CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : fibrillation auriculaire;

Synonyme CISMeF : arythmie complète; FA;

Synonyme MeSH : Fibrillation atriale;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Fiche d’information et de consentement pour une ablation de fibrillation atriale
http://www.sfcardio.fr/sites/default/files/pdf/Consentement%20AblationFA-a631.pdf
Pourquoi vous propose-t-on une ablation de Fibrillation Atriale? Les médicaments ne sont efficaces que dans environ 50 % des cas pour maintenir le cœur en rythme normal. Pour certains patients, présentant une FA rebelle aux traitements antiarythmiques ou une intolérance à ces médicaments, l’ablation constitue un traitement efficace. C’est pour cela que ce traitement vous a été recommandé par votre cardiologue.
2016
false
false
false
SFC - Société Française de Cardiologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
procédures de chirurgie cardiaque
procédures de chirurgie cardiaque
procédures de chirurgie cardiaque
procédures de chirurgie cardiaque
fibrillation auriculaire

---
N1-VALIDE
FA : plus-value de l’édoxaban versus warfarine ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2012
Contexte En prévention de la survenue d’un évènement embolique artériel (AVC, embolie pulmonaire) chez un patient présentant une fibrillation auriculaire (FA) et un risque thromboembolique accru (évalué par exemple sur un score CHADS2), nous disposons de la possibilité d’instaurer et de maintenir un traitement par anticoagulant voire par aspirine. Ce sont des médicaments anticoagulants oraux qui sont utilisés dans cette indication, soit les classiques antagonistes de la vitamine K (la warfarine étant la mieux étudiée), soit un des nouveaux anticoagulants oraux (NAOs). En plus du dabigatran (inhibiteur de la thrombine) et du rivaroxaban et de l’apixaban (anti facteur Xa), l’édoxaban (anti facteur Xa) se présente sur le marché. Quel est son intérêt versus warfarine, voire versus autres NAOs ?
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
fibrillation auriculaire
accident vasculaire cérébral
embolie pulmonaire
anticoagulants
anticoagulothérapie
administration par voie orale
édoxaban
résultat thérapeutique
warfarine
pyridines
thiazoles

---
N1-VALIDE
Pas de relais par HBPM lors d’une interruption d’un traitement anticoagulant en vue d’une intervention élective à risque hémorragique en cas de FA ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2056
Question clinique Chez des adultes sous traitement par warfarine pour une fibrillation auriculaire, quel est l’intérêt d’un relais de cette anticoagulation versus absence de relais lors de l’arrêt temporaire de la warfarine en vue d’une intervention chirurgicale (ou d’une investigation invasive) programmée en termes de survenue d’une thromboembolie artérielle ou d’une hémorragie majeure ?
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
résumé ou synthèse en français
fibrillation auriculaire
héparine bas poids moléculaire
anticoagulants
soins préopératoires
thromboembolie
hémorragie
vitamine K
Interventions chirurgicales non urgentes

---
N1-SUPERVISEE
Fibrillation auriculaire
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/fibrillation-auriculaire
La FA est le trouble du rythme du coeur le plus fréquent. Sa fréquence augmente avec l’âge. Il s’agit de battements irréguliers et souvent rapides du coeur. Cela empêche la contraction des oreillettes (une des cavités du coeur) et favorise la formation de caillots.
2016
false
true
false
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
information patient et grand public
fibrillation auriculaire

---
N3-AUTOINDEXEE
Dispositif Moniteur AliveCor / application AliveECG dans la détection de la fibrillation auriculaire
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=1120
2015
false
false
false
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
évaluation technologique
moniteur
disposition (psychologie)
équipement et fournitures
fibrillation auriculaire
Dispositifs
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
enquêteur
dispositif

---
N1-SUPERVISEE
Analyse brève - L’utilisation de digoxine augmente-t-elle la mortalité en cas de fibrillation auriculaire ou d’insuffisance cardiaque ?
http://www.minerva-ebm.be/Theme/Analysis/430
Les récentes études d’observation et synthèses méthodiques avec méta-analyses montrent le plus souvent une augmentation de la mortalité totale sous digoxine. Dans les études d’observation, le risque est d’autant plus faible que la correction tenant compte des facteurs de confusion est meilleure. Les RCTs n’ont, quant à elles, pas montré d’augmentation de la mortalité. Les preuves actuelles ne nous permettent donc pas de déconseiller formellement l’utilisation de la digoxine dans certains cas.
2015
false
true
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
information scientifique et technique
résumé ou synthèse en français
digoxine
résultat thérapeutique
défaillance cardiaque
digoxine
fibrillation auriculaire

---
N1-VALIDE
Fibrillation auriculaire et activité physique - Faut-il être prudent ?
http://www.cfp.ca/content/61/12/e542?etoc
Objectif Examiner les données probantes portant sur les effets de divers niveaux d’activité physique sur l’incidence de fibrillation auriculaire (FA) dans la population générale et chez les athlètes d’endurance.
2015
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
fibrillation auriculaire
endurance physique
exercice physique
article de périodique
cas clinique
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
évaluation des risques

---
N1-VALIDE
La fibrillation atriale non valvulaire : place des nouveaux anticoagulants
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/article/la-fibrillation-atriale-non-valvulaire-place-des-n-1122
La fibrillation atriale (FA) majore le risque de mortalité et représente un facteur majeur de risque d’accident vasculaire cérébral. La prévention des complications de la FA repose essentiellement sur le traitement anticoagulant qui est plus efficace que l’aspirine. Les nouveaux anticoagulants comparés aux antivitamines K sont prometteurs pour la prise en charge des malades en FA non valvulaire, en particulier en raison du moindre risque d’hémorragie cérébrale (sous réserve de l’évaluation de la fonction rénale et d’une bonne observance thérapeutique). Cet article fait la synthèse des études et des recommandations disponibles.
2015
false
false
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
article de périodique
fibrillation auriculaire
anticoagulants
fibrillation auriculaire
accident vasculaire cérébral
accident vasculaire cérébral
sujet âgé
évaluation des risques
vitamine K
hémorragie
anticoagulants
anticoagulothérapie

---
N1-VALIDE
Suivi à très long terme après ablation par radiofréquence de la fibrillation auriculaire : expérience à Genève
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-476/Suivi-a-tres-long-terme-apres-ablation-par-radiofrequence-de-la-fibrillation-auriculaire-experience-a-Geneve
L’ablation par cathéter est devenue une modalité de traitement de premier choix dans le traitement de la fibrillation auriculaire (FA), en raison des effets secondaires associés aux médicaments antiarythmiques et à leur efficacité limitée. Cependant, il n’existe actuellement aucune recommandation concernant la prophylaxie des événements thromboemboliques (TE) à plus de deux ans de suivi. Le but de notre étude était d’évaluer le risque TE, ainsi que le résultat de l’ablation de la FA après 5 ans de suivi. Pendant un suivi moyen de neuf ans, 68% des patients ont retrouvé un rythme sinusal stable sans médicament antiarythmique. Le taux d’événements TE a été de 0,41 pour 100 patients/année. Notre étude suggère cependant que les patients ayant un risque élevé pour un événement TE (CHA2DS2-VASc 2) devraient rester sous anticoagulation orale à long terme.
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
ablation par cathéter
fibrillation auriculaire
études de suivi
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire

---
N1-VALIDE
Stratégies de dépistage de la fibrillation auriculaire
http://www.revmed.ch/RMS/2015/RMS-N-490/Strategies-de-depistage-de-la-fibrillation-auriculaire
La prévalence de la fibrillation auriculaire (FA) ne cesse d’augmenter et représente un enjeu majeur de santé publique. Les recommandations actuelles préconisent un dépistage par un ECG chez tout patient 65 ans présentant un pouls irrégulier. Cependant, la sensibilité d’un dépistage unique est peu élévée, en particulier pour les FA silencieuses ou infracliniques. Ces dernières ont pourtant un risque thromboembolique aussi élevé que les FA déclarées cliniquement. L’émergence de dispositifs de monitoring cardiaque continus est un développement important qui permet une détection et une prise en charge plus précoces de la FA. Il n’y a toutefois que peu de données à l’heure actuelle sur le bénéfice clinique de la détection et de l’anticoagulation de ces FA, et donc il semble prématuré de recommander un dépistage systématique.
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
fibrillation auriculaire
évaluation des risques
thromboembolie
fibrillation auriculaire
sujet âgé
fibrillation auriculaire

---
N1-VALIDE
Aspirine à vie et maladie coronarienne stable avec indication à une anticoagulation: est-ce bien raisonnable ?
http://www.revmed.ch/RMS/2015/RMS-N-490/Aspirine-a-vie-et-maladie-coronarienne-stable-avec-indication-a-une-anticoagulation-est-ce-bien-raisonnable
Chez les patients présentant à la fois une maladie coronarienne stable et une fibrillation auriculaire, un traitement de fond concomitant d’aspirine et d’anticoagulant est souvent prescrit, en raison des bénéfices prouvés de ces deux traitements respectifs sur les événements cardiovasculaires, thromboemboliques et la mortalité. Cependant, des études récentes de cohorte ont démontré que, dans cette population, l’ajout de l’aspirine au traitement anticoagulant n’est pas associé à une réduction des récidives d’événements coronariens ou thromboemboliques mais majore de manière significative le risque hémorragique. Chez ces patients, et particulièrement si leur risque hémorragique est élevé, l’arrêt de l’aspirine peut être envisagé.
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
anticoagulants
fibrillation auriculaire
maladie coronarienne
évaluation des risques
hémorragie
anticoagulants
acide acétylsalicylique
association de médicaments
acide acétylsalicylique

