Libellé préféré : France;

Ressource obsolète : false;

Hyponyme MeSH : Saint-Pierre-et-Miquelon; Corse;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Consommation d’alcool en France : où en sont les Français ?
https://www.santepubliquefrance.fr/les-actualites/2020/consommation-d-alcool-en-france-ou-en-sont-les-francais
Santé publique France publie des données inédites avec une analyse régionale de la consommation d’alcool ainsi que des indicateurs régionaux et départementaux de morbi-mortalité associée à l’alcool.
2020
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
carte géographique
information scientifique et technique
France
consommation d'alcool

---
N2-AUTOINDEXEE
Hospitalisations pour valvulopathie en France : caractéristiques des patients et évolution 2006-2016
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/4/2020_4_1.html
Introduction –  Les valvulopathies sont des pathologies cardiaques fréquentes qui peuvent longtemps se traduire par très peu, voire une absence de symptômes, mais qui peuvent également engendrer de graves complications cardiovasculaires. L’objectif de cette étude était d’estimer l’incidence annuelle des patients hospitalisés pour valvulopathie en France et d’en décrire les évolutions entre 2006 et 2016. Méthodes –  L’ensemble des patients hospitalisés pour valvulopathie en France entre 2006 et 2016 a été identifié à partir du Système national des données de santé (SNDS). Les caractéristiques sociodémographiques et médicales des patients ont été décrites pour l’année 2016. Les taux d’incidence annuelle standardisés et leurs évolutions entre 2006 et 2016 ont été étudiés. Toutes les analyses ont été réalisées sur l’ensemble des patients, puis stratifiées selon l’étiologie et le type de valvulopathies. Résultats –  En 2016, 38 875 patients ont été hospitalisés pour une valvulopathie. Parmi eux, 89% ont été hospitalisés pour une valvulopathie non rhumatismale (VNR) (52,1/100 000 personnes-années (PA)) avec un âge moyen de 74 ans ; 5% pour une valvulopathie rhumatismale (VR) (3,1/100 000 PA) avec un âge moyen de 67 ans ; 3% pour une valvulopathie congénitale (1,1/100 000 PA) avec un âge moyen de 29 ans et 3% avec une origine non spécifiée. L’incidence annuelle des patients hospitalisés pour VNR a augmenté de 43% entre 2006 et 2016, en particulier chez les patients âgés. Elle a diminué de 42% pour les VR. Des disparités départementales ont été observées pour ces pathologies, avec une incidence d’hospitalisations pour VR élevée en Île-de-France, dans les DOM-TOM et dans le Sud-Est. Conclusion –  L’amélioration de la prise en charge de l’angine à streptocoque A, l’augmentation de l’espérance de vie et l’élargissement des indications de prise en charge percutanée du rétrécissement aortique et de l’insuffisance mitrale ont modifié la répartition des types de valvulopathies hospitalisées depuis 2006.
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
France
France
valvulopathies
Fossette congénitale de la papille optique
Fracture de Pouteau-Colles
français
a comme patient
France
patients hospitalisés
France
valvulopathie
hospitalisation
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Mortalité avec valvulopathie en France : caractéristiques des patients et évolution 2000-2014
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/4/2020_4_2.html
Introduction –  En France, l’incidence des patients hospitalisés pour valvulopathies est en augmentation. L’objectif de cette étude était d’estimer la mortalité avec valvulopathie en France et de décrire son évolution entre 2000 et 2014. Méthodes –  Les patients, domiciliés en France, dont le certificat de décès faisait mention d’une valvulopathie ont été identifiés à partir de la base nationale du CépiDC (sélection en causes multiples des certificats de décès) des années 2000 à 2014. Les caractéristiques démographiques des patients ont été décrites pour l’année 2014. Les taux de mortalité nationaux et départementaux standardisés sur l’âge, ainsi que l’évolution nationale entre 2000 et 2014, ont été étudiés. Résultats – En 2014, 11 certificats de décès faisaient mention d’une valvulopathie, dont 56% en cause initiale. Les taux de mortalité standardisés étaient de 11,8/100 000 personnes-années (PA) pour les valvulopathies non rhumatismales et de 0,056/100 000 PA pour les valvulopathies congénitales, stables entre 2000 et 2014. En revanche, le taux de mortalité standardisé des valvulopathies rhumatismales a diminué de 42% entre 2000 et 2014, il était de 3,5/100 000 PA en 2014. Des disparités départementales ont été observées pour ces maladies, avec une mortalité des valvulopathies rhumatismales plus élevée à l’Est de la France et une mortalité des valvulopathies non rhumatismales plus élevée au Nord-Ouest. Le rétrécissement aortique non rhumatismal était la valvulopathie la plus fréquente, avec un taux de mortalité standardisé de 10,3/100 000 PA en 2014. Conclusion –  Malgré le vieillissement de la population, l’amélioration de la prise en charge des valvulopathies et de leurs facteurs de risque pourraient expliquer la stabilité de la mortalité avec valvulopathie non rhumatismale. La diminution de la mortalité avec valvulopathie rhumatismale s’explique probablement par l’amélioration de la prise en charge du rhumatisme articulaire aigu.
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
valvulopathies
patients
français
France
France
France
Folliculite
Fracture comminutive
mortalité
France
a comme patient
valvulopathie
France

---
N2-AUTOINDEXEE
La légionellose en France : importante augmentation du nombre de cas en 2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/4/2020_4_3.html
La tendance à l’augmentation du nombre de cas de légionellose amorcée en 2017 s’est poursuivie en 2018 ( 31%) avec 2 133 cas, soit un taux de notification en France métropolitaine de 3,2 pour 100 000 habitants. L’analyse des caractéristiques des cas survenus en 2018 montre des résultats comparables à ceux des années précédentes. L’augmentation en 2018 est principalement due à la recrudescence de cas sporadiques observée en juin, qui représentaient 21% des cas. Une des hypothèses pour expliquer cette augmentation serait l’influence des facteurs météorologiques (température, précipitations et humidité) sur la survenue des cas de légionellose. En complément de l’étude multifactorielle incluant les facteurs météorologiques, conduite par Santé publique France sur les cas de 2008-2015, des travaux similaires sur les données 2008-2018 sont actuellement en cours afin de documenter l’influence des facteurs météorologiques sur cette augmentation constatée en 2018. Bien qu’aucune épidémie (plus de 10 cas) n’ait été identifiée en 2018, il est important d’investiguer méthodiquement et sans délai toutes les suspicions de cas groupés afin de limiter le nombre de cas et d’identifier toute éventuelle source de contamination. Il est donc indispensable de maintenir la réactivité de l’ensemble des partenaires locaux et de poursuivre la promotion de la réalisation systématique de prélèvements respiratoires, qui permettent d’une part d’identifier par PCR les cas de légionellose non détectés par les tests antigènes urinaires (plus spécifiques pour Legionella pneumophila sérogroupe 1) et, d’autre part, de disposer de souches cliniques permettant la documentation des cas groupés et, par comparaison avec les souches environnementales, d’identifier les sources probables de contamination.
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
France
légionellose
France
France
France
infection à legionella
Légionellose
Fracture induite
France
français

---
N2-AUTOINDEXEE
Portrait rétrospectif des expositions professionnelles au nickel en France
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=NT%2079
De par ses qualités, telles que la résistance a? l'oxydation et a? la corrosion ou ses propriétés catalytiques et ferromagnétiques, le nickel est un métal utilise? dans de nombreux secteurs d'activité. Cet article dresse un portrait des expositions professionnelles au nickel en France de 2009 a? 2018 et présente les résultats d'une étude d'impact de la prise en compte de la valeur limite d'exposition professionnelle proposée par l'agence européenne des substances chimiques (Echa) pour la fraction inhalable.
2020
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
France
France
Portrait
exposition professionnelle
France
nickel
Exposition
français
nickel
effets de l'exposition à un agent externe
France
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Options thérapeutiques de prise en charge des sarcomes durant la pandémie COVID-19
Propositions du Groupe Sarcome Français –Groupe d’Etude des Tumeurs Osseuses(GSF-GETO) Version du 24 mars 2020
https://expertisesarcome.org/sarcome-et-covid-19/
Nous proposons compte-tenu de l’urgence sanitaire une adaptation des recommandations thérapeutiques. La présence du virus doit être recherchée chez les patients avec suspicion d’infection COVID-19 (critères cliniques et/ou scanographiques); le traitement doit alors être décalé de 15 jours à partir du début des symptômes, si le patient est asymptomatique. Les réunions de concertation pluridisciplinaire labelliséesrestent à la disposition de chacun, il est préférable d’échanger par téléconférence ou visioconférence
2020
Réseau national de référence NETSARC+
France
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
France
prise en charge personnalisée du patient
France
Thérapeutiques
Tumeurs
pandémies
Tumeur osseuse
mars
Tumeurs
Tumeurs
Acatalasémie
Groupes de discussion
Thérapeutique
France
France
tumeurs osseuses
Sarcome
Tumeurs
Tumeurs
Thérapeutiques
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
glomérulonéphrite segmentaire et focale
sarcomes
proposita
Tumeurs
France
Acanthome épidermolytique isolé
Tumeurs
Tumeurs
Fracture intertrochantérienne
français
Tumeurs
thérapeutique
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport annuel sur l'état des lieux du sexisme en France en 2019
https://www.vie-publique.fr/rapport/273643-rapport-annuel-sur-letat-des-lieux-du-sexisme-en-france-en-2019
Ce rapport présente le deuxième état des lieux du sexisme en France, élaboré annuellement par le Haut Conseil à l’Egalité, depuis son inscription dans la loi du 27 janvier 2017 relative à l’égalité et la citoyenneté. Dans ce deuxième état des lieux, le Haut Conseil à l’Egalité a investigué plus particulièrement trois domaines de la vie publique : le milieu de l’entreprise, les médias et la vie politique, afin d’identifier les manifestations de sexisme, d’examiner la tolérance sociale à leur égard et de faire des préconisations.
2020
Vie publique
France
rapport
France
rapport albumine/globuline
Rapport annuel
France
sexisme
France
Fracture intercondylienne de l'humérus
France
français
rapport de recherche
France

---
N2-AUTOINDEXEE
La prévalence des TSA continue de croître en France : données récentes des registres des handicaps de l’enfant
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/6-7/2020_6-7_1.html
Les deux registres français des handicaps de l’enfant, qui couvrent les départements de la Haute-Garonne (RHE31), de l’Isère, de la Savoie et de la Haute-Savoie (RHEOP), ont notamment pour mission un enregistrement systématique des enfants présentant un diagnostic de trouble du spectre de l’autisme (TSA) posé au plus tard l’année civile de leurs 8 ans. Le travail présenté ici propose une estimation de la prévalence et des caractéristiques pour les enfants inclus dans les deux registres, nés entre 1995 et 2010 et ayant reçu un diagnostic de TSA au plus tard entre 2003 et 2018.
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
récent
enfant
registres
Trouble du spectre autistique
France
enfants handicapés
France
Enfant
prévalence
handicap
ensemble de données
France
Handicap
Handicap
persistant
enregistrements
Enfant
Enfant
France
Handicap
France
français
Enfant
répertoire
ensemble de données
enregistrements

---
N2-AUTOINDEXEE
Troubles du spectre de l’autisme : estimation de la prévalence à partir du recours aux soins dans le Système national des données de santé, France, 2010-2017
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/6-7/2020_6-7_2.html
En France, les prévalences publiées des troubles envahissants du développement (TED) et/ou des troubles du spectre autistique (TSA) sont rares et limitées aux données collectées par les deux registres français des handicaps de l’enfant, sur des zones géographiques spécifiques et chez les enfants âgés de 8 ans. L’objectif de ce travail est d’estimer la prévalence de ces troubles à partir du recours aux soins, au niveau national et régional, pour l’ensemble de la population.
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
France
France
Systèmes de soins
Respect
français
France
Acceptation des soins par les patients
Systèmes de données
pensée autiste
Soins de santé
ESTIMA
Autisme
Fracture de fatigue
estimateur
Trouble du spectre autistique
prévalence
France
France
prestations des soins de santé

---
N2-AUTOINDEXEE
L’immigration en France : situation sanitaire et sociale
http://www.academie-medecine.fr/limmigration-en-france-situation-sanitaire-et-sociale/
La situation sanitaire et sociale des demandeurs d’asile et des migrants en général est insuffisamment documentée en France, notamment en ce qui concerne les femmes enceintes, les enfants et les mineurs non accompagnés. Les personnes auditionnées ont conforté l’attention de l’Académie sur le retentissement sanitaire et social des souffrances traversées dans le pays d’origine, du déracinement tout au long du parcours migratoire, ainsi que sur les questions sanitaires et éthiques relatives à l’accueil sur le territoire français. Les problèmes de santé mentale figurent au premier plan des motifs de consultation. L’Académie formule huit recommandations à l’attention des pouvoirs publics.
2020
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
état de santé
France
France
France
français
France
Immigration
socialisme
France
émigration et immigration

---
N3-AUTOINDEXEE
Avid du Conseil scientifique français COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/dossiers-de-presse/article/covid-19-_conseil-scientifique-covid-19
2020
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
Assistance
France
France
français
Acanthome épidermolytique isolé
France
France
France
pneumopathie virale

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS de l'Anses relatif à l'évaluation de la pertinence de relever le niveau de risque IA HP de 'négligeable' à 'modéré' en France métropolitaine
nfluenza aviaire hautement pathogène
https://www.anses.fr/fr/system/files/SABA2020SA0013.pdf
L’Anses a été saisie le 22 janvier 2020 par la Direction Générale de l’Alimentation pour la réalisation de l’expertise suivante : « évaluation de la pertinence de relever le niveau de risque IA HP de ‘négligeable’ à ‘modéré’ en France métropolitaine ». 1. CONTEXTE ET OBJET DE LA SAISINE Depuis le 31 décembre 2019, des foyers d’infection à virus IA HP (Influenza aviaire hautement pathogène) de sous-type H5N8 ont été rapportés chez des volailles domestiques, ainsi que des cas dans l’avifaune sauvage en Europe de l’Est et en Allemagne.
2020
ANSES
France
information scientifique et technique
français
baies (géographie)
France
France
France
Risque relatif
France
AVIAIRE
Anses
France
Appréciation des risques
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Nouvelles recommandations du Collège national des gynécologues et obstétriciens français de 2010: quelles évolutions pour les complications materno-foetales des patientes présentant un diabète gestationnel ? Étude rétrospective comparative dans une population strasbourgeoise (2012/2016)
http://www.sudoc.fr/24098238X
Le diabète gestationnel est une complication fréquente de la grossesse. Depuis 2011, de nouvelles recommandations sont entrées en vigueur. Le dépistage se fait désormais de façon ciblée, sur facteurs de risque, selon les critères de l’ IADPSG, à savoir une glycémie à jeun au premier trimestre et une HGPO à 24-28 SA en cas de dépistage négatif ou non fait. Nous souhaitons évaluer l'impact de la mise en place des nouvelles recommandations. L'objectif principal de notre étude est d'évaluer l'évolution du taux de macrosomie (poids de naissance supérieur au 95ème percentile) chez des patientes présentant un DG en 2012 (au début de la mise en place des recommandations) comparativement aux patientes de 2016 (après mise en place des recommandations). Les critères secondaires ont été choisis en s'inspirant des critères de l'étude HAPO et de l'IADPSG, fondatrices des nouvelles recommandations: d'une part les issues maternelles puis les issues foeto-néonatales.Il s'agit d'une étude comparative, monocentrique et rétrospective, menée au Centre Hospitalier Universitaire de Strasbourg. Elle porte sur la totalité des femmes suivies pour un DG et ayant accouché à la maternité du CMCO entre le premier janvier 2012 et le trente-et-un décembre 2012 d'une part et entre le trente-septembre 2015 et le trente-et-un novembre 2016 d'autre part. Les données ont été recueillies par consultation des dossiers médicaux informatisés via le logiciel DIAMM et par consultation des dossiers papiers. Résultats : 710 patientes diabétiques gestationnels ont été recensées. Nous avons pu analyser 270 dossiers complets dans le groupe 2012 et 358 en 2016. La prévalence du DG était de 9,6% (2012) vs 11,6% (2016). Notre critère principal, la macrosomie (supérieure au 95ème percentile) a baissé significativement 19,7% (2012) vs 6,19% (2016) avec p 0,005. Cette différence se confirme dans chaque sous groupes GAJ ou HGPO. Parmi les critères secondaires :diminution significative des taux : de césarienne programmée 74,72% (2012) vs 86,03% (2016) , de déclenchement 59,85% (2012) vs 48,33% (2016) , d'HTA gravidique 10,04% (2012) vs 3,89% (2016) et de MAP 6,69% (2012) vs 2,78% (2016) avec p 0,005. Nous n'avons pas démontré de différence significative pour les complications foeto- néonatales autres que le critère de jugement principal. L'absence de différence significative en terme de complications périnatales est retrouvée dans de nombreux travaux dans la littérature. Le DG est en constante augmentation. La macrosomie ( 95ème percentile) et certaines issues maternelles majeures ont diminué à distance de la mise en place des recommandations. Le DG est un problème de santé publique, qui nécessite une prévention par règles hygiéno-diététiques et par un dépistage dans le post-partum (HGPO 75g à 3mois). Le médecin traitant est le pilier de ce suivi en ambulatoire auprès des patientes.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
foetus
population
établissements scolaires
complication diabétique
France
complications du diabète
patients
directives de santé publique
gynécologue
France
France
a comme patient
études rétrospectives
diabète gestationnel
France
Diabète gestationnel
complications du diabète
français
foetus, sai
France
étude comparative
obstétricien

