CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : hyperplasie de la prostate;

Définition du MeSH : Hypertrophie ou surcroissance de la PROSTATE, conséquence de l'augmentation du nombre des cellules qui la constituent. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : HBP; hyperplasie prostate; hyperplasie bénigne prostate; hypertrophie bénigne prostate; hypertrophie prostate; BPH; adénome prostate;

Synonyme MeSH : Hyperplasie prostatique; hypertrophie prostatique; adénome prostatique; hyperplasie prostatique bénigne; hypertrophie prostatique bénigne;

Terme MeSH Related : Adénome de la prostate; Hypertrophie de la prostate; Hypertrophie bénigne de la prostate; Hyperplasie bénigne de la prostate;

Définition VIDAL : Augmentation du volume de la prostate, glande située sous la vessie de l'homme. Cette augmentation de volume est bénigne, n'a aucun rapport avec un cancer, mais peut gêner le passage des urines dans l'urètre qui traverse la glande. Les symptômes qui font évoquer la présence d'un adénome de la prostate sont : une difficulté à uriner (lenteur, faiblesse du jet) ; le besoin de se lever plusieurs fois la nuit pour uriner ; des envies d'uriner impérieuses et difficiles à contrôler. Certains médicaments, les atropiniques notamment, peuvent avoir pour effet indésirable d'aggraver la gêne et peuvent conduire à un blocage total de l'évacuation de la vessie. Ils sont donc contreindiqués ou doivent être utilisés prudemment chez les hommes présentant les symptômes décrits ci-dessus.;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Hypertrophie ou surcroissance de la PROSTATE, conséquence de l'augmentation du nombre des cellules qui la constituent. [Traduction effectuée avant 2008]

N1-VALIDE
Hypertrophie bénigne de la prostate
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/hypertrophie-benigne-de-la-prostate
La prostate est une glande qui entoure l'urètre, canal conduisant l'urine de la vessie à la verge. Elle produit le liquide dans lequel baignent les spermatozoïdes. L'hypertrophie ou adénome de la prostate correspond à une augmentation bénigne de son volume. Elle est très fréquente chez l'homme.
2016
false
false
N
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Bruxelles
Belgique
français
hyperplasie de la prostate
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Adénome de la prostate
http://www.ameli-sante.fr/adenome-de-la-prostate.html
L’adénome de la prostate ou hypertrophie bénigne de la prostate est une pathologie fréquente de l’homme à partir de 50 ans. De caractère bénin, cette hypertrophie est souvent à l’origine de troubles urinaires retentissant sur la qualité de la vie.
2015
false
false
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
hyperplasie de la prostate
hyperplasie de la prostate
signes et symptômes

---
N1-SUPERVISEE
Adénomectomie prostatique
http://urofrance.org/nc/lurologie-grandpublic/fiches-patient/resultats-de-la-recherche/html/adenomectomie-prostatique-1.html
http://urofrance.org/fileadmin/documents/data/FI/2015/adenomectomie/adenomectomie.pdf
Vous avez été opéré d’une Hypertrophie Bénigne de la Prostate par : Adénomectomie prostatique (Ablation de l’Adénome de la prostate). Après une adénomectomie prostatique, il vous est recommandé de boire abondamment (plus de 2 litres par jour sauf contre indication), d’uriner régulièrement pour laver la vessie et éviter que les urines ne deviennent rouges. Il vous est aussi conseillé d’éviter tout effort ou déplacement important dans le premier mois suivant l’intervention.
2015
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
hyperplasie de la prostate
techniques d'ablation
techniques d'ablation
techniques d'ablation
techniques d'ablation

---
N3-AUTOINDEXEE
Pose d'implants intra-prostatiques dans l'hypertrophie bénigne de la prostate
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=1019
2015
false
false
false
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
évaluation technologique
prothèses et implants
symptôme ou plainte de la prostate
hyperplasie de la prostate
prostate, sai
Hypertrophie de la prostate
hyperplasie de la prostate
hypertrophie bénigne de la prostate
Hypertrophie bénigne de la prostate
implant
pose
prostatisme
prostate
prostate (hypertrophie)

---
N1-VALIDE
Maladies de la prostate
http://www.rfi.fr/emission/20150918-maladies-prostate
Dans le cadre de la Journée européenne de la Prostate, le 20 septembre 2015, nous dressons un panorama de l’ensemble des maladies de cette glande, à leurs complications éventuelles et aux traitements actuellement disponibles. Cancer de la prostate, hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) ou encore prostatite, ces maladies sont encore trop souvent diagnostiquées à un stade avancé. Ceci s’explique en partie par la réticence des hommes à en parler à leur médecin. Quand se faire dépister ? Quelles sont les techniques de détection et les traitements ? Quelles sont les conséquences sur la vie quotidienne des malades ?
2015
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
tumeurs de la prostate
hyperplasie de la prostate
prostatite
diagnostic
thérapeutique
émission radiophonique

---
N1-VALIDE
Guide de prise en charge en médecine générale des symptômes du bas appareil urinaire de l’homme liés à une hyperplasie bénigne de la prostate
http://urofrance.org/publications-livres/publications-scientifiques/resultats-de-la-recherche/html/guide-de-prise-en-charge-en-medecine-generale-des-symptomes-du-bas-appareil-urinaire-de-lhomm.html
L’objectif de ce travail était d’établir un guide de bonne pratique à destinée des médecins généralistes pour : poser le diagnostic d’hyperplasie bénigne de prostate (HBP) clinique face à un patient ayant des symptômes du bas appareil urinaire (SBAU) ; traiter et suivre un patient ayant des SBAU liés à une HBP ; identifier les situations pour lesquelles un avis spécialisé est requis.
2015
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
recommandation par consensus
symptômes de l'appareil urinaire inférieur
symptômes de l'appareil urinaire inférieur
hyperplasie de la prostate
symptômes de l'appareil urinaire inférieur
symptômes de l'appareil urinaire inférieur
symptômes de l'appareil urinaire inférieur
hyperplasie de la prostate
hyperplasie de la prostate
médecins généralistes
médecine générale

---
N1-VALIDE
To bead or not to bead – Embolisation des artères prostatiques pour le traitement de l’HBP
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/5051/fr/fms-02491.pdf
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
hyperplasie de la prostate
embolisation thérapeutique
résection transuréthrale de prostate
image

---
N1-SUPERVISEE
Hypertrophie bénigne de la prostate
http://wiki.side-sante.fr/doku.php?id=sides:ref-trans:imagerie:item_123:start
L'hypertrophie bénigne de la prostate est un état de la nature plus qu'une pathologie. Elle se définit anatomiquement par une augmentation de la taille de la prostate, et histologiquement par une hyperplasie des cellules du stroma et de l'épithélium prostatique de la zone transitionnelle. Elle peut aboutir à une obstruction urinaire.
2015
false
true
false
true
2eme cycle / master
Licence Creative Commons Attribution Pas d’Utilisation Commerciale Partage dans les mêmes conditions (CC BY-NC-SA 3.0 FR) http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/
SIDES - Référentiel Officiel du Collège des Enseignants de Radiologie de France et du Collège National des Enseignants de Biophysique et Médecine Nucléaire
France
123. Hypertrophie bénigne de la prostate
français
cours
épreuves classantes nationales
hyperplasie de la prostate
radiologie
hyperplasie de la prostate

