CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion




Libellé préféré : hépatologie;

Acronyme CISMeF : hépato;

vrai Meta (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
DICETEL

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2633891/fr/dicetel
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1075778/dicetel
Le service médical rendu par DICETEL reste faible dans le traitement symptomatique des douleurs, des troubles du transit et de l'inconfort intestinal liés aux troubles fonctionnels intestinaux. Le service médical rendu par DICETEL reste insuffisant dans le traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels des voies biliaires et dans la préparation au lavement baryté...
2016
false
false
false
Insuffisant
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
lavement baryté
Gêne gastro-intestinale
Troubles du transit intestinal
bromure de pinavérium
administration par voie orale
DICETEL 100mg cp pellic
DICETEL 50 mg cp pellic
A03AX04 - pinavérium
pinavérium
troubles fonctionnels du côlon
douleur abdominale
parasympatholytiques
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
morpholines
DICETEL
66845027
64172183
3400891821031
3400890266109

---
N1-SUPERVISEE
IOMERON solution injectable - ioméprol
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2656364/fr/iomeron
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1621555/fr/iomeron
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1104026/iomeron
Le service médical rendu par IOMERON reste important dans les indications de l’AMM...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
remboursement par l'assurance maladie
injections
produits de contraste
ioméprol
V08AB10 - ioméprol
iopamidol
IOMERON 150 mg Iode/ml sol inj
IOMERON 200 mg Iode/ml sol inj
IOMERON 250 mg Iode/ml sol inj
IOMERON 300 mg Iode/ml sol inj
IOMERON 350 mg Iode/ml sol inj
IOMERON 400 mg Iode/ml sol inj
IOMERON
68543173
66121860
63392333
63625015
64747367
60495132
3400891718324
3400891718263
3400891718492
3400891718614
3400891718782
3400891718904
3400891718843
3400892312156
3400892286389
3400892312217
3400892312385
3400891719215
3400891719154
3400891719383
3400891874778
3400891719963
3400891719734
3400891874839
3400891719673
3400892312446
3400892312507
3400892275154
3400891719505
3400891720273
3400891720334
3400891720044
3400891720105
3400891875089
3400892572031
3400892571959

---
N1-SUPERVISEE
HEPSERA
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2606648/fr/hepsera
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1281300/hepsera
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_614406/hepsera
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_399890/hepsera-10-mg-comprimes-boite-de-30
Le service médical rendu par HEPSERA reste important dans les indications de l’AMM : « Traitement des patients adultes atteints d’hépatite B chronique présentant : - une maladie hépatique compensée avec l’évidence d’une réplication virale active, une élévation persistante des taux sériques d’alanine aminotransférases (ALAT), une inflammation hépatique active et une fibrose histologiquement prouvées. L’instauration du traitement par HEPSERA devra être envisagée uniquement lorsqu’aucun autre agent antiviral disposant d’une barrière génétique plus élevée à la résistance n’est disponible ou approprié. - une maladie hépatique décompensée en association avec un second agent exempt de résistance croisée à Hepsera. »...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
adéfovir dipivoxil
J05AF08 - adéfovir dipivoxil
résultat thérapeutique
antiviraux
inhibiteurs de la transcriptase inverse
adulte
hépatite B chronique
phosphonates
adénine
HEPSERA 10mg cp
administration par voie orale
remboursement par l'assurance maladie
HEPSERA
60954219
3400892466422

---
N1-SUPERVISEE
SANDOSTATINE
Maintien du remboursement dans le nouveau périmètre des indications
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2660648/en/sandostatine
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1718320/fr/sandostatine
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_474592/fr/sandostatine
Le service médical rendu par SANDOSTATINE LP 10 mg, 20 mg et 30 mg : reste important dans le traitement de l’acromégalie chez les patients pour lesquels la chirurgie est inadaptée ou inefficace, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie ; est important dans le traitement des patients avec des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde. Le service médical rendu par SANDOSTATINE 50 µg/1 ml 100 µg/1 ml et 500 µg/1 ml : reste important dans le contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et d’IGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie, et chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, et pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie ; est important dans le soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde ; est important dans la prévention des complications de la chirurgie pancréatique ; est important dans le traitement en urgence, et la prévention de la récidive de l’hémorragie des varices gastro-oesophagiennes chez les patients cirrhotiques. Sandostatine doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique. Le service médical rendu par SANDOSTATINE LP 10 mg, 20 mg et 30 mg et par SANDOSTATINE 50 µg/1 ml 100 µg/1 ml et 500 µg/1 ml est important dans le traitement des adénomes thyréotropes : lorsque la sécrétion n’est pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ; chez les patients ne relevant pas d’un traitement chirurgical ; chez les patients irradiés, en attente de l’efficacité de la radiothérapie...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
Acétate d'octréotide
octréotide
H01CB02 - octréotide
SANDOSTATINE
SANDOSTATINE LP 10mg pdre/solv p susp inj IM
SANDOSTATINE LP 20mg pdre/solv p susp inj IM
SANDOSTATINE LP 30mg pdre/solv p susp inj IM
SANDOSTATINE 100µg/1ml sol inj
SANDOSTATINE 50µg/1ml sol inj
SANDOSTATINE 500µg/1ml sol inj SC
antinéoplasiques hormonaux
injections musculaires
injections sous-cutanées
perfusions veineuses
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
vipome
tumeur carcinoïde
glucagonome
acromégalie
tumeurs de l'hypophyse
adénomes
thyréostimuline
cellules gonadotropes
traitement d'urgence
varices oesophagiennes et gastriques
hémorragie gastro-intestinale
tumeurs des glandes endocrines
complications postopératoires
pancréas

---
N1-VALIDE
Le cancer du foie (hépatome/hépatocarcinome)
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/appareil-digestif/cancers-du-foie.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
tumeurs du foie
facteurs de risque
signes et symptômes
assurance maladie
sécurité sociale
travail
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs des voies biliaires
tumeurs du foie
tumeurs du foie
maladies professionnelles
stade de la tumeur
pronostic
continuité des soins
transplantation hépatique
antinéoplasiques
tumeurs de la vésicule biliaire
brochure pédagogique pour les patients
image

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal métastatique
http://www.snfge.org/content/4-cancer-colorectal-metastatique
Indication du niveau de preuve, explorations pré-thérapeutiques, critères de resécabilité et d'opérabilité, traitement (métastases hépatiques résécables, métastases extra-hépatiquesrésécables, métastases non résécables), surveillance post-thérapeutique, traitement des récidives, annexes (principaux schémas de chimiothérapie, conseils de prise en charge des effets indésirables des inhibiteurs de l'EGFr, conseils de prise en charge des effets indésirables des anti-angiogénèses)
2016
false
false
true
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
tumeurs du côlon
métastase tumorale
tumeurs du côlon
signes et symptômes
tumeurs du foie
tumeurs du foie
hépatectomie
tumeurs du foie
métastase tumorale
tumeurs du poumon
soins palliatifs
métastase tumorale
essais cliniques comme sujet
continuité des soins
protocoles antinéoplasiques
tumeurs du côlon
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux
antinéoplasiques
antinéoplasiques
Maladie iatrogène
hypertension artérielle
maladies de la peau
hypertension artérielle
pronostic
recommandation pour la pratique clinique
matériel d'enseignement audio-visuel
bibliographie
tableau

---
N1-SUPERVISEE
Vaccin hépatite B
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/vaccin-contre-l-hepatite-b
L’hépatite B est une infection du foie par le virus de l’hépatite B (VHB). Elle est assez fréquente, se transmet facilement et peut être grave.
2016
false
true
false
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
hépatite B
vaccination de masse
information patient et grand public
vaccin antihépatite B

---
N1-VALIDE
Porphyries aiguës hépatiques
https://www.orpha.net/data/patho/Emg/Int/fr/PorphyrieHepatiqueAigue_FR_fr_EMG_ORPHA95157.pdf
Les porphyries hépatiques aiguës sont des maladies héréditaires métaboliques monogéniques, autosomiques dominantes, liées à un déficit de l’une des enzymes de la biosynthèse de l’hème.
2016
false
false
false
Orphanet
France
français
maladie aiguë
traitement d'urgence
porphyries hépatiques
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Tumeurs neuroendocrines digestives
http://www.snfge.org/content/11-tumeurs-neuroendocrines-digestives
http://www.snfge.org/sites/default/files/SNFGE/TNCD/tncd_tne_version_finale_2016.pdf
http://www.snfge.org/download/file/fid/2135
Les tumeurs neuroendocrines (TNE) primitives peuvent se situer dans tout l’appareil digestif, incluant le tube digestif (de l’oesophage à l’anus), le pancréas et exceptionnellement le foie, la vésicule biliaire… • On distingue les tumeurs fonctionnelles (responsables de symptômes cliniques liés à une production tumorale de peptides ou d’amines) nécessitant un traitement symptomatique spécifique, des tumeurs non fonctionnelles (sans symptôme clinique lié à une production de peptides ou d’amines)
2016
false
false
false
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs neuroendocrines
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs neuroendocrines
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs neuroendocrines
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs neuroendocrines
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs du foie
antinéoplasiques
algorithme

---
N1-VALIDE
Recommandations AFEF sur la prise en charge des hépatites virales C
http://www.afef.asso.fr/ckfinder/userfiles/files/recommandations-textes-officiels/Recommandations_AFEF_HepatiteC_Final-02-2016.pdf
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/Recos/2015-juin-Recommandations-AFEF-Hepatite-C.pdf
Ces recommandations AFEF (Association Française pour l’Etude du Foie) sur la prise en charge des hépatites chroniques virales C ont pour but d’aider les soignants, l’ensemble des acteurs impliqués dans la prise en charge des patients, et les patients eux-mêmes à la meilleure démarche thérapeutique possible en vue de contrôler l’épidémie d’infection virale C en France
2016
false
false
true
false
AFEF - Association Française pour l'Etude du Foie
France
français
hépatite C chronique
recommandation pour la pratique clinique
indice de gravité médicale
hépatite C chronique
antiviraux
comorbidité
génotype
daclatasvir
lédipasvir
ribavirine
résultat thérapeutique
résistance virale aux médicaments
grossesse
éducation du patient comme sujet
cirrhose du foie
transplantation hépatique
récidive
insuffisance rénale
enfant
adolescent
usagers de drogues
infections à VIH
maladie aiguë
B17.1 - hépatite aiguë C
Siméprévir
Sofosbuvir
lédipasvir
association lédipasvir sofosbuvir
BMS-790052
Imidazoles
benzimidazoles
fluorènes
Uridine monophosphate
Uridine monophosphate

---
N1-VALIDE
Viekirax, avec ou sans Exviera : traitement non recommandé chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée (stade Child-Pugh B) - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux hépato-gastro-entérologues, infectiologues, internistes et pharmaciens hospitaliers
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Viekirax-avec-ou-sans-Exviera-traitement-non-recommande-chez-les-patients-presentant-une-insuffisance-hepatique-moderee-stade-Child-Pugh-B-Lettre-aux-professionnels-de-sante
En accord avec l'EMA et l'ANSM, les professionnels de santé sont informés du risque de décompensation hépatique et d'insuffisance hépatique lors d'un traitement par Viekirax (ombitasvir, paritaprévir, ritonavir) avec ou sans Exviera (dasabuvir), notamment chez les patients ayant des signes de cirrhose avancée ou décompensée avant l'initiation du traitement...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
EXVIERA 250 mg, comprimé pelliculé
EXVIERA
VIEKIRAX 12,5 mg/75 mg/50 mg, comprimé pelliculé
VIEKIRAX
association médicamenteuse
J05AX67 - ombitasvir, paritaprévir et ritonavir
ABT-450
ombitasvir
ritonavir
insuffisance hépatique
administration par voie orale
risque
continuité des soins
cirrhose du foie
dasabuvir
antiviraux
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
Décompensation hépatique
adulte
hépatite C chronique
paritaprévir
ABT-333
anilides
carbamates
sulfonamides
uracile
uracile
composés macrocycliques

---
N1-SUPERVISEE
IRM - Quantification de la stéatose hépatique : de la théorie à la pratique
http://umvf.cerimes.fr/media/ressRadiologie/DESradiologie2016/CERF_07_12_2015/B_Guiu/index.html
Stéatose hépatique, quantifier la stéatose, principe de la spectroscopie, aspects pratiques, détection et caractérisation des lésions focales, principes techniques de quantification, exemples.
2016
false
false
false
true
3eme cycle / doctorat
UNF3S - Université Numérique Francophone des Sciences de la Santé et du Sport
France
français
stéatose hépatique
radiologie
matériel d'enseignement audio-visuel
stéatose hépatique
imagerie par résonance magnétique

---
N1-VALIDE
CellCept (mofétilmycophénolate) et MYFORTIC (mycophénolate sodique) - Risque important de tératogénicité dans les produits à base de mycophénolate
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2016/56690a-fra.php
Le mycophénolate a un effet tératogène chez l’humain, ce qui augmente le risque d’avortement spontané et de malformations congénitales suite à une exposition pendant la grossesse. De nouvelles contre-indications seront ajoutées à la version canadienne des monographies de CellCept (mofétilmycophénolate) et de MYFORTIC (mycophénolate sodique) afin de renforcer les renseignements sur l’innocuité relatifs à leur utilisation : pendant la grossesse en raison du risque d’effets mutagènes et tératogènes; chez les femmes fertiles qui n’utilisent pas de méthodes de contraception efficaces; chez les femmes qui allaitent. Les professionnels de la santé doivent s’assurer que les femmes et les hommes qui prennent des produits à base de mycophénolate comprennent les risques pour le bébé, ainsi que la nécessité d’utiliser une contraception efficace et de consulter immédiatement un médecin si une grossesse est soupçonnée...
2016
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
grossesse
avis de pharmacovigilance
CELLCEPT
MYFORTIC
mycophénolate mofétil
malformations dues aux médicaments et aux drogues
immunosuppresseurs
risque
tératogènes
avortement spontané
nouveau-né
allaitement maternel
contraception
rejet du greffon
acide mycophénolique
acide mycophénolique

---
N3-AUTOINDEXEE
La distribution de matériel d’injection stérile pour prévenir la transmission du VIH et des hépatites B et C au Québec : avril 2013 à mars 2014
https://www.inspq.qc.ca/publications/2085
La prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang chez les personnes qui utilisent des drogues par injection est une préoccupation de santé publique. Afin de limiter la transmission du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et des virus des hépatites B et C, l’accès au matériel d’injection stérile est une stratégie dont l’efficacité est démontrée. Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec ainsi que l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et l’Ordre des pharmaciens du Québec appuient cette initiative. Ce rapport présente les statistiques concernant la distribution du matériel d’injection stérile dans les centres d’accès au matériel d’injection (CAMI) qui sont des organismes communautaires (OC), des établissements du réseau de la santé et des services sociaux (CLSC, centres hospitaliers, cliniques, groupe de médecine familiale (GMF) et centres de réadaptation en dépendance) ainsi que des pharmacies.
2016
false
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
hépatite B
hepatite
hépatite virale b
mars
équipement et fournitures
injection
hépatite C
Québec
injections
hépatite virale c
stérilité
vih
marketing
ayant une distribution
prévenance
hepatite
virus de l'immunodéficience humaine
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)

