CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion




Libellé préféré : hépatologie;

Acronyme CISMeF : hépato;

vrai Meta (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Actualisation des actes de biologie médicale relatifs au diagnostic et à la prise en charge des hépatites B, C et D
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2653624/fr/actualisation-des-actes-de-biologie-medicale-relatifs-au-diagnostic-et-a-la-prise-en-charge-des-hepatites-b-c-et-d
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2737483/fr/actualisation-des-actes-de-biologie-medicale-relatifs-au-diagnostic-et-a-la-prise-en-charge-des-hepatites-b-c-et-d-argumentaire
L’objectif de ce travail est d’évaluer la pertinence de l’actualisation de la liste des actes de biologie médicale, pris en charge par l’assurance maladie en France, et de recenser les indications des actes indiqués dans le diagnostic et le suivi des hépatites virales B, C et D.
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
évaluation technologique
biologie
Diagnostic biologique
hépatite virale
hepatite
hépatite C
hépatite B
diagnostic
hépatite D
gestion des soins aux patients
diagnostic biologique
hépatite virale b
médical
hepatite
hépatite virale c
relatif
techniques de laboratoire clinique

---
N2-AUTOINDEXEE
Hépatite C
http://canadiantaskforce.ca/lignesdirectrives/lignes-directrices-publiees/hepatite-c/?lang=fr
Cette recommandation s’applique aux adultes asymptomatiques qui ne présentent pas un risque élevé d’hépatite C. Elle ne s’applique pas aux femmes enceintes ou aux adultes à risque élevé d’hépatite C, incluant les individus utilisant actuellement ou ayant des antécédents d’utilisation de drogues injectables, les individus ayant été incarcérés, les immigrants de régions où l’hépatite C est endémique, les individus ayant reçu des soins de santé à un endroit ou les précautions universelles sont inadéquates, les individus qui ont reçu une transfusion sanguine, des produits du sang ou une greffe d’organe avant 1992 au Canada, les patients hémodialysés, les individus ayant été blessés par une seringue ou les individus exposés àd’autres risques parfois associés à l’exposition au VHC. Le GECSSP base ses recommandations sur l’équilibre général entre les bénéfices possibles et les inconvénients du dépistage, sur les préférences et les valeurs des patients reliées au dépistage ainsi que sur les considérations reliées à la faisabilité, à l’acceptabilité, à l’utilisation des ressources et à l’équité. Le GECSSP continuera de surveiller de près les développements scientifiques et politiques reliés au dépistage et l’accès au traitement des patients au Canada.
2017
false
false
false
GECSSP - Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs
France
français
recommandation professionnelle
hépatite C
hépatite virale
hépatite virale c
hepatite
hepatite

---
N2-AUTOINDEXEE
Les hépatites B et C
http://www.rfi.fr/emission/20170130-hepatites-b
A l’occasion du 10ème Congrès des Hépatites qui se tient les 30 et 31 janvier 2017, au Palais des Congrès de Paris. 400 millions de personnes sont infectées par les virus de l’hépatite B et C dans le monde, maladies qui seraient responsables du décès de 1,45 millions d’après la revue scientifique The Lancet, un chiffre en constante augmentation. Maladie dite silencieuse, l’OMS estime que seule une personne sur 20 atteintes d’une hépatite le sait, et seul 1% des malades est traité. Quelles sont les avancées dans les traitements ?
2017
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
hepatite
hépatite B
hépatite virale b
hépatite C
hépatite virale
hepatite
hépatite virale c

---
N2-AUTOINDEXEE
IASOCHOLINE
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2746207/fr/iasocholine
Avis favorable à la prise en charge dans le diagnostic du carcinome hépatocellulaire. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par IASOCHOLINE 1 GBq/mL, solution injectable est important dans l’indication : « Carcinome hépatocellulaire : Localisation des lésions de carcinome hépatocellulaire bien différencié avéré. En plus de la TEP au fludésoxyglucose (FDG), caractérisation de nodule(s) hépatique(s) et/ou stadification à la recherche de lésions de carcinome hépatocellulaire avéré ou très probable, lorsque la TEP au FDG n’est pas concluante ou lorsqu’un traitement chirurgical ou une greffe est prévu. » Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) IASOCHOLINE 1 GBq/mL n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux autres spécialités à base de fluorocholine et ayant l’AMM dans l’indication le carcinome hépatocellulaire (FLUOROCHOL et PROSTATEP).
2017
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information sur le médicament
IASOCHOLINE

---
N1-SUPERVISEE
PROSTATEP
Mise à disposition d'une nouvelle spécialité à base de fluorocholine.
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2746198/fr/prostatep
Le service médical rendu par PROSTATEP 500 MBq/mL, solution injectable est important dans les indications de l'AMM. PROSTATEP 500 MBq/mL n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux autres spécialités à base de fluorocholine indiquées dans le bilan d’extension du cancer de la prostate chez les patients à haut risque (IASOCHOLINE, FLUOROCHOL et FLUOROCHOLINE CIS Bio International). PROSTATEP 500 MBq/mL n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux autres spécialités à base de fluorocholine et ayant l’AMM dans l’indication carcinome hépatocellulaire (IASOCHOLINE et FLUOROCHOL)...
2017
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information sur le médicament
injections veineuses
radiopharmaceutiques
tumeurs de la prostate
carcinome hépatocellulaire
tomographie par émission de positons
V09IX07 - fluorométhylcholine (18F)
radio-isotopes du fluor
fluorocholine
remboursement par l'assurance maladie
PROSTATEP
PROSTATEP 500 MBq/mL, solution injectable
métastase tumorale
adulte
récidive tumorale locale
stade de la tumeur
choline
choline

---
N1-VALIDE
VACCINS ANTI-HEPATITE B - ENGERIX B 20 microgrammes/1 ml, suspension injectable en seringue préremplie HBVAXPRO 10 microgrammes, suspension injectable en seringue préremplie HBVAXPRO 40 microgrammes, suspension injectable - Rupture de stock
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Ruptures-de-stock-des-medicaments/VACCINS-ANTI-HEPATITE-B-ENGERIX-B-20-microgrammes-1-ml-suspension-injectable-en-seringue-preremplie-HBVAXPRO-10-microgrammes-suspension-injectable-en-seringue-preremplie-HBVAXPRO-40-microgrammes-suspension-injectable-Rupture-de-stock
Distribution contingentée sur le marché hospitalier. Rupture de stock sur le marché de ville.
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
vaccin antihépatite B
Engerix B
France
ENGERIX B 20 microgrammes/1 ml, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin de l'hépatite B (ADNr), (adsorbé) (VHB)
ENGERIX B
J07BC01 - hépatite B, antigène purifié
HBVAXPRO 10 microgrammes, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin de l'hépatite B (ADNr)
HBVAXPRO 40 microgrammes, suspension injectable. Vaccin de l'hépatite B (ADNr)
HBVAXPRO
hépatite B
vaccination
antigènes de surface du virus de l'hépatite B
adulte
dialyse
vaccin antihépatite B

---
N1-VALIDE
Avis relatif aux tensions d’approvisionnement de vaccins contre l’hépatite A et l’hépatite B
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20170214_vaccinhepAetBtensionsapprov.pdf
Les difficultés d’approvisionnement des vaccins hépatite A adultes se poursuivent et justifient le maintien des recommandations de l’avis du Haut Conseil de santé publique (HCSP) du 19 mai 2016. Des difficultés d’approvisionnement des vaccins hépatite B adulte sont constatées, elles entraînent la nécessité de revoir les schémas vaccinaux et de définir des critères de priorisation parmi les personnes pour lesquelles le vaccin est recommandé. Le HCSP recommande de vacciner, en priorité : les personnes qui dans le cadre de leur exercice professionnel sont soumises à l’obligation vaccinale, notamment les professionnels de santé exposés au risque de contamination dans un établissement de soins, les élèves ou les étudiants des professions de santé et les militaires à l’incorporation ; les autres personnes en fonction de l’importance de leur exposition au risque (cf liste précise annexée à l’avis)...
2017
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
vaccination
hépatite A
hépatite B
J07BC01 - hépatite B, antigène purifié
vaccin antihépatite B
France
vaccins antihépatite A
calendrier vaccinal
recommandation de bon usage du médicament
sujet immunodéprimé
voyage
nourrisson
enfant
rappel de vaccin
adulte
mucoviscidose
maladies professionnelles
exposition professionnelle
ENGERIX B
HBVAXPRO
Twinrix
vaccins combinés
J07BC20 - associations de vaccins contre l'hépatite
TWINRIX
FENDRIX
nouveau-né
vaccin antihépatite B
vaccins antihépatite A

