Libellé préféré : hépatologie;

Acronyme CISMeF : hépato;

vrai Meta (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Tumeurs neuroendocrines digestives
http://www.snfge.org/content/11-tumeurs-neuroendocrines-digestives
http://www.snfge.org/sites/default/files/SNFGE/TNCD/tncd_tne_version_finale_2016.pdf
http://www.snfge.org/download/file/fid/2135
Les tumeurs neuroendocrines (TNE) primitives peuvent se situer dans tout l’appareil digestif, incluant le tube digestif (de l’oesophage à l’anus), le pancréas et exceptionnellement le foie, la vésicule biliaire… • On distingue les tumeurs fonctionnelles (responsables de symptômes cliniques liés à une production tumorale de peptides ou d’amines) nécessitant un traitement symptomatique spécifique, des tumeurs non fonctionnelles (sans symptôme clinique lié à une production de peptides ou d’amines)
2017
false
false
false
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs neuroendocrines
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs neuroendocrines
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs neuroendocrines
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs neuroendocrines
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs du foie
antinéoplasiques
algorithme

---
N1-SUPERVISEE
MIKICORT 3 mg, gélule gastro-résistante - budésonide
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2758093/fr/mikicort
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1736004/fr/mikicort?xtmc=&xtcr=1
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1147579/rafton
Le service médical rendu par MIKICORT 3 mg reste important dans : le traitement d’attaque de la maladie de Crohn d’intensité légère à modérée, affectant l’iléon et/ou le côlon ascendant ; le traitement symptomatique de la diarrhée chronique liée à la colite collagène et ; le traitement de l’hépatite auto-immune sans cirrhose...
2017
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
maladie chronique
traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie
hépatite auto-immune
MIKICORT 3 mg, gélule gastro-résistante
budésonide
administration par voie orale
remboursement par l'assurance maladie
adulte
maladie de Crohn
résultat thérapeutique
colite collagène
diarrhée
anti-inflammatoires
glucocorticoïdes
A07EA06 - budésonide
avis de la commission de transparence
MIKICORT
62052833
3400892939377

---
N2-AUTOINDEXEE
Actualisation des actes de biologie médicale relatifs au diagnostic et à la prise en charge des hépatites B, C et D
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2653624/fr/actualisation-des-actes-de-biologie-medicale-relatifs-au-diagnostic-et-a-la-prise-en-charge-des-hepatites-b-c-et-d
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2737483/fr/actualisation-des-actes-de-biologie-medicale-relatifs-au-diagnostic-et-a-la-prise-en-charge-des-hepatites-b-c-et-d-argumentaire
L’objectif de ce travail est d’évaluer la pertinence de l’actualisation de la liste des actes de biologie médicale, pris en charge par l’assurance maladie en France, et de recenser les indications des actes indiqués dans le diagnostic et le suivi des hépatites virales B, C et D.
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
évaluation technologique
biologie
Diagnostic biologique
hépatite virale
hepatite
hépatite C
hépatite B
diagnostic
hépatite D
gestion des soins aux patients
diagnostic biologique
hépatite virale b
médical
hepatite
hépatite virale c
relatif
techniques de laboratoire clinique

---
N3-AUTOINDEXEE
MIKICORT 9 mg, granulés gastro-résistants (code CIS : 63115432)
Inscription
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2740886/fr/mikicort
Mise à disposition d'un dosage à 9 mg sous forme de granulés gastro-résistants en complément du 3 mg en gélules gastro-résistantes. Le service médical rendu par MIKICORT 9 mg, granulés gastro-résistants est important dans les indications de l’AMM. Cette spécialité est un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport à la spécialité (MIKICORT 3 mg) déjà inscrite...
2017
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
MIKICORT

---
N2-AUTOINDEXEE
Les hépatites B et C
http://www.rfi.fr/emission/20170130-hepatites-b
A l’occasion du 10ème Congrès des Hépatites qui se tient les 30 et 31 janvier 2017, au Palais des Congrès de Paris. 400 millions de personnes sont infectées par les virus de l’hépatite B et C dans le monde, maladies qui seraient responsables du décès de 1,45 millions d’après la revue scientifique The Lancet, un chiffre en constante augmentation. Maladie dite silencieuse, l’OMS estime que seule une personne sur 20 atteintes d’une hépatite le sait, et seul 1% des malades est traité. Quelles sont les avancées dans les traitements ?
2017
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
hepatite
hépatite B
hépatite virale b
hépatite C
hépatite virale
hepatite
hépatite virale c

---
N1-SUPERVISEE
PROSTATEP
Mise à disposition d'une nouvelle spécialité à base de fluorocholine.
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2746198/fr/prostatep
Le service médical rendu par PROSTATEP 500 MBq/mL, solution injectable est important dans les indications de l'AMM. PROSTATEP 500 MBq/mL n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux autres spécialités à base de fluorocholine indiquées dans le bilan d’extension du cancer de la prostate chez les patients à haut risque (IASOCHOLINE, FLUOROCHOL et FLUOROCHOLINE CIS Bio International). PROSTATEP 500 MBq/mL n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux autres spécialités à base de fluorocholine et ayant l’AMM dans l’indication carcinome hépatocellulaire (IASOCHOLINE et FLUOROCHOL)...
2017
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information sur le médicament
injections veineuses
radiopharmaceutiques
tumeurs de la prostate
carcinome hépatocellulaire
tomographie par émission de positons
V09IX07 - fluorométhylcholine (18F)
radio-isotopes du fluor
fluorocholine
remboursement par l'assurance maladie
PROSTATEP
PROSTATEP 500 MBq/mL, solution injectable
métastase tumorale
adulte
récidive tumorale locale
stade de la tumeur
choline
choline

---
N1-VALIDE
Avis relatif aux tensions d’approvisionnement de vaccins contre l’hépatite A et l’hépatite B
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20170214_vaccinhepAetBtensionsapprov.pdf
Les difficultés d’approvisionnement des vaccins hépatite A adultes se poursuivent et justifient le maintien des recommandations de l’avis du Haut Conseil de santé publique (HCSP) du 19 mai 2016. Des difficultés d’approvisionnement des vaccins hépatite B adulte sont constatées, elles entraînent la nécessité de revoir les schémas vaccinaux et de définir des critères de priorisation parmi les personnes pour lesquelles le vaccin est recommandé. Le HCSP recommande de vacciner, en priorité : les personnes qui dans le cadre de leur exercice professionnel sont soumises à l’obligation vaccinale, notamment les professionnels de santé exposés au risque de contamination dans un établissement de soins, les élèves ou les étudiants des professions de santé et les militaires à l’incorporation ; les autres personnes en fonction de l’importance de leur exposition au risque (cf liste précise annexée à l’avis)...
2017
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
vaccination
hépatite A
hépatite B
J07BC01 - hépatite B, antigène purifié
vaccin antihépatite B
France
vaccins antihépatite A
calendrier vaccinal
recommandation de bon usage du médicament
sujet immunodéprimé
voyage
nourrisson
enfant
rappel de vaccin
adulte
mucoviscidose
maladies professionnelles
exposition professionnelle
ENGERIX B
HBVAXPRO
Twinrix
vaccins combinés
J07BC20 - associations de vaccins contre l'hépatite
TWINRIX
FENDRIX
nouveau-né
vaccin antihépatite B
vaccins antihépatite A