---
N3-AUTOINDEXEE
Impact des recommandations du collège national des gynécologues obstétriciens français sur l'hémorragie du post-partum de décembre 2014 au sein de la région Sud : une étude rétrospective
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02361531
Objectif : évaluer l’impact des recommandations du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français sur l’hémorragie du post-partum (HPP) au sein de la région Sud sur la morbidité maternelle et identifier les facteurs de risque des HPP à issue défavorable. Design : cohorte rétrospective Cadre : HPP au sein de la région Sud de 2013-2014 et 2016-2017 Échantillon : base de données extraite du programme de médicalisation des systèmes d’information de la région Sud de 2013-2014 et 2016-2017 Méthode : étude de la population d’HPP de deux périodes A : 2013-2014 et B : 2016-2017 avec identification des facteurs de risque d’HPP à issue défavorable selon un critère de jugement créé via la méthode Delphi entre janvier et février 2019. L’impact des recommandations a été évalué grâce à une étude qualitative réalisée au sein du réseau de périnatalité Méditerranée, par deux questionnaires déclaratifs et la comparaison des fréquences des comorbidités et les prises en charge entre A et B. Mesure des résultats principaux : Analyses univariées et multivariées par régression logistique afin de déterminer les facteurs associés à une HPP à issue défavorable. Résultats : avoir un hydramnios (OR 2.11 ; IC 95% [1.20-3.97]),une pré-éclampsie (OR 2.16 ; IC 95% [1.51-3.08]) , un HELLP syndrome (OR 5.56 ; IC95% [2.53-12.21]) , un décollement prématuré du placenta (OR 2.48 ; IC95% [1.34-4.57], un placenta adhérent pathologique (OR 6.75 ; IC 95% [2.79-16.34]) ; une césarienne (OR 2.94 ; IC 95% [2.44-3.56]), une extraction instrumentale (OR 1.53 ; IC 95% [1.22-1.92]), une grossesse multiple (OR 1.34 ; IC 95% [1.00-1.80]), une déchirure du col (OR 2.57 ; IC95% [1.22-5.43]), accoucher d’un enfant mort-né (OR 2.32 ; IC95% [1.32-4.08]) étaient fortement associés avec une issue défavorable à l’HPP. Les taux d’incidence d’HPP observés ont augmenté entre A et B (32.9‰ et 35.8‰ (p 0.05)). La comparaison des deux périodes avant-après montrait : moins d’hospitalisation avec passage en soins intensifs (5.34% vs 3.82% ; p 0.05), moins de révisions utérines après (48.97% vs 41.92% p 0.0001) ; plus de tamponnement intra-utérin (2.41% vs 3.85% p 0.0001) ; moins d’embolisation utérine (3.08% vs 1.84% p 0.0001) ; moins d’HPP à l’issue défavorable selon les critères composites de jugement 2 et 4 (respectivement 5% vs 3% ; p 0.05 e et 6% vs 5% ; p 0.05).
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
hémorragie post-partum
France
Fracture comminutive
établissements scolaires
hémorragie de la délivrance
gynécologue
hémorragie du sein
français
France
études rétrospectives
Régions
obstétricien
France
Hémorragie
directives de santé publique
France
régional
Hémorragie
région mammaire
France
hémorragie

---
N2-AUTOINDEXEE
Activité de dépistage du VIH et circonstances de découverte de l’infection à VIH, France 2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/31-32/2019_31-32_1.html
Cet article présente un bilan de l’activité de dépistage du VIH en France en 2018 dans les laboratoires de biologie médicales et des circonstances des découvertes de séropositivité à partir des déclarations obligatoires du VIH. En 2018, 5,80 millions (IC95% [5,74-5,86]) de sérologies VIH ont été réalisées (87/1 000 habitants), nombre en augmentation régulière depuis 2013 ( 11%), alors que le taux de positivité (1,9/1 000 sérologies) a diminué (-13%). Près de 6 200 personnes (IC95%: [5 897-6 412]) ont découvert leur séropositivité, nombre en diminution par rapport à 2017 (-7%). Les sérologies à l’origine de ces découvertes étaient le plus souvent réalisées en présence de signes cliniques ou d’un bilan biologique évocateurs d’infection à VIH (26%), lors d’un bilan systématique (20%) ou d’un dépistage orienté (20%). En 2018, 25% des découvertes étaient précoces et 29% à un stade avancé de l’infection, proportions stables sur les trois dernières années. Les découvertes à un stade avancé concernaient particulièrement les usagers de drogues injectables (UDI) (55% parmi les UDI) et les hétérosexuels (33% parmi ceux nés en France, 35% parmi ceux nés à l’étranger). Plus de la moitié (52%) des personnes découvrant leur séropositivité n’avaient jamais été testées pour le VIH auparavant, proportion plus élevée chez les UDI (81%) et les personnes nées en Afrique subsaharienne (65%), et plus faible (33%) chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH). Ces proportions étaient stables sur les trois dernières années. La diminution du nombre de découvertes de séropositivité, couplée à une augmentation de l’activité de dépistage, peut refléter une diminution du nombre de personnes infectées non diagnostiquées et/ou une diminution de l’incidence depuis plusieurs années. Néanmoins, le nombre de personnes diagnostiquées à un stade avancé de l’infection montre que les efforts de sensibilisation au dépistage du VIH doivent être poursuivis.
2019
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
français
France
Infection
France
France
France
infection à virus de l'immunodéficience humaine
France
vih
Dépistage de masse
Dépistage
Fracture induite
infections à VIH

---
N2-AUTOINDEXEE
Activité de dépistage et diagnostic du VIH, des hépatites B et C, et des autres IST en CeGIDD, France, 2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/31-32/2019_31-32_2.html
Introduction – Les Centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD) ont été mis en place en France en 2016, avec des missions élargies en santé sexuelle. Cet article présente l’activité de dépistage du VIH, des hépatites B (VHB) et C (VHC) et autres infections sexuellement transmissible (IST), ainsi que l’activité de vaccination menées par les CeGIDD en 2018. Il montre aussi leur évolution depuis 2016. Méthode – Les CeGIDD renseignent chaque année un rapport d’activité et de performance (RAP), destiné à l’agence régionale de santé (ARS) puis centralisé par la Direction générale de la santé (DGS). Ont été exploitées les données sur le nombre de consultations médicales, le profil des consultants, l’activité de dépistage et de diagnostic des infections à VIH, VHB, VHC, Chlamydia trachomatis (CT), gonocoque et papillomavirus, de la syphilis (nombre de tests réalisés par sexe et nombre de tests positifs par sexe), ainsi que l’activité de vaccination contre l’hépatite B et le papillomavirus. Résultats – En 2018, le nombre de consultations médicales réalisées, renseigné par 279 CeGIDD parmi les 317 existants, s’élève à 746 000. Parmi les consultants, 59,0% étaient des hommes, 40,8% des femmes et 0,2% des personnes transgenres. Près des deux tiers (64,3%) étaient des femmes de moins de 25 ans ou des hommes de moins de 30 ans, proportion en augmentation par rapport à 2016 (54,1%). En 2018 les taux de positivité étaient de : 6,72% pour les infections à CT, 2,92% pour la gonococcie, 1,43% pour la syphilis, 1,20% pour le VHB, 0,73% pour le VHC et 0,38% pour le VIH. Les taux de positivité des infections à CT, du VIH et du VHC ont diminué de manière significative sur 2016-2018, et pour la syphilis sur 2017-2018. L’activité de vaccination contre le VHB ou contre l’HPV a fortement augmenté entre 2016 et 2018, toutefois, le nombre de vaccinations débutées reste moindre que le nombre d’indications vaccinales. Conclusion – Les CeGIDD accueillent des personnes plus exposées au VIH, au VHB et aux autres IST, comme en témoignent des taux de positivité plus élevés que ceux retrouvés en population générale. Les données 2016-2018 montrent néanmoins une diminution de ces taux de positivité pour plusieurs IST dont le VIH, sans doute en lien avec une hausse de la part de jeunes consultants.
2019
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
virus de l'immunodéficience humaine
Fracture induite
hépatite C
aucun diagnostic
France
français
Diagnostic
Dépistage
Dépistage de masse
France
France
hépatite virale
hépatite virale b
Hépatite
vih
hepatite
maladies sexuellement transmissibles
France
hépatite B
France
hépatite virale c
diagnostic

---
N2-AUTOINDEXEE
Dépistage des IST bactériennes dans le secteur privé en France, 2006-2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/31-32/2019_31-32_3.html
Introduction – En complément du préservatif, le dépistage et le traitement des infections sexuellement transmissibles (IST) bactériennes sont des axes stratégiques majeurs de la lutte contre ces infections. Cet article analyse l’évolution du dépistage des IST dans le secteur privé en France, à partir des données individuelles de remboursement de soins de l’Assurance maladie. Méthode – Les données de remboursement de l’Assurance maladie permettent de connaître le nombre de personnes dépistées pour la syphilis et les infections à Chlamydia trachomatis ou à gonocoque dans les laboratoires privés (laboratoires de ville et des établissements de santé privés). Les taux nationaux et régionaux de dépistage ont été calculés pour 1 000 personnes âgées de 15 ans et plus, selon l’âge et le sexe. Les tendances ont été décrites depuis 2006, avec un focus sur la période 2016-2018. Résultats – En 2018, 2,1 millions de personnes ont été testées pour une infection à Chlamydia trachomatis, soit un taux de 39 pour 1 000 habitants, avec une augmentation de 9% par rapport à 2016. Près de 1,6 millions de personnes ont eu un dépistage du gonocoque, soit un taux de 30 pour 1 000, en forte augmentation par rapport à 2016 ( 18%). Pour ces deux infections, bien que les taux soient plus élevés chez les 25 ans et plus, l’augmentation de l’activité de dépistage entre 2016 et 2018 est deux fois plus importante chez les jeunes de moins de 25 ans par rapport aux 25 ans et plus, quel que soit le sexe. Le nombre total de personnes testées pour la syphilis est de 1,8 millions en 2018 (soit un taux de 33 pour 1 000 habitants), en diminution de 7% par rapport à 2016. Cette diminution, observée pour la première fois depuis 2006, concerne seulement les femmes. Conclusion – L’augmentation du dépistage des infections à Chlamydia trachomatis et à gonocoque de 2006 à 2018, chez les jeunes de moins de 25 ans, pourrait résulter d’une meilleure sensibilisation des populations et des professionnels de santé suite aux campagnes de prévention. Dans un contexte où les données de surveillance montrent que le nombre de diagnostics de ces IST continue à augmenter, il est essentiel de poursuivre les efforts en termes de diversification de l’offre de dépistage et de ciblage des populations exposées, pour parvenir à contrôler les épidémies. La stabilité de l’activité de dépistage de la syphilis, alors que celle des autres IST bactériennes augmente, nécessitera d’être confirmée les années suivantes.
2019
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
Dépistage
Fossette congénitale de la papille optique
France
maladies sexuellement transmissibles
Dépistage de masse
bactérie
France
secteur privé
Fracture induite
français
France
France
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Profil des utilisateurs du premier kit de dépistage par autoprélèvement du programme MémoDépistages proposé aux HSH multipartenaires en France en 2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/31-32/2019_31-32_4.html
En 2017, la Haute Autorité de Santé (HAS) a fixé à trois mois la fréquence optimale de dépistage pour le VIH des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH) afin de réduire le délai entre la date de l’infection et le diagnostic et la part des personnes vivant avec le VIH non diagnostiquées. Ces objectifs s’appuient sur une offre variée de dépistage du VIH – laboratoires, centres de dépistages anonymes, autotests, dépistages communautaires – mais moins diversifiée pour les autres infections sexuellement transmissibles (IST). Afin d’encourager le dépistage répété du VIH tout en tenant compte des enjeux relatifs au dépistage des autres IST, Santé publique France a construit le programme MémoDépistages à destination de HSH multipartenaires. Promu en ligne au printemps 2018, ce programme proposait un kit d’autoprélèvement pour réaliser le dépistage du VIH, du VHB, du VHC, de la syphilis, des infections à chlamydia et à gonocoques. Parmi les 7 158 hommes éligibles auxquels un kit d’autoprélèvement a été proposé, 27,2% l’ont utilisé pour réaliser au moins l’un des quatre prélèvements proposés. Il s’agissait majoritairement d’hommes citadins, avec un haut niveau d’étude, familiers des lieux de convivialité gay. Ce sont principalement les facteurs sociodémographiques (âge, niveau d’étude) qui étaient associés à un taux élevé d’utilisation de l’autoprélèvement dans l’étude. Utilisé par près de 30% des hommes auxquels il est proposé, le kit d’autoprélèvement permet d’amener au dépistage une population diversifiée tant en termes sociodémographiques qu’en termes de comportements face au dépistage.
2019
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
France
Dépistage de masse
Dépistage
France
proposant
France
Fracture induite
France
français
programmes
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Augmentation du recours répété au dépistage VIHparmi les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes en France entre 2017 et 2019.Résultats de l’enquête Rapport au sexe
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/31-32/2019_31-32_5.html
La répétition des tests de dépistage du VIH est un enjeu majeur de santé publique tout particulièrement parmi les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) qui restent une des populations les plus touchées par le VIH. L’objectif de cet article est de décrire l’évolution de la fréquence de recours au dépistage des HSH entre 2017 et 2019. Les données sont issues des deux éditions de l’enquête Rapport au sexe (ERAS), enquête en ligne transversale et anonyme, auto-administrée et basée sur le volontariat, réalisée en 2017 et 2019. Un total de 33 661 HSH résidant en France, ayant eu au moins un rapport sexuel avec un homme dans les douze mois et ne se déclarant pas séropositifs pour le VIH ont été inclus dans les analyses. La part de répondants n’ayant jamais réalisé de test de dépistage VIH au cours de la vie diminue significativement de 17% en 2017 à 15% en 2019, au bénéfice d’un recours plus fréquent dans les douze derniers mois (de 53% à 55%). La part des répondants de 2019 ayant réalisé trois tests et plus a également augmenté passant de 15% à 20%, et ce quelles que soient les caractéristiques des répondants. Si l’usage de la prophylaxie pré-exposition (PrEP) contribue fortement à cette augmentation, la tendance est également observée chez les HSH non usagers de PrEP. La poursuite des campagnes d’incitation au dépistage ciblant la population HSH dans toute sa diversité et le déploiement d’une politique volontariste territorialisée sont des leviers essentiels au fléchissement de l’épidémie du VIH.
2019
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
hommes
rapport albumine/globuline
France
France
à répéter
Fracture de fatigue
enquêteur
coït
Fracture intercondylienne de l'humérus
France
Sexe
Sexe-ratio
Dépistage de masse
ayant comme résultat
France
France
Dépistage
français
sexe