---
N1-SUPERVISEE
Complications graves et inattendues de la chirurgie de l’hyperplasie bénigne de prostate
Résultats de l’enquête du CTMH auprès des urologues de l’AFU
http://urofrance.org/nc/publications-livres/publications-scientifiques/resultats-de-la-recherche/html/complications-graves-et-inattendues-de-la-chirurgie-de-lhyperplasie-benigne-de-prostate-resu.html
Objectif : Les complications rares et sévères de la chirurgie de l’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) sont mal documentées dans la littérature. Notre objectif était de faire un état des lieux des complications graves et inattendues de l’HBP rencontrées par les urologues de l’Association française d’urologie (AFU). Matériel et méthodes : Une enquête déclarative comportant 13 questions a été adressée par e-mail 2 mois avant le 108e Congrès français d’urologie aux urologues membres de l’AFU. Les complications ont été classées en complications attribuables au matériel et complications attribuables au geste chirurgical. Résultats : Au total, 216 (16,2 %) urologues ont répondu au sondage mais seuls 85 questionnaires étaient exploitables. Les complications liées au matériel étaient réparties en : température excessive du sérum d’irrigation avec brûlures urétrales et vésicales (n 5), matériel défectueux ayant entraîné une interruption du geste (n 1), matériel incomplet avec impossibilité de réaliser l’hémostase (n 2) et rupture de l’endoscope (n 1). Les complications per-opératoires liées au geste étaient réparties en complications chirurgicales : hémorragiques (n 7), plaies urétrales (n 6), brèches (n 16), plaies rectales (n 11), insuffisance rénale obstructive (n 1) ; et médicales : TURP syndrome (n 2), cardiovasculaires (n 5) et état de choc septique (n 6). Conclusion : Il s’agit de la première étude française de type déclaratif ayant permis de répertorier des complications graves et inattendues de la chirurgie de l’HBP. Les complications enregistrées sont apparues très éclectiques et étaient secondaires à tous les types de techniques utilisées. Niveau de preuve : 5.
2015
false
true
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
information scientifique et technique
complications peropératoires
Hyperplasie bénigne de la prostate
hyperplasie de la prostate

---
N1-SUPERVISEE
Traitement de l'hypertrophie bénigne de la prostate par le laser Green Light
http://www.hopital-dcss.org/soins-services-hopital/informations-medicales/item/484-traitement-de-l-hypertrophie-b%C3%A9nigne-de-la-prostate-par-le-laser-green-light.html
L'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) encore appelée adénome , peut être efficacement traitée par photovaporisation laser Green Light . La chirurgie par photovaporisation laser (ou PVP) est l’alternative efficace et moins invasive comparativement aux méthodes plus traditionnelles de prise en charge chirurgicale des troubles urinaires induits par une hypertrophie de la prostate.
2014
false
true
false
Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon
France
français
information patient et grand public
thérapie laser
hyperplasie de la prostate

---
N1-SUPERVISEE
Hypertrophie bénigne de la prostate : le Serenoa repens est-il efficace ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/19
Cette synthèse méthodique avec méta-analyse de bonne qualité méthodologique permet de conclure que le Serenoa repens n’est pas meilleur que le placebo en cas de symptômes d’hypertrophie bénigne de la prostate. Sur base de cette synthèse , on ne peut pas affirmer que les résultats soient valables pour tous les extraits de Serenoa repens. Des études cliniques de longue durée comparant des extraits standardisés de Serenoa repens au placebo ou à un comparateur actif seraient donc les bienvenues.
2014
false
true
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
Serenoa repens
serenoa
résultat thérapeutique
phytothérapie
extraits de plantes
hyperplasie de la prostate
G04CX02 - serenoa repens
serenoa

---
N1-SUPERVISEE
Hypertrophie bénigne de la prostate
http://campus.cerimes.fr/urologie/enseignement/urologie_14/site/html/1.html
contenu, pour comprendre, physiopathologie, facteurs de risque d’HBP, critères diagnostiques cliniques de l’HBP, complications aiguës, complications chroniques, diagnostic différentiel, examens complémentaires, traitement, surveillance, points essentiels, version enseignants
2014
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus d'Urologie
France
123. Hypertrophie bénigne de la prostate
cours
épreuves classantes nationales
hyperplasie de la prostate
hyperplasie de la prostate
hyperplasie de la prostate
diagnostic différentiel
hyperplasie de la prostate
post-cure
facteurs de risque
hypertrophie bénigne de la prostate

---
N3-AUTOINDEXEE
PROSTATE (HYPERTROPHIE)
classification internationale des maladies - diagnostic - épidémiologie - France - incidence - prévalence - répartition par âge - signes et symptomes - actes - résultat de consultation
http://omg.sfmg.org/content/donnees/donnees.php?rc_id=845
SFMG - Société Française de Médecine Générale
France
information scientifique et technique
épidémiologie
diagnostic
prostate (hypertrophie)
signes et symptômes
consultation médicale
hyperplasie de la prostate
prévalence
incidence
répartition par âge
France
classification internationale des maladies

---
N1-VALIDE
Prise en charge des symptômes du bas appareil urinaires liés à l’hypertrophie bénigne de prostate
http://urofrance.org/publications-livres/publications-scientifiques/resultats-de-la-recherche/html/prise-en-charge-des-symptomes-du-bas-appareil-urinaires-lies-a-lhypertrophie-benigne-de-prost.html
L’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) est une pathologie bénigne fréquente chez l’homme de plus de 50ans et qui est responsable de symptômes bas appareil urinaire (SBAU). Ces SBAU peuvent avoir une répercussion importante sur la qualité de vie voire être responsables de complications nécessitant le recours à des traitements médicamenteux voire chirurgicaux. L’objet de ce travail était de rappeler la clinique, le bilan et la prise en charge des SBAU dus à l’HBP.
2014
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
hyperplasie de la prostate
symptômes de l'appareil urinaire inférieur
article de périodique
diagnostic différentiel
symptômes de l'appareil urinaire inférieur
symptômes de l'appareil urinaire inférieur
symptômes de l'appareil urinaire inférieur

---
N3-AUTOINDEXEE
Thérapie trans-urétrale par vapeur d'eau de haute énergie dans l'hypertrophie bénigne de la prostate
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=1016
2014
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
évaluation technologique
vapeur
prostate (hypertrophie)
hypertrophie bénigne de la prostate
hyperplasie de la prostate
thérapeutique
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Traitement des symptômes du bas appareil urinaire liés à l'hypertrophie bénigne de la prostate par laser - Rapport d'évaluation technologique
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_827591/en/traitement-des-symptomes-du-bas-appareil-urinaire-lies-a-lhypertrophie-benigne-de-la-prostate-par-laser-rapport-devaluation-technologique
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1711210/en/traitement-des-symptomes-du-bas-appareil-urinaire-lies-a-lhypertrophie-benigne-de-la-prostate-par-laser-rapport-devaluation-technologique
L'objectif de ce travail est d'évaluer et de comparer l'efficacité, la sécurité et le coût des techniques lasers les plus utilisées en France (photovaporisation sélective de la prostate par LASER (PVPS)) et à l'étranger (l'énucléation par LASER à l'Holmium (HoLEP)) par rapport aux techniques classiques (la résection trans-urétrale de la prostate [RTUP] et l'adénomectomie par voie haute [AVH])
2013
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
123. Hypertrophie bénigne de la prostate
français
hyperplasie de la prostate
thérapie laser
évaluation technologique
symptômes de l'appareil urinaire inférieur
symptômes de l'appareil urinaire inférieur
thérapie laser
résultat thérapeutique
étude comparative
thérapie laser
évaluation économique
questionnaire
thérapie laser

