CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : hyperhidrose;

Synonyme CISMeF : hypersudation; transpiration excessive; hypertranspiration; sudation excessive;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
De l’oxybutynine contre la sudation excessive ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2066
Question clinique Quelle est l’efficacité, versus placebo, de l’oxybutynine pour le traitement des patients adultes atteints d’hyperhidrose localisée ou généralisée ?
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
oxybutynine
antiperspirants
résultat thérapeutique
hyperhidrose
oxybutynine
antiperspirants
acides mandéliques
acides mandéliques

---
N1-VALIDE
Prise en charge d’une hyperhidrose - Revue générale
http://www.sfdermato.org/media/pdf/fmc/1-s2-0-s0151963814012848-main-eade25db48a99b70498569572e6ce330.pdf
L’hyperhidrose nous paraît encore insuffisamment prise en charge médicalement, alors qu’elle peut considérablement altérer la qualité de vie. Nous décomposerons l’approche thérapeutique du patient atteint d’hyperhidrose en plusieurs étapes : (a) connaître les bases physiologiques de la sécrétion sudorale ; (b) préciser le type d’hyperhidrose et rechercher les causes d’hyperhidrose secondaire avant d’affirmer le caractère primitif de l’hyperhidrose ; (c) évaluer le degré de sévérité de l’hyperhidrose, par une échelle validée (score HDSS), un test de Minor, voire des tests gravimétriques ; (d) choisir parmi les moyens thérapeutiques médicaux et chirurgicaux disponibles actuellement, à savoir les traitements locaux (antiperspirants, ionophorèse, injections de toxique botulique), généraux (oxybutynine) et chirurgicaux (sympathectomie thoracique).
2015
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
hyperhidrose
article de périodique
indice de gravité médicale
hyperhidrose
hyperhidrose
hyperhidrose
toxines botuliniques
injections intradermiques
hyperhidrose
sympathectomie
algorithme

---
N3-AUTOINDEXEE
Hyperhidrose
http://www.dermis.net/dermisroot/fr/42718/diagnose.htm
DermIS.net
Allemagne
information scientifique et technique
hyperhidrose

---
N1-VALIDE
Hypersudation
http://www.ameli-sante.fr/hypersudation/hypersudation-definition-symptomes-causes-et-evolution.html
L'hypersudation correspond à une transpiration excessive, parfois incommodante au quotidien. Cette affection sans gravité touche surtout les aisselles, les pieds et les mains, et se déclare généralement pendant l’enfance. Elle peut entraîner des pathologies (mycoses, verrues) ou avoir des effets négatifs sur la vie sociale.
2014
false
false
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
hyperhidrose
hyperhidrose

---
N3-AUTOINDEXEE
HYPERSUDATION
classification internationale des maladies - diagnostic - épidémiologie - France - incidence - prévalence - répartition par âge - signes et symptomes - actes - résultat de consultation
http://omg.sfmg.org/content/donnees/donnees.php?rc_id=705
SFMG - Société Française de Médecine Générale
France
information scientifique et technique
France
classification internationale des maladies
prévalence
hyperhidrose
épidémiologie
répartition par âge
hypersudation
signes et symptômes
incidence
diagnostic
consultation médicale

---
N1-SUPERVISEE
Injections de toxine botulinique et hyperhidrose
http://www.sfdermato.org/media/pdf/information-patient/finfotbhidrose-757912730cfcbc9e45ef7e14c4ff426c.pdf
La toxine botulinique est issue de la culture d'une bactérie, Clostridium botulinum. Elle est utilisée depuis plusieurs années en ophtamologie et en neurologie et n'entraîne pas de risque infectieux. Son utilisation en dermatologie se fait pour le traitement de certaines rides de la face et pour l'hypersudation...
false
N
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
toxines botuliniques de type A
hyperhidrose
agents neuromusculaires
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Forum sur la transpiration excessive (hyperhidrose)
http://www.atoute.org/cgi-bin/dcforum/dcboard.cgi?az=list&forum=DCForumID24&conf=DCConfID6
forum destiné à permettre à ceux qui souffrent de transpiration excessive d'échanger et de partager leur vécu
false
N
France
français
forum et liste de diffusion patients
hyperhidrose

---
N3-AUTOINDEXEE
Injections de toxine botulinique et hyperhidrose
http://www.sfdermato.com/media/pdf/information-patient/finfotbhidrose-757912730cfcbc9e45ef7e14c4ff426c.pdf
2011
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
information patient et grand public
toxines botuliniques
injections
hyperhidrose