---
N1-VALIDE
Fibrillation et flutter auriculaires: si semblables et si différents !
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/40/fr/fms-02377.pdf
Après ablation d’un flutter auriculaire persistant au cathéter par radiofréquence, menée avec succès, le patient se plaint 3 semaines plus tard d’une nouvelle baisse de performance. L’ECG révèle une fibrillation auriculaire tachycarde. Alors que le flutter et la fibrillation auriculaires présentent des similitudes sous certains aspects, comme par exemple l’indication d’un traitement anticoagulant en fonction du score CHA2DS2-VASc, les causes et les approches thérapeutiques diffèrent, en particulier en termes de stratégie de maintien de la fréquence ou du rythme cardiaque.
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
flutter auriculaire
fibrillation auriculaire
article de périodique
fibrillation auriculaire
électrocardiographie
fibrillation auriculaire
anticoagulants
thromboembolie
ablation par cathéter
antiarythmiques
anticoagulothérapie

---
N1-VALIDE
Prise en charge de la fibrillation atriale en médecine d’urgence - Recommandations de la Société française de médecine d’urgence en partenariat avec la Société française de cardiologie
http://www.sfmu.org/upload/consensus/rpc_fa2015.pdf
Ces recommandations reposent sur une classification qui distingue : la FA « inaugurale » (premier accès) ; la FA « paroxystique » (si l’accès se termine spontanément en moins de sept jours, généralement moins de 48 heures) avec souvent des récidives entrecoupées d’épisodes en rythme sinusal ; la FA « persistante » (si l’accès persiste plus de sept jours) nécessitant un choc électrique ou un traitement pharmacologique pour être réduite, avec souvent des récidives entrecoupées d’épisodes en rythme sinusal ; la FA « permanente » (durée supérieure à un an, la cardioversion est inefficace ou non envisagée).
2015
false
false
true
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
SFC - Société Française de Cardiologie
France
français
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
facteurs de risque
fibrillation auriculaire
évaluation des risques
fibrillation auriculaire
traitement d'urgence
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
grossesse
anticoagulants
hospitalisation
défibrillation
fibrillation auriculaire
anticoagulothérapie

---
N1-SUPERVISEE
Fibrillation auriculaire paroxystique : ablation par radiofréquence versus médicaments antiarythmiques
http://www.minerva-ebm.be/fr/analyses-en-ligne/287
Dans cette étude de bonne qualité méthodologique, l’ablation par radiofréquence s’est montrée plus efficace que les médicaments antiarythmiques comme traitement initial de la fibrillation auriculaire paroxystique. Cette efficacité est cependant modeste (plus de la moitié des participants ont tout de même présenté une récidive dans le groupe ablation) et se fait au prix d’un risque accru d’effets indésirables potentiellement graves
2015
false
true
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
résumé ou synthèse en français
information scientifique et technique
ablation par cathéter
résultat thérapeutique
ablation par cathéter
fibrillation auriculaire
antiarythmiques

---
N1-VALIDE
Fibrillation auriculaire
http://www.ameli-sante.fr/fibrillation-auriculaire.html
La fibrillation auriculaire est une maladie cardiaque qui accélère le rythme du coeur et le fait battre de manière irrégulière. Son apparition est favorisée par certains troubles cardiaques préexistants, des affections hormonales ou rénales, l'obésité et le diabète.
2015
false
false
false
false
Améli Santé
France
français
fibrillation auriculaire
information patient et grand public
fibrillation auriculaire

---
N1-VALIDE
Fibrillation auriculaire
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/22/fr/fms-02278.pdf
Un traitement interventionnel pour fibrillation auriculaire est une alternative à envisager principalement lors d’efficacité insuffisante du traitement médicamenteux, ou en cas d’effets secondaires.
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
fibrillation auriculaire
article de périodique
ablation par cathéter
fibrillation auriculaire
image
résultat thérapeutique
ablation par cathéter
fibrillation auriculaire
anticoagulants

---
N3-TITRE
Fibrillation auriculaire familiale
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=334
false
true
false
Orphanet
France
information scientifique et technique
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire

---
N3-AUTOINDEXEE
FIBRILLATION - FLUTTER AURICULAIRES
classification internationale des maladies - diagnostic - épidémiologie - France - incidence - prévalence - répartition par âge - signes et symptomes - actes - résultat de consultation
http://omg.sfmg.org/content/donnees/donnees.php?rc_id=819
SFMG - Société Française de Médecine Générale
France
information scientifique et technique
incidence
diagnostic
classification internationale des maladies
prévalence
consultation médicale
fibrillation auriculaire
répartition par âge
signes et symptômes
France
flutter auriculaire
flutter auriculaire
épidémiologie
fibrillation auriculaire

---
N1-VALIDE
WATCHMAN
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1747094/fr/watchman
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1747093/fr/watchman
Service attendu Suffisant en raison de : - l’intérêt thérapeutique dans la prévention des événements thromboemboliques chez les patients en FA non valvulaire à haut risque thromboembolique avec une contre-indication au traitement anticoagulant oral au long cours, - l’intérêt de santé publique attendu, compte tenu du caractère de gravité des complications dues à la fibrillation auriculaire pouvant engager le pronostic vital chez les patients ayant une contre-indication au traitement anticoagulant oral au long cours.
2014
false
false
false
Suffisant
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
évaluation technologique
thromboembolie
fibrillation auriculaire
auricule de l'atrium
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Nouveaux anticoagulants (NACO) et risques associés
http://www.ameli.fr/l-assurance-maladie/statistiques-et-publications/etudes-en-sante-publique/nouveaux-anticoagulants-naco-et-risques-associes.php
Comparer le risque d'hémorragie majeure entre les patients débutant un traitement par NACO (dabigatran et rivaroxaban) et ceux débutant un traitement par AVK. Etude réalisée à partir des données du SNIIRAM et du PMSI.
2014
false
false
false
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
rapport
antivitamines K
hémorragie
accident vasculaire cérébral
fibrillation auriculaire
antithrombiniques
anticoagulants
anticoagulothérapie
Dabigatran
Rivaroxaban

---
N1-VALIDE
Nouveaux anticoagulants oraux chez les patients atteints de fibrillation atriale, comment éviter les accidents ?
Open Access
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0755498214002590
Cette mise au point passe en revue les situations à risque d’accident, aux deux extrémités du spectre de la fenêtre thérapeutique afin d’éviter les hémorragies graves et les accidents thromboemboliques sous traitement. Les trois nouvelles molécules actuellement disponibles en France et en Europe – dabigatran, rivaroxaban et apixaban – seront étudiées en profondeur, avec un complément d’information pour l’edoxaban, qui n’a pas encore obtenu l’autorisation de mise sur le marché à ce jour dans cette indication.
2014
false
false
false
Elsevier
France
français
fibrillation auriculaire
anticoagulants
administration par voie orale
anticoagulants
interactions médicamenteuses
article de périodique
B01AE07 - étexilate de dabigatran
B01AF01 - rivaroxaban
apixaban
B01AF02 - apixaban
édoxaban
warfarine
facteur xa
antithrombiniques
PRADAXA
XARELTO
ELIQUIS
résultat thérapeutique
insuffisance rénale
facteurs de l'âge
cardioversion électrique
infarctus du myocarde
procédures de chirurgie opératoire
Inhibiteurs du facteur Xa
anticoagulothérapie
Dabigatran
Rivaroxaban
pyridines
pyrazoles
pyridones
thiazoles

---
N1-SUPERVISEE
Les inhibiteurs directs de la thrombine par rapport aux antagonistes de la vitamine K chez les patients souffrant de fibrillation auriculaire pour prévenir l'accident vasculaire cérébral (AVC)
http://www.cochrane.org/fr/CD009893/les-inhibiteurs-directs-de-la-thrombine-par-rapport-aux-antagonistes-de-la-vitamine-k-chez-les-patients-souffrant-de-fibrillation-auriculaire-pour-prevenir-laccident-vasculaire-cerebral-avc
Objectifs : Évaluer (1) l'efficacité des traitements anticoagulants de longue durée utilisant des IDT par rapport à ceux utilisant des AVK, ceci au niveau des décès d'origine vasculaire et des évènements ischémiques chez les patients souffrant de FA non valvulaire, et (2) l'innocuité des traitements chroniques par anticoagulants utilisant des IDT par rapport à ceux utilisant des AVK, ceci au niveau (a) des événements hémorragiques majeurs mortels et non mortels, y compris les AVC hémorragiques, (b) des effets indésirables autres que les saignements et les événements ischémiques conduisant à un arrêt du traitement et (c) de la mortalité toutes causes confondues chez les patients souffrant de FA non valvulaire.
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
fibrillation auriculaire
vitamine K
accident vasculaire cérébral
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français
antithrombiniques
antithrombiniques
anticoagulants
anticoagulothérapie

---
N1-VALIDE
Evaluation de l’occlusion de l’appendice auriculaire gauche par voie transcutanée
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1760241/fr/evaluation-de-locclusion-de-lappendice-auriculaire-gauche-par-voie-transcutanee
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1763216/fr/rapport-occlusion-transcutanee-aag
L’objectif de ce travail est d’évaluer les dispositifs de fermeture de l’appendice auriculaire gauche par voie transcutanée et de l’acte professionnel associé en vue de leur remboursement. Cette évaluation a pour objectifs, notamment, de : - définir les indications ; - évaluer l’intérêt des implants de fermeture de l’AAG par voie transcutanée chez des patients en FA non valvulaire, en prévention primaire ou secondaire des AVC en prenant en compte le rapport effet thérapeutique/effets indésirables et la place dans la stratégie thérapeutique ; - déterminer les conditions d’utilisation et de prescription.
2014
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
évaluation technologique
fibrillation auriculaire
thromboembolie
auricule cardiaque gauche
auricule de l'atrium
fermeture chirurgicale
procédures de chirurgie cardiaque
résultat thérapeutique
accident vasculaire cérébral
procédures de chirurgie cardiaque
anticoagulants
anticoagulothérapie

