Libellé préféré : gonadotrophines;

Synonyme CISMeF : prolans;

Synonyme MeSH : Gonadotropine; Hormone gonadotrope; Gonadotrophine; Gonadotropines; Hormones gonadotropes;

Société canadienne du cancer : http://info.cancer.ca/f/glossary/G/Gonadotrophine.htm;

substance (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Gonadotrophines pour le traitement de l'hypofertilité d'origine masculine idiopathique
http://www.cochrane.org/fr/CD005071
Déterminer l'effet de l'hormone folliculostimulante systémique (FSH, follicle-stimulating hormone) sur les taux de grossesses et de naissances lorsqu'elle est administrée à des hommes présentant une hypofertilité idiopathique.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
infertilité masculine
gonadotrophines
résultat thérapeutique
méta-analyse

---
N1-SUPERVISEE
Hypogonadisme hypogonadotropique, congénital, sans anosmie
Synonyme(s)
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=432
Maladie(s) incluse(s) Hypogonadisme hypogonadotropique dû à des mutations du récepteur de la gonadolibérine Hypogonadisme hypogonadotropique isolé, autosomique dominant Hypogonadisme hypogonadotropique isolé, autosomique récessif Hypogonadisme hypogonadotropique isolé, lié à l'X ...
false
N
Orphanet
France
français
maladies rares
hypogonadisme
gonadotrophines
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Analyse des données relatives aux risques de transmission d'agents infectieux non conventionnels dans le cadre de l'utilisation d'hormones gonadotrophines d'origine urinaire - Point d'information
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Points-d-information/Analyse-des-donnees-relatives-aux-risques-de-transmission-d-agents-infectieux-non-conventionnels-dans-le-cadre-de-l-utilisation-d-hormones-gonadotrophines-d-origine-urinaire-Point-d-information
L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) et l'Agence de la biomédecine ont réalisé une analyse conjointe du risque d'utilisation des hormones gonadotrophines d'origine urinaire en particulier en ce qui concerne la transmission d'agents infectieux non conventionnels du type protéine prion. Cette analyse globale conclut à l'absence d'éléments de nature à remettre en cause le niveau de sécurité des hormones extractives et les pratiques médicales actuelles...
2012
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
étude évaluation
GONADOTROPHINE CHORIONIQUE ENDO 1500 U.l./1 ml, poudre et solvant pour solution injectable
GONADOTROPHINE CHORIONIQUE ENDO 5000 U.I./1 ml, poudre et solvant pour solution injectable
MENOPUR 75 UI, poudre et solvant pour solution injectable
FOSTIMONKIT 150 UI, poudre et solvant pour solution injectable
FOSTIMONKIT 75 UI, poudre et solvant pour solution injectable
GONAL-F 450 UI/0,75 ml (33 microgrammes/0,75 ml), poudre et solvant pour solution injectable
GONAL-F 1050 UI/1,75 ml (77 microgrammes/1,75 ml), poudre et solvant pour solution injectable
GONAL-F 300 UI/0,5 ml (22 microgrammes/0,5 ml), solution injectable en stylo prérempli
GONAL-F 450 UI/0,75 ml (33 microgrammes/0,75 ml), solution injectable en stylo prérempli
GONAL-F 75 UI (5,5 microgrammes), poudre et solvant pour solution injectable
GONAL-F 900 UI/1,5 ml (66 microgrammes/1,5 ml), solution injectable en stylo prérempli
PUREGON 150 UI/0,5 ml, solution injectable
PUREGON 300 UI/0,36 ml, solution injectable
PUREGON 50 UI/0,5 ml, solution injectable
PUREGON 600 UI/0,72 ml, solution injectable
PUREGON 75 UI/0,5 ml, solution injectable
PUREGON 900 UI/1,08 ml, solution injectable
LUVERIS 75 UI, poudre et solvant pour solution injectable
PERGOVERIS 150 UI/75 UI, poudre et solvant pour solution injectable
OVITRELLE 250 microgrammes/0,5 ml solution injectable en seringue pré-remplie
sous-unité bêta de l'hormone folliculostimulante
hormone folliculostimulante
urofollitropine
ménotropines
sous-unité alpha des hormones glycoprotéiques
hormone lutéinisante
gonadotrophine chorionique
transmission de maladie infectieuse
gonadotrophines
évaluation des risques
maladies à prions
prions
maladie de Creutzfeldt-Jakob
sécurité des patients
GONADOTROPHINE CHORIONIQUE ENDO
GONAL-F
LUVERIS
MENOPUR
OVITRELLE
PUREGON
PERGOVERIS
61166549
69672961
61067266
65329591
62483399
60749100
68963451
65913137
67112526
66457697
62538194
62616141
63689021
62448341
65393373
65214799
61358503
60727755
64458989
60549797
3400892137896
3400892374130
3400892137957
3400892378381
3400892138039
3400892633916
3400892997858
3400892997919
3400890406277
3400890406567
3400892472973
3400892634685
3400892634746
3400892474755
3400892473284
3400892634807
3400892343662
3400892353319
3400892614694
3400893173947