---
N2-AUTOINDEXEE
REVOLADE
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2748397/fr/revolade
Mise à disposition de comprimés dosés à 75 mg et de sachets de poudre à 25 mg pour suspension buvable en complément des comprimés à 25 mg et 50 mg déjà disponibles. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par REVOLADE 75 mg, comprimé pelliculé et REVOLADE 25 mg, poudre pour suspension buvable est important : chez le patient âgé de 1 an et plus présentant un PTI chronique, réfractaire aux autres traitements (par exemple corticoïdes, immunoglobulines) ; chez le patient adulte présentant une aplasie médullaire acquise sévère qui est soit réfractaire à un traitement immunosuppresseur antérieur soit lourdement pré-traité et qui n’est pas éligible à une transplantation de cellules souches hématopoïétiques. Insuffisant Le service médical rendu par REVOLADE 75 mg, comprimé pelliculé et REVOLADE 25 mg, poudre pour suspension buvable est insuffisant dans le traitement de la thrombopénie chez le patient adulte ayant une infection chronique par le virus de l’hépatite C (VHC), lorsque le degré de la thrombopénie est le principal facteur empêchant l’initiation ou limitant la possibilité de maintenir un traitement optimal à base d’interféron. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Dans le traitement : du PTI chronique, réfractaire aux autres traitements (par exemple corticoïdes, immunoglobulines) chez le patient âgé de 1 an et plus, de l’aplasie médullaire acquise sévère (AMS) chez l’adulte qui est soit réfractaire à un traitement immunosuppresseur antérieur soit lourdement pré-traité et qui n’est pas éligible à une transplantation de cellules souches hématopoïétiques, ces spécialités sont des compléments de gamme qui n’apportent pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux présentations déjà inscrites.
2017
false
false
false
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
REVOLADE

---
N2-AUTOINDEXEE
REVOLADE (RI thrombopénie VHC aplasie médullaire)
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2748739/fr/revolade-ri-thrombopenie-vhc-aplasie-medullaire
Maintien du remboursement dans l'aplasie médullaire acquise sévère mais avis défavorable à la prise en charge dans la thrombopénie des adultes ayant une infection chronique par le VHC. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par REVOLADE (eltrombopag) reste important dans l'indication Aplasie médullaire acquise sévère. Insuffisant Le service médical rendu par REVOLADE est insuffisant dans l’indication Thrombopénie des adultes ayant une infection chronique par le VHC au regard de la stratégie thérapeutique actuelle.
2017
false
false
false
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
hepacivirus
hypoplasie de la moelle osseuse
anémie aplasique
thrombopénie
thrombopénie
REVOLADE

---
N3-AUTOINDEXEE
VACCINS ANTI-HEPATITE A ADULTES -HAVRIX 1440 U/1ml ADULTES, suspension injectable en seringue pré-remplie - Rupture de stock VAQTA 50 U/1 ml, suspension injectable en seringue pré-remplie - Tensions d'approvisionnement
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Ruptures-de-stock-des-medicaments/VACCINS-ANTI-HEPATITE-A-ADULTES-HAVRIX-1440-U-1ml-ADULTES-suspension-injectable-en-seringue-pre-remplie-Rupture-de-stock-VAQTA-50-U-1-ml-suspension-injectable-en-seringue-pre-remplie-Tensions-d-approvisionnement
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
suspension
adulte
seringue
hepatite
vaccin
adulte
vaccins
tension
injections
vaccination
injection
hypertension artérielle
Prairie
hepatite
Vaqta
seringues
suspensions
vaccination / médication préventive
vaccine
VAQTA
rupture
lacération
vaccination
hépatite
hépatite
rupture
vaccins antihépatite A

---
N3-AUTOINDEXEE
Surveillance des maladies infectieuses chez les utilisateurs de drogues par injection : Épidémiologie du VIH 1995-2015 – Épidémiologie du VHC 2003-2015
https://www.inspq.qc.ca/publications/2227
Le réseau SurvUDI effectue une surveillance des infections par le VIH et par le VHC parmi les utilisateurs de drogues par injection au Québec et à Ottawa, ainsi que le suivi des facteurs de risque de ces infections. Cette publication concerne les données obtenues de 1995 à 2015. Le réseau SurvUDI est un réseau de surveillance épidémiologique chez les utilisateurs de drogues par injection (UDI) implanté au Québec et à Ottawa depuis 1995. Son objectif est la surveillance des infections par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et par le virus de l’hépatite C (VHC) parmi les personnes UDI ainsi que le suivi des facteurs de risque de ces infections. Plusieurs changements ont été observés au cours des années, et les analyses effectuées ont souvent permis d’adapter les interventions auprès des personnes UDI.
2017
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
maladies transmissibles
Maladie
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
utilisateur de drogue
vih
injections
virus de l'immunodéficience humaine
Drogués
usagers de drogues
hepacivirus
injection
épidémiologie
maladie infectieuse
maladie

---
N2-AUTOINDEXEE
ALFALASTIN
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2751858/fr/alfalastin
Service Médical Rendu (SMR) Faible Le service médical rendu par ALFALASTIN reste faible dans l’indication de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Compte tenu de : la gravité de la maladie, du besoin thérapeutique, l’absence de seuil défini de pertinence clinique de la perte de parenchyme pulmonaire, ne permettant pas d’estimer la pertinence clinique de l’effet observé sur le ralentissement de la perte de densité parenchymateuse pulmonaire avec l’alpha-1 antitrypsine par rapport au placebo, ALFALASTIN n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport à la prise en charge actuelle des patients déficitaires en alpha-1 antitrypsine présentant un emphysème.
2017
false
false
false
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
ALFALASTIN

---
N2-AUTOINDEXEE
REVOLADE PTI adulte non splénectomisé PTI enfant RI PTI adulte splénectomisé
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2752842/fr/revolade-pti-adulte-non-splenectomise-pti-enfant-ri-pti-adulte-splenectomise
Service Médical Rendu (SMR) Important Dans le traitement du PTI chronique, réfractaire aux autres traitements (par exemple corticoïdes, immunoglobulines), le service médical rendu par REVOLADE : est important dans l’extension d’indication, c’est-à-dire chez l’adulte non splénectomisé sans contre-indication à la chirurgie ; reste important chez l’adulte splénectomisé ou non splénectomisé quand la chirurgie est contre-indiquée. Le service médical rendu par REVOLADE est important chez l’enfant de 1 an et plus présentant un PTI chronique, réfractaire aux autres traitements (par exemple corticoïdes, immunoglobulines). Amélioration du service médical rendu (ASMR) III (modéré) En dépit de données d’efficacité disponibles à très court terme mais considérant le besoin médical et les spécificités de la prise en charge pédiatrique du PTI chronique et réfractaire, la commission de la Transparence considère que REVOLADE (eltrombopag) apporte une amélioration modérée du service médical rendu (ASMR III) dans la prise en charge du PTI chronique et réfractaire de l’enfant âgé de un an et plus. IV (mineur) Compte tenu : de l’efficacité démontrée uniquement versus placebo sur la réponse plaquettaire et à court terme, sans impact démontré sur l’incidence des saignements majeurs, de l’absence de démonstration d’un moindre recours à la splénectomie lié à l’utilisation de REVOLADE, des incertitudes qui demeurent sur la tolérance à long terme, a fortiori pour une utilisation au long cours chez des adultes non splénectomisés (soit à un stade moins avancé qu’en traitement de recours après splénectomie), mais considérant le besoin identifié en pratique clinique, la commission de la Transparence considère que REVOLADE (eltrombopag), au même titre que NPLATE (romiplostim), apporte une amélioration mineure du service médical rendu (ASMR IV) dans la prise en charge du PTI chronique et réfractaire de l’adulte en pré-splénectomie sans contre-indication à la chirurgie.
2017
false
false
false
Modéré
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
REVOLADE
enfant
adulte
purpura thrombopénique idiopathique
adulte
purpura thrombopénique idiopathique
enfant

