CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : indènes;

Définition du MeSH : famille d'hydrocarbures polycycliques isolée à partie du coaltar, agissant comme des intermédiaires dans différentes réactions chimiques et qui sont utilisés dans la production de résines coumarone-indène. [Traduction effectuée avant 2008];

substance (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

famille d'hydrocarbures polycycliques isolée à partie du coaltar, agissant comme des intermédiaires dans différentes réactions chimiques et qui sont utilisés dans la production de résines coumarone-indène. [Traduction effectuée avant 2008]

N1-VALIDE
Risques hémorragique et thromboembolique associés à la double anticoagulation par AVK et héparinothérapie (HBPM) lors de l'initiation de l’AVK dans la fibrillation auriculaire sans complication : les résultats d’une étude de l’ANSM - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Risques-hemorragique-et-thromboembolique-associes-a-la-double-anticoagulation-par-AVK-et-heparinotherapie-HBPM-lors-de-l-initiation-de-l-AVK-dans-la-fibrillation-auriculaire-sans-complication-les-resultats-d-une-etude-de-l-ANSM-Point-d-Information
Une étude de pharmaco-épidémiologie réalisée par l’ANSM a évalué les risques associés à la double anticoagulation antivitamine K (AVK) - héparinothérapie par HBPM, lors de l’initiation d’un traitement par AVK en milieu ambulatoire. Ces résultats font l’objet d’une publication dans le numéro de novembre du « Journal of the American Heart Association »...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
évaluation des risques
fibrillation auriculaire
héparine bas poids moléculaire
vitamine K
antivitamines K
hémorragie
accident vasculaire cérébral
association de médicaments
anticoagulants
traitement de relais de l'héparine
embolie
initiation du traitement
thromboembolie
administration par voie orale
injections sous-cutanées
indènes
acide benzotétronique

---
N1-VALIDE
Anticoagulation et fibrillation auriculaire
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/anticoagulation-et-fibrillation-auriculaire
Les anticoagulants sont des médicaments qui sont prescrits, entre autres, aux personnes atteintes d’un trouble du rythme cardiaque appelé fibrillation auriculaire, pour diminuer leur risque d’accident vasculaire cérébral (AVC). Depuis quelques années, de « nouveaux anticoagulants oraux » ou NOAC sont arrivés sur le marché. Leur usage est plus pratique que celui des « anciens » puisqu’ils ne nécessitent plus de prises de sang de contrôle tous les mois. Mais leur prix est aussi nettement plus élevé : ils représentent pour notre assurance maladie un coût annuel supplémentaire qui avoisine les 100 millions d’euros. Le Centre fédéral d’Expertise des Soins de santé (KCE) a mené une analyse critique des données existantes sur ces médicaments et a découvert que leurs avantages ne sont pas aussi évidents qu’il y paraît. En effet, si leur efficacité est supérieure à celle des anciens médicaments… ce n’est que de quelques dixièmes de pourcents, et à condition qu’ils soient bien utilisés. Trois problèmes se posent en effet : (1) Parmi les patients sous anticoagulants, certains n’en retirent aucun bénéfice parce que le risque d’AVC que l’on cherche à éviter est à peu près équivalent, chez eux, au risque d’hémorragie dû au traitement. (2) De nombreux patients reçoivent des doses de NOAC réduites, dont nous ne savons pas si elles sont efficaces. (3) Comme les NOAC ne nécessitent plus de prises de sang de contrôle tous les mois, les médecins ne sont plus en mesure de vérifier si leurs patients ont une anticoagulation suffisante. Le KCE appelle donc à la vigilance : il se peut que bon nombre de patients sous NOAC ne soient en réalité pas correctement protégés...
2017
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
anticoagulants
anticoagulants
fibrillation auriculaire
résultat thérapeutique
accident vasculaire cérébral
continuité des soins
analyse coût-bénéfice
observance du traitement médicamenteux
évaluation des risques
hémorragie
vitamine K
antivitamines K
Rivaroxaban
édoxaban
Dabigatran
apixaban
Inhibiteurs du facteur Xa
antithrombiniques
Belgique
rapport
information sur le médicament
étude comparative
anticoagulants
évaluation économique
surveillance pharmacologique
NACO
indènes
acide benzotétronique
pyridines
thiazoles
pyrazoles
pyridones

---
N2-AUTOINDEXEE
Connaissance des patients sur leurs traitements anticoagulants oraux : antivitamines K et anticoagulants oraux directs. Etude QUESACO.
http://dune.univ-angers.fr/documents/dune5610
Introduction : depuis 2008, les anticoagulants oraux directs (AOD) sont une alternative aux antivitamines K (AVK) et leurs indications se sont rapidement élargies. L’éducation thérapeutique est un élément clé pour la prise en charge des malades sous anticoagulants oraux du fait de leur haut risque iatrogénique. Objectifs : comparer les connaissances et évaluer secondairement les modalités de l’information thérapeutique, le ressenti et l’observance des patients selon la classe pharmacologique : AVK ou AOD
2016
false
false
false
DUNE - Dépôt Universitaire Numérique des Etudiants - Université d'Angers
France
français
thèse ou mémoire
connaissance des patients sur la médication
a comme patient
antivitamines K
Sciences humaines
anticoagulants
connaissance
connaissance
anticoagulant
collecte de données
Directives
Patients
Connaissance
Traités
directives
patients
connaissance
coopération internationale
indènes
acide benzotétronique
vitamine K

