CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : fièvre hémorragique à virus ebola;

Synonyme CISMeF : fièvre à virus Ebola; fièvre Ebola;

Acronyme CISMeF : MVE; FHE; EHF;

Synonyme MeSH : Maladie à virus Ebola; Fièvre hémorragique d'Ebola;

Définition MeSH INSERM : Fièvre hémorragique, très souvent mortelle, due au virus Ebola et ressemblant à la maladie de Marburg. Elle a été observée la première fois au Soudan ainsi que dans les régions du nord-ouest de l'ancien Zaïre. Le réservoir naturel et le mode de transmission sont inconnus. Les infections secondaires se font par contact direct avec du sang contaminé ou des sécrétions corporelles. (Extr. Dorland, 28th ed);

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Numéro spécial Ebola
http://www.ecole-valdegrace.sante.defense.gouv.fr/mediatheque/la-revue-medecine-armees/medecine-armees-2016/medecine-et-armees-avril-2016-n-2-special-ebola
Présentation clinique, aspects pronostiques et principes thérapeutiques de la maladie à virus Ebola : l’essentiel pour le clinicien. La fièvre hémorragique à virus Ebola : généralités sur le virus et rôle d’une unité militaire de recherche en virologie au cours d’une épidémie. Transport aérien des patients hautement contagieux- expérience de la maladie à virus Ebola. Transport préhospitalier de patients cas possibles ou confirmés de maladie à virus Ebola. Expérience de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris. Préparation d’un service d’urgence à l’accueil d’un patient suspect de maladie à virus Ebola : : expérience de l’Hôpital d’instruction des armées Bégin. Prise en charge de cas confirmés de maladie à virus Ebola à l’hôpital d’instruction des armées Bégin : l’aboutissement d’une préparation multidisciplinaire. Maladie à virus Ebola en Guinée : évolution de l’épidémie de son émergence en décembre 2013 à novembre 2015. Conception, déploiement, architecture et fonctionnement du Centre de traitement des soignants. Les enjeux de la formation du personnel du Centre de traitement des soignants. Le laboratoire du Centre de traitement des soignants. Défaillances d’organes au cours de la maladie à virus Ebola : étude rétrospective au Centre de traitement des soignants de Conakry. Prise en compte des aspects psychologique et transculturels des patients atteints ou suspects de maladie à virus Ebola admis au Centre de traitement des soignants de Conakry (Guinée) janvier-juillet 2015. Épidémie de maladie à virus Ebola en Guinée Conakry : suivi du personnel militaire de retour de mission au Centre de traitement des soignants de mars à octobre 2015. Témoignage.
2016
false
false
false
Médecine et Armées
France
français
article de périodique
fièvre hémorragique à virus ebola

---
Procédure de prise en charge des appels pour suspicion de fièvre a virus Ebola (FVE)
http://www.sfmu.org/documents/consensus/PPC_Ebola_SUdF_SFMU.pdf
fièvre
Fièvre
Virus
appellation
gestion des soins aux patients
fièvre hémorragique à virus ebola
virus d'ebola
Procédures
charge virale
procédure
fièvre

---
N1-VALIDE
Conduite à tenir face au risque de résurgence virale chez des patients considérés guéris de maladie à virus Ebola (MVE) et à la prise en charge de leurs contacts
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=546
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20160314_ebolaconduiteresurgencevirale.pdf
recommandations sur le suivi clinique et la prévention de la transmission sexuelle chez les survivants de MVE, ainsi que sur les précautions à mettre en place en cas d’actes considérés comme à risque (chirurgie touchant un tissu susceptible de contenir du virus) ou sur les stratégies thérapeutiques
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
fièvre hémorragique à virus ebola
ebolavirus
évaluation des risques
prise en charge de la maladie
récidive
survivants

---
N1-VALIDE
Humanitaire: la fin des illusions? 2/4 Ebola : l’ennemi invisible - Culturesmonde
http://www.franceculture.fr/emissions/culturesmonde/humanitaire-la-fin-des-illusions-24-ebola-lennemi-invisible
Malgré les annonces successives de la fin de l’épidémie d’Ebola, deux nouveaux cas ont été détectés en Sierra Leone ce mois-ci. Quelles leçons peut-on tirer de la prise en charge des malades, notamment par les ONG ?
2016
false
false
false
France Culture
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
émission radiophonique
organismes
prise en charge de la maladie

---
N1-VALIDE
Ebola - La fin du cauchemar ?
http://alternatives-humanitaires.org/fr/2016/01/09/1er-numero/
Les leçons d’Ebola Ebola : passé, présent et futur La réponse à l'épidémie d'Ebola : négligence, improvisation et autoritarisme Récit d’une mission pas comme les autres au Liberia Ebola en Guinée: un révélateur des forces et faiblesses Rompre les chaînes de transmission du virus Ebola : l’histoire d’un déploiement en Sierra Leone Recherche sur Ebola : une rencontre entre science et humanitaire
2016
false
false
false
Alternatives Humanitaires
France
français
article de périodique
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-SUPERVISEE
Ebola
Informations pour les citoyens et les professionnels de santé en Belgique
http://www.info-ebola.be/
Situation actuelle, Conseil de voyage, Questions fréquentes, Information pour les professionnels, Que fait l’Institut de Médecine Tropicale? Que font les autorités sanitaires ? Informations supplémentaires
false
true
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
France
français
information scientifique et technique
information patient et grand public
fièvre hémorragique à virus ebola
ebolavirus
voyage
médecine tropicale
Belgique

---
N1-VALIDE
Ebola : le point au crépuscule d’une épidémie inattendue
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-470/Ebola-le-point-au-crepuscule-d-une-epidemie-inattendue
La maladie à virus Ebola sévissant actuellement en Afrique de l’Ouest a fait près de 10 000 morts en une année. 24 patients ont été rapatriés en Europe ou aux Etats-Unis. Un médecin infecté sur le terrain au cours d’une mission humanitaire a été pris en charge aux Hôpitaux universitaires de Genève à la fin de l’année 2014. Cette revue a pour but de faire le point sur l’épidémiologie actuelle, d’exposer les principales caractéristiques virologiques, physiopathologiques, cliniques et diagnostiques de la maladie, et d’aborder les possibilités thérapeutiques. Bien que les derniers rapports épidémiologiques soient rassurants, l’épidémie n’est pas encore sous contrôle. Le développement d’un vaccin efficace et sûr reste nécessaire pour éviter une nouvelle crise humanitaire d’une telle ampleur.
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
ebolavirus
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
antiviraux