---
N2-AUTOINDEXEE
Opinions et pratiques des personnes âgées de 18 à 75 ans en France métropolitaine vis-à-vis du dépistage du VIH en 2016
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/31-32/2019_31-32_6.html
Le dépistage représente un enjeu majeur dans la lutte contre l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). La haute Autorité de santé incite toute personne à réaliser au moins un test de dépistage au cours de la vie, ce test devant être répété chez les personnes les plus exposées. Cet article décrit les opinions et les pratiques de dépistage du VIH dans la population générale à partir des données du Baromètre santé 2016. Le Baromètre santé est une enquête réalisée par téléphone auprès d’un échantillon aléatoire de la population générale résidant en France métropolitaine et comprenant 14 875 personnes âgées de 18-75 ans. En 2016, si 89% des personnes interrogées étaient en faveur d’un dépistage du VIH au moins une fois au cours de la vie, 45% des hommes et 38% des femmes n’avaient jamais réalisé de dépistage. L’absence de dépistage au cours de la vie était plus fréquente chez les 55-75 ans (63% sans différence entre hommes et femmes), et les 18-24 ans (52% chez les hommes et 38% chez les femmes, p 0,001). Elle concernait 21% des personnes nées en Afrique subsaharienne, 16% des personnes ayant consommé des drogues et 23% des hommes déclarant au moins un partenaire sexuel masculin au cours de la vie. Le recours au dépistage du VIH reste très insuffisant en France métropolitaine. Son amélioration est nécessaire afin de réduire la méconnaissance de la séropositivité et d’améliorer la précocité du diagnostic pour une mise sous traitement antirétroviral rapide.
2019
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
dû à
sujet âgé
français
Dépistage de masse
France
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
virus de l'immunodéficience humaine
Pratique
France
Dépistage
France
sujet âgé de 80 ans ou plus
vis orthopédiques
France
personne âgée
virus de l'immunodéficience simienne
Fracture de Pouteau-Colles
France
Acanthome épidermolytique
PERSONNE AGEE
vih
Acrosyndrome
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N2-AUTOINDEXEE
Note valant avis sur les orientations de la politique de dépistage du VIH en France
https://cns.sante.fr/wp-content/uploads/2019/11/2019-11-21_nva_fr_depistage.pdf
Au cours de ces dernières années, les stratégies de lutte contre l’épidémie de VIH/sida se sont profondément transformées, en particulier sous l’effet de plusieurs innovations dans le domaine de la prévention, tant en ce qui concerne la prévention des transmissions secondaires, grâce au traitement des personnes séropositives (TasP), que la prévention primaire, avec le déploiement en direction des personnes séronégatives d’une offre de prophylaxie pré-exposition (PrEP). La prévention du VIH a en outre été repensée dans le cadre d’une approche positive de la santé sexuelle. Ces transformations ont reconfiguré l’articulation entre le dépistage, les traitements, et la prévention du VIH. La place du dépistage a été réévaluée et le dispositif d’offres sensiblement étoffé et diversifié, avec notamment le développement d’une offre de dépistages communautaires par test rapide d’orientation diagnostique (TROD), la mise à disposition des autotests de dépistage et une amélioration qualitative de l’offre publique au travers de la mise en place des Centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic des infections par les virus de l’immunodéficience humaine, des hépatites virales et des infections sexuellement transmissibles (CeGIDD).
2019
CNS - Conseil National du SIDA
France
rapport
politique
français
Dépistage
orientation
France
virus de l'immunodéficience humaine
France
France
France
Dépistage de masse
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
orientation
France
vih

---
N3-AUTOINDEXEE
NOTE AST de Anses relative au bilan de la qualité de l'air en France en 2018
https://www.anses.fr/fr/system/files/AIR2019SA0161.pdf
L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a reçu du ministère de la transition écologique et solidaire, une demande d'avis en date du 02 septembre 2019 (cf. annexe) sur le Bilan de la qualité de l’air en France en 2018. L’article L 221-6 du Code de l’environnement dispose en effet « que L'Etat publie chaque année […] un rapport sur la qualité de l'air, son évolution possible et ses effets sur la santé et l'environnement et les risques qui en résultent. […]. Ce rapport [est] soumis à l'avis de l'Agence nationale chargée de la sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail ».
2019
ANSES
France
rapport
France
France
Anses
États financiers
air
Fracture induite
français
France
air
amélioration d'image radiographique
baies (géographie)
France
France
Air
aspartate aminotransferases
Bilan
Qualité de l'air

---
N3-AUTOINDEXEE
Perception et vécu des personnes sourdes à l'égard de situations violentes: étude analytique comparative entre sourds et entendants en France
http://www.sudoc.fr/241296161
Introduction : les personnes sourdes sont plus à risque de maltraitance, surtout dans l'enfance. Pour interagir et communiquer, les sourds ont besoin du regard et du toucher. Nous avons recherché si ces spécificités communicationnelles aggravaient leur vulnérabilité. Matériel et méthodes : un questionnaire informatique bilingue Français / Langue des Signes a été proposé à des sourds et des entendants lors de consultations de médecine générale libérale ou dans les Unités d'Accueil et de Soins pour Sourds (UASS) et par le biais des réseaux sociaux. Douze situations à risque de violence étaient présentées. Elles faisaient intervenir soit le toucher soit le regard. Les répondants devaient juger leur acceptabilité. Nous les avons également questionnés sur leurs antécédents de maltraitance. L'acceptabilité des situations a été analysée en fonction du statut auditif puis selon des antécédents personnels. Résultats : 72 sourds et 176 entendants ont participé. Les sourds n'acceptent aucune des situations où le regard intervient. Le toucher, pour communiquer, est mieux accepté par les sourds. Le toucher, pour aider, est mieux accepté par les entendants. Les sourds ont plus subi de violences psychologiques, physiques et sexuelles, de façon significative. Les différences d'acceptabilité entre les sourds et les entendants augmentent avec l'importance des abus psychologiques et physiques. Les différences diminuent avec l'importance des abus sexuels. Conclusion : la vulnérabilité des sourds est indéniable. Nous n'avons pas mis en évidence ici de lien avec leurs spécificités communicationnelles.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
France
Perception
perception
français
France
personnes malentendantes
Personna +
France
Perception
France
perception
études épidémiologiques
étude comparative
personnes
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Les actes échographiques réalisés en France par les médecins généralistes
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02364661
Introduction : la pratique échographique se généralise dans les cabinets de médecine générale. Or, nous n’avons actuellement aucune donnée concernant le nombre précis d’actes échographiques réalisés en France et quels types d’échographie sont réalisés par les médecins généralistes. Objectif : l’objectif de cette étude est de quantifier la part d’actes d’échographie réalisée par les médecins généralistes en France, et de préciser les actes les plus courants. Méthode : étude épidémiologique quantitative, analytique descriptive rétrospective. Recrutement et recueil des données avec le concours de l’ISPL via une base de données SNIIRAM. Le critère principal de jugement était l’acte échographique CCAM réalisé et remboursé. Résultats : sur un total de 27 341 médecins libéraux, on dénombre 1 796 médecins généralistes (6,40 %) qui ont réalisé 404 098 actes échographiques soit 2,10 % de la totalité des actes échographiques. Les médecins généralistes représentent une part oscillant selon les départements entre moins de 1% et presque 8% des actes échographiques. L’activité prédomine au niveau musculaire, thyroïdien, abdominal et pelvien. Les départements ayant un ratio actes échographiques / population le plus élevé concernent la Corrèze (0,053) , les Hautes Alpes (0,034) et la Haute Vienne (0,029). La région où le ratio est le plus important est la région PACA (0,044). Conclusion : la pratique de l’échographie par les médecins généralistes en France a un impact non négligeable sur l’évolution de la pratique et leurs actes représentent une part significative de l’activité globale échographique en France.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
échographie
France
France
français
France
France
France
médecins généralistes
Médecins
échographie

---
N3-AUTOINDEXEE
Part de l'échoscopie dans la pratique de l'échographie par les médecins généralistes français
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02373895
Introduction : L’échoscopie, utilisation de l’échographie comme prolongement de l’examen clinique semble particulièrement adaptée à la médecine générale. Cette étude interrogeait les médecins généralistes français sur la part de l’échoscopie dans leur pratique de l’échographie. L’implication de facteurs susceptibles de déterminer la façon de pratiquer tels que l’enseignement suivi, l’expérience de pratique et la disposition de l’échographe dans le cabinet a été étudiée. Matériel et méthode : Un questionnaire a été diffusé par courrier électronique aux médecins généralistes exerçant en France en médecine ambulatoire avec une pratique de l’échographie non exclusive. La part d’échoscopie a été estimée, puis des tests de Kruskal-Wallis ont été réalisés pour la recherche des facteurs d’influence de cette proportion. Résultats : 135 questionnaires ont été analysés. La médiane de la part de l’échoscopie dans la pratique de l’échographie était de 71%. Le nombre médian estimé, par semaine, était de 4 échographies contre 8 échoscopies. Il a été retrouvé un impact significatif sur la proportion d’échoscopie de la disposition de l’échographe (p 0,046). La part d’échoscopie était plus importante lorsque l’échographe était disposé dans la salle d’examen. L’enseignement suivi et l’expérience de pratique n’était pas significativement discriminants (p 0,061 et p 0,054). Conclusion : Les médecins généralistes français réalisent majoritairement des échoscopies dans leur pratique de l’échographie. Cela doit-être considéré lors de l’élaboration des programmes d’enseignements, des recommandations de bonne pratique et du système de financement de la santé.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
médecins généralistes
Médecins
échographie
France
France
France
Pratique
France
français
France
échographie

---
N2-AUTOINDEXEE
AVIS et RAPPORT de l'Anses relatif à l'évaluation des risques sanitaires pour les professionnels du secteur de la gestion et de la valorisation des déchets en France
https://www.anses.fr/fr/content/gestion-des-d%C3%A9chets-mieux-conna%C3%AEtre-les-risques-sanitaires-pour-les-professionnels
2019
ANSES
France
rapport
gestion des déchets
indicateurs d'état de santé
relations interprofessionnelles
risque
études d'évaluation comme sujet
rapport albumine/globuline
baies (géographie)
Déchets
Risque relatif
Anses
Évaluation de risque sanitaire
France
détritus
français
zone desservie (santé)
Rapport d'évaluation
France
France
France
France

---
N2-AUTOINDEXEE
AVIS de l'Anses relatif à l'Expertise hors évaluation de risques relative à l’établissement d’un programme de surveillance adapté des eaux destinées à la consommation humaine dans les Hauts-de-France suite à l’incendie de l’usine Lubrizol
https://www.anses.fr/fr/system/files/EAUX2019SA0171-3.pdf
L’Anses a été saisie, conjointement avec l’Ineris, le 2 octobre 2019 par les ministères en charge de l’alimentation, de la santé et de l’écologie pour la réalisation de l’expertise suivante : demande d’avis relatif aux programmes de surveillance adaptés des eaux destinées à la consommation humaine dans les territoires concernés par les retombées du panache dans la situation post- accidentelle de l’incendie de l’usine Lubrizol.
2019
ANSES
France
rapport
Consommation d'eau
programmes
expertise
humains
Risque relatif
homo sapiens
émigration et immigration
France
baies (géographie)
français
France
consommation de boisson
incendies
France
adaptation
Anses
France
Appréciation des risques
Adaptation
Réadaptation
France
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
PROTOXYDE D'AZOTE MEDICINAL MESSER FRANCE
Première évaluation
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3136091/fr/protoxyde-d-azote-medicinal-messer-france
Avis favorable au remboursement en adjuvant de l'anesthésie générale, en association avec tous les agents d'anesthésie administrés par voie intraveineuse ou par inhalation et en adjuvant de l'analgésie au bloc opératoire ou en salle de travail...
2019
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
PROTOXYDE D'AZOTE MEDICINAL
protoxyde d'azote
études d'évaluation comme sujet
France
France
France
protoxyde d'azote
France
français
France
protoxyde d'azote

---
N2-AUTOINDEXEE
AVIS et RAPPORT de l'Anses relatif à l'évaluation des risques sanitaires pour les professionnels du secteur de la gestion et de la valorisation des déchets en France
https://www.anses.fr/fr/system/files/CONSO2016SA0137Ra.pdf
Le secteur de la gestion, incluant la valorisation matière1 ou énergétique2, des déchets est en plein essor et en constante évolution. La valorisation des déchets est d’ailleurs une des composantes du concept « d’économie circulaire ». Lorsqu’elles sont disponibles, les données socioéconomiques chiffrées sur le secteur présentent souvent de grandes disparités selon les sources. Pour en évoquer quelques-unes, 1300 entreprises de recyclage, représentant environ 2500 sites industriels, étaient comptabilisées en 2013 en France (« Les chiffres de l’industrie du recyclage », 2014). Le nombre d’emplois non délocalisables sur le territoire a quant à lui été estimé entre 26 000 (FEDEREC, 2017) et 126 000 (MEEM, 2016) ces dernières années.
2019
ANSES
France
rapport
France
risque
relations interprofessionnelles
zone desservie (santé)
détritus
Rapport d'évaluation
Anses
Évaluation de risque sanitaire
rapport albumine/globuline
indicateurs d'état de santé
études d'évaluation comme sujet
France
France
Risque relatif
baies (géographie)
France
gestion des déchets
Déchets
français
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Quelle est l'intervention des patients dans les trois cycles de l'enseignement médical français en 2019 ?
http://www.sudoc.fr/241385946
Le premier colloque sur l'intervention de patients partenaires de Bobigny en Octobre 2018 avait pris la décision de dresser un état des lieux de l'intervention des patients dans l'enseignement médical français en 2019. Nous avons donc mené une enquête nationale, quantitative, à l'aide d'un questionnaire envoyé dans chaque faculté française pour avoir une photographie actuelle de l'engagement des patients dans la formation des médecins de demain. Les résultats montrent que 40% (14/35) des facultés françaises ont déjà mis en place un partenariat et 52% (11/21) des facultés qui n'en sont pas à ce point-là, ont pour projet de le développer dans un avenir proche. L'intérêt serait, dans cette période de mise en place, que les facultés les plus en avance dans la coordination de ce partenariat aident celles qui hésitent ou sont en difficultés pour leurs mises en place. Nous avons mis en lumière dans nos résultats que les freins existant à ce partenariat pouvaient rapidement être levés avec un support administratif de qualité et avec une implication réelle et motivée de certains enseignants coordonnateurs. En effet, le frein ressenti principalement par les répondants est le frein financier puis le manque de temps et de ressources humaines. Aucun répondant doutait de l'utilité de cette approche en terme pédagogique. Cette enquête met à jour le travail à mener pour déployer le partenariat avec les patients dans l'enseignement médical sur le territoire français mais elle donne surtout de l'espoir en montrant que le mouvement est lancé pour mettre en place ou améliorer l'engagement des patients dans l'enseignement et pour mieux organiser leurs interventions
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
France
enseignement au patient
France
France
intervention médicale
Fracture intercondylienne de l'humérus
français
Enseignant
patients
enseignement médical
France
Enseignement
France

---
N3-AUTOINDEXEE
État des lieux des réseaux de soin favorisant la pratique d’activité physique encadrée par des professionnels chez les patients suivis pour une maladie chronique, en France et dans les pays d’accès aux soins comparable: Revue systématique de la littératur
http://www.sudoc.fr/241447372
Introduction : les bénéfices d’une activité physique adaptée et régulière sont bien établis. Diminuer la sédentarité et augmenter progressivement l’activité physique des patients avec une maladie chronique sont particulièrement prometteurs. L’un des outils développés pour y parvenir a été la mise en place de systèmes d’orientation vers des éducateurs en activité physique adaptée (APA). L’objectif de ce travail a été de réaliser un état des lieux de leur développement en France et dans sept pays dont l’accès aux soins a été considéré comparable : l’Australie, le Canada, les Etats Unis d’Amérique, la Finlande, le Royaume-Uni, la Nouvelle Zélande et la Suède. Méthode : une revue de la littérature a été conduite. Les bases de données suivantes ont été interrogées : PUBMED, CISMEF, GOOGLE SCHOLAR, CAIRN et SCOPUS. Les documents ont été sélectionnés par deux chercheurs de manière indépendante. Résultats : 81 études et documents ont été sélectionnés. Les différents programmes mis en évidence s’accordent sur la nécessité d’un dépistage et d’une consultation par un professionnel de santé pouvant donner lieu à une prescription écrite d’APA. Des professionnels de l’APA ont dû être formés pour répondre à ces nouveaux enjeux, donnant parfois lieu à une certification. L’évaluation scientifique de ces programmes semble faire défaut. Aucune preuve d’efficacité sur le long terme n’est encore établie. Conclusion : des facteurs d’efficacité ont été identifiés mais le défaut d’adhésion au long cours et la question du financement restent à solutionner. Les médecins généralistes ont une place centrale dans ces dispositifs alors même qu’ils évoquent un manque d’assurance dans leur capacité à prescrire l’APA. Développer leur formation à ce sujet pourrait s’avérer pertinent. Le remboursement de la consultation de promotion de l’AP pour les patients en ALD pourrait également être un moyen efficace d’en assurer la généralisation.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Systématique
Pratique
France
Soins
Réseau
exercice physique
maladie chronique
littérature de revue comme sujet
accessibilité des services de santé
Revue systématique
Physique
a comme patient
France
réseaux communautaires
Systématique
maladie chronique
maladies professionnelles
tularémie
Systématique
continuité des soins
Accès aux soins
Maladie professionnelle
France
Physique
France
Littérature
Maladies
pratiquant une activité physique
France
professions
Systématique
Maladie chronique