---
N2-AUTOINDEXEE
RIBAVOX 200 mg, comprimé pelliculé
ribavirine
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=60719819
La ribavirine, substance active de RIBAVOX, est un médicament antiviral qui empêche la multiplication de plusieurs types de virus dont le virus de l’hépatite C. RIBAVOX est utilisé en association avec l’interféron alfa-2a pour traiter les patients adultes atteints d’hépatite chronique C (infection virale du foie). Ce traitement concerne les patients adultes n’ayant jamais été traités et les patients ayant préalablement répondu à l’interféron alpha puis ensuite rechuté après l’arrêt du traitement. RIBAVOX doit être utilisé uniquement en association avec l’interféron alfa-2a. RIBAVOX ne doit pas être utilisé seul...
2016
false
false
false
BDPM - base de données publique des médicaments
France
français
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
ribavirine
administration par voie orale
RIBAVOX
RIBAVOX 200 mg, comprimé pelliculé

---
N2-AUTOINDEXEE
RIBAVOX 400 mg, comprimé pelliculé
ribavirine
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=69828951
La ribavirine, substance active de RIBAVOX, est un médicament antiviral qui empêche la multiplication de plusieurs types de virus dont le virus de l’hépatite C. RIBAVOX est utilisé en association avec l’interféron alfa-2a pour traiter les patients adultes atteints d’hépatite chronique C (infection virale du foie). Ce traitement concerne les patients adultes n’ayant jamais été traités et les patients ayant préalablement répondu à l’interféron alpha puis ensuite rechuté après l’arrêt du traitement. RIBAVOX doit être utilisé uniquement en association avec l’interféron alfa-2a. RIBAVOX ne doit pas être utilisé seul...
2016
false
false
false
BDPM - base de données publique des médicaments
France
français
notice médicamenteuse
résumé des caractéristiques du produit
ribavirine
RIBAVOX
RIBAVOX 400 mg, comprimé pelliculé

---
N2-AUTOINDEXEE
RIBAVOX 600 mg, comprimé pelliculé
ribavirine
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=67306591
La ribavirine, substance active de RIBAVOX, est un médicament antiviral qui empêche la multiplication de plusieurs types de virus dont le virus de l’hépatite C. RIBAVOX est utilisé en association avec l’interféron alfa-2a pour traiter les patients adultes atteints d’hépatite chronique C (infection virale du foie). Ce traitement concerne les patients adultes n’ayant jamais été traités et les patients ayant préalablement répondu à l’interféron alpha puis ensuite rechuté après l’arrêt du traitement. RIBAVOX doit être utilisé uniquement en association avec l’interféron alfa-2a. RIBAVOX ne doit pas être utilisé seul...
2016
false
false
false
BDPM - base de données publique des médicaments
France
français
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
ribavirine
RIBAVOX
RIBAVOX 600 mg, comprimé pelliculé

---
N1-VALIDE
Risques de contamination par le VHB liés à la formation initiale des étudiants et élèves s’engageant dans les études paramédicales et pharmaceutiques mentionnées dans l’arrêté du 6 mars 2007
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=537
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20160118_preventionhepBrecoetudfilsante.pdf
Les professionnels de santé ont une obligation d’immunisation contre l’hépatite B. Cette obligation a pour objectif de les protéger d’une contamination par le virus de l’hépatite B (VHB) lors des actes effectués au cours de leurs pratiques professionnelles, mais aussi de protéger les patients d’une contamination par un professionnel de santé infecté. Cette obligation s’applique également à tout élève ou étudiant d’un établissement préparant à l’exercice des professions médicales et des autres professions de santé.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
hépatite B
étudiant pharmacie
élève infirmier
étudiant profession médicale ou paramédicale
vaccin antihépatite B
recommandation de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
Vaxelis Vaccin diphtérique, tétanique, coquelucheux (acellulaire, multicomposé), de l’hépatite B (ADNr), poliomyélitique (inactivé) et conjugué de l’Haemophilus influenzae type b (adsorbé)
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/003982/human_med_001962.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
Vaxelis est un vaccin contenant des principes actifs dérivés des bactéries qui causent la diphtérie, le tétanos et la coqueluche, de la bactérie Haemophilus influenzae type b, du virus de l'hépatite B, et des virus poliomyélitiques inactivés. Il est utilisé chez les nourrissons et les jeunes enfants âgés de plus de six semaines dans la protection contre les maladies infectieuses suivantes: • la diphtérie (une maladie très contagieuse qui touche la gorge et la peau, et peut causer des dommages au coeur et à d'autres organes); • le tétanos (généralement causé par l'infection d'une plaie); • la coqueluche; • l’hépatite B (une infection virale du foie); • la poliomyélite (la polio, une maladie qui touche les nerfs et peut entraîner une faiblesse ou une paralysie musculaire); • les maladies invasives (comme la pneumonie et la méningite) provoquées par la bactérie H. influenzae type b (Hib)...
2016
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Grande-Bretagne
français
anglais
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
agrément de médicaments
Europe
vaccination
vaccins combinés
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
diphtérie
coqueluche
tétanos
vaccin antipoliomyélitique inactivé
vaccin antipoliomyélitique inactivé
vaccin antihépatite B
vaccin antihépatite B
vaccins antihaemophilus
vaccins antihaemophilus
vaccins conjugués
vaccins antihaemophilus influenzae B
seringue préremplie
hépatite B
poliomyélite
méningite à hémophilus
infections à haemophilus
nourrisson
calendrier vaccinal
injections musculaires
J07CA09 - diphtérie - Haemophilus influenzae B - coqueluche - polio - tétanos - hépatite B
surveillance post-commercialisation des produits de santé
interactions médicamenteuses

---
N1-VALIDE
Mycophénolate mofétil (CellCept et génériques) et mycophénolate sodique (Myfortic ) : risque important de tératogénicité - Diffusion d’un matériel éducationnel et modification des conditions de prescription et délivrance - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux chirurgiens cardio-thoraciques, chirurgiens digestifs, cardiologues, pneumologues, néphrologues, gastroentérologues, spécialistes de médecine interne, rhumatologues, urologues, anesthésistes-réanimateurs, dermatologues, neurologues, gynécologues, médecins généralistes, pharmaciens hospitaliers et d’officine.
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Mycophenolate-mofetil-CellCept-R-et-generiques-et-mycophenolate-sodique-Myfortic-R-risque-important-de-teratogenicite-Diffusion-d-un-materiel-educationnel-et-modification-des-conditions-de-prescription-et-delivrance-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Le mycophénolate est un tératogène majeur chez l’Homme. Il augmente le risque d’avortements et de malformations congénitales en cas d’exposition au cours de la grossesse. Ce risque doit être pris en compte lors de la prescription chez les femmes susceptibles de procréer et chez les hommes sexuellement actifs. Pour limiter ce risque, un matériel éducationnel est mis en place...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
tératogènes
mycophénolate mofétil
médicaments génériques
L04AA06 - acide mycophénolique
CELLCEPT
MYCOPHENOLATE MOFETIL
MYFORTIC
mycophénolate sodique
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
ordonnances médicamenteuses
éducation du patient comme sujet
recommandation de bon usage du médicament
grossesse
gestion du risque
recommandation patients
risque
contraception
Femme susceptible d'être enceinte
formulaire
mycophénolate mofétil
mycophénolate sodique
acide mycophénolique
acide mycophénolique
acide mycophénolique

---
N1-SUPERVISEE
URSOLVAN
Extension de l'indication aux enfants âgés de 6 ans à moins de 18 ans
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2621053/fr/ursolvan
Le service médical rendu par URSOLVAN est important dans l’extension d’indication « trouble hépatobiliaire associé à la mucoviscidose chez les enfants âgés de 6 ans à moins de 18 ans ». URSOLVAN 200 mg, gélule, n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge des troubles hépatobiliaires associés à la mucoviscidose chez les enfants âgés de 6 ans à moins de 18 ans...
2016
false
false
false
Important
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
enfant
adolescent
administration par voie orale
URSOLVAN 200 mg gél
maladie du foie associée à une mucoviscidose
mucoviscidose
maladies du foie
maladie des voies biliaires
A05AA02 - acide ursodésoxycholique
cholagogues et cholérétiques
résultat thérapeutique
acide ursodésoxycholique
gestion du risque
remboursement par l'assurance maladie
URSOLVAN

---
N1-SUPERVISEE
CLAMOXYL 1 g, poudre pour solution injectable (I.M.-I.V.) (code CIS : 61801023)
Mise à disposition d’une nouvelle présentation sans alcool benzylique de CLAMOXYL 1g injectable IM
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2624081/fr/clamoxyl
Le service médical rendu par CLAMOXYL 1 g poudre pour solution injectable (IM, IV) est important dans les indications de l’AMM. Cette spécialité est un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux autres présentations déjà inscrites..
2016
false
false
false
Important
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
remboursement par l'assurance maladie
CLAMOXYL 1g pdre p sol inj IM IV
CLAMOXYL injectable
amoxicilline
antibactériens
J01CA04 - amoxicilline
injections musculaires
injections veineuses
perfusions veineuses

---
N1-VALIDE
Guide pour l’immunisation en post-exposition : vaccination et immunoglobulines
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=548
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20160119_guideimmunisationpostexposition.pdf
L’objectif de ce guide est de faire le point sur les données disponibles et colliger les recommandations françaises et internationales disponibles concernant l’efficacité de la vaccination et/ou des immunoglobulines après exposition identifiée à un agent infectieux. Il propose une conduite à tenir pour l’immunisation en post-exposition à un risque infectieux. L’utilisation des anti-infectieux, antibiotiques ou antiviraux, administrés à titre préventif ou préemptif, n’est pas abordée dans ce guide.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
prophylaxie après exposition
immunoglobulines
guide
vaccin coquelucheux
nourrisson
adulte
enfant
coqueluche
vaccins antihépatite A
hépatite A
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
résultat thérapeutique
hépatite B
vaccin antihépatite B
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
infections à méningocoques
vaccins antiméningococciques
rage (maladie)
vaccins antirabiques
chimioprévention
rougeole
oreillons
rubéole
vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole
tétanos
anatoxine tétanique
varicelle
vaccin contre la varicelle

---
N1-SUPERVISEE
Lithiase biliaire et complications
http://wiki.side-sante.fr/doku.php?id=sides:ref-trans:imagerie:item_274:start
La lithiase biliaire est une pathologie extrêmement fréquente. Les calculs sont le plus souvent de nature cholestérolique. Les calculs pigmentaires composés de bilirubinate de calcium sont plus rares. Ils compliquent notamment les états d'hémolyse chronique.
2016
false
false
false
true
2eme cycle / master
Licence Creative Commons Attribution Pas d’Utilisation Commerciale Partage dans les mêmes conditions (CC BY-NC-SA 3.0 FR) http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/
SIDES - Référentiel Officiel du Collège des Enseignants de Radiologie de France et du Collège National des Enseignants de Biophysique et Médecine Nucléaire
France
274. Lithiase biliaire et complications
français
cours
épreuves classantes nationales
lithiase biliaire
lithiase biliaire
lithiase biliaire
radiologie
lithiase biliaire

---
N1-SUPERVISEE
Cirrhose et complications
http://wiki.side-sante.fr/doku.php?id=sides:ref-trans:imagerie:item_276:start
La fibrose hépatique, puis la cirrhose sont les évolutions de toutes les hépatopathies chroniques et en particulier des hépatites B et C mais également des hépatopathies alcooliques et métaboliques.
2016
false
false
false
true
2eme cycle / master
Licence Creative Commons Attribution Pas d’Utilisation Commerciale Partage dans les mêmes conditions (CC BY-NC-SA 3.0 FR) http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/
SIDES - Référentiel Officiel du Collège des Enseignants de Radiologie de France et du Collège National des Enseignants de Biophysique et Médecine Nucléaire
France
276. Cirrhose et complications
français
cours
épreuves classantes nationales
cirrhose du foie
cirrhose du foie
cirrhose du foie
cirrhose du foie
radiologie

---
N1-SUPERVISEE
Tumeurs du foie, primitives et secondaires
http://wiki.side-sante.fr/doku.php?id=sides:ref-trans:imagerie:item_301:start
Les tumeurs secondaires du foie sont les métastases hépatiques. Toutes les tumeurs primitives peuvent métastaser au foie, mais les métastases hépatiques les plus fréquentes sont secondaires à un cancer du côlon ou du rectum, à un cancer bronchique, à un cancer du sein, du pancréas ou de l'estomac.
2016
false
false
false
true
2eme cycle / master
Licence Creative Commons Attribution Pas d’Utilisation Commerciale Partage dans les mêmes conditions (CC BY-NC-SA 3.0 FR) http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/
SIDES - Référentiel Officiel du Collège des Enseignants de Radiologie de France et du Collège National des Enseignants de Biophysique et Médecine Nucléaire
France
301. Tumeurs du foie, primitives et secondaires
français
cours
épreuves classantes nationales
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs du foie
radiologie
tumeurs du foie

---
N1-SUPERVISEE
DAKLINZA
Réévaluation ASMR
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2621276/fr/daklinza
Compte tenu des nouvelles données disponibles, notamment chez les patients infectés par un virus de génotype 3, la Commission considère que DAKLINZA (daclatasvir) conserve une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) dans la prise en charge de l’hépatite C chronique chez les patients adultes infectés par le VHC de génotypes 1, 3 et 4...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
DAKLINZA 30 mg cp pellic
DAKLINZA 60 mg cp pellic
administration par voie orale
résultat thérapeutique
daclatasvir
daclatasvir
antiviraux
antiviraux
association de médicaments
hépatite C chronique
adulte
protéine NS-5A du virus de l'hépatite C
continuité des soins
J05AX14 - daclatasvir
remboursement par l'assurance maladie
génotype 1 du virus de l'hépatite C
génotype 3 du virus de l'hépatite C
génotype 4 du virus de l'hépatite C
DAKLINZA
BMS-790052
BMS-790052
protéine NS5 du virus de l'hépatite C
Imidazoles
Protéines virales non structurales
Imidazoles

---
N3-AUTOINDEXEE
Hépatopathie associée à IgG4
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=90003
2016
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
maladies du foie
immunoglobuline G
maladie du foie
associé à

---
N3-AUTOINDEXEE
Les hémochromatoses
http://www.academie-medecine.fr/les-hemochromatoses/
A l’occasion de la Semaine nationale de l’hémochromatose prévue du 30 mai au 4 juin 2016, l’Académie nationale de médecine souhaite rappeler les conclusions de la séance qu’elle a organisée le 16 février 2016 sur les maladies associées à une surcharge en fer dont les hémochromatoses génétiques constituent la forme la plus fréquente.
2016
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
information scientifique et technique
hémochromatose
hémochromatose