---
N1-VALIDE
Prévention vasculaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique transitoire
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1252051/fr/prevention-vasculaire-apres-un-infarctus-cerebral-ou-un-accident-ischemique-transitoire
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1764101/fr/prevention-vasculaire-apres-un-ic-ou-un-ait-argumentaire
L'objectif de ces recommandations est d'améliorer la prise en charge des facteurs de risque et la réalisation du traitement spécifique, en fonction de l’étiologie, après un infarctus cérébral ou un AIT, en vue d’éviter les événements vasculaires : récidive d’AVC, infarctus du myocarde et décès de cause vasculaire
2014
false
true
true
HAS - Haute Autorité de Santé
France
219. Facteurs de risque cardio-vasculaire et prévention
335. Accidents vasculaires cérébraux
français
recommandation pour la pratique clinique
infarctus cérébral
accident ischémique transitoire
accident vasculaire cérébral
infarctus du myocarde
adulte
hypertension artérielle
antihypertenseurs
dyslipidémies
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
diabète
tabagisme
consommation d'alcool
obésité
hyperhomocystéinémie
fibrillation auriculaire
vitamine K
anticoagulants
foramen ovale perméable
fibrinolytiques
prothèse valvulaire cardiaque
valvulopathies
antiagrégants plaquettaires
sténose carotidienne
endartériectomie carotidienne
dissection vertébrale
anticoagulothérapie

---
N1-VALIDE
Rapport sur les anticoagulants oraux directs (AOD) (antérieurement appelés « nouveaux anticoagulants oraux » ou NACO)
http://www.academie-medecine.fr/articles-du-bulletin/publication/?idpublication=100330
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2014/06/aod2805.pdf
Le rapport qui suit et qui justifiera d’être actualisé en fonction de l’évolution rapide des connaissances dans le domaine, est une présentation factuelle de l'évaluation de ces nouveaux anticoagulants oraux directs dans le cadre d'un recul encore limité
2014
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
anticoagulants
administration par voie orale
rapport
anticoagulants
interactions médicamenteuses
thromboembolie
anticoagulants
pyridines
apixaban
pyrazoles
pyridones
fibrillation auriculaire
antithrombiniques
thiazoles
édoxaban
syndrome coronarien aigu
anticoagulants
ELIQUIS
vitamine K
procédures orthopédiques
anticoagulothérapie
Dabigatran
Dabigatran
Rivaroxaban

---
N1-VALIDE
Approche à l’égard des nouveaux anticoagulants oraux en pratique familiale: 1re partie : Comparer les options
http://www.cfp.ca/content/60/11/e504.abstract.fr
Objectif Comparer les caractéristiques principales des nouveaux anticoagulants oraux (NACO), soit le dabigatran, le rivaroxaban et l’apixaban, et répondre aux questions qui font surface lors de la comparaison de ces agents.
2014
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
anticoagulants
article de périodique
antithrombiniques
apixaban
accident vasculaire cérébral
fibrillation auriculaire
thromboembolisme veineux
étude comparative
résultat thérapeutique
cas clinique
warfarine
anticoagulants
anticoagulothérapie
Rivaroxaban
Dabigatran
pyrazoles
pyridones

---
N1-VALIDE
Fibrillation auriculaire : progrès récents
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/article/fibrillation-auriculaire-progres-recents-1026
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/1026
La fibrillation auriculaire est le trouble du rythme cardiaque le plus fréquent. Le traitement pharmacologique représente toujours la thérapeutique de première ligne de cette pathologie. Toutefois, l’isolation des veines pulmonaires prend une place de plus en plus importante dans le traitement de cette pathologie, du fait du taux important de récidive et des nombreux effets secondaires observés avec les antiarythmiques actuels. Cet article résume les modifications principales susceptibles d’intéresser le médecin généraliste
2014
false
false
true
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
article de périodique
fibrillation auriculaire
évaluation des risques
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
anticoagulants
fibrillation auriculaire
thromboembolie
algorithme
ablation par cathéter
fibrillation auriculaire
anticoagulothérapie

---
N1-VALIDE
Fibrillation auriculaire et syndrome d’apnées du sommeil: une association fortuite ?
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-446/Fibrillation-auriculaire-et-syndrome-d-apnees-du-sommeil-une-association-fortuite
La fibrillation auriculaire (FA) est une arythmie fréquente et associée à une morbi-mortalité importante. On la retrouve chez 3 à 5% des patients souffrant d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS). Un lien physiopathologique est établi entre les apnées répétées et les modifications cardiaques structurelles, inflammatoires ou les déséquilibres du système nerveux autonome. Un nombre grandissant d’études démontre une association entre ces deux pathologies, et ce indépendamment des facteurs de risque cardiovasculaires habituels ou d’autres éléments confondants. La sévérité du SAOS semble aussi influencer l’apparition de la FA, et elle rend sa prise en charge plus compliquée. En effet, le taux de succès de thermo-ablation d’une FA semble inférieur chez les patients souffrant d’un SAOS. En attendant des études plus robustes permettant de définir le rôle du SAOS dans la FA, la littérature actuelle établit déjà un lien convaincant entre ces deux pathologies.
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
syndrome d'apnées obstructives du sommeil
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
syndrome d'apnées obstructives du sommeil
algorithme
récidive

---
N1-VALIDE
Fibrillation auriculaire
http://canadiantaskforce.ca/appraised-guidelines/2014-atrial-fibrillation/?lang=fr-CA
La ligne directrice présente des recommandations pour la prévention d’accidents cérébraux-vasculaires et pour contrôler la fréquence/rythme cardiaque
2014
false
false
true
GECSSP - Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
fibrillation auriculaire
accident vasculaire cérébral
adulte
sujet âgé
anticoagulants

---
N1-VALIDE
Base d'évidence de l'isolation des veines pulmonaires dans la fibrillation auriculaire
http://medicalforum.ch/fr/n-actuel/article/base-devidence-de-lisolation-des-veines-pulmonaires-dans-la-fibrillation-auriculaire.html
La fibrillation auriculaire est le trouble du rythme le plus fréquent dans la pratique quotidienne avec une prévalence de 1% dans la population générale. La prévalence augmente avec l'âge, les hommes étant globalement plus touchés que les femmes. Chez les moins de 60 ans, la prévalence est nettement inférieure à 1%, puis elle augmente à 5% chez les septuagénaires et à environ 10% chez les octogénaires.
2014
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
fibrillation auriculaire
article de périodique
ablation par cathéter
algorithme

---
N1-VALIDE
Anticoagulation de la fibrillation atriale par les nouveaux anticoagulants chez la personne âgée : les limites de « l'Evidence-Based Medicine »
Médecine thérapeutique. Volume 20, Numéro 1, 3-14, Janvier-Février-Mars 2014, Revue
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/met/e-docs/00/04/99/39/resume.phtml
Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) secondaires à la fibrillation atriale (FA) sont prévenus par la prescription d'un traitement anticoagulant dès que le score de CHA 2DS 2-VAS c est 1, selon les dernières recommandations de l'European Society of Cardiology (ESC). Les antivitamines K (AVK) ont été pendant des décennies les molécules de référence, avec un bénéfice net démontré même après 75 ans. Les nouveaux anticoagulants oraux (NACO) ont permis de s'affranchir des contraintes inhérentes à la surveillance biologique des AVK en offrant une action pharmacologique plus stable et en limitant les interactions médicamenteuses. Ces nouvelles molécules n'ont été évaluées à large échelle que chez des sujets d'âge moyen et chez des jeunes seniors, avec peu de données chez les sujets très âgés. Dans cette mise au point, nous allons revoir les indications et les rapports bénéfices/risques du traitement anticoagulant chez le sujet âgé en FA, avec une attention toute particulière sur les NACO et leurs prescriptions chez les sujets âgés.
2014
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
fibrillation auriculaire
anticoagulants
article de périodique
thrombose
vitamine K
interactions médicamenteuses
recommandation pour la pratique clinique
sujet âgé
évaluation des risques
apixaban
édoxaban
pyridines
thiazoles
pyrazoles
pyridones
antithrombiniques
anticoagulothérapie
Rivaroxaban
Dabigatran
antivitamines K
indènes
acide benzotétronique

---
N1-VALIDE
La rhytmologie - Révolutions médicales
http://www.franceculture.fr/emission-revolutions-medicales-la-rhytmologie-2014-05-06
La rhytmologie est une spécialité à l'intérieur de la discipline de cardiologie. Le professeur Jean-Claude Deharo, professeur de Cardiologie, Chef de service de Cardiologie-Rythmologie à l'hôpital de la Timone de Marseille nous fera part de son champ d'activité puisqu'il se consacre aux troubles du rythme cardiaque (coeur trop rapide, coeur trop lent). Il nous présentera les progrès du traitement de la fibrillation auriculaire cette activité désordonnée des oreillettes du muscle cardiaque qui peut entraîner un risque majeur de thrombose elle-même source de complications parfois vitales.
2014
false
N
France Culture
France
français
fibrillation auriculaire
émission radiophonique
fibrillation auriculaire
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Guide parcours de soins Fibrillation atriale
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1741768/fr/guide-parcours-de-soins-fibrillation-atriale
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1741766/fr/guide-parcours-de-soins-fibrillation-atriale
Indication du niveau de preuve, Les objectifs de ce guide sont d'expliciter les différentes étapes de prise en charge d'un malade ayant une fibrillation atriale (FA) en médecine de ville et notamment en médecine générale et de rendre compte de la multidisciplinarité de la prise en charge ainsi que des principes et des modalités de coordination et de coopération entre les professionnels impliqués.
2014
false
true
true
HAS - Haute Autorité de Santé
-
France
229. Électrocardiogramme : indications et interprétations
français
fibrillation auriculaire
recommandation pour la pratique clinique
prise en charge de la maladie
médecine générale
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
anticoagulants
algorithme
continuité des soins
vitamine K
hémorragie
grossesse
anticoagulothérapie

---
N1-VALIDE
Fermeture de l'auricule gauche : alternative utile à l'anticoagulation orale?
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2013/49/fr/fms-01742.pdf
La fibrillation auriculaire est l'arythmie la plus fréquente chez l'être humain. Son incidence augmente de manière exponentielle, a vec un peu plus de 5% à 50 ans pour atteindre 35% à 80–90 ans. La fibrillation auricu laire non traitée est l'un des grands facteurs de risque d'accidents vasculaires cérébraux (AVC) ischémiques. L
2013
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
anticoagulothérapie
fibrillation auriculaire
article de périodique
anticoagulants
administration par voie orale
fibrillation auriculaire
auricule cardiaque gauche