---
N3-AUTOINDEXEE
REVOLADE 25 mg, poudre pour suspension buvable - REVOLADE 75 mg, comprimé pelliculé
Mise à disposition de comprimés dosés à 75 mg et de sachets de poudre à 25 mg pour suspension buvable en complément des comprimés à 25 mg et 50 mg déjà disponibles.
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2748397/fr/revolade
Le service médical rendu par REVOLADE 75 mg, comprimé pelliculé et REVOLADE 25 mg, poudre pour suspension buvable est important : chez le patient âgé de 1 an et plus présentant un PTI chronique, réfractaire aux autres traitements (par exemple corticoïdes, immunoglobulines) ; chez le patient adulte présentant une aplasie médullaire acquise sévère qui est soit réfractaire à un traitement immunosuppresseur antérieur soit lourdement pré-traité et qui n’est pas éligible à une transplantation de cellules souches hématopoïétiques. Insuffisant Le service médical rendu par REVOLADE 75 mg, comprimé pelliculé et REVOLADE 25 mg, poudre pour suspension buvable est insuffisant dans le traitement de la thrombopénie chez le patient adulte ayant une infection chronique par le virus de l’hépatite C (VHC), lorsque le degré de la thrombopénie est le principal facteur empêchant l’initiation ou limitant la possibilité de maintenir un traitement optimal à base d’interféron. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Dans le traitement : du PTI chronique, réfractaire aux autres traitements (par exemple corticoïdes, immunoglobulines) chez le patient âgé de 1 an et plus, de l’aplasie médullaire acquise sévère (AMS) chez l’adulte qui est soit réfractaire à un traitement immunosuppresseur antérieur soit lourdement pré-traité et qui n’est pas éligible à une transplantation de cellules souches hématopoïétiques, ces spécialités sont des compléments de gamme qui n’apportent pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux présentations déjà inscrites.
2017
false
false
false
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
B02BX05 - eltrombopag
eltrombopag
administration par voie orale
eltrombopag 75 mg comprimé
eltrombopag (produit)
comprimés
suspension buvable
REVOLADE
hydrazines
pyrazoles
benzoates

---
N2-AUTOINDEXEE
REVOLADE (RI thrombopénie VHC aplasie médullaire)
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2748739/fr/revolade-ri-thrombopenie-vhc-aplasie-medullaire
Maintien du remboursement dans l'aplasie médullaire acquise sévère mais avis défavorable à la prise en charge dans la thrombopénie des adultes ayant une infection chronique par le VHC. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par REVOLADE (eltrombopag) reste important dans l'indication Aplasie médullaire acquise sévère. Insuffisant Le service médical rendu par REVOLADE est insuffisant dans l’indication Thrombopénie des adultes ayant une infection chronique par le VHC au regard de la stratégie thérapeutique actuelle.
2017
false
false
false
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
hepacivirus
hypoplasie de la moelle osseuse
anémie aplasique
thrombopénie
thrombopénie
REVOLADE

---
N3-AUTOINDEXEE
UNACIM INJECTABLE
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2748748/fr/unacim-injectable
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par UNACIM reste important dans les infections suivantes : respiratoires et ORL : sinusite aiguë, exacerbation aiguë de bronchite chronique obstructive, pneumonie communautaire de l’adulte avec facteur de risque mais sans signe de gravité, otite moyenne aiguë, rénales et urogénitales (y compris les gonococcies), digestives et biliaires, gynécologiques, cutanées et sous-cutanées, ostéo-articulaires. Insuffisant Le service médical rendu par cette spécialité reste insuffisant dans les infections respiratoires et ORL suivantes : rhinites, rhinopharyngites, laryngites, trachéites, bronchites et les pneumopathies aiguës du sujet sain, angines aiguës.
2017
false
false
false
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
remboursement par l'assurance maladie
UNACIM INJECTABLE 1 g, poudre et solution pour usage parentéral
sultamicilline
J01CR01 - ampicilline et inhibiteur d'enzyme
UNACIM
injections
ampicilline
sulbactam

---
N3-AUTOINDEXEE
VACCINS ANTI-HEPATITE A ADULTES -HAVRIX 1440 U/1ml ADULTES, suspension injectable en seringue pré-remplie - Rupture de stock VAQTA 50 U/1 ml, suspension injectable en seringue pré-remplie - Tensions d'approvisionnement
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Ruptures-de-stock-des-medicaments/VACCINS-ANTI-HEPATITE-A-ADULTES-HAVRIX-1440-U-1ml-ADULTES-suspension-injectable-en-seringue-pre-remplie-Rupture-de-stock-VAQTA-50-U-1-ml-suspension-injectable-en-seringue-pre-remplie-Tensions-d-approvisionnement
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
suspension
adulte
seringue
hepatite
vaccin
adulte
vaccins
tension
injections
vaccination
injection
hypertension artérielle
Prairie
hepatite
Vaqta
seringues
suspensions
vaccination / médication préventive
vaccine
VAQTA
rupture
lacération
vaccination
hépatite
hépatite
rupture
vaccins antihépatite A

---
N3-AUTOINDEXEE
Surveillance des maladies infectieuses chez les utilisateurs de drogues par injection : Épidémiologie du VIH 1995-2015 – Épidémiologie du VHC 2003-2015
https://www.inspq.qc.ca/publications/2227
Le réseau SurvUDI effectue une surveillance des infections par le VIH et par le VHC parmi les utilisateurs de drogues par injection au Québec et à Ottawa, ainsi que le suivi des facteurs de risque de ces infections. Cette publication concerne les données obtenues de 1995 à 2015. Le réseau SurvUDI est un réseau de surveillance épidémiologique chez les utilisateurs de drogues par injection (UDI) implanté au Québec et à Ottawa depuis 1995. Son objectif est la surveillance des infections par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et par le virus de l’hépatite C (VHC) parmi les personnes UDI ainsi que le suivi des facteurs de risque de ces infections. Plusieurs changements ont été observés au cours des années, et les analyses effectuées ont souvent permis d’adapter les interventions auprès des personnes UDI.
2017
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
maladies transmissibles
Maladie
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
utilisateur de drogue
vih
injections
virus de l'immunodéficience humaine
Drogués
usagers de drogues
hepacivirus
injection
épidémiologie
maladie infectieuse
maladie