---
N2-AUTOINDEXEE
L'hépatite A
http://www.rfi.fr/emission/20170418-hepatite
L'hépatite A est une maladie infectieuse virale du foie. Contrairement à l’hépatite B et à l’hépatite C, l’hépatite A n’entraîne pas de maladie hépatique chronique, et est rarement mortelle. Dans les pays en développement où les conditions sanitaires et l’hygiène sont médiocres, 90 % des enfants ont été infectés par l’hépatite A avant l’âge de 10 ans. Quelles peuvent être ses conséquences ? Quels sont les moyens de prévention ? Comment la dépister et la soigner ? Existe-t-il un vaccin ?
2017
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
hépatite virale a
hepatite
hépatite A
hépatite virale
hepatite

---
N2-AUTOINDEXEE
MIKICORT
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2740886/fr/mikicort
Mise à disposition d'un dosage à 9 mg sous forme de granulés gastro-résistants en complément du 3 mg en gélules gastro-résistantes Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par MIKICORT 9 mg, granulés gastro-résistants est important dans les indications de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Cette spécialité est un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport à la spécialité (MIKICORT 3 mg) déjà inscrite.
2017
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
MIKICORT

---
N1-SUPERVISEE
Ocaliva acide obéticholique obeticholic acid
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/004093/human_med_002043.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
Ocaliva est utilisé pour le traitement des adultes atteints d’une maladie du foie connue sous le nom de cholangite biliaire primitive. La cholangite biliaire primitive est une affection auto-immune dans laquelle il y a une destruction progressive des petits canaux biliaires dans le foie. Ces canaux transportent un liquide, appelé bile, du foie vers l’intestin, où il est utilisé pour faciliter la digestion des graisses. Du fait de la détérioration des canaux, la bile s’accumule dans le foie, ce qui endommage le tissu hépatique. Ces lésions peuvent entraîner la formation de tissu cicatriciel dans le foie et une insuffisance hépatique, et peuvent augmenter le risque de cancer du foie. Ocaliva contient le principe actif acide obéticholique. Il est utilisé conjointement avec un autre médicament, l’acide ursodésoxycholique (AUDC), chez les patients qui présentent une réponse insuffisante à l’AUDC seul, et il est administré seul chez les patients qui ne peuvent pas prendre l’AUDC. Étant donné le faible nombre de patients touchés par la cholangite biliaire primitive, cette maladie est dite «rare». C’est pourquoi Ocaliva a reçu la désignation de «médicament orphelin» (médicament utilisé dans le traitement de maladies rares) le 27 juillet 2010...
2016
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Grande-Bretagne
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
médicament orphelin
agrément de médicaments
Europe
angiocholite
cholangite primitive
acide obéticholique
acide obéticholique
A05AA04 - acide obéticholique
adulte
association de médicaments
acide ursodésoxycholique
administration par voie orale
évaluation des risques
grossesse
allaitement maternel
interactions médicamenteuses
surveillance post-commercialisation des produits de santé
évaluation préclinique de médicament
OCALIVA
OCALIVA 5 mg, comprimé
OCALIVA 10 mg, comprimé
chénodiol
chénodiol
chénodiol

---
N2-AUTOINDEXEE
ROFERON-A
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2733869/fr/roferon-a
Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par ROFERON-A reste important dans le traitement de l’hépatite B chronique et dans la leucémie à tricholeucocytes, le mélanome malin, le lymphome cutané à cellules T, le cancer du rein stade avancé et le Sarcome de Kaposi asymptomatique évolutif. Insuffisant Le service médical rendu par ROFERON-A est insuffisant dans le traitement : de l’hépatite C chronique, de la leucémie myéloïde chronique, du lymphome folliculaire.
2016
false
false
false
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
Roferon-A
dû à
ROFERON-A
Anatomie
interféron alfa-2a
interféron alpha
protéines recombinantes

---
N1-VALIDE
Recommandations visant à optimiser la prise en charge médicale globale des jeunes patients porteurs de maladies chroniques du foie ou transplantés hépatiques suivis en pédiatrie et arrivant à l’âge adulte. Transition et Transfert de la responsabilité médicale
http://www.afef.asso.fr/ckfinder/userfiles/files/recommandations-textes-officiels/RecoFilfoie.pdf
Une des missions de la filière FILFOIE regroupant des structures de soins spécialisées dans la prise en charge médicale d’enfants ou d’adultes porteurs de maladies hépatiques rares, était de rédiger des recommandations générales visant à optimiser la prise en charge médicale globale des jeunes arrivant à l’âge adulte. Les réflexions ont été menées autour de trois axes : 1- La préparation avant le transfert : cette section détaille les modalités de la consultation en pédiatrie, et met l’accent sur l’importance de l’éducation thérapeutique englobant la connaissance de la maladie, ses complications possibles et la nature de son traitement. 2- La période du transfert en service de médecine pour adultes : cette section détaille les modalités des premières consultations, et la nécessaire collaboration entre les équipes pédiatriques et de médecine d’adultes. 3- L’accueil et le suivi en service de médecine pour adultes : cette section traite des pré-requis tels que la formation des médecins aux pathologies hépatiques pédiatriques, de l’accueil et des modalités des consultations dédiées au jeune adulte.
2016
false
false
false
AFEF - Association Française pour l'Etude du Foie
France
recommandation pour la pratique clinique
maladies du foie
maladies rares
transition aux soins pour adultes
adolescent
transplantation hépatique

---
N1-VALIDE
Vaccin hépatite A : optimisation de l’utilisation en situation de pénurie
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=560
Des difficultés d’approvisionnement des vaccins hépatite A adultes sont constatées et entraînent la nécessité de revoir les schémas vaccinaux et de définir des critères de priorisation parmi les personnes pour lesquelles le vaccin est recommandé. Prenant en compte les données sur les durées de protection, le HCSP recommande : de n’effectuer qu’une seule dose pour les nouvelles vaccinations ; de ne pas faire de rappel pour ceux qui ont déjà reçu une dose, même s’ils sont à nouveau en situation d’exposition (sauf pour les personnes immunodéprimées) ; de vacciner, en priorité : les enfants (âgés d’un an et plus) quand ils sont nés de parents issus de pays de haute endémicité ET qu’ils vont faire un séjour dans leur pays d’origine, les personnes de l’entourage d’un ou plusieurs cas confirmés, les voyageurs (âgés d’un an ou plus) SI les conditions de leur séjour les exposent à un risque élevé de contamination, les personnes immunodéprimées exposées ; de pratiquer une sérologie préalable prouvant l’absence d’immunisation : chez les personnes atteintes de mucoviscidose et/ou atteintes de pathologies susceptibles d’évoluer vers une hépatopathie chronique, chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, chez les adultes nés avant 1945...
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de bon usage du médicament
vaccins antihépatite A
hépatite A
vaccins antihépatite A
vaccination
adulte
enfant
sujet immunodéprimé
voyage
HAVRIX
J07BC02 - hépatite A, virus entier inactivé
HAVRIX 1440 U/1 ml ADULTES, suspension injectable en seringue pré-remplie. vaccin inactivé de l'hépatite A adsorbé
HAVRIX NOURRISSONS ET ENFANTS 720 U/0,5 ml, suspension injectable en seringue préremplie. vaccin inactivé de l'hépatite A adsorbé
VAQTA
VAQTA 50 U/1 ml, suspension injectable en seringue pré-remplie. Vaccin de l'hépatite A inactivé, adsorbé. Pour adultes
AVAXIM
AVAXIM 80 U PEDIATRIQUE, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin de l'hépatite A (inactivé, adsorbé)
AVAXIM 160U susp inj vaccin de l'hépatite A (inactivé, adsorbé)
homosexualité masculine
facteurs de risque
rappel de vaccin
recommandation de santé publique

---
N2-AUTOINDEXEE
Diagnostic et évaluation de la gravité des maladies chroniques du foie : impact de l’elastographie par ondes de cisaillement « supersonic shear imaging »
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01452844
Ce document présente 3 études dont le but est d’analyser les performances diagnostiques de l’élastographie « Supersonic Shear Imaging » ainsi que sa place dans l’évaluation non- ‐‑invasive des maladies chroniques du foie
2016
false
false
false
TEL - Thèses en ligne
France
français
thèse ou mémoire
maladie chronique
Malade chronique
imagerie d'élasticité tissulaire
indice de gravité médicale
Évaluation
maladie chronique
maladies du foie
maladie du foie
Diagnostic
Gravité
aucun diagnostic
gravité de la maladie
études d'évaluation comme sujet
diagnostic
gravitation