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge antalgique de la personne âgée en structure médicalisée : état des lieux en France
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02388956
Introduction : la prise en charge de la douleur est un enjeu capital en médecine mais la consommation d’antalgiques, malgré les particularités de prescriptions liées à l’âge et aux comorbidités, reste encore peu étudiée chez la personne âgée. Il a paru utile de réaliser une enquête afin d’évaluer les pratiques de prescriptions d’antalgiques chez ces patients. Méthode : en 2018, la SFGG a lancé une étude descriptive transversale multicentrique. Un questionnaire était transmis aux gériatres dans différentes structures gériatriques. Tout patient ayant un traitement antalgique était éligible. Les données cliniques étaient recueillies sur le dossier patient. Résultats : 830 patients purent être inclus, répartis de façon relativement équivalente entre les différents types de structures. 69% présentaient des troubles de la communication verbale; 53% souffraient de douleurs chroniques. 91,6% des patients prenaient du paracétamol ; 10 % du tramadol. 13% prenaient de la morphine et 7% du fentanyl en patch. 27% des patients avaient une prise en charge non médicamenteuse. Discussion : les posologies étaient presque systématiquement adaptées à la gériatrie. On notait des tendances de prescription en fonction du type de structure concernant les opioïdes, par exemple pour le fentanyl, prescrit à 33 patients en EHPAD, contre un seul patient en court-séjour, ou pour la morphine, prescrite à 3 fois plus de patient en CSG qu’en EHPAD. 10% n’étaient pas évalués sur le plan de la douleur par une échelle et plus de la moitié l’étaient à l’aide d’une échelle non adaptée aux personnes âgées présentant des troubles de communications. Conclusion : cette étude, bien que comportant des limites, permet de mettre en avant des tendances de prises en charge différentes selon les types de structures pouvant amener à des hypothèses notamment sur les contraintes organisationnelles inhérentes à chacune, et qu’il sera nécessaire d’explorer par d’autres travaux.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
gestion des soins aux patients
personne âgée
France
sujet âgé de 80 ans ou plus
France
sujet âgé
France
analgésiques
France
médicalisation
français
France
PERSONNE AGEE
Structure

---
N3-AUTOINDEXEE
Mise en place d'un protocole de directives anticipées incitatives en psychiatrie en France
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02389958
Contexte : les hospitalisations sous contrainte sont en hausse malgré de sérieuses préoccupations d'ordre éthique. Parmi les mesures visant à réduire les admissions sous contrainte, les Directives Anticipées en Psychiatrie (DAP) sont les plus prometteuses, notamment les formes intensives et facilitées. Objectifs : mettre en place une forme intensive de Directives Anticipées Psychiatriques (DAP), les Directives Anticipées Incitatives en Psychiatrie (DAiP), avec une aide à la rédaction par des travailleurs de santé pairs. Méthodologie : de janvier 2019 à janvier 2021, une étude associant un essai contrôlé randomisé multicentrique et une approche qualitative est menée avec analyse en intention de traiter. Déroulement : sept hôpitaux dans trois villes françaises : Lyon, Marseille et Paris. Les assistants de recherche rencontrent chaque participant à l’inclusion, 6 mois et 12 mois après l'inclusion pour des entrevues. Participants : 400 personnes avec un diagnostic DSM-V de trouble bipolaire I, de schizophrénie ou de troubles schizo-affectifs, ayant été admis sous contrainte aux soins depuis moins de 12 mois, étant capables de consentir (Mc-CAT-CR), ayant plus de 18 ans, et pouvant comprendre le français. Interventions : le groupe expérimental (DAiP) (attendu n 200) est invité à remplir un document décrivant son plan de crise et ses volontés en cas de perte de capacité mentale. Les personnes rencontrent un pair spécialement formé pour les aider. Ils sont invités à nommer une personne de confiance et à partager le document avec cette personne et son psychiatre. Le groupe soins habituels (n 200 prévu) est suivi sans modification. Critères de jugement : le critère je jugement principal est le taux d'hospitalisation sous contrainte au cours du suivi de 12 mois. Les critères secondaires comprennent l'alliance thérapeutique (4-PAS), l'empowerment (ES), le rétablissement (RAS), la qualité de vie (S-QoL18), les symptômes de santé mentale (MCSI), l’insight (SUMD), la gravité de la maladie (ICG), la satisfaction (CSQ8) et les coûts généraux. Discussion : l'implication des pairs aidants, les potentielles barrières de la mise en place des DAiP, les questions méthodologiques et l’importance de l’évaluation qualitative seront discutés.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
France
psychiatrie
France
France
France
motivation
France
français
directives anticipées
psychiatre

---
N3-AUTOINDEXEE
Cessions d’aliments médicamenteux contenant des antibiotiques en France. Analyse des résultats des deux premiers trimestres de l’année 2018
https://hal-anses.archives-ouvertes.fr/anses-02177731
L’usage d’antibiotiques est indispensable pour traiter les maladies bactériennes chez l’homme et chez l’animal mais contribue à l’émergence et à la sélection de bactéries résistantes. Dans le cadre de la lutte contre l’antibiorésistance, la diminution de l’utilisation des antibiotiques en médecine humaine et médecine vétérinaire est une priorité de santé publique au niveau national, européen et international.L’Anses-ANMV reçoit depuis 19 ans les déclarations annuelles de ventes d’antibiotiquesdes titulaires et exploitants d’Autorisations de Mise sur le Marché (AMM), qui permettent une estimation de l’exposition pour les principalesespèces animales. Selon ces déclarations de cessions d’antibiotiques, les prémélanges médicamenteux représentent 32,5 % du tonnage total d’antibiotiques vendus en 2017 soit 10,6% du poids vif traité aux antibiotiques. L’administration d’antibiotiques sous cette forme pharmaceutique diminue continuellement, ainsi le tonnage d’antibiotiques vendus sous forme de prémélanges médicamenteux a été divisé par 5 depuis 1999et par 2,5 depuis 2011.
2019
HAL Archives ouvertes
France
rapport
premier trimestre de grossesse
France
antibiotique
évaluation de résultat (soins)
Antibiotiques
Fracture induite
ayant comme résultat
antibactériens
médicament
Médicaments
France
France
France
français
alimentation
France
Antibiotiques
analyse d'aliment
aliment
Alimentation

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévalences d’exposition professionnelle au formaldéhyde en France en 2015 et évolution depuis 1982. Résultats obtenus à partir de la matrice emplois-expositions du programme Matgéné
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/33/2019_33_2.html
Cette étude s’intéresse à l’exposition professionnelle au formaldéhyde de l’ensemble des travailleurs âgés entre 20 et 74 ans, en France en 2015. Les expositions à ce cancérogène avéré chez l’homme (classé en groupe 1 par le CIRC), sont évaluées à l’aide de la matrice emplois-expositions du programme Matgéné. Les données de population issues du recensement de 2015 (2013-2017) sont croisées avec la matrice pour estimer les prévalences d’exposition déclinées par secteur d’activité, profession, statut du travailleur et selon le genre. La matrice a été également croisée avec les recensements de 1982, 1990, 1999 et 2007 afin de décrire l’évolution de cette prévalence sur cette période. L’exposition au formaldéhyde a fortement diminué au cours de ces 30 dernières années en passant de 822 000 travailleurs potentiellement exposés en 1982 (36,6‰) à 90 000 travailleurs en 2015 (3,5‰). Parmi ces travailleurs exposés, 56% sont salariés et 44% sont non salariés. Chez les salariés, les trois secteurs présentant le plus de travailleurs potentiellement exposés au formaldéhyde sont l’agriculture (19,1% des exposés), les travaux de construction spécialisés (16,3%) et les activités pour la santé humaine (9,6%). Chez les non-salariés, les trois secteurs les plus représentés parmi les travailleurs exposés sont l’agriculture (50,4%), les travaux de construction spécialisés (23,7%) et les autres services personnels (15,7%). Les professions présentant le nombre de travailleurs exposés les plus importants sont également détaillées. Cet article est le premier à décrire l’exposition professionnelle au formaldéhyde en France pour l’ensemble des travailleurs. Les résultats présentés permettent d’identifier les secteurs et les professions encore exposés en 2015 malgré les différentes réglementations limitant son usage, et contribuent à l’élaboration de politiques de prévention pour cibler les efforts sur des groupes professionnels les plus à risque.
2019
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
formaldéhyde
matrice extracellulaire
français
programmes
France
prévalence
effets de l'exposition à un agent externe
France
France
Fistule artérioveineuse rénale
Fracture de Maisonneuve
matrices (génétique)
France
formaldéhyde
France
ayant comme résultat
formaldéhyde
Exposition
exposition professionnelle

---
N2-AUTOINDEXEE
Efficacité de Moi(s) sans tabac 2016 et suivi à 1 an des individus ayant fait une tentative d'arrêt, à partir du baromètre de Santé publique France 2017
https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/tabac/documents/enquetes-etudes/efficacite-de-moi-s-sans-tabac-2016-et-suivi-a-1-an-des-individus-ayant-fait-une-tentative-d-arret-a-partir-du-barometre-de-sante-publique-france
En octobre 2016, Santé publique France a lancé la première opération Mois sans tabac, qui propose aux fumeurs le défi d'arrêter de fumer pendant 30 jours au mois de novembre. L'évaluation d'efficacité de ce dispositif de marketing social repose sur les données du Baromètre de Santé publique France 2017, enquête aléatoire menée par téléphone auprès de 25 319 individus, dont 6 341 fumeurs quotidiens au lancement de Mois sans tabac 2016. Les répondants au Baromètre de Santé publique France 2017 ayant fait une tentative d'arrêt du tabac au dernier trimestre 2016, qu'ils soient fumeurs ou ex-fumeurs en 2017, ont fait l'objet d'un rappel 1 an plus tard, pour étudier leur comportement tabagique à plus long terme. Les résultats démontre l'efficacité de l'opération Mois sans tabac 2016. Au-delà du seul nombre d'inscrits, cette étude permet d'avoir une vision globale de l'impact de ce dispositif de marketing social, au plus proche de l'objectif de santé publique, à savoir inciter les fumeurs à arrêter de fumer, quelles que soient les modalités qu'ils choisissent pour y parvenir.
2019
SPF - Santé publique France
France
information scientifique et technique
dû à
tabac
Santé publique
français
Fracture de fatigue
France
France
Aéroportie
santé publique
France
nicotiana tabacum
France
personnes
Fracture de Pouteau-Colles
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Surveillance des bactéries multirésistantes dans les établissements de santé : Réseau BMR-Raisin, France, Résultats 2017
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/infections-associees-aux-soins-et-resistance-aux-antibiotiques/resistance-aux-antibiotiques/documents/enquetes-etudes/surveillance-des-bacteries-multiresistantes-dans-les-etablissements-de-sante-reseau-bmr-raisin-france-resultats-2017
La maîtrise de la diffusion des bactéries multirésistantes (BMR) dans les établissements de santé (ES) est une priorité du programme national de prévention des infections associées aux soins (PROPIAS). Depuis 2002, le Raisin coordonne une surveillance des Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) et des entérobactéries productrices de béta-lactamases à spectre étendu (EBLSE) isolés de prélèvement à visée diagnostique dans les ES français. En 2017, 1 311 ES ont participé à la surveillance pour une couverture de 73 % des lits d'hospitalisation de France. Pour les SARM, la densité d'incidence (DI) globale était de 0,23 pour 1000 JH. Elle était plus élevée en court séjour (0,33), notamment en réanimation (0,75) qu'en SSR (0,11) et SLD (0,08). Depuis 2002, la DI des SARM a diminué de 64 % globalement et de 70 % en réanimation.
2019
SPF - Santé publique France
France
information scientifique et technique
France
organisation et administration
France
ayant comme résultat
bactérie
Fracture de fatigue
établissements de santé
Réseau
vitis
réseaux communautaires
bactéries
français
France
Raisins
France
France
réseau

---
N3-AUTOINDEXEE
Cascade de prise en charge de l’hépatite C chronique en France métropolitaine
http://www.theses.fr/2019SACLS473
Introduction : L’Organisation mondiale de la Santé a fixé un objectif d’élimination des hépatites C et B à l’horizon 2030, visant à ce que 90% des personnes ayant une infection chronique soient diagnostiquées et 80% soient traitées. La France s’est engagée à atteindre cet objectif pour l’hépatite C d’ici 2025. Ce travail a pour but d’estimer la cascade de prise en charge de l’hépatite C chronique en France métropolitaine : 1) en 2016, afin de disposer d’un premier point pour le suivi de l’élimination ; 2) en 2011, afin d’évaluer l’impact des antiviraux à action directe (AAD) sur la cascade.Méthodes : Les effectifs des populations suivantes ont été estimés pour 2016 (18-75 ans) et 2011 (18-80 ans) : 1) ayant une hépatite C chronique ; 2) ayant connaissance de leur infection ; 3) prises en charge pour leur infection au cours de l’année ; 4) en cours de traitement antiviral au cours de l’année. Les estimations 1) et 2) reposent : pour 2016, sur une enquête transversale, avec un volet biologique, réalisée auprès d’un échantillon aléatoire de la population générale métropolitaine ; pour 2011, sur des modélisations. Les estimations 3) et 4) ont été réalisées à partir du Système national des données de santé (SNDS), en : i) construisant, pour 3), un algorithme d’identification des personnes avec au moins un recours aux soins pour une hépatite C chronique dans l’année ; ii) prenant en compte l’ensemble des traitements antiviraux contre l’hépatite C pour 4).Résultats : Entre 2011 et 2016, le nombre de personnes ayant une hépatite C chronique a diminué de 31%, passant de 192 700 à 133 500. Le nombre de personnes ayant connaissance de leur infection est resté stable : 111 300 en 2011 et 107 600 en 2016. La proportion de personnes infectées ayant connaissance de leur infection est donc passée de 58% à 81%. Entre 2011 et 2016, le nombre de personnes identifiées comme prises en charge pour leur hépatite dans l’année est passé de 28 000 (15% des personnes infectées) à 34 300 (26% des personnes infectées). Parallèlement, le nombre de personnes en cours de traitement est passé de 12 900 (7% des personnes infectées) en 2011 à 16 100 en 2016 (12% des personnes infectées.Conclusion : Ce travail a permis, pour la première fois, d’estimer la cascade de prise en charge de l’hépatite C chronique en France métropolitaine, avant et après l’introduction des AAD. Il suggère un impact important de ceux-ci sur la cascade de soins. Pour autant, l’accès aux soins et au traitement des personnes infectées restait insuffisant en 2016, notamment au regard des objectifs d’élimination.
2019
theses.fr
France
thèse ou mémoire
France
Hépatite
France
hépatite chronique
France
France
hepatite
hépatite virale
hépatite virale c
français
France
gestion des soins aux patients
hépatite C chronique

---
N3-AUTOINDEXEE
Le papillomavirus humain et la vaccination anti-HPV en France : comparaison au système australien et étude mettant en évidence les freins à cette vaccination
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02417224
Le papillomavirus est responsable de nombreuses pathologies de la peau et des muqueuses dont les verrues, les condylomes et un certain nombre de cancers : cancers du col de l’utérus, du vagin, du pénis, de l’anus, cancers oro-pharyngés. On estime que 75% des hommes et des femmes sexuellement actifs seront au contact de ce virus durant leur vie. Enfin de prévenir la contamination par le papillomavirus, trois vaccins anti HPV sont disponibles en France. Cependant, notre taux de couverture anti-HPV est très faible en comparaison aux autres pays de l’Union Européenne ou de l’Australie. Quelles en sont les raisons ? Dans un premier temps, nous étudierons le papillomavirus, son épidémiologie, ses infections et traitements. Puis nous comparerons le système de vaccination anti-HPV français au programme national de vaccination australien. Dans un second temps, nous avons élaboré deux questionnaires destinés à la population et aux professionnels de santé et étudié les résultats afin d’identifier les différents freins à la vaccination anti-HPV en France.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Vaccins
France
population d'origine océanique
frein
français
papillomavirus humain
Vaccins contre les papillomavirus humains
vaccination
vaccination; médication préventive
France
collecte de données
Vaccine
France
autre maladie virale; maladie virale non classée ailleurs
France
France
vaccination
Vaccins contre les papillomavirus

---
N3-AUTOINDEXEE
État de stress post-traumatique chronique en France : état des lieux, prise en charge actuelle et perspectives d'avenir
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02431864
L’histoire des traumatismes et de leurs conséquences remonte à l’aube de l’humanité. S'il est important de comprendre cette histoire, c'est aussi parce qu'elle permet de mieux appréhender la réalité de la situation actuelle. Ainsi de nos jours, le trauma et ses conséquences sont reconnues par la médecine notamment au travers du diagnostic de l’état de stress post-traumatique. Cette pathologie présente néanmoins un vrai défi de par la chronicité et les comorbidités presque systématiques qui l'accompagnent. Les traitements actuels reposent sur la psychothérapie à laquelle peut venir s'ajouter un traitement pharmacologique. Si ce modèle a prouvé son efficacité, il a aussi démontré ses limites. Ainsi, la recherche de nouvelles formes de traitements pour cette pathologie n'a jamais cessé et de nombreux résultats semblent aujourd'hui indiquer que les thérapies les plus efficaces sont celles basées non plus sur l'addition mais bel et bien la synergie entre psychothérapie et pharmacologie. Cette thèse se propose donc d'évaluer et de comprendre ces nouvelles formes de thérapies afin de proposer une vision des futurs traitements de l’état de stress post-traumatique.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
français
traumatisme
gestion des soins aux patients
France
France
France
prévision
Stress
Traumatisme
troubles de stress post-traumatique
France
Stress
état de stress post-traumatique
France