---
N2-AUTOINDEXEE
L'hépatite A
http://www.rfi.fr/emission/20170418-hepatite
L'hépatite A est une maladie infectieuse virale du foie. Contrairement à l’hépatite B et à l’hépatite C, l’hépatite A n’entraîne pas de maladie hépatique chronique, et est rarement mortelle. Dans les pays en développement où les conditions sanitaires et l’hygiène sont médiocres, 90 % des enfants ont été infectés par l’hépatite A avant l’âge de 10 ans. Quelles peuvent être ses conséquences ? Quels sont les moyens de prévention ? Comment la dépister et la soigner ? Existe-t-il un vaccin ?
2017
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
hépatite virale a
hepatite
hépatite A
hépatite virale
hepatite

---
N2-AUTOINDEXEE
Hépatite C
http://canadiantaskforce.ca/lignesdirectrives/lignes-directrices-publiees/hepatite-c/?lang=fr
Cette recommandation s’applique aux adultes asymptomatiques qui ne présentent pas un risque élevé d’hépatite C. Elle ne s’applique pas aux femmes enceintes ou aux adultes à risque élevé d’hépatite C, incluant les individus utilisant actuellement ou ayant des antécédents d’utilisation de drogues injectables, les individus ayant été incarcérés, les immigrants de régions où l’hépatite C est endémique, les individus ayant reçu des soins de santé à un endroit ou les précautions universelles sont inadéquates, les individus qui ont reçu une transfusion sanguine, des produits du sang ou une greffe d’organe avant 1992 au Canada, les patients hémodialysés, les individus ayant été blessés par une seringue ou les individus exposés àd’autres risques parfois associés à l’exposition au VHC. Le GECSSP base ses recommandations sur l’équilibre général entre les bénéfices possibles et les inconvénients du dépistage, sur les préférences et les valeurs des patients reliées au dépistage ainsi que sur les considérations reliées à la faisabilité, à l’acceptabilité, à l’utilisation des ressources et à l’équité. Le GECSSP continuera de surveiller de près les développements scientifiques et politiques reliés au dépistage et l’accès au traitement des patients au Canada.
2017
false
false
false
GECSSP - Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs
France
français
recommandation professionnelle
hépatite C
hépatite virale
hépatite virale c
hepatite
hepatite

---
N2-AUTOINDEXEE
Guide pour la prophylaxie après une exposition au VIH, au VHB et au VHC dans un contexte non professionnel
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000319/
Ce guide présente les recommandations sur la prise en charge des personnes exposées sexuellement ou accidentellement à du sang et à d'autres liquides biologiques susceptibles de transmettre des infections à diffusion hématogène (VIH, VHC, VHB). Ces recommandations visent à améliorer la prise en charge des personnes exposées par l’évaluation des risques associés aux expositions et le suivi des personnes exposées
2017
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
vih
hepacivirus
effets de l'exposition à un agent externe
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
non professionnel
précis
virus de l'hépatite B
état post-
traitement prophylactique
prophylaxie après exposition
virus de l'immunodéficience humaine

---
N1-VALIDE
REVOLADE PTI adulte non splénectomisé PTI enfant RI PTI adulte splénectomisé
Progrès thérapeutique mineur dans le purpura thrombopénique auto-immun chronique en échec aux traitements habituels, chez l’adulte non splénectomisé sans contre-indication à la chirurgie. Progrès thérapeutique modéré dans le purpura thrombopénique auto-immun chronique en échec aux traitements habituels chez l'enfant 1an.
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2752842/fr/revolade-pti-adulte-non-splenectomise-pti-enfant-ri-pti-adulte-splenectomise
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2752842/fr/revolade-eltrombopag-agonistes-des-recepteurs-a-la-thrombopoietine-pti-adulte-non-splenectomise-pti-enfant-ri-pti-adulte-splenectomise
Dans le traitement du PTI chronique, réfractaire aux autres traitements (par exemple corticoïdes, immunoglobulines), le service médical rendu par REVOLADE : est important dans l’extension d’indication, c’est-à-dire chez l’adulte non splénectomisé sans contre-indication à la chirurgie ; reste important chez l’adulte splénectomisé ou non splénectomisé quand la chirurgie est contre-indiquée. Le service médical rendu par REVOLADE est important chez l’enfant de 1 an et plus présentant un PTI chronique, réfractaire aux autres traitements (par exemple corticoïdes, immunoglobulines)...
2017
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
anglais
corticothérapie
enfant
purpura thrombopénique idiopathique chronique
eltrombopag 75 mg comprimé
recommandation de bon usage du médicament
REVOLADE 25 mg, comprimé pelliculé
REVOLADE 50 mg, comprimé pelliculé
eltrombopag
hydrazines
pyrazoles
benzoates
récepteurs à la thrombopoïétine
administration par voie orale
B02BX05 - eltrombopag
remboursement par l'assurance maladie
médicament orphelin
adulte
purpura thrombopénique idiopathique
maladie chronique
splénectomie
continuité des soins
résultat thérapeutique
REVOLADE
avis de la commission de transparence
60757264
61736230
3400893519653
3400893519714

---
N1-VALIDE
ALFALASTIN (alpha-1 antitrypsine humaine), inhibiteur de protéinases
Réévaluation SMR et ASMR : Pas d’avantage clinique démontré par rapport à la prise en charge habituelle de l'emphysème des patients déficitaires en alpha-1 antitrypsine
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2751858/fr/alfalastin-alpha-1-antitrypsine-humaine-inhibiteur-de-proteinases
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2751858/fr/alfalastin
ALFALASTIN a l’AMM dans le traitement substitutif des formes graves de déficit primitif en alpha-1 antitrypsine chez l’adulte de phénotype PiZZ ou PiSZ avec emphysème pulmonaire. Le traitement est à mettre en œuvre le plus tôt possible, dès la manifestation des premiers signes d'emphysème. Il est à poursuivre soit de façon continue, surtout en cas d'emphysème très évolutif, soit par cures discontinues lors des poussées infectieuses broncho-pulmonaires. La pertinence clinique de l’effet observé sur le ralentissement de la perte de densité parenchymateuse pulmonaire avec ALFALASTIN par rapport au placebo ne peut pas être estimée. Le service médical rendu par ALFALASTIN reste faible dans l’indication de l’AMM..
2017
false
false
false
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
résultat thérapeutique
ALFALASTIN
ALFALASTIN 33,33 mg/ml, poudre et solvant pour solution injectable
injections veineuses
B02AB02 - alpha 1 antitrypsine
inhibiteurs de la sérine protéinase
inhibiteurs de la sérine protéinase
déficit en alpha-1-antitrypsine
alpha-1-Antitrypsine
alpha-1-Antitrypsine
emphysème pulmonaire
emphysème pulmonaire lié à un déficit en alpha-1 antitrypsine