---
N1-SUPERVISEE
Fièvre hémorragique Ébola
http://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/maladies/maladie-a-virus-ebola
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré que l’éclosion de la maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest est une urgence de santé publique qui exige une réponse internationale coordonnée afin de la contrôler et d’en prévenir la propagation. De nouveaux cas d’Ebola et des décès attribuables au virus continuent d’être signalés en Guinée et en Sierra Leone. D’autres signalements seront sans doute effectués. Le 9 mai, l’OMS a déclaré la fin de l’éclosion de la maladie à virus Ébola au Libéria.
2015
false
false
false
Voyage.gc.ca - Affaires étrangères et Commerce international Canada
Canada
fièvre hémorragique à virus ebola
médecine des voyages
Afrique de l'Ouest
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
information patient et grand public
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-SUPERVISEE
Maladie à virus Ebola : informations à destination des professionnels de santé
http://social-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/ebola/article/professionnels-de-sante
Le risque de survenue en France d’un cas de maladie à virus Ebola importé d’Afrique devenant symptomatique dans les trois semaines qui suivent le retour est jugé faible mais ne peut être totalement exclu. L’existence d’une épidémie dans une zone géographique identifiée ne doit cependant pas faire oublier que d’autres pathologies infectieuses fébriles peuvent se déclarer au retour, avec une probabilité supérieure à celle de la maladie à virus Ebola.
2015
false
false
false
false
Ministère de la Santé et des Sports - France
France
français
information scientifique et technique
médecine des voyages
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-SUPERVISEE
Fièvre hémorragique virale (FHV) à virus Ebola
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Fievre-hemorragique-virale-FHV-a-virus-Ebola
Le virus Ebola n’est pas naturellement présent en Europe. A ce jour, trois personnes ont été infectés en dehors du continent africain en Espagne (1) et aux Etats-Unis (2) dans les suites de prise en charge de patients infectés en Afrique de l’Ouest. Les personnes infectées ne peuvent pas transmettre le virus avant le début des symptômes.
2015
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
information scientifique et technique
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
épidémiosurveillance
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-SUPERVISEE
Fièvre à virus Ebola
http://medecinetropicale.free.fr/cours/ebola.pdf
La Maladie à virus Ebola (MVE), appelée autrefois Fièvre Hémorragique à virus Ebola, est, avec la Fièvre Hémorragique de Marburg, une fièvre hémorragique due à un filovirus. Ce sont des maladies nosocomiales par contact interhumain, notamment lors de transmission inter-familiale et inter hospitalière. La FH de Marburg et la Maladie à virus Ebola sont des armes biologiques potentielles de catégorie A.
2015
false
false
false
Médecine tropicale - Diplôme de Médecine Tropicale des Pays de l'Océan Indien
France
français
cours
médecine tropicale
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
flambées de maladies

---
N1-SUPERVISEE
Travailleuses enceintes ou qui allaitent en milieu de soins : risque de maladie à virus Ebola et recommandations sur les mesures de prévention
https://www.inspq.qc.ca/publications/1928
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1928_Travailleuses_Enceintes_Ebola.pdf
Depuis mars 2014, une importante épidémie de maladie à virus Ebola, sévit en Afrique de l’Ouest. Bien que le risque d’importation de la maladie soit faible, il ne peut pas être exclu. Les recommandations formulées dans le présent document constituent un avis d’experts, fondé sur les connaissances actuelles au sujet du risque encouru par les femmes enceintes atteintes de la maladie à virus Ebola.
2015
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
fièvre hémorragique à virus ebola
personnel de santé
fièvre hémorragique à virus ebola
grossesse
Québec
recommandation professionnelle
allaitement maternel

---
N1-SUPERVISEE
Maladie à virus Ebola - Nettoyage et désinfection des surfaces
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=478
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20150114_ebolanettoyagedesinfecsurface.pdf
Les Filovirus, dont le virus Ebola, ont une survie dans l’environnement et les surfaces inertes qui peut durer plusieurs jours avec une décroissance progressive spontanée du niveau de contamination. Le Haut Conseil de la santé publique émet des recommandations concernant les stratégies de bionettoyage et la nature des produits désinfectants pouvant être utilisés pour nettoyer et désinfecter des surfaces potentiellement contaminées par du virus Ebola. Il précise leurs modalités d’utilisation en termes de concentration, de durée et de procédures d’application.
2015
false
true
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation professionnelle
recommandation de santé publique
ebolavirus
infection croisée
établissements de santé
désinfectant
surface
fièvre hémorragique à virus ebola
désinfection