---
N1-SUPERVISEE
Le citrate de clomifène en association avec des gonadotrophines pour la stimulation ovarienne contrôlée chez les femmes tentant une fécondation in vitro
http://www.cochrane.org/fr/CD008528
Déterminer si le citrate de clomifène combiné à des gonadotrophines (avec ou sans antagonistes en milieu de cycle) est plus efficace que les gonadotrophines avec hormone libératrice de gonadotrophine (GnRH) pour la stimulation ovarienne contrôlée dans la FIV ou dans le traitement d'injection intracytoplasmique de spermatozoïdes.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
fécondation in vitro
gonadotrophines
clomifène
induction d'ovulation

---
N1-SUPERVISEE
Coasting (suspension de gonadotrophines) pour prévenir le syndrome d'hyperstimulation ovarienne
http://www.cochrane.org/fr/CD002811
Le syndrome d'hyperstimulation ovarienne (SHSO) est une affection iatrogénique potentiellement mortelle résultant d'une stimulation ovarienne excessive. L'incidence signalée varie entre 1 à 10 % des cycles avec fécondation in vitro (FIV). Les facteurs contribuant à un SHSO n'ont pas été entièrement expliqués. Il semble que la libération de substances vasoactives, sécrétées par les ovaires sous stimulation de gonadotrophine chorionique humaine (hCG), joue un rôle essentiel dans l'apparition de ce syndrome.
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
abstention thérapeutique
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
gonadotrophines
syndrome d'hyperstimulation ovarienne

---
N1-SUPERVISEE
Protocoles de stimulation ovarienne (anti-oestrogènes, gonadotrophines avec et sans agonistes/antagonistes de la GnRH) dans une insémination intra-utérine (IIU) chez les femmes hypofertiles
http://www.cochrane.org/fr/CD005356
L'insémination intra-utérine (IIU) combinée à une hyperstimulation ovarienne (HO) se révèle être une forme de traitement efficace chez les couples hypofertiles. Plusieurs protocoles de stimulation ovarienne combinés à une IIU ont été proposés, mais nous ignorons quel protocole et quelle dose sont les plus efficaces et économiques.
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
insémination artificielle
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
gonadotrophines
hormone de libération des gonadotrophines
Antagonistes des oestrogènes
induction d'ovulation

---
N1-SUPERVISEE
Régulation à la baisse de la glande pituitaire à long terme avant une fécondation in vitro (FIV) chez les femmes souffrant d'endométriose
http://www.cochrane.org/fr/CD004635
Contexte : Les femmes souffrant d'endométriose qui sont traitées par fécondation in vitro (FIV) ou injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (IICS) présentent un taux de grossesses inférieur aux femmes infertiles pour des raisons tubaires. Il a été envisagé que l'administration d'agonistes de l'hormone libérant de la gonadotrophine (GnRH) pendant quelques mois avant une FIV ou une IICS augmente le taux de grossesses.
2010
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
hypophyse intermédiaire
infertilité féminine
gonadotrophines
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
endométriose
fécondation in vitro

---
N1-VALIDE
Médicaments inducteurs de l'ovulation : les gonadotrophines - recommandation de bonne pratique
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/fa52d19095de16df7be47b08206fa9de.pdf
Indication du niveau de preuve, 'Afssaps actualise la partie concernant les gonadotrophines des Recommandations de Bonne Pratique sur « Les médicaments inducteurs de l'ovulation » diffusées en mai 2004. En effet, une nouvelle réflexion sur le bon usage des gonadotrophines dans le domaine de la stérilité a été mise en oeuvre afin de trouver un réel consensus suite aux réactions soulevées par la précédente version, notamment par rapport à la comparaison faite entre gonadotrophines d'origine urinaire et gonadotrophines d'origine recombinante. Le message principal de cette actualisation indique que les gonadotrophines humaines d'origine recombinante et les gonadotrophines humaines d'origine urinaire ne présentent pas une efficacité clinique différente.
2007
false
O
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
gonadotrophines
induction d'ovulation
syndrome des ovaires polykystiques
fécondation in vitro
insémination
gonadotrophines
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-VALIDE
Les médicaments inducteurs de l'ovulation
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/14f4c4d92936b7f0de7ef812d946ce79.pdf
Indication du niveau de preuve, INDUCTION SIMPLE (HORS PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE) INDUCTION EN VUE D'UNE INSEMINATION INTRA-UTERINE (IIU) INDUCTION EN VUE D'UNE FIV (FECONDATION IN VITRO) OU D'UNE ICSI (INJECTION) COMPLICATIONS DES GONADOTROPHINES 44 pages
2004
false
O
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
gonadotrophines
ovulation
syndrome des ovaires polykystiques
insémination artificielle
infertilité masculine
fécondation in vitro
injections intracytoplasmiques de spermatozoïdes
hormone folliculostimulante
ménotropines
gonadotrophines
G03G - gonadotrophines et autres stimulants de l'ovulation
recommandation de bon usage du médicament

---
Courriel
20/10/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.