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge de l'hépatite C en milieu carcéral : dépistage et facteurs de risque de l'hépatite C chez les arrivants en prison de la métropole lilloise en 2016
http://pepite.univ-lille2.fr/notice/view/UDSL2-workflow-7713
Contexte : En France, on estime qu’environ 344 500 personnes sont porteuses du virus de l’hépatite C (VHC). C’est un problème prioritaire en médecine en milieu carcéral. L’objectif principal de l’étude était d’estimer la prévalence de l’infection par le VHC chez les arrivants en prison de la métropole lilloise au cours de l’année 2016 Méthode : L’étude était multicentrique, prospective, observationnelle, descriptive, de prévalence. Elle se déroulait du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2016 dans les prisons de la métropole lilloise. Les hommes arrivant en prison, ayant accepté la consultation médicale d’arrivée et les sérologies de dépistage, étaient inclus
2017
false
false
false
PEPITE - Panorama des productions universitaires - Université Lille 2 Droit et Santé
France
français
thèse ou mémoire
évaluation des risques
prisons
Dépistage
hepatite
hépatite virale
médial
facteurs de risque
gestion des soins aux patients
hépatite C
facteur de risque
prison
hépatite virale c
hepatite

---
N1-SUPERVISEE
OCALIVA (acide obéticholique), acide biliaire
Pas d’avantage clinique démontré dans le traitement de la cholangite biliaire primitive en association à l’acide ursodésoxycholique chez les adultes insuffisamment répondeurs à l’AUDC, ou en monothérapie chez les adultes qui ne tolèrent pas l’AUDC
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2773278/fr/ocaliva
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2773278/fr/ocaliva-acide-obeticholique-acide-biliaire
Le service médical rendu par OCALIVA est important dans l’indication de l’AMM : « OCALIVA est indiqué dans le traitement de la cholangite biliaire primitive (également appelée « cirrhose biliaire primitive») en association avec l’acide ursodésoxycholique (AUDC) chez les adultes présentant une réponse insuffisante à l’AUDC ou en monothérapie chez les adultes qui ne tolèrent pas l’AUDC. » La Commission considère que, dans l’attente des résultats des études en cours, OCALIVA n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) chez les patients avec cholangite biliaire primitive en échec ou intolérants à l’AUDC...
2017
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
résultat thérapeutique
médicament orphelin
angiocholite
cholangite primitive
acide obéticholique
A05AA04 - acide obéticholique
adulte
association de médicaments
acide ursodésoxycholique
administration par voie orale
OCALIVA
OCALIVA 5 mg, comprimé
OCALIVA 10 mg, comprimé
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
chénodiol
chénodiol

---
N2-AUTOINDEXEE
Les hépatites virales
http://www.rfi.fr/emission/20170620-hepatites-virales
Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 325 millions de personnes vivent dans le monde avec une infection chronique par le virus de l’hépatite B ou de l’hépatite C. A l’occasion de la Journée nationale de lutte contre les hépatites virales, nous faisons un point sur les avancées dans les traitements des Hépatites C et B. Comment rendre ces médicaments accessibles dans les pays du Sud ?
2017
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
hépatite virale
hépatites virales humaines
hepatite virale
Hépatite
hépatite virale
hepatite
hépatite

---
N2-AUTOINDEXEE
La prise en charge de la toxicomanie et de l’hépatite C au Kenya
http://www.rfi.fr/emission/20170615-prise-charge-toxicomanie-hepatite-kenya
Le Kenya est l’un des pays qui compte le plus d’usagers de drogues par voie intraveineuse au monde. Ainsi sur les quelque 130 000 usagers de drogue recensés dans ce pays de 48 millions d’habitants, plus de 18 000 seraient des injecteurs, un chiffre certainement sous-évalué. Stigmatisés par la population et par les professionnels de santé, les usagers de drogue n’ont pas accès aux soins, dont ils ont pourtant besoin, en raison de comportement à risques. Au Kenya, plus de 18% des consommateurs de drogue sont séropositifs, et plus de 30% d’entre eux ont une hépatite C. Des chiffres bien supérieurs au reste de la population. Quels sont les programmes sanitaires mis en place dans le pays pour assurer la prise en charge de ces usagers et éviter l’augmentation des maladies infectieuses?
2017
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
Kenya
toxicomanie
hepatite
gestion des soins aux patients
hépatite virale
troubles liés à une substance
hépatite C
hépatite virale c
toxicomanie
hepatite

---
N3-AUTOINDEXEE
Surveillance des hépatites B et C
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-infectieuses/2017/Surveillance-des-hepatites-B-et-C
À l’occasion de la Journée nationale de lutte contre les hépatites B et C, ce bulletin présente les données de surveillance du dépistage et du diagnostic des hépatites B et C ainsi que de la couverture vaccinale contre l’hépatite B.
2017
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
rapport
hepatite
hépatite B
hépatite virale
hépatite C
hepatite
hépatite virale b
hépatite virale c

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport de l’enquête épidémiologique sur l’augmentation des réactions locales importantes et des cellulites à la suite de l’administration des vaccins ProQuad et Infanrix hexa
https://www.inspq.qc.ca/publications/2271
En janvier 2016, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a demandé à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) d’investiguer une augmentation du nombre de réactions importantes au site d’injection survenant à la suite des vaccins administrés lors de la visite prévue pour les nourrissons âgés de 18 mois, qui avaient été déclarées au programme de surveillance passive des effets secondaires possiblement reliés à l’immunisation (ESPRI) en 2015 et d’émettre des recommandations au programme de vaccination, si nécessaire.
2017
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
France
français
rapport
rapport (information)
Administration
études épidémiologiques
INFANRIX HEXA
Épidémiologie
vaccination
vaccination
vaccins
Cellulite sous-cutanée
enquêteur
vaccine
majeur
vaccin
vaccination / médication préventive
PROQUAD
Infanrix hexa
cellulite
rapport albumine/globuline
Cellulite
Épidémiologistes
local
augmenté
rapport de recherche
organisation et administration
épidémiologie
Cellulite sous-cutanée
Vaccin diphtérique - tétanique - coquelucheux acellulaires - antipoliomyélitique inactivé - antihaemophilus B conjugué - antihépatite B
Épidémiologistes
vaccins combinés
vaccin antipoliomyélitique inactivé
vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche
vaccin antihépatite B
vaccins antihaemophilus