---
N1-VALIDE
Revisitons la prostate !
http://rms.medhyg.ch/numero-369-page-147.htm
cet article traite de la prise en charge des maladies de la prostate et des nouvelles approches thérapeutiques en corollaire des liens épidémiologiques et physiopathologiques de l'hyperplasie bénigne de la prostate et de la dysfonction érectile.
2013
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
hyperplasie de la prostate
article de périodique
troubles mictionnels
dysfonctionnement érectile

---
N3-AUTOINDEXEE
Embolisation artérielle des hypertrophies bénignes de la prostate
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=938
2013
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
évaluation technologique
hypertrophie bénigne de la prostate
hyperplasie de la prostate
artères
prostate (hypertrophie)

---
N1-SUPERVISEE
Adénomectomie prostatique
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/FI/2010/FI-2010-00070001-1/TEXF-FI-2010-00070001-1.PDF
La vessie est le réservoir dans lequel l’urine provenant des reins est stockée avant d’être évacuée lors de la miction. La prostate est une glande située sous la vessie. Pour sortir de la vessie, l'urine doit passer à travers la prostate, par la canal de l'urètre. L’urètre est le canal par lequel les urines sortent de la vessie et sont évacuées.
2012
false
true
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
hyperplasie de la prostate
techniques d'ablation
techniques d'ablation
techniques d'ablation
techniques d'ablation
techniques d'ablation
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Traitement médical de l'hyperplasie bénigne de la prostate : revue de littérature par le CTMH/AFU
http://www.urofrance.org/nc/science-et-recherche/base-bibliographique/article/html/traitement-medical-de-lhyperplasie-benigne-de-la-prostate-revue-de-litterature-par-le-ctmh.html
Introduction et objectifs : Le traitement médical des symptômes du bas appareil urinaire en rapport avec une hyperplasie bénigne de prostate (SBAU-HBP) a beaucoup évolué ces dernières années avec l’apparition de nouvelles molécules et l’utilisation de molécules plus anciennes jusque là contre-indiquées. L’objectif de cette revue est de faire une mise point sur l’état actuel des connaissances concernant le traitement médical des SBAU-HBP en reprenant les données des principales études randomisées publiées ces dernières années.
2012
false
true
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
hyperplasie de la prostate
hyperplasie de la prostate
symptômes de l'appareil urinaire inférieur
article de périodique
hyperplasie de la prostate

---
N1-SUPERVISEE
Traitement par radiofréquence de l'hyperplasie bénigne de la prostate
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/FI/2010/FI-2010-00070001-4/TEXF-FI-2010-00070001-4.PDF
La vessie est le réservoir dans lequel l’urine provenant des reins est stockée avant d’être évacuée lors de la miction. La prostate est une glande située sous la vessie. Pour sortir de la vessie, l'urine doit passer à travers la prostate, par la canal de l'urètre. L’urètre est le canal par lequel les urines sortent de la vessie et sont évacuées.
2012
false
true
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
traitement par radiofréquence pulsée
traitement par radiofréquence pulsée
traitement par radiofréquence pulsée
traitement par radiofréquence pulsée
brochure pédagogique pour les patients
hyperplasie de la prostate

---
N1-SUPERVISEE
Résection trans-urétrale de la prostate
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/FI/2010/FI-2010-00070001-5/TEXF-FI-2010-00070001-5.PDF
L’organe : La vessie est le réservoir dans lequel l’urine provenant des reins est stockée avant d’être évacuée lors de la miction. La prostate est une glande située sous la vessie. Pour sortir de la vessie, l'urine doit passer à travers la prostate, par la canal de l'urètre. L’urètre est le canal par lequel les urines sortent de la vessie et sont évacuées. La maladie : L'augmentation de volume de la prostate, ou adénome prostatique, est une pathologie bénigne qui peut avoir comme conséquence l'apparition progressive d'une gêne à l'évacuation de la vessie ou d’envies fréquentes d’uriner.
2012
false
true
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
résection transuréthrale de prostate
hyperplasie de la prostate
résection transuréthrale de prostate
résection transuréthrale de prostate
résection transuréthrale de prostate
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Bilan initial et suivi de l'hyperplasie bénigne de prostate : revue de littérature du CTMH de l'AFU
http://www.urofrance.org/nc/science-et-recherche/base-bibliographique/article/html/bilan-initial-et-suivi-de-lhyperplasie-benigne-de-prostate-revue-de-litterature-du-ctmh-de-l.html
Objectif : Réaliser une mise au point sur le bilan initial et le suivi de l’hyperplasie bénigne de prostate (HBP). Méthode : Une revue systématique de la littérature a été réalisée. Le niveau de preuve des publications sélectionnées a été évalué. Résultats et conclusions : Les objectifs du bilan initial sont multiples : affirmer que les symptômes du bas appareil urinaire (SBAU) sont liés à l’HBP, évaluer la gêne provoquée par les SBAU, rechercher une obstruction sous-vésicale (OSV) compliquée, éliminer un adénocarcinome de la prostate si cela doit modifier la prise en charge et établir un pronostic évolutif de l’HBP.
2012
false
true
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
hyperplasie de la prostate
hyperplasie de la prostate
hyperplasie de la prostate
revue de la littérature
article de périodique
hyperplasie de la prostate

---
N3-AUTOINDEXEE
Hypertrophie bénigne de la prostate.
Question ECN n 247
http://www.uvp5.univ-paris5.fr/wikinu/docspecialites/ECN/ECN-Item-247.asp
2012
true
UVP5 - Wikinu médecine
Paris
France
épreuves classantes nationales
cas clinique
hyperplasie de la prostate
hypertrophie bénigne de la prostate
prostate (hypertrophie)

---
N1-VALIDE
Bilan initial, suivi et traitement des troubles mictionnels en rapport avec hyperplasie bénigne de prostate : recommandations du CTMH de l'AFU
http://www.urofrance.org/nc/science-et-recherche/base-bibliographique/article/html/bilan-initial-suivi-et-traitement-des-troubles-mictionnels-en-rapport-avec-hyperplasie-benigne-de.html
Indication du niveau de preuve, Objectif : Établir des recommandations de bonne pratique pour la démarche diagnostique, le suivi et le traitement d'une hyperplasie bénigne de prostate (HBP). Méthode : Une revue systématique de la littérature a été réalisée. Le niveau de preuve des publications sélectionnées a été évalué. Des recommandations ont ensuite été établies et gradées par un groupe de travail, puis relues par un groupe de relecteurs selon la technique du consensus formalisé.
2012
false
O
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
troubles mictionnels
hyperplasie de la prostate
recommandation par consensus
algorithme

