dans l'hexagone.Un séminaire de recherche a été organisé en Guyane en novembre 2014 par l'Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales (ANRS) avec le Comité de coordination régionale de la lutte contre le VIH (COREVIH) de Guyane. Il a permis de partager et de débattre des résultats de l'enquête avec les acteurs locaux de la lutte contre le sida et les chercheurs en sciences sociales mobilisés sur ce territoire. Tout récemment (en février 2015), dans le cadre du projet de loi relatif à la Santé, les deux responsables scientifiques de l’enquête KABP Antilles-Guyane ont été auditionnées par Madame Orphé, députée de La Réunion, rapporteur pour avis au nom de la Délégation aux Outre-Mer sur le projet de loi relative à la Santé. L'audition a porté sur les articles de la loi concernant la contraception etle dépistage du VIH.
2014
false
true
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
France
français
rapport
Guyane française
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
maladies sexuellement transmissibles
Antilles

---
N1-SUPERVISEE
Effet d’un court traitement antirétroviral durant la primo-infection au VIH - Évaluation critique de la documentation scientifique
In Pharmactuel, volume 47 numéro 4 Octobre-Novembre-Décembre 2014
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/308
L’objectif de cette étude visait à déterminer si l’instauration d’une thérapie ARV pour les patients présentant une primo-infection au VIH permettrait de retarder la chute des lymphocytes T CD4 (CD4) ou de repousser le moment où une thérapie ARV à long terme devrait être entreprise...
2014
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
antirétroviraux
résultat thérapeutique
lecture critique d'article
infections à VIH
antirétroviraux
Infection primaire à VIH
évolution de la maladie
numération des lymphocytes CD4
études de suivi

---
N1-SUPERVISEE
En quoi la prophylaxie postexposition professionnelle au VIH consiste-t-elle?
In Pharmactuel, volume 47 numéro 4 Octobre-Novembre-Décembre 2014
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/download/324/702
La prophylaxie postexposition professionnelle au VIH est actuellement en révision dans certains centres hospitaliers. Jusqu’à tout récemment, l’une des prophylaxies les plus privilégiées consistait en l’association de zidovudine et de lamivudine, deux inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse (INTI), avec ou sans lopinavir/ritonavir, des inhibiteurs de protéase. Dorénavant, certains centres remplaceront la zidovudine/lamivudine par deux autres INTI, l’emtricitabine et le ténofovir, et le lopinavir/ritonavir par le raltégravir, un inhibiteur de l’intégrase, selon les récentes lignes directrices américaines...
2014
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
exposition professionnelle
infections à VIH
prophylaxie après exposition
inhibiteurs de la transcriptase inverse
inhibiteurs de l'intégrase du vih
administration par voie orale
J05AR03 - ténofovir disoproxil et emtricitabine
J05AX08 - raltégravir
séropositivité VIH
article de périodique
Association d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
Raltégravir de potassium
Prophylaxie anti-VIH post-exposition

---
N1-VALIDE
Vivre avec le VIH - L’essentiel après le diagnostic
http://www.migesplus.ch/fr/publications/relations-sexualite/show/vivre-avec-le-vih-lessentiel-apres-le-diagnostic-1/
http://www.migesplus.ch/fileadmin/user_upload/Publikationen/HIV-positiv_-_Das_Wichtigste_nach_der_Diagnose/1048_02_hiv_positiv_das_wichtigste_nach_der_diagnose__fr_.pdf
Vous venez d’apprendre que vous êtes séropositif. Ce diagnostic peut être un choc pour un grand nombre de personnes. Grâce aux médicaments à disposition, le VIH fi gure aujourd’hui parmi les maladies chroniques que l’on peut traiter. De nombreux séropositifs sous traitement ont une espérance de vie similaire à celle des personnes qui ne sont pas porteuses du virus. On ne peut toujours pas guérir l’infection à VIH, et le traitement doit être pris à vie, mais on peut vivre bien et longtemps avec l’infection.
2014
false
false
false
migesplus - MIGration Et Santé
Aide Suisse contre le SIDA
Suisse
français
séropositivité VIH
brochure pédagogique pour les patients
infections à VIH
infections à VIH

---
N1-SUPERVISEE
Incrimination des poppers (nitrites d'alkyles) dans les infections à VIH
http://unt-ori2.crihan.fr/unspf/Concours/2014/23%202014%20Rouen%20Farchoukh%20poppers/co/poppers.html
La consommation, de toute évidence grandissante, de Poppers chez les jeunes de 18 à 30 ans constitue un danger majeur dans la prévention contre les infections au VIH. Les Poppers constituent donc un facteur de risque justifiant une campagne d’information auprès des jeunes adultes dans le contexte actuel de la prévention aux infections dûes au VIH et de la récente légalisation de ces produits.
2014
false
true
false
true
UNSPF - Université Numérique des Sciences Pharmaceutiques Francophones
France
français
information patient et grand public
drogues des rues
infections à VIH
comportement sexuel à risque
facteurs de risque
infections à VIH
nitrites

---
N1-VALIDE
Guide québécois de dépistage des ITSS - Supplément - Dépistage du VIH dans les points de service à l'aide de trousses de dépistage rapide
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/9243ace3397c0db1852577380043df29?OpenDocument
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/c5af2dbdce1f35fc8525714200586b0d?OpenDocument
Le Guide québécois de dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang regroupe l'information technique et scientifique nécessaire pour réaliser adéquatement l'intervention de dépistage (définie comme étant l'ensemble des actions entourant le dépistage, dont l'évaluation du risque d'ITSS, le counseling prétest, le dépistage par analyse de biologie médicale et le counseling post-test). Outil d'application de la Stratégie québécoise de lutte contre l'infection par le VIH et le sida, l'infection par le virus de l'hépatite C et les infections transmissibles sexuellement, il tient compte des nouveaux éléments à considérer dans la mise en œuvre d'activités visant le dépistage des ITSS à la suite de l'adoption de la Loi modifiant le Code des professions et d'autres dispositions législatives dans le domaine de la santé (juin 2002), loi qui définit un nouveau partage des champs d'exercices professionnels dans le domaine de la santé. Dans un contexte d'interdisciplinarité, il précise les rôles et responsabilités des médecins et des infirmières.
2014
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
maladies sexuellement transmissibles
dépistage systématique
dépistage systématique
facteurs de risque
conseil
gonorrhée
infections à VIH
syphilis
hépatite A
hépatite B
hépatite C
dépistage systématique
maladies transmissibles
sang
trousses de réactifs pour diagnostic
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Maladies chroniques et travail - « Me rendre le travail vivable maintenant »
Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé (PISTES)
http://pistes.revues.org/2885
Les deux études qualitatives présentées ici sont centrées sur la vie au travail de 106 personnes malades (cancer ou VIH), qu'elles aient arrêté leur activité professionnelle durant les soins ou non. En analysant leurs activités et l'évolution de leurs stratégies individuelles – notamment dans leurs relations au travail avec les collègues ou la hiérarchie — les auteures montrent que les ressources mobilisées pour faire évoluer des situations de risque pour la santé, le maintien en emploi, la qualité des relations au travail sont liées aux traces de la maladie et traitements, aux positions sociales, mais aussi aux expériences successives d'assimilation, d'intégration, de maintien ou de différenciation dans les manières de travailler et les milieux de travail. La vie avec la maladie se présente comme une vie modifiée, consciente de sa vulnérabilité et traversée par une dialectique permanente entre des forces d'exclusion et de recréation.
2014
false
N
Revues.org : portail de revues en sciences humaines et sociales
France
français
article de périodique
travail
tumeurs
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
maladie chronique
santé au travail
enquête santé

---
N1-VALIDE
Avis suivi de recommandations sur le bilan à mi-parcours du plan national de lutte contre le VIH/sida et les IST 2010-2014
http://cns.sante.fr/wp-content/uploads/2015/2014-01-16_avi_fr_politique_publique.pdf
http://cns.sante.fr/rapports-et-avis/avis-suivi-de-recommandations-sur-le-bilan-a-mi-parcours-du-plan-national-de-lutte-contre-le-vihsida-et-les-ist-2010-2014/
Le plan national de lutte contre le VIH/sida et les infections sexuellement transmissibles (IST) 2010-2014 est le principal outil de programmation conçu par les pouvoirs publics et leurs partenaires – professionnels de santé, et milieu associatif – pour lutter contre ces infections en France. Au titre de ses missions inscrites au chapitre « Pilotage et évaluation du plan », le Conseil national du sida émet annuellement un avis sur le bilan d'avancement du plan.
2014
false
false
false
CNS - Conseil National du SIDA
France
français
évaluation de programme
programmes gouvernementaux
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
maladies sexuellement transmissibles
étude évaluation
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
Prophylaxie post-exposition (PEP) au VIH en dehors du milieu médical - Mise à jour des recommandations de l'OFSP Au nom du Groupe de travail clinique et thérapie de la Commission fédérale pour la santé sexuelle (CFSS)
http://medicalforum.ch/fr/n-actuel/article/prophylaxie-post-exposition-pep-au-vih-en-dehors-du-milieu-medical.html
Cet article résume les décisions prises par le Groupe de travail clinique et thérapie de la Commission fédérale pour la santé sexuelle (CFSS), lors de ces différentes réunions en 2012–2013 et se veut une mise à jour des dernières recommandations suisses concernant la PEP en dehors du milieu médical
2014
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
prophylaxie après exposition
article de périodique
recommandation pour la pratique clinique
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
thérapie antirétrovirale hautement active
agents antiVIH

---
N1-VALIDE
RESAIDA
http://www.resaida.org/
RESAIDA, réseau d'éducation pour la santé a pour vocation de prendre en compte les problèmes de santé publique qui se posent à la population du Sud-Gironde et du Marmandais
false
N
Caudrot
France
français
réseau coordonné
association
éducation du patient comme sujet
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH

---
N1-VALIDE
AFRAVIH - Alliance Francophone des Acteurs de Santé contre le VIH/Sida
http://www.afravih.org/
Le but de l'association est de renforcer l'action internationale de lutte contre le VIH/Sida par : - le développement des échanges professionnels et la circulation de l'information entre les différents acteurs, - la promotion et le soutien des actions de formation, - le partage de l'expertise scientifique, - la promotion d'actions et de recherche contre le VIH/Sida, - le développement des pratiques de santé publique, à travers un réseau francophone d'acteurs de santé impliqués dans la lutte contre le VIH.
false
N
Paris
France
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
association professionnels santé
infections à VIH

---
N1-VALIDE
Coalition Plus - Coalition internationale SIDA
http://www.coalitionplus.org/
3Coalition PLUS a été créée en 2008, à l'initiative de quatre associations de lutte contre le VIH/sida : AIDES (France), ALCS (Maroc), ARCAD-SIDA (Mali), COCQ-Sida (Québec). Portés par une vision commune, ses membres fondateurs avaient à coeur de bâtir une union internationale d'associations qui mettrait au centre de ses actions la démarche communautaire, en impliquant les personnes infectées, affectées ou vulnérables au VIH/sida dans tous les processus décisionnels, de réalisation et d'évaluation liés aux programmes de lutte contre la pandémie.3
false
N
Pantin
France
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
association
infections à VIH