---
N1-VALIDE
Vaccins anti-hépatite B: note de synthèse de l’OMS
http://www.who.int/wer/2017/wer9227/fr/
Le présent document remplace la précédente note de synthèse sur les vaccins anti-hépatite B, publiée par l’OMS en 2009.2 Il fournit des informations actualisées sur les vaccins anti-hépatite B, leur conservation, leur transport et leur distribution, et émet des recommandations concernant les groupes cibles et les calendriers de vaccination.
2017
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
recommandation de santé publique
hépatite B
vaccin antihépatite B
calendrier vaccinal
hépatite B

---
N2-AUTOINDEXEE
Programme de vaccination contre l'hépatite B en milieu scolaire – Questions et réponses à l'intention des intervenants
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001468/
Ce document a été développé afin de répondre aux questions des vaccinateurs en lien avec le Programme de vaccination contre l’hépatite B en milieu scolaire.
2017
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
France
français
brochure pédagogique pour les patients
information scientifique et technique
Twinrix
hepatite
vaccination contre l'hépatite b
vaccination
vaccination / médication préventive
intention
hépatite virale
programmes de vaccination
établissements scolaires
médial
questions-réponses
vaccin antihépatite B
hepatite
Hépatite B
questions-réponses
hépatite B
vaccins antihépatite A
vaccins combinés

---
N1-VALIDE
INSTRUCTION N DGS/CORRUSS/SP1/PP2/DGOS/PF2/RH1/2017/196 du 9 juin 2017 relative à la mise en oeuvre de dispositifs spécifiques de gestion des vaccins adultes contre l'hépatite B disponibles en France pendant la période de pénurie
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=42374
Résumé : Les vaccins adultes contre l’hépatite B, ENGERIX B 20 microgrammes/1 ml , suspension injectable en seringue préremplie du laboratoire GLAXOSMITHKLINE (GSK) et HBVAXPRO 10 microgrammes , suspension injectable en seringue préremplie du laboratoire MSD Vaccins connaissent des tensions d’approvisionnement depuis janvier 2017. Ces tensions devraient perdurer au moins jusqu’en février 2018...
2017
false
false
false
Legifrance
France
français
vaccin antihépatite B
adulte
France
ENGERIX B 20 microgrammes/1 ml, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin de l'hépatite B (ADNr), (adsorbé) (VHB)
ENGERIX B
HBVAXPRO
HBVAXPRO 10 microgrammes, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin de l'hépatite B (ADNr)
J07BC01 - hépatite B, antigène purifié
hépatite B
vaccination
Pénurie
étudiant profession médicale ou paramédicale
texte législatif
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-SUPERVISEE
TROLOVOL - Plomb
Extension d'indication
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2788582/fr/trolovol-plomb
Le service médical rendu par TROLOVOL, 300 mg, comprimé pelliculé est insuffisant pour justifier sa prise en charge par la solidarité nationale dans l’indication de l’AMM « traitement de l’intoxication au plomb »...
2017
false
false
false
Insuffisant
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
intoxication par le plomb
administration par voie orale
résultat thérapeutique
TROLOVOL 300 mg, comprimé pelliculé
pénicillamine
pénicillamine
antidotes
antidotes
chélateurs
chélateurs
TROLOVOL

---
N2-AUTOINDEXEE
L’hépatite E
https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99h%C3%A9patite-e
L’hépatite E est une maladie habituellement bénigne, cependant elle peut parfois engendrer de graves complications pouvant aller jusqu’à la mort (notamment chez les personnes sensibles telles que les femmes enceintes ou les personnes ayant une maladie du foie). L’Anses a été saisie dès 2009 afin d’évaluer le rôle de certains produits alimentaires dans la transmisson de cette maladie. Elle a rendu plusieurs avis et produits d'expertise en lien avec l'évaluation du risque lié au virus de l'hépatite E.
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
hepatite
hépatite E
hépatite
hepatite

---
N1-VALIDE
INSTRUCTION N DGOS/PF2/DGS/SP2/DSS/1C/2017/246 du 3 août 2017 relative à l’élargissement de la prise en charge par l’assurance maladie du traitement de l’hépatite C par les nouveaux agents anti-viraux d’action directe (AAD) à tous les stades de fibrose hépatique pour les indications prévues par l’autorisation de mise sur le marché et à la limitation de la tenue d’ une réunion de concertation pluridisciplinaire pour les initiations de traitement à des situations particulières listées
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=42484
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2017/08/cir_42484.pdf
Cette instruction précise les évolutions des modalités organisationnelles de prise en charge des patients porteurs de l’hépatite C par les agents anti-viraux d’action directe (AAD), avec d’une part l’élargissement de la prise en charge par l’assurance maladie à tous les stades de fibrose hépatique et d’autre part, la tenue d’une réunion de concertation pluridisciplinaire limitée à des indications thérapeutiques bien circonscrites..
2017
false
false
false
Legifrance
France
français
texte législatif
remboursement par l'assurance maladie
hépatite C chronique
ZEPATIER
ZEPATIER 50 mg/100 mg, comprimé pelliculé
association elbasvir grazoprévir
dasabuvir
EXVIERA
EXVIERA 250 mg, comprimé pelliculé
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
antiviraux
VIEKIRAX
VIEKIRAX 12,5 mg/75 mg/50 mg, comprimé pelliculé
ritonavir
ombitasvir + paritaprévir + ritonavir sous forme orale (produit)
ombitasvir
paritaprévir
J05A - antiviraux à action directe
daclatasvir
DAKLINZA
DAKLINZA 30 mg, comprimé pelliculé
DAKLINZA 60 mg, comprimé pelliculé
administration par voie orale
Siméprévir
OLYSIO
OLYSIO 150 mg, gélule
EPCLUSA
EPCLUSA 400 mg/100 mg, comprimé pelliculé
association sofosbuvir velpatasvir
HARVONI
HARVONI 90 mg/400 mg, comprimé pelliculé
association lédipasvir sofosbuvir
SOVALDI
SOVALDI 400 mg, comprimé pelliculé
concertation multidisciplinaire (procédure)
réunion de l'équipe médicale interdisciplinaire
ABT-333
ABT-267
ABT-450
BMS-790052
Benzofuranes
association médicamenteuse
Imidazoles
quinoxalines
Sofosbuvir
carbamates
composés hétérocycliques avec 4 noyaux ou plus
benzimidazoles
fluorènes
Uridine monophosphate
Uridine monophosphate
sulfonamides
uracile
uracile
anilides
composés macrocycliques