---
N2-AUTOINDEXEE
Antiviraux utilisés dans les hépatites virales
http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/antiviraux-utilises-dans-les-hepatites-virales
La France est un pays de faible endémie pour le virus de l’hépatite B (VHB) mais la circulation du virus est loin d’être négligeable. Le taux de prévalence de l’antigène (Ag) HBs signant une infection chronique par le VHB a progressé de 0,28% ces 5 dernières années. En revanche, concernant le virus de l’hépatite C (VHC) on semble assister à une diminution du VHC en France. Dans la majorité des cas, une thérapeutique est mise en place uniquement pour les hépatites chroniques B et C. Les antiviraux utilisés dans les hépatites virales reposent sur deux grands principes : l’immunomodulation grâce à l’utilisation des interférons (IFN) et l’inhibition de la réplication virale via l’utilisation d’analogue nucléotidique ou nucléosidique...
2016
false
false
false
Pharmacomedicale.org
France
français
information sur le médicament
inhibiteurs de protéases
antiviraux
inhibiteurs de la synthèse d'acide nucléique
interféron alpha
peginterféron alpha
hépatite B
hépatite C
hepatite virale
hepatite
hépatite virale
hépatites virales humaines
antiviraux
Hépatite
hépatite virale
hépatite

---
N1-VALIDE
L’élastographie par FIBROSCAN : un outil simple et pratique pour évaluer la fibrose hépatique
http://www.ssmg.be/images/ssmg/files/RMG/338/RMG338_06-10.pdf
L’élastographie par Fibroscan est une technique non invasive d’évaluation de la fibrose hépatique. Cette technique est validée dans différentes maladies hépatiques chroniques. C’est un excellent outil pour diagnostiquer ou exclure une cirrhose. Cet examen doit faire partie du bilan initial de toute hépatopathie chronique, car il évalue la sévérité et donc le pronostic des maladies hépatiques chroniques, et permettra de mieux définir le suivi adéquat si nécessaire. Le Fibroscan évite la réalisation de biopsies hépatiques dans une grande partie des cas.
2016
false
false
false
SSMG - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
français
article de périodique
cirrhose du foie
imagerie d'élasticité tissulaire

---
N1-SUPERVISEE
ENGERIX B
antigène de surface de l'hépatite B
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2610155/fr/engerix-b
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1106833/engerix-b
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_455381/fr/engerix-b
Le service médical rendu par ces vaccins reste important dans l’indication et la population recommandée...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
ENGERIX B
ENGERIX B 10 µg/0,5 ml susp inj en seringue préremplie
ENGERIX B 20 µg/1 ml susp inj en seringue préremplie
adulte
hépatite B
vaccin antihépatite B
vaccination
adolescent
enfant
injections musculaires
nourrisson
remboursement par l'assurance maladie
nouveau-né
injections sous-cutanées
antigènes de surface du virus de l'hépatite B
Engerix B
J07BC01 - hépatite B, antigène purifié
avis de la commission de transparence

---
N1-VALIDE
Cancer des voies biliaires et de la vésicule
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/appareil-digestif/cancers-des-voies-biliaires-vesicule.html
introduction, le cancer de la vésicule biliaire, les cholangiosarcomes
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
tumeurs des voies biliaires
cholangiocarcinome
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
DICETEL

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2633891/fr/dicetel
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1075778/dicetel
Le service médical rendu par DICETEL reste faible dans le traitement symptomatique des douleurs, des troubles du transit et de l'inconfort intestinal liés aux troubles fonctionnels intestinaux. Le service médical rendu par DICETEL reste insuffisant dans le traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels des voies biliaires et dans la préparation au lavement baryté...
2016
false
false
false
Insuffisant
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
lavement baryté
Gêne gastro-intestinale
Troubles du transit intestinal
bromure de pinavérium
administration par voie orale
DICETEL 100 mg, comprimé pelliculé
DICETEL 50 mg, comprimé pelliculé
A03AX04 - pinavérium
pinavérium
troubles fonctionnels du côlon
douleur abdominale
parasympatholytiques
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
morpholines
DICETEL
66845027
64172183
3400891821031
3400890266109

---
N1-SUPERVISEE
IOMERON solution injectable - ioméprol
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2656364/fr/iomeron
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1621555/fr/iomeron
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1104026/iomeron
Le service médical rendu par IOMERON reste important dans les indications de l’AMM...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
remboursement par l'assurance maladie
injections
produits de contraste
ioméprol
V08AB10 - ioméprol
iopamidol
IOMERON 150 (150 mg Iode/mL), solution injectable
IOMERON 200 (200 mg d'Iode/mL), solution injectable
IOMERON 250 (250 mg d'Iode/mL), solution injectable
IOMERON 300 (300 mg d'Iode/mL), solution injectable
IOMERON 350 (350 mg d'Iode/mL), solution injectable
IOMERON 400 (400 mg d'Iode/mL), solution injectable
IOMERON
68543173
66121860
63392333
63625015
64747367
60495132
3400891718324
3400891718263
3400891718492
3400891718614
3400891718782
3400891718904
3400891718843
3400892312156
3400892286389
3400892312217
3400892312385
3400891719215
3400891719154
3400891719383
3400891874778
3400891719963
3400891719734
3400891874839
3400891719673
3400892312446
3400892312507
3400892275154
3400891719505
3400891720273
3400891720334
3400891720044
3400891720105
3400891875089
3400892572031
3400892571959

---
N1-SUPERVISEE
HEPSERA
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2606648/fr/hepsera
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1281300/hepsera
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_614406/hepsera
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_399890/hepsera-10-mg-comprimes-boite-de-30
Le service médical rendu par HEPSERA reste important dans les indications de l’AMM : « Traitement des patients adultes atteints d’hépatite B chronique présentant : - une maladie hépatique compensée avec l’évidence d’une réplication virale active, une élévation persistante des taux sériques d’alanine aminotransférases (ALAT), une inflammation hépatique active et une fibrose histologiquement prouvées. L’instauration du traitement par HEPSERA devra être envisagée uniquement lorsqu’aucun autre agent antiviral disposant d’une barrière génétique plus élevée à la résistance n’est disponible ou approprié. - une maladie hépatique décompensée en association avec un second agent exempt de résistance croisée à Hepsera. »...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
adéfovir dipivoxil
J05AF08 - adéfovir dipivoxil
résultat thérapeutique
antiviraux
inhibiteurs de la transcriptase inverse
adulte
hépatite B chronique
phosphonates
adénine
HEPSERA 10 mg, comprimé
administration par voie orale
remboursement par l'assurance maladie
HEPSERA
60954219
3400892466422

---
N1-SUPERVISEE
SANDOSTATINE
Maintien du remboursement dans le nouveau périmètre des indications
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2660648/en/sandostatine
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1718320/fr/sandostatine
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_474592/fr/sandostatine
Le service médical rendu par SANDOSTATINE LP 10 mg, 20 mg et 30 mg : reste important dans le traitement de l’acromégalie chez les patients pour lesquels la chirurgie est inadaptée ou inefficace, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie ; est important dans le traitement des patients avec des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde. Le service médical rendu par SANDOSTATINE 50 µg/1 ml 100 µg/1 ml et 500 µg/1 ml : reste important dans le contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et d’IGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie, et chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, et pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie ; est important dans le soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde ; est important dans la prévention des complications de la chirurgie pancréatique ; est important dans le traitement en urgence, et la prévention de la récidive de l’hémorragie des varices gastro-oesophagiennes chez les patients cirrhotiques. Sandostatine doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique. Le service médical rendu par SANDOSTATINE LP 10 mg, 20 mg et 30 mg et par SANDOSTATINE 50 µg/1 ml 100 µg/1 ml et 500 µg/1 ml est important dans le traitement des adénomes thyréotropes : lorsque la sécrétion n’est pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ; chez les patients ne relevant pas d’un traitement chirurgical ; chez les patients irradiés, en attente de l’efficacité de la radiothérapie...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
Acétate d'octréotide
octréotide
H01CB02 - octréotide
SANDOSTATINE
SANDOSTATINE L.P. 10 mg, poudre et solvant en seringue préremplie pour suspension injectable (IM) à libération prolongée
SANDOSTATINE L.P. 20 mg, poudre et solvant pour suspension injectable
SANDOSTATINE L.P. 30 mg, poudre et solvant pour suspension injectable
SANDOSTATINE 100 microgrammes/1 ml, solution injectable
SANDOSTATINE 50 microgrammes/1 ml, solution injectable
SANDOSTATINE 500 microgrammes/1 mL, solution injectable
antinéoplasiques hormonaux
injections musculaires
injections sous-cutanées
perfusions veineuses
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
vipome
tumeur carcinoïde
glucagonome
acromégalie
tumeurs de l'hypophyse
adénomes
thyréostimuline
cellules gonadotropes
traitement d'urgence
varices oesophagiennes et gastriques
hémorragie gastro-intestinale
tumeurs des glandes endocrines
complications postopératoires
pancréas