---
N1-VALIDE
FAMG-Score : proposition fondée sur des scores validés pour une prise en charge appropriée des patients atteints de fibrillation auriculaire en médecine générale
http://www.exercer.fr/numero/105/page/37/
http://www.exercer.fr/numero/105/page/37/pdf/
Une mise au point de la prise en charge de la FA en médecine générale est proposée dans cet article. Une modélisation de la validation d’une procédure de soins en médecine générale est ensuite présentée
2013
false
true
false
Exercer - La revue française de médecine générale
France
français
fibrillation auriculaire
médecine générale
article de périodique
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
anticoagulants
anticoagulothérapie

---
N1-VALIDE
Fermeture percutanée de l'auricule gauche : un nouvel espoir pour le patient en fibrillation auriculaire ?
http://rms.medhyg.ch/numero-372-page-332.htm
La fibrillation auriculaire (FA) est l'arythmie cardiaque la plus fréquente et comporte un risque cardio-embolique important augmentant significativement avec l'âge. A l'heure actuelle, la seule approche potentiellement curative est l'isolation des veines pulmonaires. Seuls les anticoagulants oraux tels que les antivitamines K, ou plus récemment les inhibiteurs des facteurs IIa et Xa, se sont révélés capables de diminuer le risque d'événements thromboemboliques (TE) au prix d'un risque hémorragique non négligeable. Les thrombi à l'origine des accidents TE dans la FA non valvulaire se forment préférentiellement dans l'auricule gauche dans plus de 90% des cas. Une occlusion de cet appendice par un système de fermeture percutanée permet ainsi de réduire les événements TE tout en évitant les risques d'une anticoagulation au long terme.
2013
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
fibrillation auriculaire
article de périodique
évaluation des risques
thromboembolie
auricule gauche

---
N3-AUTOINDEXEE
Fibrillation auriculaire : choix des médicaments antithrombotiques
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/48844/0/2013/ArchiveNewsDetails.aspx?page=1
L'aspirine et la warfarine restent les médicaments à privilégier dans la prévention des risques d'accidents vasculaires en cas de fibrillation auriculaire...
2013
false
false
false
Prescrire
résumé ou synthèse en français
fibrillation auriculaire
comportement de choix
Antithrombotiques
fibrillation auriculaire
fibrinolytiques

---
N1-VALIDE
Quelle est l'utilité clinique de la colchicine dans la maladie cardiovasculaire?
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/923
La colchicine est une vieille molécule à index thérapeutique étroit, dont on ne comprend que partiellement le mécanisme anti-inflammatoire. L’inflammation fait partie intégrante de la pathophysiologie des maladies cardiovasculaires. Une vingtaine d’études, dont huit à répartition aléatoire, contrôlées et à double insu portant sur la colchicine et la maladie cardiovasculaire seraient en cours...
2013
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
anti-inflammatoires
modulateurs de la polymérisation de la tubuline
péricardite
fibrillation auriculaire
Artériosclérose coronarienne
maladie des artères coronaires
colchicine
interactions médicamenteuses
colchicine
colchicine
maladies cardiovasculaires
article de périodique
colchicine

---
N2-AUTOINDEXEE
Fibrillation auriculaire : la warfarine, médicament de référence
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/47921/0/2012/ArchiveNewsDetails.aspx
2013
Prescrire
préparations pharmaceutiques
fibrillation auriculaire
warfarine
fibrillation auriculaire

---
N3-AUTOINDEXEE
Dispositif WatchBP Home de monitorage de la pression artérielle et de diagnostic de la fibrillation atriale
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=920
2013
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
évaluation technologique
équipement et fournitures
diagnostic
fibrillation auriculaire
pression artérielle

---
N1-SUPERVISEE
Dronédarone pour les patients à haut risque souffrant de fibrillation auriculaire permanente : étude PALLAS
Évaluation critique de la documentation scientifique
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/902
L'étude PALLAS, faisant l'objet de la présente critique, avait pour objectif de vérifier si la dronédarone était bénéfique pour une population exposée à un risque élevé d'événements cardiovasculaires et souffrant de fibrillation auriculaire permanente. Ces avantages potentiels auraient porté sur une réduction des événements vasculaires majeurs (accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde, embolie systémique, décès de cause cardiovasculaire), des hospitalisations non planifiées pour cause cardiovasculaire ou des décès...
2013
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
article de périodique
risque
fibrillation auriculaire
dronédarone
C01BD07 - dronédarone
résultat thérapeutique
lecture critique d'article
fibrillation auriculaire
amiodarone

---
N1-VALIDE
Consensus d'experts de la Société française de gériatrie et gérontologie et de la Société française de cardiologie, sur la prise en charge de la fibrillation atriale du sujet âgé
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 11, Numéro 2, 117-43, Juin 2013, Gériatrie et gérontologie. Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/88/5B/resume.phtml
La fibrillation atriale (FA) constitue un problème de santé publique avec 600 000 à 1 million de patients concernés en France dont les 2/3 sont âgés de plus de 75 ans. La FA majore le risque de mortalité et représente un facteur majeur de risque d‘accident vasculaire cérébral ischémique (AVC). Chez la personne âgée en FA, les comorbidités sont fréquentes et aggravent le pronostic. La prise en charge de la FA du sujet âgé doit s'accompagner d'une évaluation gériatrique standardisée (EGS) qui apprécie les éléments médicaux, psychosociaux et permet une évaluation fonctionnelle du patient et de sa situation sociale.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
anticoagulothérapie
fibrillation auriculaire
sujet âgé
recommandation par consensus
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
anticoagulants
anticoagulants
questionnaire

---
N1-VALIDE
Fibrillation auriculaire et chirurgie cardiaque : que pouvons-nous offrir?
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2013/2930/fr/fms-01573.pdf
Avec une prévalence de 1% dans la population générale, la fibrillation auriculaire (FA) constitue l'arythmie cardiaque la plus fréquente. L'accident vasculaire cérébral est sa complication la plus redoutée.
2013
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
fibrillation auriculaire
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Interventions éducatives et comportementales pour le traitement anticoagulant des patients présentant une fibrillation auriculaire
http://www.cochrane.org/fr/CD008600
Évaluer les effets sur le temps dans la marge thérapeutique (TTR) des interventions éducatives et comportementales pour l'anticoagulothérapie orale (ATO) chez des patients présentant une fibrillation auriculaire (FA).
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
anticoagulothérapie
revue de la littérature
anticoagulants
fibrillation auriculaire
éducation du patient comme sujet
accident vasculaire cérébral
thérapie comportementale
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
L'anticoagulation dans la fibrillation auriculaire et les valvulopathies cardiaques - 9es ACCP-Guidelines pour les traitements antithrombotiques
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2013/35/fr/fms-01580.pdf
Indication du niveau de preuve,
2013
false
O
Forum Médical Suisse
Suisse
français
anticoagulothérapie
anticoagulants
fibrillation auriculaire
valvulopathies
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
Fibrillation auriculaire non valvulaire - Quelle place pour les anticoagulants oraux non antivitamine K : apixaban (Eliquis ), dabigatran (Pradaxa ) et rivaroxaban (Xarelto ) - Fiche BUM
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1626282/en/fibrillation-auriculaire-non-valvulaire-quelle-place-pour-les-anticoagulants-oraux-non-antivitamine-k-apixaban-eliquis-dabigatran-pradaxa-et-rivaroxaban-xarelto-fiche-bum
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1626266/en/bon-usage-anticoagulants-oraux-non-avk
Les AVK sont la référence dans la prévention des accidents thrombo-emboliques en cas de fibrillation auriculaire. Il n'existe à l'heure actuelle aucun argument scientifique pour remplacer un traitement par antivitamine K efficace et bien toléré par un autre anticoagulant oral. Dans la plupart des cas, les AVK restent les anticoagulants oraux de référence. Les anticoagulants oraux non AVK représentent une alternative. Ils sont, eux aussi, susceptibles d'induire des hémorragies graves. Le choix sera fait au cas par cas, en fonction des facteurs suivants : âge, poids, fonction rénale, qualité prévisible de l'observance, souhait du patient après information adaptée, etc...
2013
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
230. Fibrillation atriale
234. Troubles de la conduction intracardiaque
français
ELIQUIS 5 mg cp pellic
antivitamines K
anticoagulothérapie
Rivaroxaban
Dabigatran
fibrillation auriculaire
anticoagulants
administration par voie orale
ELIQUIS
ELIQUIS 2,5 mg cp pellic
apixaban
B01AE07 - étexilate de dabigatran
B01AF02 - apixaban
PRADAXA 110 mg gél
PRADAXA
PRADAXA 150 mg gél
PRADAXA 75 mg gél
recommandation de bon usage du médicament
B01AF01 - rivaroxaban
XARELTO
XARELTO 10 mg cp pellic
XARELTO 15 mg cp pellic
XARELTO 20 mg cp pellic
thromboembolie
hémorragie
anticoagulants
antivitamines K
facteurs de risque
interactions médicamenteuses
Observance thérapeutique
avis de la commission de transparence
indènes
acide benzotétronique
vitamine K
pyrazoles
pyridones

---
N1-VALIDE
Adéquation des prescriptions cardiovasculaires aux guides de bonnes pratiques chez le sujet âgé selon les outils « STOPP and START »
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 11, Numéro 3, 237-43, Septembre 2013, Gériatrie et gérontologie. Article original
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/8B/92/resume.phtml
Les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité chez les sujets âgés. Dès lors il est important d'évaluer l'adéquation des prescriptions médicamenteuses à visée cardiovasculaire aux guides de bonnes pratiques dans cette population. Afin d'évaluer cette adéquation dans les services de médecine gériatrique, nous avons mené une étude multicentrique, dans neuf centres hospitaliers de Bretagne, rétrospective, analysant les prescriptions cardiovasculaires, via l'outil STOPP and START, de patients de plus de 65 ans à la sortie de leur hospitalisation.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
sujet âgé
adhésion aux directives
article de périodique
défaillance cardiaque
fibrillation auriculaire