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections sexuellement transmissibles et VIH : les partenaires sexuels sont-ils pris en charge en France ? - Gestion d'une épidémie de grippe B dans un établissement de moyen séjour pédiatrique en mars 2005 : impact des nouvelles recommandations
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2005/48/beh_48_2005.pdf
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique
infections à VIH
grippe
flambées de maladies
France
gestion des soins aux patients
grippe humaine
recommandations comme sujet
pédiatrie
vih
pédiatre
partenaire sexuel

---
N1-SUPERVISEE
Les blessures par piqûre d'aiguille
http://www.soinsdenosenfants.cps.ca/handouts/needle_stick_injuries
Une blessure par piqûre d’aiguille se produit lorsque l’aiguille d’une seringue à injection pique ou perce accidentellement la peau. Certains enfants peuvent être exposés à des aiguilles et des seringues à la maison (par exemple, si un membre de la famille s’injecte de l’insuline). Il arrive aussi qu’un enfant trouve une aiguille abandonnée dans un parc ou un autre lieu public.
2013
false
true
false
Soins de nos enfants
Canada
enfant
infections à VIH
hépatite B
hépatite C
information patient et grand public
blessures par piqûre d'aiguille

---
N1-VALIDE
Voyages et VIH : les points-clés
http://rms.medhyg.ch/numero-385-page-963.htm
Le risque de contracter une infection sexuellement transmissible lors de voyages à l'étranger est augmenté. La consultation prévoyage doit sensibiliser les voyageurs sur la prévalence du VIH dans les pays visités et rappeler les moyens de prévention. Les antirétroviraux (ARV) améliorent l'immunité des patients infectés par le VIH (PVIH), ce qui leur permet de voyager à moindre risque. La consultation prévoyage a comme objectif de déterminer l'état immunitaire du PVIH, de mettre à jour son calendrier vaccinal et de décider des prophylaxies médicamenteuses contre la malaria en tenant compte des multiples interactions médicamenteuses avec les ARV. La réponse vaccinale et la durée de protection est plus courte chez les PVIH, surtout si le taux de lymphocytes CD4 est 200 cell/mm3 et lorsque la charge virale VIH est détectable. Les ARV s'imposent donc comme une prévention de base des maladies des PVIH.
2013
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
voyage
médecine des voyages
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
article de périodique
vaccins
vaccination
antirétroviraux
antipaludiques
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise

---
N1-SUPERVISEE
La thérapie antirétrovirale pour prévenir la transmission du VIH chez les couples sérodiscordants
http://www.cochrane.org/fr/CD009153
Il a été montré que les traitements antirétroviraux réduisent le risque de transmission du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) de la mère à l'enfant ; ils sont aussi largement utilisés pour la prophylaxie post-exposition parentérale et sexuelle. La transmission sexuelle peut être plus faible chez les couples dont l'un des partenaires est infecté par le VIH et l'autre pas, lorsque le partenaire infecté est sous traitement antirétroviral (TAR).
2013
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
Séroconversion
infections à VIH
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
antirétroviraux

---
N1-SUPERVISEE
VIH / sida
http://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/maladies/vih
Le virus d’immunodéficience humaine (VIH) est un virus qui attaque et affaiblit le système immunitaire, ce qui entraîne une maladie chronique et progressive qui rend les personnes infectées vulnérables aux infections graves et aux cancers. Lorsque le système immunitaire ne peut plus lutter contre l’infection, la maladie est appelée syndrome d’immunodéficience acquise (sida). Le sida est le stade le plus avancé de l’infection à VIH.
2013
false
false
false
Voyage.gc.ca - Affaires étrangères et Commerce international Canada
Canada
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
médecine des voyages
information patient et grand public
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
Syndrome d'immunodéficience acquise

---
N1-SUPERVISEE
Risque de transmission du VIH : Sommaire des données scientifiques
http://www.phac-aspc.gc.ca/aids-sida/publication/hivtr-rtvih-fra.php
Ce rapport présente une synthèse des données scientifiques disponibles à l'heure actuelle sur le risque de transmission du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) associé aux relations sexuelles, à l'utilisation de drogues injectables et d'autres drogues ainsi qu'à la transmission de la mère à l'enfant (verticale).
2013
false
true
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
transmission verticale de maladie infectieuse
infections à VIH
infections à VIH
toxicomanie intraveineuse
infections à VIH
facteurs de risque
grossesse
rapport

---
N2-AUTOINDEXEE
Infection par le HIV : débuter à temps le traitement
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/47994/0/NewsDetails.aspx
2013
Prescrire
temps
infections à VIH

---
N1-SUPERVISEE
La circoncision pour la prévention de l'acquisition hétérosexuelle du VIH chez les hommes
http://www.cochrane.org/fr/CD003362
La circoncision est définie comme l'ablation chirurgicale d'une partie ou de la totalité du prépuce sur le pénis et peut être pratiquée en tant que rituel religieux, procédure médicale, ou en tant que rituel traditionnel réalisé sous forme d'initiation permettant le passage à l'âge adulte. Depuis les années 1980, plus de 30 études observationnelles ont suggéré que la circoncision avait un effet de protection face à l'acquisition du VIH chez les hommes hétérosexuels.
2013
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
infections à VIH
résultat thérapeutique
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
hétérosexualité
circoncision masculine

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévention de l'infection par le HIV : le préservatif reste la référence
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/48536/0/2013/ArchiveNewsDetails.aspx?page=1
En situation de risque élevé de transmission du virus HIV, l'association emtricitabine ténofovir (Truvada ) diminue le risque de transmission sexuelle du virus, mais seulement de moitié. Le préservatif est un moyen de prévention plus efficace...
2013
false
false
false
Prescrire
résumé ou synthèse en français
préservatifs masculins
infections à VIH

---
N1-SUPERVISEE
Vivre avec le VIH : premiers résultats de l'enquête ANRS-vespa2
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2013/27/pdf/2013_26-27.pdf
Les données fournies par l’enquête Vespa2 (VIH : Enquête sur les personnes atteintes) sont essentielles pour comprendre les conditions de vie de la population infectée par le VIH, car elles sont d’une part globales, n’interrogeant pas seulement les aspects sanitaires mais aussi sociaux, économiques et comportementaux et, d’autre part, parce que la méthodologie de l’enquête les rend extrapolables à l’ensemble de la population séropositive.
2013
false
true
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
survivants à long terme d'une infection à VIH
comportement sexuel
facteurs socioéconomiques
infections à VIH
infections opportunistes liées au SIDA
France
Antilles
Guyane française
Réunion
hépatite C
infections à VIH
rapport

---
N1-SUPERVISEE
Statistiques sur les services relatifs aux programmes de prévention du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) et des hépatites B et C auprès des personnes utilisatrices de drogues par injection au Québec : avril 2011 à mars 2012
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1735_StatServProgPrevVIHHepBCPersUDIQc_Avril2011-Mars2012.pdf
La prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) chez les personnes qui utilisent des drogues par injection (UDI) est une préoccupation pour le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS, 2006, 2008, 2009, 2010) ainsi que pour l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (1998) et l’Ordre des pharmaciens du Québec (1998).
2013
false
true
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
toxicomanie intraveineuse
programme d'échange de seringues
infections à VIH
programme d'échange de seringues
information scientifique et technique
usagers de drogues
Québec
hépatite B
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
hépatite C

---
N1-SUPERVISEE
VIH et sida Situation épidémiologique dans les Pays de la Loire en 2012
http://www.santepaysdelaloire.com/ors/publications/vih-et-sida-situation-epidemiologique-dans-les-pays-de-la-loire-en-2012
Un peu plus de 200 000 sérologies VIH ont été réalisées en 2012 par les laboratoires de la région, soit 56 sérologies pour 1 000 habitants. L'activité régionale de dépistage s'est stabilisée, après une année 2011 marquée par une forte augmentation.
2013
false
true
false
Santé Pays de la Loire
France
infections à VIH
France
information scientifique et technique
Syndrome d'immunodéficience acquise

---
N1-SUPERVISEE
Comportements à risque et prévention dans des populations particulièrement exposées au VIH, aux IST et aux hépatites
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/BEH-Bulletin-epidemiologique-hebdomadaire/Archives/2013/BEH-n-39-40-2013
Ce numéro du BEH qui nous est proposé à l’occasion du 1er décembre, journée mondiale de lutte contre le sida, est consacré aux « populations clés » les plus exposées au risque de VIH (key populations). Dans la lutte contre cette épidémie, après les avancées extraordinaires qu’ont été la découverte de traitements efficaces puis plus récemment de leur effet sur la baisse de la transmissibilité, nous arrivons en effet à un tournant : pour aller plus loin et faire reculer l’épidémie, il est nécessaire d’intensifier prévention et prise en charge dans les groupes les plus touchés, et surtout d’adapter les programmes aux besoins des personnes.
2013
false
true
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
usagers de drogues
comportement sexuel à risque
homosexualité
accessibilité des services de santé
travailleurs du sexe
hépatite
rapport
maladies sexuellement transmissibles

---
N1-SUPERVISEE
Le VIH, SIDA en Bretagne en 2012 : Dépistage et situation épidémiologique
http://orsbretagne.createsend1.com/t/r-l-nhdjrtl-tttkvyddl-r/
Les données présentées dans cette synthèse sont issues de trois systèmes de surveillance complémentaires (deux nationaux et un régional). Ils permettent chacun d’obtenir une déclinaison régionale des données et de suivre conjointement l’activité globale de dépistage, recueillie au travers de l’enquête LaboVIH ; les caractéristiques de l’infection à VIH-sida à partir de la notification obligatoire des cas de sida et des cas d’infections à VIH et d’analyser les caractéristiques des patients pris en charge pour une infection à VIH et suivis dans la file active hospitalière du Comité de coordination régionale de lutte contre le virus de l’immunodéficience humaine (Corevih) de Bretagne.
2013
false
true
false
ORS Bretagne
France
information scientifique et technique
infections à VIH
infections à VIH
France
sérodiagnostic du SIDA
Syndrome d'immunodéficience acquise
dépistage systématique
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)

---
N1-SUPERVISEE
Infection à VIH et sida en Midi-Pyrénées
http://www.orsmip.org/fckdoc/file/VIHSida2013.pdf
Le système de surveillance VIH/sida mis en place en 2003 par l’Institut de veille sanitaire (InVS) est basé sur la notification anonymisée de nouvelles sérologies positives découvertes par les laboratoires de biologie médicale complétées par les médecins prescripteurs. Ce dispositif permet donc de disposer de données, non seulement sur les nouveaux cas de sida et le nombre de décès par sida, mais aussi sur les nouveaux diagnostics de séropositivité.
2013
false
true
false
ORS MIP - Observatoire Régional de la Santé de Midi-Pyrénées
France
information scientifique et technique
France
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise

---
N1-SUPERVISEE
VIH et sida. Situation épidémiologique en Auvergne. Année 2012
http://www.ors-auvergne.org/mm_files/398.pdf
En 2012, il y avait environ 35,3 [32,2–38,8] millions de personnes vivant avec le VIH. Avec près d’un adulte sur 20 vivant avec le VIH, l’Afrique subsaharienne est la région la plus touchée. Elle concentre 69 % des personnes vivant avec le VIH dans le monde.
2013
false
true
false
ORS Auvergne
France
information scientifique et technique
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
France
dépistage systématique
infections à VIH
sérodiagnostic du SIDA
Syndrome d'immunodéficience acquise
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)

---
N1-SUPERVISEE
Infection à VIH /Sida à La Réunion
http://www.ors-reunion.org/IMG/file/tableaux_bord/VIH_Sida_2013.pdf
Le nombre de personnes ayant découvert leur sé-ropositivité en 2011 est estimé à environ 6 100 ; ce nombre, après avoir diminué entre 2004 et 2007, semble se stabiliser. Les contaminations par rapport hétérosexuel restent majoritaires (58% des contaminations) puis viennent les rapports homo-sexuels avec 39% des contaminations.
2013
false
true
false
ORS Réunion
France
information scientifique et technique
sérodiagnostic du SIDA
France
Syndrome d'immunodéficience acquise
Syndrome d'immunodéficience acquise
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
infections à VIH
Réunion

---
N1-VALIDE
Les OS des personnes infectées par le VIH sont-ils si fragiles ?
http://rms.medhyg.ch/numero-390-page-1246.htm
Le retentissement osseux de l’infection par le VIH est désormais bien établi, avec une prévalence élevée de l’ostéoporose et de l’ostéopénie et une augmentation du risque fracturaire, allant jusqu’à un facteur 5 pour les fractures de hanche. Au-delà des facteurs de risque habituels fréquemment rencontrés dans cette population, l’infection par le VIH en elle-même et les traitements antirétroviraux, en particulier le ténofovir, participent à la physiopathologie de cette perte osseuse. Le fréquent déficit en vitamine D y contribue également et doit être corrigé. L’anamnèse des facteurs de risque, l’algorithme FRAX et l’ostéodensitométrie permettent d’évaluer ce risque. Le traitement chez les patients à risque osseux avéré repose sur les mêmes principes que dans la population générale, avec les bisphosphonates en première intention.
2013
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
infections à VIH
densité osseuse
ostéoporose
maladies osseuses métaboliques
antirétroviraux
infections à VIH
diphosphonates

---
N1-VALIDE
Infection à VHC et co-infection VIH-VHC - Dossier de synthèse documentaire et bibliographique
http://paca.lecrips.net/spip.php?article388
Eléments de contexte Evaluation du Plan national de lutte contre les Hépatites B et C Dépistage de l’hépatite C Stratégies thérapeutiques Vivre avec la maladie Bibliographie
2013
false
false
false
Crips PACA - Centre régional d'information et de prévention du sida Provence-Alpes-Côte d'Azur Marseille Nice
France
français
hépatite C
infections à VIH
co-infection
évaluation de programme
hépatite C
trousses de réactifs pour diagnostic
hépatite C
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Les TROD - tests rapides d’orientation diagnostique de l’infection à VIH - Dossier de synthèse documentaire et bibliographique
http://paca.lecrips.net/spip.php?article378
Eléments de contexte Cadre législatif Les tests rapides d’orientation diagnostique Etudes de faisabilité Développement des programmes TROD Les autres TROD
2013
false
false
false
Crips PACA - Centre régional d'information et de prévention du sida Provence-Alpes-Côte d'Azur Marseille Nice
France
français
trousses de réactifs pour diagnostic
infections à VIH
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
VIH et hépatites en milieu carcéral - Dossier de synthèse documentaire et bibliographique
http://paca.lecrips.net/spip.php?article375
Politique et organisation de la santé en prison Les détenus face au risque infectieux La prise en charge du VIH et des hépatites La prévention : état des lieux et perspectives
2013
false
false
false
Crips PACA - Centre régional d'information et de prévention du sida Provence-Alpes-Côte d'Azur Marseille Nice
France
français
prisons
prisonniers
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
hépatite C
information scientifique et technique
usagers de drogues
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
hépatite C

---
N1-VALIDE
Rôle de la vitamine D dans l’infection par le VIH : revue des connaissances actuelles
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2371&langue=FR
Nous nous intéresserons ici plus particulièrement aux relations qui existent entre la vitamine D et le VIH, nous tenterons de dresser le bilan actuel des connaissances à ce sujet et d’évaluer les recommandations concernant la supplémentation en vitamine D chez les patients infectés par le VIH.
2013
false
true
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
infections à VIH
vitamine D
carence en vitamine D
antirétroviraux
vitamine D
vitamines

---
N1-SUPERVISEE
Zona chez une femme Centrafricaine enceinte : cas clinique
http://medecinetropicale.free.fr/caszona.pdf
Une jeune femme de 22 ans, Centrafricaine, célibataire, sans enfant, habitant en brousse à 20 km environ de la capitale, consulte au CHU de Bangui pour une éruption vésiculeuse de l'hémithorax droit en bande. Cette éruption a été précédée d'un prurit intense et a été l'objet d'applications de préparations médicinales à base de plantes sur la zone douloureuse. L'état général est bon et l'examen clinique, en dehors de cette éruption, est normal. La jeune femme signale une aménorrhée d'environ 6 semaines. L'examen gynécologique est normal.
2013
false
true
false
Médecine tropicale - Diplôme de Médecine Tropicale des Pays de l'Océan Indien
France
français
cas clinique
grossesse
infections opportunistes liées au SIDA
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
transmission verticale de maladie infectieuse
zona

---
N1-SUPERVISEE
Infection Sexuellement Transmissible
http://unt-ori2.crihan.fr/unspf/Concours/2013_Poitiers_Chavagnac_Antoine_IST/index.html
1. Les différents agents pathogènes à la base d'IST (Bactérie, Virus, Champignons) - 2. Les moyens de prévention et de protection (le préservatif !) - 3. Conduite à avoir à la suite d'un rapport sexuel à risque
2013
false
true
false
true
UNSPF - Université Numérique des Sciences Pharmaceutiques Francophones
France
français
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
infections à VIH
infections à VIH
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
information patient et grand public
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles

---
N1-SUPERVISEE
Sida / VIH
http://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/presse/fiches-info/sida-vih
http://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/presse/fiches-info/vih-sida
Plus de 30 ans après la découverte du VIH-1 par des chercheurs pasteuriens (découverte récompensée en 2008 par le Prix Nobel de médecine) le sida reste un fléau inacceptable qui affecte tout particulièrement les pays et les populations les plus démunis : 37 millions de personnes vivent avec le VIH/sida dans le monde et, en France, on déplore encore 6 200 nouvelles contaminations par an.
2013
false
true
false
false
Institut Pasteur
France
français
information patient et grand public
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections opportunistes liées au SIDA
infections à VIH
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
Syndrome d'immunodéficience acquise

---
N1-SUPERVISEE
Prophylaxie en cas de risque élevé de contracter une infection à VIH
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/90
Cette méta-analyse d’études randomisées contrôlées, bien élaborées conclut que la prophylaxie avant exposition (PrEP) a un effet protecteur chez les personnes courant un risque élevé d’exposition au VIH. La plupart des études ont été menées dans des pays africains.
2013
false
true
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
chimioprévention
agents antiVIH
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
résultat thérapeutique
lecture critique d'article
Ténofovir

---
N1-SUPERVISEE
Complexe lié au SIDA
http://www.dermis.net/dermisroot/fr/10981/diagnose.htm
Phase prodromique de l'infection par le virus immunodéficitaire humain (VIH) ...
false
N
DermIS.net
Allemagne
français
diagnostic différentiel
infections opportunistes liées au SIDA
image
symptômes prodromiques
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH

---
N1-VALIDE
VIH/Sida
http://www.lasantepourtous.com/Maladies/VIH-Sida
Le VIH-Sida est un virus qui détruit progressivement les défenses du corps. On ne sait pas encore guérir cette maladie et il n'existe pas non plus de vaccin. Il est donc important de se protéger. Le préservatif reste le meilleur moyen de protection à chaque rapport sexuel.
2013
false
N
La santé pour tous - INPES
France
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Moment optimal pour le démarrage d'un traitement antirétroviral chez les patients atteints d'une infection par le VIH et d'une méningite cryptococcique concomitante
http://www.cochrane.org/fr/CD009012
Comparer les résultats cliniques et immunologiques en faveur d'un démarrage précoce du TAR (moins de quatre semaines après le début du traitement antifongique) à un démarrage différé du TAHA (traitement antirétroviral hautement actif) (quatre semaines ou plus après le début du traitement antifongique) chez les patients séropositifs atteints d'une méningite cryptococcique concomitante
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
antirétroviraux
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
méningite cryptococcique
résultat thérapeutique
calendrier d'administration des médicaments
facteur temps
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Complications neurologiques de l'infection par le VIH et l'Herpès virus
- Examen Classant National : Question(s) 84,85 Module(s) 7,7 -
http://www.cen-neurologie.fr/2eme-cycle/Items%20inscrits%20dans%20les%20modules%20transversaux/ComplicationsNeurologiquesVIH/index.phtml
Infection par le VIH, pour comprendre, primo-infection, phase de sida, Infection par l'herpès virus, pour comprendre, manifestations cliniques, formes cliniques, diagnostic différentiel, examens complémentaires, traitement, séquelles
true
N
2eme cycle / master
Collège des Enseignants de Neurologie
France
164. Infections à herpès virus du sujet immunocompétent
165. Infections à VIH
français
cours
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
signes et symptômes
diagnostic différentiel
infections à herpesviridae
infections à herpesviridae

---
N1-VALIDE
Avis favorable sur les autotests de l'infection à VIH mais assorti de conditions
http://cns.sante.fr/rapports-et-avis/depistage/avis-sur-les-autotests-de-dpistage-de-linfection-vih/
http://cns.sante.fr/wp-content/uploads/2015/2012-20-12_avi_fr_depistage.pdf
La ministre des affaires sociales et de la santé a demandé au Conseil national du sida un nouvel Avis sur les problèmes posés par la commercialisation d'autotests de dépistage de l'infection à VIH. Cet Avis intervient dans un contexte marqué par l'évolution des stratégies de dépistage en France, avec l'utilisation de tests rapides d'orientation diagnostiques, réglementée depuis 2010, et par l'autorisation d'un autotest salivaire aux États-Unis par la Food and Drug Administration en juillet 2012.
2013
false
false
false
CNS - Conseil National du SIDA
France
français
recommandation
rapport
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
dépistage systématique
trousses de réactifs pour diagnostic
autosoins