---
N1-SUPERVISEE
Fiche information sur la cholecystectomie
http://www.lasfce.com/uploads/files/Fiche%20information%20Chole%CC%81cystectomieFCVD.pdf
La bile sert à la digestion des aliments ; elle est fabriquée par le foie et déversée dans l’intestin peu après l’estomac par un canal (canal cholédoque). Au bord de ce canal, il existe une “aire de repos” qui s’appelle la vésicule biliaire. La bile peut sédimenter et donner des calculs. Lorsque ces calculs donnent des complications, il n’existe qu’un seul traitement : l’ablation de la vésicule biliaire (la cholécystectomie) ; il n’y a pas d’alternative thérapeutique. Si les calculs ne donnent pas de trouble, découverte fortuite par exemple, il est inutile de traiter ou même de surveiller.
2016
false
true
false
SFCE
France
français
brochure pédagogique pour les patients
cholécystectomie
cholécystectomie

---
N2-AUTOINDEXEE
Holkira Pak (ombitasvir/paritaprévir/ritonavir et dasabuvir), Technivie (ombitasvir/paritaprévir/ritonavir)
Le risque de décompensation hépatique et d'insuffisance hépatique chez les patients atteints de cirrhose a été inclus dans les sections Contre-indications, Mises en garde et précautions, Effets indésirables observés dans le cadre de la pharmacovigilance, Interactions médicamenteuses et Posologie et administration des monographies de produit canadiennes pour Holkira Pak et Technivie
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/hpiw-ivps_2016-05-fra.php#mise_%C3%A0_jour
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
avis de pharmacovigilance
Monographie
cirrhose du foie
patients
a comme patient
en section
Indicateurs
décompensation
administration d'un médicament
efficace
interactions médicamenteuses
maladie du foie
Observation
cirrhose
surveillance pharmacologique
pharmacovigilance
dasabuvir
contre-indication à
cirrhose du foie
risque
modificateur d'effet épidémiologique
interaction médicamenteuse
insuffisance hépatique
positif
Administration
insuffisance hépatique
observance du traitement médicamenteux
Cirrhose
monographie
indicateurs et réactifs
observation
surveillance pharmacologique
ABT-333
organisation et administration
fibrose
sulfonamides
uracile

---
N2-AUTOINDEXEE
Antiviraux d’action directe
Saisine de la ministre des affaires sociales et de la santé en date du 19 mai 2016 sur les modalités de prise en charge des antiviraux d’action directe pour les patients au stade F2 de fibrose hépatique, liée à une infection chronique par le virus de l’hépatite C
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2633680/fr/antiviraux-d-action-directe
Indications concernées En association dans le traitement de l’infection chronique par le virus de l’hépatite C chez les adultes...
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
adulte
hépatite C chronique
association de médicaments
Sofosbuvir
antiviraux
J05A - antiviraux à action directe
daclatasvir
Siméprévir
association lédipasvir sofosbuvir
dasabuvir
association médicamenteuse
ombitasvir
ritonavir
paritaprévir
Fibrose du foie
risque
a comme patient
hepacivirus
infection
maladies auto-immunes
fibrose hépatique
Fibrose
Virus de l'hépatite C
entérovirus humain 72
hépatite C chronique
anemie ferriprive - carence en fer
Affaires
cirrhose du foie
socialisme
hepatite
hepatite
Patients
maladie infectieuse chronique
Directives
antiviraux
hépatite chronique
santé
prise en charge personnalisée du patient
virus de l'hépatite c
virus de l'hépatite A
ABT-333
ABT-450
BMS-790052
fibrose
commerce
patients
directives
benzimidazoles
fluorènes
Uridine monophosphate
sulfonamides
uracile
uracile
anilides
carbamates
composés macrocycliques
Imidazoles

---
N1-VALIDE
Algorithmes d’investigation, de traitement et de suivi pour le cancer du côlon
http://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication.html?PublicationPluginController%5Bcode%5D=FICHE&PublicationPluginController%5Buid%5D=441&PublicationPluginController%5BbackUrl%5D=%252Fnc%252Fpublications%252Fpublications.html
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Oncologie/INESSS_Algorithme_traitement_cancer_colon.pdf
Cet outil représente la mise à jour de la version de l’Algorithme d’investigation, de traitement et de suivi du cancer du côlon de septembre 2013. Il s’inscrit dans une approche de pertinence clinique et guide la prise en charge des patients atteints du cancer du côlon en reflétant à la fois les meilleures données probantes disponibles et la pratique clinique actuellement effectuée au Québec (consensus d’experts)
2016
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
algorithme
tumeurs du côlon
tumeurs du côlon
tumeurs du côlon
dépistage systématique
tumeurs du côlon
traitement médicamenteux adjuvant
tumeurs du foie
tumeurs du côlon
recommandation par consensus
soins palliatifs
diagnostic par imagerie
observation (surveillance clinique)

---
N1-VALIDE
Algorithmes d’investigation, de traitement et de suivi pour le cancer du rectum
http://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication.html?PublicationPluginController%5Bcode%5D=FICHE&PublicationPluginController%5Buid%5D=440&PublicationPluginController%5BbackUrl%5D=%252Fnc%252Fpublications%252Fpublications.html
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Oncologie/INESSS_Algorithme_traitement_cancer_rectum.pdf
Cet outil représente la mise à jour de la version de l’Algorithme d’investigation, de traitement et de suivi du cancer du rectum de septembre 2013. Il s’inscrit dans une approche de pertinence clinique et guide la prise en charge des patients atteints du cancer du rectum en reflétant à la fois les meilleures données probantes disponibles et la pratique clinique actuellement effectuée au Québec (consensus d’experts).
2016
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
algorithme
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs du rectum
radiothérapie adjuvante
chimioradiothérapie adjuvante
tumeurs du rectum
tumeurs du rectum
tumeurs du rectum
tumeurs du rectum
tumeurs du foie
soins palliatifs
observation (surveillance clinique)
diagnostic par imagerie
tumeurs du rectum
dépistage systématique
traitement médicamenteux adjuvant
récidive tumorale locale

---
N1-VALIDE
Hyperoxaluries primitives - Un livret pour les patients et leurs familles
http://www.sfndt.org/sn/PDF/epublic/asso/AIRG/livrets/hyperoxalurie.pdf
Ce livret est conçu pour informer et aider au mieux les patients ou les parents d’enfants atteints d’un des trois types d’Hyperoxalurie primitive. Après avoir informé sur les caractéristiques générales des Lithiases, et particulièrement des Lithiases d’origine génétique, ce livret détaille les aspects cliniques des Hyperoxaluries primitives, leurs conséquences sur les reins et sur l’ensemble de l’organisme ainsi que les différents points de la prise en charge thérapeutique et urologique permettant d’éviter la récidive de calculs et la survenue de l’oxalose. Il explique les caractéristiques de leur transmission héréditaire et tente de préciser les mécanismes qui contribuent à la formation des calculs. Ces explications doivent permettre de comprendre les raisons du seul traitement curatif, la transplantation du foie et du rein dans l’Hyperoxalurie primitive de type 1.
2016
false
false
false
AIRG - Association pour l'Information et la Recherche sur les maladies Rénales Génétiques
SFNDT - Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation
France
français
information patient et grand public
Hyperoxalurie primaire
rein
foie
génétique
urolithiase
néphrocalcinose
adulte
enfant
urolithiase
colique néphrétique
urolithiase
Hyperoxalurie primaire
Hyperoxalurie primaire
défaillance rénale chronique
Hyperoxalurie primaire
Hyperoxalurie primaire
nourrisson
régime alimentaire
grossesse
transplantation hépatique
transplantation rénale
observation (surveillance clinique)
dialyse rénale
Hyperoxalurie primaire
diagnostic prénatal
diagnostic préimplantatoire

---
N1-VALIDE
3D temps réel : Applications Unity
http://anatomie3d.univ-lyon1.fr/webapp/website/website.html?id=3346735&pageId=223205
Unity est un moteur de jeu 3D temps réel. Ses fonctionnalités permettent d'enlever des organes, de les orienter dans les 3 directions de l'espace, de modifier leur transparence, de zoomer. Unity permet également de déformer des organes en action, de les orienter dans toutes les directions alors qu'ils fonctionnent, de changer le rythme d'une série de contractions.
2016
false
false
true
Anatomie 3D
France
français
logiciel
matériel enseignement
appareil urogénital
anatomie
appareil respiratoire
foie
pancréas
thorax
rein
articulation du poignet

---
N3-AUTOINDEXEE
MULTIHANCE
Mise à disposition de nouvelles présentations avec nécessaire d’administration pour injection en complément des spécialités existantes
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2635801/fr/multihance
Le service médical rendu par ces nouvelles présentations de MULTIHANCE 15 ml et 20 ml, solution injectable en seringue pré-remplie est important dans les indications de l’AMM. Ces spécialités sont un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux autres présentations déjà inscrites...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
MULTIHANCE 0,5 mmol/ml sol inj en seringue préremplie
MULTIHANCE

---
N1-SUPERVISEE
MIKICORT (budésonide), corticoïde
Pas d’avantage clinique démontré dans la prise en charge de l’hépatite auto-immune par rapport aux corticoïdes systémiques
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2638248/fr/mikicort
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2638248/fr/mikicort-budesonide-corticoide-a-usage-local
Extension d'indication. » MIKICORT a obtenu une extension d’indication dans l’induction de la rémission et le traitement d’entretien de l’hépatite auto-immune. » Les données concernant l’efficacité et la tolérance à long terme sont limitées. » Son utilisation en association à l’azathioprine doit être réservée aux patients sans cirrhose ayant une contre-indication relative à une corticothérapie par voie générale ou en remplacement des corticoïdes systémiques en cas de survenue d’effets indésirables. Le service médical rendu par MIKICORT 3 mg est important chez les patients atteints d’hépatite auto-immune sans cirrhose...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
corticothérapie
hépatite auto-immune
recommandation de bon usage du médicament
MIKICORT 3 mg gél gastrorésis
budésonide
administration par voie orale
remboursement par l'assurance maladie
adulte
résultat thérapeutique
anti-inflammatoires
glucocorticoïdes
A07EA06 - budésonide
avis de la commission de transparence
MIKICORT
62052833
3400892939377

---
N1-VALIDE
Alpha-1 Plus
http://alpha1plus.be/?lang=fr
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=414720
Alpha-1 Plus asbl est une organisation sans but lucratif axée sur le patient. Nous fournissons un soutien et des informations pour les patients atteints du Alpha-1 et de leurs familles et nous favorisons l’éducation et la sensibilisation de la maladie.
false
false
false
Bruxelles
Belgique
français
association
Belgique
déficit en alpha-1-antitrypsine

---
N1-VALIDE
EVLK
Association des parents d'enfants malades du foie
http://www.evlk.ch/index_fr.php
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=69344
L’association de parents a été fondée en 1987 et est en faveur d’enfants souffrant de maladies du foie et de leurs parents. L’association s’engage depuis lors dans les secteurs suivants : soutien aux familles concernées, coopération avec des spécialistes, coopération SWISSTRANSPLANT, relations publiques.
false
false
false
Suisse
français
association patients
Suisse
maladies du foie

---
N2-AUTOINDEXEE
Utilisation du polyéthylène glycol 3350-électrolytes comparativement au lactulose pour le traitement de l’encéphalopathie hépatique aiguë : Étude HELP
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1069
2016
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
article de périodique
maladie aiguë
électrolytes
collecte de données
polyéthylène glycol
syndrome cérébral aigu
encéphalopathie hépatique
thérapeutique
électrolyte
lactulose
LACTULOSE
Traités
polyéthylène glycols
encéphalopathie hépatique
polyéthylène glycol
lactulose
macrogol 3350
lactulose
macrogol
coopération internationale

---
N1-SUPERVISEE
Vaccination contre l’Hépatite B : que faut-il en penser ?
http://www.medqual.fr/images/Grand_Public/Vaccination/2016-HEPATITEB-GP.pdf
2016
false
false
false
Medqual
France
français
information patient et grand public
vaccin antihépatite B
hépatite B

---
N1-SUPERVISEE
MODALITES DE PRESCRIPTION DU SORAFENIB
mise à jour 2016
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_oncologie/Sorafenib_-_mise_a_jour_2016.pdf
Au 01.01.2016, les indications du sorafénib se lisent comme suit : Traitement du carcinome hépatocellulaire. Traitement du carcinome rénal avancé après échec d’un traitement préalable à base d’interféron alfa ou d’interleukine 2 ou chez des patients pour lesquels ces traitements sont considérés comme inadaptés. Traitement du carcinome thyroïdien progressif, localement avancé ou métastatique, différencié (cancer papillaire/folliculaire/à cellules de Hürthle), réfractaire à l’iode radioactif...
2016
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
ordonnances médicamenteuses
Luxembourg
résultat thérapeutique
analyse de survie
NEXAVAR
L01XE05 - sorafénib
Cancer de la thyroïde
carcinome hépatocellulaire
néphrocarcinome
Kinases raf
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
récepteurs à activité tyrosine kinase
recommandation de bon usage du médicament
métastase tumorale
cancer localement avancé
carcinome thyroïdien
carcinome différencié de la glande thyroïde
sorafénib
Phénylurées
nicotinamide
tumeurs de la thyroïde
nicotinamide

---
N1-SUPERVISEE
Le cathétérisme endoscopique bilio-pancréatique (CPRE)
http://www.hopital-dcss.org/soins-services-hopital/informations-medicales/item/719-le-cathétérisme-endoscopique-bilio-pancréatique-cpre.html
Qu’est-ce que le cathétérisme endoscopique bilio-pancréatique (CPRE) ? Il s’agit d’une technique endoscopique mise en œuvre dans le but d’explorer et traiter des situations pathologiques des voies biliaires, pancréatiques, et de la vésicule biliaire. Les canaux biliaires sont des canaux qui drainent la bile fabriquée par le foie, par le biais de la voie biliaire principale ou cholédoque. La vésicule biliaire est un petit réservoir branché en dérivation sur la voie biliaire principale. Les canaux pancréatiques drainent les produits de sécrétion de la glande pancréatique. Ces deux canaux se jettent dans le duodénum qui est la première partie de l'intestin grêle, à travers un sphincter puis par un orifice appelé papille.
2016
false
false
false
Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon
France
français
information patient et grand public
maladie des voies biliaires
maladies du pancréas
maladies de la vésicule biliaire
cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique
cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique

---
N1-VALIDE
Adalat XL (comprimés de nifédipine à libération progressive) - Mise à jour de monographie de produit
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/hpiw-ivps_2016-08-fra.php#a3.3
L'utilisation d'Adalat XL est maintenant contre-indiquée chez les patients qui présentent une insuffisance hépatique modérée ou grave. Ces renseignements ont été inclus dans les sections des Contre-indications et Mises en garde et précautions de la monographie de produit canadienne...
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
nifédipine
avis de pharmacovigilance
préparations à action retardée
insuffisance hépatique
C08CA05 - nifédipine
administration par voie orale