---
N2-AUTOINDEXEE
La cholecystectomie
http://www.chirurgie-viscerale.org/files/medias/files/Fiches-Patient/FICHE%20D_INFORMATION%20PATIENT%20LA%20CHOLECYSTECTOMIE%20ou%20ABLATION%20DE%20LA%20VESICULE%20BILIAIRE.pdf
Des fiches d’information aux patients, validées par les sociétés savantes. Elles ont été conçues pour être remises aux patients conformément aux dispositions légales.
false
false
false
chirurgie-viscerale.org
France
français
brochure pédagogique pour les patients
cholécystectomie
cholécystectomie

---
N2-AUTOINDEXEE
L'hépatectomie
http://www.chirurgie-viscerale.org/files/medias/files/Fiches-Patient/FICHE%20D_INFORMATION%20PATIENT%20HEPATECTOMIE.pdf
Des fiches d’information aux patients, validées par les sociétés savantes. Elles ont été conçues pour être remises aux patients conformément aux dispositions légales.
false
false
false
chirurgie-viscerale.org
France
français
brochure pédagogique pour les patients
hépatectomie
hépatectomie

---
N2-AUTOINDEXEE
Hépatite C et troubles psychiatriques
http://www.sudoc.fr/203069056
Dans ce travail, nous allons nous intéresser aux différents liens qui existent entre les troubles psychiatriques et l'hépatite C, après avoir fait un rappel sur les connaissances actuelles de la maladie et de son traitement
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Psychiatrie
trouble
psychiatre
hépatite C
hépatite virale
hepatite
psychiatres
hépatite virale c
hepatite
psychiatrique
troubles mentaux
psychiatrie

---
N2-AUTOINDEXEE
Sommaire des motifs de décision (SMD) portant sur Defitelio (défibrotide sodique)
https://hpr-rps.hres.ca/reg-content/sommaire-motif-decision-detailTwo.php?lang=fr&linkID=SBD00364
Defitelio, un agent antithrombotique, a été autorisé pour le traitement des patients adultes et pédiatriques atteints d'une maladie veino-occlusive (MVO) hépatique, également appelée syndrome d'obstruction sinusoïdale (SOS), associée à un dysfonctionnement rénal ou pulmonaire, à la suite d'une transplantation de cellules souches hématopoïétiques (TCSH)...
2017
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
information sur le médicament
défibrotide
DEFITELIO
défibrotide
syndromes de malabsorption
défibrotide
syndromes myélodysplasiques
polydésoxyribonucléotides
polydésoxyribonucléotides

---
N3-AUTOINDEXEE
XENETIX
Mise à disposition de présentations avec le matériel nécessaire à l’administration pour injecteur Medrad Stellant.
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2796803/fr/xenetix
Le service médical rendu par ces nouvelles présentations de XENETIX 300 et XENETIX 350, solution injectable en poche ou flacon avec nécessaire d’administration pour injecteur Medrad Stellant est important dans les indications de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Ces spécialités sont un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V, inexistante) par rapport aux présentations déjà inscrites...
2017
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
XENETIX 300 (300 mg d'iode/ml), solution injectable
V08AB11 - iobitridol
XENETIX 350 (350 mg d'iode/ml), solution injectable
produits de contraste
Xenetix
XENETIX
iobitridol
iohexol

---
N2-AUTOINDEXEE
L’hépatite C et la prison : une opportunité de soins ? In - Santé Publique, vol. vol. 29, no. 4, 2017, pp. 563-567
https://www.cairn.info/revue-sante-publique-2017-4-page-563.htm
Les détenus constituent une population vulnérable, plus exposée et moins protégée des risques sanitaires. À la sortie de prison, l’accès aux droits et aux soins et la continuité des prises en charge restent laborieux pour les plus désaffiliés. L’objectif de cet article est de décrire les particularités de leurs expériences de l’hépatite C et leurs contextes pour mieux les comprendre. Une enquête socio-anthropologique a permis de construire les parcours de santé de détenus qui vivent avec une hépatite C et de décrire le contexte social et politique dans lequel ils s’inscrivent
2017
false
false
false
Cairn.info
France
français
article de périodique
arthropathie-periarthropathie ex
hepatite
prisons
soins
santé publique
hépatite virale
prison
hépatite virale c
hepatite
hépatite C

---
N2-AUTOINDEXEE
Vivre avec l'hémochromatose héréditaire : regards des patients traités : étude qualitative par entretiens semi-directifs
http://pepite.univ-lille2.fr/notice/view/UDSL2-workflow-8067
Contexte : Les circonstances de diagnostic de l'hémochromatose primitive sont variées. Un diagnostic précoce est fondamental d'autant qu'il existe un traitement de référence efficace sur la survie des patients. La qualité de vie du patient atteint d'une maladie génétique chronique potentiellement symptomatique peut être impactée. L'objectif de cette étude était de comprendre le vécu du patient atteint d' hémochromatose héréditaire et traité dans le but d'améliorer l'accompagnement.
2017
false
false
false
PEPITE - Panorama des productions universitaires - Université Lille 2 Droit et Santé
France
français
thèse ou mémoire
Traités
thérapeutique
patients
Directives
hémochromatose
recherche qualitative
Entretien
hémochromatose primitive familiale
entretiens comme sujet
qualitatif
a comme patient
coopération internationale
directives
entretien

---
N2-AUTOINDEXEE
La prescription des bilans de dépistage du VIH, des hépatites virales et des autres infections sexuellement transmissibles en médecine générale : analyse des pratiques, attentes des médecins et perspectives d’avenir
http://www.sudoc.fr/204754062
Contexte : en 2017, les maladies sexuellement transmissibles représentent un problème de santé publique et nécessitent d’être dépistées chez le plus grand nombre afin d’éviter leur diffusion. Le médecin généraliste est l’acteur principal dans le dépistage qui est une mission complexe. Objectif : analyser les pratiques de dépistage en médecine générale, recueillir les attentes des médecins en matière d’aide à la prescription et envisager des perspectives d’avenir pour améliorer le dépistage du VIH, des hépatites virales et des autres IST en France
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
médecins généralistes
infection à virus de l'immunodéficience humaine
hepatite virale
médecine générale
diagnostic
attention
médecins
hépatite virale
Dépistage
prescription
vih
généralisé
attention
hépatites virales humaines
infections à VIH
Hépatite
hépatite virale
hepatite
Bilan
maladie virale
prévision
dépistage systématique
hépatite
États financiers