---
N2-AUTOINDEXEE
L’accès des enfants et adolescents en rechute de cancer aux essais précoces en France
Séminaire interne du SESSTIM
https://youtu.be/fNHg1j51nHI
https://sesstim.univ-amu.fr/video-box/seminaire-interne-du-sesstim-emilien-schultz
Emilien Schultz
2019
SESSTIM
France
matériel d'enseignement audio-visuel
France
Cancer
France
Enfant
Enfant
Adolescent
Rechute
tumeurs
France
Enfant
médecin (médecine interne)
Adolescent
enfant
tumeur maligne, sai
récidive
adolescence
Essais
Enfant
France
France
adolescent
enfant surdoué
cancer
Cancer
français
essais

---
N3-AUTOINDEXEE
Thromboses de valves aortiques implantées par voie percutanée (TAVI) : données issues d'un registre clinique multicentrique français
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02465157
Introduction : La thrombose clinique de TAVI, avec hausse de gradient, est peu étudiée. Objectifs : Suivre une cohorte de patients atteints de thrombose clinique de TAVI et en identifier des facteurs de risque étaient les objectifs de cette étude rétrospective multicentrique. Méthodes : La thrombose clinique de TAVI était définie par une augmentation de gradient moyen transprothétique de plus de 50% par rapport à la valeur initiale confirmée par scanner, ETO et/ou régression sous anticoagulant. Les témoins étaient définis par l’absence d’augmentation significative du gradient moyen transvalvulaire à au moins 3,5 ans de l’implantation. Résultats : Nous avons inclus 54 cas de thromboses cliniques de TAVI. 77,8% des patients étaient porteurs de valve ballon-expandables. Le taux de complications graves hémodynamiques ou emboliques était de 31,5%. Le scanner 4D était fréquemment pratiqué (70,4%). 53 patients ont reçu un anticoagulant, efficace dans 95,6% des cas. Un suivi moyen à 683 jours montre l’absence de récidive sous traitement. La comparaison avec 113 témoins montre entre autres, par analyse multivariée, qu’une thrombopénie préexistante (OR 9,96 IC95% 3,26-30,4), une insuffisance rénale préTAVI (OR 4,84 IC95% 1,17-13,7), l’absence de prédilatation (OR 5,67 IC95% 1,91-16,8) et un gradient moyen transprothétique initial 10 mmHg (OR 3,36 IC95% 1,28-8,82) sont indépendamment associés à la thrombose. Conclusion : Cette étude décrit une des plus grosses cohortes de thromboses cliniques de TAVI. Bien que rare, cette complication peut avoir d’importantes conséquences cliniques. Le traitement anticoagulant est efficace. Une thrombopénie préexistante, une insuffisance rénale préTAVI, l’absence de prédilatation et un gradient transvalvulaire initial élevé seraient associés à un risque plus important de thrombose de prothèse.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
valve aortique
France
enregistrements
thrombose
France
aorte, sai
prothèses et implants
ensemble de données
français
Thrombose
implant
France
thrombose
France
administration par voie cutanée
registres
France
thrombus
enregistrements
ensemble de données
répertoire

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation des risques et des bénéfices à la pratique de la pole dance : enquête par un auto-questionnaire auprès des danseuses du sud-ouest de la France
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02481419
Introduction : la pole dance est une jeune discipline sportive. Nous nous sommes interrogées sur la place que peut avoir ce sport dans les recommandations du sport santé. Matériels et méthodes : nous avons réalisé une étude rétrospective descriptive déclarative sur les pratiquantes de la pole dance du Sud-ouest de la France. L’objectif principal était d’évaluer les risques à la pratique de ce sport. Les objectifs secondaires étaient d’évaluer les bénéfices potentiels à cette pratique. Résultats : 133 questionnaires décrivant 133 pathologies traumatiques, ont été inclus. La prévalence était estimée à 55%. 45% des lésions étaient situées au niveau des membres supérieurs, 31% au niveau des membres inférieurs et 25% au niveau du tronc. Les technopathies retrouvées étaient les atteintes des ischio-jambiers (11%), les tendinopathies d’épaule (10%) et les atteintes musculaires rachidiennes (9%). 62% des atteintes étaient survenues de façon aiguë dont 10% étaient dû à une chute ou à une mauvaise réception. Les médecins généralistes ne sont pas les professionnels les plus consultés. L’échographie était l’examen complémentaire le plus réalisé. L’arrêt sportif concernant 75% des lésions et était en moyenne de 3mois. Les arrêts de travail représentaient 10% des lésions et sont en moyenne de 1,5 mois. Les bénéfices potentiels sont évalués comme importants sur le système musculo-squelletique et très importants pour l’intérêt psycho-social. Ils étaient considérés comme modérés pour les conditions physiques générales et les fonctions cognitives. L’intensité physique était jugée comme intense par l’échelle de Borg et comme modérée par la valence affective. Conclusion : le questionnaire Self-Estiamate Functional Inability because of Pain permettrait d’obtenir prospectivement des résultats plus objectifs des risques de la pole dance. Chaque bénéfice potentiel peut être sources de travaux quantitatifs et qualitatifs. La variabilité de la fréquence cardiaque permettra d’objectiver l’intensité d’un entraînement.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
France
Enquêtes et questionnaires
Pratique
France
Appréciation des risques
prise de risque
Risques et bénéfices
danseur
français
France
France
France
enquêteur

---
N1-SUPERVISEE
Estimations régionales et départementales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France, 2007-2016
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/infections-sexuellement-transmissibles/vih-sida/documents/article/part-et-consequences-du-diagnostic-tardif-de-l-infection-par-le-vih-aux-antilles-francaises
Estimations régionales et départementales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France, 2007-2016
2019
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
tumeurs
France
rapport
France
incidence

---
N1-VALIDE
GÉODES
L'observatoire cartographique de Santé publique France
https://geodes.santepubliquefrance.fr/
Qu'est-ce que Géodes ? Géodes est l’observatoire cartographique des indicateurs épidémiologiques produits par Santé publique France. A qui s’adresse Géodes ? Géodes est ouvert à tous, professionnels de santé, grand public. Aucune authentification n’est requise. Quels sont les indicateurs produits par Santé publique France consultables avec Géodes ? Santé publique France construit des indicateurs de santé publique à partir d’un ensemble de bases de données. Ces données sont issues de nombreux systèmes de surveillance spécifique, du système de surveillance syndromique SurSaUD , d’enquêtes épidémiologiques en population générale et de bases de données issues du Système National des Données de Santé (SNDS). Géodes fournit des indicateurs produits par l’agence pouvant être déclinés à un niveau géographique infranational, le plus souvent régional et départemental. La plupart des indicateurs sont fournis annuellement. L’observatoire est régulièrement actualisé pour proposer de nouveaux indicateurs ou mettre à jour des indicateurs existants (ajout de la dernière année ou déclinaison pour une nouvelle unité géographique par exemple).
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
français
carte géographique
base de données
indicateurs d'état de santé
France
cartes comme sujet

---
N3-AUTOINDEXEE
Épidémiologie de la tuberculose en Île-de-France : une augmentation des cas déclarés en 2016 et en 2017
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/tuberculose/documents/article/epidemiologie-de-la-tuberculose-en-ile-de-france-une-augmentation-des-cas-declares-en-2016-et-en-2017
Le taux de déclaration de la tuberculose a diminué en Île-de-France depuis 2000 et s’est stabilisé ensuite de 2011 à 2014. Plus récemment, en 2016, une hausse des cas a été décrite à Paris. L’objectif de cet article est de présenter l’évolution récente de la tuberculose en Île-de-France et dans chacun des départements de la région au cours des trois années 2015 à 2017. Ce bilan porte sur les cas de tuberculose-maladie déclarés en Île-de-France entre 2015 et 2017, l’année 2015 étant utilisée comme année de référence. Les taux d’incidence des cas de tuberculose déclarés ont été calculés sur la base des données de l’Insee de l’année correspondante. Les taux par département ont été standardisés par âge, la population d’Île-de-France étant utilisée comme population de référence.
2019
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique
tuberculose
français
tuberculose
enregistrements
France
France
Epidémiologie
Epidémiologie
France
Fracture de fatigue
tuberculose
Fracture de Pouteau-Colles
Epidémiologie
Ile-de-France
Tuberculose
France
Epidémiologie
épidémiologie
Epidémiologie
Paris
France
France

---
N2-AUTOINDEXEE
L'accessibilité aux médecins généralistes en Île-de-France : méthodologie de mesures des inégalités infra-communales.
https://www.irdes.fr/recherche/documents-de-travail/080-l-accessibilite-aux-medecins-generalistes-en-ile-de-france-methodologie-de-mesures-des-inegalites-infra-communales.pdf
L'un des enjeux majeurs des politiques de santé des pays développés consiste à garantir à la population une égale accessibilité aux soins sur leur territoire. La France, comme de nombreux pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), est confrontée à des problèmes de raréfaction et de répartition inégale de la ressource humaine en santé. Les pouvoirs publics français tentent d'inciter les professionnels de santé à exercer dans des zones qualifiées comme insuffisamment dotées en offre de soin. L'identification de ces zones devient un enjeu majeur et une gageure car, comme le soulignent Handy et Niemeier (1997), « le plus grand obstacle à l'utilisation du concept d'accessibilité réside dans la difficulté de le traduire sous forme d'indicateurs opérationnels ». Pour mesurer la dimension spatiale de l'accessibilité, la méthode du « Two-step Floating Catchment Area » (2SFCA) fait l'objet d'une convergence d'intérêt dans la littérature géographique internationale et s'est imposée dans le paysage institutionnel français puisque son adaptation (Accessibilité potentielle localisée (APL)) au contexte français sert de socle à la définition des zonages déficitaires en médecins généralistes institués en 2017-2018 dans l'ensemble des régions françaises. Nous faisons ici évoluer l'indicateur en réduisant l'échelle géographique d'observation, en prenant en compte la dimension sociale des besoins, en intégrant au modèle les pratiques multimodales de déplacements et en considérant l'effet systémique des interactions entre l'offre et la demande à l'échelle régionale.
2019
IRDES - Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé
France
rapport
français
France
poids et mesures
méthodes
Méthodologie
France
Médecins
Inégalités
facteurs socioéconomiques
Méthodologie générale
Paris
Mesures
France
médecins généralistes
Ile-de-France
France
France
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Les interruptions volontaires de grossesse par méthode médicamenteuse sur des grossesses précoces de localisation indéterminée: une enquête sur les pratiques médicales en régions Centre-Val de Loire et Ile-de-France
http://www.sudoc.fr/238446093
Les dernières modifications législatives de 2016, relatives àl’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG), ont supprimé le délai de réflexion de 7 jours jusque-là obligatoire pour les patientes avant une IVG. Cela rend théoriquement possible de débuter des IVG plus précocement, parfois avant même la visualisation de structures intra-utérines à l’échographie trans-vaginale. L’objectif de l’étude était de s’intéresser aux pratiques des professionnels lors d’une demande d’IVG sur une Grossesse de Localisation Indéterminée (GLI). Matériel et méthode : Une étude observationnelle descriptive transversale a été menée, entre le 25 septembre 2018 et le 31 janvier 2019, auprès des praticiens réalisant des IVG médicamenteuses en régions Centre-Val de Loire et Ile-de-France, via un auto-questionnaire adressé par email. Résultats : 89 questionnaires ont pu être analysés. L’échantillon était constitué de 13 sages-femmes, 25 gynécologues et 51 médecins généralistes. Le nombre d’années médian de pratique des IVG médicamenteuses était de 8 ans, et la moitié des professionnels réalisait au moins 50 IVG par an. 24 professionnels (26.9%) disposaient d’un protocole spécifique pour les IVG sur GLI, et 38 (42.7%) avaient déjà réalisé des IVG sur GLI. Leur pratique était légèrement différente, avec notamment un suivi reposant sur le dosage précoce des bêta-hCG. La réalisation de ces IVG était perçue comme un acte plus anxiogène (76.3% des praticiens) et plus complexe (78.9%) que les autres IVG médicamenteuses. Parmi les 51 professionnels n’ayant jamais réalisé d’IVG sur GLI, la raison la plus citée était la crainte d’une Grossesse Extra-Utérine (GEU) par 40 (78.4%) d’entre eux. Ils étaient 56.8% à considérer cet acte comme risqué, mais 92.2% se disaient néanmoins intéressés par les expériences des autres professionnels sur ce type d’IVG et 66.7% aimeraient y être formés. Conclusion : Les IVG sur GLI étaient donc pratiquées par moins de la moitié des praticiens de notre échantillon, mais la majorité se disait intéressée par les retours d’expérience sur ce sujet. Des études complémentaires sur ces IVG et le développement de recommandations spécifiques pourraient contribuer à améliorer la prise en charge des patientes et à harmoniser les pratiques.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
régional
France
France
Régions
Méthodes
grossesse
France
Ile-de-France
Paris
interruption légale de grossesse
France
médicament
Grossesse
collecte de données
Interruption volontaire de grossesse
grossesse
Médicaments
français
Centre
grossesse précoce
dans
central
valine
enquêteur
interruption volontaire de grossesse
France
protestantisme
Pratique
grossesse de l'adolescente
France
grossesse

---
N3-AUTOINDEXEE
Les maisons de naissance en France: une nécessité actuelle ? étude de leur émergence en France en 2018 en regard du système anglo-saxon
http://www.sudoc.fr/238673774
Objectifs : Ce mémoire a pour objectif de faire un état des lieux du ressenti et des attentes des femmes françaises sur l'accouchement physiologique et plus particulièrement sur le système de maisons de naissances en France. A travers ce travail nous avons souhaité faire découvrir le modèle anglo-saxon de maisons de naissance afin de le comparer au fonctionnement français et ainsi d'ouvrir de nouvelles perspectives d'avenir à ces structures encore peu connues et peu développées sur notre territoire. Méthodes : Entretiens semis-directifs réalisés auprès de sages-femmes française et anglaise travaillant en maison de naissance en France ainsi qu'en Angleterre, et journée d'observation dans un birth centre Londonien. Questionnaires destinés à deux populations comparables de femmes françaises et anglaises afin de faire le point sur leurs connaissances concernant ces établissements et concernant l'accouchement physiologique de manière plus générale à des fins comparatives. Conclusion : Les femmes françaises, tout autant que les femmes anglaises, sont désireuses de plus de liberté de choix quant aux différentes méthodes et lieux possibles d'accouchement et souhaitent que les structures de types maisons de naissance se développent. Cependant le modèle de maison de naissance tel qu’il existe actuellement, ainsi que la rareté de ces structures sur notre territoire ne permet pas un accès égal pour toutes les femmes qui le souhaitent. L'offre de soin autour de la naissance doit se diversifier en France de manière équitable et durable pour augmenter la satisfaction des couples.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
France
France
collecte de données
Fracture induite
France
naissance
français
France
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Respect des droits des usagers du système de santé de Corse
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_csdu_2016_2017_corse_version_finale_env_081019.pdf
2019
Ministère des solidarités et de la Santé
France
rapport
Corse
Corse
Respect
droit
droits des patients
France
Santé
santé