---
N1-VALIDE
REVOLADE (eltrombopag) - Risque d'hépatotoxicité sévère
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2016/59916a-fra.php
L’administration de REVOLADE peut causer une hépatotoxicité sévère et, potentiellement, une lésion hépatique mortelle. Des cas de lésions hépatiques médicamenteuses sévères avec REVOLADE ont été rapportés chez des patients durant les essais cliniques et post-commercialisation. Pour atténuer le risque d’hépatotoxicité sévère et, potentiellement, de lésion hépatique mortelle, les professionnels de la santé devraient : Doser l’alanine aminotransférase (ALT), l’aspartate aminotransférase (AST) et la bilirubine sériques avant d’entreprendre le traitement par REVOLADE, toutes les 2 semaines durant la phase d’ajustement posologique, puis 1 fois par mois lorsque la dose stable est établie. Cesser l’emploi de REVOLADE si les concentrations d’ALT : augmentent jusqu’à représenter 3 fois ou plus la limite supérieure de la normale (LSN) chez des patients affichant une fonction hépatique normale ou; augmentent jusqu’à représenter 3 fois ou plus les concentrations initiales, ou plus de 5 fois la LSN, selon le chiffre le plus bas, chez des patients affichant une hausse des transaminases avant le traitement. La monographie de produit canadienne de REVOLADE a été mise à jour afin de refléter cette nouvelle information sur l’innocuité...
2016
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
avis de pharmacovigilance
lésions hépatiques dues aux substances
eltrombopag
B02BX05 - eltrombopag
REVOLADE
recommandation de bon usage du médicament
continuité des soins
surveillance pharmacologique
administration par voie orale
alanine transaminase
aspartate aminotransferases
bilirubine
analyse chimique du sang
surveillance post-commercialisation des produits de santé
Canada
brochure pédagogique pour les patients
hydrazines
pyrazoles
benzoates

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévention et traitement des hémorragies digestives liées à l’HTP chez les malades atteints de cirrhose
http://www.snfge.org/download/file/fid/2409
Dépistage, Prévention pré primaire (patients sans VO), Prévention primaire, Hémostase, Prévention secondaire
2016
false
false
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
recommandation professionnelle
Traités
Digestifs
hypertension portale
atteint
hémorragie digestive
maladie
hémorragie gastro-intestinale
thérapeutique
Maladie
hypertension pulmonaire
cirrhose
Cirrhose
Hémorragie
traitement préventif
troubles hémorragiques
Digestion
coopération internationale
agents gastro-intestinaux
maladie
fibrose
hémorragie
digestion

---
N1-SUPERVISEE
Maladies Sexuellement transmissibles chez les homosexuels et bisexuels masculins
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/mst-chez-les-hsh-42fee9ed0af409cab623e37c2e5d2d7e.pdf
La fréquence des partenaires multiples chez les homosexuels et bisexuels masculins (HSH) a toujours été responsable chez ces derniers d'une prévalence importante de MST. A partir du milieu des années 1980, la peur du SIDA a considérablement modifié les comportements sexuels, particulièrement dans la communauté homosexuelle, et renforcé la prévention contre l'ensemble des MST.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
homosexualité masculine
herpès génital
infections à chlamydia
condylomes acuminés
hépatite
infections à méningocoques
maladies sexuellement transmissibles
bisexualité

---
N1-SUPERVISEE
Vaccination
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/vaccination-2d683482fcec86f6e2875c5322df1797.pdf
Personnes à vacciner, schéma vaccinaux et stratégie de contrôle de l'immunité, vaccination contre le virus de l'hépatite A (VHA), vaccination contre l'infection génitale à papillomavirus, vaccinaction anti-méningococcique.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
nouveau-né
enfant
adulte
personnel hospitalier
vaccin antihépatite B
vaccins antihépatite A
vaccins antipapillomavirus
vaccins antiméningococciques
nourrisson
médecine des voyages
toxicomanie intraveineuse
sujet immunodéprimé
population de passage et migrants
vaccination

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du foie
http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-foie/Points-cles
Le foie est un organe vital qui possède de nombreuses fonctions. Il fabrique la bile, filtre le sang, stocke le glucose et produit des substances indispensables au maintien de l’équilibre dans l’organisme. Le cancer du foie le plus fréquent est le carcinome hépatocellulaire ou hépatocarcinome. Il se développe à partir des cellules spécialisées du foie, les hépatocytes. Les autres formes de cancers du foie et leurs prises en charge ne sont pas développées dans ce dossier. On estime à environ 8 200 le nombre de nouveaux cas de cancer du foie en France en 2011, dont près de 80 % concernent des hommes.
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information patient et grand public
facteurs de risque
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs du foie
troubles liés à une substance
tumeurs du foie

---
N2-AUTOINDEXEE
Hépatite E
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Hepatites-virales/Hepatite-E
L’hépatite E est une maladie infectieuse due à un virus (VHE) identifié pour la première fois en 1983. Elle est endémo-épidémique dans les pays en développement où la fourniture en eau potable et l’assainissement ne sont pas maitrisés. Dans les pays industrialisés, l’hépatite E est sporadique, importée ou autochtone, survenant principalement par consommation de produits contaminés provenant d’animaux réservoirs du VHE (porcs, sangliers, cerfs). On parle alors de zoonose c’est-à-dire une maladie se transmettant de l’animal à l’Homme. La surveillance de l’hépatite E est assurée par le Centre national de référence des virus à transmission entérique (hépatites A et E).
2016
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
information patient et grand public
hepatite
hepatite
hépatite E
hépatite

---
N2-AUTOINDEXEE
Journée Nationale de l’hépatite C
http://www.rfi.fr/emission/20161014-journee-nationale-hepatite-jean-michel-pawlostky-nabil-debzi-alain-attia-medecins-
A l’occasion de la journée nationale de l’hépatite C qui a lieu le samedi 15 octobre, nous faisons le point sur cette maladie silencieuse. L’hépatite C peut entraîner à la fois une infection hépatique aiguë et une infection chronique, dont la gravité est variable. À l’échelle mondiale, 130 à 150 millions d’individus sont porteurs chroniques de l’hépatite C. Les derniers traitements des hépatites C permettent de guérir les patients dans plus de 90 % des cas. Où en est l'accès à ces nouveaux médicaments en France, et dans les pays à faible revenu ? Est-ce que l'éradication de la maladie d'ici 2020 est un objectif atteignable ?
2016
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
information patient et grand public
émission radiophonique
hepatite
hepatite
hépatite C
hépatite virale c

---
N1-VALIDE
REVOLADE (eltrombopag), agoniste des récepteurs à la thrombopoïétine (AMS)
Progrès thérapeutique mineur dans la prise en charge de l’aplasie médullaire acquise sévère, réfractaire et inéligible à l’allogreffe
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2671734/fr/revolade-ams
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2671734/fr/revolade-eltrombopag-agoniste-des-recepteurs-a-la-thrombopoietine-ams
Le service médical rendu par REVOLADE (eltrombopag) est important dans l’extension d’indication de l’AMM « chez les patients adultes présentant une aplasie médullaire acquise sévère (AMS) qui sont soit réfractaires à un traitement immunosuppresseur antérieur soit lourdement pré-traités et qui ne sont pas éligibles à une transplantation de cellules souches hématopoïétiques »...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
résultat thérapeutique
recommandation de bon usage du médicament
eltrombopag
eltrombopag
administration par voie orale
B02BX05 - eltrombopag
REVOLADE 25 mg cp pellic
REVOLADE 50 mg cp pellic
anémie aplasique
adulte
récepteurs à la thrombopoïétine
REVOLADE
hydrazines
pyrazoles
benzoates
hydrazines
pyrazoles
benzoates

---
N2-AUTOINDEXEE
SANDOSTATINE
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2671719/fr/sandostatine
Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par SANDOSTATINE LP 30 mg est important uniquement dans le traitement des patients atteints de tumeurs neuroendocrines avancées, non progressives et avec un index KI67 10%, ayant pour origine l’intestin moyen ou de localisation primitive inconnue lorsque les sites primitifs ne correspondant pas à l’intestin moyen ont été exclus. Insuffisant Le service médical rendu par SANDOSTATINE LP 30 mg est insuffisant pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale lorsque ces tumeurs sont progressives. Le service médical rendu par SANDOSTATINE LP 10 et 20 mg est insuffisant pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale dans les tumeurs neuroendocrines digestives. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Prenant en compte : le bénéfice démontré en termes de temps médian jusqu’à progression ou décès lié à la tumeur, mais l’absence de mise en évidence d’un gain en survie globale ou en qualité de vie à un stade où l’abstention thérapeutique peut être préconisée, la Commission considère que SANDOSTATINE LP 30 mg n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la stratégie de prise en charge des patients atteints d’une TNE avancée non progressive et avec un index Ki67 10% ayant pour origine l’intestin moyen ou de localisation primitive inconnue lorsque les sites primitifs ne correspondant pas à l’intestin moyen ont été exclus.
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
SANDOSTATINE

---
N1-SUPERVISEE
LIPIODOL UTRA FLUIDE - oeillette (sous forme d'esters éthyliques d'acides gras iodés de l'huile d'oeillette)
Extension d'indication
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2671701/fr/lipiodol-utra-fluide
Le service médical rendu par LIPIODOL ULTRA FLUIDE est important dans la « visualisation, localisation et vectorisation au cours de la chimio-embolisation transartérielle du carcinome hépatocellulaire au stade intermédiaire, chez l'adulte ». Amélioration du service médical rendu (ASMR) IV (mineur) Prenant en compte : l’intérêt de la chimio-embolisation transartérielle dans le traitement du carcinome hépatocellulaire de stade intermédiaire et l’usage bien établi de LIPIODOL ULTRA FLUIDE dans le cadre de cette procédure, l’absence de supériorité démontrée de la chimio-embolisation transartérielle avec LIPIODOL ULTRA FLUIDE par rapport à la chimio-embolisation transartérielle avec microsphères chargées, malgré les faiblesses méthodologiques des études présentées, la Commission considère que LIPIODOL ULTRA FLUIDE, en tant qu’agent de chimio-embolisation transartérielle, apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) par rapport à la chimiothérapie systémique ou aux soins de support, dans la prise en charge du carcinome hépatocellulaire de stade intermédiaire...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
huile éthiodée
LIPIODOL ULTRA-FLUIDE
LIPIODOL ULTRA-FLUIDE 480 mg d'iode/ml sol inj
V08AD01 - esters éthyliques d'acides gras iodés
produits de contraste
carcinome hépatocellulaire
adulte
chimio-embolisation transartérielle
embolisation thérapeutique

---
N2-AUTOINDEXEE
TROLOVOL
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2672245/fr/trolovol
Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par TROLOVOL reste important dans l’indication du traitement de la maladie de Wilson. Insuffisant le service médical rendu par TROLOVOL reste insuffisant au regard des alternatives disponibles pour justifier une prise en charge par la solidarité nationale dans l’indication du traitement de fond de la polyarthrite rhumatoïde.
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
TROLOVOL

---
N1-SUPERVISEE
MEDROL
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2678880/fr/medrol
Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par MEDROL 4 mg et 16 mg reste important dans les indications de l’AMM. Le service médical rendu par MEDROL 100 mg reste important dans les affections néoplasiques. Insuffisant Le service médical rendu par MEDROL 100 mg reste insuffisant dans les affections auto-immunes.
2016
false
true
false
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
MEDROL 4 mg cp séc
MEDROL 16 mg cp séc
MEDROL 100mg cp
administration par voie orale
remboursement par l'assurance maladie
résultat thérapeutique
H02AB04 - méthylprednisolone
méthylprednisolone
anti-inflammatoires
glucocorticoïdes
MEDROL
Médrol

---
N1-SUPERVISEE
BARACLUDE, (entécavir), antiviral hépatite B
Progrès thérapeutique mineur dans la prise en charge des enfants de 2 à 18 ans
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2661380/fr/baraclude-entecavir-antiviral-hepatite-b
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2661380/fr/baraclude
BARACLUDE a désormais l’AMM dans le traitement de l’infection chronique par le virus de l’hépatite B (VHB) chez les patients naïfs de traitement nucléosidique âgés de 2 ans à moins de 18 ans, présentant une maladie hépatique compensée avec la mise en évidence d'une réplication virale active et une élévation persistante des taux sériques d'ALAT, ou une inflammation hépatique modérée à sévère et/ou une fibrose histologiquement prouvées, Comme VIREAD, il représente un progrès mineur dans la prise en charge de ces enfants...
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
enfant
adolescent
BARACLUDE 0,05mg/ml sol buv
BARACLUDE 0,5mg cp
administration par voie orale
solutions pharmaceutiques
comprimés
résultat thérapeutique
BARACLUDE 1mg cp
guanine
J05AF10 - entécavir
remboursement par l'assurance maladie
BARACLUDE
hépatite B chronique
entécavir
antiviraux

---
N1-SUPERVISEE
CERTICAN
aintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722048/fr/certican
Le service médical rendu par CERTICAN reste important dans les indications de l’AMM : « Transplantations rénale et cardiaque CERTICAN est indiqué pour la prévention du rejet d’organe chez les patients adultes présentant un risque immunologique faible à modéré recevant une allogreffe rénale ou cardiaque. En transplantation rénale et cardiaque, CERTICAN doit être utilisé en association avec de la ciclosporine sous forme de microémulsion et des corticoïdes. Transplantation hépatique CERTICAN est indiqué pour la prévention du rejet d’organe chez les patients recevant une transplantation hépatique. En transplantation hépatique, CERTICAN doit être utilisé en association avec du tacrolimus et des corticoïdes. »...
2016
false
true
false
Modéré
Important
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
corticothérapie
Évérolimus
L04AA18 - évérolimus
CERTICAN
administration par voie orale
immunosuppresseurs
remboursement par l'assurance maladie
association de médicaments
adulte
rejet du greffon
transplantation rénale
transplantation cardiaque
avis de la commission de transparence
CERTICAN 0,1mg cp dispers
CERTICAN 0,25mg cp
CERTICAN 0,25mg cp dispers
CERTICAN 0,5mg cp
CERTICAN 0,75mg cp
transplantation hépatique
résultat thérapeutique

---
N3-AUTOINDEXEE
Radiothérapie stéréotaxique des tumeurs hépatiques
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=1181
2016
false
false
false
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
évaluation technologique
Radiothérapie
foie, sai
radiothérapie
Tumeurs
radiochirurgie
tumeurs du foie
tumeurs
radiothérapie

---
N2-AUTOINDEXEE
OLYSIO
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2725206/fr/olysio
Service Médical Rendu (SMR) Non précisé En réponse à la saisine de la Ministre sur les modalités de prise en charge de l’hépatite C par les antiviraux d’action directe, la Commission émet les recommandations relatives : à la prise en charge, à l’encadrement de la prescription, aux données de suivi demandées.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
OLYSIO

