Libellé préféré : hydrazines;

substance (CISMeF) : O;

Codes EINECS : 206-114-9;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
REVOLADE 25 mg, poudre pour suspension buvable - REVOLADE 75 mg, comprimé pelliculé
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2748397/fr/revolade
Mise à disposition de comprimés dosés à 75 mg et de sachets de poudre à 25 mg pour suspension buvable en complément des comprimés à 25 mg et 50 mg déjà disponibles. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par REVOLADE 75 mg, comprimé pelliculé et REVOLADE 25 mg, poudre pour suspension buvable est important : chez le patient âgé de 1 an et plus présentant un PTI chronique, réfractaire aux autres traitements (par exemple corticoïdes, immunoglobulines) ; chez le patient adulte présentant une aplasie médullaire acquise sévère qui est soit réfractaire à un traitement immunosuppresseur antérieur soit lourdement pré-traité et qui n’est pas éligible à une transplantation de cellules souches hématopoïétiques. Insuffisant Le service médical rendu par REVOLADE 75 mg, comprimé pelliculé et REVOLADE 25 mg, poudre pour suspension buvable est insuffisant dans le traitement de la thrombopénie chez le patient adulte ayant une infection chronique par le virus de l’hépatite C (VHC), lorsque le degré de la thrombopénie est le principal facteur empêchant l’initiation ou limitant la possibilité de maintenir un traitement optimal à base d’interféron. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Dans le traitement : du PTI chronique, réfractaire aux autres traitements (par exemple corticoïdes, immunoglobulines) chez le patient âgé de 1 an et plus, de l’aplasie médullaire acquise sévère (AMS) chez l’adulte qui est soit réfractaire à un traitement immunosuppresseur antérieur soit lourdement pré-traité et qui n’est pas éligible à une transplantation de cellules souches hématopoïétiques, ces spécialités sont des compléments de gamme qui n’apportent pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux présentations déjà inscrites.
2017
false
false
false
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
B02BX05 - eltrombopag
eltrombopag
administration par voie orale
REVOLADE
hydrazines
pyrazoles
benzoates

---
N1-VALIDE
REVOLADE (eltrombopag) - Risque d'hépatotoxicité sévère
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2016/59916a-fra.php
L’administration de REVOLADE peut causer une hépatotoxicité sévère et, potentiellement, une lésion hépatique mortelle. Des cas de lésions hépatiques médicamenteuses sévères avec REVOLADE ont été rapportés chez des patients durant les essais cliniques et post-commercialisation. Pour atténuer le risque d’hépatotoxicité sévère et, potentiellement, de lésion hépatique mortelle, les professionnels de la santé devraient : Doser l’alanine aminotransférase (ALT), l’aspartate aminotransférase (AST) et la bilirubine sériques avant d’entreprendre le traitement par REVOLADE, toutes les 2 semaines durant la phase d’ajustement posologique, puis 1 fois par mois lorsque la dose stable est établie. Cesser l’emploi de REVOLADE si les concentrations d’ALT : augmentent jusqu’à représenter 3 fois ou plus la limite supérieure de la normale (LSN) chez des patients affichant une fonction hépatique normale ou; augmentent jusqu’à représenter 3 fois ou plus les concentrations initiales, ou plus de 5 fois la LSN, selon le chiffre le plus bas, chez des patients affichant une hausse des transaminases avant le traitement. La monographie de produit canadienne de REVOLADE a été mise à jour afin de refléter cette nouvelle information sur l’innocuité...
2016
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
avis de pharmacovigilance
lésions hépatiques dues aux substances
eltrombopag
B02BX05 - eltrombopag
REVOLADE
recommandation de bon usage du médicament
continuité des soins
surveillance pharmacologique
administration par voie orale
alanine transaminase
aspartate aminotransferases
bilirubine
analyse chimique du sang
surveillance post-commercialisation des produits de santé
Canada
brochure pédagogique pour les patients
hydrazines
pyrazoles
benzoates