---
N1-SUPERVISEE
Naftopidil dans le traitement des symptômes des voies urinaires inférieures compatible avec une hyperplasie prostatique bénigne
http://www.cochrane.org/fr/CD007360
Évaluer l'efficacité et les effets indésirables du Naftopidil, un agent alpha-bloquant oral a-1d sélectif, pour le traitement de SVUI liés à une HPB.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
hyperplasie de la prostate
résultat thérapeutique
antagonistes alpha-adrénergiques
naftopidil
symptômes de l'appareil urinaire inférieur
naphtalènes
pipérazines
hyperplasie de la prostate
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Finastéride dans l'hyperplasie prostatique bénigne
http://www.cochrane.org/fr/CD006015
Comparer l'efficacité clinique et les dangers du finastéride par rapport à un placebo et à des groupes témoins actifs dans le traitement des symptômes des voies urinaires inférieures (SVUI).
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
finastéride
hyperplasie de la prostate
résultat thérapeutique
inhibiteurs de la 5-alpha réductase
prostatisme
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Serenoa repens pour l'hypertrophie bénigne de la prostate
http://www.cochrane.org/fr/CD001423
Cette revue systématique avait pour objectif d'évaluer les effets bénéfiques et délétères du Serenoa repens dans le traitement des hommes présentant des symptômes obstructifs et irritatifs des voies urinaires inférieures (LUTS) correspondant à une HBP.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
serenoa
résultat thérapeutique
phytothérapie
extraits de plantes
hyperplasie de la prostate
G04CX02 - serenoa repens
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Thermothérapie par micro-ondes dans les cas d'hyperplasie bénigne de la prostate
http://www.cochrane.org/fr/CD004135
Objectifs Évaluer l'efficacité thérapeutique et l'innocuité des techniques de thermothérapie par micro-ondes pour traiter les hommes souffrant d'une obstruction bénigne de la prostate symptomatique.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
hyperplasie de la prostate
résultat thérapeutique
résection transuréthrale de prostate
méta-analyse

---
N1-VALIDE
Vaporisation d'adénome prostatique par laser Greenlight
http://www.urofrance.org/nc/lurologie-grandpublic/fiches-patient/resultats-de-la-recherche/html/vaporisation-dadenome-prostatique-par-laser-greenlight.html
L'organe Principe de l'intervention Existe-t-il d'autres possibilités ? Préparation à l'intervention Technique opératoire Suites habituelles Risques et complications
2012
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
hyperplasie de la prostate
information patient et grand public
thérapie laser
thérapie laser
vaporisation laser
vaporisation laser
Vaporisation de la prostate par laser GreenLight

---
N1-VALIDE
Traitement par radiofréquence de l'hypertrophie bénigne de la prostate
http://www.urofrance.org/nc/lurologie-grandpublic/fiches-patient/resultats-de-la-recherche/html/traitement-par-radiofrequence-de-lhypertrophie-benigne-de-la-prostate.html
Rappel anatomique L'hypertrophie bénigne prostatique Principe de l'intervention Existe-t-il d'autres options ? Préparation à l'intervention Technique opératoire Suites habituelles Suivi post-opératoire Risques et complications
2012
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
hyperplasie de la prostate
information patient et grand public
ablation par cathéter

---
N1-VALIDE
Traitement par laser de l'hypertrophie bénigne de la prostate (adénome de la prostate)
http://www.urofrance.org/nc/lurologie-grandpublic/fiches-patient/resultats-de-la-recherche/html/traitement-par-laser-de-lhypertrophie-benigne-de-la-prostate-adenome-de-la-prostate.html
Rappel anatomique L' hypertrophie bénigne prostatique (HBP) Existe-t-il d'autres options ? Principe de l'intervention Préparation à l'intervention Technique opératoire Suites habituelles Suivi postopératoire Risques et complications
2012
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
hyperplasie de la prostate
thérapie laser
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Stent prostatique (pose d'un)
http://www.urofrance.org/nc/lurologie-grandpublic/fiches-patient/resultats-de-la-recherche/html/stent-prostatique-pose-dun.html
Rappel anatomique Pourquoi cette intervention ? Existe-t-il d'autres options ? Principe de l'intervention Préparation à l'intervention Technique opératoire Suivi post-opératoire Suites habituelles Risques et complications
2012
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
information scientifique et technique
hyperplasie de la prostate
endoprothèses

---
N1-VALIDE
Résection endoscopique de la prostate (et vaporisation électrique)
http://www.urofrance.org/nc/lurologie-grandpublic/fiches-patient/resultats-de-la-recherche/html/resection-endoscopique-de-la-prostate.html
Rappel anatomique Principe de l'intervention Existe-t-il d'autres options ? Préparation à l'intervention Technique opératoire Analyse anatomopathologique Suites habituelles Suivi post-opératoire Risques et complications
2012
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
information patient et grand public
hyperplasie de la prostate
endoscopie

---
N1-VALIDE
Adénomectomie prostatique chirurgicale
http://www.urofrance.org/nc/lurologie-grandpublic/fiches-patient/resultats-de-la-recherche/html/adenomectomie-prostatique-chirurgicale.html
Rappel anatomique Principe de l'intervention Existe-t-il d'autres options ? Préparation à l'intervention Technique opératoire Analyse anatomopathologique Suites habituelles Suivi post-opératoire Risques et complications
2012
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
information patient et grand public
hyperplasie de la prostate

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de l'hypertrophie bénigne de la prostate
http://www.cbip.be/pdf/tft/TF_HBP.pdf
Les symptômes que présentent les patients atteints d'une hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) sont très variables. Des symptômes d'HBP ne justifient pas systématiquement une recherche active d'un cancer de la prostate. - La nécessité de traiter l'HBP doit être évaluée en fonction des plaintes du patient. - Les médicaments n'ont qu'un effet limité sur les symptômes. - Un effet bénéfique sur les symptômes semble mieux documenté pour les a1- bloquants. Les inhibiteurs de la 5-a-réductase semblent moins efficaces sur les symptômes. L'efficacité de l'extrait du Serenoa repens semble comparable à celle des autres traitements médicamenteux. - La chirurgie a un effet nettement plus important sur les symptômes. La place exacte des techniques moins invasives n'est pas établie. 29 pages
2012
false
N
CBIP - Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique
Bruxelles
Belgique
français
hyperplasie de la prostate
résultat thérapeutique
placebo
antagonistes alpha-adrénergiques
antienzymes
association de médicaments
antagonistes alpha-adrénergiques
antagonistes alpha-adrénergiques
antienzymes
antienzymes
interactions médicamenteuses
hyperplasie de la prostate
résection transuréthrale de prostate
résection transuréthrale de prostate
3-Oxo-5-alpha-Steroid 4-Dehydrogenase
gestion des soins aux patients
inhibiteurs de la 5-alpha réductase
étude évaluation
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Nouvelle génération de laser pour le traitement de l'hyperplasie bénigne de la prostate
http://rms.medhyg.ch/numero-365-page-2340.htm
Avec le vieillissement de la population, le nombre de patients qui souffrent d'hyperplasie bénigne symptomatique de la prostate croît. Cette population âgée présente fréquemment des comorbidités qui nécessitent la prise de traitements anticoagulants et/ou antiagrégants. De nouvelles techniques chirurgicales ont vu le jour pour permettre un traitement le moins invasif possible avec un maximum d'efficacité et de sécurité. L'un d'entre eux est l'endovaporisation de la prostate au laser 532 nm. Celle-ci offre, à moyen terme, un résultat fonctionnel similaire au gold standard qui est la résection endoscopique de la prostate et raccourcit la durée de séjour hospitalier. Le dernier né des lasers permet un travail plus rapide et apparaît ainsi susceptible d'élargir les indications opératoires à des prostates de plus gros volume.
2012
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
hyperplasie de la prostate
thérapie laser
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) - Adénome prostatique
http://urofrance.org/nc/science-et-recherche/base-bibliographique/article/html/hyperplasie-benigne-de-la-prostate-hbp-adenome-prostatique.html
http://urofrance.org/fileadmin/documents/data/FI/2011/hypertrophie-prostatique/main.pdf
L’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP ou adénome de la prostate) est une situation très fréquente chez l’homme. Son incidence augmente avec l’âge. La prostate, située sous la vessie et autour de l’urèthre (canal conduisant l’urine de la vessie vers l’extérieur.) est également le lieu d’abouchement des canaux éjaculateurs et des vésicules séminales. La prostate est donc située à un carrefour entre la voie urinaire et la voie séminale.
2011
false
true
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
hyperplasie de la prostate
hyperplasie de la prostate
hyperplasie de la prostate
hyperplasie de la prostate
hyperplasie de la prostate