---
N1-SUPERVISEE
Maladie à virus Ebola : Anticipation de l’impact sur le territoire national
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=479
L’épidémie de maladie à virus Ebola (MVE) dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest présente un risque d’importation sur le territoire national. Afin d’anticiper au mieux l’évolution et l’impact de cette épidémie en France, le HCSP a pris en compte l’épidémiologie des MVE, l’organisation de la réponse à cette crise sanitaire tant au niveau international que national, et les retours d’expérience des établissements de santé de référence habilités (ESRH) ayant pris en charge des « cas possibles » ou « confirmés ». Il a identifié plusieurs situations de prise en charge avec des impacts différents sur le dispositif actuel. Le HCSP estime qu’actuellement à l’échelle nationale, le dispositif de prise en charge prévu n’est pas saturé mais qu’à l’échelle des différents territoires, il pourrait être mis en difficulté notamment si plusieurs « cas possibles » devaient être gérés concomitamment dans un même établissement de santé de référence habilité ou dans une situation de cas groupés à partir d’un cas index diagnostiqué trop tardivement. Le HCSP recommande entre autres un dénombrement et un suivi des intervenants français dans les pays touchés, un renforcement de la communication publique, la prise en compte du risque auprès des acteurs de premier recours en dehors de l’hôpital, la mise à disposition des ESRH du diagnostic virologique de MVE reposant sur une technique de qualité et adaptée à la situation épidémiologique. Ces données sont susceptibles d’évoluer en fonction des connaissances et de la situation épidémiologique.
2015
false
true
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
information scientifique et technique
Afrique de l'Ouest
France
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-SUPERVISEE
Comparaison des différentes façons d'administrer des liquides aux patients qui ne peuvent pas boire suffisamment, tels que les patients atteints de la maladie à virus Ebola
http://www.cochrane.org/fr/CD011386/comparaison-des-differentes-facons-dadministrer-des-liquides-aux-patients-qui-ne-peuvent-pas-boire-suffisamment-tels-que-les-patients-atteints-de-la-maladie-a-virus-ebola
La déshydratation est une cause importante de décès chez les patients atteints de la maladie à virus Ebola (MVE). L'administration de liquides par voie parentérale est souvent nécessaire chez les patients dont les besoins en liquide excèdent leur prise orale. La voie intraveineuse périphérique est la méthode d'abord parentéral la plus couramment utilisée, mais l'insertion et le maintien d'une ligne intraveineuse peuvent être difficiles dans le contexte de la MVE. Par conséquent, il est important de considérer les avantages et les inconvénients de différentes voies d'abord parentéral (par exemple, intraveineuse, intra-osseuse, sous-cutanée et intrapéritonéale).
2015
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
déshydratation
fièvre hémorragique à virus ebola
traitement par apport liquidien
résultat thérapeutique
perfusions parentérales
résumé ou synthèse en français
étude comparative

---
N1-SUPERVISEE
Maladie à virus Ebola (MVE) et santé au travail
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/pages-article/ArticleRST.html?refINRS=RST.TP%2021
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/dms/dmt/ArticleDMT/MiseAuPoint/TI-RST-TP-21/tp21.pdf
Depuis mars 2014, une épidémie de maladie à virus Ebola (MVE) touche plusieurs pays de l'Afrique de l'Ouest. La circulation du virus en dehors des pays où sévit l'épidémie est exceptionnelle. Le virus Ebola n'est pas naturellement présent en Europe. Seuls les sujets symptomatiques sont contagieux. Les personnes les plus à risque de contracter la maladie sont celles qui prennent soin d'un malade symptomatique, qu'il s'agisse des soignants ou de l'entourage proche. En France, un plan national de prévention et de lutte maladie à virus Ebola a été rendu public le 24 novembre 2014. La prévention de la transmission du virus Ebola repose sur la détection et le signalement précoces des cas, leur isolement et leur prise en charge dans des hôpitaux spécialisés, par des soignants correctement protégés.
2015
false
true
false
RST - Références en Santé au Travail
France
français
article de périodique
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
exposition professionnelle
notification des maladies à déclaration obligatoire
France
santé au travail
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola : Conduite à tenir en cas de décès d’un patient en France
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=502
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20150423_ebolaconduitenirdecespatientFr.pdf
Le virus Ebola peut être transmis post-mortem, le corps d’un malade décédé infecté par ce virus constitue donc un risque de transmission important s’il est manipulé sans protection. Une fiche de recommandations ayant pour objectif de fournir des éléments techniques pour la manipulation et le transport sécurisés des corps de personnes infectées par le virus Ebola a été élaborée par la Direction générale de la santé. Ces recommandations sont destinées aux établissements de santé, aux sociétés de pompes funèbres et à tout autre acteur pouvant intervenir lors de ces opérations. Le HCSP propose quelques ajustements et valide cette fiche de recommandations qui aborde également des aspects éthiques. Il précise que ces recommandations ne s’appliquent que si le patient atteint de maladie à virus Ebola est décédé dans un établissement de santé de référence habilité (ESRH)
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
mort
recommandation
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse

---
N3-AUTOINDEXEE
Procédure de prise en charge des appels pour suspicion de fièvre à virus Ebola (FVE)
http://www.sfmu.org/upload/consensus/infections/ppc_ebola_sudf_sfmu.pdf
2015
false
false
false
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
France
français
recommandation professionnelle
charge virale
fièvre
fièvre hémorragique à virus ebola
gestion des soins aux patients
Procédures
méthodes
appellation
Fièvre
procédure
fièvre
virus d'ebola
Virus
fièvre
virus

---
N1-SUPERVISEE
Maladie à virus Ebola : Mesures de protection et de suivi des professionnels de santé en Afrique de l’Ouest
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=510
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20150520_ebolaprotectionprosafriqueouest.pdf
Dans le cadre du déploiement des centres de traitement Ebola en Afrique de l’Ouest, des professionnels de santé (volontaires de la Croix-rouge française et réservistes sanitaires) sont exposés à des patients atteints de maladie à virus Ebola. Le HCSP est interrogé d’une part sur les mesures de protection pour le personnel Croix-rouge et d’autre part sur l’évaluation du risque d’exposition des professionnels ayant travaillé dans un centre de traitement et aux modalités de leur suivi.
2015
false
true
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
infection croisée
fièvre hémorragique à virus ebola
Afrique de l'Ouest
personnel de santé