---
N3-AUTOINDEXEE
Auto-prescription d'antalgiques chez les médecins généralistes des Hauts-de-France
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02297012
La douleur est un des principaux motif de consultation en médecine générale et un enjeu de santé publique. Les médecins n'échappent pas à ce symptôme et se prennent souvent en charge seuls amenant à une auto-prescription d'antalgiques. L'objectif de notre étude était d'évaluer les pratiques d'auto-prescription d'antalgiques chez les médecins généralistes des Hauts-de-France. Nous avons réalisé une étude épidémiologique descriptive quantitative du 2 février au 2 avril 2018. Elle s'adressait aux médecins généralistes des Hauts-de-France par le biais d'un questionnaire envoyé par mail et anonymisé. Nous avons pu recueillir 257 réponses valides. L'auto-prescription d'antalgiques tous paliers confondus était pratiquée par 90,6% des médecins sans influence de l'âge ou du sexe. Ils étaient 65,4% à évoquer une capacité à gérer seuls leurs douleurs. Les recommandations usuelles étaient respectées dans 88% des cas et 93,7% n'avaient jamais eu à faire face à des conséquences néfastes de leur auto-prescription. La présence d'antécédents majorait la consommation et l'auto-prescription d'antalgiques. 22,2% des médecins mentionnaient une influence de celle-ci sur leur hétéro-prescription et 71,2% estimaient s'auto-prescrire moins d'antalgiques qu'ils ne le feraient pour leurs patients. Enfin, 66,8% des médecins interrogés refusaient un encadrement plus strict de l'auto-prescription d'antalgiques opioïdes. Nos résultats sont comparables avec d'autres études réalisées sur le sujet malgré une population jeune. La présence d'antécédents causant des douleurs chroniques représente le principal facteur influençant l'auto-prescription d'antalgiques. Cette pratique présente des risques notamment en terme de mésusage mais il apparaît difficile d'imaginer une modification des règles de prescription. L'auto-prescription d'antalgiques est une pratique très courante, le plus souvent raisonnée et intervenant dès le début de la pratique médicale. Malgré tout, le médecin doit savoir se tourner vers un confrère en cas de besoin et aussi être attentif envers eux.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Médecins
France
médecins généralistes
France
analgésiques
France
France
prescription
France
français

---
N3-AUTOINDEXEE
Comment améliorer la prise en charge des patients atteints de BPCO en France : état des lieux en 2019 et perspectives de demain
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02301876
Cette thèse a pour objectif de réaliser un état des lieux des différents moyens, thérapeutiques et non thérapeutiques, à la disposition des patients atteints de BPCO en France, actuels et futurs. Cette pathologie insidieuse est encore trop méconnue en France. Elle se révèle en général lors d’exacerbations rendant le diagnostic trop tardif. Des optimisations sont nécessaires sur plusieurs plans pour préserver la qualité de vie de ses patients. Les mesures hygiéno-diététiques sont encore sous-utilisées, alors qu’elles constituent le premier niveau de prise en charge. L’arsenal thérapeutique est abondant, mais les patients ne maîtrisent pas correctement les techniques d’administration de leur inhalateur, rendant inefficace leur prise en charge. Enfin, le parcours de soin est complexe et le patient manque de repères. En 2017, plusieurs experts pneumologues associés à des sociétés savantes poussent une sonnette d’alarme, afin de faire reconnaître la BPCO comme une priorité de santé publique. Ils rédigent le livre blanc de la BPCO et posent les fondements d’une nouvelle ère de prise en charge. Des solutions émergent, à la fois sur le diagnostic, l’observance et la gestion du traitement. La révolution digitale et les avancées technologiques offrent de nouvelles perspectives pour améliorer la prise en charge des patients atteints de BPCO en France, et cela ne fait que commencer. Le digital n’est qu’un moyen pour atteindre cet objectif, car l’amélioration de la prise en charge du patient BPCO est avant tout l’affaire de tous les professionnels de santé et institutions, leurs champs d’action commençant à s’élargir vers de nouvelles expertises au bénéfice du patient.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
France
France
français
France
broncho-pneumopathie chronique obstructive
a comme patient
prise en charge personnalisée du patient
Fracture intercondylienne de l'humérus
France
France
maladie pulmonaire obstructive chronique

---
N3-AUTOINDEXEE
La transparence des liens d'intérêts et la loi anti-cadeaux : impact de ces deux dispositifs sur le système de santé français
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02318015
Bien qu'il soit considéré comme l'un des plus performant, le système de santé français n'échappe pas à la problématique des liens et des conflits d'intérêts. Pour encadrer ces relations et écarter toute suspicion d'influence et de tentative de corruption, un nouveau cadre juridique s'est rapidement imposé à travers la loi Bertrand et la loi Touraine. Les liens entre les entreprises de la santé, les autorités sanitaires et les professionnels de santé sont aujourd'hui très encadrés par le dispositif anti-cadeaux. De même, la transparence des liens est devenue une exigence fondamentale, garante de l'information et de la sécurité des usagers du système. Cependant, les exigences juridiques rendent leurs mises en oeuvre complexes, et peuvent parfois remettre en cause leur légitimité.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Dispositifs
France
France
jurisprudence
France
clair
équipement et fournitures
français
prestations des soins de santé
Don de cadeaux
Santé
France
France
dispositif
Cadeaux
Loi
santé

---
N2-AUTOINDEXEE
La controverse sur l’interdiction des néonicotinoïdes en France
https://www.anses.fr/fr/system/files/LISIS2019RapportdanalysecontroverseNN.pdf
La controverse sur les effets des insecticides appartenant à la famille des néonicotinoïdes (NN) sur la mortalité des abeilles est née au cours des années 1990. Il s’agit d’une controverse sociotechnique, où des oppositions entre acteurs ou coalitions d’acteurs, porteurs d’intérêts, de valeurs et de visions politiques divergentes, se traduisent par des désaccords durables sur les faits scientifiques et techniques, notamment l’étendue et les causes des risques. Ces désaccords débordent fréquemment les cadres institutionnels pour se jouer dans des espaces publics et des arènes variées1. La controverse s’est jouée à travers une série d’épisodes concernant chaque fois un nouveau produit, et de nouvelles démonstrations techniques des effets écotoxicologiques des NN. La période la plus récente de la controverse a démarré avec l’interdiction en France du Cruiser, et la suspension de la commercialisation de trois produits par la Commission Européenne pour deux ans, respectivement en 2012 et 2013. C’est de cette période que l’on peut dater l’acceptation générale de l’énoncé selon lequel les pesticides NN tuent les abeilles, et que des décisions réglementaires publiques, non ambiguës de ce point de vue, commencent à être prises. Cette phase « réglementaire » de la controverse implique toute une série de débats sur : le périmètre de la catégorie des néonicotinoïdes; l’efficacité des mesures d’interdiction sur l’arrêt de la mortalité des abeilles; la négociation de l’amplitude des mesures et des dérogations ; la légitimité des différentes autorités à prendre ces mesures, et les concurrences entre celles-ci, ainsi que les procédures qu’elles appliquent pour évaluer et autoriser les produits.
2019
ANSES
France
rapport
Litiges
France
Désaccords et litiges
Néonicotinoïdes
France
France
français
France
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Évolution de la certification électronique des décès en France de 2011 à 2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/29-30/2019_29-30_2.html
Introduction – La certification électronique mise en place à la suite de la canicule de 2003 permet aux médecins de certifier les décès à travers une application Web sécurisée. Cet article décrit l’état d’avancement du déploiement de la certification électronique des décès en 2018 et sa progression depuis 2011. Méthodes – Le taux de déploiement estimé en 2018 est décrit à l’échelle nationale, régionale et départementale. La répartition des certificats électroniques en 2018 par classe d’âge et type de lieu de décès est comparée à celle de la mortalité totale. L’évolution temporelle du déploiement est présentée au niveau national et par région. Résultats – En 2018, 15,6% des décès ont été certifiés électroniquement. Cette proportion variait de 0,6% à 24% selon les régions. La majeure partie des certificats électroniques concernaient des personnes âgées de 65 ans ou plus (81,6% vs 84% sur l’ensemble des décès) et étaient enregistrés à l’hôpital (90,1% vs 55,7% sur l’ensemble des décès). Après avoir stagné entre 2011 et 2013, le taux de décès certifiés électroniquement en France a augmenté entre 2014 et 2016, a stagné en 2017, avant de connaître une nette progression en 2018. Discussion – Le déploiement de la certification électronique reste encore limité et hétérogène sur le territoire malgré la mise en place d’actions régionales, encouragées par deux instructions ministérielles, et la mise en œuvre d’évolutions techniques de l’application Web CertDc visant à lever les freins au déploiement. La certification électronique des décès apporte pourtant des bénéfices pour les médecins certificateurs et les Agences régionales de santé (ARS), ainsi que pour la surveillance réactive de la mortalité.
2019
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
électron
mort
Electronique
France
dû à
français
France
Décès
France
Fracture induite
France
Fracture de Jones
Décès
France
attestation
électronique

---
N2-AUTOINDEXEE
Présentation et bilan de l’expérimentation de dématérialisation totale des certificats de décès dans six communes en France en 2017-2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/29-30/2019_29-30_3.html
Introduction – La saisie électronique du certificat de décès instaurée en 2007 permet d’envisager l’analyse réactive de la mortalité à visée d’alerte. Le déploiement de la certification électronique des décès est toutefois lent du fait de l’obligation d’imprimer le volet administratif (VA) du certificat. Une expérimentation a été lancée en 2017 pour tester la dématérialisation complète du certificat de décès et évaluer l’adhésion de l’ensemble des acteurs à ce nouveau dispositif. Cet article présente le bilan de cette expérimentation. Méthodes – L’expérimentation a été réalisée dans 6 communes (Antibes, Aurillac, Créteil, La Rochelle, Montluçon et Villejuif) et évaluée sur une durée de 5 à 8 mois entre juin 2017 et janvier 2018. Son évaluation repose sur des indicateurs quantitatifs et qualitatifs construits à partir des données enregistrées lors de la validation ou l’utilisation des certificats par chaque acteur et à partir de questionnaires transmis aux préfectures, opérateurs funéraires (OF) et mairies en janvier 2018. Résultats – Près de la moitié des décès survenus dans les 6 communes ont été certifiés électroniquement. L’ensemble des VA des certificats électroniques ont été reçus par les mairies et 68% ont été téléchargés par un OF. Les différents acteurs ont estimé obtenir un gain de temps pour la rédaction ou le traitement du certificat électronique de décès. Discussion – Cette expérimentation a montré une amélioration du taux de décès certifiés électroniquement et a validé le dispositif avec une bonne adhésion de tous les acteurs impliqués. La généralisation du dispositif sur l’ensemble du territoire a été actée en avril 2018 par les parties prenantes.
2019
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
communication
Fracture de fatigue
France
France
France
Communications
Actualités
France
certificats de décès
Commune
États financiers
Décès
communisme
Communication
Fracture induite
France
Décès
Bilan
français
Communication
actualités

---
N3-AUTOINDEXEE
Mesures de sécurisation des produits issus du corps humain suite à la survenue en France de cas équins d’infections à virus West Nile (WNV)
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=747
Plusieurs cas équins d’infection à West Nile Virus (WNV) ont été confirmés dans les Bouches-du-Rhône et en Haute-Corse. Le Haut Conseil de la santé publique, se basant sur les données historiques de cas équins et humains d’infections à WNV ces dernières années en France, et sur les liens éventuels entre cas équins et cas humains au vu de l’expérience européenne, a émis plusieurs recommandations. Lors du diagnostic d’un cas équin : alerte médicale locale auprès des services d’accueil et des urgences, des services de neurologie et dans les hôpitaux, rappelant la nécessité de rechercher le WNV devant un patient avec des signes d’infections neuro-invasives. Tenant compte des éléments ci-dessus et de l’historique, de la balance coût/bénéfice, le HCSP suggère, en cas de survenue de cas équins isolés, de ne pas déclencher un dépistage des donneurs de sang et d’organes, sauf en cas de diagnostic antérieur de plus d’un cas humain dans la même zone. La zone correspond en principe au département, mais ce point sera à rediscuter au cas par cas en fonction de l’épidémiologie et de la géographie locales. Le HCSP recommande d’appliquer ces critères lors de la survenue de nouveaux cas équins isolés d’infection à WNV.
2019
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
rapport
Virus
France
homo sapiens
virus
virus du Nil occidental
France
Infection
poids et mesures du corps
corps humain
espèces équines
France
infection
equidae
français
maladie infectieuse
Virus
Mesures du corps
France
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Parcours de soins des patients atteints de sclérose en plaques à partir des données médico-administratives en France
http://www.theses.fr/2018REN1B042
La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurologique chronique du jeune adulte affectant environ 100 000 personnes en France. Au cours des deux dernières décennies, les stratégies thérapeutiques ont fortement évolué avec l’apparition de nouvelles molécules dont les premières formes orales. Le parcours de soins dans la SEP implique plusieurs professionnels de santé médicaux (généralistes, neurologues) et paramédicaux (kinésithérapeutes, infirmiers). Actuellement, aucune recommandation sur ces parcours n’a été définie, et peu de données existent sur le recours aux soins des individus ayant une SEP et l’utilisation des traitements spécifiques à la SEP en France. L’utilisation des données du Système National des Données de Santé (SNDS), c’est-à-dire les bases de l'Assurance Maladie, couplée avec les méthodes d’analyse de séquences donne l’opportunité d’étudier ces parcours de soins. L’objectif principal de cette thèse était d’étudier les parcours de soins des personnes ayant une SEP en France, à partir du SNDS, afin de décrire les consommations de soins et de mettre en évidence une typologie de parcours. Les objectifs secondaires étaient d’étudier l’utilisation des traitements de fond de la SEP en France (fréquence et place dans la séquence thérapeutique), et d’étudier la faisabilité de mesurer le niveau de handicap moteur dans ces bases. Au total sur la période de suivi de 2010 à 2015, 112 745 patients ont été identifiés, dont 47,4% avaient reçu au moins une délivrance d’un traitement de fond spécifique à la SEP. Une typologie a été obtenue identifiant cinq groupes cliniquement distincts. En parallèle, un indicateur de quantification du niveau de handicap moteur, pouvant être répliqué dans d’autres études, a été proposé afin d’enrichir les données du SNDS. Au travers des différentes analyses réalisées et des questions méthodologiques soulevées, des éléments clés permettant l’utilisation des méthodes d’analyse de séquences en santé, notamment la multichannel sequence analysis, ont pu être mis en évidence.
2018
theses.fr
France
thèse ou mémoire
Administrateurs
sclérose en plaques
soins aux patients
sclérose en plaque
français
ensemble de données
a comme patient
France
sclérose en plaques
Administration
France
programme clinique
Administration
Sclérose en plaques
France
sécurité informatique
personnel administratif
France
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Tabagisme en Île-de-France : Constats 2016 et évolutions depuis 2005
http://www.ors-idf.org/index.php/fr/publications/167-prevention/tabac/879-tabagisme-en-ile-de-france-constats-2016-et-evolutions-depuis-2005?highlight=WzIwMTZd
Le tabagisme demeure en France la première cause de mortalité évitable. En 2016, le tabagisme quotidien concerne 26 % des Franciliens entre 15 et 75 ans. Un niveau moindre que celui du reste de la France, mais plus élevé que dans l’ensemble des pays d’Europe occidentale. À l’occasion du « mois sans tabac », qui se tient en novembre de chaque année, la publication « Tabagisme en Ile-de-France » rappelle les enjeux forts de cette question et présente les résultats issus des données du Baromètre santé 2016 de Santé publique France, sur un échantillon francilien de 4253 personnes (mettre le lien). Cette étude décrit l’usage du tabac et son évolution depuis 2005.
2018
ORS Ile-de-France
France
article de périodique
Tabagisme
tabagisme
Paris
tabagisme
français
Tabagisme
Fongémie
Ile-de-France
France
Fracture de Pouteau-Colles
France
France
France
France
Fumer du tabac
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Évolution du burnout chez les internes de médecine générale d'Île-de-France durant leurs trois années d’internat
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01927154/document
Introduction : le burnout touche plus de la moitié des internes de médecine générale (IMG), avec des conséquences sur leur santé, leur avenir professionnel et la qualité des soins. Notre objectif est d'étudier l'évolution du burnout et de ses facteurs associés au cours de l'internat de médecine générale. Méthodes : il s'agit d'une étude longitudinale d'une cohorte de 577 IMG d'Ile-de-France pendant leur internat entre novembre 2012 et novembre 2015. Ils répondaient à un auto-questionnaire tous les 6 mois, à chaque changement de stage. Nous avons recueilli des données socio-démographiques, professionnelles et sur le taux de burnout et les facteurs associés. Résultats : 472 IMG ont répondu au moins une fois. Les scores étaient élevés au moins une fois chez 46.2% des IMG pour l'épuisement émotionnel (EE), chez 61.8% pour la dépersonnalisation (Dp) et chez 53.6% pour l'accomplissement personnel bas (APB). L'EE et la Dp augmentaient pendant la 1ere année, stagnaient, puis diminuaient en 3e année. L'APB diminuait durant tout le suivi. Le faible soutien professionnel, l'agression, le stress, l'anxiété, l'absence de formation à la relation médecin-malade et de modèles médicaux positifs, la stratégie de coping centrée sur l'émotion, la charge de travail et certains stages augmentaient le risque de burnout. Les loisirs, l'activité physique, le soutien social, l'empathie, la satisfaction que l'on a de son travail et l'absence de modèles médicaux négatifs étaient protecteurs. Conclusion : former les internes à la relation médecin-malade et mieux les accompagner pendant leur cursus permettrait de diminuer leur taux de burnout afin d'améliorer leur santé et la prise en charge des patients.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
France
Épuisement professionnel
France
Ile-de-France
France
médecine interne
France
français
médecine générale
Médecins
France
Paris
médecin (médecine interne)
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Le parcours des infirmiers en Île-de-France : de la formation à l’exercice
http://www.ors-idf.org/index.php/fr/publications/143-offre-de-soins2/882-le-parcours-des-infirmiers-en-ile-de-france-de-la-formation-a-l-exercice
Menée à partir de nombreuses données d’enquête, l’analyse présentée dans ce document fournit un état de la connaissance sur la situation des infirmiers en Île-de-France depuis leur inscription en institut de formation jusqu’à leur insertion sur le marché du travail. Parmi les résultats marquants : Une offre de formation francilienne qui se révèle conséquente et attractive ; Un début de carrière qui se fait en Île-de-France ; Un manque de données pour analyser les parcours professionnels au-delà du premier emploi, pour connaître les pratiques, les conditions de vie et d’exercice en Île-de-France et pour quantifier les mobilités interrégionales et les cessations d’activités ; Une universitarisation de la formation infirmier et un développement des pratiques avancées qui ouvrent plus de flexibilité et de nouvelles opportunités de carrière.
2018
ORS Ile-de-France
France
rapport
France
France
Ile-de-France
Infirmiers
France
France
France
français
Paris
France