---
N1-VALIDE
Les problèmes éthiques posés par la commercialisation d'autotests de dépistage de l'infection VIH
http://www.ccne-ethique.fr/sites/default/files/publications/avis_119.pdf
le 3 juillet 2012, l'agence américaine des médicaments, « Food and Drug Administration « (FDA ), a autorisé la mise sur le marché d'un test rapide d'orientation diagnostique (Oraquick sur prélèvement salivaire), en tant qu'autotest sans supervision médicale. Depuis octobre 2012, ce test est en vente libre dans plus de 30.000 points de distribution aux États - Unis et est accessible sur Internet. Une telle commercialisation pourrait - elle contribuer à diminuer le nombre des nouvelles contaminations en France ? Et quels problèmes éthiques serait - elle susceptible de poser ?
2013
false
N
CCNE - Comité Consultatif National d'Ethique
France
français
autosoins
dépistage systématique
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
trousses de réactifs pour diagnostic
recommandation
commerce
Secteur des soins de santé

---
N1-VALIDE
Service des Maladies Infectieuses et Tropicales de l'hôpital Saint-Antoine
http://www.docvadis.fr/malinf.sat.paris/index.html
L'essentiel de l'activité du Service des Maladies Infectieuses et Tropicales de l'hôpital Saint-Antoine (Pr Pierre-Marie Girard) porte sur l'infection à VIH. Sa file active, d'environ 3500 personnes sous traitement antirétroviral, est l'une des plus importantes de France.
false
N
Paris
France
Paris
français
médecine tropicale
infectiologie
service hospitalier
infections à VIH

---
N1-SUPERVISEE
Utilisation médicale du cannabis dans la diminution de la morbidité et de la mortalité chez les patients atteints du VIH/SIDA
http://www.cochrane.org/fr/CD005175
Les objectifs de la présente revue étaient d'évaluer si le cannabis (sous sa forme naturelle ou artificielle), inhalé ou ingéré, diminue la morbidité ou la mortalité des patients infectés par le VIH.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
marijuana médicale
revue de la littérature
dronabinol
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
morbidité
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Lignes directrices combinées sur l'utilisation des antirétroviraux pour le traitement et la prévention de l'infection à VIH
http://www.who.int/hiv/pub/guidelines/arv2013/short_summary/fr/index.html
http://www.who.int/iris/bitstream/10665/85324/1/WHO_HIV_2013.7_fre.pdf
Ce document est un résumé des principales caractéristiques et recommandations des nouvelles lignes directrices combinées sur l'utilisation des antirétroviraux pour le traitement et la prévention de l'infection à VIH. Ces recommandations répondent aux nouvelles données scientifiques et aux pratiques ayant vu le jour depuis 2010 et apportent des orientations sur l'utilisation des antirétroviraux tout au long du continuum de soins.
2013
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
antirétroviraux
Syndrome d'immunodéficience acquise
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
infections à VIH
recommandation professionnelle
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
ResAdH 73 - Réseau Addictions VIH Hépatites - Savoie
http://www.resadh73.fr/
Le ResAdH 73 est un réseau de santé qui a pour objectifs de développer l'accessibilité aux soins des patients présentant une addiction et/ou porteur du VIH ou d'une hépatite, et de soutenir les professionnels de santé libéraux dans la prise en charge des patients.
false
N
Chambéry
France
Haute-Savoie
français
réseau coordonné
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
hépatites virales humaines
addiction
usagers de drogues
troubles liés à une substance

---
N1-SUPERVISEE
Trithérapies comportant trois nucléosides à base d'abacavir pour le traitement d'entretien chez les patients infectés par le VIH
http://www.cochrane.org/fr/CD008270
L'objectif de cette revue est de combiner les essais contrôlés randomisés pour examiner si chez les patients ayant une virémie indétectable traités par un régime à base d'inhibiteur de la protéase (IP), un traitement simplifié par des associations de trois nucléosides à base d'abacavir (ABC) entraîne des taux similaires d'efficacité et de tolérance comparé à un régime contenant un IP ou la simplification avec un régime contenant un inhibiteur non nucléotidique de la transcriptase inverse (INNTI) (éfavirenz-EFV- ou névirapine-NVP). Les études ont été incluses si elles comprenaient au moins deux des trois interventions, incluant un bras sous trithérapie d'INTI.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
infections à VIH
résultat thérapeutique
thérapie antirétrovirale hautement active
agents antiVIH
abacavir
didéoxynucléosides
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Interventions réalisées par téléphone pour réduire la morbidité et la mortalité chez les personnes infectées par le VIH
http://www.cochrane.org/fr/CD009189
Objectifs Objectives Évaluer l'efficacité des interventions téléphoniques réalisées sur des lignes fixes et sur des téléphones portables pour réduire la morbidité et la mortalité chez les personnes infectées par le VIH.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
téléphone
résultat thérapeutique
morbidité
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Décentralisation du traitement anti-VIH dans les pays à revenu faible et intermédiaire
http://www.cochrane.org/fr/CD009987
Évaluer les effets de différents modèles qui ont décentralisé le traitement et les soins anti-VIH jusqu'à des niveaux plus élémentaires dans le système de santé afin d'instaurer et de maintenir le traitement antirétroviral.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
infections à VIH
politique
décentralisation
agents antiVIH
pays en voie de développement
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Rapport 2013 sur la prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH
http://www.sante.gouv.fr/rapport-2013-sur-la-prise-en-charge-medicale-des-personnes-vivant-avec-le-vih.html
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/ouvrages/9782110095633-prise-en-charge-medicale-des-personnes-vivant-avec-le-vih-rapport-2013
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Rapport_Morlat_2013_Mise_en_ligne.pdf
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/134000788-prise-en-charge-medicale-des-personnes-vivant-avec-le-vih-rapport-2013
Indication du niveau de preuve, Élaboré par des experts, avec la contribution de représentants asssociatifs des personnes vivant avec le VIH, ce livre est un exemple de contribution collective à la promotion de la santé, de la qualité des soins et de la démocratie sanitaire. Les récentes évolutions thérapeutiques justifient la parution de cet ouvrage avec les recommandations de bonnes pratiques.
2013
false
O
Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
Paris
France
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
recommandation par consensus
antirétroviraux
hépatites virales humaines
tumeurs
grossesse
co-infection
enfant
adolescent
adulte
infections à VIH
prise en charge de la maladie

---
N1-VALIDE
Prévalence de l'infection par le VIH et le virus de l'hépatite C chez les personnes détenues en France. Résultats de l'enquête Prévacar 2010
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2013/35-36/2013_35-36_3.html
La prévalence du VIH et de l'hépatite C a été estimée en 2010 chez les personnes détenues en France à partir d'une étude transversale s'appuyant sur un plan de sondage à deux degrés (tirage des établissements pénitentiaires puis des individus). Les estimations sont redressées à l'ensemble des personnes détenues par post-stratification sur l'âge, le sexe, le continent de naissance et la région de l'établissement
2013
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
prisonniers
prisons
prévalence
infections à VIH
hépatite C
France
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Association abacavir-lamivudine-zidovudine pour le traitement initial de l'infection par le VIH et du SIDA
http://www.cochrane.org/fr/CD005481/association-abacavir-lamivudine-zidovudine-pour-le-traitement-de-linfection-par-le-vih-et-du-sida
Évaluer les effets de toute association à dose fixe de trois INTI (association abacavir-lamivudine-zidovudine) pour le traitement initial de l'infection par le VIH.
2013
false
false
N
false
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
infections à VIH
antiviraux
Syndrome d'immunodéficience acquise
lamivudine
zidovudine
association médicamenteuse
association abacavir lamivudine zidovudine
abacavir
résultat thérapeutique
didéoxynucléosides

---
N1-VALIDE
Le vieillissement des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transsexuelles (LGBT) et des personnes vivants avec le VIH (PVVIH)
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/134000807-le-vieillissement-des-personnes-lesbiennes-gays-bisexuelles-et-transsexuelles-lgbt-et
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/docfra/rapport_telechargement/var/storage/rapports-publics/134000807/0000.pdf
La ministre déléguée aux personnes âgées et à l'autonomie a chargé trois associations (Groupe SOS, SOS homophobie et AIDES) d'une mission sur les conditions du vieillissement des personnes LGBT (lesbiennes, gays, bis et trans) et des personnes vivant avec le VIH. Droits inégaux, discriminations, stigmatisations, épidémie de VIH sont autant de facteurs pouvant toucher les communautés LGBT, et impacter négativement leurs conditions d'avancée dans l'âge (isolement, précarité financière, état de santé dégradé au cours de la vie puis amplifié dans l'âge). A l'issue de ses travaux, le groupe de travail présente 23 propositions organisées autour des axes suivants : isolement dans la Cité et/ou en institution ; retraites ; épidémiologie ; sexualité ; image des personnes LGBT.
2013
false
N
La Documentation Française
Paris
France
français
LGBT
homosexualité masculine
rapport
homosexualité féminine
transsexualisme
personnes transgenres
vieillissement
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
sexualité
discrimination sociale

---
N1-SUPERVISEE
Interventions utilisées pour un carcinome épidermoïde de la conjonctive chez les personnes infectées par le VIH
http://www.cochrane.org/fr/CD005643
Evaluer l'effet des interventions pour traiter un carcinome épidermoïde de la conjonctive chez les personnes infectées par le VIH sur le contrôle local, la récurrence, la mortalité, le temps de récurrence et les effets indésirables.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
infections à VIH
carcinome épidermoïde
tumeurs de la conjonctive
résultat thérapeutique
Syndrome d'immunodéficience acquise

---
N1-SUPERVISEE
Interventions nutritionnelles pour réduire la morbidité et la mortalité chez les personnes atteintes du VIH
http://www.cochrane.org/fr/CD004536
Evaluer l'efficacité de diverses interventions de macro-nutriments, administrés par voie orale, pour réduire la morbidité et la mortalité chez les adultes et les enfants atteints du VIH.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
adulte
enfant
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise

---
N1-VALIDE
Aider, s'aider, s'entraider : expériences de femmes travailleuses du sexe de rue et utilisatrices de drogues par injection dans une recherche-action participative visant la prévention du VIH
http://drogues-sante-societe.ca/aider-saider-sentraider/
L'intervention par les pairs est appelée à occuper une place grandissante parmi les initiatives pour prévenir l'acquisition/transmission du VIH. Une telle stratégie requiert nécessairement la participation des personnes et des groupes concernés. Or, l'expérience de la participation a été très peu documentée chez des femmes travailleuses du sexe de rue et utilisatrices de drogues injectables (TSR-UDI) impliquées dans une intervention par les pairs. Les résultats de l'analyse qualitative du Projet LUNE, une recherche-action participative menée dans la ville de Québec entre 2007 et 2010, sont décrits dans cet article.
2013
false
N
Drogues, santé et société
Canada
français
travailleurs du sexe
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
article de périodique
aidants
usagers de drogues
injections
participation sociale
femmes qui travaillent