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola. Stratégie de classement des patients « cas suspects »
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=516
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20150708_ebolaclassementpatientscasuspect.pdf
Le Haut Conseil de la santé publique rappelle la définition des cas de maladie à virus Ebola – suspect, possible, confirmé, exclu – et les modalités de diagnostic biologique de maladie à virus Ebola. Il a pris en considération les données de surveillance épidémiologique en Afrique de l’Ouest, l’expérience de la gestion des cas « suspects » et « possibles » en France et les spécificités de prise en charge des deux grands types de patients susceptibles de constituer des cas « suspects » : les personnes migrantes originaires d’Afrique de l’Ouest et les personnels français revenant de mission. Le HCSP a également pris en compte les données concernant le test de diagnostic rapide « Altona ».
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
recommandation pour la pratique clinique
V02.9 - sujet suspect ou porteur d'autres infections precisees
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola (EVD)
http://www.who.int/csr/disease/ebola/fr/
http://www.who.int/entity/ith/updates/20140421/fr/index.html
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs103/fr/index.html
http://www.who.int/entity/csr/disease/ebola/faq-ebola/fr/index.html
Information aux voyageurs Recommandations de l'OMS sur le risque d'infection pour les voyageurs Maladie à virus Ebola Principaux repères sur la maladie, symptômes, transmission, prévention Questions-réponses sur la maladie à virus Ebola Réponses aux questions les plus fréquentes
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
voyage
médecine des voyages
information patient et grand public
recommandation de santé publique
fièvre hémorragique à virus ebola
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
L'épidémie d'Ebola
http://www.rfi.fr/emission/20140401-1-epidemie-ebola/
La Guinée est confrontée à une forte épidémie d'Ébola qui a causé, d'après le Ministère guinéen de la santé, 78 morts sur 122 cas recensés. Apparu pour la première fois en 1976, lors de deux épidémies simultanées au Soudan et au Congo, le virus Ebola a pour la première fois atteint la capitale guinéenne. Que sait-on de cette épidémie ? Quelles précautions prendre pour s'en protéger ? Où en est la recherche contre ce virus ?
2014
false
N
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
ebolavirus
fièvre hémorragique à virus ebola
émission radiophonique
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Virus Ebola
Médecine thérapeutique / Pédiatrie - Volume 17, numéro 4, Octobre-Novembre-Décembre 2014
http://www.jle.com/fr/revues/mtp/e-docs/virus_ebola_303499/article.phtml
L’épidémie qui frappe l’Afrique de l’Ouest en 2014 est l’une des plus importantes qu’ait provoquée le virus Ebola depuis sa découverte en 1976. Cette zoonose est responsable d’un taux de létalité élevé (70 %). La transmission interhumaine est possible uniquement par contact avec les liquides biologiques humains lorsque les signes cliniques sont présents, en particulier la fièvre. Les manifestations cliniques au début sont comparables à un banal syndrome grippal, accompagné de diarrhée et vomissements, évoluant rapidement vers un tableau hémorragique dans un contexte de défaillance polyviscérale. Il n’existe actuellement aucun traitement spécifique validé. Plusieurs molécules sont en cours d’évaluation. Cependant, la meilleure solution pour stopper cette épidémie serait une campagne de vaccination à large échelle
2014
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola : Équipements de protection individuels
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=472
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20141209_Ebolaequipementsprotecindiv.pdf
Le Haut Conseil de la santé publique émet des recommandations en termes d’organisation générale au sein des établissements de santé, de prise en charge de patients suspects, possibles ou confirmés de maladie à virus Ebola (MVE), de choix et de gestion des équipements de protection individuels (EPI). Il précise la composition et le type d’EPI à utiliser en fonction de la situation clinique présentée par le patient et du parcours de soins.
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
lutte contre l'infection
dispositifs de protection
lutte contre l'infection
recommandation professionnelle
prise en charge de la maladie
exposition professionnelle
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
vêtements de protection
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Groupe de travail d'experts en prévention et en contrôle des infections : Conseils relatifs aux mesures de prévention et de contrôle pour la maladie à virus Ebola dans les milieux de soins
http://www.phac-aspc.gc.ca/id-mi/vhf-fvh/ebola-ipc-pci-fra.php
Le présent document a pour objet de fournir de l’information contextuelle et des conseils sur ce que le niveau minimum des mesures de contrôle des infections devrait être. Ceci est fondé sur la revue des preuves scientifiques disponible. Ces conseils ont informés la déclaration sur les mesures de PCI développée par l’ASPC. Ce document s’adresse aux professionnels de la PCI, aux professionnels de la santé et de la sécurité au travail (SST), aux organismes de soins de santé et aux fournisseurs de soins de santé chargés d'offrir une formation en PCI aux travailleurs de la santé (TS). Ces conseils sont destinées aux établissements de soins de santé où il existe une possibilité de contact avec un patient symptomatique soupçonné d'être infecté (personne faisant l’objet d’une enquête ou cas probable) ou encore chez qui la maladie a été confirmée.
2014
false
false
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
exposition professionnelle
évaluation des risques
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
lutte contre l'infection
dispositifs de protection
vêtements de protection
information scientifique et technique

---
N3-AUTOINDEXEE
Maladie à virus Ebola : mesures de prévention et de contrôle pour les hôpitaux - Mise à jour du 3 décembre 2014
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1925_Ebola_Prevention_Controle_Decembre2014.pdf
2014
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
France
français
rapport
contrôlé
maladie à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
hôpital
Mesures
Maladie
Virus
célécoxib
le jour
hôpitaux

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola : recommandations en cas d’accident d’exposition au sang ou au virus
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=467
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20141204_Ebolarecoaccidexpsangvirus.pdf
Dans cet avis, le Haut Conseil de la santé publique émet des recommandations quant à la prise en charge des personnels de santé en milieu de soins victimes d’un accident d’exposition au sang (AES) ou d’accident d’exposition au virus (AEV), lors de la prise en charge d’un patient confirmé de maladie à virus Ebola (MVE).
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
ebolavirus
fièvre hémorragique à virus ebola
recommandation pour la pratique clinique
recommandation de santé publique
pathogènes transmissibles par le sang
évaluation des risques
prophylaxie après exposition
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-VALIDE
Conduite à tenir concernant la transmission du virus Ebola après guérison clinique, par les liquides biologiques et notamment par voie sexuelle
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=466
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20141118_ebolaconduiteapresguerison.pdf
Le Haut Conseil de la santé publique a pris en compte les données sur la persistance du virus dans les différents fluides biologiques et dans l’environnement, ainsi que les retours d’expérience des cas rapatriés et guéris au décours de l’épidémie actuelle. Il émet des recommandations pour la levée de l’isolement des personnes guéries, et sur la conduite à tenir durant la période de convalescence en ce qui concerne les relations sexuelles, l’allaitement maternel, certains types de soins et l’élimination des objets potentiellement contaminés.
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
ebolavirus
fièvre hémorragique à virus ebola
recommandation de santé publique
liquides biologiques