---
N1-VALIDE
Le cancer du foie (hépatome/hépatocarcinome)
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/appareil-digestif/cancers-du-foie.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
tumeurs du foie
facteurs de risque
signes et symptômes
assurance maladie
sécurité sociale
travail
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs des voies biliaires
tumeurs du foie
tumeurs du foie
maladies professionnelles
stade de la tumeur
pronostic
continuité des soins
transplantation hépatique
antinéoplasiques
tumeurs de la vésicule biliaire
brochure pédagogique pour les patients
image

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal métastatique
http://www.snfge.org/content/4-cancer-colorectal-metastatique
Indication du niveau de preuve, explorations pré-thérapeutiques, critères de resécabilité et d'opérabilité, traitement (métastases hépatiques résécables, métastases extra-hépatiquesrésécables, métastases non résécables), surveillance post-thérapeutique, traitement des récidives, annexes (principaux schémas de chimiothérapie, conseils de prise en charge des effets indésirables des inhibiteurs de l'EGFr, conseils de prise en charge des effets indésirables des anti-angiogénèses)
2016
false
false
true
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
tumeurs du côlon
métastase tumorale
tumeurs du côlon
signes et symptômes
tumeurs du foie
tumeurs du foie
hépatectomie
tumeurs du foie
métastase tumorale
tumeurs du poumon
soins palliatifs
métastase tumorale
essais cliniques comme sujet
continuité des soins
protocoles antinéoplasiques
tumeurs du côlon
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux
antinéoplasiques
antinéoplasiques
Maladie iatrogène
hypertension artérielle
maladies de la peau
hypertension artérielle
pronostic
recommandation pour la pratique clinique
matériel d'enseignement audio-visuel
bibliographie
tableau

---
N1-SUPERVISEE
Vaccin hépatite B
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/vaccin-contre-l-hepatite-b
L’hépatite B est une infection du foie par le virus de l’hépatite B (VHB). Elle est assez fréquente, se transmet facilement et peut être grave.
2016
false
true
false
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
hépatite B
vaccination de masse
information patient et grand public
vaccin antihépatite B

---
N1-VALIDE
Porphyries aiguës hépatiques
https://www.orpha.net/data/patho/Emg/Int/fr/PorphyrieHepatiqueAigue_FR_fr_EMG_ORPHA95157.pdf
Les porphyries hépatiques aiguës sont des maladies héréditaires métaboliques monogéniques, autosomiques dominantes, liées à un déficit de l’une des enzymes de la biosynthèse de l’hème.
2016
false
false
false
Orphanet
France
français
maladie aiguë
traitement d'urgence
porphyries hépatiques
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Tumeurs neuroendocrines digestives
http://www.snfge.org/content/11-tumeurs-neuroendocrines-digestives
http://www.snfge.org/sites/default/files/SNFGE/TNCD/tncd_tne_version_finale_2016.pdf
http://www.snfge.org/download/file/fid/2135
Les tumeurs neuroendocrines (TNE) primitives peuvent se situer dans tout l’appareil digestif, incluant le tube digestif (de l’oesophage à l’anus), le pancréas et exceptionnellement le foie, la vésicule biliaire… • On distingue les tumeurs fonctionnelles (responsables de symptômes cliniques liés à une production tumorale de peptides ou d’amines) nécessitant un traitement symptomatique spécifique, des tumeurs non fonctionnelles (sans symptôme clinique lié à une production de peptides ou d’amines)
2016
false
false
false
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs neuroendocrines
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs neuroendocrines
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs neuroendocrines
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs neuroendocrines
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs du foie
antinéoplasiques
algorithme

---
N1-VALIDE
Recommandations AFEF sur la prise en charge des hépatites virales C
http://www.afef.asso.fr/ckfinder/userfiles/files/recommandations-textes-officiels/Recommandations_AFEF_HepatiteC_Final-02-2016.pdf
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/Recos/2015-juin-Recommandations-AFEF-Hepatite-C.pdf
Ces recommandations AFEF (Association Française pour l’Etude du Foie) sur la prise en charge des hépatites chroniques virales C ont pour but d’aider les soignants, l’ensemble des acteurs impliqués dans la prise en charge des patients, et les patients eux-mêmes à la meilleure démarche thérapeutique possible en vue de contrôler l’épidémie d’infection virale C en France
2016
false
false
true
false
AFEF - Association Française pour l'Etude du Foie
France
français
hépatite C chronique
recommandation pour la pratique clinique
indice de gravité médicale
hépatite C chronique
antiviraux
comorbidité
génotype
daclatasvir
lédipasvir
ribavirine
résultat thérapeutique
résistance virale aux médicaments
grossesse
éducation du patient comme sujet
cirrhose du foie
transplantation hépatique
récidive
insuffisance rénale
enfant
adolescent
usagers de drogues
infections à VIH
maladie aiguë
B17.1 - hépatite aiguë C
Siméprévir
Sofosbuvir
lédipasvir
association lédipasvir sofosbuvir
BMS-790052
Imidazoles
benzimidazoles
fluorènes
Uridine monophosphate
Uridine monophosphate

---
N1-VALIDE
Viekirax, avec ou sans Exviera : traitement non recommandé chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée (stade Child-Pugh B) - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux hépato-gastro-entérologues, infectiologues, internistes et pharmaciens hospitaliers
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Viekirax-avec-ou-sans-Exviera-traitement-non-recommande-chez-les-patients-presentant-une-insuffisance-hepatique-moderee-stade-Child-Pugh-B-Lettre-aux-professionnels-de-sante
En accord avec l'EMA et l'ANSM, les professionnels de santé sont informés du risque de décompensation hépatique et d'insuffisance hépatique lors d'un traitement par Viekirax (ombitasvir, paritaprévir, ritonavir) avec ou sans Exviera (dasabuvir), notamment chez les patients ayant des signes de cirrhose avancée ou décompensée avant l'initiation du traitement...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
EXVIERA 250 mg, comprimé pelliculé
EXVIERA
VIEKIRAX 12,5 mg/75 mg/50 mg, comprimé pelliculé
VIEKIRAX
association médicamenteuse
J05AX67 - ombitasvir, paritaprévir et ritonavir
ABT-450
ombitasvir
ritonavir
insuffisance hépatique
administration par voie orale
risque
continuité des soins
cirrhose du foie
dasabuvir
antiviraux
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
Décompensation hépatique
adulte
hépatite C chronique
paritaprévir
ABT-333
anilides
carbamates
sulfonamides
uracile
uracile
composés macrocycliques

---
N1-SUPERVISEE
IRM - Quantification de la stéatose hépatique : de la théorie à la pratique
http://umvf.cerimes.fr/media/ressRadiologie/DESradiologie2016/CERF_07_12_2015/B_Guiu/index.html
Stéatose hépatique, quantifier la stéatose, principe de la spectroscopie, aspects pratiques, détection et caractérisation des lésions focales, principes techniques de quantification, exemples.
2016
false
false
false
true
3eme cycle / doctorat
UNF3S - Université Numérique Francophone des Sciences de la Santé et du Sport
France
français
stéatose hépatique
radiologie
matériel d'enseignement audio-visuel
stéatose hépatique
imagerie par résonance magnétique
stéatose hépatique