---
N2-AUTOINDEXEE
SOVALDI
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2725200/fr/sovaldi
Service Médical Rendu (SMR) Non précisé En réponse à la saisine de la Ministre sur les modalités de prise en charge de l’hépatite C par les antiviraux d’action directe, la Commission émet les recommandations relatives : à la prise en charge, à l’encadrement de la prescription, aux données de suivi demandées.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
SOVALDI

---
N2-AUTOINDEXEE
HARVONI
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2725197/fr/harvoni
Service Médical Rendu (SMR) Non précisé En réponse à la saisine de la Ministre sur les modalités de prise en charge de l’hépatite C par les antiviraux d’action directe, la Commission émet les recommandations relatives : à la prise en charge, à l’encadrement de la prescription, aux données de suivi demandées.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
HARVONI

---
N2-AUTOINDEXEE
DAKLINZA
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2725191/fr/daklinza
Service Médical Rendu (SMR) Non précisé En réponse à la saisine de la Ministre sur les modalités de prise en charge de l’hépatite C par les antiviraux d’action directe, la Commission émet les recommandations relatives : à la prise en charge, à l’encadrement de la prescription, aux données de suivi demandées.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
DAKLINZA

---
N1-VALIDE
Le foie gras humain ou la cirrhose graisseuse
http://www.avisdexperts.ch/videos/view/6094
Lorsque plus de la moitié des cellules du foie sont envahies de graisse, c'est la cirrhose graisseuse. 10 à 25 % des adultes seraient concernés aux Etats-Unis, en Europe, mais aussi au Japon, à différents stades en lien avec l’augmentation de l’obésité dans ces pays.
2016
false
false
false
Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande
Suisse
français
enregistrement vidéo
cirrhose du foie
matières grasses

---
N1-VALIDE
Résumé de l’examen de l’innocuité - Havrix (vaccin contre l’hépatite A, inactivé) - Évaluation du risque potentiel de diminution du taux de plaquettes sanguines (thrombocytopénie)
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/havrix-fra.php
Havrix est un vaccin qui est utilisé pour prévenir l’infection par le virus de l’hépatite A. Santé Canada a examiné l’existence d’un lien potentiel entre la vaccination par Havrix et l’apparition d’une thrombocytopénie, après réception d’une déclaration dans laquelle un patient a présenté un faible taux de plaquettes à la suite de la vaccination par Havrix. L’examen n’a pas montré de risque accru de thrombocytopénie associé à Havrix. Santé Canada continuera de surveiller l’innocuité de Havrix...
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
évaluation médicament
évaluation des risques
vaccins antihépatite A
vaccination
HAVRIX
Canada
hépatite A
thrombopénie
surveillance post-commercialisation des produits de santé
vaccins inactivés
J07BC02 - hépatite A, virus entier inactivé

---
N1-SUPERVISEE
ENGERIX B
antigène de surface de l'hépatite B
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2610155/fr/engerix-b
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1106833/engerix-b
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_455381/fr/engerix-b
Le service médical rendu par ces vaccins reste important dans l’indication et la population recommandée...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
ENGERIX B
ENGERIX B 10 µg/0,5 ml susp inj en seringue préremplie
ENGERIX B 20 µg/1 ml susp inj en seringue préremplie
adulte
hépatite B
vaccin antihépatite B
vaccination
adolescent
enfant
injections musculaires
nourrisson
remboursement par l'assurance maladie
nouveau-né
injections sous-cutanées
antigènes de surface du virus de l'hépatite B
Engerix B
J07BC01 - hépatite B, antigène purifié
avis de la commission de transparence

---
N1-VALIDE
Cancer des voies biliaires et de la vésicule
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/appareil-digestif/cancers-des-voies-biliaires-vesicule.html
introduction, le cancer de la vésicule biliaire, les cholangiosarcomes
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
tumeurs des voies biliaires
cholangiocarcinome
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
HEXYON , vaccin hexavalent contre diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, infections à Haemophilus influenzae type b, hépatite B
Pas d’avantage clinique démontré par rapport à INFARIX HEXA pour la primovaccination et le rappel chez le nourrisson
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2052626/fr/hexyon
HEXYON est un vaccin hexavalent qui a l’AMM pour la primovaccination et le rappel contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, les infections à Haemophilus influenzae type b et l’hépatite B, chez le nourrisson, à partir de l’âge de 6 semaines et jusqu’à 24 mois. Il existe un autre vaccin autorisé en France pour la primo-vaccination et le rappel chez le nourrisson : INFANRIX HEXA. L’immunogénicité d’HEXYON n’est pas inférieure à celle d’INFANRIX HEXA et son profil de tolérance est comparable malgré une fréquence plus importante de réactions locales..
2015
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
HEXYON
HEXYON, suspension injectable en seringue préremplie
résultat thérapeutique
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
injections musculaires
rappel de vaccin
vaccins combinés
diphtérie
coqueluche
poliomyélite
tétanos
hépatite B
méningite à hémophilus
vaccination
nourrisson
infections à haemophilus
vaccins combinés
vaccins antihaemophilus
vaccin antipoliomyélitique inactivé
vaccin antihépatite B
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
J07CA09 - diphtérie - Haemophilus influenzae B - coqueluche - polio - tétanos - hépatite B

---
N1-VALIDE
Antalgie chez les patients avec une atteinte hépatique
In Rev Med Suisse 2015;1380-1384
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-480/Antalgie-chez-les-patients-avec-une-atteinte-hepatique
Chez les patients souffrant d’une atteinte hépatique, la prise en charge optimale de la douleur est rendue difficile en raison de l’absence de recommandations claires. Cet article revoit la littérature concernant les antalgiques d’usage courant (paracétamol, AINS, et opiacés). Le paracétamol peut être utilisé de manière sûre pour une courte durée en limitant la dose à 2 à 3 grammes par jour. Les AINS sont contre-indiqués en raison de leur hépatotoxicité et du risque accru d’effets indésirables graves (hémorragiques, rénaux). Il est préférable d’utiliser les opioïdes glucuronoconjugués (morphine, buprénorphine) mais tous doivent l’être avec prudence en raison du risque d’effets indésirables ; leur utilisation nécessite souvent une diminution des dosages et une augmentation des intervalles d’administration...
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
acétaminophène
analgésiques non narcotiques
analgésiques morphiniques
maladies du foie
gestion de la douleur
douleur
revue de la littérature
maladies du foie
anti-inflammatoires non stéroïdiens
maladies du foie
analgésiques

---
N1-VALIDE
Amiodarone - Ralentissement du rythme cardiaque chez les patients prenant l’amiodarone avec Harvoni ou Sovaldi en combinaison avec un antiviral à action directe
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2015/52801a-fra.php
Des cas de bradycardie symptomatique, dont deux cas au Canada, ont été signalés chez les patients prenant de l’amiodarone avec a) HarvoniMC, ou b) SovaldiMD en combinaison avec un autre antiviral à action directe (AAD). Santé Canada travaille avec Gilead Sciences Canada, afin de mettre à jour les monographies de SovaldiMD et d’HarvoniMC pour refléter ces nouvelles informations. L’administration concomitante de l’amiodarone avec HarvoniMC ou SovaldiMD en combinaison avec un autre AAD n’est pas recommandée...
2015
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
avis de pharmacovigilance
bradycardie
amiodarone
interactions médicamenteuses
SOVALDI
HARVONI
Canada
antiviraux
Sofosbuvir

---
N1-SUPERVISEE
ZEFFIX
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2573224/fr/zeffix
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_618017/fr/zeffix
« Traitement des patients adultes atteints d'hépatite B chronique présentant : • Une maladie hépatique compensée avec l’évidence d’une réplication virale active, une élévation persistante des taux sériques d’alanine aminotransférase (ALAT) et une inflammation hépatique active et/ou une fibrose histologiquement prouvées. La mise sous traitement par lamivudine doit être envisagée seulement lorsqu'aucun autre antiviral ayant une barrière génétique plus élevée n’est disponible ou approprié. • Une maladie hépatique décompensée, en association à un deuxième antiviral exempt de résistance croisée à la lamivudine. »...
2015
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
solutions pharmaceutiques
administration par voie orale
remboursement par l'assurance maladie
adulte
hépatite B chronique
résultat thérapeutique
résistance virale aux médicaments
comprimés
lamivudine
inhibiteurs de la transcriptase inverse
J05AF05 - lamivudine
ZEFFIX 100mg cp pellic
ZEFFIX 5 mg/ml sol buv
ZEFFIX
63439683
68427877
3400892125251
3400892125312
étude comparative
avis de la commission de transparence

---
N1-SUPERVISEE
DECTANCYL 0,5 mg, comprimé
dexaméthasone acétate
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2010713/fr/dectancyl
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_724438/dectancyl
Le service médical rendu par DECTANCYL reste important dans les indications de l’AMM...
2015
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
corticothérapie
avis de la commission de transparence
administration par voie orale
acétate de dexaméthasone
dexaméthasone
anti-inflammatoires
DECTANCYL 0,5mg cp
H02AB02 - dexaméthasone
remboursement par l'assurance maladie
DECTANCYL
62817482
3400890243094

---
N1-SUPERVISEE
SOLUPRED
métasulfobenzoate sodique de prednisolone
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2048973/fr/solupred
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_977223/solupred
La Commission de la transparence considère que service médical rendu par les spécialités SOLUPRED reste important dans l'ensemble de leurs indications...
2015
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
résultat thérapeutique
traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie
SOLUPRED 1 mg/ml sol buv
SOLUPRED 20 mg cp efferv
SOLUPRED 20 mg cp orodispers
SOLUPRED 5 mg cp efferv
SOLUPRED 5mg cp orodispers
administration par voie orale
métasulfobenzoate de prednisolone
prednisone
glucocorticoïdes
H02AB06 - prednisolone
remboursement par l'assurance maladie
anti-inflammatoires
prednisolone
SOLUPRED
avis de la commission de transparence
68967656
66871876
63226984
62622863
62002809
3400891220872
3400890859370
3400892203645
3400890859431
3400892203706

---
N1-VALIDE
Cancer du foie
http://www.cancer-environnement.fr/217-Foie.ce.aspx
Le nombre de nouveaux cas de cancer du foie (on parle aussi de cancer hépatique) a sensiblement augmenté ces dernières décennies. Les facteurs de risque de ce cancer de mauvais pronostic sont variés. Ils tiennent à des expositions environnementales et professionnelles (arsenic, chlorure de vinyle…), aux hépatites virales, à des champignons, ainsi qu'à des comportements individuels (consommation excessive d'alcool…)....
2015
false
true
false
Cancer Environnement
France
français
information scientifique et technique
guide ressources
tumeurs du foie
exposition professionnelle
exposition environnementale

---
N1-VALIDE
CRMVF - Centre de Référence des Maladies Vasculaires du Foie
http://www.crmvf.com/
Créé en novembre 2005 à l'hôpital Beaujon, le CRMVF a pour objectifs principaux : - d'assurer la prise en charge des patients atteints des maladies vasculaires du foie les plus graves ou les plus complexes par la conjonction de différentes expertises. La continuité de la prise en charge de l'enfant à l'adulte est assurée par la collaboration avec le service d'hépatologie pédiatrique de l'hôpital Bicêtre, - d'apporter une assistance individuelle aux médecins et autres professionnels de santé ainsi qu'aux malades et au public sur ces maladies rares , - de collecter données et échantillons biologiques à des fins d'études cliniques et fondamentales (recherche clinique).
false
true
false
Clichy
France
Hauts-de-Seine
français
maladies vasculaires
foie
centre national de référence
maladies du foie

---
N1-SUPERVISEE
REBETOL 200 mg, gélules - REBETOL 40 mg/ml, solution buvable (ribavirine)
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2055709/fr/rebetol
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1298562/rebetol
Le service médical rendu par REBETOL reste important dans les indications de l'AMM. Depuis la dernière évaluation par la Commission du 5/09/2012, la place de REBETOL dans la stratégie thérapeutique a été largement modifiée. L’arrivée des agents antiviraux directs a bouleversé la prise en charge des patients infectés par le VHC. Dans son AMM actuelle, l’association de la ribavirine au peginterféron alpha2b ( /- bocéprévir pour le génotype1) n’a plus de place dans la stratégie de prise en charge des patients atteints du VHC. Cependant la ribavirine s’intègre dans différents schémas de prise en charge selon le génotype du VHC et le statut des patients en association aux nouveaux antiviraux d’action directe...
2015
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
REBETOL
62666240
65659614
3400892085708
3400892744087
J05AB04 - ribavirine
administration par voie orale
adolescent
adulte
antiviraux
enfant
association de médicaments
remboursement par l'assurance maladie
polyéthylène glycols
proline
protéines recombinantes
ribavirine
résultat thérapeutique
interféron alpha
hépatite C chronique
peginterféron alfa-2b
bocéprévir
interféron alfa-2b
REBETOL 200 mg gél
REBETOL 40mg/ml sol buv
avis de la commission de transparence

---
N1-VALIDE
Carcinome hépatocellulaire
http://www.snfge.org/content/7-carcinome-hepatocellulaire-cancer-primitif-du-foiemis-jour-le-29112011
http://www.snfge.org/content/7-carcinome-hepatocellulaire-cancer-primitif-du-foie
http://www.snfge.org/sites/default/files/recommandations/tncd_chap-7-chc_2014-05-09.pdf
indication du niveau de preuve ; introduction, évaluation pré-thérapeutique (diagnostic et évaluation de la gravité de la cirrhose, diagnostic et évaluation de l'extension du CHC), traitement (méthodes, discussion thérapeutique), surveillance (après transplantation, après résection, après alcoolisation ou radiofréquence), dépistage, carcinome hépatocellulaire sur foie non cirrhotique ; 6 pages
2015
false
false
true
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
hémostatiques
antinéoplasiques hormonaux
vasoconstricteurs
cirrhose du foie
diagnostic par imagerie
stade de la tumeur
carcinome hépatocellulaire
cirrhose du foie
carcinome hépatocellulaire
incidence
cirrhose du foie
carcinome hépatocellulaire
ponction-biopsie à l'aiguille
foie
indice de gravité médicale
carcinome hépatocellulaire
cirrhose du foie
transplantation hépatique
carcinome hépatocellulaire
hépatectomie
chimioembolisation thérapeutique
octréotide
carcinome hépatocellulaire
carcinome hépatocellulaire
cirrhose du foie
cirrhose du foie
continuité des soins
dépistage systématique
carcinome hépatocellulaire
antidiarrhéiques
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
La vitamine K contre l'hémorragie digestive haute chez les patients atteints de maladies hépatiques aiguës ou chroniques
http://www.cochrane.org/fr/CD004792
Les hémorragies digestives hautes sont l'une des plus fréquentes causes de morbidité et de mortalité en cas de cirrhose du foie. Différents traitements sont employés contre l'hémorragie digestive haute chez les patients atteints d'insuffisance hépatique. On compte parmi eux l'administration de vitamine K, mais on ignore si celle-ci est bénéfique ou nocive pour les patients atteints d'insuffisance hépatique aiguë ou chronique et d'hémorragie digestive haute
2015
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
insuffisance hépatique
défaillance hépatique aigüe
résultat thérapeutique
vitamines
hémorragie digestive haute
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
vitamine K
maladie chronique
troubles hémorragiques
hémorragie gastro-intestinale