---
N2-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir pour assurer la gestion des DASRI, Excreta, fluides biologiques et autres déchets produits dans la chambre du patient au sein d'un établissement de santé (maladie à virus Ebola)
http://www.cclin-arlin.fr/Alertes/2014/Ebola/Fiche_conduite_tenir_gestion_dechetsEbola_version14novembre2014.pdf
2014
false
true
false
C CLIN France
France
français
information scientifique et technique
chambre de patient
denrées biologiques
comportement
Virus
maladie à virus ebola
biologique
produits biologiques
Établissements de santé
maladies du sein
Déchets
déchets médicaux
maladie du sein
fièvre hémorragique à virus ebola
fonction excrétoire
assurance
détritus
a comme patient

---
N1-VALIDE
Recommandation Professionnelle Multidisciplinaire Opérationnelle - Indications et Modalités de gestion-réalisation des examens biologiques d’un patient atteint d'infection avérée à virus Ebola rapatrié en France
https://sf2h.net/publications/indications-modalites-de-gestion-realisation-examens-biologiques-dun-patient-atteint-dinfection-averee-a-virus-ebola-france
http://www.sfmu.org/upload/30_vieprofessionnelle/4_outils_pro/7_plan/ebola/rpmo_ebola_coreb_141101.pdf
Dans le contexte d’un travail de préparation initié par la DGS pour la préparation à la prise en charge d’un patient suspect ou atteint de MVE en France, il est apparu des incertitudes concernant les indications et modalités de réalisation de la biologie au cas où un patient était rapatrié pour une prise en charge en France (plan EVASAN). Un groupe de travail Bio Ebola a été chargé par le DUS de produire une recommandation professionnelle multidisciplinaire opérationnelle (RPMO) répondant à ces incertitudes, s’appuyant sur l'avis du Haut Conseil de la Santé Publique du 10 avril 2014, la procédure SPILF-COREB et la réunion conduite par le DUS le 23 avril 2014. En priorité, le champ en a été délimité au cas d’un patient rapatrié atteint d’Infection avérée à virus Ebola. L’objectif d’une RPMO était de concilier éléments théoriques et éléments de réalité provenant du terrain. La RPMO a été rendue le 25 juillet au Département des Urgences Sanitaires et a entraîné une modification d’arrêté publié au Journal Officiel , le 6 août 2014
2014
true
true
false
false
FFI - Fédération Française d'Infectiologie
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
recommandation pour la pratique clinique
examens biologiques
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
paludisme

---
N1-VALIDE
Instruction DGOS/DIR/PF2/DGS/ DUS/B OP /2014/ 306 du 7 novembre 2014 relative aux actions à conduire au sein de chaque établissement de santé (hors établissement de santé de référence habilité) dans le cadre de la préparation à l’accueil inopiné d’un patient cas suspect de maladie à virus Ebola
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2014/11/cir_38918.pdf
La présente instruction a pour objet de préciser la conduite à tenir pour assurer la prise en charge d’un patient classé « cas suspect » de maladie à virus Ebola qui se présenterait fortuitement dans un établissement de santé
2014
false
false
false
Legifrance
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
recommandation professionnelle
texte législatif
prise en charge de la maladie

---
N1-VALIDE
Comment stopper l'épidémie d'Ebola ?
http://www.rfi.fr/emission/20140921-1-comment-stopper-epidemie-ebola-0/
Les autorités de Freetown ont ordonné aux six millions de Sierra-Léonais de rester confinés chez eux pendant trois jours, du 19 au 21 septembre 2014, pour faciliter la détection de malades. Pourtant, l'efficacité des mesures coercitives pour lutter contre l'épidémie d'Ebola dans les pays de l'Afrique de l'Ouest fait débat. Malgré des couvre-feux, des mises en quarantaine de quartiers et des fermetures de frontières, l'épidémie affiche près de 2 500 morts et 5 000 cas confirmés. Le confinement des populations est-il une solution efficace ? Est-il même possible dans cette région de grande mutation et d'interdépendance ? Quelles conséquences sur l'économie des pays concernés ?
2014
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
fièvre hémorragique à virus ebola
épidémies

---
N1-VALIDE
Ebola
http://www.cchst.ca/oshanswers/diseases/ebola.html
Qu'est-ce que la maladie à virus Ebola? Comment l'Ebola se propage-t-il? Quel est le risque d'être infecté par le virus Ebola? Quels sont les symptômes de la maladie à virus Ebola? Qui sont les personnes à risque d'exposition au virus Ebola? Quelles sont les mesures de prévention à prendre? Que doit-on faire si on a été dans une zone touchée et qu'on croit être infecté? Comment peut-on obtenir des renseignements supplémentaires à propos de l'Ebola?
2014
false
false
false
CCHST - Centre Canadien d'Hygiène et de Sécurité au Travail
Canada
français
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
exposition professionnelle
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola - Recommandations pour les professionnels des établissements de santé non ESRH
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=459
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20141031_ebolarecomprononesrh.pdf
Les patients cas possibles de maladie à virus Ebola sont systématiquement orientés vers des établissements de santé de référence habilités (ESRH). Ce dispositif de prise en charge n’obère pas le rôle des autres établissements de santé qui sont tous susceptibles d’être mobilisés pour l’identification précoce des patients cas suspects et pour leur prise en charge avant transfert dans un ESRH. Le Haut Conseil de la santé publique a émis des recommandations pour la prise en charge des patients dans les services d’accueil aux urgences des établissements de santé (ES) qui ne sont pas des établissements de santé de référence habilités (ESRH)
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
lutte contre l'infection
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola : Conduite à tenir vis-à-vis des personnes contact
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=458
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20141024_ebolaconduitenirpersonnecontact.pdf
Depuis début 2014, des cas de maladie à virus Ebola (MVE) sont rapportés dans plusieurs pays d’Afrique de l’ouest. Le virus Ebola se transmet à l’homme à partir des animaux sauvages et se propage par transmission interhumaine, notamment les fluides biologiques. La maladie est grevée d’une forte mortalité.
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
recommandation de santé publique
lutte contre l'infection
fièvre hémorragique à virus ebola
continuité des soins
questionnaire