---
N1-VALIDE
CellCept (mofétilmycophénolate) et MYFORTIC (mycophénolate sodique) - Risque important de tératogénicité dans les produits à base de mycophénolate
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2016/56690a-fra.php
Le mycophénolate a un effet tératogène chez l’humain, ce qui augmente le risque d’avortement spontané et de malformations congénitales suite à une exposition pendant la grossesse. De nouvelles contre-indications seront ajoutées à la version canadienne des monographies de CellCept (mofétilmycophénolate) et de MYFORTIC (mycophénolate sodique) afin de renforcer les renseignements sur l’innocuité relatifs à leur utilisation : pendant la grossesse en raison du risque d’effets mutagènes et tératogènes; chez les femmes fertiles qui n’utilisent pas de méthodes de contraception efficaces; chez les femmes qui allaitent. Les professionnels de la santé doivent s’assurer que les femmes et les hommes qui prennent des produits à base de mycophénolate comprennent les risques pour le bébé, ainsi que la nécessité d’utiliser une contraception efficace et de consulter immédiatement un médecin si une grossesse est soupçonnée...
2016
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
grossesse
avis de pharmacovigilance
CELLCEPT
MYFORTIC
mycophénolate mofétil
malformations dues aux médicaments et aux drogues
immunosuppresseurs
risque
tératogènes
avortement spontané
nouveau-né
allaitement maternel
contraception
rejet du greffon
acide mycophénolique
acide mycophénolique

---
N3-AUTOINDEXEE
La distribution de matériel d’injection stérile pour prévenir la transmission du VIH et des hépatites B et C au Québec : avril 2013 à mars 2014
https://www.inspq.qc.ca/publications/2085
La prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang chez les personnes qui utilisent des drogues par injection est une préoccupation de santé publique. Afin de limiter la transmission du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et des virus des hépatites B et C, l’accès au matériel d’injection stérile est une stratégie dont l’efficacité est démontrée. Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec ainsi que l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et l’Ordre des pharmaciens du Québec appuient cette initiative. Ce rapport présente les statistiques concernant la distribution du matériel d’injection stérile dans les centres d’accès au matériel d’injection (CAMI) qui sont des organismes communautaires (OC), des établissements du réseau de la santé et des services sociaux (CLSC, centres hospitaliers, cliniques, groupe de médecine familiale (GMF) et centres de réadaptation en dépendance) ainsi que des pharmacies.
2016
false
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
hépatite B
hepatite
hépatite virale b
mars
équipement et fournitures
injection
hépatite C
Québec
injections
hépatite virale c
stérilité
vih
marketing
ayant une distribution
prévenance
hepatite
virus de l'immunodéficience humaine
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)

---
N2-AUTOINDEXEE
RIBAVOX 200 mg, comprimé pelliculé
ribavirine
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=60719819
La ribavirine, substance active de RIBAVOX, est un médicament antiviral qui empêche la multiplication de plusieurs types de virus dont le virus de l’hépatite C. RIBAVOX est utilisé en association avec l’interféron alfa-2a pour traiter les patients adultes atteints d’hépatite chronique C (infection virale du foie). Ce traitement concerne les patients adultes n’ayant jamais été traités et les patients ayant préalablement répondu à l’interféron alpha puis ensuite rechuté après l’arrêt du traitement. RIBAVOX doit être utilisé uniquement en association avec l’interféron alfa-2a. RIBAVOX ne doit pas être utilisé seul...
2016
false
false
false
BDPM - base de données publique des médicaments
France
français
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
ribavirine
administration par voie orale
RIBAVOX
RIBAVOX 200 mg, comprimé pelliculé

---
N2-AUTOINDEXEE
RIBAVOX 400 mg, comprimé pelliculé
ribavirine
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=69828951
La ribavirine, substance active de RIBAVOX, est un médicament antiviral qui empêche la multiplication de plusieurs types de virus dont le virus de l’hépatite C. RIBAVOX est utilisé en association avec l’interféron alfa-2a pour traiter les patients adultes atteints d’hépatite chronique C (infection virale du foie). Ce traitement concerne les patients adultes n’ayant jamais été traités et les patients ayant préalablement répondu à l’interféron alpha puis ensuite rechuté après l’arrêt du traitement. RIBAVOX doit être utilisé uniquement en association avec l’interféron alfa-2a. RIBAVOX ne doit pas être utilisé seul...
2016
false
false
false
BDPM - base de données publique des médicaments
France
français
notice médicamenteuse
résumé des caractéristiques du produit
ribavirine
RIBAVOX
RIBAVOX 400 mg, comprimé pelliculé

---
N2-AUTOINDEXEE
RIBAVOX 600 mg, comprimé pelliculé
ribavirine
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=67306591
La ribavirine, substance active de RIBAVOX, est un médicament antiviral qui empêche la multiplication de plusieurs types de virus dont le virus de l’hépatite C. RIBAVOX est utilisé en association avec l’interféron alfa-2a pour traiter les patients adultes atteints d’hépatite chronique C (infection virale du foie). Ce traitement concerne les patients adultes n’ayant jamais été traités et les patients ayant préalablement répondu à l’interféron alpha puis ensuite rechuté après l’arrêt du traitement. RIBAVOX doit être utilisé uniquement en association avec l’interféron alfa-2a. RIBAVOX ne doit pas être utilisé seul...
2016
false
false
false
BDPM - base de données publique des médicaments
France
français
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
ribavirine
RIBAVOX
RIBAVOX 600 mg, comprimé pelliculé

---
N1-VALIDE
Risques de contamination par le VHB liés à la formation initiale des étudiants et élèves s’engageant dans les études paramédicales et pharmaceutiques mentionnées dans l’arrêté du 6 mars 2007
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=537
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20160118_preventionhepBrecoetudfilsante.pdf
Les professionnels de santé ont une obligation d’immunisation contre l’hépatite B. Cette obligation a pour objectif de les protéger d’une contamination par le virus de l’hépatite B (VHB) lors des actes effectués au cours de leurs pratiques professionnelles, mais aussi de protéger les patients d’une contamination par un professionnel de santé infecté. Cette obligation s’applique également à tout élève ou étudiant d’un établissement préparant à l’exercice des professions médicales et des autres professions de santé.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
hépatite B
étudiant pharmacie
élève infirmier
étudiant profession médicale ou paramédicale
vaccin antihépatite B
recommandation de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
Vaxelis Vaccin diphtérique, tétanique, coquelucheux (acellulaire, multicomposé), de l’hépatite B (ADNr), poliomyélitique (inactivé) et conjugué de l’Haemophilus influenzae type b (adsorbé)
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/003982/human_med_001962.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
Vaxelis est un vaccin contenant des principes actifs dérivés des bactéries qui causent la diphtérie, le tétanos et la coqueluche, de la bactérie Haemophilus influenzae type b, du virus de l'hépatite B, et des virus poliomyélitiques inactivés. Il est utilisé chez les nourrissons et les jeunes enfants âgés de plus de six semaines dans la protection contre les maladies infectieuses suivantes: • la diphtérie (une maladie très contagieuse qui touche la gorge et la peau, et peut causer des dommages au coeur et à d'autres organes); • le tétanos (généralement causé par l'infection d'une plaie); • la coqueluche; • l’hépatite B (une infection virale du foie); • la poliomyélite (la polio, une maladie qui touche les nerfs et peut entraîner une faiblesse ou une paralysie musculaire); • les maladies invasives (comme la pneumonie et la méningite) provoquées par la bactérie H. influenzae type b (Hib)...
2016
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Grande-Bretagne
français
anglais
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
agrément de médicaments
Europe
vaccination
vaccins combinés
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
diphtérie
coqueluche
tétanos
vaccin antipoliomyélitique inactivé
vaccin antipoliomyélitique inactivé
vaccin antihépatite B
vaccin antihépatite B
vaccins antihaemophilus
vaccins antihaemophilus
vaccins conjugués
vaccins antihaemophilus influenzae B
seringue préremplie
hépatite B
poliomyélite
méningite à hémophilus
infections à haemophilus
nourrisson
calendrier vaccinal
injections musculaires
J07CA09 - diphtérie - Haemophilus influenzae B - coqueluche - polio - tétanos - hépatite B
surveillance post-commercialisation des produits de santé
interactions médicamenteuses