---
N3-AUTOINDEXEE
Organisation de la transplantation hépatique au sein des Hospices Civils de Lyon
http://www.igas.gouv.fr/spip.php?article627
Sollicitée par l’agence régionale de santé Auvergne Rhône-Alpes et par les Hospices civils de Lyon (HCL), la ministre en charge de la santé a confié à l’IGAS en juillet 2016 une mission sur l’organisation de la transplantation hépatique au sein des HCL. Après un état des lieux partagé, la mission a proposé une organisation visant à rationaliser et mutualiser les ressources nécessaires pour ces activités de soins tout en répondant à la recherche d’excellence des équipes de professionnels et aux besoins régionaux.
2017
false
false
false
IGAS - Inspection Générale des Affaires Sociales
France
français
rapport
établissements de soins palliatifs
organisation
transplantation hépatique
transplantation
organisateurs embryonnaires
foie, sai
région mammaire

---
N2-AUTOINDEXEE
MODAMIDE
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2803486/fr/modamide
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par MODAMIDE reste important dans les indications de l’AMM.
2017
false
false
Important
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
MODAMIDE
Modamide
amiloride

---
N1-SUPERVISEE
Entecavir Mylan - entecavir
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/004377/human_med_002127.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
Entécavir Mylan est un médicament utilisé dans le traitement de l’hépatite B chronique (à long terme) (maladie infectieuse du foie causée par le virus de l’hépatite B). Il est utilisé chez les adultes présentant des signes de lésions persistantes du foie (telles qu’une inflammation ou une fibrose) lorsque le foie fonctionne encore normalement (maladie hépatique compensée) et lorsque le foie ne fonctionne plus normalement (maladie hépatique décompensée). Il peut également être envisagé pour les enfants âgés de 2 à 18 ans, mais uniquement chez ceux présentant une maladie hépatique compensée. Entécavir Mylan contient le principe actif entécavir et est un «médicament générique». Cela signifie qu’Entécavir Mylan contient le même principe actif et fonctionne de la même manière qu’un «médicament de référence» déjà autorisé dans l’Union européenne (UE), à savoir Baraclude...
2017
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Grande-Bretagne
français
anglais
flux de syndication
ENTECAVIR
médicaments génériques
enfant
adolescent
entécavir 0,5 mg comprimé (produit)
entécavir 1 mg comprimé (produit)
hépatite B chronique
guanine
antiviraux
administration par voie orale
adulte
DNA-directed DNA polymerase
interactions médicamenteuses
grossesse
allaitement maternel
antiviraux
résultat thérapeutique
évaluation de médicament
évaluation préclinique de médicament
agrément de médicaments
J05AF10 - entécavir
entécavir
entécavir
BARACLUDE
évaluation médicament
notice médicamenteuse
résumé des caractéristiques du produit

---
N2-AUTOINDEXEE
Traitement de l'hépatite C chez les usagers de drogues injectables : les barrières à la compliance
http://doc.rero.ch/record/305837?ln=fr
La problématique traite de la compliance au traitement de l'hépatite C chez les usagers de drogues par injection (UDI). Cette thématique porte sur une problématique de santé publique actuelle. A l'aide de statistiques, nous avons constaté que cette population à haut risque est porteuse de cette pathologie. La question de départ est pertinente au regard des 4 concepts du métaparadigme infirmier (Fawcett, 1984, 2005) et avec les modes de savoirs infimiers (Carper, 1978; Chinn & Kramer, 2008). Parralèlement à cela, une revue exploratoire a été effectuée dans la littérature scientifique ainsi qu'une rencontre avec une professionnelle du terrain afin d'affiner le sujet de base et d'être en mesure de formuler une question de recherche plus précise: Quelles sont les barrières qui influencent la compliance au traitement de l'hépatite C chez les UDI ? Et comment les dépasser ?
2017
false
false
false
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
français
thèse ou mémoire
Observance thérapeutique
hépatite C
hepatite
usagers de drogues
injections
hépatite virale
injection
hépatite virale c
compliance
hepatite
Traités
état d'intoxication médicamenteuse
coopération internationale

---
N2-AUTOINDEXEE
Motivations du refus et de l'acceptation de la vaccination contre le virus de l'hépatite B des nourrissons par leurs parents. Analyse en zone rurale (Aveyron) et en zone urbaine (Haute-Garonne) entre avril 2015 et septembre 2015
http://thesesante.ups-tlse.fr/1911/
Introduction : l'hépatite B est une maladie infectieuse du foie le plus souvent asymptomatique dans sa forme aigüe. C'est un réel problème de santé publique puisque dans 0,1 à 1% des cas une hépatite fulminante mortelle. Dans 2 à 10% des cas, sa forme chronique entraine une cirrhose ou un carcinome hépatocellulaire. La vaccination a permis de diminuer le nombre de nouveau cas et pourtant la couverture vaccinale n'est pas optimale. Ce travail a pour but de décrire les motifs de vaccination et de refus de vaccination contre le virus de l'hépatite B (VHB) des nourrissons en zone rurale (Aveyron) et en zone urbaine (Haute-Garonne).
2017
false
false
false
Thèses d'exercice de Santé - Université Paul Sabatier
France
français
thèse ou mémoire
motivation
vaccination / médication préventive
hepatite
Twinrix
nourrisson
virus de la vaccine
virus de l'hépatite B
vaccin antihépatite B
hépatite virale
parents
Refus des vaccinations
parent
motivation diminuée
vaccination
hepatite
refusé
motivation
statistiques comme sujet
zone
vaccin contre le virus de l'hépatite b
virus de la vaccine
vaccins antihépatite A
vaccins combinés

---
N1-VALIDE
IASOCHOLINE (chlorure de fluorocholine 18F)
Avis favorable à la prise en charge dans le diagnostic du carcinome hépatocellulaire
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2746207/fr/iasocholine
Le service médical rendu par IASOCHOLINE 1 GBq/mL, solution injectable est important dans l’indication : « Carcinome hépatocellulaire : Localisation des lésions de carcinome hépatocellulaire bien différencié avéré. En plus de la TEP au fludésoxyglucose (FDG), caractérisation de nodule(s) hépatique(s) et/ou stadification à la recherche de lésions de carcinome hépatocellulaire avéré ou très probable, lorsque la TEP au FDG n’est pas concluante ou lorsqu’un traitement chirurgical ou une greffe est prévu. »...
2017
false
false
false
Important
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
IASOCHOLINE
IASOCHOLINE 1 GBq/mL, solution injectable
radiopharmaceutiques
radiopharmaceutiques
V09IX07 - fluorométhylcholine (18F)
injections veineuses
fluorocholine
fluorocholine
radio-isotopes du fluor
radio-isotopes du fluor
évaluation de résultat (soins)
tomographie par émission de positons
stade de la tumeur
choline
carcinome hépatocellulaire