---
N1-SUPERVISEE
Étude ARISTOTLE : comparaison entre l'apixaban et la warfarine pour la prévention des AVC chez les patients atteints de fibrillation auriculaire
Evaluation critique de la documentation scientifique
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/916
Évaluation critique de la documentation scientifique
2013
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
France
français
accident vasculaire cérébral
fibrillation auriculaire
apixaban
warfarine
étude comparative
B01AF02 - apixaban
B01AA03 - warfarine
fibrinolytiques
anticoagulants
résultat thérapeutique
essais cliniques de phase III comme sujet
lecture critique d'article
pyrazoles
pyridones

---
N1-SUPERVISEE
Comparaisons des inhibiteurs du facteur Xa à des antagonistes de la vitamine K dans la prévention d'une embolie cérébrale ou systémique chez des patients atteints de fibrillation auriculaire
http://www.cochrane.org/fr/CD008980
Évaluer l'efficacité et l'innocuité du traitement par inhibiteurs du facteur Xa par rapport aux AVK dans la prévention d'événements emboliques cérébraux ou systémiques chez les personnes atteintes de FA.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
thromboembolie
vitamine K
fibrillation auriculaire
antithrombine-III
antifibrinolytiques
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Efficacité du dépistage systématique de la fibrillation auriculaire
http://www.cochrane.org/fr/CD009586
L'objectif principal de cette revue était de déterminer si les programmes de dépistage augmentent la détection de nouveaux cas de FA par rapport à la pratique courante. Les objectifs secondaires étaient d'identifier la combinaison de stratégie de dépistage et de population de patients la plus performante, ainsi que d'évaluer les problèmes de sécurité associés au dépistage, son acceptabilité au sein de la population cible et les coûts impliqu
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
fibrillation auriculaire
dépistage systématique
résultat thérapeutique
évaluation technologique
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
L'ablation par cathéter de la fibrillation auriculaire
https://kce.fgov.be/fr/publication/report/lablation-par-cath%C3%A9ter-de-la-fibrillation-auriculaire
https://kce.fgov.be/sites/default/files/page_documents/KCE_184B_ablation_par_catheter.pdf
La fibrillation auriculaire (FA) est un trouble du rythme cardiaque qui provoque parfois des palpitations incommodantes ainsi que de la fatigue. Des médicaments peuvent atténuer ces symptômes, mais sont sans effet chez certains patients. Pour ces derniers, l'ablation par cathéter pourrait être une solution. Le Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé (KCE) a examiné cette intervention de plus près. Le nombre de traitements de la FA par ablation par cathéter a doublé ces dernières années en Belgique. Cependant, il s'agit d'une intervention complexe qui n'est pas sans risques, et la moitié des patients semble avoir rechuté dans les 2 ans.
2012
false
N
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Bruxelles
Belgique
français
fibrillation auriculaire
résultat thérapeutique
ablation par cathéter
ablation par cathéter
évaluation technologique
évaluation économique
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Les nouveaux anticoagulants oraux dans la prise en charge des patients atteints de fibrillation auriculaire : des illusions perdues ?
http://www.exercer.fr/numero/103/page/177/
http://www.exercer.fr/numero/103/page/177/pdf/
Les nouveaux anticoagulants oraux indiqués dans la prévention des accidents vasculaires cérébraux et des embolies systémiques chez les patients atteints de fibrillation auriculaire offrent une commodité d'emploi intéressante. Cependant, cette caractéristique pratique ne doit pas occulter l'évaluation de leurs balances bénéfice/risque, ni leur comparaison avec celle de la warfarine qui est le traitement de référence. Trois grands essais de bonne qualité méthodologique ont testé les nouveaux anticoagulants dans cette indication. Leurs résultats sont contrastés et n'emportent pas la conviction sur le bien-fondé de les prescrire préférentiellement sous prétexte que leur posologie est fixe et qu'ils ne nécessitent pas de contrôle de l'hémostase. La balance bénéfice/risque du dabigatran et du rivaroxaban n'est pas plus favorable que celle de la warfarine. Celle de l'apixaban n'est pas encore complètement évaluée. La prescription de ces nouveaux anticoagulants nécessite une surveillance attentive chez les patients âgés de plus de 75 ans et chez ceux atteints d'insuffisance rénale modérée.
2012
false
false
false
Exercer - La revue française de médecine générale
France
français
anticoagulants
fibrillation auriculaire
article de périodique
antithrombiniques
anticoagulants
apixaban
résultat thérapeutique
pyrazoles
pyridones
anticoagulothérapie
Rivaroxaban
Dabigatran

---
N1-VALIDE
Traitement antithrombotique et fibrillation auriculaire y a-t-il du nouveau ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-12-2012/059-064DrBenzazon1212.pdf
MmeEffa se présente à votre cabinet, car elle a depuis peu des palpitations. Vous notez un pouls irrégulièrement irrégulier et confirmez la fibrillation auriculaire. À 68 ans, elle est par ailleurs en bonne santé et ne prend aucun médicament. « Et alors ? », vous dit-elle lorsque vous lui annoncez la nouvelle. Bonne question ! Y a-t-il lieu de s'inquiéter ?
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
fibrillation auriculaire
article de périodique
fibrinolytiques
traitement thrombolytique

---
N3-AUTOINDEXEE
Fibrillation auriculaire.
Question ECN n 236
http://www.uvp5.univ-paris5.fr/wikinu/docspecialites/ECN/ECN-Item-236.asp
2012
true
UVP5 - Wikinu médecine
Paris
France
épreuves classantes nationales
cas clinique
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire

---
N2-AUTOINDEXEE
Gestion optimale du traitement par la warfarine dans la prévention de l'incident thromboembolique en présence de fibrillation auriculaire : étude méthodique des données probantes cliniques
https://www.cadth.ca/fr/gestion-optimale-du-traitement-par-la-warfarine-dans-la-prevention-de-lincident-thromboembolique-en-presence-de-fibrillation-auriculaire
2012
false
true
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
évaluation médicament
fibrillation auriculaire
médecine factuelle
thromboembolie
fibrillation auriculaire
collecte de données
warfarine
protestantisme
incidence

---
N1-SUPERVISEE
Fibrillation auriculaire chez l'adulte - Choix de l'anticoagulothérapie
https://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication.html?PublicationPluginController%5Buid%5D=304
Depuis le 1er octobre 2012, le rivaroxaban (XareltoMC) a été ajouté à la Liste de médicaments remboursés par la Régie de l’assurance maladie du Québec, pour la prévention de l’accident vasculaire cérébral et de l’embolie systémique en présence de fibrillation auriculaire. Les cliniciens disposent donc maintenant de plusieurs options de traitement.
2012
false
true
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
assurance prestations pharmaceutiques
accident vasculaire cérébral
embolie
anticoagulants
information scientifique et technique
fibrillation auriculaire
adulte

---
N1-VALIDE
Outil d'usage optimal sur l'anticoagulothérapie par le dabigatran (PradaxMC) dans le traitement de la fibrillation auriculaire
http://www.inesss.qc.ca/index.php?id=65&user_inesssdoc_pi1%5Bcode%5D=FICHE&user_inesssdoc_pi1%5Buid%5D=1747&user_inesssdoc_pi1%5BbackUrl%5D=index.php%253Fid%253D50%2526no_cache%253D1&cHash=37b04024636cff1c9e872e2dda49a737
L'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS) a élaboré un guide d'usage optimal sur l'anticoagulothérapie par le dabigatran (PradaxMC) dans le traitement de la fibrillation auriculaire (FA). Le dabigatran est un nouvel anticoagulant oral utilisé en FA. Le 20 avril 2011, l'INESSS a recommandé son inscription aux doses de 110 mg et de 150 mg comme médicament d'exception pour les personnes qui présentent de la FA non valvulaire nécessitant une anticoagulothérapie, selon certaines conditions.
2012
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
anticoagulothérapie
Dabigatran
Dabigatran
fibrillation auriculaire
anticoagulants
warfarine
interactions médicamenteuses
hémorragie
anticoagulants
Mésylate d'étéxilate de dabigatran
PRADAXA 110 mg gél
PRADAXA
B01AE07 - étexilate de dabigatran
Mésylate d'étéxilate de dabigatran
recommandation de bon usage du médicament
étude comparative
65570603
3400893208298

---
N1-VALIDE
L'Afssaps rappelle les conditions d'utilisation et les précautions d'emploi des nouveaux anticoagulants oraux (dabigatran et rivaroxaban) dans la fibrillation auriculaire - Communiqué
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Communiques-Points-presse/L-Afssaps-rappelle-les-conditions-d-utilisation-et-les-precautions-d-emploi-des-nouveaux-anticoagulants-oraux-dabigatran-et-rivaroxaban-dans-la-fibrillation-auriculaire-Communique
Suite à des signalements d'accidents hémorragiques graves, l'Afssaps souhaite rappeler les précautions d'emploi s'attachant à ces deux spécialités dans cette nouvelle indication. Bien que ces médicaments constituent une alternative aux anti-vitamine K (AVK) dans la prévention des accidents thromboemboliques en cas de fibrillation auriculaire, ils présentent néanmoins, un profil de tolérance similaire, principalement en ce qui concerne le risque hémorragique. Par ailleurs, l'Afssaps rappelle que, si ces médicaments ne nécessitent pas de surveillance biologique systématique, il n'existe pas actuellement de test de coagulation spécifique pour apprécier le niveau d'anticoagulation de ces traitements. La fibrillation auriculaire est une affection cardiaque fréquente (1 à 2 % de la population française). Le traitement de ses complications thromboemboliques repose toujours sur les AVK et, en pratique, il n'y a pas d'argument pour changer le traitement des patients stabilisés sous un tel traitement...
2012
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
Inhibiteurs du facteur Xa
Rivaroxaban
Rivaroxaban
Dabigatran
Dabigatran
PRADAXA 110 mg gél
fibrillation auriculaire
hémorragie
PRADAXA 75 mg gél
Mésylate d'étéxilate de dabigatran
Mésylate d'étéxilate de dabigatran
administration par voie orale
B01AE07 - étexilate de dabigatran
thrombine
antithrombiniques
antithrombiniques
XARELTO 10 mg cp pellic
facteur xa
anticoagulants
anticoagulants
adulte
accident vasculaire cérébral
embolie
thromboembolie
PRADAXA
XARELTO
B01AF01 - rivaroxaban
65570603
65693901
65763132
3400893234433
3400893208298
3400893208359