---
N1-VALIDE
Survie nette conditionnelle chez les personnes atteintes de cancer en France métropolitaine
Étude réalisée à partir des données du réseau français des registres des cancers (FRANCIM)
https://www.santepubliquefrance.fr/docs/survie-nette-conditionnelle-chez-les-personnes-atteintes-de-cancer-en-france-metropolitaine-etude-realisee-a-partir-des-donnees-du-reseau-francai
Cette étude avait pour objectif d’estimer la survie conditionnelle à 1, 2, 5, et 10 ans (c’est à dire la probabilité nette de survivre jusqu’à ces dates sachant que l’on était encore vivant respectivement 0, 1, 4 et 9 ans après le diagnostic) pour les tumeurs les plus fréquentes (15 chez les femmes et 17 chez les hommes). Les probabilités nettes annuelles de décès en fonction du temps écoulé depuis le diagnostic ont été également estimées. Les données collectées par les registres du réseau Francim pour la période 1989-2013 ont été utilisées pour ce travail. Une stratégie de modélisation flexible du taux de mortalité en excès a été utilisée. Cette stratégie consistait à sélectionner un modèle à l’aide du critère d’Akaike parmi un ensemble de modèles « candidats » qui différaient au niveau du type d’effet de l’année de diagnostic ainsi qu’au niveau de son interaction avec le temps ou avec l’âge. L’analyse a été effectuée pour chaque localisation séparément chez l’homme et chez la femme. Toutes les estimations ont été fournies par âge. Cette étude montre que les valeurs de la survie nette cumulée à 5 ou 10 ans (indicateur le plus largement utilisé et diffusé) résultent essentiellement de périodes critiques où la probabilité de décès est très élevée et qu’en dehors de ces périodes, la probabilité de décès revient à des valeurs plus basses. Ces périodes critiques se situent généralement au début de la maladie ; cependant pour la moitié des cancers étudiés chez l’homme, un patient toujours en vie quatre ans après le diagnostic a encore une probabilité de décéder dans l’année supérieure à 10 %. Pour les femmes, particulièrement les plus jeunes, la situation est différente et apparemment plus favorable. Le risque de mourir durant la 5ème année n’est supérieur à 10 % que pour une faible fraction des cancers étudiés. Le risque le plus élevé se situe souvent immédiatement après le diagnostic. Toutefois pour certains cancers (ORL, mélanome, col utérin, ovaire, sein, système nerveux central) le risque le plus élevé s’observe autour de la première, voire de la seconde année, notamment chez les jeunes. La survie nette conditionnelle est un indicateur reflétant la dynamique du taux de mortalité en excès, complémentaire de la survie nette classique qui est un indicateur cumulé. Il faut s’attendre à voir évoluer la survie conditionnelle sous l’effet de l’anticipation des diagnostics mais aussi du développement de nouveaux traitements.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
rapport
tumeurs
France
analyse de survie
tables de survie
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du côlon
tumeurs de la bouche
tumeurs de l'endomètre
tumeurs de l'estomac
tumeurs du foie
tumeurs de l'hypopharynx
tumeurs du larynx
mélanome
tumeurs de l'oesophage
tumeurs de l'oropharynx
tumeurs de l'ovaire
tumeurs du pancréas
tumeurs du poumon
tumeurs de la prostate
tumeurs du rectum
tumeurs du rein
tumeurs du sein
tumeurs du système nerveux central
tumeurs du testicule
tumeurs de la thyroïde
tumeurs de la vessie urinaire

---
N2-AUTOINDEXEE
GOSPEL 3 prise en charge de la goutte par les médecins généralistes et rhumatologues libéraux en France au début du XXIe siècle. Comparaison aux recommandations EULAR 2006
Revue du Rhumatisme, Elsevier, 2018, 85 (2), pp.165-172
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01777714
Introduction: En 2006, des recommandations de prise en charge de la goutte ont été élaborées par l’EUropean League Against Rheumatism (EULAR). Le but de ce travail était de les comparer à la prise en charge par des médecins libéraux. Méthode
2018
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
français
Rhumatologues
Médecins
Goutte
Médecins généralistes
France
Libéralisme
Recommandations
Rhumatologues
médecins
goutte
médecins généralistes
gestion des soins aux patients
France
Counseling directif
adhésion aux directives

---
N3-AUTOINDEXEE
Typologie des arrêts cardiaques au regard des inégalités sociales et territoriales de santé en Ile-de-France : application au registre national des arrêts cardiaques (RéAC)
http://www.theses.fr/2018LIL2S025
Introduction : L'arrêt cardiaque (AC) est considéré comme un problème majeur de santé publique. Prévenir les arrêts cardiaques, les décès consécutifs et optimiser leur prise en charge sont les objectifs partagés à la fois par les professionnels de l’urgence et les décideurs des politiques de santé publique. A l’heure de la territorialisation prenant en compte les besoins des populations, très peu d’études ont été consacrées aux variations d’incidence induites par la localisation géographique des arrêts cardiaques et les caractéristiques socio-économiques des patients. L’objectif de cette thèse est d'identifier, à partir des données du registre national des arrêts cardiaques RéAC, dans les trois départements de la petite couronne d’Ile-de-France, des clusters de communes présentant une incidence élevée ou faible en matière d’arrêt cardiaque, puis de les caractériser à partir des facteurs socio-économiques qui peuvent leur être associés. Matériel et Méthodes : Nous avons étudié les données d’arrêt cardiaque des trois départements d’Ile-de-France composant la petite couronne francilienne. Nous avons ainsi travaillé sur un ensemble de 123 communes. Les données relatives aux arrêts cardiaques ont été extraites du registre français des arrêts cardiaques RéAC. Des données socioéconomiques ont été collectées pour chacune de ces communes auprès de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE). En termes de méthodes, nous avons eu recours à une double approche sur le plan statistique, combinant des méthodes bayésiennes afin d’étudier les variations géographiques d'incidence des arrêts cardiaques et des statistiques de scan en vue d’identifier des clusters de communes selon le niveau d’incidence des arrêts cardiaques. Enfin, nous avons caractérisé et comparé ces clusters de communes selon des facteurs socioéconomiques. Résultats : Nous avons inclus 3.414 arrêts cardiaques sur une période de deux ans, entre août 2013 et août 2015. De fortes variations géographiques - significatives - ont été observées parmi 123 municipalités : 34 présentaient un risque d'incidence élevé et 37 présentaient un risque faible. Les statistiques de scan ont permis d’identifier 7 clusters significatifs sur le plan de l’incidence des arrêts cardiaques, dont 3 clusters à faible incidence (le risque relatif variait de 0,23 à 0,54) et 4 clusters à forte incidence (avec un risque relatif de 1,43 à 2). Les clusters de municipalités ayant une incidence élevée d'AC se caractérisent par un statut socioéconomique inférieur à celui des autres (clusters d'incidence d’arrêt cardiaque faible ou normale). L'analyse a montré des relations statistiquement significatives entre les facteurs de défaveur sociale et une incidence élevée. Discussion : L’analyse des taux d’incidence standardisés et lissés dans la zone de la petite couronne parisienne révèle l’existence d’une forte hétérogénéité en termes d’incidence des arrêts cardiaques. L’utilisation des statistiques de scan nous a permis d’identifier 7 clusters significatifs, dont 4 de sur-incidence et 3 de sous-incidence. Ces résultats, les premiers en France sur cette thématique, confirment ceux déjà existants dans la littérature internationale montrant une hétérogénéité spatiale de l'incidence de l'arrêt cardiaque et l’importance de certains facteurs socio-économiques. Enfin, le recours aux statistiques de scan, différente des méthodes généralement utilisées, permet de mettre en évidence l'existence de zones à haut risque d’arrêt cardiaque [...]
2018
theses.fr
France
thèse ou mémoire
Paris
Applications
arrêt cardiaque
santé
France
France
français
Applications
France
socialisme
Inégalités
France
registres
arrêt cardiaque
Ile-de-France
France
enregistrements
Applications
facteurs socioéconomiques
France
enregistrements
répertoire

---
N3-AUTOINDEXEE
Couverture vaccinale contre la grippe saisonnière chez les femmes enceintes d’Ile-de-France en 2016-2017 et déterminants de non-vaccination
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02303771
Objectifs : les femmes enceintes font partie depuis 2012, des populations cibles pour la vaccination contre la grippe saisonnière, quelque soit le terme de la grossesse. En effet, le risque de forme grave et de décès est plus élevé chez les femmes enceintes que dans la population générale, même sans comorbidités. L’adhésion à cette recommandation semble faible mais la couverture vaccinale (CV) des femmes enceintes n’est pas connue. Notre objectif est d’évaluer la couverture vaccinale antigrippale 2016-2017 et les déterminants de non-vaccination chez la femme enceinte dans une région très peuplée de France. Méthodes : étude observationnelle, prospective, multicentrique durant la saison grippale 2016-2017 dans trois grandes maternités choisies au hasard en Ile de France. Les données ont été recueillies à l’aide d’un questionnaire remis au cours d’un entretien. Une analyse univariée et multivariée a été menée grâce au logiciel R, la variable d’intérêt principale étant « avoir été vaccinée pendant la grossesse ». Résultats : parmi les 317 femmes interrogées de manière aléatoire, 279 ont été incluses dans l’étude (soit un taux de réponse de 88%). Parmi celles-ci, 15% seulement étaient vaccinées contre la grippe saisonnière. L’absence de vaccination était significativement associée à la localisation géographique de la maternité de suivi, à un bas niveau scolaire, à l’absence d’information reçue sur la vaccination, à une mauvaise connaissance sur la grippe et du vaccin, à l’existence d’une hésitation vaccinale et à un parcours de soins inadapté. Conclusion : la couverture vaccinale antigrippale est très faible dans cette région. Les dernières recommandations du HSCP en 2012 et la communication faite sur les risques de la grippe chez les femmes enceintes n’ont semble-t-il pas eu d’impact sur la CV. Une meilleure information des patientes par les professionnels de santé et les autorités sanitaires ainsi que l’envoi d’un formulaire de remboursement dès la déclaration de grossesse pourraient être des solutions.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Ile-de-France
grippe humaine
vaccination
France
France
France
France
Vaccine
Fracture de Pouteau-Colles
Paris
Grippe
Fracture de fatigue
France
Vaccins
Vaccination
Couverture vaccinale
français
grippe
grossesse
vaccination
femmes enceintes
vaccination; médication préventive
grippe
France
vaccination

---
N3-AUTOINDEXEE
Quand les parents s'opposent à l'arrêt des traitements : questionnement éthique autour de la judiciarisation en réanimation pédiatrique : comparaison des modèles français, britannique et nord-américain
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02474759
La réanimation pédiatrique est une spécialité relativement récente. L’enthousiasme suscité par ses prouesses a progressivement laissé place à des interrogations éthiques. Les questions de limitation ou d’arrêt des traitements (LAT) sont devenues l’objet d’une réflexion quotidienne dans tous les services de réanimation pédiatrique. Au-delà de l’issue tragique qu’elles peuvent annoncer, ces mesures exposent au risque de désaccords voire de conflits entre les parents et l’équipe médicale et paramédicale, comme l’illustre l’histoire d’Henri. A partir du questionnement soulevé par ce cas clinique, trois modèles de processus décisionnels sont mis en perspective. Au sein du modèle français, le médecin est le décisionnaire légal, mais en pratique, il soumet sa décision à l’accord parental. Dans le modèle britannique, le médecin et les parents sont co-décisionnaires légaux, le juge devenant, si nécessaire, le décisionnaire suprême. Enfin, dans le modèle nord-américain, les parents sont les décisionnaires assumés. Ces situations conflictuelles ne sont donc pas abordées de la même façon selon les pays, ce qui met en lumière des législations mais également un état d’esprit différent. Le principe de l’intérêt supérieur de l’enfant est toutefois présent au sein des trois modèles, ce qui souligne à la fois la force, mais également l’ambiguïté de ce repère éthique et juridique.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Questions bioéthiques
français
parent
réanimation
Éthique
parents
Pédiatres
France
France
questions éthiques
France
pédiatrie
abstention thérapeutique
France
Arrêt de traitement
pédiatre
France
éthique

---
N3-AUTOINDEXEE
Les cancers chez l’enfant de moins de 15 ans en Île-de-France
http://www.ors-idf.org/index.php/fr/publications/61-pathologie/cancers/877-les-cancers-chez-l-enfant-de-moins-de-15-ans-en-ile-de-france
Les cancers chez les enfants constituent un problème de santé publique important. Chaque année en France métropolitaine, près de 1 800 nouveaux cas sont détectés chez des enfants de moins de 15 ans et près de 300 en décèdent. Malgré d’importants progrès thérapeutiques, la maladie et ses traitements ont des conséquences sur la qualité de vie et la santé ultérieures de ces enfants.
2018
false
false
false
false
ORS Ile-de-France
France
français
rapport
français
enfant
Enfant
France
Acanthocytose
Enfant
France
Enfant
Enfant
France
Ile-de-France
Paris
France
France
enfant
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Quelles sont les attentes des Médecins généralistes concernant leurs logiciels métiers en Île-de-France
http://www.sfmg.org/publications/les_theses/quelles_sont_les_attentes_des_medecins_generalistes_concernant_leurs_logiciels_metiers_en_ile-de-france.html
L’informatisation des dossiers médicaux patients en cabinet de médecine générale se poursuit, le praticien est de plus en plus dépendant de son logiciel métier (LSP). Qu’attendent vraiment les Médecins Généralistes d’Île de France de leur LSP ? Pour y répondre : une étude prospective observationnelle à l’aide d’un questionnaire quantitatif a été réalisé. Un taux de 30% de réponses a été obtenue représentant 287 praticiens inclus
2018
false
false
false
SFMG - Société Française de Médecine Générale
France
français
information scientifique et technique
attention
Médecins
attention
français
France
France
France
professions
Ile-de-France
Logiciel
France
logiciel
médecins généralistes
France
Paris
généralisé
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Estimation du nombre de blessés graves de la route, au sens MAIS3 , en Ile de France
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02109294
En termes de blessés de la route, la Commission Européenne demande dorénavant à ses États Membres d'estimer le nombre de blessés graves selon un critère médical, le MAIS3 (Maximum Abbreviated Injury Score). Le Registre du Rhône des victimes d'accidents de la circulation fournit directement ce critère, et permet par modélisations successives, basées sur la coexistence de ce Registre et des données des forces de l'ordre, d'estimer le nombre de blessés graves MAIS3 au niveau national. Il est ainsi estimé à 25 400 en 2016, au niveau national, et à 5000 en Ile de France. Les estimations sur l'Ile de France, et encore plus sur Paris, sont à lire avec prudence, car les pratiques d'enregistrement des forces de l'ordre, notamment de la préfecture de Police de Paris, peuvent différer de celles du Rhône. Il ressort un fort effectif de blessés graves des usagers de deux-roues motorisés, et un effectif important de blessés graves piétons et cyclistes.
2018
HAL Archives ouvertes
France
rapport
Respect
France
Paris
ESTIMA
France
français
France
estimateur
blessure
France
France
Ile-de-France
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Le programme GBG : première expérimentation en France d’un programme de développement des compétences psychosociales destinés aux enfants
Séminaire interne du SESSTIM
https://youtu.be/d-OUrzxnQjg
https://sesstim.univ-amu.fr/video-box/seminaire-interne-du-sesstim-catherine-reynaud-maurupt
Catherine Reynaud-Maurupt
2018
SESSTIM
France
matériel d'enseignement audio-visuel
aptitude
Développement de l'enfant
émigration et immigration
France
France
développement de l'enfant
Développement de l'enfant
médecin (médecine interne)
programmes
enfant
compétence
Compétence
facteur b du complément
mise au point de programmes
français
France
France
France
capacité mentale

