CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : hémolyse;

Définition du MeSH : Destruction des ÉRYTHROCYTES par de nombreux agents causals différents tels que des anticorps, des bactéries, des produits chimiques, la température, et des changements de la tonicité. [Traduction effectuée avant 2008];

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Destruction des ÉRYTHROCYTES par de nombreux agents causals différents tels que des anticorps, des bactéries, des produits chimiques, la température, et des changements de la tonicité. [Traduction effectuée avant 2008]

N2-AUTOINDEXEE
Résumé de l'examen de l'innocuité - SOLIRIS (éculizumab) et BEXSERO (vaccin à constituants multiples contre le méningocoque B [recombinant, adsorbé]) - Évaluation du risque potentiel d'hémolyse et de faible taux d'hémoglobine chez les patients traités par Soliris et vaccinés par Bexsero
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/soliris-bexsero-fra.php
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
avis de pharmacovigilance
évaluation des acquis scolaires
hémoglobines
Vaccine
évaluation des risques
vaccination
Bexsero
neisseria meningitidis
vaccination
plural
éculizumab
hémoglobine a2'
a comme patient
vaccination
SOLIRIS
vaccin
hémoglobine
hémolyse
hémolyse
asthénie
vaccins
hémoglobine a>2<
Traités
vaccine
éculizumab
BEXSERO
hémoglobine a>3<
patients
vaccination contre le méningocoque
vaccine
coopération internationale
vaccins antiméningococciques
anticorps monoclonaux humanisés

---
N1-VALIDE
SOLIRIS (éculizumab) - Risque accru d’hémolyse ou de faible taux d’hémoglobine associé au vaccin contre le méningocoque du sérogroupe B
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2016/60752a-fra.php
Un risque accru d’hémolyse ou de faible taux d’hémoglobine a été observé sous SOLIRIS (éculizumab) après une vaccination par Bexsero contre l’infection à méningocoques de sérogroupe B. Afin de réduire au minimum le risque d’hémolyse chez les patients traités par SOLIRIS recevant un vaccin, procéder à la vaccination uniquement si la maladie est maîtrisée et dans la semaine suivant la perfusion de SOLIRIS, c.-à-d. si les concentrations systémiques de SOLIRIS sont considérées comme étant relativement fortes. Ce qui est recommandé : À moins que le retard de l’administration de SOLIRIS représente un risque supérieur à celui de l’infection méningococcique, tous les patients doivent recevoir un vaccin contre les méningocoques (de sérotypes A, C, Y, W135 et B) avant ou au moment d’amorcer la prise de SOLIRIS. Les patients qui commencent à recevoir SOLIRIS moins de 2 semaines après leur vaccin antiméningococcique doivent recevoir une antibiothérapie prophylactique appropriée durant les 2 semaines qui suivent la vaccination. La monographie de produit canadienne a été mise à jour pour inclure ces nouveaux renseignements sur l’innocuité...
2016
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
avis de pharmacovigilance
évaluation des risques
hémolyse
Canada
SOLIRIS
éculizumab
L04AA25 - éculizumab
vaccination
vaccins antiméningococciques
BEXSERO
J07AH09 - méningocoque type B, vaccin multicomposant
infections à méningocoques
neisseria meningitidis sérogroupe B
éculizumab 10mg/ml solution injectable en flacon de 30ml (produit)
Syndrome hémolytique et urémique atypique
Hémoglobinurie nocturne paroxystique
inhibiteurs du complément
hémoglobinurie paroxystique
anticorps monoclonaux humanisés

---
N1-VALIDE
Privigen, immunoglobuline intraveineuse (humaine) - Hémolyse survenant après l'administration et la mise à jour de la monographie - Avis aux hôpitaux
Privigen, Immune Globulin Intravenous (Human) - Association of Hemolysis Following Administration and Related Labeling Update
http://www.healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2012/14809a-fra.php
http://www.healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2012/14810a-fra.php
Des cas d'anémie hémolytique retardée et d'hémolyse aiguë ont été signalés après le traitement par Privigen . Des cas isolés de dysfonctionnement rénal/d'insuffisance rénale ou de coagulation intravasculaire disséminée, liés à l'hémolyse, sont survenus. Une vigilance accrue est recommandée auprès des patients qui présentent des facteurs de risque pouvant être associés au développement d'une réaction hémolytique, tels que : &#9702;doses élevées, administrées en une seule fois ou réparties sur plusieurs jours; &#9702;groupe sanguin non O; et &#9702;possiblement, état inflammatoire sous-jacent...
2012
false
N
Santé Canada
Ottawa
Canada
anglais
français
avis de pharmacovigilance
brochure pédagogique pour les patients
recommandation de bon usage du médicament
immunoglobulines par voie veineuse
J06BA02 - immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
hémolyse
anémie hémolytique
PRIVIGEN
facteurs de risque
maladie aiguë
continuité des soins
purpura thrombopénique idiopathique
déficits immunitaires
hémolyse
perfusions veineuses

