CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : infections à escherichia coli;

Synonyme CISMeF : escherichia coli, infection;

Synonyme MeSH : Colibacilloses; Infections à E.coli; Infections à colibacilles;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
INFECTIONS URINAIRES COMMUNAUTAIRES DE L’ADULTE
Actualisation: place du triméthoprime et de la témocilline
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/spilf/recos/infections-urinaires-spilf-trimethoprime-temocilline-2015.pdf
L’objectif de ce travail est de proposer, à partir de données réactualisées, une prise en charge optimisée des patients ayant une IU communautaire, dans le contexte de modification de l’épidémiologie de la résistance aux antibiotiques. Outre l’efficacité et la tolérance, les critères de choix des antibiotiques incluent l’effet collatéral sur le microbiote intestinal (réservoir des bactéries résistantes), en conformité avec le rapport de l’ANSM sur la caractérisation des antibiotiques considérés comme critiques...Les candiduries, les urétrites, les infections de vessie neurologique, les cystites récidivantes à risque de complication, les prostatites chroniques et les IU liées aux soins sont exclues du champ de ces recommandations.
2015
false
false
false
FFI - Fédération Française d'Infectiologie
France
recommandation pour la pratique clinique
infections bactériennes
escherichia coli
résistance bactérienne aux médicaments
sujet âgé
cystite
antibactériens
pyélonéphrite
algorithme
infections urinaires
anti-infectieux urinaires
triméthoprime
adulte
J01EA01 - triméthoprime
infections à escherichia coli
grossesse
témocilline
J01CA17 - témocilline
NEGABAN
résultat thérapeutique
entérobactérie productrice de bêta-lactamase à spectre étendu
infections à enterobacteriaceae
antibiothérapie
pénicillines

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome hémolytique et urémique
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Risques-infectieux-d-origine-alimentaire/Syndrome-hemolytique-et-uremique
Les Escherichia coli producteurs de Shigatoxines (STEC) sont responsables de manifestations cliniques variées : diarrhée simple ou sanglante, colite hémorragique, syndrome hémolytique et urémique (SHU) ou purpura thrombotique thrombocytopénique. Le syndrome hémolytique et urémique (SHU) touche particulièrement les jeunes enfants et représente la principale cause d'insuffisance rénale aiguë chez l'enfant de moins de 3 ans.
2014
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
escherichia coli O157
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
enfant
enfant d'âge préscolaire
information scientifique et technique
syndrome hémolytique et urémique

---
N1-SUPERVISEE
Escherichia coli
http://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/presse/fiches-info/escherichia-coli
Escherichia coli (E. coli) est une bactérie qui s’établit dans le tube digestif de l’homme et des animaux à sang chaud. La majorité des souches de E. coli sont inoffensives, quelques-unes seulement sont pathogènes. C’est le cas des souches de E. coli dites entérohémorragiques (ECEH). Ces dernières provoquent des diarrhées sanglantes et produisent une puissante toxine à l’origine du syndrome hémolytique et urémique (SHU)
2013
false
true
false
false
Institut Pasteur
France
français
information patient et grand public
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
escherichia coli

---
N1-VALIDE
Avis relatif à la révision de la définition des E. coli entéro-hémorragiques (EHEC) majeurs typiques, à l'appréciation quantitative des risques liés à ces bactéries à différentes étapes de la chaîne alimentaire, selon les différents modes de consommation des steaks hachés, et à la prise en compte du danger lié aux E. coli entéro-pathogènes (EPEC) dans les aliments.
https://www.anses.fr/fr/system/files/MIC2010sa0031-2.pdf
2011
false
N
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
Bron
France
français
recommandation
escherichia coli entérohémorrhagique
escherichia coli entéropathogène
viande
infections à escherichia coli