---
N1-VALIDE
Ebola est arrivé en Suisse
http://medicalforum.ch/fr/n-actuel/article/ebola-est-arrive-en-suisse.html
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2014/43/fr/fms-02086.pdf
Des cas suspects ont été hospitalisés dans les cliniques universitaires de Genève et Lausanne. La probabilité que, non seulement les cliniques universitaires, mais également les médecins de famille et les centres d’accueil pour requérants d’asile soient confrontés à des cas suspects, a considérablement augmenté
2014
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-VALIDE
Conduite à tenir au regard du risque EBOLA sur le territoire national
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2014/10/cir_38819.pdf
2014
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
recommandation pour la pratique clinique
prise en charge de la maladie

---
N1-VALIDE
Equipement de Protection Individuel face à une Fièvre Hémorragique virale
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Equipement_de_protection_individuel_FHV_2014.pdf
Ce diaporama détaille les modalités d’habillage et de déshabillage des professionnels de santé en tenue étanche pour l a prise en charge de patients suspects ou atteints de FHV
2014
false
false
false
Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
France
français
dispositifs de protection
fièvres hémorragiques virales
fièvre hémorragique à virus ebola
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
lutte contre l'infection
vêtements de protection
information scientifique et technique
image

---
N1-VALIDE
Recommandations à l’attention des professionnels de santé exerçant en ambulatoire pour l’abord d’un patient cas suspect de maladie à virus Ebola - Septembre 2014
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Ebola_Fiche_professionnels_sante_ambulatoire_oct_2014-1.pdf
2014
false
false
false
Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
recommandation pour la pratique clinique
évaluation des risques
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-VALIDE
Les pièges du virus Ebola - Révolutions médicales
http://www.franceculture.fr/emission-revolutions-medicales-les-pieges-du-virus-ebola-2014-09-30
L'extension de l’épidémie du virus Ebola est un défi médical, éthique et politique.
2014
false
false
false
France Culture
France
français
émission radiophonique
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-VALIDE
Ébola: autopsie d’un virus
http://www.rts.ch/emissions/36-9/6073356-ebola-autopsie-d-un-virus.html
Comment survivre dans la pagaille et la peur que génère l’épidémie d’Ebola ? Une équipe de 36.9 est partie en Guinée, au cœur du désastre, à la rencontre des soignants locaux mais aussi des volontaires occidentaux qui sont au front et tentent d’éviter la propagation. Qui est ce virus, d’où vient-il, comment se transmet-il ? Et surtout: comment l’arrêter ? Une émission spéciale monothématique pour mieux cerner ce mal.
2014
false
false
false
RTS - Radio Télévision Suisse
Suisse
français
émission de télévision
ebolavirus
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-VALIDE
Cas suspects de maladie Ebola : données complémentaires à l’avis du HCSP du 10 avril 2014
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=456
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20140910_conduitecassuspectebolaprecision.pdf
Dans le contexte actuel de l’épidémie à virus Ebola qui sévit en Afrique de l’Ouest, des recommandations complémentaires à son avis du 10 avril 2014 sont apportées par le Haut Conseil de la santé publique. Ces recommandations concernent, d’une part, la gestion des déchets d’activités de soins à risque infectieux et assimilés (DASRIA), des excréta, des fluides biologiques issus de patients suspects, possibles ou confirmés de fièvre hémorragique virale (FHV) et, d’autre part, les mesures de sécurité biologique pour la prise en charge des échantillons biologiques des patients suspects de présenter une fièvre hémorragique liée au virus Ebola.
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
fièvre hémorragique à virus ebola
élimination des déchets médicaux
fièvre hémorragique à virus ebola
prise en charge de la maladie
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-VALIDE
Conduite à tenir autour des cas suspects de fièvre hémorragique à virus Ebola
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=414
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20140410_conduitecassuspectsebola.pdf
Le HCSP a pris en compte le contexte épidémiologique, les aspects cliniques et biologiques des FHV Ebola, le niveau de contagiosité et les principaux diagnostics différentiels à évoquer. Il rappelle les modalités de validation des cas et l'importance de l'application des précautions d'hygiène standard chez tout patient. Le HCSP émet des recommandations adaptées aux différentes situations : personne asymptomatique revenant d'un pays touché, patient classé « cas possible » ou « confirmé ». Il détaille les modalités de la prise en charge en cabinet de ville et en établissement de santé en termes notamment de précautions spécifiques d'hygiène (précautions complémentaires de type « air » et « contact »), du transport et de l'hospitalisation, des examens biologiques pour le diagnostic positif, les diagnostics différentiels et la surveillance, de la gestion des excréta, des déchets d'activité de soins à risques infectieux, des matériels et de l'environnement.
2014
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
recommandation pour la pratique clinique
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
prise en charge de la maladie

---
N1-SUPERVISEE
Maladie à virus Ebola
http://social-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/ebola/article/maladie-a-virus-ebola
Ebola, qu'est ce que c'est ? - Que faire si... ? - Nous agissons contre Ebola - Professionnels de santé.
2014
false
false
false
Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
France
information scientifique et technique
épidémiosurveillance
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
médecine des voyages
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-SUPERVISEE
Pourquoi le virus Ebola (qui sévit aujourd'hui en Guinée) ne nous effraie-t-il pas ?
http://rms.medhyg.ch/numero-425-page-834.htm
Le virus Ebola est de retour en Afrique. A l’heure où sont écrites ces lignes, près d’une centaine de morts ont été recensés en Guinée où la capitale Conakry est touchée. Les premiers cas ont été officiellement diagnostiqués au Liberia. D’autres sont fortement suspectés en Sierra Leone. Des mises en quarantaine sont décrétées ici ou là et sur le terrain on recherche activement les personnes ayant été en contact avec les malades.
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
article de périodique
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
Guinée