---
N3-AUTOINDEXEE
Analgésie congénitale avec hyperhidrose
Indifférence congénitale à la douleur avec hyperhidrose;Insensibilité congénitale à la douleur avec hyperhidrose;
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=217399
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
Canalopathie associée à une insensibilité congénitale à la douleur
hyperhidrose
analgésie congénitale
douleur

---
N3-AUTOINDEXEE
Efficacité à long terme de la sympathectomie thoracique haute par vidéo-thoracoscopie dans l'hyperhidrose essentielle des membres supérieurs
http://www.sfctcv.net/ftp/journal/jo_2009_3_07.pdf
2010
SFCTCV - Société Française de Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire
France
article de périodique
sympathectomie
thoracoscopie
membre supérieur
hyperhidrose
enregistrement sur magnétoscope

---
N1-SUPERVISEE
Hyperhidrose localisée : clinique et traitements
http://www.revmed.ch/numero-200-page-870.htm
L?hyperhidrose est une pathologie définie par une production excessive de sueur par les glandes sudorales eccrines dépassant les besoins de la thermorégulation. Dans la grande majorité des cas, l?hyperhidrose n?est pas liée à une affection sous-jacente et se présente sous la forme d?une transpiration abondante allant jusqu?au ruissellement généralement localisé au niveau axillaire ou palmaire. L?hyperhidrose entraîne un retentissement psychologique important pouvant être à l?origine d?un handicap socioprofessionnel majeur. Les traitements conservateurs de l?hyperhidrose sont souvent décevants dans les formes sévères. La toxine botulique, utilisée dans cette pathologie depuis plus de dix ans, représente une importante avancée thérapeutique qui permet une diminution drastique de la sudation et une amélioration rapide de la qualité de vie.
2010
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
hyperhidrose
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Transpiration excessive
http://www.sante.public.lu/fr/maladies/zone-corps/peau/transpiration-excessive/index.html
La transpiration, est un phénomène normal et nécessaire pour maintenir le corps à une température constante. Deux types de glandes sudoripares sécrètent de la sueur: les glandes eccrines (partout sur la peau mais en plus grand nombre aux aisselles, sur les mains, les pieds et le front) et les glandes apocrines (à l'aine et aux aisselles). La sueur eccrine est composée en grande partie d'eau et de sels, tandis que la sueur apocrine est riche en produits organiques (vitamine C, anticorps, urée, acide urique, ammoniac et acide lactique). C'est la combinaison transpiration-bactéries, lesquelles se trouvent sous la peau, qui cause les odeurs désagréables.
2009
false
true
false
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
Luxembourg
information patient et grand public
hyperhidrose

---
N3-AUTOINDEXEE
Sueurs nocturnes et sueurs froides
http://www.sante.public.lu/fr/maladies/zone-corps/peau/sueurs-nocturnes-et-sueurs-froides/index.html
La sudation excessive, qu'il s'agisse de sueurs nocturnes ou de sueurs froides, peut être la manifestation d'une maladie sous-jacente (elle indique que l'organisme ne va pas bien), comme elle peut être la conséquence d'un état émotionnel ou de certaines habitudes de vie.
2009
false
true
false
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
Luxembourg
information patient et grand public
dyssomnies
hyperhidrose

---
N1-SUPERVISEE
L'hyperhidrose focale : choisir l'approche thérapeutique selon son intensité
http://www.stacommunications.com/journals/leclinicien/2008/02-Fevrier%202008/067-Hyperhidrose.pdf
L'hyperhidrose (HH) se définit comme étant une sudation au-delà du volume requis pour la thermorégulation.
2008
false
N
Le Clinicien - la revue de formation médicale continue
Canada
français
hyperhidrose
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Séance d'injection unilatérale ou bilatérale de toxine botulique au niveau du creux axillaire
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_520046
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_520043
Indication du niveau de preuve, L'injection unilatérale ou bilatérale de toxine botulique (ou botulinique) au niveau du creux axillaire est proposée dans le traitement de l'hyperhidrose axillaire résistant aux traitements locaux, et entraînant un retentissement psychologique et social important. Le but de cette évaluation est de rendre un avis sur l'inscription à la liste des actes prévue à l'article L.162-1-7 du Code de la sécurité sociale, et sur ses conditions de réalisation de l'acte d'injection de toxine botulique dans le creux axillaire. La toxine botulique A (BOTOX ) a reçu un avis favorable de la Commission de la transparence en 2003 pour cette indication. La Haute Autorité de santé, dans ce rapport évalue le Service attendu de l'acte
2006
false
O
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
aisselle
résultat thérapeutique
toxines botuliniques de type A
neurotoxines
hyperhidrose
toxines botuliniques de type A
neurotoxines
agents neuromusculaires
agents neuromusculaires
évaluation des actes professionnels

---
Courriel
03/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.