CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : hypophosphatémie;

Synonyme CISMeF : hypophosphorémie;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Le cas clinique du mois. Prise en charge d’une hypophosphatémie
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2666&langue=FR
L’hypophosphatémie se définit par un taux de phosphate sanguin inférieur à 0,8 mmol/l. Les causes d’hypophosphatémie sont multiples et souvent intriquées. Lorsque l’hypophosphatémie est chroniquement significative, elle peut engendrer des manifestations musculaires, osseuses, neurologiques, voire cardio-respiratoires graves. Dans cet article, nous rapportons l’histoire clinique d’un patient présentant une hypophosphatémie isolée. Nous rappelons les différents éléments intervenant dans l’homéostasie du phosphate ainsi que le diagnostic différentiel à envisager devant ce trouble ionique. Nous proposons également un algorithme décisionnel permettant d’orienter le diagnostic au moyen de tests biologiques simples et de quelques examens complémentaires. La prise en charge thérapeutique est détaillée.
2015
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
cas clinique
hypophosphatémie
hypophosphatémie
hypophosphatémie

---
N3-AUTOINDEXEE
Hypophosphatémie dominante avec néphrolithiase ou ostéoporose
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=244305
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
ostéoporose
osteoporose
néphrolithiase
hypophosphatémie
ostéoporose

---
N1-SUPERVISEE
Hypophosphorémie chez le malade grave
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/716
Le phosphore est un élément minéral indispensable au fonctionnement cellulaire. La prévalence de l’hypophosphorémie est particulièrement importante chez le malade grave. Les mécanismes d’hypophosphorémie sont une augmentation de l’excrétion rénale, une diminution de l’absorption digestive, un shift intracellulaire accompagné ou non d’une déplétion du pool total de phosphore et les états cataboliques extrêmes.
2011
false
true
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
hypophosphatémie
hypophosphatémie
hypophosphatémie
hypophosphatémie
hypophosphatémie
article de périodique
hypophosphatémie
Maladie catastrophique

---
N1-SUPERVISEE
Traitement par hormone de croissance recombinante de l'hypophosphatémie liée au chromosome X chez l'enfant
http://www.cochrane.org/fr/CD004447
Le traitement standard de l'hypophosphatémie liée au chromosome X par administration orale de phosphate et de calcitriol peut guérir le rachitisme, mais il ne relève pas toujours les concentrations sériques de phosphate de manière significative, ni ne normalise linéairement la croissance dans tous les cas. Certains essais cliniques font penser que la combinaison du traitement par hormone de croissance humaine recombinante avec un traitement standard améliore la vitesse de croissance, la rétention de phosphate et la densité minérale osseuse, mais pour certains autres essais cliniques elle semble aggraver la stature disproportionnée de ces enfants.
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
hypophosphatémie
hormone de croissance humaine
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
enfant

---
N3-AUTOINDEXEE
Hypophosphatémie
http://www.sfndt.org/sn/PDF/epro/ICAR/2006-10.pdf
2006
SFNDT - Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation
Paris
France
article de périodique
hypophosphatémie

---
Courriel
21/06/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.