---
N1-VALIDE
Interactions médicamenteuses avec les anticoagulants
In Développement et Santé n 206, page 21-24
http://devsante.org/base-documentaire/traitements-vaccins/interactions-medicamenteuses-avec-les-anticoagulants
Ces médicaments doivent être prescrits avec prudence et le traitement étroitement surveillé, le rapport entre dose efficace et dose toxique étant peu important. Leur administration en association avec d’autres médicaments peut conduire à des interactions potentiellement dangereuses pouvant entraîner une inefficacité du traitement ou au contraire un surdosage (risque hémorragique). C’est pourquoi il est essentiel de les connaître et d’expliquer précisément au patient la conduite et la surveillance du traitement. La plupart des interactions avec les anticoagulants sont connues pour un médicament donné. On connait beaucoup moins bien les interactions éventuelles concernant plus de deux ou trois médicaments associés. Il faut donc prescrire avec prudence et être sûr que tous les médicaments prescrits sont justifiés...
2015
false
false
false
Développement et Santé
France
français
anticoagulants
interactions médicamenteuses
information sur le médicament
thromboembolie
continuité des soins
anticoagulants
administration par voie orale
hémorragie
injections sous-cutanées
B01AA - antivitamines K
héparine
antivitamines K
acide acétylsalicylique
B01AB - groupe de l'héparine
B01AC06 - acide acétylsalicylique
antiagrégants plaquettaires
article de périodique
antivitamines K
anticoagulothérapie
indènes
vitamine K
vitamine K
acide benzotétronique
indènes
acide benzotétronique

---
N1-VALIDE
Anti-vitamine K (AVK) - Dossiers
http://ansm.sante.fr/Dossiers/Anti-vitamine-K-AVK/
Prévention des hémorragies provoquées par les traitements anticoagulants anti-vitamine K (AVK) - La surveillance du traitement par AVK : quelques outils...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
antivitamines K
antivitamines K
continuité des soins
surveillance pharmacologique
vitamine K
administration par voie orale
anticoagulants
anticoagulants
hémorragie
recommandation patients
recommandation de bon usage du médicament
brochure pédagogique pour les patients
notice médicamenteuse
questions réponses
B01AA - antivitamines K
hémorragie
antivitamines K
hémorragie induite par un anticoagulant (maladie)
indènes
acide benzotétronique
indènes
acide benzotétronique
indènes
acide benzotétronique

---
N1-VALIDE
Gestion péri-opératoire des patients traités par anti-thrombotiques en chirurgie orale
http://www.societechirorale.com/documents/Recommandations/recommandations_festion_peri_operatoire_2015_court.pdf
http://www.societechirorale.com/documents/Recommandations/recommandations_festion_peri_operatoire_2015_argumentaire.doc
http://www.mbcb-journal.org/articles/mbcb/abs/2015/04/contents/contents.html
Objectifs de ces recommandations : Définir, pour chacune des familles d’antithrombotiques, le risque hémorragique en cas de maintien de la thérapeutique antithrombotique en fonction des différentes interventions et/ou gestes invasifs de chirurgie orale ; Formaliser la gestion péri-opératoire des patients traités par antithrombotiques en cas de chirurgie orale
http://dx.doi.org/10.1051/mbcb/2015036
2015
false
true
false
SFCO - Société Française de Chirurgie Orale
SFC - Société Française de Cardiologie
France
français
fibrinolytiques
recommandation pour la pratique clinique
procédures de chirurgie maxillofaciale et buccodentaire
évaluation des risques
hémorragie postopératoire
hémostatiques
vitamine K
anticoagulants
Identifier le risque hémorragique
Risque de processus hémorragique
héparine
antiagrégants plaquettaires
antivitamines K
antivitamines K
article de périodique
arrêt du traitement
anticoagulothérapie
indènes
acide benzotétronique
indènes
acide benzotétronique