---
N1-VALIDE
Est-il opportun de prescrire des inhibiteurs de la phosphodiestérase pour traiter le prostatisme ?
http://rms.medhyg.ch/numero-320-page-2394.htm
Début octobre 2011, la FDA (Food and drug administration) a validé l'utilisation des inhibiteurs de la phosphodiestérase comme traitement potentiel des troubles mictionnels générés par l'hypertrophie prostatique et/ou des troubles érectiles. Cette décision est essentiellement basée sur les résultats de deux études que nous discutons dans cet article. Celles-ci montrent que les inhibiteurs de la phosphodiestérase influencent faiblement, mais statistiquement significativement, le score mictionnel des patients souffrant de prostatisme. Ces deux travaux ont par ailleurs démontré un effet très limité sur le seul paramètre mictionnel objectif, à savoir le débit. En l'état actuel des connaissances, il semble actuellement judicieux de réserver le tadalafil pour traiter le prostatisme des patients souffrant également d'une dysfonction érectile significative
2011
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
prostatisme
article de périodique
hyperplasie de la prostate
inhibiteurs de la phosphodiestérase

---
N1-SUPERVISEE
Troubles sexuels chez des patients atteints de cancer ou d'hyperplasie bénigne de la prostate
http://rms.medhyg.ch/numero-287-page-648.htm
Dans cet article, la notion de tumeur concerne autant l’hypertrophie bénigne de la prostate que le cancer. Les réactions psycho-émotionnelles de la personne atteinte, qu’elles soient de moindre ou de plus grande intensité, présentent des caractéristiques similaires (surtout pour ce qui est des troubles sexuels concomitants), ce qui implique l’importance dans les deux situations, et aussi le bénéfice, d’une approche de type psychothérapique.
2011
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
troubles sexuels d'origine physiologique
troubles sexuels d'origine physiologique
troubles sexuels d'origine physiologique
article de périodique
troubles sexuels d'origine physiologique
tumeurs de la prostate
hyperplasie de la prostate

---
N1-SUPERVISEE
Pygeum africanum dans l'hyperplasie prostatique bénigne
http://www.cochrane.org/fr/CD001044
L'hyperplasie prostatique bénigne (HPB), une hypertrophie non maligne de la prostate, peut provoquer des symptômes obstructifs et irritants des voies urinaires inférieures (SVUI). L'utilisation pharmacologique de plantes et d'herbes (phytothérapie) pour le traitement des SVUI associés à une HPB est en constante progression. L'extrait de prunier d'Afrique, le Pygeum africanum, est l'un des nombreux agents phytothérapeutiques disponibles pour le traitement de l'HPB.
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
Prunus africana
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
hyperplasie de la prostate

---
N1-SUPERVISEE
Bêta-sitostérols dans l'hyperplasie prostatique bénigne
http://www.cochrane.org/fr/CD001043
L'hyperplasie prostatique bénigne (HPB), une hypertrophie non maligne de la prostate, peut provoquer des symptômes obstructifs et irritants des voies urinaires inférieures (SVUI). L'utilisation pharmacologique de plantes et d'herbes (phytothérapie) pour le traitement des SVUI associés à une HPB est en constante progression. Des préparations phytothérapeutiques contenant des bêta-sitostérols, issus de l'herbe étoilée d'Afrique du Sud, l'Hypoxis rooperi, ou d'espèces de Pinus et de Picea, sont disponibles pour le traitement de l'HPB.
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
sitostérol
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
hyperplasie de la prostate

---
N1-SUPERVISEE
La prostate : questionnement et controverse
Hypertrophie bénigne de la prostate; antigène prostatique spécifique ; dépistage ; cancer de la prostate
http://lemedecinduquebec.org/archives/2011/6/
La prostate : questionnement et controverse; Encore des lignes directrices!? Laissez-vous guider.; Cure de relaxation ou d'amaigrissement pour votre prostate; Hypertrophie bénigne de la prostate : défiez les limites du traitement médical; L'APS judicieusement et avec doigté : le point de vue de l'omnipraticien; Dépister ou ne pas dépister, voici la réponse - le point de vue de l'urologue
2011
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
tumeurs de la prostate
hyperplasie de la prostate
antigène spécifique de la prostate
toucher rectal
dépistage systématique
adulte d'âge moyen

---
N3-AUTOINDEXEE
Utilité d'une échelle visuelle analogique dans l'évaluation de la sévérité des symptômes de l'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) Etude pilote dans deux centres d'urologie
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2004/PU-2004-00140493/TEXF-PU-2004-00140493.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
hyperplasie de la prostate
évaluation des symptômes
projets pilotes
urologie
mesure de la douleur
prostate (hypertrophie)
hypertrophie bénigne de la prostate
Évaluation

---
N3-AUTOINDEXEE
Traitement de l'hyperplasie bénigne de prostate (HBP) par thermocoagulation au moyen d'aiguilles par voie trans-urétrale (TUNA ) et suivi à 36 mois du taux de retraitement
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2005/PU-2005-00150674/TEXF-PU-2005-00150674.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
retraite
aiguilles
électrocoagulation
hyperplasie de la prostate

---
N3-AUTOINDEXEE
Les urologues appliquent-ils les recommandations sur la prise en charge de l'hyperplasie bénigne de la prostate ? Enquête sur les modalités de prescription des examens complémentaires en France
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2004/PU-2004-00140320/TEXF-PU-2004-00140320.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
recommandations comme sujet
hyperplasie de la prostate
France
gestion des soins aux patients
évaluation des acquis scolaires
collecte de données

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévalence de l'hypertrophie bénigne de la prostate chez les hommes turcs hopitalisés en urologie
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2000/PU-2000-00100568/TEXF-PU-2000-00100568.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
prostate (hypertrophie)
hommes
hyperplasie de la prostate
urologie
hypertrophie bénigne de la prostate
prévalence

---
N3-AUTOINDEXEE
Evaluation prospective, multicentrique, ouverte et contrôlée de l'efficacité du Prostatron 2.5 dans le traitement de l'hypertrophie bénigne de la prostate : résultats à 1 an
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2000/PU-2000-00101184/TEXF-PU-2000-00101184.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
hypertrophie bénigne de la prostate
prostate (hypertrophie)
hyperplasie de la prostate
efficacité d'un traitement
résultat thérapeutique
Évaluation