---
N1-VALIDE
Mycophénolate mofétil (CellCept et génériques) et mycophénolate sodique (Myfortic ) : risque important de tératogénicité - Diffusion d’un matériel éducationnel et modification des conditions de prescription et délivrance - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux chirurgiens cardio-thoraciques, chirurgiens digestifs, cardiologues, pneumologues, néphrologues, gastroentérologues, spécialistes de médecine interne, rhumatologues, urologues, anesthésistes-réanimateurs, dermatologues, neurologues, gynécologues, médecins généralistes, pharmaciens hospitaliers et d’officine.
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Mycophenolate-mofetil-CellCept-R-et-generiques-et-mycophenolate-sodique-Myfortic-R-risque-important-de-teratogenicite-Diffusion-d-un-materiel-educationnel-et-modification-des-conditions-de-prescription-et-delivrance-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Le mycophénolate est un tératogène majeur chez l’Homme. Il augmente le risque d’avortements et de malformations congénitales en cas d’exposition au cours de la grossesse. Ce risque doit être pris en compte lors de la prescription chez les femmes susceptibles de procréer et chez les hommes sexuellement actifs. Pour limiter ce risque, un matériel éducationnel est mis en place...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
tératogènes
mycophénolate mofétil
médicaments génériques
L04AA06 - acide mycophénolique
CELLCEPT
MYCOPHENOLATE MOFETIL
MYFORTIC
mycophénolate sodique
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
ordonnances médicamenteuses
éducation du patient comme sujet
recommandation de bon usage du médicament
grossesse
gestion du risque
recommandation patients
risque
contraception
Femme susceptible d'être enceinte
formulaire
mycophénolate mofétil
mycophénolate sodique
acide mycophénolique
acide mycophénolique
acide mycophénolique

---
N1-SUPERVISEE
URSOLVAN
Extension de l'indication aux enfants âgés de 6 ans à moins de 18 ans
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2621053/fr/ursolvan
Le service médical rendu par URSOLVAN est important dans l’extension d’indication « trouble hépatobiliaire associé à la mucoviscidose chez les enfants âgés de 6 ans à moins de 18 ans ». URSOLVAN 200 mg, gélule, n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge des troubles hépatobiliaires associés à la mucoviscidose chez les enfants âgés de 6 ans à moins de 18 ans...
2016
false
false
false
Important
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
enfant
adolescent
administration par voie orale
URSOLVAN 200 mg gél
maladie du foie associée à une mucoviscidose
mucoviscidose
maladies du foie
maladie des voies biliaires
A05AA02 - acide ursodésoxycholique
cholagogues et cholérétiques
résultat thérapeutique
acide ursodésoxycholique
gestion du risque
remboursement par l'assurance maladie
URSOLVAN

---
N1-SUPERVISEE
CLAMOXYL 1 g, poudre pour solution injectable (I.M.-I.V.) (code CIS : 61801023)
Mise à disposition d’une nouvelle présentation sans alcool benzylique de CLAMOXYL 1g injectable IM
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2624081/fr/clamoxyl
Le service médical rendu par CLAMOXYL 1 g poudre pour solution injectable (IM, IV) est important dans les indications de l’AMM. Cette spécialité est un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux autres présentations déjà inscrites..
2016
false
false
false
Important
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
remboursement par l'assurance maladie
CLAMOXYL 1 g, poudre pour solution injectable (I.M.-I.V.)
CLAMOXYL injectable
amoxicilline
antibactériens
J01CA04 - amoxicilline
injections musculaires
injections veineuses
perfusions veineuses

---
N1-VALIDE
Guide pour l’immunisation en post-exposition : vaccination et immunoglobulines
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=548
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20160119_guideimmunisationpostexposition.pdf
L’objectif de ce guide est de faire le point sur les données disponibles et colliger les recommandations françaises et internationales disponibles concernant l’efficacité de la vaccination et/ou des immunoglobulines après exposition identifiée à un agent infectieux. Il propose une conduite à tenir pour l’immunisation en post-exposition à un risque infectieux. L’utilisation des anti-infectieux, antibiotiques ou antiviraux, administrés à titre préventif ou préemptif, n’est pas abordée dans ce guide.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
prophylaxie après exposition
immunoglobulines
guide
vaccin coquelucheux
nourrisson
adulte
enfant
coqueluche
vaccins antihépatite A
hépatite A
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
résultat thérapeutique
hépatite B
vaccin antihépatite B
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
infections à méningocoques
vaccins antiméningococciques
rage (maladie)
vaccins antirabiques
chimioprévention
rougeole
oreillons
rubéole
vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole
tétanos
anatoxine tétanique
varicelle
vaccin contre la varicelle

---
N1-VALIDE
FLUOROCHOL
Mise à disposition d’une nouvelle spécialité à base de fluorocholine
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2624078/fr/fluorochol
Le service médical rendu par FLUOROCHOL 222 MBq/mL, solution injectable est important dans : les indications « stadification initiale dans les formes à haut risque de cancer de la prostate » et « recherche de récidive loco-régionale ou métastatique en cas de ré-ascension de la concentration sérique d’antigène spécifique de la prostate (PSA) » ; l’indication : « Carcinome hépatocellulaire : Localisation des lésions de carcinome hépatocellulaire bien différencié avéré. En plus de la TEP au fludésoxyglucose (FDG), caractérisation de nodule(s) hépatique(s) et/ou stadification à la recherche de lésions de carcinome hépatocellulaire avéré ou très probable, lorsque la TEP au FDG n’est pas concluante ou lorsqu’un traitement chirurgical ou une greffe est prévu »...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
radiopharmaceutiques
radiopharmaceutiques
V09IX07 - fluorométhylcholine (18F)
injections veineuses
métastase tumorale
tumeurs de la prostate
carcinome hépatocellulaire
fluorocholine
fluorocholine
radio-isotopes du fluor
radio-isotopes du fluor
tomographie par émission de positons
stade de la tumeur
FLUOROCHOL
FLUOROCHOL 222 MBq/mL, solution injectable
choline
tumeurs de la prostate
carcinome hépatocellulaire

---
N1-SUPERVISEE
Lithiase biliaire et complications
http://wiki.side-sante.fr/doku.php?id=sides:ref-trans:imagerie:item_274:start
La lithiase biliaire est une pathologie extrêmement fréquente. Les calculs sont le plus souvent de nature cholestérolique. Les calculs pigmentaires composés de bilirubinate de calcium sont plus rares. Ils compliquent notamment les états d'hémolyse chronique.
2016
false
false
false
true
2eme cycle / master
Licence Creative Commons Attribution Pas d’Utilisation Commerciale Partage dans les mêmes conditions (CC BY-NC-SA 3.0 FR) http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/
SIDES - Référentiel Officiel du Collège des Enseignants de Radiologie de France et du Collège National des Enseignants de Biophysique et Médecine Nucléaire
France
274. Lithiase biliaire et complications
français
cours
épreuves classantes nationales
lithiase biliaire
lithiase biliaire
lithiase biliaire
radiologie
lithiase biliaire

---
N1-SUPERVISEE
Cirrhose et complications
http://wiki.side-sante.fr/doku.php?id=sides:ref-trans:imagerie:item_276:start
La fibrose hépatique, puis la cirrhose sont les évolutions de toutes les hépatopathies chroniques et en particulier des hépatites B et C mais également des hépatopathies alcooliques et métaboliques.
2016
false
false
false
true
2eme cycle / master
Licence Creative Commons Attribution Pas d’Utilisation Commerciale Partage dans les mêmes conditions (CC BY-NC-SA 3.0 FR) http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/
SIDES - Référentiel Officiel du Collège des Enseignants de Radiologie de France et du Collège National des Enseignants de Biophysique et Médecine Nucléaire
France
276. Cirrhose et complications
français
cours
épreuves classantes nationales
cirrhose du foie
cirrhose du foie
cirrhose du foie
cirrhose du foie
radiologie