---
N1-VALIDE
Ebola
http://www.rfi.fr/emission/20140701-1-ebola/
Depuis le mois janvier, la Guinée fait face à une épidémie d’Ebola, cette fièvre hémorragique virale a fait 337 morts, touchant aussi les pays limitrophes : la Sierra Leone et le Liberia. C’est l’épidémie la plus meurtrière depuis sa découverte pour la première fois en 1976, lors de deux épidémies simultanées au Soudan et au Congo. Le virus Ebola provoque une fièvre brutale, des maux de tête, des douleurs musculaires, des symptômes qui ressemblent un peu au paludisme. Cette fièvre hémorragique longtemps considérée comme mortelle est en fait guérissable si elle est prise en charge suffisamment tôt, elle se transmet par le biais de sécrétion et de liquides corporels : sang, urine, sueur, lait maternel… Alors qu’on pensait cette épidémie sous contrôle, elle semble au contraire redémarrer. Quelles précautions prendre pour s’en protéger ? Comment arrêter la progression de l’épidémie ? Où en est la recherche contre ce virus ?
2014
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-VALIDE
Ebola: que penser du traitement ZMapp ?
http://www.avisdexperts.ch/videos/view/2930/1/
François Chappuis, Médecine tropicale et médecine des voyages aux HUG. L'épidémie de fièvre Ebola continue de s’étendre dans les pays de l’Afrique de l’Ouest. Le cas de deux Américains atteints du virus vient de déclencher un vaste débat politico-médical. Ils ont reçu un traitement, le ZMapp, qui n’est pas encore agréé par l’Organisation mondiale de la santé.
2014
false
false
false
Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande
Suisse
français
fièvre hémorragique à virus ebola
anticorps monoclonaux humanisés

---
N1-VALIDE
L’Ebola en 7 questions
http://www.planetesante.ch/Mag-sante/Actu/L-Ebola-en-7-questions
L’épidémie d’Ebola se propage en Afrique et la possibilité d’une contagion à d’autres pays effraie. Mais de quoi parle-t-on au juste? Peut-on guérir de cette maladie? Comment se propage-t-elle? Réponses à vos questions.
2014
false
false
false
Planète Santé
Suisse
français
information patient et grand public
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-SUPERVISEE
Ébola (Maladie à virus Ébola)
http://www.lasantepourtous.com/Maladies/Ebola-Maladie-a-virus-Ebola
La fièvre hémorragique due au virus Ébola est une maladie très grave qui existe depuis 1976 et qui est souvent mortelle. L’épidémie, qui se répand actuellement en Guinée Conakry, au Liberia et en Sierra Leone, nous le rappelle. Pour l’instant, il n’existe ni vaccin ni traitement efficace. Pour éviter la contamination, des règles très strictes d’hygiène sont recommandées.
2014
false
true
false
La santé pour tous - INPES
France
français
information patient et grand public
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-SUPERVISEE
Ebola
http://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/presse/fiches-info/ebola
Le virus Ebola est responsable de fortes fièvres et d'hémorragies internes souvent mortelles pour l'homme. Le taux de létalité se situe entre 30 et 90% selon les épidémies. Le réservoir naturel du virus serait la chauve-souris. Le virus Ebola a été découvert en 1976, lors des deux flambées épidémiques au Soudan et en République démocratique du Congo. Depuis, une vingtaine de flambées épidémiques sont apparues en Afrique Centrale.
2013
false
true
false
false
Institut Pasteur
France
français
information patient et grand public
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
Afrique
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Zartal 40 mg, comprimé pelliculé sécable (Nucleus Ehf) - Générique
Valsartan
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/eebdeeab9cad728bca3b18ffc003eba4.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
fièvre hémorragique à virus ebola
comprimés

---
N3-AUTOINDEXEE
ZARTAL 160 mg, comprimé pelliculé sécable (Nucleus Ehf) - Générique
Valsartan
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/da6c112429b7f2aa723d3bcc639fdebb.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
fièvre hémorragique à virus ebola
comprimés

---
N3-AUTOINDEXEE
Ymartan 80 mg, comprimé pelliculé sécable (Nucleus Ehf) - Générique
Valsartan
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/86c7efd021c68c13b06413028a50ffc0.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
fièvre hémorragique à virus ebola
comprimés

---
N3-AUTOINDEXEE
Ymartan 40 mg, comprimé pelliculé sécable (Nucleus Ehf) - Générique
Valsartan
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/c80090dd966d11266acf7ccbe03ce58e.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
fièvre hémorragique à virus ebola
comprimés

---
N3-AUTOINDEXEE
Valmir 160 mg, comprimé pelliculé sécable (Nucleus Ehf) - Générique
Valsartan
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/e0bba931ca8c8b5010566fd7929f6184.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
fièvre hémorragique à virus ebola
comprimés

---
N3-AUTOINDEXEE
Valmir 80 mg, comprimé pelliculé sécable (Nucleus Ehf) - Générique
Valsartan
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/f0aa2c2856074d787f4503e4fcb6f6e8.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
comprimés
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N3-AUTOINDEXEE
Simvastatine 40 mg, comprimé pelliculé sécable (Actavis Group PTC ehf) - Générique
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/77d89fd370e3a284707cddb6c166d3b4.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
fièvre hémorragique à virus ebola
comprimés
simvastatine
SIMVASTATINE

---
N3-AUTOINDEXEE
Simvastatine 20 mg, comprimé pelliculé sécable (Actavis Group PTC ehf) - Générique
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/e3ec982bc762022136d0753493fd2a40.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
fièvre hémorragique à virus ebola
simvastatine
comprimés
SIMVASTATINE

---
N3-AUTOINDEXEE
Simvastatine 10 mg, comprimé pelliculé sécable (Actavis Group PTC ehf) - Générique
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/59ec468d57e3776ec470dfc837a50b2b.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
simvastatine
fièvre hémorragique à virus ebola
comprimés
SIMVASTATINE