---
N2-AUTOINDEXEE
De transporteurs à soigneurs ? Vers une segmentation du travail des ambulanciers privés français
http://journals.openedition.org/sdt/1736
Cet article propose une contribution à la sociologie du travail et à la sociologie des professions. L’auteure s’est livrée à une observation participante directe du quotidien des ambulanciers privés français dont le travail reste un angle mort des travaux sociologiques consacrés aux métiers de la santé. Au-delà des représentations sociales dominantes de l’ambulancier « transporteur », l’enquête révèle les multiples tâches de soins qu’il réalise et notamment, les soins techniques pratiqués dans le cadre de transports sanitaires d’urgence.
2018
false
false
false
France
français
Travail
France
travail
stade de la segmentation de l'oeuf
annelida
France
article de périodique
Ambulancier

---
N2-AUTOINDEXEE
L’émergence du patient-acteur dans la sécurité des soins en France : une revue narrative de la littérature entre sciences sociales et santé publique
https://www.cairn.info/revue-sante-publique-2018-1-p-73.htm
Depuis une quarantaine d’années, les patients sont incités à prendre leur part dans la prise en charge de leur maladie et sont appelés à participer à l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins. Ce phénomène invite à penser les conditions d’émergence de ce nouveau rôle de patient ainsi qu’à penser ses implications en matière de santé publique
2018
false
false
false
Cairn.info
France
français
article de périodique
revue de la littérature
France
Soins
Sécurité
Soins aux patients
Sécurité des patients
Patients
publications
Santé
Socialisme
Science
Santé publique
Littérature
Sciences sociales
la science dans la littérature
Narration
littérature de revue
France
soins
sécurité
soins aux patients
sécurité des patients
patients
publications
santé
socialisme
science
santé publique
littérature
sciences sociales
narration
littérature de revue comme sujet
Participation des patients
la médecine dans la littérature
revue de la littérature

---
N3-AUTOINDEXEE
Conditions de vie, état de santé et recours aux soins des femmes sans logement personnel hébergées en Ile-de-France
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01622157
Un corpus de recherches en sciences sociales et en santé publique menées principalement en Amérique du Nord depuis les années 1980 montre que l'absence de logement personnel a un effet délétère sur l'état de santé, physique et psychique des familles sans logement. En France, les études quantitatives sur la santé des femmes sans-domicile restaient exceptionnelles avant la réalisation de l'enquête ENFAMS conduite en Ile-de-France en 2013. A partir des données de cette enquête, nous avons montré que, bien qu’elles soient plus jeunes que les femmes en population générale, la santé des femmes sans logement est plus mauvaise, en particulier en ce qui concerne leur santé mentale et leur santé nutritionnelle
2017
false
false
false
TEL - Thèses en ligne
France
français
thèse ou mémoire
français
Soins de santé
France
état de santé
condition de vie
Modes de vie
soins
santé des femmes
Conditions de vie
logement
vie
Paris
prestations des soins de santé
France
caractéristiques de l'habitat
conditions sociales

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation de la prise en charge globale de l’insomnie chronique par les médecins généralistes français
http://www.sudoc.fr/22571664X
Il n’existe aucune étude sur les pratiques quotidiennes de prise en charge globale de l’insomnie chronique en France actuellement. L’objectif principal est de décrire si les médecins généralistes français ont les connaissances suffisantes pour poser le diagnostic d’insomnie chronique et si la prise en charge globale est en accord avec ce qui est actuellement recommandé.
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Médecins
Insomnie
Médecins généralistes
Insomnie chronique
France
médecins
maladie chronique
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
médecins généralistes
gestion des soins aux patients
France
adhésion aux directives
études d'évaluation comme sujet

---
N3-AUTOINDEXEE
Addiction, dépendance et drogues : étude de la mise en place de salle de consommation à moindre risque dans le monde et en France depuis 2016
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01662082
La thèse fait un état des lieux des SCMR ouvertes dans le monde depuis de nombreuses années, ainsi que l’ouverture récente des SCMR françaises afin d’examiner les bénéfices et risques de ces dernières.
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
Drogués
Comportement toxicomaniaque
France
Risque
consommation
collecte de données
usagers de drogues
troubles liés à une substance
Comportement toxicomaniaque
France
risque
centres de traitement de la toxicomanie
économie

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation de la qualité rédactionnelle de 110 ordonnances en Île-de-France en 2016
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01779456
Introduction : l’ordonnance a récemment évolué avec l’obligation de prescrire en dénomination commune internationale (DCI) depuis le 1er janvier 2015. Dans ce nouveau contexte, il nous a semblé intéressant d’évaluer la qualité rédactionnelle d’un échantillon d’ordonnances en 2016. Objectif : l’objectif principal est l’analyse descriptive de la qualité rédactionnelle des ordonnances : respect du cadre légal et lisibilité. L’objectif secondaire est d’étudier l’association entre la hiérarchisation des médicaments sur l’ordonnance et l’observance évaluée par médicament.
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
ordonnances
Paris
Évaluation qualitative
Fracture de Pouteau-Colles
France
France
qualitatif
français
France
études d'évaluation comme sujet
Adénome festonné
France
Ile-de-France
France
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Etat des lieux du télé-AVC en France en 2016
http://www.sudoc.fr/201693984
L’objectif de l’étude était de décrire et évaluer la politique de santé pour le déploiement du télé-AVC en France jusqu’en 2016.
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
France
France
cathétérisme veineux central
télévision
accident vasculaire cérébral
télémédecine

---
N2-TITRE
Etude épidémiologique des troubles du sommeil en lien avec le travail en horaires atypiques chez 2622 pâtissiers et pâtissières en France
http://www.sudoc.fr/223507814
La plupart des études traitant du travail de nuit ou posté concernent les professionnels de santé, de la route ou de grosses entreprises et peu les professionnels de petites entreprises de service ou de restauration. Le but de notre étude était de caractériser les habitudes et troubles du sommeil en lien avec le travail en horaires atypiques chez les artisans pâtissiers (producteurs ou vendeurs) français
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Études épidémiologiques
Travail
Sommeil
Troubles du sommeil
Épidémiologistes
Épidémiologie
France
études épidémiologiques
travail
sommeil
Troubles de la veille et du sommeil
Épidémiologistes
épidémiologie
collecte de données
France
pâtissier

---
N3-AUTOINDEXEE
Motivations des remplaçants en médecine générale, d’Ile-de-France, à poursuivre les remplacements
http://www.bichat-larib.com/publications/publications.dmg.php?phase=affichage_documents&numero_publication=1576
Cette thèse tentera donc de répondre à cette même question, à savoir ce qui motive les médecins remplaçants en médecine générale à le rester, en s’appuyant sur une population de médecins généralistes remplaçants plus importante et issue des milieux libéral et salarié.
2017
false
false
false
DMG Paris Diderot - Département de médecine générale de l'Université Paris Diderot
France
français
thèse ou mémoire
médecins généralistes
Remplacement professionnel
France
médecine générale
motivation
français
motivation diminuée
généralisé
motivation
Paris
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Constituer une Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS) en Île-de-France Guide pratique
https://www.iledefrance.ars.sante.fr/constituer-une-cpts-en-ile-de-france-guide-pratique-0
L’ARS Île-de-France publie un guide pour accompagner et soutenir les initiatives des professionnels jusqu’à leur concrétisation. Il réunit des informations pratiques et des fiches méthodologiques pour aider à la rédaction du projet de santé ou bâtir les modalités d’organisation et de fonctionnement d’une CPTS.
2017
false
false
false
ARS Île-de-France
France
français
guide
Santé
professionnel
français
France
Paris
Communauté
personnel de santé
précis
santé
France
caractéristiques de l'habitat
précis

---
N3-AUTOINDEXEE
Bilan de la surveillance sanitaire à l’occasion de la COP21 en Île-de-France en 2015
https://www.santepubliquefrance.fr/docs/bilan-de-la-surveillance-sanitaire-a-l-occasion-de-la-cop21-en-ile-de-france-en-2015
La France a accueilli du 30 novembre au 12 décembre 2015 la 21e Conférence des parties (COP21) sur les changements climatiques. La conférence s’est tenue principalement sur le site du parc des expositions de Paris-Le Bourget, dans le département de Seine Saint-Denis. La mission COP21 prévoyait que chaque recours aux soins effectué dans le cadre du dispositif sanitaire (établi sur la base du cahier des charges de l’ONU) fasse l’objet d’un enregistrement et que les interventions des équipes sanitaires soient traçables. La couverture sanitaire articulait un dispositif sanitaire d’urgence (Samu et Smur) et un dispositif prévisionnel de secours. L’Agence Régionale de Santé d’Île-de-France a sollicité la Cellule d’intervention en région (Cire) Île-de-France pour analyser quotidiennement les interventions prises en charge et estimer l’impact sanitaire de la conférence sur l’offre de soins et de secours. La surveillance sanitaire a été effectuée à partir d’un système d’information unique, recueillant à la fois l’activité des secouristes et des Samu sur le site de la COP21. Ce dispositif a permis d’identifier 1 238 visites (avec un motif de consultation majoritairement bénin) correspondant à 1 102 consultants et 34 transports médicalisés ont été notifiés. Si la surveillance sanitaire permet d’identifier les situations à risques ou nécessitant une action, les modalités de prises en charge spécifiques à cet événement impliquaient une charge de travail importante de recueil pour les secouristes et le Samu. Les objectifs attendus d’un système d’information commun aux secouristes et aux médecins urgentistes doivent être précisés au regard des motifs de recours habituellement observés.
2017
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
rapport
enquêtes de santé
Paris
français
France
Bilan
France
États financiers

---
N2-AUTOINDEXEE
Pollution particulaire et mortalité en Île-de-France
http://www.ors-idf.org/index.php/fr/publications/11-environnement-et-sante/air-exterieur/852-pollution-particulaire-et-mortalite-en-ile-de-france
En 20 ans, les niveaux de particules ont fortement diminué. Cette étude, menée dans le cadre du programme Erpurs, évalue une éventuelle modification du risque de décès lié l’exposition à court terme à la pollution de l’air, mesurée à partir de l’indice de fumées noires. Parmi les résultats marquants : - Depuis le début des années 90, les niveaux de fumées noires ont été divisés par près de deux tiers. La nature des rejets a été profondément modifiée, avec une nette augmentation de la contribution du trafic routier aux émissions de particules issues de la combustion. - Les analyses n’ont pas permis de détecter une éventuelle modification du risque sanitaire ; pour une élévation à court terme du niveau de polluant, le risque est toujours présent et de même intensité. - Grâce à l’amélioration de la qualité de l’air, le pourcentage de décès précipités du fait de l’exposition à court terme aux particules carbonées a diminué de près de deux tiers en près de 20 ans.
2017
false
false
false
ORS Ile-de-France
France
français
rapport
mortalité
Paris
pollution
français
France
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Accidents touchant des piétons adolescents âgés de 10 à 15 ans en France métropolitaine : une investigation sur 124 cas - In : Carnets d'accidentologie, 2017, 2017, pp.23-50
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01657887
Cet article rend compte d'une investigation sur les processus mis en jeu dans les accidents touchant des piétons adolescents âgés de 10 à 15 ans en France, reposant sur l'analyse approfondie de 124 cas.
2017
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
français
article de périodique
Adolescent
Piétons
Accidents
France
adolescent
Piétons
accidents
personnel de recherche
France
Accidents de la route

---
N2-AUTOINDEXEE
Revue de littérature sur les risques et les avantages sur la santé, réels et perçus, de la pratique des modes actifs - IFSTTAR - Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux. 2017, 85p
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01652707
Notre présente étude, intégrée au 3e plan national santé-environnement (PNSE 3) vise à mobiliser l'ensemble des connaissances sur la question de la perception des avantages et des risques liés à la pratique des modes actifs. Cette analyse doit permettre, comme le suggère le titre de l'action 2.5, de 'faire le lien entre le bilan bénéfices/risques perçu par les usagers et l'attractivité des mobilités actives'. Pour cela nous avons mobilisé les travaux, présents dans la littérature internationale, relatifs aux risques et aux avantages, réels comme perçus. Cela doit nous permettre de faire le bilan des acquis sur ces questions pour combler les manques. De cette revue de littérature doit naître un questionnaire, joint en annexe, qui tentera d'aborder les champs d'études à explorer.
2017
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
français
rapport
littérature de revue
revue de la littérature
Santé
Risque
Littérature
Transports
Technologie
Science
France
Instituts
Réseau
Réseaux de transports
littérature de revue comme sujet
santé
produits dangereux
risque
littérature
transports
technologie
science
France
réseau
Réseaux de transports
marche à pied
cyclisme
Accidents de la route
revue de la littérature
académies et instituts

---
N3-AUTOINDEXEE
Les interruptions volontaires de grossesse en Île de France. Quatre ans de suivi régional de 2012 à 2015
http://www.ors-idf.org/index.php/fr/publications/55-groupes-de-population/femmes/838-les-interruptions-volontaires-de-grossesse-en-ile-de-france-quatre-ans-de-suivi-regional-de-2012-a-2015
L’Île-de-France se situe au 3e rang des régions de métropole pour le recours à l’IVG.À travers ces quatre ans de suivi régional, l’Observatoire régional de santé (ORS) propose un suivi d’indicateurs à l’échelle infra-régionale. Parmi les résultats marquants : En 2015, un peu plus de 50 000 recours à l’IVG pour des Franciliennes soit un taux de 17,1‰ femmes en âge de procréer. Ces taux varient selon les départements de 13,5 ‰ dans les Yvelines à 22,4 ‰ en Seine-Saint-Denis, Près de trois quarts des IVG réalisées dans le département de domicile avec des écarts importants selon les départements, de 86,5 % à Paris à 58,9% pour le Val-de-Marne, Une offre hospitalière en diminution et une augmentation de l’offre « en ville ».
2017
false
false
false
ORS Ile-de-France
France
français
rapport
Surveillance prénatale
grossesse
femmes enceintes
avortement provoqué
quatre
interruption volontaire de grossesse
grossesse
Interruption volontaire de grossesse
volontaires sains
grossesse
français
dû à
Paris
régional
France
interruption légale de grossesse
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude de la couverture vaccinale contre HPV et des facteurs associés au statut vaccinal dans une population d’adolescentes d’Ile-de-France
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01760444
Les papillomavirus humains (HPV) sont responsables de tous les cancers du col utérin. Deux vaccins sont disponibles et recommandés en France depuis 2007 chez les adolescentes à partir de l’âge de 11 ans protégeant contre 70% des cancers du col utérin. La couverture vaccinale contre HPV en France est cependant très faible. Dans cette enquête de questionnaires remis aux parents d’adolescentes consultant dans un service d’accueil des urgences ou en consultation de pédiatrie générale dans un hôpital d’Ile-de-France, nous avons étudié la couverture vaccinale dans cette population et analysé les facteurs associés au statut vaccinal pour le vaccin HPV
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
Couverture vaccinale
français
France
adolescent
population
Paris
facteur
France
statuts
Adolescent
vaccination; médication préventive
Adolescentes
adolescence
France
autre maladie virale; maladie virale non classée ailleurs
Adolescent
France
collecte de données
Ile-de-France
France
France

---
N2-TITRE
La dermatite de contact des mains et des avant-bras d’origine professionnelle liée aux huiles, aux graisses et aux fluides d’usinage industriels : étude du devenir médical et socio-professionnel de 60 patients des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Île-de-France
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01614923
Les huiles, fluides et graisses d’usinage industriels sont principalement responsables, sur le plan dermatologique, de dermatites de contact professionnelles (DCP). Notre objectif était de décrire le devenir médical et socio-professionnel de patients atteints de DCP allergique et irritative, en lien avec une exposition à ces produits. L’objectif secondaire était d’identifier d’éventuels facteurs associés à une guérison et à un maintien dans l’emploi
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
Paris
eczéma professionnel
état pré-
médical
main
dermatite de contact
avant-bras
graisse
huiles
dermatite professionnelle
professionnel
français
patients
a comme patient
enseignement médical
régional
matières grasses
France
France

---
N2-TITRE
Influence du SASPAS sur la perception du stress au travail par les jeunes médecins français 1 an et 5 ans après la fin de leur internat
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01630378
l’internat de médecine générale comporte un stage obligatoire de 6 mois en cabinet de ville et le SASPAS actuellement non disponible pour tous les internes par manque de maîtres de stage. Des études ont montré une diminution du stre