---
N3-AUTOINDEXEE
Thermothérapie micro-ondes transuréthrale de l'hypertrophie bénigne de prostate
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2002/PU-2002-00121330/TEXF-PU-2002-00121330.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
hypertrophie bénigne de la prostate
microscopie
prostate (hypertrophie)
hyperplasie de la prostate
hyperthermie provoquée

---
N3-AUTOINDEXEE
Dépistage de l'hypertrophie bénigne de la prostate clinique en médecine générale : enquête sur 18.540 hommes
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2003/PU-2003-00130416/TEXF-PU-2003-00130416.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
hommes
hyperplasie de la prostate
collecte de données
dépistage systématique
prostate (hypertrophie)
Dépistage
hypertrophie bénigne de la prostate
médecine générale
médecine clinique

---
N3-AUTOINDEXEE
Hyperplasie Bénigne de la Prostate (HBP) : prévalence en médecinegénérale et attitude pratique des médecins généralistes français.Résultats d'une étude réalisée auprès de 17.953 patients
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2004/PU-2004-00140033/TEXF-PU-2004-00140033.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
médecine générale
article de périodique
France
accomplissement
médecins généralistes
hyperplasie de la prostate
patients
évaluation de résultat (soins)
prévalence
attitude

---
N3-AUTOINDEXEE
Comparaison internationale de recommandations pour la prise en chargede l'hypertrophie bénigne de la prostate :utilisation d'un instrument générique validé
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2004/PU-2004-00140029/TEXF-PU-2004-00140029.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
hypertrophie bénigne de la prostate
recommandations comme sujet
prostate (hypertrophie)
équipement et fournitures
hyperplasie de la prostate

---
N3-AUTOINDEXEE
Efficacité et tolérance de la térazosine chez des patients ambulatoires présentant une hypertrophie bénigne de la prostate : essai comparatif contre alfuzosine, randomisé, en double-aveugle
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2000/PU-2000-00100246/TEXF-PU-2000-00100246.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
éblouissement
personnes malvoyantes
hyperplasie de la prostate
alfuzosine
prostate (hypertrophie)
térazosine
patients en consultation externe
essais contrôlés randomisés comme sujet
hypertrophie bénigne de la prostate

---
N3-AUTOINDEXEE
Adénome de la prostate
http://www.sante.public.lu/fr/maladies/zone-corps/bassin/adenome-de-prostate/index.html
L'adénome désigne une tumeur bénigne se développant au niveau d'une glande. S'agissant de la prostate, il correspond à une hypertrophie (augmentation de volume) de la glande, associée à une prolifération des cellules prostatiques. L'adénome de la prostate, également désigné sous le terme d'hyperplasie bénigne de la prostate, est une pathologie très fréquente chez les hommes de plus de 50 ans. Son traitement est essentiellement conditionné par la gêne qu'il occasionne.
2009
false
true
false
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
Luxembourg
information patient et grand public
hyperplasie de la prostate
hyperplasie de la prostate
hyperplasie de la prostate
hyperplasie de la prostate

---
N1-VALIDE
Evaluation des certains nouveaux traitements du cancer de la prostate et de l'hypertrophie bénigne de la prostate
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/evaluation-des-certains-nouveaux-traitements-du-cancer-de-la-prostate-et-de-l%E2%80%99hyp
Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) a étudié l'utilisation de plusieurs nouvelles techniques, à savoir : les ultrasons (HIFU) dans le traitement du cancer et les lasers dans le traitement des augmentations du volume de la prostate. Ces nouvelles techniques sont-elles aussi efficaces que les techniques classiques ? Entraînent-elles moins de risques et de complications ? Vu qu'il n'y a pas encore suffisamment de données disponibles, le KCE recommande de ne pas rembourser ces techniques pour le moment. Résumé en français, document en anglais
2008
false
N
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Bruxelles
Belgique
français
hyperplasie de la prostate
ablation par ultrasons focalisés de haute intensité par voie rectale
thérapie laser
tumeurs de la prostate
évaluation technologique
résultat thérapeutique

---
N3-AUTOINDEXEE
Médicaments de hypertrophie bénigne de la prostate
http://www.mbpu-unaformec.net/unaformec/uploads/Publications/bibliomed/449_Medicaments_de_hypertrophie_bnigne_de_la_prostate.pdf
2007
UNAFORMEC - Union Nationale des Associations de Formation Médicale Continue
France
lecture critique d'article
prostate (hypertrophie)
préparations pharmaceutiques
hyperplasie de la prostate
hypertrophie bénigne de la prostate

---
N1-SUPERVISEE
Endovaporisation au laser KTP-80 de l'hypertrophie symptomatique de la prostate chez les patients sous médication antithrombotique
http://revmed.ch/rms/2007/RMS-136/32730
L'hématurie macroscopique per et postopératoire des patients sous traitement antithrombotique contribue significativement à l'augmentation de la durée d'hospitalisation et à la morbidité de la chirurgie conventionnelle de l'hypertrophie prostatique symptomatique. Celle-ci requiert d'ailleurs la suspension transitoire de l'anticoagulation, voire de l'antiagrégation plaquettaire. Le récent modèle laser KTP-80 limite notoirement l'hématurie postopératoire et permet d'intervenir sur la population grandissante de patients sous ce type de traitement. Dans cet article, nous résumons pour ce groupe de patients les modalités et les résultats de cette chirurgie efficace, qui par ailleurs diminue la durée de sondage et d'hospitalisation postopératoire par rapport à la classique résection transuréthrale de la prostate.
2007
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
hyperplasie de la prostate
fibrinolytiques
hématurie
lasers à solide
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Hyperplasie prostatique bénigne et santé sexuelle
http://revmed.ch/rms/2007/RMS-104/32153
2007
article de périodique
santé reproductive
hyperplasie de la prostate

---
N1-SUPERVISEE
Hypertrophie bénigne de la prostate et abstention active
http://www.mbpu-unaformec.net/unaformec/uploads/Publications/bibliomed/450_HBP_abstention_conseils.pdf
La stratégie de prise en charge de l'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) est classiquement basée sur une « escalade thérapeutique » : abstention sans traitement, traitements médicaux, gestes locaux. Peu de données sont apportées sur la manière de gérer cette abstention. Doit-elle être une simple attente avant les traitements médicamenteux ou locaux ? Une abstention « active » de type comportemental peut-elle apporter un bénéfice au patient et repousser les autres alternatives ? Une étude anglaise apporte des données intéressantes sur la réalisation et l'efficacité d'un « self-management » actif
2007
false
N
UNAFORMEC - Union Nationale des Associations de Formation Médicale Continue
France
français
hyperplasie de la prostate
abstinence sexuelle
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
La prostate, un problème de « taille » pour l'omnipraticien ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/105-109info-comprimee1006.pdf
Au cours des dernières années, le traitement de l'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) est passé d'une approche chirurgicale à une approche médicale, d'où un rôle plus important de l'omnipraticien ; 5 pages
2006
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
Québec
français
hyperplasie de la prostate
hyperplasie de la prostate
signes et symptômes
hyperplasie de la prostate
article de périodique
tableau
algorithme