---
N1-SUPERVISEE
Les acides aminés antifibrinolytiques pour l'hémorragie digestive haute chez les patients présentant une maladie hépatique aiguë ou chronique
http://www.cochrane.org/fr/CD006007
http://www.cochrane.org/fr/CD006007/les-acides-amines-antifibrinolytiques-pour-le-traitement-de-lhemorragie-digestive-haute-chez-les
Objectifs : Évaluer les effets bénéfiques et nocifs des acides aminés antifibrinolytiques dans l'hémorragie digestive haute chez les personnes atteintes d'insuffisance hépatique aiguë ou chronique.
2015
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
hémorragie digestive haute
défaillance hépatique aigüe
résultat thérapeutique
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
maladie chronique
insuffisance hépatique
acides aminés
antifibrinolytiques
hémorragie gastro-intestinale

---
N1-VALIDE
INSERM UMR991
Foie, Métabolismes et Cancer
http://inserm-umr991.univ-rennes1.fr/
Le projet scientifique de l’unité vise à élucider les mécanismes cellulaires et moléculaires impliqués dans le métabolisme hépatique, la réponse du foie à des agressions exogènes ou endogènes et la survenue d’un cancer primitif du foie.
false
true
false
Université de Rennes 1
France
français
structure recherche
maladies du foie
processus physiologiques cellulaires
tumeurs du foie

---
N1-VALIDE
Hépatite B. Recommandations en cas de non-réponse à la vaccination
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=475
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20141107_hepBnonrepondeurs.pdf
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20141107_hepBnonrepondeurs.pdf
Les conditions de satisfaction de l’obligation vaccinale vis-à-vis de l’hépatite B chez les professionnels de santé ont été récemment modifiées. Il est apparu que la définition du non-répondeur à la vaccination contre l’hépatite B devait être précisée et que la possibilité d’utiliser des schémas alternatifs dans cette circonstance devait être évaluée. L’avis du HCSP et le rapport qui l’accompagne ont pour objectifs de préciser la définition de la non-réponse à la vaccination contre l’hépatite B, les personnes concernées et la conduite à tenir. Le HCSP a pris en compte notamment l’efficacité biologique et clinique du vaccin contre l’hépatite B, les vaccins disponibles en France, leur tolérance, les schémas vaccinaux possibles, ainsi que les alternatives à la vaccination.
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
hépatite B
vaccin antihépatite B
rapport
recommandation de santé publique
nourrisson
nouveau-né
adolescent
enfant
adulte
échec de vaccination
algorithme

---
N2-AUTOINDEXEE
DAKLINZA 30 mg, comprimé pelliculé - dichlorhydrate de daclatasvir
Code CIS : 62526651
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=62526651
2015
false
false
false
BDPM - base de données publique des médicaments
France
français
résumé des caractéristiques du produit
DAKLINZA
DAKLINZA 30 mg cp pellic

---
N1-VALIDE
DAKLINZA 60 mg, comprimé pelliculé - dichlorhydrate de daclatasvir
Code CIS : 64817239
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=64817239
2015
false
false
false
BDPM - base de données publique des médicaments
France
français
résumé des caractéristiques du produit
DAKLINZA
DAKLINZA 60 mg cp pellic

---
N1-VALIDE
Résumé de l'examen de l'innocuité - Antipsychotiques atypiques - Insuffisance hépatique
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/antipsycho-fra.php
Un examen d'innocuité a été entrepris pour évaluer l'information présentement disponible sur le risque d'insuffisance hépatique associée aux antipsychotiques atypiques, une catégorie de médicaments principalement utilisés pour traiter la schizophrénie, les troubles bipolaires et la dépression. Des renseignements se trouvant dans la littérature scientifique et indiquant un lien entre l'un de ces médicaments (quétiapine) et le risque d'insuffisance hépatique sont à l'origine de cet examen...
2015
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
évaluation médicament
insuffisance hépatique
neuroleptiques
évaluation des risques
clozapine
olanzapine
N05A - antipsychotiques
Rispéridone
ziprasidone
effets secondaires indésirables des médicaments
effets indésirables des neuroleptiques
antipsychotique atypique
Chlorhydrate de lurasidone
Fumarate de quétiapine
Palmitate de palipéridone
Aripiprazole
dibenzoxépines
benzodiazépines

---
N1-VALIDE
Cirrhose hépatique: potentiel de progression et régression - Diagnostic différentiel et examens complémentaires d’une condition clinique redéfinie
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/05/fr/fms-2128.pdf
Tandis que, ces 200 dernières années, la «cirrhose» incarnait une phase terminale irréversible, un changement principalement dû aux progrès relatifs au traitement des hépatites virales est actuellement en cours, et ceci basé sur la égression d’un ableau linique autrefois considéré comme phase terminale incurable
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
cirrhose du foie
cirrhose du foie
cirrhose du foie
varices oesophagiennes et gastriques
carcinome hépatocellulaire
diagnostic différentiel

---
N1-SUPERVISEE
IASOCHOLINE
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2014032/fr/iasocholine
Le service médical rendu par IASOCHOLINE 1 GBq/mL, solution injectable est important dans l’indication : « Cancer de la prostate : Détection des lésions métastatiques osseuses du cancer de la prostate chez les patients à haut risque ». Le service médical rendu par IASOCHOLINE 1 GBq/mL, solution injectable est insuffisant dans l’indication : « Carcinome hépatocellulaire : - Localisation des lésions de carcinome hépatocellulaire bien différencié avéré. - En plus de la TEP au fludésoxyglucose (FDG), caractérisation de nodule(s) hépatique(s) et/ou stadification à la recherche de lésions de carcinome hépatocellulaire avéré ou très probable, lorsque la TEP au FDG n’est pas concluante ou lorsqu’un traitement chirurgical ou une greffe est prévu »...
2015
false
false
false
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
injections veineuses
IASOCHOLINE 1 GBq/mL sol inj
radiopharmaceutiques
fluorocholine
radio-isotopes du fluor
V09IX07 - fluorométhylcholine (18F)
tumeurs de la prostate
carcinome hépatocellulaire
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
métastase tumorale
tomographie par émission de positons
IASOCHOLINE
choline
choline

---
N1-SUPERVISEE
RIBAVOX - ribavirine
Mise à disposition d'un médicament hybride de COPEGUS 200 mg, dosé à 600 mg.
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2010710/fr/ribavox
Le service médical rendu par cette spécialité est important dans l’indication de l’AMM : « RIBAVOX est indiqué dans le traitement de l'hépatite chronique C et doit être utilisé uniquement en association avec l'interféron alfa-2a. RIBAVOX ne doit pas être utilisé en monothérapie. »...
2015
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
administration par voie orale
hépatite C chronique
ribavirine
J05AB04 - ribavirine
résultat thérapeutique
RIBAVOX
RIBAVOX 600 mg, comprimé pelliculé
antiviraux
association de médicaments
remboursement par l'assurance maladie

---
N1-VALIDE
REVOLADE
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2015425/fr/revolade
Le service médical rendu par REVOLADE reste important dans les indications de l’AMM concernant le PTI. Les nouvelles données présentées ne sont pas de nature à modifier l’appréciation antérieure de la Commission. Par conséquent, comme NPLATE, REVOLADE apporte une amélioration du service médical rendu importante (ASMR II) dans le cadre d’un traitement de recours du PTI chronique de l’adulte en échec aux traitements habituels chez les patients splénectomisés réfractaires et chez les patients non splénectomisés lorsque la chirurgie est contre-indiquée...
2015
false
true
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
anglais
purpura thrombopénique idiopathique chronique
REVOLADE 25 mg cp pellic
REVOLADE 50 mg cp pellic
eltrombopag
hydrazines
pyrazoles
benzoates
récepteurs à la thrombopoïétine
administration par voie orale
B02BX05 - eltrombopag
remboursement par l'assurance maladie
médicament orphelin
adulte
purpura thrombopénique idiopathique
maladie chronique
splénectomie
continuité des soins
résultat thérapeutique
REVOLADE
avis de la commission de transparence
60757264
61736230
3400893519653
3400893519714

---
N1-VALIDE
Ketoconazole HRA (kétonconazole) : informations sur le risque d'hépatotoxicité - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Ketoconazole-HRA-ketonconazole-informations-sur-le-risque-d-hepatotoxicite-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Indiqué dans le traitement du syndrome de Cushing endogène chez les adultes et les adolescents âgés de plus de 12 ans, des informations ont été communiquées aux professionnels de santé afin de les alerter sur le risque d'hépatotoxicité...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
kétoconazole
Hépatotoxicité d'origine médicamenteuse
lésions hépatiques dues aux substances
syndrome de cushing
continuité des soins
surveillance pharmacologique
adulte
adolescent
recommandation de bon usage du médicament
avis de pharmacovigilance
test de la fonction hépatique
kétoconazole
KETOCONAZOLE HRA 200 mg cp
administration par voie orale
KETOCONAZOLE HRA

---
N1-SUPERVISEE
L'élastométrie impulsionnelle pour mesurer la fibrose et la cirrhose hépatique chez des personnes ayant une maladie alcoolique du foie
http://www.cochrane.org/fr/node/35702
http://www.cochrane.org/CD010542/LIVER_transient-elastography-for-measurement-of-liver-fibrosis-and-cirrhosis-in-people-with-alcoholic-liver-disease
Objectifs : Déterminer l'exactitude diagnostique de l'élastographie impulsionnelle pour le diagnostic et le classement en stade de la fibrose hépatique chez les personnes ayant une maladie alcoolique du foie par rapport à la biopsie hépatique. Identifier les valeurs seuil optimales pour différencier les cinq stades de la fibrose hépatique.
2015
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
cirrhose du foie
biopsie
biopsie du foie
cirrhose alcoolique
imagerie d'élasticité tissulaire

---
N2-AUTOINDEXEE
HARVONI 90 mg/400 mg, comprimé pelliculé - lédipasvir / sofosbuvir
Code CIS : 64426906
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=64426906
2015
false
false
false
BDPM - base de données publique des médicaments
France
français
résumé des caractéristiques du produit
HARVONI
HARVONI 90 mg/400 mg cp pellic
notice médicamenteuse

---
N1-SUPERVISEE
La cholangio-pancréatographie rétrograde endoscopique comparée à la cholangiographie peropératoire pour diagnostiquer la lithiase du cholédoque
http://www.cochrane.org/fr/node/35863
http://www.cochrane.org/CD010339/LIVER_endoscopic-retrograde-cholangiopancreatography-versus-intraoperative-cholangiography-for-the-diagnosis-of-common-bile-duct-stones
Contexte : La cholangio-pancréatographie rétrograde endoscopique (CPRE) et la cholangiographie peropératoire (CPO) sont des tests utilisés dans le diagnostic de lithiase cholédocienne en cas de soupçon. La précision diagnostique de la CPRE et de la CPO n'a pas fait l'objet d'une revue systématique antérieure. Objectifs : Déterminer et comparer la précision de la CPRE et de la CPO dans le diagnostic de lithiase cholédocienne.
2015
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
lithiase cholédocienne
cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique
Cholangiographie peropératoire
cholangiographie
période peropératoire
étude comparative
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Échographie endoscopique comparée à la cholangio-pancréatographie par résonance magnétique pour le diagnostic de calculs du cholédoque
http://www.cochrane.org/fr/node/35884
http://www.cochrane.org/CD011549/LIVER_endoscopic-ultrasound-versus-magnetic-resonance-cholangiopancreatography-for-the-diagnosis-of-common-bile-duct-stones
Contexte : L'écho-endoscopie (EUS, de l'anglais « endoscopic ultrasound ») et la cholangio-pancréatographie par résonance magnétique (CPRM) sont des examens utilisés dans le diagnostic de calculs du cholédoque en cas de soupçon avant un traitement invasif. L'exactitude de l'EUS et de la CPRM dans le diagnostic de lithiase cholédocienne n'a pas fait l'objet d'une revue systématique antérieure à l'aide de normes de référence appropriées. Objectifs : Déterminer et comparer la précision de l'EUS et de la CPRM dans le diagnostic de lithiase cholédocienne.
2015
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
endosonographie
cholangiopancréatographie par résonance magnétique
calculs biliaires
étude comparative
sensibilité et spécificité
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Vaccination des nourrissons. Place du vaccin hexavalent Hexyon
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=496
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=497
Dans le cadre de la procédure de mise sur le marché du vaccin hexavalent Hexyon , le Haut Conseil de la santé publique émet des recommandations afin de déterminer la place de ce vaccin dans le calendrier vaccinal français du nourrisson. Hexyon est un vaccin hexavalent destiné à la primo-vaccination et à la vaccination de rappel des nourrissons contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B, la poliomyélite et les infections invasives à Haemophilus influenzae b. Le HCSP a pris en considération les données d’immunogénicité et de tolérance disponibles pour ce vaccin qui sont détaillées dans le rapport joint à cet avis.
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
nourrisson
vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche
vaccin antihépatite B
vaccins antipoliomyélitiques
vaccins antihaemophilus
diphtérie
tétanos
hépatite B
coqueluche
haemophilus influenzae type B
infections à haemophilus
vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche
vaccin antihépatite B
vaccins antihaemophilus
vaccins antipoliomyélitiques
vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche
vaccin antihépatite B
vaccins antihaemophilus
vaccins antipoliomyélitiques
vaccination
calendrier vaccinal
rappel de vaccin
HEXYON
HEXYON, suspension injectable en seringue préremplie
J07CA09 - diphtérie - Haemophilus influenzae B - coqueluche - polio - tétanos - hépatite B

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS de l'Anses relatif à un cas d'hépatite survenu après la prise d’un complément alimentaire à visée articulaire
https://www.anses.fr/sites/default/files/NUT2014sa0192.pdf
2015
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
hépatite virale a
hepatite
consommation alimentaire
hepatite
complément
Anses
hépatite A
compléments alimentaires
état post-
articulation, sai
relatif
baies (géographie)

---
N1-VALIDE
Interventions pour le traitement de la cholestase intrahépatique chez les personnes atteintes de drépanocytose
http://www.cochrane.org/fr/CD010985/interventions-pour-le-traitement-de-la-cholestase-intrahepatique-chez-les-personnes-atteintes-de-drepanocytose
Contexte : La drépanocytose est l'hémoglobinopathie la plus courante dans le monde, dont une des complications reconnues de longue date est la cholestase intrahépatique drépanocytaire. Les maladies hépatiques cholestatiques sont caractérisées par des anomalies de la formation ou de l'excrétion (ou les deux) de la bile du foie. Il est nécessaire d'évaluer les avantages et les inconvénients cliniques des interventions utilisées dans le traitement de la cholestase intrahépatique chez les personnes drépanocytaires.
2015
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
drépanocytose
cholestase intrahépatique