---
N3-AUTOINDEXEE
Valsartan 160 mg, comprimé pelliculé sécable (Actavis Group PTC ehf) - Générique
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/f00bd49029017b0954e2505a8defae9e.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
fièvre hémorragique à virus ebola
comprimés
VALSARTAN ACTAVIS 160 mg cp pellic séc

---
N3-AUTOINDEXEE
Valsartan 80 mg, comprimé pelliculé sécable (Actavis Group PTC ehf) - Générique
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/87eb372622719036d2277d1e203f0ff9.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
comprimés
fièvre hémorragique à virus ebola
VALSARTAN ACTAVIS 80 mg cp pellic séc

---
N3-AUTOINDEXEE
Valsartan 40 mg, comprimé pelliculé sécable (Actavis Group PTC ehf) - Générique
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/a192b6ad7a7a1c9c1962bbb373803f12.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
comprimés
fièvre hémorragique à virus ebola
VALSARTAN ACTAVIS 40 mg cp pellic séc

---
N3-AUTOINDEXEE
Primvar 160 mg, comprimé pelliculé sécable (Actavis Group PTC ehf) - Générique
Valsartan
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/99038edefdfc77f6d2e72a2a8ab8a9cd.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
comprimés
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N3-AUTOINDEXEE
Primvar 80 mg, comprimé pelliculé sécable (Actavis Group PTC ehf) - Générique
Valsartan
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/62177883f053f44153088465ab012b2f.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
fièvre hémorragique à virus ebola
comprimés

---
N3-AUTOINDEXEE
Primvar 40 mg, comprimé pelliculé sécable (Actavis Group PTC ehf) - Générique
Valsartan
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/db0ae916907581449d0467bb20b2c35f.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
comprimés
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N2-AUTOINDEXEE
Lercanidipine 20 mg, comprimé pelliculé sécable (Actavis Group PTC ehf) - Générique
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/204a507581ca67a9f24235ba954ae4c6.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
lercanidipine
fièvre hémorragique à virus ebola
comprimés

---
N2-AUTOINDEXEE
Lercanidipine 10 mg, comprimé pelliculé sécable (Actavis Group PTC ehf) - Générique
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/7c58a443e9e13c4663315714ebc9604c.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
fièvre hémorragique à virus ebola
comprimés
lercanidipine

---
N2-AUTOINDEXEE
Aldirek 10 mg, comprimé sécable (Actavis Group PTC ehf) - Générique
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/5058bc0afb873e9c6ba4fd44aef2b35c.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
ALDIREK
fièvre hémorragique à virus ebola
comprimés

---
N3-AUTOINDEXEE
Zartal 80 mg, comprimé pelliculé sécable (Nucleus Ehf) - Générique
Valsartan
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/865798f8fbab6504897f75c4064926a1.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
comprimés
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-SUPERVISEE
Fièvre hémorragique à virus Ébola
http://www.cfe.fr/pages/votre-sante/guidespatho.php?id=115
Les fièvres hémorragiques virales (FHV) comportent un certain nombre d'infections virales systémiques graves pouvant comporter au cours de leur évolution un syndrome hémorragique diffus. Le virus Ebola appartient aux agents des fièvres hémorragiques virales qui sont des virus à ARN appartenant à 4 familles distinctes Flaviviridae (fièvre jaune, dengue..), Bunyaviridae (fièvre hémorragique de crimée Congo, fièvre de la vallée du rift..), Filoviridae (Ebola et marburg) et Arenaviridae (Fièvres de Lassa...).
2011
false
true
false
CFE - Caisse des Français de l'Etranger
France
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
information patient et grand public
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-VALIDE
Virus Ebola
fiches techniques santé/sécurité
http://www.phac-aspc.gc.ca/lab-bio/res/psds-ftss/ebola-fra.php
description, danger pour la santé (pathogénicité, épidémiologie, gamme d'hôtes, dose infectieuse, mode de transmission, période d'incubation, transmissibilité), dissémination (réservoir, zoonose, vecteurs), viabilité (sensibilité aux médicaments, sensibilité aux désinfectants, inactivation par des moyens physiques, survie à l'extérieur de l'hôte), aspects médicaux (surveillance, premiers soins et traitements, immunisation, prophylaxie), dangers pour le personnel de laboratoire (infections liées ou acquises au laboratoire, sources et échantillons, dangers primaires et particuliers), précautions recommandés (exigences de confinement, vêtements protecteurs, autres protections), renseignements relatifs à la manipulation (déversements, élimination, entreposage), renseignements divers
2002
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
ebolavirus
fièvre hémorragique à virus ebola
ebolavirus
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
transmission de maladie infectieuse
réservoirs d'agents pathogènes
zoonoses
désinfectants
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
exposition professionnelle
vêtements de protection
décontamination
période d'incubation de maladie infectieuse
recommandation

---
N1-VALIDE
Guide OMS pour la préparation et la riposte aux épidémies : fièvre hémorragique à virus Ebola
http://whqlibdoc.who.int/hq/1997/WHO_EMC_DIS_97.7_fre.pdf
informations générales sur le virus et la maladie, dépistage des cas et lutte contre l'épidémie (définition d'un système de surveillance, confirmation du laboratoire et résultats des analyses), prise en charge d'une épidémie (prise en charge des malades : transport, assainissement et hygiène, enlèvement des corps, enterrement, lieux d'enterrement), planification et attribution des ressources (autorités nationales et locales, OMS, fournitures), annexes, 33 pages
1997
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
contrôle des maladies contagieuses
signes et symptômes
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola
http://www.cnrs.fr/infoslabos/reglementation/docs-PDF/ebola.pdf
extrait du document concernant les zoonoses, maladies animales transmises à l'homme ; présentation générale de la maladie, agent, épidémiologie, manifestations chez l'animal, mode de transmission, manifestations chez l'homme, diagnostic et traitement, prévention chez l'animal et chez l'homme
1997
false
N
CNRS
Paris
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
documents

---
Courriel
02/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.