---
N1-SUPERVISEE
CHIBRO-PROSCAR 5 mg, comprimé pelliculé
Rapport public d'évaluation
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/7caafd2b3139a7c3151340f1a172f5eb.pdf
En septembre 1998, sur la base des résultats de l'étude PLESS (Proscar Long Term Efficacy Study), les effets du finastéride sur la réduction du risque de rétention aiguë d'urine et du recours à une intervention chirurgicale sur la prostate ont été mentionnés dans la rubrique 5.1 Propriétés pharmacodynamiques. Toutefois, ces données n'étaient pas suffisantes pour octroyer une extension d'indication au CHIBRO-PROSCAR en rapport avec cet effet. Le 4 novembre 2005, sur la base des résultats d'une seconde étude, MTOPS (Medical Therapy Of Prostatic Symptoms), une extension d'indication a été octroyée dans « la réduction du risque de rétention aiguë d'urine (RAU) et de chirurgie chez les patients ayant des symptômes modérés à sévères de l'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) », ces résultats venant confirmer ceux de l'étude PLESS.
2006
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
finastéride
antienzymes
rétention d'urine
hyperplasie de la prostate
3-Oxo-5-alpha-Steroid 4-Dehydrogenase
G04CB01 - finastéride
inhibiteurs de la 5-alpha réductase
évaluation médicament

---
N1-SUPERVISEE
La vaporisation photosélective dans le traitement de l'hypertrophie bénigne de la prostate
http://www.cadth.ca/media/pdf/E0004_pvp_laser_cetap_f.pdf
GreenLight PVTM (American Medical Systems, Minneapolis [Minnesota]) est un appareil de chirurgie au laser, qui sert essentiellement au traitement de l'hypertrophie bénigne de la prostate. Un puissant rayon laser KTP (potassium titanyl phosphate), pulsé produit des ondes lumineuses qui se situent dans la plage verte du spectre visible. La lumière verte n'est pas absorbée par l'eau, mais l'est fortement par l'hémoglobine. L'énergie laser se trouve ainsi emprisonnée dans une couche superficielle de tissu, et la chaleur intense qui s'en dégage vaporise le tissu, ce qui provoque la vaporisation photosélective de la prostate...
2006
false
N
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
hyperplasie de la prostate
prostatectomie
thérapie laser
médecine factuelle
essais contrôlés randomisés comme sujet
thérapie laser
prostatectomie
sujet âgé
coûts et analyse des coûts
Canada
résection transuréthrale de prostate
évaluation technologique
évaluation médicament
étude comparative
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Traitement de l'hypertrophie bénigne de la prostate par radiofréquence ou microondes
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_475129
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_475128
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_475127
contexte, méthodes, recherche documentaire, analyse critique des données de la littérature, le traitement par radiofréquence TUNA, la thermothérapie par microondes transurétrales TMTU
2006
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
123. Hypertrophie bénigne de la prostate
français
hyperplasie de la prostate
résection transuréthrale de prostate
ablation par cathéter
résection transuréthrale de prostate
hyperplasie de la prostate
antagonistes alpha-adrénergiques
3-Oxo-5-alpha-Steroid 4-Dehydrogenase
France
collecte de données
évaluation des risques
évaluation des actes professionnels
tableau

---
N3-AUTOINDEXEE
Le traitement laser de l'adénome de la prostate : évolution et perspectives en Suisse romande
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-44/30861
2005
article de périodique
hyperplasie de la prostate
Suisse
thérapie laser

---
N3-AUTOINDEXEE
Traitement de l'hypertrophie symptomatique de la prostate par le laser KTP-80
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-44/30878
2005
article de périodique
thérapie laser
hyperplasie de la prostate
prostate (hypertrophie)

---
N1-SUPERVISEE
Dutasteride (Avodart) : un nouvel inhibiteur de la 5-alpha réductase pour traiter l'hypertrophie bénigne de la prostate.
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/158
Le dutasteride (Avodart ) inhibe les deux iso-enzymes de la 5-alpha réductase et réduit le taux de dihydrotestostérone. Il est efficace pour traiter l'hypertrophie prostatique bénigne symptomatique de plus de 30 cc. En induisant la réduction du volume prostatique, le dutasteride améliore les symptômes (modérés à sévères) et le débit urinaire. Il ralentit la progression de la maladie, baisse le risque de rétention urinaire aiguë et retarde le recours à la chirurgie. Rev Med Brux 2005 ; 26 : 103-6
2005
false
false
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
Dutastéride
antienzymes
hyperplasie de la prostate
inhibiteurs de la 5-alpha réductase
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Les nouvelles stratégies thérapeutiques dans le traitement de l'hypertrophie bénigne de la prostate.
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/193
L'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) est une maladie progressive qui peut affecter tous les hommes à différents degrés, entraînant un retentissement certain sur la qualité de vie. Les deux types de drogues communément utilisées pour le traitement de l'HBP symptomatique sont les inhibiteurs de la 5-alpha-réductase et les alpha-bloquants. Ils ont une durée d'action relativement longue, permettant de prévenir la survenue de complications comme la rétention urinaire aiguë ou le recours à la chirurgie prostatique. Le risque de progression et de développement de complications urinaires peut nécessiter une association de ces deux agents thérapeutiques afin d'obtenir une amélioration plus rapide et durable de la symptomatologie. Les résultats de différentes études sont rapportés qui mettent en évidence l'intérêt de cette combinaison thérapeutique et soulignent l'apport d'un inhibiteur de la 5-alpha-réductase chez les patients présentant un volume prostatique important et un PSA élevé. Compte tenu du risque de mauvaise observance et d'effets indésirables au long cours, après un traitement combiné pendant six mois par tamsulosine et dutastéride, l'arrêt de l'alpha-bloquant ne compromet pas les résultats obtenus. Enfin, plusieurs études observationnelles ont attiré l'attention sur l'action potentiellement préventive des inhibiteurs de la 5-alpha-réductase sur le développement du cancer de la prostate par leur action anti-dihydrotestostérone. L'étude PCPT a confirmé une réduction de la prévalence du cancer de prostate chez un groupe de patients traités par finastéride (comparé à un groupe placebo). Actuellement, le rôle préventif du dutastéride fait l'objet d'une étude (REDUCE) dont les résultats sont nécessaires pour mieux définir le rôle de l'inhibition de la 5-alpha-réductase dans la prévention du cancer de prostate. Rev Med Brux 2005 ; 26 : S 407-11
2005
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
hyperplasie de la prostate
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Effet du dutastéride sur la réduction des saignements per-opératoires liés à la résection transuréthrale de prostate
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2005/PU-2005-00151085/TEXF-PU-2005-00151085.PDF
La présente étude a proposé pour la première fois d'évaluer cet effet en administrant le dutastéride à la dose de 0,5 mg par jour comparé au placebo pendant les 4 semaines qui précédaient l'intervention chirurgicale ...
2005
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
Dutastéride
hyperplasie de la prostate
résection transuréthrale de prostate
perte sanguine peropératoire
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Comparaison de la réponse à l'I-PSS selon le mode d'administration du questionnaire : en hétéro ou auto évaluation
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2005/PU-2005-00151080/TEXF-PU-2005-00151080.PDF
Nous nous sommes attachés à étudier non seulement la corrélation entre les données recueillies des deux façons, mais aussi à quantifier le biais éventuel que l'on pouvait ainsi observer afin de savoir s'il était acceptable, en utilisant la méthode de comparaison des données suivant Bland et Altman [5] ...
2005
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
Enquêtes et questionnaires
hyperplasie de la prostate
troubles mictionnels
article de périodique
tableau