---
N1-SUPERVISEE
HARVONI (sofosbuvir/lédipasvir), association fixe d’antiviraux à action directe
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2022100/fr/harvoni
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2022100/fr/harvoni-sofosbuvir/ledipasvir-association-fixe-dantiviraux-a-action-directe
Le service médical rendu par HARVONI est important dans l’indication de l’AMM. Compte tenu : - de son efficacité virologique importante, similaire à celle observée avec les autres associations à base de sofosbuvir disponibles (sofosbuvir daclatasvir et sofosbuvir siméprévir) mais avec un meilleur niveau de preuve, - de son profil de tolérance, de résistance et d’interaction médicamenteuse satisfaisant, la Commission considère que la spécialité HARVONI, apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) par rapport aux autres associations à base de sofosbuvir actuellement disponibles, dans la prise en charge des patients adultes infectés par le VHC de génotypes 1, 3 et 4...
2015
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
administration par voie orale
résultat thérapeutique
association médicamenteuse
HARVONI 90 mg/400 mg cp pellic
benzimidazoles
benzimidazoles
fluorènes
fluorènes
antiviraux
antiviraux
hépatite C chronique
adulte
recommandation de bon usage du médicament
génotype 1 du virus de l'hépatite C
génotype 3 du virus de l'hépatite C
génotype 4 du virus de l'hépatite C
remboursement par l'assurance maladie
lédipasvir
lédipasvir
J05AX65 - sofosbuvir et lédipasvir
Sofosbuvir
Sofosbuvir
association lédipasvir sofosbuvir
association lédipasvir sofosbuvir
HARVONI
Uridine monophosphate
Uridine monophosphate
Uridine monophosphate

---
N1-VALIDE
Pomalidomide (Imnovid ) : nouvelles recommandations importantes de minimisation des risques - Lettre aux profesionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Pomalidomide-Imnovid-R-nouvelles-recommandations-importantes-de-minimisation-des-risques-Lettre-aux-profesionnels-de-sante
Nouvelles informations de sécurité concernant les risques récemment identifiés d’hépatotoxicité grave, de pneumopathie interstitielle diffuse et d’insuffisance cardiaque pendant le traitement par le pomalidomide...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
IMNOVID
pomalidomide
myélome multiple
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
administration par voie orale
lésions hépatiques dues aux substances
défaillance cardiaque
pneumopathies interstitielles
L04AX06 - pomalidomide
risque
facteurs de risque
continuité des soins
pharmacovigilance
Cardiotoxicité
thalidomide
thalidomide

---
N1-VALIDE
Risque d'arythmies avec Harvoni ou Sovaldi en association avec Daklinza lors de la co-administration avec l'amiodarone - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Risque-d-arythmies-avec-Harvoni-ou-Sovaldi-en-association-avec-Daklinza-lors-de-la-co-administration-avec-l-amiodarone-Lettre-aux-professionnels-de-sante
A la suite de la notification de cas de bradycardie sévère et de troubles de la conduction rapportés avec certains antiviraux d'action directe prescrits pour le traitement de l'hépatite C (Harvoni ou Sovaldi plus Daklinza) lors de la co-administration avec l'amiodarone, une lettre est adressée aux professionnels de santé pour les informer de ces risques et leur recommander d'éviter l'utilisation concomitante de ces antiviraux et de l’amiodarone. Si la co-administration est inévitable, les patients doivent être étroitement surveillés selon les modalités décrites dans la lettre d'information ci-jointe...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
avis de pharmacovigilance
hépatite C
amiodarone
interactions médicamenteuses
antiviraux
HARVONI
HARVONI 90 mg/400 mg cp pellic
bradycardie
Troubles de la conduction cardiaque
benzimidazoles
fluorènes
lédipasvir
SOVALDI
SOVALDI 400 mg cp pellic
DAKLINZA 30 mg cp pellic
DAKLINZA 60 mg cp pellic
association médicamenteuse
association de médicaments
troubles du rythme cardiaque
continuité des soins
surveillance pharmacologique
daclatasvir
DAKLINZA
Cardiotoxicité
Sofosbuvir
lédipasvir
association lédipasvir sofosbuvir
BMS-790052
Imidazoles
système de conduction du coeur
système de conduction du coeur
Uridine monophosphate
Uridine monophosphate

---
N1-VALIDE
IASOCHOLINE (chlorure de fluorocholine 18F), radiopharmaceutique à usage diagnostique
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2014032/fr/iasocholine-chlorure-de-fluorocholine-18f-radiopharmaceutique-a-usage-diagnostique
Progrès thérapeutique mineur dans la détection des métastases osseuses du cancer de la prostate chez les patients à haut risque. Intérêt clinique insuffisant dans la localisation des lésions de carcinome hépatocellulaire bien différencié avéré et la caractérisation de nodule hépatique et/ou établissement du stade à la recherche de lésions de carcinome hépatocellulaire.
2015
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
avis de la commission de transparence
IASOCHOLINE
IASOCHOLINE 1 GBq/mL sol inj
radiopharmaceutiques
radiopharmaceutiques
V09IX07 - fluorométhylcholine (18F)
injections veineuses
métastase tumorale
tumeurs de la prostate
métastases osseuses
carcinome hépatocellulaire
fluorocholine
fluorocholine
radio-isotopes du fluor
radio-isotopes du fluor
évaluation de résultat (soins)
tomographie par émission de positons
tumeurs osseuses
choline
choline
choline

---
N1-VALIDE
Lithiase biliaire
http://www.ameli.fr/professionnels-de-sante/medecins/exercer-au-quotidien/aide-a-la-pratique-memos/les-memos-de-bonne-pratique/lithiase-biliaire.php
Trois outils, élaborés sur la base des recommandations de la Haute Autorité de santé, sont mis à votre disposition afin d'améliorer la prise en charge des patients chez qui a été diagnostiquée une lithiase biliaire, et la pertinence du recours à la cholécystectomie : Le référentiel « Lithiase biliaire : quand réaliser une cholécystectomie ? ». La fiche « Cholécystectomie : durées indicatives d'arrêt de travail ». Un livret d'information à destination des patients chez qui une lithiase biliaire est suspectée ou détectée.
2015
false
false
false
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
lithiase biliaire
information scientifique et technique
algorithme
cholécystectomie
congé maladie
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Note de synthèse: position de l’OMS à propos du vaccin contre l’hépatite E
http://www.who.int/entity/wer/2015/wer9018/fr/index.html
http://www.who.int/entity/wer/2015/wer9018.pdf?ua=1
Le présent document est la première note de synthèse de l’OMS traitant de la vaccination contre l’hépatite E. Il porte essentiellement sur les données disponibles concernant le seul vaccin actuellement homologué contre l’hépatite E
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
hépatite E
vaccin antihépatite virale
recommandation de santé publique
hépatite E
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Sphinctérotomie latérale
http://www.snfcp.org/rc/org/snfcp/htm/Article/2011/20111106-233001-410/src/htm_fullText/fr/Informationssphincterotomielaterale-avril2015.pdf
Le but de cette notice est de vous permettre d'avoir les informations concernant votre intervention. Votre cas personnel peut ne pas y être parfaitement représenté. N'hésitez pas à interroger votre praticien pour toute information complémentaire. Ces informations complètent et ne se substituent pas à l'information spécifique qui vous a été délivrée par celui-ci. Cette fiche n’est pas exhaustive en ce qui concerne les risques exceptionnels.
2015
false
true
false
SNFCP - Société Nationale Française de Colo-Proctologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
sphinctérotomie endoscopique
sphinctérotomie endoscopique
sphinctérotomie endoscopique
sphinctérotomie endoscopique
fissure anale

---
N1-VALIDE
Résumé de l'examen de l'innocuité - NEXAVAR (sorafénib) - Dysfonctionnement de la glande thyroïde
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/nexavar-fra.php
L'examen des données scientifiques réalisé par Santé Canada a montré des preuves de troubles de la glande thyroïde en association avec l'utilisation du NEXAVAR. À la lumière du présent examen de l'innocuité, Santé Canada a mis à jour l'information posologique canadienne sur le NEXAVAR (sorafénib) de façon à ce que les professionnels de la santé, les fournisseurs de soins et les patients soient mis au courant du risque de dysfonctionnement thyroïdien. La fonction thyroïdienne devrait être surveillée avant et pendant l'utilisation du NEXAVAR...
2015
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
avis de pharmacovigilance
sorafénib
L01XE05 - sorafénib
NEXAVAR
maladies de la thyroïde
antinéoplasiques
risque
crise thyréotoxique
inhibiteurs de protéines kinases
surveillance pharmacologique
continuité des soins
nicotinamide
nicotinamide
Phénylurées

---
N1-VALIDE
Cholécystectomie versus attitude conservatrice : évaluation clinique et économique
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/1091
La pathologie biliaire lithiasique est une des pathologies abdominales les plus fréquentes spécialement chez les femmes et sa prise en charge chirurgicale est économiquement importante. La question de l’efficacité du traitement conservateur versus intervention chirurgicale est pertinente selon que le patient est porteur de lithiase biliaire non compliquée, ou compliquée de cholécystite aiguë. Cette question est d’autant plus importante que depuis l’introduction de la cholécystectomie laparoscopique, les indications de la chirurgie pour ces pathologies se sont élargies. Cette méta-analyse tente d’y répondre.
2015
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
cholécystectomie laparoscopique
résultat thérapeutique
lithiase biliaire
évaluation économique
analyse coût-bénéfice
lithiase biliaire

---
N1-VALIDE
Mycophénolate (Cellcept et génériques et Myfortic ) : risque d’avortements spontanés et de malformations en cas d’exposition pendant la grossesse -Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Mycophenolate-Cellcept-R-et-generiques-et-Myfortic-R-risque-d-avortements-spontanes-et-de-malformations-en-cas-d-exposition-pendant-la-grossesse-Point-d-Information
Les données concernant le risque d’avortements spontanés et de malformations après traitement par mycophénolate (Cellcept et génériques et Myfortic ) au cours de la grossesse, conduisent l’ANSM à rappeler aux professionnels de santé l’importance de se conformer strictement aux indications des AMM, d’observer la plus grande prudence chez les femmes en âge de procréer et de les informer du risque, dans l’attente des conclusions de l’évaluation européenne en cours...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
grossesse
avis de pharmacovigilance
CELLCEPT
MYFORTIC
mycophénolate mofétil
malformations dues aux médicaments et aux drogues
immunosuppresseurs
oreille
risque
MYCOPHENOLATE MOFETIL
tératogènes
avortement spontané
nouveau-né
acide mycophénolique
acide mycophénolique

---
N1-SUPERVISEE
NEXAVAR (sorafenib), inhibiteur de protéine kinase
Extension d'indication
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2044336/fr/nexavar
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2044336/fr/nexavar-sorafenib-inhibiteur-de-proteine-kinase
Le service médical rendu par NEXAVAR (sorafénib) est important dans l’extension d’indication de l’AMM « carcinome thyroïdien progressif, localement avancé ou métastatique, différencié (cancer papillaire/folliculaire/à cellules de Hürthle), réfractaire à l’iode radioactif ». Considérant l’absence de démonstration de gain en survie globale et une détérioration de la qualité de vie mais compte tenu de l’allongement de la médiane de survie sans progression de 5 mois (critère principal) et de l’absence d’alternative thérapeutique validée par l’AMM, la Commission de la transparence considère que NEXAVAR (sorafénib) apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV), en termes d’efficacité, dans la prise en charge du carcinome thyroïdien progressif, localement avancé ou métastatique, différencié, réfractaire à l’iode radioactif...
2015
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
remboursement par l'assurance maladie
résultat thérapeutique
NEXAVAR 200mg cp pellic
administration par voie orale
sorafénib
sorafénib
tosilate de sorafénib
tosilate de sorafénib
L01XE05 - sorafénib
inhibiteurs de protéines kinases
inhibiteurs de protéines kinases
analyse de survie
métastase tumorale
Cancer de la thyroïde
qualité de vie
NEXAVAR
tumeurs de la thyroïde
Phénylurées
nicotinamide
nicotinamide
Phénylurées
nicotinamide

---
N1-SUPERVISEE
Le recours aux soins pour cirrhose dans les services d’hépato-gastro-entérologie des centres hospitaliers généraux français, 2012
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2015/24-25/2015_24-25_2.html
En France, très peu d'études épidémiologiques ont été menées sur la cirrhose. Dans le but d’étudier le recours aux soins hospitaliers pour cirrhose, nous avons inclus tous les patients atteints de cirrhoses de causes fréquentes (virales, alcooliques ou métaboliques, n 944) vus en hospitalisation conventionnelle, hôpital de jour et consultation dans 42 services d’hépato-gastro-entérologie de centres hospitaliers non universitaires, du 4 au 8 juin 2012.
2015
false
true
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
information scientifique et technique
cirrhose du foie
cirrhose du foie
cirrhose du foie
cirrhose du foie
cirrhose du foie
cirrhose du foie
France

---
N3-AUTOINDEXEE
INSTRUCTION N DGS/RI2/2015/195 du 3 juillet 2015 relative à la mise en place des centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD) des infections par les virus de l’immunodéficience humaine et des hépatites virales et des infections sexuellement transmissibles
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=39798
Instructions pour la mise en place des centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD) des infections par les virus de l’immunodéficience humaine et des hépatites virales et des infections sexuellement transmissibles. Présentation de la procédure et du dossier d’habilitation et du cahier des charges des CeGIDD.
2015
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
texte législatif
central
Infection
dépistage systématique
maladie virale
hepatite
hépatite virale
hepatite virale
Diagnostic
hépatite virale
infection à virus de l'immunodéficience humaine
centres d'information
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
relation centrée
Dépistage
virus de l'hépatite A humaine
hépatites virales humaines
maladies sexuellement transmissibles
relatif
instruction
aucun diagnostic
infection
diagnostic
hypogonadisme
ophtalmoplégie
maladies mitochondriales