---
N1-VALIDE
Les nouveaux anticoagulants oraux (dabigatran et rivaroxaban) dans la fibrillation auriculaire : ce qu'il faut savoir - Point d'Information
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Points-d-information/Les-nouveaux-anticoagulants-oraux-dabigatran-et-rivaroxaban-dans-la-fibrillation-auriculaire-ce-qu-il-faut-savoir-Point-d-Information
http://www.ansm.sante.fr/content/download/41141/535629/version/1/file/Point-Info-Nouveaux+AnticoagulantsOraux+250412.pdf
Le dabigatran (PRADAXA), inhibiteur direct de la thrombine, et le rivaroxaban (XARELTO), inhibiteur direct du facteur Xa, sont indiqués dans la prévention des événements thromboemboliques veineux post-intervention chirurgicale programmée pour prothèse totale de hanche ou de genou. Ils viennent d'obtenir une extension d'indication pour la prévention de l'accident vasculaire cérébral et de l'embolie systémique dans la fibrillation auriculaire non valvulaire. Suite à des signalements d'accidents hémorragiques graves, l'Afssaps souhaite rappeler les précautions d'emploi s'attachant à ces spécialités...
2012
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
Inhibiteurs du facteur Xa
Dabigatran
Dabigatran
Rivaroxaban
Rivaroxaban
administration par voie orale
fibrillation auriculaire
anticoagulants
anticoagulants
Mésylate d'étéxilate de dabigatran
Mésylate d'étéxilate de dabigatran
PRADAXA 110 mg gél
PRADAXA 75 mg gél
B01AE07 - étexilate de dabigatran
XARELTO 10 mg cp pellic
embolie
hémorragie
thromboembolie
accident vasculaire cérébral
antithrombiniques
antithrombiniques
thrombine
facteur xa
facteurs de risque
continuité des soins
PRADAXA
XARELTO
B01AF01 - rivaroxaban
65570603
65693901
65763132
3400893234433
3400893208298
3400893208359

---
N1-SUPERVISEE
Fibrillation auriculaire chez l'adulte - Choix de l'anticoagulothérapie
https://www.fmoq.org/formation/repertoire-de-guides-cliniques-et-de-lignes-directrices/anticoagulotherapie/
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Medicaments/INESSS_outil_choix_anticoagulotherapie.pdf
Depuis le 1er octobre 2012, le rivaroxaban (XareltoMC) a été ajouté à la Liste de médicaments remboursés par la Régie de l’assurance maladie du Québec, pour la prévention de l’accident vasculaire cérébral et de l’embolie systémique en présence de fibrillation auriculaire.
2012
false
true
false
FMOQ - Fédération des Médecins Omnipraticiens du Québec
Canada
facteur xa
anticoagulants
anticoagulants
anticoagulants
anticoagulants
Rivaroxaban
rapport
fibrillation auriculaire
adulte

---
N1-SUPERVISEE
Item 236 : Fibrillation atriale
- Examen Classant National : Question(s) 236 -
http://campus.cerimes.fr/cardiologie-et-maladies-vasculaires/enseignement/cardio_236/site/html/
http://campus.cerimes.fr/cardiologie-et-maladies-vasculaires/enseignement/cardio_236/site/html/cours.pdf
http://campus.cerimes.fr/cardiologie-et-maladies-vasculaires/enseignement/cardio_236/site/html/1.html
Définition, physiopathologie et mécanismes, classifications et terminologie, aspects cliniques, diagnostic ECG, évaluation du risque thrombo-embolique, thérapeutique, pour en savoir plus
2012
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Cardiologie et maladies vasculaires
France
230. Fibrillation atriale
français
cours
épreuves classantes nationales
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
signes et symptômes

---
N1-VALIDE
Fibrillation Auriculaire
- Examen Classant National : Question(s) 236 -
http://www.pifo.uvsq.fr/hebergement/cec_mv/236.pdf
définition et aspect électrocardiographique (fibrillation auriculaire, ventriculogrammes, arythmies associées, physiopathologie, causes et affections associées (causes aiguës, FA avec cardiopathie sous-jacente, FA isolée), classification, manifestations cliniques, évaluation clinique (bilan minimum, autres investigations), complications (hémodynamiques et thrombo-emboliques), traitement (traitement antithrombotique, cardioversion, prévention pharmacologique des récidives, contrôle de la fréquence ventriculaire, autres traitements non pharmacologiques) ; 11 pages
true
N
3eme cycle / doctorat
2eme cycle / master
Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Faculté de médecine Paris-Ouest
Paris
France
230. Fibrillation atriale
français
prévention secondaire
prévalence
cardiologie
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
électrocardiographie
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
signes et symptômes
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
défibrillation
anticoagulants
antiarythmiques
défibrillation
défibrillateurs implantables
fibrillation auriculaire
cours

---
N1-VALIDE
Fibrillation auriculaire : quand le coeur s'emballe
http://www.mongeneraliste.be/maladies-adultes/239-fibrillation-auriculaire-quand-le-coeur-s-emballe
Un coeur en bonne santé bat à un rythme régulier, variant de 50 à 100 pulsations par minute (ou davantage en cas d'effort physique ou de stress). Il arrive cependant que ces battements se dérèglent. Ils deviennent trop lents ou trop rapides. Ou irréguliers.
2012
false
N
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
français
information patient et grand public
fibrillation auriculaire
adulte

---
N1-SUPERVISEE
Les anti-arythmiques pour le maintien du rythme sinusal après cardioversion dans la fibrillation auriculaire
http://www.cochrane.org/fr/CD005049
La fibrillation auriculaire (FA) est la plus fréquente des arythmies prolongées. L'AF récidive fréquemment après le rétablissement du rythme sinusal normal. Les anti-arythmiques sont largement utilisés pour prévenir la récidive, mais l'effet de ces médicaments sur la mortalité et d'autres aspects cliniques n'est pas clair.
2012
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
fibrillation auriculaire
arythmie sinusale
antiarythmiques

---
N1-SUPERVISEE
L'ablation par cathéter pour la fibrillation auriculaire paroxystique et persistante
http://www.cochrane.org/fr/CD007101
La fibrillation auriculaire (FA) est l'arythmie cardiaque la plus couramment rencontrée dans les services cardiovasculaires. Les traitements incluent les interventions médicales et l'ablation par cathéter. En raison d'incertitudes dans les thérapies médicales pour la FA et de la nécessité de maintenir le rythme sinusal, l'ablation a été récemment envisagée comme alternative viable. De nombreuses nouvelles méthodes d'ablation basées sur l'isolement des veines pulmonaires ont été développées.
2012
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
ablation par cathéter
fibrillation auriculaire

---
N1-SUPERVISEE
La qualité de vie et la capacité fonctionnelle chez les patients atteints de fibrillation auriculaire et d'insuffisance cardiaque congestive
http://hdl.handle.net/1866/6082
[Le but de ce mémoire est] de déterminer si une stratégie de contrôle du rythme améliore la qualité de vie et / ou la capacité fonctionnelle par rapport à une stratégie de contrôle de la fréquence cardiaque chez les patients atteints de fibrillation auriculaire et d'insuffisance cardiaque congestive.
2011
false
true
false
Papyrus - Université de Montréal
Canada
thèse ou mémoire
fibrillation auriculaire
qualité de vie
gestion des soins aux patients
défaillance cardiaque

---
N1-VALIDE
Prise en charge de la fibrillation auriculaire en 2011
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/743
De nouvelles recommandations viennent d'être publiées par les sociétés européennes et américaines de cardiologie concernant le traitement de la fibrillation auriculaire (FA), arythmie la plus fréquente touchant de 1 à 2 % de la population globale. Celles-ci introduisent une nouvelle classification des différents types de FA et les scores guidant la pratique du clinicien dans le cadre des indications du traitement anticoagulant oral et du risque de saignement sont réactualisés. De nouvelles molécules prometteuses dans le cadre du traitement anti-arythmique et anticoagulant viennent compléter l'arsenal thérapeutique déjà existant. Enfin, la technique d'ablation par cathétérisme de la FA se diffusee
2011
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
article de périodique
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire

---
N1-VALIDE
La fibrillation auriculaire - l'intégration des nouvelles directives dans la pratique
http://www.cardiologieconferences.ca/crus/102-083%20French.pdf
Dans le présent numéro de Cardiologie Conférences scientifiques qui met l'accent sur les Lignes directrices canadiennes de 2010, nous examinons les points saillants des stratégies et des traitements recommandés dans les lignes directrices et la mise en application de ces lignes directrices dans la pratique en prenant comme exemple une patiente hypothétique atteinte de FA
2011
false
N
Cardiologie Conférences Scientifiques
Canada
français
cas clinique
information scientifique et technique
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
accident vasculaire cérébral
adhésion aux directives

---
N1-SUPERVISEE
Nouvelle proposition de stratification du risque thromboembolique dans la fibrillation auriculaire
http://rms.medhyg.ch/numero-280-page-313.htm
Des nouvelles recommandations européennes concernant la prise en charge du risque thromboembolique dans la fibrillation auriculaire (FA) ont été publiées récemment. Elles introduisent un nouveau score de stratification du risque, le CHA 2DS2VASc. Celui-ci pourrait mieux discriminer le risque thromboembolique chez les patients à faible risque. Afin de discuter des implications cliniques de l’application de ces nouveaux guidelines, nous reverrons dans cet article la prise en charge du risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) dans la FA et ses principales méthodes de stratification.
2011
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
thromboembolie
facteurs de risque
article de périodique
thromboembolie
fibrillation auriculaire