---
N1-VALIDE
De la consommation d'antibiotiques aux résistances bactériennes : l'exemple de la résistance d' Escherichia coli aux quinolones
Médecine thérapeutique. Volume 17, Numéro 4, 294-301, Octobre-Décembre 2011, Revue
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/met/e-docs/00/04/72/65/resume.phtml
Le taux de résistance d' Escherichia coli aux quinolones a connu une croissance inquiétante au cours des dernières années, passant de moins de 5 % en 1996 à plus de 15 % en 2007. La consommation de quinolones n'a pas diminué en France au cours des dernières années, contrairement à la consommation totale d'antibiotiques et d'autres grandes classes d'antibiotiques. En France, environ 80 % des quinolones sont consommées en secteur de ville, et 20 % en secteur hospitalier. Il est maintenant établi que la résistance d' E. coli aux quinolones est corrélée à la consommation ambulatoire de quinolones, à l'échelle des états, des hôpitaux, des cabinets de médecine générale et de la communauté en général. En revanche, il n'a pas été démontré de relation entre la consommation hospitalière de quinolones et la résistance d' E. coli à cette classe d'antibiotiques parmi les souches hospitalières. Le respect strict et l'interprétation écologiquement responsable des recommandations d'antibiothérapie des infections courantes doivent permettre de limiter drastiquement l'utilisation des fluoroquinolones dans les infections urinaires, respiratoires basses et hautes, en limitant les indications et les durées de traitement, et en pratiquant une désescalade thérapeutique quand l'antibiogramme le permet. Une modification majeure des pratiques de prescription est rapidement nécessaire, afin de sauvegarder l'efficacité de cette classe thérapeutique très utile en pratique courante.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
résistance bactérienne aux médicaments
quinolinone
infections à escherichia coli
revue de la littérature

---
N3-AUTOINDEXEE
Epidémie d'infections à Escherichia coli producteurs de shiga-toxines en Allemagne, mai 2011
http://invs.santepubliquefrance.fr/display/?doc=presse/2011/le_point_sur/shu_270511/index.html
2011
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
information scientifique et technique
flambées de maladies
Allemagne
escherichia coli producteur de shiga-toxine
infections à escherichia coli

---
N1-VALIDE
Escherichia coli enterohemorragique (ECEH)
aide-mémoire N 125
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs125/fr/index.html
maladies provoquées par ECEH, sources d'infection, méthodes de lutte et de prevention, recommandations pour réduire le risque pour la santé publique, recommandations particulières pour les producteurs de graines germées
2011
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
signes et symptômes
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Recommandations relatives aux mesures à mettre en oeuvre pour prévenir l'émergence des entérobactéries BLSE et lutter contre leur dissémination
Propositions rédigées dans l'optique de définir un programme national de prévention
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspr20100202_enterobactBLSE.pdf
Les bétalactamases à spectre étendu (BLSE) sont des enzymes bactériennes qui inactivent la plupart des bétalactamines à l'exception des céphamycines et des carbapénèmes. Elles constituent le principal mécanisme de résistance aux bétalactamines chez les entérobactéries. Souvent associées à des résistances à d'autres familles d'antibiotiques, elles restreignent considérablement les possibilités thérapeutiques. Compte tenu de l'impact clinique majeur des entérobactéries et notamment de l'espèce Escherichia coli, la large diffusion de ce type d'enzyme constitue une menace majeure en termes de santé publique.
2010
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
antibiothérapie
escherichia coli
bêta-Lactamases
antibactériens
infection croisée
infections à escherichia coli
infections urinaires
infections à escherichia coli
lutte contre l'infection
infections à escherichia coli
Résistance aux bêta-lactamines
infections urinaires
rapport
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
EHEC - Escherichia coli entéro-hémorragique
http://www.bvet.admin.ch/themen/02794/02829/02863/index.html?lang=fr
Toxi-infection alimentaire; les toxines de EHEC, aussi appelées Véro- ou Shiga-like toxines, provoquent des diarrhées sanglantes. Après disparition de ces signes cliniques, il n'est pas rare d'observer des complications graves telles que des hémorragies diffuses ou une insuffisance rénale. ; 2 pages
2009
false
N
OVF - Office Vétérinaire Fédéral
Suisse
français
syndrome hémolytique et urémique
escherichia coli entérohémorrhagique
infections à escherichia coli
shiga-toxines
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
La bactérie E. coli O157:H7 - Conseils pour préserver la salubrité des aliments - Prévention des toxi-infections alimentaires
http://www.inspection.gc.ca/francais/fssa/concen/cause/ecolif.shtml
Escherichia coli O157:H7 est une bactérie qui se trouve à l'état naturel dans les intestins du bétail, de la volaille et d'autres animaux. Les personnes infectées par cette bactérie peuvent devenir gravement malades...
2007
false
N
Agence Canadienne d'Inspection des Aliments
Canada
français
infections à escherichia coli
escherichia coli O157
infections à escherichia coli
maladies d'origine alimentaire
contamination des aliments
maladies d'origine alimentaire
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Syndrome hémolytique et urémique (SHU)
http://social-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/article/syndrome-hemolytique-et-uremique-shu
agent, réservoir, mode de contamination, épidémiologie, clinique, diagnostic, déclaration, traitement, prévention, pour en savoir plus...
2006
false
true
false
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
France
syndrome hémolytique et urémique
maladies d'origine alimentaire
enfant d'âge préscolaire
enfant
syndrome hémolytique et urémique
signes et symptômes
syndrome hémolytique et urémique
syndrome hémolytique et urémique
prévalence
syndrome hémolytique et urémique
facteurs de risque
infections à escherichia coli
sujet âgé
documents