---
N1-SUPERVISEE
Traitements alternatifs de la résection endoscopique de la prostate et sexualité
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2005/PU-2005-00150200-1-1/TEXF-PU-2005-00150200-1-1.PDF
Cette revue de la littérature sur l'impact de ces traitements sur la sexualité des patients conclue que le traitement par micro-ondes de haute énergie entraîne fréquemment des troubles de l'éjaculation ; il faut prévenir tous les patients devant subir une thermothérapie par micro-ondes de haute énergie de cette éventualité ...
2005
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
hyperplasie de la prostate
hyperthermie provoquée
troubles sexuels d'origine physiologique
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Hyperplasie bénigne de la prostate
http://www.revmed.ch/mh/Revue-medicale-suisse/2005/RMS-2/30050
L'association doxazosine finastéride est plus efficace que la doxazosine et le finastéride sur les symptômes urinaires provoqués par l'hyperplasie bénigne de la prostate. Le finastéride seul ou en traitement combiné est plus efficace que la doxazosine sur la prévention du risque de rétention urinaire aiguë. Seul le finastéride semble à long terme réduire les risques de recours à la chirurgie
2005
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
hyperplasie de la prostate
doxazosine
antihypertenseurs
finastéride
association de médicaments
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Hyperplasie bénigne de la prostate et troubles sexuels
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-44/30870
Les troubles urinaires de l'hyperplasie bénigne de la prostate, la dysfonction érectiles et les troubles éjaculatoires sont fréquemment associés. Plus les troubles urinaires sont importants, plus les troubles érectiles et éjaculatoires sont marqués. Les divers traitements de l'hyperplasie bénigne de la prostate ont des effets variables, positifs comme négatifs, sur la fonction sexuelle. Cela doit pris en compte lors du choix du traitement chez un patient désirant conserver une pleine capacité sexuelle.
2005
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
hyperplasie de la prostate
troubles sexuels d'origine physiologique
article de périodique

---
N1-VALIDE
Doxazosine et finastéride pour traiter l'hypertrophie bénigne de la prostate
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/849
une association d'un a -bloquant (doxazosine) à un inhibiteur de la 5 a -réductase (finastéride) est-elle plus efficace que chacune de ces molécules en monothérapie pour prévenir la progression des symptômes cliniques de l'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) ?
2004
false
N
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
hyperplasie de la prostate
doxazosine
finastéride
antienzymes
association de médicaments
résultat thérapeutique
évolution de la maladie
antienzymes
doxazosine
finastéride
3-Oxo-5-alpha-Steroid 4-Dehydrogenase
antagonistes des récepteurs alpha-1 adrénergiques
antagonistes des récepteurs alpha-1 adrénergiques
inhibiteurs de la 5-alpha réductase
inhibiteurs de la 5-alpha réductase
lecture critique d'article

---
N1-SUPERVISEE
Evaluation du bénéfice clinique de Permixon et de la Tamsulosine dans le traitement de l'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) sévère : analyse d'un sous-groupe de l'étude Permal
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2004/PU-2004-00140326/TEXF-PU-2004-00140326.PDF
Objectif : Comparer l'efficacité de l'extrait lipido-stérolique de Serenoa repens (Permixon ) et d'un a-bloquant, la tamsulosine, dans le traitement des troubles sévères du bas appareil urinaire (TUBA : Troubles Urinaires du Bas Appareil), évocateur d'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP)...
2004
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
tamsulosine
hyperplasie de la prostate
extrait lipidostérolique de Serenoa repens
Antagonistes des androgènes
extraits de plantes
serenoa
récepteurs alpha-1 adrénergiques
sulfonamides
résultat thérapeutique
essais contrôlés randomisés comme sujet
G04CX02 - serenoa repens
G04CA02 - tamsulosine
extraits de plantes
sulfonamides
antagonistes des récepteurs alpha-1 adrénergiques
article de périodique
information sur le médicament
étude comparative

---
N1-SUPERVISEE
Dutastéride dans le traitement de l'hyperplasie bénigne de la prostate
http://www.cadth.ca/media/pdf/108_No43_dutasteride_edrug_f.pdf
dénomination générique, fabricant, indications, état actuel, description, traitements existants, coût, données probantes, effets indésirables, commentaire, références ; 3 pages
2003
false
false
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
Dutastéride
hyperplasie de la prostate
essais cliniques comme sujet
alopécie
G04CB02 - dutastéride
inhibiteurs de la 5-alpha réductase
évaluation médicament

---
N3-AUTOINDEXEE
Les options de prise en charge de l'hypertrophie bénigne de la prostate
http://www.cadth.ca/media/pdf/222_No17_bph_preassess_f.pdf
2003
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
évaluation technologique
hypertrophie bénigne de la prostate
gestion des soins aux patients
prostate (hypertrophie)
hyperplasie de la prostate

---
N1-VALIDE
Prise en charge diagnostique et thérapeutique de l'hypertrophie bénigne de la prostate
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_240695
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_272237
indication du niveau de preuve ; critères diagnostiques de l'hypertrophie bénigne de la prostate (hbp), bilan initial à réaliser chez un patient présentant une hypertrophie bénigne de la prostate symptomatique, surveillance de l'hbp, traitement, actualisation des recommandations ; argumentaire (rappel sur l'hypertrophie prostatique bénigne, diagnostic positif et différentiel de l'HBP, évaluation du retentissement anatomique et fonctionnel de l'HBP, modalités thérapeutiques, indications, conclusion générale et propositions d'actions futures ; 104 pages
2003
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
résumé ou synthèse en français
diagnostic différentiel
Examen des urines
hyperplasie de la prostate
prévalence
signes et symptômes
hyperplasie de la prostate
rétention d'urine
rétention d'urine
maladie aiguë
maladie chronique
infections urinaires
hématurie
calculs urinaires
facteurs de l'âge
dysfonctionnement érectile
dysfonctionnement érectile
hyperplasie de la prostate
manifestations urologiques
hyperplasie de la prostate
tumeurs de la prostate
antigène spécifique de la prostate
anamnèse
créatinine
examen physique
infections urinaires
créatinine
bandelettes réactives
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
miction
urodynamique
appareil urogénital
prostate
cystoscopie
urographie
hyperplasie de la prostate
hyperplasie de la prostate
France
antagonistes alpha-adrénergiques
antagonistes alpha-adrénergiques
phytothérapie
finastéride
finastéride
association de médicaments
hyperplasie de la prostate
résection transuréthrale de prostate
résection transuréthrale de prostate
résultat thérapeutique
prostatectomie
prostatectomie
complications postopératoires
résection transuréthrale de prostate
résection transuréthrale de prostate
conférences de consensus comme sujet
bibliographie médicale
indice de gravité médicale
insuffisance rénale
urine
vessie urinaire
lasers
prise de décision
hyperthermie provoquée
satisfaction du patient
continuité des soins
hyperplasie de la prostate
hyperplasie de la prostate
recommandation pour la pratique clinique
questionnaire
étude comparative

---
Courriel
27/11/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.