---
N1-VALIDE
REVOLADE (eltrombopag), agoniste des récepteurs à la thrombopoïétine (AMS)
Progrès thérapeutique mineur dans la prise en charge de l’aplasie médullaire acquise sévère, réfractaire et inéligible à l’allogreffe
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2671734/fr/revolade-ams
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2671734/fr/revolade-eltrombopag-agoniste-des-recepteurs-a-la-thrombopoietine-ams
Le service médical rendu par REVOLADE (eltrombopag) est important dans l’extension d’indication de l’AMM « chez les patients adultes présentant une aplasie médullaire acquise sévère (AMS) qui sont soit réfractaires à un traitement immunosuppresseur antérieur soit lourdement pré-traités et qui ne sont pas éligibles à une transplantation de cellules souches hématopoïétiques »...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
résultat thérapeutique
recommandation de bon usage du médicament
eltrombopag
eltrombopag
administration par voie orale
B02BX05 - eltrombopag
REVOLADE 25 mg, comprimé pelliculé
REVOLADE 50 mg, comprimé pelliculé
anémie aplasique
adulte
récepteurs à la thrombopoïétine
REVOLADE
hydrazines
pyrazoles
benzoates
hydrazines
pyrazoles
benzoates

---
N3-AUTOINDEXEE
Diméthyl-1,1 hydrazine
Numéro CAS : 57-14-7
http://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/pages/fiche-complete.aspx?no_produit=3236&nom=Diméthyl-1,1+hydrazine
CSST - Commission de la Santé et de la Sécurité au Travail
Montréal
Canada
fiche toxicologique
hydrazine
hydrazine
hydrazines

---
N3-AUTOINDEXEE
Hydrazine
Numéro CAS : 302-01-2
http://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/pages/fiche-complete.aspx?no_produit=4119&nom=Hydrazine
CSST - Commission de la Santé et de la Sécurité au Travail
Montréal
Canada
fiche toxicologique
hydrazine
hydrazines
hydrazine

---
N3-AUTOINDEXEE
Hydrazine hydraté
Numéro CAS : 7803-57-8
http://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/pages/fiche-complete.aspx?no_produit=644567&nom=Hydrazine+hydraté
CSST - Commission de la Santé et de la Sécurité au Travail
Montréal
Canada
fiche toxicologique
hydrazine
hydrazine
hydrazines

---
N1-VALIDE
Hydrazine, hydrate d'hydrazine et solutions aqueuses
fiche toxicologique INRS n 21
http://www.inrs.fr/accueil/produits/bdd/doc/fichetox.html?refINRS=FT%2021
caractéristiques, risques, réglementation, recommandations
false
N
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
hydrazines
hydrazines
hydrazines
hydrazines
hydrazines
exposition professionnelle
maladies professionnelles
valeurs de référence
hydrazine
recommandation
fiche toxicologique

---
N1-SUPERVISEE
HYDRAZINE
N CAS : 302-01-2
http://www.cdc.gov/niosh/ipcsnfrn/nfrn0281.html
false
N
NIOSH - National Institute for Occupational Safety and Health
France
français
hydrazines
hydrazine
fiche toxicologique

---
N3-AUTOINDEXEE
Hydrazine
http://www.substitution-cmr.fr/index.php?id=112&tx_kleecmr_pi3[uid]=13&cHash=c4927efe4e
2009
Substitution CMR
fiche toxicologique
hydrazines
hydrazine
hydrazine

---
N3-AUTOINDEXEE
Hydrazine - Traitement anticorrosion des chaudières
Fiche d'aide à la substitution des cancérogènes
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=FAS%2016
2008
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
hydrazine
hydrazines
hydrazine
cancérogènes

---
N1-VALIDE
Seuils de Toxicité Aiguë de l'Hydrazine (NH2NH2)
http://www.ineris.fr/centredoc/seuil_hydrazine_seuils.pdf
valeurs officielles existantes, données de toxicité chez l'homme et l'animal (effets létaux et non létaux), analyse des données de toxicité, revue des résultats ; 28 pages
2003
false
N
INERIS
Verneuil-en-Halatte
France
français
valeurs de référence
tests de toxicité aigüe
humains
animaux
hydrazines
cancérogènes
rapport

---
Courriel
22/10/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.