---
N1-SUPERVISEE
Enquête sur les méthodes de diagnostic des E. coli enteropathogenes et des E. coli enterohemorragiques dans les laboratoires d'analyses biologiques et médicales en France en 2003
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2006/enquete_e_coli_2003/index.html
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2006/enquete_e_coli_2003/enquete_e_coli.pdf
2006
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
infections à escherichia coli
France
escherichia coli entérohémorrhagique
laboratoires
escherichia coli entéropathogène
enquête santé

---
N1-SUPERVISEE
Le colibacille
http://www.health.gov.on.ca/french/publicf/pubf/diseasef/ecolif.html
Le colibacille est une bactérie que l'on trouve communément dans les intestins des humains et des animaux. Il existe différents types de colibacilles, certains inoffensifs pour les humains, d'autres causant des maladies graves, par exemple le colibacille O157:H7...
2006
false
N
Ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario
Canada
français
escherichia coli
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
signes et symptômes
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Rapport sur la surveillance canadienne intégrée - Salmonella, Campylobacter, E. coli pathogène et Shigella, de 1996 à 1999
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/03vol29/29s1/index_f.html
cas de salmonelloses chez l'humain, isolats de salmonella de sources non humaines, cas de campylobactériose, cas d'infection à E. coli pathogène chez l'humain, cas de shigellose ; éclosion, hospitalisation et décès ; références, 41 pages
2003
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
salmonelloses
salmonelloses
répartition par âge
salmonella
infections à campylobacter
infections à campylobacter
Canada
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
escherichia coli
dysenterie bacillaire
dysenterie bacillaire
shigella
hospitalisation
salmonelloses
infections à escherichia coli
infections à campylobacter
dysenterie bacillaire
salmonella
campylobacter
salmonelloses animales
shigella
exposition environnementale
rapport
article de périodique