---
N2-AUTOINDEXEE
Étude observationnelle, du rapport bénéfice-risque des anticoagulants oraux directs dans la fibrillation auriculaire non valvulaire (AOD), en comparaison aux anti-vitamines K (AVK), au sein d'une population arcachonnaise
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01238406
Objectif : l’objectif principal de cette étude était d’évaluer l’efficacité des anticoagulants oraux directs (AOD), le dabigatran et le rivaroxaban, dans la prévention des accidents thrombo – emboliques dans le cadre de la fibrillation auriculaire non valvulaire, comparativement aux anti – vitamines K (AVK), traitement de référence. L’objectif secondaire était d’évaluer la tolérance des AOD en évaluant le risque hémorragique, principale complication, toujours comparativement aux AVK
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
anticoagulant
Risques et bénéfices
risque
rapport (information)
population
Directives
rapport albumine/globuline
fibrillation auriculaire
région mammaire
anticoagulants
vitamine K
vitamine k
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
antivitamines K
évaluation des risques
rapport de recherche
directives
indènes
acide benzotétronique
étude d'observation

---
N3-AUTOINDEXEE
Indène
Numéro CAS : 95-13-6
http://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/pages/fiche-complete.aspx?no_produit=9266&nom=Indène
CSST - Commission de la Santé et de la Sécurité au Travail
Montréal
Canada
fiche toxicologique
indènes

---
N1-VALIDE
Bon usage des antithrombotiques
http://ageps.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/68/files/2015/05/Recommandations-antithrombotiques-COMEDIMS-APHP-AGEPS-2014-Oct.pdf
Ces recommandations ont été conçues à l’initiative du groupe « Thrombose » du groupe Hospitalier Cochin – Hôtel Dieu – Broca et de la COMEDIMS de l’AP-HP pour contribuer au bon usage des antithrombotiques par les internes et les praticiens de l’AP-HP. Elles ont été rédigées par des médecins spécialistes du domaine, et ont été validées par la COMEDIMS de l’AP-HP. Elles ne se substituent pas aux décisions cliniques des praticiens qui demeurent responsables de leurs prescriptions en toutes circonstances. L’AP-HP ne saurait être tenue responsable de tout préjudice, direct ou indirect, de quelque nature que ce soit, résultant de l’utilisation, même partielle, des informations de ces recommandations. L’AP-HP détient le copyright de ces recommandations...
2014
false
false
true
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
français
recommandation de bon usage du médicament
antiagrégants plaquettaires
anticoagulants
thromboembolisme veineux
Thrombose veineuse profonde
antivitamines K
héparine
administration par voie orale
injections sous-cutanées
fondaparinux
bivalirudine
apixaban
danaparoïde
thrombose veineuse
thrombose veineuse
complications postopératoires
fibrillation auriculaire
valvulopathies
implantation de valve prothétique cardiaque
syndrome coronarien aigu
ischémie myocardique
algorithme
adulte
sujet âgé
grossesse
contraceptifs oraux
thromboembolisme veineux
continuité des soins
syndrome des anticorps antiphospholipides
insuffisance rénale
obésité
cachexie
hémorragie
anticoagulants
vitamine K
antithrombiniques
B01A - antithrombotiques
Inhibiteurs du facteur Xa
surveillance pharmacologique
tests hématologiques
taux normalisé international
anticoagulothérapie
Rivaroxaban
Dabigatran
thrombose veineuse
danaproïde
chondroïtines sulfate
chondroïtine sulfate B
héparitine sulfate
indènes
acide benzotétronique
polyosides
hirudines
fragments peptidiques
protéines recombinantes
pyrazoles
pyridones

---
N1-VALIDE
Anticoagulation de la fibrillation atriale par les nouveaux anticoagulants chez la personne âgée : les limites de « l'Evidence-Based Medicine »
Médecine thérapeutique. Volume 20, Numéro 1, 3-14, Janvier-Février-Mars 2014, Revue
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/met/e-docs/00/04/99/39/resume.phtml
Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) secondaires à la fibrillation atriale (FA) sont prévenus par la prescription d'un traitement anticoagulant dès que le score de CHA 2DS 2-VAS c est 1, selon les dernières recommandations de l'European Society of Cardiology (ESC). Les antivitamines K (AVK) ont été pendant des décennies les molécules de référence, avec un bénéfice net démontré même après 75 ans. Les nouveaux anticoagulants oraux (NACO) ont permis de s'affranchir des contraintes inhérentes à la surveillance biologique des AVK en offrant une action pharmacologique plus stable et en limitant les interactions médicamenteuses. Ces nouvelles molécules n'ont été évaluées à large échelle que chez des sujets d'âge moyen et chez des jeunes seniors, avec peu de données chez les sujets très âgés. Dans cette mise au point, nous allons revoir les indications et les rapports bénéfices/risques du traitement anticoagulant chez le sujet âgé en FA, avec une attention toute particulière sur les NACO et leurs prescriptions chez les sujets âgés.
2014
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
fibrillation auriculaire
anticoagulants
article de périodique
thrombose
vitamine K
interactions médicamenteuses
recommandation pour la pratique clinique
sujet âgé
évaluation des risques
apixaban
édoxaban
pyridines
thiazoles
pyrazoles
pyridones
antithrombiniques
anticoagulothérapie
Rivaroxaban
Dabigatran
antivitamines K
indènes
acide benzotétronique

---
Courriel
20/02/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.