---
N1-SUPERVISEE
Tumeurs du foie, primitives et secondaires
http://wiki.side-sante.fr/doku.php?id=sides:ref-trans:imagerie:item_301:start
Les tumeurs secondaires du foie sont les métastases hépatiques. Toutes les tumeurs primitives peuvent métastaser au foie, mais les métastases hépatiques les plus fréquentes sont secondaires à un cancer du côlon ou du rectum, à un cancer bronchique, à un cancer du sein, du pancréas ou de l'estomac.
2016
false
false
false
true
2eme cycle / master
Licence Creative Commons Attribution Pas d’Utilisation Commerciale Partage dans les mêmes conditions (CC BY-NC-SA 3.0 FR) http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/
SIDES - Référentiel Officiel du Collège des Enseignants de Radiologie de France et du Collège National des Enseignants de Biophysique et Médecine Nucléaire
France
301. Tumeurs du foie, primitives et secondaires
français
cours
épreuves classantes nationales
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs du foie
radiologie
tumeurs du foie

---
N1-SUPERVISEE
DAKLINZA
Réévaluation ASMR
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2621276/fr/daklinza
Compte tenu des nouvelles données disponibles, notamment chez les patients infectés par un virus de génotype 3, la Commission considère que DAKLINZA (daclatasvir) conserve une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) dans la prise en charge de l’hépatite C chronique chez les patients adultes infectés par le VHC de génotypes 1, 3 et 4...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
DAKLINZA 30 mg, comprimé pelliculé
DAKLINZA 60 mg, comprimé pelliculé
administration par voie orale
résultat thérapeutique
daclatasvir
daclatasvir
antiviraux
antiviraux
association de médicaments
hépatite C chronique
adulte
protéine NS-5A du virus de l'hépatite C
continuité des soins
J05AX14 - daclatasvir
remboursement par l'assurance maladie
génotype 1 du virus de l'hépatite C
génotype 3 du virus de l'hépatite C
génotype 4 du virus de l'hépatite C
DAKLINZA
BMS-790052
BMS-790052
protéine NS5 du virus de l'hépatite C
Imidazoles
Protéines virales non structurales
Imidazoles

---
N3-AUTOINDEXEE
Hépatopathie associée à IgG4
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=90003
2016
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
maladies du foie
immunoglobuline G
maladie du foie
associé à

---
N3-AUTOINDEXEE
Les hémochromatoses
http://www.academie-medecine.fr/les-hemochromatoses/
A l’occasion de la Semaine nationale de l’hémochromatose prévue du 30 mai au 4 juin 2016, l’Académie nationale de médecine souhaite rappeler les conclusions de la séance qu’elle a organisée le 16 février 2016 sur les maladies associées à une surcharge en fer dont les hémochromatoses génétiques constituent la forme la plus fréquente.
2016
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
information scientifique et technique
hémochromatose
hémochromatose

---
N1-SUPERVISEE
Fiche information sur la cholecystectomie
http://www.lasfce.com/uploads/files/Fiche%20information%20Chole%CC%81cystectomieFCVD.pdf
La bile sert à la digestion des aliments ; elle est fabriquée par le foie et déversée dans l’intestin peu après l’estomac par un canal (canal cholédoque). Au bord de ce canal, il existe une “aire de repos” qui s’appelle la vésicule biliaire. La bile peut sédimenter et donner des calculs. Lorsque ces calculs donnent des complications, il n’existe qu’un seul traitement : l’ablation de la vésicule biliaire (la cholécystectomie) ; il n’y a pas d’alternative thérapeutique. Si les calculs ne donnent pas de trouble, découverte fortuite par exemple, il est inutile de traiter ou même de surveiller.
2016
false
true
false
SFCE
France
français
brochure pédagogique pour les patients
cholécystectomie
cholécystectomie

---
N2-AUTOINDEXEE
Holkira Pak (ombitasvir/paritaprévir/ritonavir et dasabuvir), Technivie (ombitasvir/paritaprévir/ritonavir)
Le risque de décompensation hépatique et d'insuffisance hépatique chez les patients atteints de cirrhose a été inclus dans les sections Contre-indications, Mises en garde et précautions, Effets indésirables observés dans le cadre de la pharmacovigilance, Interactions médicamenteuses et Posologie et administration des monographies de produit canadiennes pour Holkira Pak et Technivie
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/hpiw-ivps_2016-05-fra.php#mise_%C3%A0_jour
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
avis de pharmacovigilance
Monographie
cirrhose du foie
patients
a comme patient
en section
Indicateurs
décompensation
administration d'un médicament
efficace
interactions médicamenteuses
maladie du foie
Observation
cirrhose
surveillance pharmacologique
pharmacovigilance
dasabuvir
contre-indication à
cirrhose du foie
risque
modificateur d'effet épidémiologique
interaction médicamenteuse
insuffisance hépatique
positif
Administration
insuffisance hépatique
observance du traitement médicamenteux
Cirrhose
monographie
indicateurs et réactifs
observation
surveillance pharmacologique
ABT-333
organisation et administration
fibrose
sulfonamides
uracile

---
N2-AUTOINDEXEE
Antiviraux d’action directe
Saisine de la ministre des affaires sociales et de la santé en date du 19 mai 2016 sur les modalités de prise en charge des antiviraux d’action directe pour les patients au stade F2 de fibrose hépatique, liée à une infection chronique par le virus de l’hépatite C
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2633680/fr/antiviraux-d-action-directe
Indications concernées En association dans le traitement de l’infection chronique par le virus de l’hépatite C chez les adultes...
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
adulte
hépatite C chronique
association de médicaments
Sofosbuvir
antiviraux
J05A - antiviraux à action directe
daclatasvir
Siméprévir
association lédipasvir sofosbuvir
dasabuvir
association médicamenteuse
ombitasvir
ritonavir
paritaprévir
Fibrose du foie
risque
a comme patient
hepacivirus
infection
maladies auto-immunes
fibrose hépatique
Fibrose
Virus de l'hépatite C
entérovirus humain 72
hépatite C chronique
anemie ferriprive - carence en fer
Affaires
cirrhose du foie
socialisme
hepatite
hepatite
Patients
maladie infectieuse chronique
Directives
antiviraux
hépatite chronique
santé
prise en charge personnalisée du patient
virus de l'hépatite c
virus de l'hépatite A
ABT-333
ABT-450
BMS-790052
fibrose
commerce
patients
directives
benzimidazoles
fluorènes
Uridine monophosphate
sulfonamides
uracile
uracile
anilides
carbamates
composés macrocycliques
Imidazoles

---
N1-VALIDE
Algorithmes d’investigation, de traitement et de suivi pour le cancer du côlon
http://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication.html?PublicationPluginController%5Bcode%5D=FICHE&PublicationPluginController%5Buid%5D=441&PublicationPluginController%5BbackUrl%5D=%252Fnc%252Fpublications%252Fpublications.html
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Oncologie/INESSS_Algorithme_traitement_cancer_colon.pdf
Cet outil représente la mise à jour de la version de l’Algorithme d’investigation, de traitement et de suivi du cancer du côlon de septembre 2013. Il s’inscrit dans une approche de pertinence clinique et guide la prise en charge des patients atteints du cancer du côlon en reflétant à la fois les meilleures données probantes disponibles et la pratique clinique actuellement effectuée au Québec (consensus d’experts)
2016
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
algorithme
tumeurs du côlon
tumeurs du côlon
tumeurs du côlon
dépistage systématique
tumeurs du côlon
traitement médicamenteux adjuvant
tumeurs du foie
tumeurs du côlon
recommandation par consensus
soins palliatifs
diagnostic par imagerie
observation (surveillance clinique)
tumeurs du côlon

---
N1-VALIDE
Algorithmes d’investigation, de traitement et de suivi pour le cancer du rectum
http://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication.html?PublicationPluginController%5Bcode%5D=FICHE&PublicationPluginController%5Buid%5D=440&PublicationPluginController%5BbackUrl%5D=%252Fnc%252Fpublications%252Fpublications.html
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Oncologie/INESSS_Algorithme_traitement_cancer_rectum.pdf
Cet outil représente la mise à jour de la version de l’Algorithme d’investigation, de traitement et de suivi du cancer du rectum de septembre 2013. Il s’inscrit dans une approche de pertinence clinique et guide la prise en charge des patients atteints du cancer du rectum en reflétant à la fois les meilleures données probantes disponibles et la pratique clinique actuellement effectuée au Québec (consensus d’experts).
2016
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
algorithme
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs du rectum
radiothérapie adjuvante
chimioradiothérapie adjuvante
tumeurs du rectum
tumeurs du rectum
tumeurs du rectum
tumeurs du rectum
tumeurs du foie
soi