---
N1-VALIDE
Place de la radiologie interventionnelle vasculaire dans la prise en charge des traumatismes abdominaux
http://www.academie-chirurgie.fr/ememoires/005_2015_14_2_023x030.pdf
La place de la radiologie interventi onnelle des traumatisés de l'abdomen et du pelvis est actuellement incontournable, essentiellement grâce à l'embolisation qui permet une hémostase endovasculaire rapide, efficace et peu morbide. Parmi les principales indications on retiendra l'hémostase des hémorragies artérielles hépatiques, spléniques, rénales ou de toute autres localisations détectées par scanner chez un patient hémodynamiquement stable, l'embolisation artérielle splénique préventive des grades traumatiques élevés (selon la classification de l'American Association for Surgery of Trauma) et l'embolisation de toute hémorragie pelvienne quel que soit l'état hémodynamique du patient. La mise en place d'un ballon d'occlusion aortique est une autre technique efficace qui permet le sauvetage de patients présentant une hémorragie pelvienne gravissime. Cette place de la radiologie interventionnelle en pathologie traumatique ne se conçoit qu'au sein d'une équipe multidisciplinaire et d'un réseau de traumatologie où les stratégies de prise en charge doivent être bien établies, revues et adaptées pour être en accord avec les recommandations professionnelles et les spécificités locales de chaque centre de traumatologie.
2015
false
false
false
e-Mémoires de l'Académie Nationale de Chirurgie
France
français
article de périodique
traumatismes de l'abdomen
foie
rate
rein
image
foie
rate
rein
embolisation thérapeutique
pelvis
pelvis
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Santé Canada prend de nouvelles mesures pour améliorer l'innocuité de l'acétaminophène et rappelle aux Canadiens d'utiliser le produit de manière sécuritaire
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2015/54178a-fra.php
Santé Canada prend des mesures supplémentaires pour réduire au minimum le risque d'atteinte hépatique et améliorer l'innocuité de l'acétaminophène. Ces mesures font suite à un examen de l'acétaminophène et des atteintes hépatiques dans le contexte canadien...
2015
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
recommandation de bon usage du médicament
recommandation patients
acétaminophène
acétaminophène
lésions hépatiques dues aux substances
administration par voie orale
analgésiques non narcotiques
analgésiques non narcotiques
risque
étiquetage de médicament
N02BE01 - paracétamol
antipyrétiques
antipyrétiques
douleur
fièvre

---
N1-VALIDE
Résumé de l'examen d'innocuité - Acétaminophène - Lésions du foie
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/acetamino-fra.php
Bien que l'acétaminophène demeure un médicament sécuritaire et efficace, il existe des risques de lésions du foie lorsque le mode d'emploi n'est pas respecté, tel que l'excès de la dose recommandée ou de la durée d'utilisation. Une sensibilisation à la présence d'acétaminophène dans certains médicaments et au risque de lésions du foie lorsque le mode d'emploi du produit n'est pas respecté, pourrait contribuer à réduire le nombre de surdoses accidentelles pouvant causer de sérieuses lésions du foie...
2015
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
acétaminophène
acétaminophène
information sur le médicament
N02BE01 - paracétamol
lésions hépatiques dues aux substances
risque
acétaminophène
administration par voie orale
administration par voie rectale
douleur
fièvre
avis de pharmacovigilance
évaluation des risques
surdosage accidentel de paracétamol (trouble)
surdosage volontaire de paracétamol (trouble)
analgésiques non narcotiques
analgésiques non narcotiques

---
N1-SUPERVISEE
Insuffisance hépato cellulaire
http://wiki.side-sante.fr/doku.php?id=sides:ref:reanimation:insuffisance_hepato_cellulaire
L'insuffisance hépatique aiguë (IHA), qui survient en l'absence de maladie hépatique prélalable, et l'insuffisance hépatique des hépatopathies chroniques connues (comme la cirrhose) sont deux formes d'insuffisance hépatocellulaire (IH) qui ne partagent ni le même profil évolutif ni le même pronostic.
2015
true
false
true
2eme cycle / master
CC BY-NC-SA 3.0
SIDES - Référentiel du Collège National des Enseignants de Réanimation
France
163. Hépatites virales
français
cours
insuffisance hépatique
insuffisance hépatique
insuffisance hépatique
gastroentérologie
insuffisance hépatique

---
N1-VALIDE
Le syndrome de Budd-Chiari - Revue de la littérature
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2707&langue=FR
Nous rapportons l’histoire clinique d’une patiente admise avec ce syndrome et soumise à une désobstruction chirurgicale des veines sus- hépatiques et de la VCI. Cette histoire clinique nous donne l’occasion de passer en revue les étiologies à rechercher impérativement et la stratégie thérapeutique à adopter.
2015
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
cas clinique
syndrome de Budd-Chiari
syndrome de Budd-Chiari
syndrome de Budd-Chiari
syndrome de Budd-Chiari

---
N1-VALIDE
Personnes atteintes d’hépatite B chronique. Modalités d’accès aux formations en santé
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=514
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20150421_vhbetaccesformationsante.pdf
Les professionnels de santé ont une obligation d’immunisation contre l’hépatite B. Cette obligation a pour objectif de les protéger d’une contamination par le virus de l’hépatite B (VHB) lors des actes effectués au cours de leurs pratiques professionnelles mais aussi de protéger les patients d’une contamination par un professionnel de santé infecté. Cette obligation s’applique également à tous les élèves ou étudiants au moment de leur inscription dans un établissement d’enseignement et, au plus tard, avant de commencer leurs stages dans un établissement ou organisme public ou privé, de prévention ou de soins. Les personnes ayant une infection chronique par le VHB ne peuvent pas être vaccinées et ne peuvent donc pas actuellement accéder à certaines formations en santé.
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
hépatite B chronique
étudiant profession médicale ou paramédicale
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
vaccin antihépatite B
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Résumé de l'examen de l'innocuité - Méthylprednisolone administrée par voie intraveineuse - Atteinte hépatique
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/methylprednisolone-fra.php
Un examen de l'innocuité a été amorcé à la suite de la détection de 28 cas d'atteinte hépatique associée à l'administration de méthylprednisolone par voie intraveineuse publiés à l'échelle internationale, dont certains ont résulté en un décès. L'information posologique au Canada concernant la méthylprednisolone administrée par voie intraveineuse, commercialisée sous les marques nominatives SOLU-MEDROL et SOLU-MEDROL ACT-O-VIALS, a été mise à jour pour inclure le risque d'atteinte hépatique. Santé Canada demandera également aux fabricants des versions génériques de ce médicament de mettre à jour leurs renseignements sur le produit...
2015
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
méthylprednisolone
avis de pharmacovigilance
H02AB04 - méthylprednisolone
H02BX01 - méthylprednisolone en association
injections veineuses
méthylprednisolone succinate
lésions hépatiques dues aux substances
glucocorticoïdes
anti-inflammatoires
traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie

---
N1-SUPERVISEE
ADOPORT 2 mg, gélule (code CIS : 66927104)
Mise à disposition d’un nouveau dosage à 2 mg en complément des dosages à 0,5 mg, 1 mg et 5 mg
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2052644/fr/adoport
Le service médical rendu par ADOPORT est important dans les indications de l’AMM : « Prévention du rejet du greffon chez les transplantés hépatiques, rénaux ou cardiaques. Traitement du rejet de l'allogreffe résistant à un traitement par d'autres médicaments immunosuppresseurs. »...
2015
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
ADOPORT 2 mg, gélule
tacrolimus
administration par voie orale
L04AD02 - tacrolimus
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
immunosuppresseurs
rejet du greffon
rejet du greffon
transplantation rénale
transplantation cardiaque
transplantation hépatique
transplantation homologue
ADOPORT

---
N1-SUPERVISEE
Insuffisance hépatocellulaire
http://www.cnerea.fr/UserFiles/File/national/desc-des/livre-masson-2015/digestif/insuffisance-hepatique-aigue.pdf
L'insuffisance hépatique aiguë (IHA), qui survient en l'absence de maladie hépatique prélalable, et l'insuffisance hépatique des hépatopathies chroniques connues (comme la cirrhose) sont deux formes d'insuffisance hépatocellulaire (IH) qui ne partagent ni le même profil évolutif ni le même pronostic.
2015
true
false
false
2eme cycle / master
CNER - Collège National des Enseignants de la Réanimation
France
163. Hépatites virales
276. Cirrhose et complications
français
cours
insuffisance hépatique
insuffisance hépatique
insuffisance hépatique
insuffisance hépatique
gastroentérologie
épreuves classantes nationales
insuffisance hépatique

---
N1-VALIDE
Rivaroxaban et atteinte hépatique - Article de synthèse
In Infovigilance sur les produits de santé ; août 2015
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/hpiw-ivps_2015-08-fra.php#review
Des cas d'atteinte hépatique associée à l'utilisation du rivaroxaban ont été identifiés dans la littérature. Des cas d'effets indésirables hépatiques impliquant le rivaroxaban ont été signalés à Santé Canada; cependant, la plupart des déclarations n'étaient pas suffisamment détaillées pour exclure les autres causes possibles d'atteinte hépatique. Les professionnels de la santé sont encouragés à signaler à Santé Canada toute atteinte hépatique soupçonnée d'être associée au rivaroxaban et à fournir des renseignements détaillés dans leurs descriptions des cas...
2015
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
B01AF01 - rivaroxaban
article de périodique
avis de pharmacovigilance
anticoagulants
administration par voie orale
facteur xa
lésions hépatiques dues aux substances
thromboembolisme veineux
thromboembolisme veineux
accident vasculaire cérébral
embolie
Inhibiteurs du facteur Xa
Rivaroxaban

---
N1-VALIDE
Entre la chirurgie et l'observation, laquelle est la meilleure option chez les personnes atteintes d'un grave traumatisme fermé du foie ?
http://www.cochrane.org/fr/CD010989/entre-la-chirurgie-et-lobservation-laquelle-est-la-meilleure-option-chez-les-personnes-atteintes-dun
Objectifs : Évaluer les effets de la prise en charge non opératoire, comparativement à la prise en charge opératoire, des traumatismes fermés du foie de grade élevé (III-V)
2015
false
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
traumatismes fermés
foie
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français
traumatismes fermés
foie
observation (surveillance clinique)

---
N3-AUTOINDEXEE
Foie, Voies biliaires, Pancréas - Vésicule biliaire
http://www.lamenligne.u-bordeaux2.fr/outils_pedago/examen_macroscopique/vesiculebiliaire/default.htm
2015
false
false
true
Université Victor Segalen de Bordeaux 2
France
français
cours
vésicule biliaire
foie
Voies biliaires
pancréas
voies biliaires, sai
voies biliaires

---
N3-AUTOINDEXEE
Foie, Voies biliaires, Pancréas - Voies biliaires extra-hépatiques
http://www.lamenligne.u-bordeaux2.fr/outils_pedago/examen_macroscopique/voiesbiliaires/default.htm
2015
false
false
true
Université Victor Segalen de Bordeaux 2
France
français
cours
foie, sai
foie
conduits biliaires extrahépatiques
voies biliaires, sai
Voies biliaires
pancréas
voies biliaires

---
N3-AUTOINDEXEE
Foie, Voies biliaires, Pancréas - Foie
http://www.lamenligne.u-bordeaux2.fr/outils_pedago/examen_macroscopique/foie/default.htm
2015
false
false
true
Université Victor Segalen de Bordeaux 2
France
français
cours
foie
pancréas
voies biliaires
voies biliaires, sai

---
N3-AUTOINDEXEE
Foie, Voies biliaires, Pancréas - Duodénopancréatectomie céphalique
http://www.lamenligne.u-bordeaux2.fr/outils_pedago/examen_macroscopique/pancreas/default.htm
2015
false
false
true
Université Victor Segalen de Bordeaux 2
France
français
cours
Céphalée
céphalique
pancréas
voies biliaires
voies biliaires, sai
foie
Céphalées
cephalee
duodénopancréatectomie
céphalée
céphalées

---
N3-AUTOINDEXEE
Foie, Voies biliaires, Pancréas - Autres résections pancréatiques
http://www.lamenligne.u-bordeaux2.fr/outils_pedago/examen_macroscopique/pancreasgauche/default.htm
2015
false
false
true
Université Victor Segalen de Bordeaux 2
France
français
cours
pancréas, sai
voies biliaires
foie
voies biliaires, sai
pancréas
excision

---
N1-SUPERVISEE
NEXAVAR
sorafénib
http://www.omeditbretagne.fr/lrportal/documents/138946/147512/NEXAVAR+V1_6pro.pdf/ee0e68ba-3a95-476d-bae2-29d81088d6ac
Le sorafénib est un inhibiteur de protéine kinase qui diminue la prolifération des cellules tumorales in vitro, ayant des propriétés antiprolifératives et antiangiogénique. Il est habituellement indiqués dans le traitement du : - carcinome hépatocellulaire - carcinome rénal avancé après échec d'un traitement préalable à base d'interféron alfa ou d'interleukine 2 ou chez des patients pour lesquels ces traitements sont considérés comme inadaptés - carcinome thyroïdien progressif, localement avancé ou de Hürthle), réfractaire à l'iode radioactif (Non remboursable et non agréé Collect à la date du 25.07.2014)...
2015
false
false
false
OMéDIT - Bretagne
France
français
recommandation de bon usage du médicament
L01XE05 - sorafénib
sorafénib
administration par voie orale
interactions médicamenteuses
continuité des soins
effets secondaires indésirables des médicaments
tosilate de sorafénib
tosilate de sorafénib
antinéoplasiques
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
inhibiteurs de protéines kinases
carcinome hépatocellulaire
néphrocarcinome
Cancer de la thyroïde
NEXAVAR
sorafénib
Phénylurées
nicotinamide
tumeurs de la thyroïde
Phénylurées
nicotinamide
nicotinamide
Phénylurées
nicotinamide

---
N2-AUTOINDEXEE
NEXAVAR
sorafénib
http://www.omeditbretagne.fr/lrportal/documents/138946/147010/NEXAVAR+V1_6pat.pdf/0d8346ea-d8e0-49e3-ae5f-0023c7e4f846
2015
false
false
false
OMéDIT - Bretagne
France
français
recommandation de bon usage du médicament
recommandation patients
sorafénib
NEXAVAR
Phénylurées
nicotinamide

---
N1-VALIDE
Evaluation de l’endomicroscopie confocale par laser dans la caractérisation des sténoses indéterminées des voies biliaires
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2063147/fr/evaluation-de-l-endomicroscopie-confocale-par-laser-dans-la-caracterisation-des-stenoses-indeterminees-des-voies-biliaires
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2063146/fr/evaluation-de-l-endomicroscopie-confocale-par-laser-dans-la-caracterisation-des-stenoses-indeterminees-des-voies-biliaires-argumentaire
L’endomicroscopie est une technique d’imagerie microscopique in vivo dont l’objectif est de permettre une observation cellulaire en temps réel. L’endomicroscopie disponible actuellement pour l’exploration des voies biliaires est un système se présentant sous forme de mini-sonde pouvant être introduite dans un endoscope, il s’agit du Cellvizio (Mauna Kea Technologie). Les SIVB sont difficiles à explorer, leur caractérisation est une étape essentielle afin de choisir la prise en charge thérapeutique, déterminer une étiologie, et exclure une origine néoplasique (adénocarcinome du pancréas ou cholangiocarcinome). Selon le demandeur, l’ECL utilisée lors d’une procédure de CPRE, permettrait de déterminer l’étiologie d’une sténose afin de choisir la prise en charge thérapeutique à adopter, et d’exclure une origine néoplasique. L’objectif du demandeur est l’inscription de l’acte sur la liste des actes et prestations (LAP) pour en permettre le remboursement par l’Assurance maladie.
2015
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
évaluation technologique