---
N1-VALIDE
VIH/sida Aide-mémoire N 360
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs360/fr/index.html
Le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) cible le système immunitaire et affaiblit les systèmes de surveillance et de défense de l'organisme contre les infections et certains types de cancer. Avec l'altération et la destruction des fonctions des cellules immunitaires par le virus, l'immunodéficience s'installe progressivement chez les sujets infectés. L'état immunitaire du sujet est classiquement mesuré par la numération des CD4.
2013
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
information patient et grand public
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Lignes directrices unifiées sur l'utilisation des antirétroviraux pour le traitement et la prévention de l'infection à VIH - Recommandations pour une approche de santé publique
http://www.who.int/hiv/pub/guidelines/arv2013/fr/index.html
http://www.who.int/iris/bitstream/10665/101196/1/9789242505726_fre.pdf
Indication du niveau de preuve, Les Lignes directrices unifiées sur l'utilisation des antirétroviraux pour le traitement et la prévention de l'infection à VIH donnent des orientations sur le diagnostic de l'infection à virus de l'immunodéficience humaine (VIH), sur les soins des personnes vivant avec le VIH et sur l'utilisation des antirétroviraux (ARV) pour le traitement et la prévention de l'infection à VIH.
2013
false
O
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
antirétroviraux
infections à VIH
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
Syndrome d'immunodéficience acquise
recommandation de santé publique
grossesse
femmes enceintes
allaitement maternel
enfant
adolescent
adulte
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Supplémentation en micronutriments pour les enfants infectés par le VIH
http://www.cochrane.org/fr/CD010666
Évaluer si les suppléments en micronutriments sont efficaces et sûrs pour la réduction de la mortalité et de la morbidité chez les enfants infectés par le VIH.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
micronutriments
enfant
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
compléments alimentaires
résultat thérapeutique
méta-analyse

---
N1-SUPERVISEE
Moment optimal pour initier le traitement antirétroviral (TAR) chez les enfants de 2 à 5 ans infectés par le VIH et vierges de tout traitement
http://www.cochrane.org/fr/CD010309
Évaluer les preuves concernant le moment optimal pour initier une cART chez les enfants âgés de 2 à 5 ans infectés par le VIH et vierges de tout traitement.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
agents antiVIH
calendrier d'administration des médicaments
enfant
revue de la littérature
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
Organisation Mondiale de la Santé

---
N1-VALIDE
Bénéfices d'un accompagnement psychologique des patients vivant avec le VIH
http://rms.medhyg.ch/numero-373-page-374.htm
Malgré l'amélioration de l'espérance de vie des personnes vivant avec le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) grâce aux traitements antirétroviraux, leur souffrance psychique persiste et nécessite d'être considérée comme partie intégrante de la prise en charge afin d'en garantir l'efficacité. Les troubles psychiques et la stigmatisation sociale affectent considérablement leur qualité de vie et leur adhérence au traitement. L'article détaille les bénéfices d'un dépistage systématisé des troubles au sein de cette population, souvent réticente à fréquenter les services de soins psychiatriques. Divers programmes de soins proposés par les Hôpitaux universitaires de Genève sont présentés. Une vignette clinique illustre la richesse d'une prise en charge pluridisciplinaire, ainsi que le rôle de la psychiatrie de liaison dans ce domaine.
2013
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
article de périodique
cas clinique
troubles mentaux
prise en charge de la maladie

---
N1-VALIDE
La prophylaxie postexposition dans tous ses états
http://rms.medhyg.ch/numero-383-page-872.htm
Tous les jours, les médecins sont confrontés à des situations où ils doivent juger de l'indication à une prophylaxie postexposition (PEP) contre le VIH et, plus rarement, contre le virus de l'hépatite B (VHB). Il n'existe pas de PEP pour prévenir une infection par le virus de l'hépatite C (VHC). Une mise à jour des recommandations de la PEP, à la lumière des expériences acquises ces dernières années et de l'arrivée sur le marché de nouveaux médicaments, est nécessaire. Cet article a pour but de résumer les différents critères d'évaluation d'une PEP et d'en résumer les développements récents.
2013
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
prophylaxie après exposition
article de périodique
cas clinique
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise

---
N1-VALIDE
VIH/sida
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs360/fr/index.html
Principaux faits, Signes et symptômes, Transmission, Facteurs de risque, Diagnostic, Conseil et dépistage, Prévention, Traitement, Action de l’OMS.
2013
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
ARCAT
Association de Recherche, de Communication et d'Action pour l'Accès aux Traitements
http://www.arcat-sante.org
association de recherche, de communication et d'action pour l'accès aux traitements. Journal du SIDA, Hépatites Actualités, brochures à consulter en ligne, répertoire national des essais thérapeutiques, formations et prévention en milieux gays, asiatiques et hispanophones, actions sociales et médicales, liste d'adresses de centres, relations Nord-Sud
false
false
false
Paris
France
Paris
français
essais cliniques comme sujet
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
France
association professionnels santé

---
N1-VALIDE
survivreausida.net
le site des séropos issus de l'immigration et de la banlieue
http://www.survivreausida.net/
http://www.survivreausida.net/rss.xml
émission de radio, bulletin hebdomadaire, dossiers thématiques, articles, revue de presse, permanence téléphonique, moteur de recherche
false
N
Paris
France
Paris
français
anglais
séropositivité VIH
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
émigration et immigration
association patients
forum et liste de diffusion patients
assistance par téléphone
flux de syndication

---
N1-VALIDE
Tatoueurs - Protégez vos clients et protégez-vous contre le VIH et les hépatites B et C
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/961885cb24e4e9fd85256b1e00641a29/e1be5b047f556d6a85256cfa004d3e17?OpenDocument
mode de transmission de l'hépatite B et C ainsi que du SIDA, prévention (lavage des mains, utilisation de barrières de protection, contrôle de saignement, nettoyage, désinfection, stérilisation, manipulation sécuritaire des instruments et des déchets, utilisation de matériel à usage unique, vaccination), que faire lors d'un contact accidentel avec du sang ; 24 pages
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
hépatite B
hépatite C
Syndrome d'immunodéficience acquise
hépatite B
hépatite C
infections à VIH
tatouage
facteurs de risque
ponctions
tatouage
ponctions
mesures de sécurité
désinfection des mains
gants de protection
désinfection
stérilisation
gestion des déchets
vaccin antihépatite B
exposition professionnelle
pathogènes transmissibles par le sang
tatouage
ponctions
hygiène
contrôle de qualité
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
maladies professionnelles
guide

---
N1-VALIDE
Maison Plein Coeur
http://www.maisonpleincoeur.org/
présentation, objectifs, secteurs d'activité, recherche et développement, formation, administration
false
N
Montréal
Canada
Québec
français
anglais
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
groupes d'entraide
service de santé

---
N1-VALIDE
Cadre stratégique pour réduire la charge de la co-infection tuberculose/HIV
halte à la tuberculose et au VIH/SIDA
http://whqlibdoc.who.int/hq/2002/WHO_CDS_TB_2002.296_fre.pdf
généralités, réponse internationale à la co-infection TB/VIH, mesure de lutte contre la tuberculose dans les populations où la prévalence du VIH est élevée, cohérences des mesures prises par les services de santé pour faire face à la co-infection TB/VIH, collaboration entre les programmes VIH/SIDA et tuberculose pour aider les prestataires des services de santé généraux, recherches prioritaires visant à réduire le poids de la co-infection TB/VIH ; 56 pages
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
antibiothérapie
services de santé communautaires
services de soins à domicile
comorbidité
tuberculose
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
pays en voie de développement
Afrique
infections opportunistes liées au SIDA
tuberculose
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
dépistage systématique
tuberculose
tuberculose
antituberculeux
antituberculeux
vaccin BCG
agents antiVIH
accessibilité des services de santé
accessibilité des services de santé
pauvreté
coûts et analyse des coûts
coût de la maladie
prestations des soins de santé
prestations des soins de santé
médecine communautaire
soins de santé primaires
prestations des soins de santé
réseaux communautaires
conseil
algorithmes
mise en oeuvre des programmes de santé
Afrique subsaharienne
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
Stratégie globale, du secteur de la santé contre le VIH/SIDA 2003-2007
créer un cadre pour des partenariats et des actions concrètes
http://whqlibdoc.who.int/publications/2003/9242590762.pdf
objectifs de la stratégie globale du secteur de la santé contre le VIH/SIDA et instances concernées, faire face au VIH/SIDA : buts, principes directeurs et éléments clés d'une affection efficace, stratégies à mettre en 'uvre pour une réponse appropriée ; traduire les stratégies en résultats concrets, conclusion ; 32 pages
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
adulte
maladies sexuellement transmissibles
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
mise en oeuvre des programmes de santé
mise en oeuvre des programmes de santé
contrôle social formel
Organisation Mondiale de la Santé
contrôle social formel
state health planning and development agencies (USA)
promotion de la santé
accessibilité des services de santé
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
prestations des soins de santé
participation des consommateurs
planification de la santé communautaire
planification de la santé communautaire
financement organisé
Nations Unies
priorités en santé
priorités en santé
ressources en santé
recommandation de santé publique
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
SIS - Sida Info Service
http://www.sida-info-service.org/
http://feeds.feedburner.com/sidainfoservice
Le site http://www.sida-info-service.org a pour mission de : - fournir des informations générales et actualisées sur le VIH/sida et les infections sexuellement transmissibles (IST) ; - relayer les recommandations relatives à la prévention de la transmission du VIH/sida et des IST ; - soutenir les personnes concernées et/ou leur entourage ; - d'orienter les usagers vers les services de proximité les plus adaptés à leurs besoins (associations, professionnels de santé, réseaux, services administratifs, soins).
false
N
France
français
hépatites virales humaines
hépatites virales humaines
infections à VIH
infections à VIH
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
Syndrome d'immunodéficience acquise
Syndrome d'immunodéficience acquise
information patient et grand public
assistance par téléphone
guide ressources
flux de syndication

---
N1-VALIDE
FIRST
prévention sida & toxicomanie
http://www.first.asso.fr/terrain/6-mailing-list/F_6.htm
mode d'emploi, possibilité de consulter les archives de la liste
false
N
FIRST
France
français
troubles liés à une substance
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
forum et liste de diffusion

---
N1-VALIDE
VIH et voyages
http://www.prevention.ch/vihetvoyages.htm
conseils de santé pour les personnes infectées par le VIH souhaitant voyager, conseils pour avant, pendant et après le voyage
false
N
Swissweb santé publique-prévention-promotion de la santé
Genève
Suisse
français
médecine des voyages
séropositivité VIH
voyage
infections à VIH
information patient et grand public

---
N3-AUTOINDEXEE
Programme de surveillance de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) au Québec. Cas cumulatifs 2002 - 2007
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/864_SurvVIHCumul.pdf
2012
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
rapport
Québec
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
infections à VIH
infirmières administratives
vih

---
N1-VALIDE
Informations sur le test de dépistage des anticorps anti-VIH
http://www.prevention.ch/informationssurletestvih.htm
raisons de faire un test, conseil, lieu de dépistage, résultat, tests existants
false
N
Swissweb santé publique-prévention-promotion de la santé
Genève
Suisse
français
information patient et grand public
séropositivité VIH
dépistage anonyme
infections à VIH

---
N3-AUTOINDEXEE
Programme de surveillance de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) au Québec : cas cumulatifs 2002-2008
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1019_SurvVIHCumul02-08.pdf
2012
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
rapport
vih
Québec
infections à VIH
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
infirmières administratives