---
N3-AUTOINDEXEE
L'hémolyse et son exploration
http://hematocell.fr/index.php/enseignement-de-lhematologie-cellulaire/globules-rouges-et-leur-pathologie/42-lhemolyse-et-son-exploration
2012
Hematocell.fr
France
cours
hémolyse

---
N1-SUPERVISEE
WinRho SDF (immunoglobuline [humaine] Rho[D]) - Risque d'hémolyse intravasculaire dans le traitement du purpura thrombocytopénique immun (PTI) ? ajouts importants à la monographie
WinRho SDF (Rho(D) Immune Globulin (Human)) - Association with Intravascular Hemolysis in the Treatment of Immune Thrombocytopenic Purpura (ITP) - Important New Prescribing Information - Notice to Hospitals
http://www.healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2010/14630a-fra.php
http://www.healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2010/14092a-fra.php
De rares cas graves (parfois mortels) d'hémolyse intravasculaire et ses complications ont été signalés, à la suite de l'administration de WinRhoMD SDF pour traiter un PTI...
2010
false
N
Santé Canada
Ottawa
Canada
anglais
français
immunoglobuline rh
immunoglobuline rh
purpura thrombopénique idiopathique
hémolyse
avis de pharmacovigilance
immunoglobulines anti-D (produit)
information patient et grand public
Hémolyse intravasculaire

---
N1-VALIDE
Médicaments et déficit en Glucose-6-Phosphate Déshydrogénase (G6PD)
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Communiques-de-presse/Mise-a-disposition-d-un-Referentiel-Medicaments-et-deficit-en-G-6PD-et-d-une-carte-de-soins-a-l-attention-des-patients-et-des-professionnels-de-sante/(language)/fre-FR
dans ce livret, vous trouverez des informations sur ledéficit en G6PD, une liste des substances susceptibles de provoquer une hémolyse (destruction des globules rouges) chez les sujets déficients en G6PD ainsi que la conduite à tenir si vous êtes amené à prescrire ou utiliser ces médicaments.
2008
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
glipizide
hydroxychloroquine
isoniazide
lévodopa
ofloxacine
acide acétylsalicylique
acide ascorbique
acide nalidixique
acide pipémidique
acétanilides
salicylates
bleu de méthylène
bupivacaïne
acide acétylsalicylique
urée
carbutamide
chloramphénicol
chloroquine
ciprofloxacine
colchicine
dapsone
diéthylamines
quinidine
diménhydrinate
dimercaprol
doxorubicine
énoxacine
fluoroquinolones
glibenclamide
sulfonylurées
gliclazide
déficit en glucose-6-phosphate-déshydrogénase
hémolyse
glucose 6-phosphate dehydrogenase
effets secondaires indésirables des médicaments
préparations pharmaceutiques
régime alimentaire
signes et symptômes
nitrofurantoïne
nitroprussiate
Métamizole sodique
norfloxacine
acétaminophène
mésalazine
péfloxacine
pyridazines
phénylbutazone
phénytoïne
phytoménadione
prilocaïne
probénécide
proguanil
propylène glycol
pyriméthamine
quinidine
quinine
spiramycine
streptomycine
succimer
sulfacétamide
sulfadiazine
sulfadoxine
sulfafurazol
sulfaguanidine
sulfaméthizol
sulfaméthoxazole
sulfasalazine
thiamphénicol
trihexyphénidyle
triméthoprime
nitroglycérine
méfloquine
monoxyde d'azote
morpholines
bénorilate
carbasalate calcique
hydroquinidine
fluméquine
glibornuride
glimépiride
loméfloxacine
morpholine
moxifloxacine
pyrazone
rasburicase
composés aza
quinoléines
urate oxidase
information sur le médicament

---
N1-SUPERVISEE
L'anémie hémolytique
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/074-077ROGER-A1003.pdf
Comment définit-on l'hémolyse ? Quand l'envisager ? Quelles sont les autres causes d'anémie avec réticulocytose ? Quelles sont les formes d'anémie hémolytique ? Comment confirmer l'hémolyse ? Anémie hémolytique : non immune ou auto-immune ? Quand adresser le patient vers un spécialiste? Le traitement ; 4 pages
2003
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
Québec
français
anémie hémolytique
hémolyse
réticulocytose
anémie hémolytique auto-immune
anémie hémolytique
anémie hémolytique
anémie hémolytique
anémie hémolytique
article de périodique
tableau

---
Courriel
07/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.