---
N3-AUTOINDEXEE
Catheter à ballonnet dans l'isolation des veines pulmonaires dans la fibrillation auriculaire
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=770
2011
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
évaluation technologique
fibrillation auriculaire
veines pulmonaires
fibrillation auriculaire
cathétérisme
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Adéquation entre les prescriptions réalisées et les recommandations CHADS 2 dans un service de gériatrie
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 9, Numéro 1, 39-44, Mars 2011, Article original
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/65/DF/resume.phtml
La fibrillation atriale (FA) majore le risque d'accident vasculaire cérébral ischémique (AVC). De par l'intérêt démontré en prophylaxie, le traitement anti-vitamine K (AVK) est recommandé pour un score CHADS 2. Pourtant ce traitement reste sous-prescrit dans la population gériatrique. Notre étude avait pour objectif principal d'évaluer le taux de conformité aux recommandations CHADS 2 et pour objectif secondaire de déterminer les variables du non suivi des recommandations pour un score CHADS 2
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
antivitamines K
anticoagulothérapie
sujet âgé
adhésion aux directives
article de périodique
fibrillation auriculaire
vitamine K
anticoagulants
antivitamines K
indènes
acide benzotétronique

---
N1-SUPERVISEE
FA et nouvel anticoagulant oral : le rivaroxaban utile ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/208
Chez des patients présentant une fibrillation auriculaire (FA) et à risque accru d'AVC, quelles sont l'efficacité (prévention d'accident vasculaire cérébral (AVC) ou d'embolie systémique) et la sécurité (risque hémorragique) du rivaroxaban versus warfarine?
2011
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
néerlandais
lecture critique d'article
Inhibiteurs du facteur Xa
Rivaroxaban
Rivaroxaban
anticoagulants
fibrillation auriculaire
administration par voie orale
résultat thérapeutique
facteur xa
warfarine
accident vasculaire cérébral
embolie
anticoagulants
fibrillation auriculaire
hémorragie
warfarine
méthode en double aveugle
B01AA03 - warfarine
vitamine K
B01AF01 - rivaroxaban
étude comparative

---
N1-VALIDE
Perspectives et recommandations pour le traitement anti-arythmique de la fibrillation auriculaire : le point sur la dronédarone
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2148&langue=FR
La Société Européenne de Cardiologie a récemment publié une mise à jour du traitement antiarythmique de la fibrillation auriculaire. La sécurité du traitement est mise en avant avec la recommandation de prescrire en première ligne un médicament antiarythmique peu toxique mais peut-être moins efficace avant de recourir au médicament le plus efficace mais potentiellement plus toxique. Ainsi, l'utilisation de l'amiodarone reste réservée en cas d'échec des antiarythmiques de la classe I et du sotalol ou de contre-indication à leur utilisation. Sur base de son profil de sécurité et de son impact positif sur la morbi-mortalité, les recommandations donnent d'emblée une place importante à la dronédarone, un nouvel antiarythmique, dans son algorithme thérapeutique. Cet article présente les principales propriétés de la dronédarone basées sur les résultats des études cliniques publiées.
2011
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
fibrillation auriculaire
antiarythmiques
amiodarone
dronédarone
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Sport d'endurance, nouveau facteur de risque pour la fibrillation auriculaire ?
http://rms.medhyg.ch/numero-251-page-1122.htm
On parle de fibrillation auriculaire idiopathique ou lone AF lorsque l'arythmie apparaît chez des sujets de moins de 60 ans sans pathologies cardiopulmonaires. Alors qu'aucune étiologie n'était identifiée dans le passé, de récents travaux suggèrent une possible association entre une pratique sportive d'endurance et l'apparition de cette arythmie. Un remodelage à l'étage atrial et une dysautonomie liée à une pratique sportive d'endurance intensive restent les principales hypothèses physiopathologiques. La prise en charge thérapeutique optimale doit encore être déterminée et l'ablation par radiofréquence avec isolation des veines pulmonaires pourrait devenir le traitement de choix chez ce type de patient.
2010
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
fibrillation auriculaire
endurance physique
sports
facteurs de risque
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Fermeture de l'auricule gauche dans la fibrillation auriculaire chronique
percutanée ou chirurgicale ? - fausse route ou médecine sérieuse ?
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2010/2010-49/2010-49-240.pdf
...L'ablation du noeud AV avec implantation d'un pacemaker se pratique depuis longtemps déjà pour le contrôle de la fréquence cardiaque, si les antiarythmiques ne sont soit pas tolérés soit pas efficaces [4]. Pour le traitement curatif de la fibrillation auriculaire, l'ablation du myocarde auriculaire gauche et/ou droit est pratiquée par cathétérisme ou chirurgicalement depuis quelques années dans le but de rétablir un rythme sinusal stable [4, 5]. Ces deux techniques ont leurs limites...
2010
false
true
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
maladie chronique
auricule de l'atrium
fibrillation auriculaire
figure
article de périodique

---
N1-VALIDE
Recommandations européennes 2010 pour le traitement anti-thrombotique de la fibrillation auriculaire : nouveaux scores pour l'évaluation des risques d'accident vasculaire cérébral et de saignement
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2088&langue=FR
Les recommandations européennes 2010 pour le traitement de la fibrillation auriculaire apportent des modifications concernant les critères d'instauration d'une anticoagulation orale. Elles introduisent également un nouveau score d'évaluation du risque de survenue de saignement. Nous rapportons les critères des deux nouveaux scores de risque CHA 2DS 2-VAS c et HAS -BLED introduits, respectivement, pour évaluer le risque thrombotique et hémorragique
2010
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
fibrillation auriculaire
accident vasculaire cérébral
fibrinolytiques
fibrinolytiques
évaluation des risques
article de périodique
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
La vignette thérapeutique de l'étudiant. Premier épisode de fibrillation auriculaire
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2020&langue=FR
Nous proposons une réflexion thérapeutique à propos du cas d'un patient adressé en consultation pour un premier épisode de fibrillation auriculaire. Ce cas permet d'évoquer l'anticoagulation, le contrôle de la fréquence et du rythme cardiaque qui sont les différentes étapes de la prise en charge.
2010
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
article de périodique
matériel enseignement

---
N1-SUPERVISEE
Dabigatran versus warfarine en cas de fibrillation auriculaire
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/302
En cas de fibrillation auriculaire, quelles sont l'efficacité et la sécurité du dabigatran versus warfarine dans la prévention d'un accident vasculaire cérébral ou d'une embolie systémique ?
2010
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
néerlandais
Dabigatran
Dabigatran
fibrillation auriculaire
warfarine
anticoagulants
accident vasculaire cérébral
embolie
warfarine
anticoagulants
B01AA03 - warfarine
B01AE07 - étexilate de dabigatran
résultat thérapeutique
lecture critique d'article
étude comparative

---
N1-VALIDE
Nouveaux anticoagulants destinés à la prévention de l'accident vasculaire cérébral dû à la fibrillation auriculaire
http://www.cadth.ca/media/pdf/R0004_Anticoagulants_for_Atrial_Fibrillation_cetap_f.pdf
(Xarelto) sont des anticoagulants oraux mis à l'épreuve en tant que solutions de rechange aux antivitamines K comme la warfarine dans la prévention de l'accident vasculaire cérébral (AVC) en présence de fibrillation auriculaire (FA)...
2010
false
true
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
Rivaroxaban
Dabigatran
accident vasculaire cérébral
fibrillation auriculaire
administration par voie orale
Canada
résultat thérapeutique
médecine factuelle
B01AE07 - étexilate de dabigatran
anticoagulants
évaluation médicament
B01AF01 - rivaroxaban
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Fibrillation auriculaire
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/documents/infos_soignants/fibrillation_auriculaire_2010df.pdf
La fibrillation auriculaire (FA) est une arythmie supraventriculaire fréquente avec une prévalence dans la population adulte de l'ordre de 0.4%. Son incidence augmente avec l'âge, on la trouve au-dessus de 60 ans chez 2% et au-dessus de 75 ans chez 8-10% de la population. Les mortalités globale et cardio-vasculaire sont deux fois plus importantes chez les patients avec FA que dans la population générale.
2010
false
N
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de la fibrillation auriculaire
http://www.cbip.be/pdf/tft/TF_VKF.pdf
Messages essentiels La fibrillation auriculaire (FA) est une pathologie fréquemment rencontrée, principalement chez les personnes âgées. La FA est souvent asymptomatique. La complication majeure est l'apparition d'accidents vasculaires cérébraux. Chez les patients présentant peu de symptômes ou en l'absence de symptômes, un ralentissement médicamenteux de la fréquence ventriculaire peut être proposé comme traitement de premier choix. Chez les patients symptomatiques, il n'est pas clairement établi si le rétablissement du rythme sinusal reste le premier choix. - Pour la prévention secondaire des complications thrombo-emboliques, les antagonistes de la vitamine K constituent le premier choix. - Pour la prévention primaire des complications thrombo-emboliques, les antagonistes de la vitamine K ou l'acide acétylsalicylique constituent le premier choix selon le profil de risque du patient. 35 pages
2010
false
N
CBIP - Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique
Bruxelles
Belgique
français
antivitamines K
fibrillation auriculaire
résultat thérapeutique
antiarythmiques
accident vasculaire cérébral
vitamine K
placebo
antiarythmiques
antiarythmiques
interactions médicamenteuses
antivitamines K
anticoagulants
gestion des soins aux patients
recommandation professionnelle
étude évaluation
indènes
acide benzotétronique

---
N2-AUTOINDEXEE
Le contrôle du rythme cardiaque par l'ablation en cas de fibrillation auriculaire : analyses de l'efficacité clinique et de la rentabilité
https://www.cadth.ca/media/pdf/H0491_Executive_Summary_f.pdf
https://www.cadth.ca/fr/le-controle-du-rythme-cardiaque-par-lablation-en-cas-de-fibrillation-auriculaire-analyses-de
2010
false
true
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
étude évaluation
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
analyse coût-bénéfice
rythme cardiaque