---
N1-VALIDE
SFLS
Société Française de Lutte Contre le Sida
http://www.sfls.aei.fr/
présentation, formations, journées nationales, actualités, lettre de la SFLS, diaporama SFLS, petites annonces, liens
false
N
France
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
association professionnels santé

---
N3-AUTOINDEXEE
Programme de surveillance de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) au Québec : cas cumulatifs 2002-2009
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1152_SurvVIH_2002-2009.pdf
2012
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
rapport
infections à VIH
Québec
infirmières administratives
vih
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)

---
N1-VALIDE
TraitementSida
http://www.catie.ca/fr/traitementsida
publication scientifique traitant des récentes percées de la recherche et des traitements VIH/sida (8 numéros par an)
false
N
Catie
Canada
français
anglais
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Programme de surveillance de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) au Québec : mise à jour des données au 30 juin 2010
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1231_ProgSurvVIHQc_Juin2010.pdf
2012
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
rapport
vih
infirmières administratives
Québec
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
infections à VIH

---
N1-VALIDE
VIH, HIV, SIDA, Syndrome d'ImmunoDéficience Acquise
http://www.medicalistes.org/wws/info/vih
false
N
Médicalistes
Brest
France
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
forum et liste de diffusion patients

---
N1-SUPERVISEE
Dépliant Cancer et VIH - prévenir le cancer de l'anus
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Depliant-Cancer-et-VIH-prevenir-le-cancer-de-l-anus
Qu'est ce que le cancer de l'anus ?, comment prévenir le cancer de l'anus ?, pourquoi certaines personnes sont-elles à risque ?, qui doit se faire dépister ?, en quoi consiste un examen de proctologie ?, je n'ai aucun symptôme, est-ce nécessaire de consulter ?, ma charge virale est indétectable, mes CD4 sont remontés, le dépistage est-il nécessaire ?, combien ça coûte ?
2012
false
true
false
INCa - Institut National du Cancer
France
tumeurs de l'anus
infections à VIH
sujet immunodéprimé
information scientifique et technique
tumeurs de l'anus

---
N1-SUPERVISEE
Dépliant Prévenir le cancer anal, gays vivant avec le VIH
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Depliant-Prevenir-le-cancer-anal-Gays-vivant-avec-le-VIH
Qu'est ce que le cancer de l'anus ?, comment prévenir le cancer de l'anus ?, pourquoi certaines personnes sont-elles plus à risque ?, le suivi proctologique pour les gays vivant avec le VIH, en quoi consiste l'examen de proctologie ?, je n'ai aucun symptôme, est-ce nécessaire de consulter ?, ma charge virale est indétectable, mes CD4 sont remontés, le dépistage est-il nécessaire ?, combien ça coûte ?
2012
false
true
false
INCa - Institut National du Cancer
France
facteurs de risque
tumeurs de l'anus
sujet immunodéprimé
infections à VIH
homosexualité masculine
LGBT
information scientifique et technique
tumeurs de l'anus

---
N1-SUPERVISEE
La circoncision et la prévention de l'infection par le VIH en Afrique
http://www.iresp.net/iresp/files/2013/04/120402112406_qspn-16-circoncision.pdf
La circoncision est pratiquée en Afrique depuis plus de 4 000 ans, et actuellement, deux tiers des hommes de ce continent sont circoncis. L’infection par le virus du SIDA – le virus de l’immunodéficience acquise ou VIH – est moins fréquente dans les pays où la circoncision est une norme sociale. Des études scientifiques, menées entre 2002 et 2007 dans trois pays d’Afrique, ont permis d’établir une relation de cause à effet entre la circoncision et la réduction du risque d’infection des hommes par le VIH.
2012
false
true
false
GIS-IReSP - Institut de Recherche en Santé Publique
France
circoncision masculine
circoncision masculine
circoncision masculine
infections à VIH
mise en oeuvre des programmes de santé
article de périodique
infections à VIH
circoncision masculine
Afrique

---
N1-SUPERVISEE
Programme d'intervention sur l'infection par le VIH et la grossesse
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/12d305f24b51fa298525749600526fff?OpenDocument
L’objectif de ce dépliant est de décrire le Programme d’intervention sur l’infection par le VIH et la grossesse. Il précise la stratégie recommandée dans le cadre du programme, l’offre systématique de dépistage du VIH à toutes les femmes enceintes, et indique les principes à respecter.
2012
false
true
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
diagnostic prénatal
grossesse
transmission verticale de maladie infectieuse
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
information patient et grand public
infections à VIH

---
N1-SUPERVISEE
Que doit savoir une femme enceinte à propos des tests de dépistage du VIH et des autres ITSS?
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/ca724f9158e325b1852574960054a100?OpenDocument
Cet aide-mémoire a pour but de soutenir l’intervention des professionnels de la santé afin de favoriser le dépistage du VIH et des autres ITSS au moment du bilan prénatal et pendant la grossesse. Il propose des messages clés que le professionnel de la santé peut utiliser dans le cadre de son intervention.
2012
false
true
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
grossesse
infections à VIH
infections à VIH
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
transmission verticale de maladie infectieuse
information patient et grand public
dépistage systématique
femmes enceintes

---
N1-VALIDE
De la santé publique aux sciences sociales. Les recherches sur le sida en France entre 1985 et 1997
http://socio-logos.revues.org/2627
Dans les années 1980, les questions posées par l’épidémie de sida ont offert des occasions propices au développement de recherches en sciences sociales en France et à la formation d’un point de vue autonome sur ces questions. Ce développement s’étale sur une dizaine d’années, entre 1985, le moment des premières enquêtes sur les homosexuels et le sida, et 1997, lorsqu’une recherche appliquée répondant à des enjeux médicaux devient dominante.
2012
false
true
false
Revues.org : portail de revues en sciences humaines et sociales
France
recherche biomédicale
infections à VIH
article de périodique
sciences sociales
Syndrome d'immunodéficience acquise
France
santé publique

---
N1-VALIDE
La riposte mondiale au VIH/sida : le point sur l'épidémie et sur les progrès du secteur de santé vers un accès universel: 2011 rapport de situation
http://whqlibdoc.who.int/publications/2012/9789242502985_fre.pdf
Ce rapport fait le point sur les avancées réalisées jusqu’à la fin de l’année 2010 en vue d’élargir l’accès aux interventions du secteur de la santé destinées à la prévention, au traitement, aux soins et au soutien dans le domaine du VIH dans les pays à revenu faible ou moyen.
2012
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
rapport
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
Afrique subsaharienne
Asie
Europe
Caraïbe
amériques
Moyen Orient
Afrique du Nord
océanie
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Les tests de détermination du tropisme viral du VIH-1 - Guide pour les professionnels de la santé du Québec
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/4c26bcabf65eaeed85257a14005e20d0?OpenDocument
La découverte de co-récepteurs permettant l’entrée du VIH dans les cellules, les récepteurs de chimiokines CCR5 et CXCR4, a permis d’accroître nos connaissances sur la pathogenèse du VIH, incluant le début de l’infection et la progression de la maladie. En même temps, des populations virales ayant des tropismes différents ont été identifiées, ce qui a ouvert la voie au développement d’une nouvelle classe d’antirétroviraux : les antagonistes du co-récepteur CCR5.
2012
false
true
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
infections à VIH
infections à VIH
Antagonistes des récepteurs CCR5
rapport
sérodiagnostic du SIDA
tropisme viral
VIH-1 (Virus de l'Immunodéficience humaine de type 1)

---
N3-AUTOINDEXEE
Infection à VIH.
Question ECN n 85
http://www.uvp5.univ-paris5.fr/wikinu/docspecialites/ECN/ECN-Item-085.asp
2012
true
UVP5 - Wikinu médecine
Paris
France
épreuves classantes nationales
cas clinique
vih
infections à VIH

---
N1-SUPERVISEE
Au Maroc, des enfants « inadoptables » pour cause de VIH/sida ?
http://humanitaire.revues.org/index1220.html
Au Maroc, la question du devenir d’enfants séropositifs abandonnés préoccupe aussi bien les responsables d’orphelinats que les équipes soignantes et les associations de lutte contre le sida. À partir de six études de cas, cet article expose les arguments autour desquels ces différents acteurs se confrontent. Mais il révèle aussi l’impact des perceptions locales du VIH/sida sur la prise en charge quotidienne des enfants infectés abandonnés : de fait, nombre d’entre eux deviennent « inadoptables ».
2012
false
true
false
Revues.org : portail de revues en sciences humaines et sociales
France
adoption
infections à VIH
survivants à long terme d'une infection à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
article de périodique
Maroc
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Mécanismes des anomalies acquises du développement de l'immunité, VIH et système immunitaire
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.5.vih.pdf
De nombreux facteurs sont à l’origine d’une immunodépression acquise : origine iatrogène (médicaments immunosuppresseurs, corticostéroïdes), dénutrition sévère, certaines hémopathies et des infections virales. La plus importante par sa gravité est l’infection par le Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH) et c’est du déficit immunitaire acquis associé à cette infection virale que traitera spécifiquement ce chapitre.
2012
false
true
false
ASSIM
France
infections à VIH
infections à VIH
cours
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
système immunitaire

---
N1-SUPERVISEE
BEH n 46-47/2012 - Numéro thématique - VIH/sida en France : données de surveillance et études
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/BEH-Bulletin-epidemiologique-hebdomadaire/Archives/2012/BEH-n-46-47-2012
Trente ans après l’émergence de l’épidémie de VIH/sida, on peut se réjouir que des progrès considérables, notamment dans le domaine de la prise en charge thérapeutique, aient permis de donner une image moins dramatique de cette pathologie. Malgré cela, ce numéro du BEH illustre bien, au travers de travaux menés en grande partie avec le soutien de l’Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites virales (ANRS), que la lutte contre le VIH/sida doit demeurer une priorité.
2012
false
true
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
sérodiagnostic du SIDA
infections à VIH
homosexualité masculine
infections à VIH
maladies sexuellement transmissibles
LGBT
article de périodique
France

---
N1-SUPERVISEE
Données épidémiologiques sur l'infection à VIH et les IST
http://invs.santepubliquefrance.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/VIH-sida-IST/Infection-a-VIH-et-sida/Donnees/Donnees-epidemiologiques-sur-l-infection-a-VIH-et-les-IST
L’Institut de Veille Sanitaire (InVS) produit chaque année, à l’occasion de la Journée mondiale du sida, des données actualisées sur l’infection à VIH et les infections sexuellement transmissibles (IST) en France. Ces données reposent sur différents systèmes de surveillance auxquels participent biologistes et/ou cliniciens, de façon obligatoire ou volontaire, et sur des enquêtes menées auprès de populations spécifiques.
2012
false
true
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
maladies sexuellement transmissibles
France
dépistage systématique
infections à VIH
maladies sexuellement transmissibles
information scientifique et technique
infections à VIH