---
N1-VALIDE
Morbidité et mortalité dues aux maladies infectieuses d'origine alimentaire en France
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2004/inf_origine_alimentaire/index.html
introduction, méthodes, résultats, discussion, références, annexes, sources de données, agents pathogènes (bactéries, virus, parasites), références de l'étude ; 192 pages
2003
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
rapport
tableau
figure
étude comparative
infections à staphylocoques
toxi-infection alimentaire à staphylocoques
salmonella paratyphi A
fièvre typhoïde
salmonella paratyphi C
fièvre paratyphoïde
fièvre typhoïde
fièvre paratyphoïde
vibrio
infections à vibrio
infections à vibrio
yersinia enterocolitica
yersinia pseudotuberculosis
yersinioses
infections à yersinia pseudotuberculosis
yersinioses
études séroépidémiologiques
hépatite A
infections à yersinia pseudotuberculosis
hépatite A
norovirus
Pays-Bas
gastroentérite
gastroentérite
anisakis
anisakiase
diphyllobothrium
anisakiase
bothriocéphalose
bothriocéphalose
echinococcus
échinococcose
échinococcose
échinococcose
fasciolase
fasciola hepatica
enquêtes de santé
fasciolase
taenia saginata
taeniase
pharmacoéconomie
taeniase
facteurs de risque
toxoplasma
toxoplasmose
trichinella
trichinellose
trichinellose
flambées de maladies
infections bactériennes
contamination des aliments
infections bactériennes
France
réservoirs d'agents pathogènes
collecte de données
infections bactériennes
incidence
hospitalisation
facteur temps
bactéries
virus
parasites
États-Unis d'Amérique
Angleterre
Pays de Galles
hépatite A
consultation médicale
indicateurs d'état de santé
classification internationale des maladies
mortalité
réseaux communautaires
bacillus cereus
microbiologie alimentaire
bacillus cereus
bacillus cereus
clostridium botulinum
clostridium botulinum
groupes homogènes de malades
notification des maladies à déclaration obligatoire
botulisme
botulisme
fèces
diarrhée
botulisme
brucella
brucellose
brucellose
enquêtes sur les soins de santé
brucellose
morbidité
infections à campylobacter
infections à campylobacter
infections à campylobacter
démographie
syndrome de Guillain-Barré
campylobacter jejuni
gangrène gazeuse
clostridium perfringens
gangrène gazeuse
gangrène gazeuse
contamination des aliments
escherichia coli O157
listeria monocytogenes
infections à escherichia coli
syndrome hémolytique et urémique
infections à escherichia coli
salmonella paratyphi B
salmonella typhimurium
infections à listeria
cause de décès
shigella
salmonelloses
salmonella
salmonelloses
remboursement par l'assurance maladie
dysenterie bacillaire
staphylococcus aureus
staphylococcus aureus
toxi-infection alimentaire à staphylocoques
salmonella typhi
questionnaire

---
N1-VALIDE
Escherichia coli, entéro-toxinogène
fiche technique santé/sécurité - matières infectieuses
http://www.phac-aspc.gc.ca/msds-ftss/msds66f-fra.php
description, danger pour la santé (pathogénicité, épidémiologie, gamme d'hôtes, dose infectieuse, mode de transmission, période d'incubation, transmissibilité), dissémination (réservoir, zoonose, vecteurs), viabilité (sensibilité aux médicaments, sensibilité aux désinfectants, inactivation par des moyens physiques, survie à l'extérieur de l'hôte), aspects médicaux (surveillance, premiers soins et traitements, immunisation, prophylaxie), dangers pour le personnel de laboratoire (infections liées ou acquises au laboratoire, sources et échantillons, dangers primaires et particuliers), précautions recommandés (exigences de confinement, vêtements protecteurs, autres protections), renseignements relatifs à la manipulation (déversements, élimination, entreposage), renseignements divers
2001
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
escherichia coli
escherichia coli
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
transmission de maladie infectieuse
réservoirs d'agents pathogènes
résistance microbienne aux médicaments
désinfectants
infections à escherichia coli
antibioprophylaxie
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
exposition professionnelle
vêtements de protection
recommandation
période d'incubation de maladie infectieuse

---
N1-VALIDE
Escherichia coli, entéro-pathogène
fiche technique santé/sécurité - matières infectieuses
http://www.phac-aspc.gc.ca/msds-ftss/msds65f-fra.php
description, danger pour la santé (pathogénicité, épidémiologie, gamme d'hôtes, dose infectieuse, mode de transmission, période d'incubation, transmissibilité), dissémination (réservoir, zoonose, vecteurs), viabilité (sensibilité aux médicaments, sensibilité aux désinfectants, inactivation par des moyens physiques, survie à l'extérieur de l'hôte), aspects médicaux (surveillance, premiers soins et traitements, immunisation, prophylaxie), dangers pour le personnel de laboratoire (infections liées ou acquises au laboratoire, sources et échantillons, dangers primaires et particuliers), précautions recommandés (exigences de confinement, vêtements protecteurs, autres protections), renseignements relatifs à la manipulation (déversements, élimination, entreposage), renseignements divers
2001
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
escherichia coli
escherichia coli
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
transmission de maladie infectieuse
réservoirs d'agents pathogènes
zoonoses
désinfectants
infections à escherichia coli
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
exposition professionnelle
vêtements de protection
recommandation
période d'incubation de maladie infectieuse