---
N1-VALIDE
Les produits de santé naturels contenant de l'extrait de thé vert - Risque rare de lésions hépatiques graves
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2017/65100a-fra.php
Dans de rares cas, des produits de santé naturels contenant de l’extrait de thé vert ont été associés à des lésions hépatiques graves, dont les symptômes peuvent être : le jaunissement de la peau et des yeux, une urine foncée, de la transpiration, des nausées, des douleurs abdominales, une fatigue inhabituelle et la perte d’appétit. Si l’un de ces symptômes se manifeste, le consommateur doit cesser de prendre le produit immédiatement et consulter un professionnel de la santé (p. ex. un médecin, un pharmacien ou un infirmier), car ils peuvent être des signes de lésions hépatiques. Les lésions hépatiques doivent être diagnostiquées par un médecin. Les personnes qui présentent des troubles du foie doivent éviter ces produits...
2017
false
false
false
Canada
français
avis de vigilance sanitaire
thé vert
Extraits de plantes
extrait de thé vert
lésions hépatiques dues aux substances
adulte
antioxydant à base d'extrait de thé vert
administration par voie orale
information patient et grand public
thé
extraits de plantes

---
N1-SUPERVISEE
Utilisation du vaccin hexavalent VAXELIS pour la vaccination des nourrissons
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2806697/fr/utilisation-du-vaccin-hexavalent-vaxelis-pour-la-vaccination-des-nourrissons
Dans le cadre de la procédure de mise sur le marché du vaccin hexavalent VAXELIS, la HAS émet des recommandations afin de déterminer la place de ce vaccin dans le calendrier vaccinal français du nourrisson. VAXELIS est un vaccin hexavalent destiné à la primo-vaccination et à la vaccination de rappel des nourrissons contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B, la poliomyélite et les infections invasives à Haemophilus influenzae b. La HAS a pris en considération les données d’immunogénicité et de tolérance disponibles pour ce vaccin qui sont détaillées dans cette évaluation. La HAS considère que le vaccin VAXELIS peut être utilisé pour la primo-vaccination et la vaccination de rappel du nourrisson selon les schémas actuels figurant au calendrier vaccinal français en vigueur...
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
vaccination
vaccins combinés
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
diphtérie
coqueluche
tétanos
vaccin antipoliomyélitique inactivé
vaccin antipoliomyélitique inactivé
vaccin antihépatite B
vaccin antihépatite B
vaccins antihaemophilus
vaccins antihaemophilus
vaccins conjugués
vaccins antihaemophilus influenzae B
hépatite B
poliomyélite
méningite à hémophilus
infections à haemophilus
nourrisson
calendrier vaccinal
injections musculaires
J07CA09 - diphtérie - Haemophilus influenzae B - coqueluche - polio - tétanos - hépatite B
recommandation de santé publique
recommandation de bon usage du médicament
rappel de vaccin

---
N1-VALIDE
NuMeCan
Nutrition, Métabolismes et Cancer
https://numecan.univ-rennes1.fr/
L’objectif de l’unité Nutrition, Métabolismes et Cancer est d’étudier comment les déterminants alimentaires, comportementaux, environnementaux et métaboliques ont un impact sur la santé et les maladies chroniques de différents organes cibles tels que le foie, le système digestif et le cerveau. Le projet soutient une recherche translationnelle et clinique forte pour accélérer le transfert des avancées de la recherche cognitive pour le bénéfice des individus et des malades. L’unité réunit des experts en sciences sociales et comportementales, neurosciences, nutrition, hépatologie, gastroentérologie, cancérologie, physiologie, métabolisme, toxicologie, microbiologie, biologie moléculaire et cellulaire, et génomique.
2017
false
true
false
false
Copyright logo NUMECAN
Université de Rennes 1
France
français
structure recherche
maladies du foie
phénomènes physiologiques cellulaires
tumeurs du foie

---
N1-VALIDE
Réévaluation des antiviraux d’action directe dans le traitement de l’hépatite C
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2728866/fr/reevaluation-des-antiviraux-d-action-directe-dans-le-traitement-de-l-hepatite-c
En réponse à la saisine de la Ministre sur les modalités de prise en charge de l’hépatite C par les antiviraux d’action directe, la Commission émet les recommandations relatives : - à la prise en charge, - à l’encadrement de la prescription, - aux données de suivi demandées...
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
recommandation pour la pratique clinique
antiviraux
hépatite C chronique
évaluation de médicament
Sofosbuvir
SOVALDI
SOVALDI 400 mg, comprimé pelliculé
administration par voie orale
OLYSIO
OLYSIO 150 mg, gélule
Siméprévir
J05A - antiviraux à action directe
DAKLINZA
DAKLINZA 30 mg, comprimé pelliculé
DAKLINZA 60 mg, comprimé pelliculé
daclatasvir
lédipasvir
association lédipasvir sofosbuvir
association de médicaments
HARVONI
HARVONI 90 mg/400 mg, comprimé pelliculé
VIEKIRAX
VIEKIRAX 12,5 mg/75 mg/50 mg, comprimé pelliculé
ritonavir
ombitasvir
paritaprévir
EXVIERA
EXVIERA 250 mg, comprimé pelliculé
dasabuvir
résistance virale aux médicaments
interactions médicamenteuses
résultat thérapeutique
BMS-790052
ABT-267
ABT-450
ABT-333
benzimidazoles
fluorènes
Uridine monophosphate
Uridine monophosphate
Imidazoles
anilides
carbamates
composés macrocycliques
sulfonamides
uracile
uracile

---
N1-SUPERVISEE
Ocaliva acide obéticholique
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/004093/human_med_002043.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
https://hpr-rps.hres.ca/reg-content/sommaire-motif-decision-detailTwo.php?lang=fr&linkID=SBD00357
Ocaliva est utilisé pour le traitement des adultes atteints d’une maladie du foie connue sous le nom de cholangite biliaire primitive. La cholangite biliaire primitive est une affection auto-immune dans laquelle il y a une destruction progressive des petits canaux biliaires dans le foie. Ces canaux transportent un liquide, appelé bile, du foie vers l’intestin, où il est utili