---
N3-TITRE
Interventions comportementales destinées à réduire la transmission de l'infection par le VIH chez les travailleurs du sexe et leurs clients dans les pays à revenus faibles et moyens
http://www.cochrane.org/fr/CD005272
http://www.cochrane.org/fr/CD005272/interventions-comportementales-destinees-a-reduire-la-transmission-de-linfection-par-le-vih-et-la-prevalence-du-vihmst-chez-les-prostituees-dans-les-pays-a-revenus-faibles-et-moyens
Contexte : Différentes interventions ont été adoptées afin de réduire la transmission du VIH chez les travailleurs du sexe et leurs clients, mais leur efficacité doit être examinée à l'aide de techniques méta-analytiques. Objectifs : Évaluer l'efficacité d'interventions comportementales destinées à réduire la transmission de l'infection par le VIH chez les travailleurs du sexe et leurs clients dans les pays à revenus faibles et moyens.
2012
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
thérapie comportementale
travailleurs du sexe
transmission de maladie infectieuse
infections à VIH
vih

---
N1-SUPERVISEE
Envoi de SMS par téléphone portable pour promouvoir l'observance d'un traitement antirétroviral chez des patients atteints du VIH
http://www.cochrane.org/fr/CD009756
Plus de 34 millions de personnes vivent actuellement avec le VIH. Un traitement antirétroviral (TAR) peut aider ces personnes à vivre plus longtemps, en meilleure santé, mais l'observance d'un TAR peut se révéler difficile. L'envoi de SMS par téléphone portable peut permettre de promouvoir l'observance de ce traitement chez ces patients.
2012
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
infections à VIH
résultat thérapeutique
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
antirétroviraux
observance du traitement médicamenteux
envoi de messages textuels

---
N1-SUPERVISEE
Le traitement de l'ulcération génitale aux fins de réduire l'acquisition sexuelle du VIH
http://www.cochrane.org/fr/CD007933
L'ulcération génitale, par la perturbation occasionnée à la surface des muqueuses, pourrait favoriser l'acquisition du VIH. En guérissant les ulcères, le traitement de l'ulcération génitale pourrait donc contribuer à réduire l'acquisition sexuelle du VIH.
2012
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
maladies de l'appareil génital féminin
maladies de l'appareil génital mâle
ulcération génitale
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
ulcère
infections à VIH

---
N1-SUPERVISEE
Surveillance des maladies infectieuses chez les utilisateurs de drogue par injection - Épidémiologie du VIH de 1995 à 2004 - Épidémiologie du VHC de 2003 à 2004
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/481-SurveillanceMaladiesInfectieuses-VIH1995-2004.pdf
liste des tableaux et des figures, annexe, le réseau SURVUDI I-TRACK ; 62 pages
false
N
Canada
français
infections à VIH
hépatite C
drogues des rues
seringues
rapport

---
N1-SUPERVISEE
VIH/Sida - Réponses aux six questions que posent le plus souvent les femmes
http://www.prevention.ch/sida6reponses.htm
false
N
Swissweb santé publique-prévention-promotion de la santé
Genève
Suisse
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
femmes
infections à VIH
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
VIH/Sida - Réponses aux six questions que posent le plus souvent les hommes
http://www.prevention.ch/sida6reponseshommes.htm
false
N
Swissweb santé publique-prévention-promotion de la santé
Genève
Suisse
français
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
préservatifs masculins
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Quelques rappels sur le VIH et le sida
http://www.prevention.ch/quelquesrappelssurlevih.htm
false
N
Swissweb santé publique-prévention-promotion de la santé
Genève
Suisse
français
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
information patient et grand public
figure

---
N1-SUPERVISEE
VIH/sida
http://sante.gouv.qc.ca/problemes-de-sante/vih-sida/
Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) affaiblit le système de défense du corps humain (système immunitaire), ce qui favorise le développement de différentes maladies ou infections. Les personnes qui attrapent le VIH sont infectées pour la vie. Avec le temps, si l’infection par le VIH n’est pas traitée, elle peut évoluer vers le sida, soit le syndrome d’immunodéficience acquise.
2012
false
true
false
Portail santé mieux-être
Canada
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Infection par le VIH quel qu'en soit le stade
http://www.medqual.fr/images/grandpublic/MDO/828-VIH-2012_Nouveau_logo.pdf
Le SIDA ou syndrome d’immunodépression acquise est la conséquence grave de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). Le VIH est un rétrovirus qui s’attaque aux cellules du système immunitaire et les détruit ou les rend inefficaces. L’infection VIH est une des rares infections actuellement létales en l’absence de traitement.
2012
false
false
false
Medqual
information patient et grand public
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
déclaration obligatoire
infections à VIH

---
N1-VALIDE
Actions traitements
http://www.actions-traitements.org/
l'association, Info traitements, les traitements, vivre avec, participer, multimédia, actualités
false
false
false
Paris
France
Paris
français
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
association patients

---
N1-VALIDE
Guide du conseil et du dépistage du VIH à l' initiative du soignant dans les établissements de santé
http://www.who.int/mediacentre/news/releases/2007/pr24/fr/index.html
nouvelles recommandations pour développer la connaissance du statut sérologique et accroître l'accès au traitement du VIH et à la prévention, nécessité d'adjoindre de nouvelles approches pour développer l'accès, un guide adapté aux différents types d'épidémies et d'établissements de santé, autres recommandations essentielles
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
anglais
français
infections à VIH
Organisation Mondiale de la Santé
dépistage systématique
hôpitaux
pays en voie de développement
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
recommandation

---
N1-VALIDE
TRT-5
Groupe interassociatif Traitements et Recherche Thérapeutique
http://www.trt-5.org/
http://www.trt-5.org/backend.php
Le TRT-5 est un groupe interassociatif qui rassemble huit associations de lutte contre le sida : Actions Traitements, Act Up-Paris, Aides, Arcat, Dessine Moi Un Mouton, Nova Dona, Sida info Service, Sol En Si.
false
N
Paris
France
Paris
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
agents antiVIH
comorbidité
association
flux de syndication

---
N1-VALIDE
Dessine-moi un mouton
http://www.dessinemoiunmouton.org/
qui sommes-nous, notre activité, dons, actualité, informations pratiques, le Sida aujourd'hui
false
N
Paris
France
Paris
français
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
enfant
famille
groupes d'entraide
enfant hospitalisé
association

---
N1-SUPERVISEE
Zerit - Stavudine
Code ATC : J05AF04
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/000110/human_med_001177.jsp&murl=menus/medicines/medicines.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
L'indication approuvée concerne le traitement de l'infection par le VIH, en association avec d'autres médicaments antirétroviraux
2012
false
N
EMA - Agence européenne des médicaments
Grande-Bretagne
anglais
français
flux de syndication
agents antiVIH
inhibiteurs de la transcriptase inverse
stavudine
stavudine
évaluation de médicament
inhibiteurs de la transcriptase inverse
association de médicaments
agents antiVIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
résultat thérapeutique
J05AF04 - stavudine
ZERIT 20 mg gél
ZERIT 200mg pdre p susp buv
ZERIT
évaluation médicament
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
65355789
60536383
3400891775853
3400891859461

---
N1-SUPERVISEE
protegetoi.org
http://www.protegetoi.org/
false
N
France
français
sexualité
maladies sexuellement transmissibles
infections à VIH
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
BRAS - Bureau Régional d'Action sida
http://www.lebras.qc.ca/
programme, activités, publications, journal, bénévolat, liens, contact
false
N
Gatineau
Canada
Québec
français
Québec
infections à VIH
association

---
N1-VALIDE
AIS - Aide Info Sida
http://www.aideinfosida.be/
AIS est une association née le 25 août 1985, sous l'impulsion de quelques personnes sensibles au sort de leurs proches touchés par le Sida. Ils ont lutté contre le rejet, le mépris, la peur... Et nous poursuivons dans ce sens. Avec l'évolution de la maladie et des personnes atteintes, l'association s'est ouverte au grand public et a multiplié ses services
false
N
Bruxelles
Belgique
français
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
Belgique
association patients
assistance par téléphone

---
N1-SUPERVISEE
Infection à VIH aiguë
http://www.dermis.net/dermisroot/fr/11088/diagnose.htm
Cette pathologie comprend une gamme d'infections liées au virus immunodéficitaire humain passant de la séropositivité asymptomatique ...
false
N
DermIS.net
Allemagne
français
diagnostic différentiel
infections à VIH
image

---
N1-VALIDE
Réseau Canadien pour les essais VIH
http://www.hivnet.ubc.ca/
A pour but de faciliter l'exécution d'essais cliniques sur le VIH et le sida au Canada
mission, histoire, structure, comités permanents, rubrique d'actualités, base de données sur les essais cliniques, publications, présentation de l'équipe, autres ressources
false
N
HIV Links, UBC - St-Paul
Vancouver
Canada
anglais
français
Canada
essais cliniques comme sujet
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
réseau coordonné

---
N1-VALIDE
Euro HIV
Centre Européen pour la Surveillance Épidémiologique du SIDA
http://www.eurohiv.org/
présentation du CESES , surveillance du VIH et de la tuberculose en Europe ; bulletin européen sur les maladies transmissibles
false
N
Saint-Maurice
France
Val-de-Marne
anglais
français
Europe
France
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
surveillance de l'environnement
site institutionnel

---
N1-VALIDE
ELCS - Association des Élus Locaux Contre le Sida
http://www.elcs.fr/
Le Sida n'est ni de droite, ni de gauche. Partant de cette idée simple, l'association Elus Locaux Contre le Sida a été créée le 30 novembre 1995 par Jean-Luc ROMERO, conseiller régional d'Ile-de-France et vice-président du CRIPS Ile-de-France
false
N
Paris
France
Paris
français
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
politique
association

---
N1-VALIDE
Kiosque Info Sida Toxicomanie
http://www.lekiosque.org/
Le Kiosque Info Sida Toxicomanie est une association de prévention et de lutte contre le sida à l'esprit résolument ouvert, relais du corps médical, institutionnel et associatif. Proche d'un large public, notre but est de nous adapter au cas par cas, pour écouter, informer, orienter.
false
N
Paris
France
Paris
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
association patients

---
N1-VALIDE
Fédération Nationale d'Hébergements VIH et autres pathologies
http://www.fnhvih.org/
Fédération d'associations gestionnaires d'Appartements de Coordination Thérapeutique (A.C.T.), d'Appartements Relais (A.R.) et de tous types d'hébergements à destination de personnes en situation de précarité touchées par des pathologies chroniques invalidantes, telles que le sida ou l'hépatite C
false
N
Paris
France
Paris
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
hépatite C
logement
association patients

---
N1-VALIDE
La clef
http://www.laclef.info/
Hébergement, soutien social et psychologique de personnes séropositives ou malades.
false
N
Toulouse
France
Haute-Garonne
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
logement
association patients