---
N1-VALIDE
Escherichia coli, entéro-invasif
fiche technique santé/sécurité - matières infectieuses
http://www.phac-aspc.gc.ca/msds-ftss/msds64f-fra.php
description, danger pour la santé (pathogénicité, épidémiologie, gamme d'hôtes, dose infectieuse, mode de transmission, période d'incubation, transmissibilité), dissémination (réservoir, zoonose, vecteurs), viabilité (sensibilité aux médicaments, sensibilité aux désinfectants, inactivation par des moyens physiques, survie à l'extérieur de l'hôte), aspects médicaux (surveillance, premiers soins et traitements, immunisation, prophylaxie), dangers pour le personnel de laboratoire (infections liées ou acquises au laboratoire, sources et échantillons, dangers primaires et particuliers), précautions recommandés (exigences de confinement, vêtements protecteurs, autres protections), renseignements relatifs à la manipulation (déversements, élimination, entreposage), renseignements divers
2001
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
escherichia coli
escherichia coli
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
transmission de maladie infectieuse
réservoirs d'agents pathogènes
désinfectants
infections à escherichia coli
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
exposition professionnelle
vêtements de protection
recommandation
période d'incubation de maladie infectieuse

---
N1-VALIDE
Escherichia coli entéro-hémorragique
fiche technique santé/sécurité - matières infectieuses
http://www.phac-aspc.gc.ca/msds-ftss/msds63f-fra.php
description, danger pour la santé (pathogénicité, épidémiologie, gamme d'hôtes, dose infectieuse, mode de transmission, période d'incubation, transmissibilité), dissémination (réservoir, zoonose, vecteurs), viabilité (sensibilité aux médicaments, sensibilité aux désinfectants, inactivation par des moyens physiques, survie à l'extérieur de l'hôte), aspects médicaux (surveillance, premiers soins et traitements, immunisation, prophylaxie), dangers pour le personnel de laboratoire (infections liées ou acquises au laboratoire, sources et échantillons, dangers primaires et particuliers), précautions recommandés (exigences de confinement, vêtements protecteurs, autres protections), renseignements relatifs à la manipulation (déversements, élimination, entreposage), renseignements divers
2001
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
escherichia coli
escherichia coli
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
transmission de maladie infectieuse
réservoirs d'agents pathogènes
zoonoses
vecteurs de maladie
désinfectants
infections à escherichia coli
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
exposition professionnelle
vêtements de protection
recommandation
période d'incubation de maladie infectieuse

---
N1-VALIDE
Diagnostic des infections à Escherichia coli entérohémorragiques (EHEC)
enquête auprès des laboratoires hospitaliers de bactériologie
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/ehec/index.html
introduction, méthodes, résultats, discussion, références bibliographiques, annexes
1998
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
escherichia coli entérohémorrhagique
infections à escherichia coli
enquête santé

---
N1-VALIDE
Rapport sur la surveillance canadienne intégrée de Salmonella, Campylobacter et Escherichia coli pathogène pour l'année 1995
préparé par la Division des infections entériques et des toxi-infections alimentaires. Bureau des maladies infectieuses
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/98vol24/24s5/index_f.html
cas de salmonellose chez les humains, isolats non humains de salmonella, cas de campylobacter chez les humains, isolats non humains de campylobacter, cas de E.Coli pathogène chez les humains, isolats de E.Coli pathogène chez les humains, comparaison des cas humains, annexes
1998
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
anglais
campylobacter
infections à campylobacter
Canada
escherichia coli
infections à escherichia coli
salmonella
salmonelloses
rapport

---
Courriel
01/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.