---
N1-VALIDE
SIDAnet
Réseau d'information francophone sur le Sida
http://www.sidanet.info/
accès réservé à des banques d'image de radiologie, dermatologie (tuinformation médicale dans le domaine du Sida, actualité, mises au point, épidémiologie, recherche, sciences humaines et sociales, agenda, Medline, clinique et thérapeutique, information du public, information du publicmeur, infections virales, infections bactériennes, infections parasitaires et non infectieux) ; derniers articles du quotidien du médecin ; thèmes de recherche avec sélection d'images correspondantes ; données épidémiologiques ; aspects économiques du SIDA ; aspects cliniques : prise en charge thérapeutique des personnes infectées par le VIH ; dates des congrès français et internationaux ; bibliographie récente de la base AIDLINES ; liste de liens vers les principaux site web sur le SIDA
false
N
France
français
association professionnels santé
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
réseau coordonné

---
N1-VALIDE
Femmes et SIDA
http://femmesida.veille.inist.fr/
Le site « Femmes et sida » est un site d'actualité créé à l'initiative de l'INIST / CNRS pour répondre aux interrogations des professionnels de santé et du grand public, soucieux de diversifier leurs sources. Il mutualise l'information scientifique validée, issue des sources Internet et documentaires en s'intéressant plus particulièrement aux spécificités féminines de l'infection à VIH. Le site développe un contenu et des services permettant à chaque visiteur de mieux comprendre les mécanismes de l'infection à VIH, de prendre en charge sa santé et celle de son entourage dans le contexte de l'épidémie à VIH, et d'orienter ses démarches en rapport avec cette infection.
false
N
INIST
Vandoeuvre-les-Nancy
France
français
femmes
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
information patient et grand public
information scientifique et technique
guide ressources

---
N1-VALIDE
VIH Counseling
organisme de formation et d'intervention pour le développement du counseling dans l'infection V.I.H.
http://www.counselingvih.org/
informations sur le counseling (définition, champs d'application, attitude, techniques), informations destinées aux praticiens du counseling intervenant dans le champ de l'infection par le VIH (prévention en milieu scolaire, prophylaxie et primo-infection, observance), exemples d'activités de formation sur le thème de l'accompagnement des personnes suivant un traitement, guides de counseling en texte intégral sur l'infection à VIH et les trithérapies et sur la rétinite à CMV, nombreuses références bibliographiques, sélection de liens
false
N
France
français
espagnol
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
conseil
structure enseignement formation

---
N1-VALIDE
Groupe Sida Jura
http://www.gsj.ch/
Le Groupe Sida Jura, antenne cantonale de l'Aide Suisse contre le Sida , est une association non lucrative, indépendante de tout but politique, idéologique ou confessionnel et s'engage dans la lutte et prévention du sida et des autres maladies sexuellement transmissibles
false
N
Delémont
Suisse
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
association patients

---
N1-VALIDE
Aide Suisse contre le Sida
http://www.aids.ch/
Les objectifs de l'Aide Suisse contre le Sida: empêcher de nouvelles infections VIH améliorer la qualité de vie des personnes touchées et de leurs proches renforcer la solidarité de la société à l'égard des personnes séropositives, de leur famille et de leurs amis.
false
N
Zürich
Suisse
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
association patients

---
N1-VALIDE
OSIRIS - Outil Solidarité Initiatives Réseau Informations Sida - Réseau Ville-Hôpital pour le V.I.H
http://www.osiris-valdeseine.org/
Le Réseau Ville Hôpital OSIRIS Val de Seine 78 est une association « loi 1901 » à but non lucratif, créée en 1994. L'association avait pour but initial «d'améliorer la prise en charge des personnes atteintes par le VIH. Dans cette perspective, elle propose, dans le respect de l'éthique et de la déontologie : de mettre en relation, pour la prise en charge des personnes vivant avec le VIH, les différentes catégories socio professionnelles susceptibles d'intervenir dans le secteur inter communal de l'hôpital de Poissy, de favoriser les échanges et la réflexion permettant d'élever le niveau des connaissances et des pratiques de ses membres, de promouvoir ou d'entreprendre des travaux épidémiologiques de recherche, d'organiser ou de participer à des actions de prévention ou d'information du grand public. »
false
N
Poissy
France
Yvelines
français
gestion des soins aux patients
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
réseau coordonné

---
N1-VALIDE
Rézopau - Réseau Ville Hôpital Sida Hépatites et Addictions en Béarn et Soule
http://www.rezopau.org/
Rézopau concerne les professionnels de santé du Béarn et de la Soule, impliqués dans la prise en charge des patients infectés par le VIH, et/ou les hépatites, et/ou présentant des conduites addictives. Le réseau est également ouvert aux associations de patients.
false
N
Pau
France
Pyrénées-Atlantiques
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
hépatites virales humaines
troubles liés à une substance
addiction
gestion des soins aux patients
usagers de drogues
infections à VIH
références

---
N1-VALIDE
REVIH-STS.fr - Réseau de santé VIH-Hépatites et toxicomanies en Savoie
http://www.revih-sts.fr/
Nous travaillons en partenariat avec des professionnels de la santé, du social, des bénévoles, les associations et institutions impliqués dans la prise en charge des personnes atteintes par le VIH et/ou d'une hépatite et/ou dépendantes de produits psycho-actifs
false
N
Chambéry
France
Haute-Savoie
français
troubles liés à une substance
hépatites virales humaines
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
addiction
gestion des soins aux patients
réseau coordonné

---
N1-VALIDE
SAVIHEP - SAVoie VIH HEPatites
http://www.savihep.org/
Association de lutte contre le VIH/SIDA, les Hépatites, les ISTEt d'aide aux malades atteints du VIH/SIDA, d'Hépatites, D'IST et accessoirement aux personnes atteintes par d'autres pathologies et/ou « accidentées de la vie » ne faisant pas l'objet d'une association spécifique
false
N
Chambéry
France
Haute-Savoie
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
hépatites virales humaines
association patients

---
N1-VALIDE
Ressource - Réseau de santé
http://www.reseauressource.org/
Ressource est un réseau de santé qui s'adresse aux professionnels de santé et aux patients des Hauts de Seine Sud . Son objectif est de favoriser et d'améliorer : - l'accès aux soins et à une couverture sociale, - la coordination, la continuité ou l'interdisciplinarité des prises en charge médicales. Les champs d'action sont le VIH/SIDA, les hépatites virales chroniques, les addictions et la précarité.
false
N
Clamart
France
Hauts-de-Seine
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
hépatites virales humaines
troubles liés à une substance
réseau coordonné

---
N1-VALIDE
Laboratoire UMR 145 - VIH/SIDA et Maladies associées
http://www.umr145.com/
Au sein de ce centre, l'UMR145 bénéficie de locaux de laboratoire avec des enceintes de sécurité de type L2 et L3 et des équipements lourds tels que : séquenceur et Luminex en particulier. Ce laboratoire est accrédité par l'OMS comme référence supranationale pour l'étude des résistances aux ARV
false
N
Montpellier
France
Hérault
français
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
structure recherche

---
N1-VALIDE
NSERM unité 943 - Epidémiologie, stratégies thérapeutiques et virologie cliniques dans l'infection à VIH
http://www.ccde.fr/
false
N
Paris
France
Paris
français
infections à VIH
structure recherche

---
N1-VALIDE
Plateforme ELSA - Ensemble, Luttons contre le Sida en Afrique
http://www.plateforme-elsa.org/
Créée en 2002 sur l'initiative de cinq associations françaises de lutte contre le sida, la plateforme « Ensemble, Luttons contre le Sida en Afrique » permet de coordonner et développer le soutien à leurs partenaires en Afrique (des associations de prise en charge de personnes touchées par le VIH/sida).
false
N
Paris
France
Paris
français
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
Afrique
association
réseau coordonné

---
N1-VALIDE
SOLTHIS - Solidarité Thérapeutique & Initiatives contre le SIDA
http://www.solthis.org/
Solthis est une association médicale internationale entièrement dédiée aux patients vivant avec le VIH/Sida dans les pays en développement. Solthis a pour objectif d'aider au renforcement des systèmes de santé où elle intervient pour leur permettre d'offrir une prise en charge médicale de qualité, accessible et pérenne, pour toutes les personnes touchées par le VIH/Sida.
false
N
Paris
France
Paris
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
Afrique
association patients

---
N1-VALIDE
RESAPSI - Réseau Africain des Praticiens Assurant la Prise en Charge Médicale des Personnes Vivant avec le VIH/SIDA
http://www.resapsi.org/
Le RESAPSI a été créé à Dakar (Sénégal) le 06 septembre 2003 . Le siège social est à Dakar. Le RESAPSI est une association apolitique et à but non lucratif. Elle regroupe des praticiens d'Afrique et d'Europe intervenant dans la prise en charge médicale des patients africains vivant avec le VIH/SIDA . L'objet du RESAPSI est de créer des liens entre ses membres afin de promouvoir des échanges d'expérience , d'assurer la dissémination et la vulgarisation des connaissances entre praticiens nationaux et internationaux dans le but d'optimiser la prise en charge médicale des personnes vivants avec le VIH/SIDA .
false
N
Dakar
Sénégal
français
infections à VIH
gestion des soins aux patients
réseau coordonné

---
N1-VALIDE
ARPS - Association Réunionnaise pour la Prévention du Sida
http://www.arps-info.com/
L'Association Réunionnaise pour la Prévention du Sida (ARPS) est une association type loi de 1901 qui a été fondée en 1988, un an après l'apparition des premiers cas de sida à la Réunion. Pionnière dans la lutte contre le sida à la Réunion, l'ARPS est une association locale, indépendante, non institutionnelle, non identitaire, centrée sur la prévention de proximité. Elle n'a aucun lien avec les mouvements politiques, religieux ou culturels ce qui ne l'empêche pas d'être militante et de prendre part dans les débats qui concernent ses champs de compétence.
false
N
Saint-Denis (Re)
France
La Réunion
français
association patients
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH

---
N1-VALIDE
Grisélidis - association de santé communautaire
http://www.griselidis.com/
L'association rassemble des professionnel-le-s du sanitaire et social et du travail du sexe, qui associent leurs expériences et leurs compétences sur divers terrains : prévention et réduction des risques de transmission du VIH-Sida et des IST (infections sexuellement transmissibles) accès à la santé et aux soins accès aux droits sociaux et à la citoyenneté accès à la formation et à l'emploi lutte contre les discriminations et les violences
false
N
Toulouse
France
Haute-Garonne
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
maladies sexuellement transmissibles
prostitution
travailleurs du sexe
association

---
N1-VALIDE
Actif Santé
http://www.actif-sante.fr/
Actif Santé est un réseau national de Personnes Vivant Avec le VIH ou le Virus d'une Hépatite. Notre philosophie est : remobiliser les malades en les aidant à sortir de l'isolement appliquer la déclaration de Denver, qui prône que les personnes atteintes doivent être respectées, consultées et participer aux décisions qui les concernent. favoriser l'éducation par les pairs parce que l'expérience de la vie avec le virus fait acquérir une « expertise » informer sur les traitements, les effets secondaires, la recherche thérapeutique ...'
false
N
Paris
France
Paris
français
hépatites virales humaines
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
réseau coordonné
association patients

---
Courriel
26/11/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.