---
N1-SUPERVISEE
Fibrillation auriculaire, quels patients anticoaguler ?
http://rms.medhyg.ch/numero-264-page-1816.htm
La fibrillation auriculaire est l’arythmie cardiaque la plus fréquente et son incidence augmente considérablement avec l’âge. La prévention des accidents thromboemboliques est essentielle, en particulier l’accident vasculaire cérébral (AVC), complication la plus grave. Les antivitamines K sont actuellement la classe thérapeutique la plus efficace pour la prévention de ces événements. Toutefois, ils présentent un risque de complications hémorragiques. Aussi, chaque décision de traitement doit être pondérée par l’évaluation individuelle du risque thromboembolique et hémorragique. Le score CHADS2 constitue un modèle de stratification du risque d’AVC chez les patients avec fibrillation auriculaire non valvulaire ; il a l’avantage d’être simple à utiliser, raison pour laquelle il est actuellement le score le plus utilisé en clinique.
2010
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
fibrillation auriculaire
anticoagulants
thromboembolie
anticoagulothérapie
article de périodique
anticoagulants
fibrillation auriculaire
patients

---
N1-SUPERVISEE
Fibrillation auriculaire de la personne âgée
http://www.mbpu-unaformec.net/unaformec/uploads/Publications/bibliomed/578_FA_de_la_personne_agee.pdf
La prévalence de la fibrillation auriculaire (ACFA) augmente avec l’âge. De 0,4% en population générale, elle dépasse 10% chez les plus de 85 ans. Les facteurs associés sont nombreux, au cours desquels une ACFA marque souvent un tournant évolutif. Elle est une grande cause d’AVC, 5 à 7% par an, croissant avec l’âge. Ses aspects cliniques chez les personnes âgées peuvent être trompeurs, notamment lors de sa découverte.
2010
false
true
false
UNAFORMEC - Union Nationale des Associations de Formation Médicale Continue
France
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
article de périodique
sujet âgé
fibrillation auriculaire

---
N3-AUTOINDEXEE
Occlusion percutanée de l'auricule gauche (cas de fibrillation auriculaire non valvulaire) pour la prévention de la thromboembolie
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=645
2010
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
évaluation technologique
occlusion
fibrillation auriculaire
thromboembolie
fibrillation auriculaire
occlusion dentaire
auricule cardiaque gauche

---
N1-SUPERVISEE
Etude ADVANCE chez les patients diabétiques en FA
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/338
Le bénéfice d’un traitement antihypertenseur plus strict (versus moins strict) chez des patients diabétiques était connu ; s’ils présentent en plus une FA, ce qui augmente le risque d’incident cardiovasculaire, le bénéfice est probablement (analyse post-hoc) plus élevé encore en valeur absolue que s’ils ne présentent pas de FA.
2010
false
true
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
fibrillation auriculaire
antihypertenseurs
lecture critique d'article
diabète
collecte de données

---
N1-SUPERVISEE
Fibrillation auriculaire: quels patients doivent être anticoagulés par voie orale, lesquels non?
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2009/2009-23/2009-23-048.pdf
Une anticoagulation orale (ACO) doit toujours être envisagée dans la fibrillation et le flutter auriculaires. Seulement certains sous-groupes de patients n'en ont pas besoin, surtout ceux ayant une «lone atrial fibrillation » sans autre problème cardiovasculaire...
2009
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
antivitamines K
anticoagulothérapie
administration par voie orale
sélection de patients
fibrillation auriculaire
anticoagulants
facteurs de risque
adulte
sujet âgé
accident vasculaire cérébral
vitamine K
anticoagulants
hémorragie
antivitamines K
article de périodique
indènes
acide benzotétronique

---
N1-SUPERVISEE
Traitement de la fibrillation et du flutter auriculaires - l'importance de l'ablation par cathéter
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2009/2009-10/2009-10-294.pdf
La fibrillation auriculaire est l'arythmie cardiaque la plus fréquente. Elle est associée à une élévation de la morbidité (en particulier les accidents cérébrovasculaires et l'insuffisance cardiaque) et de la mortalité.
2009
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
fibrillation auriculaire
ablation par cathéter
flutter auriculaire
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Fibrillation auriculaire et insuffisance cardiaque : la dépression augmente les risques de décès. Angine et dépression : l'amplification des symptômes
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/022-024%C3%89cho0909.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
dépression
fibrillation auriculaire
risque
trouble dépressif
fibrillation auriculaire
défaillance cardiaque
angine
mort
deces
pharyngite

---
N3-AUTOINDEXEE
Fibrillation auriculaire et respect des recommandations internationales au quoditien : mythe ou réalité ?
http://www.revmed.ch/numero-193-page-520.htm
2009
Revue Médicale Suisse
Suisse
article de périodique
recommandations comme sujet
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire

---
N3-AUTOINDEXEE
Fibrillation auriculaire : quels patients anticoaguler ?
http://www.mbpu-unaformec.net/unaformec/uploads/Publications/bibliomed/544_Fibrillation_auriculaire_quels%20patients%20anticoaguler.pdf
2009
UNAFORMEC - Union Nationale des Associations de Formation Médicale Continue
France
article de périodique
patients
fibrillation auriculaire
anticoagulants
fibrillation auriculaire

---
N3-AUTOINDEXEE
Fibrillations auriculaires isolées : lesquelles anticoaguler ?
http://www.mbpu-unaformec.net/unaformec/uploads/Publications/bibliomed/546_Fibrillations_auriculaires_isolees_lesquelles_anticoaguler.pdf
2009
UNAFORMEC - Union Nationale des Associations de Formation Médicale Continue
France
article de périodique
fibrillation auriculaire
anticoagulants
fibrillation auriculaire

---
N3-AUTOINDEXEE
Fibrillation auriculaire : réduire ou ralentir ?
http://www.mbpu-unaformec.net/unaformec/uploads/Publications/bibliomed/562_Fibrillation_auriculaire_Reduire_ou_ralentir.pdf
2009
UNAFORMEC - Union Nationale des Associations de Formation Médicale Continue
France
article de périodique
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire

---
N3-AUTOINDEXEE
Fibrillation auriculaire : quel antiarythmique prescrire ?
http://www.mbpu-unaformec.net/unaformec/uploads/Publications/bibliomed/565%20FA_Quel_antiarythmique_prescrire.pdf
2009
UNAFORMEC - Union Nationale des Associations de Formation Médicale Continue
France
article de périodique
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
antiarythmiques

---
N1-SUPERVISEE
Étude RE-LY (The Randomized Evaluation of Long-Term Anticoagulation TherapY)
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/nro/e-docs/00/04/52/EF/article.phtml
Hypothèse testée : chez les patients éligibles pour les anticoagulants, le dabigatran est non inférieur à la warfarine.
2009
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
anticoagulothérapie
Dabigatran
Dabigatran
anticoagulants
fibrillation auriculaire
warfarine
hémorragie
warfarine
fibrillation auriculaire
B01AA03 - warfarine
B01AE07 - étexilate de dabigatran
étude comparative
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
ÉTUDE ACTIVE-A (The Atrial Fibrillation Clopidogrel Trial with Irbesartan for Prevention of Vascular Events)
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/nro/e-docs/00/04/4F/B6/article.phtml
Hypothèse testée : chez les patients non éligibles pour les anticoagulants, l'addition du clopidogrel à l'aspirine (75-100 mg) est supérieure au placebo associé à l'aspirine.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
antiagrégants plaquettaires
antiagrégants plaquettaires
acide acétylsalicylique
association médicamenteuse
méthode en double aveugle
B01AC04 - clopidogrel
B01AC30 - associations d'inhibiteurs de l'agrégation plaquettaire
clopidogrel
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
hémorragie
B01AC06 - acide acétylsalicylique
ticlopidine
article de périodique
étude comparative

---
N1-SUPERVISEE
Cardioversion électrique pour le traitement de la fibrillation et du flutter auriculaires
http://www.cochrane.org/fr/CD002903
Contexte : La fibrillation auriculaire augmente le risque d'AVC et a un effet négatif sur l'hémodynamique cardio-vasculaire. En rétablissant le rythme sinusal, la cardioversion électrique peut améliorer l'hémodynamique cardio-vasculaire, réduire le risque d'AVC et éviter la prise d'anticoagulants à long terme. Objectifs : Évaluer les effets de la cardioversion électrique dans la fibrillation ou le flutter auriculaire sur le risque d'événements thrombo-emboliques, d'AVC et de mortalité (critères de jugement principaux), le taux de déclin cognitif, la qualité de vie, l'utilisation d'anticoagulants et le risque de nouvelle hospitalisation (critères de jugement secondaires) chez l'adulte ( 18 ans).
2009
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
flutter auriculaire
fibrillation auriculaire
défibrillation

---
N1-SUPERVISEE
Cardioversion pharmacologique dans la fibrillation auriculaire et le flutter
http://www.cochrane.org/fr/CD003713
Contexte : La fibrillation auriculaire est la plus commune des arythmies cardiaques. Elle est associée à un taux de morbidité et de mortalité important. Il existe deux approches à la gestion de la fibrillation auriculaire : contrôler le rythme ventriculaire ou convertir en rythme sinusal dans l'espoir que cela évitera ses effets indésirables. Objectifs : Pour évaluer les effets de la cardioversion pharmacologique de la fibrillation auriculaire chez l'adulte sur le risque annuel d'AVC, d'embolie périphérique et de décès.
2009
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
résultat thérapeutique
sujet âgé
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
défibrillation
fibrillation auriculaire

---
N1-SUPERVISEE
Fibrillation un jour, fibrillation toujours ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/045-051DreCayer0809.pdf
LA FIBRILLATION AURICULAIRE représente une véritable épidémie du XXIe siècle. Il s'agit de l'arythmie cardiaque la plus fréquente en pratique hospitalière Elle représente en quelque sorte l'urgence habituelle du médecin hospitaliste moderne. Elle touche plus les hommes, et sa prévalence augmente avec l'âge...
2009
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
fibrillation auriculaire
facteurs de risque
fibrillation auriculaire
antiarythmiques
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Clopidogrel et aspirine pour la fibrillation auriculaire
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/356
En cas de fibrillation auriculaire (FA), les antagonistes de la vitamine K et les antiagrégants plaquettaires réduisent le risque d'AVC respectivement de 64% et de 22% (1), les anticoagulants étant plus efficaces que l'aspirine (de 38%) mais augmentant le risque d'hémorragie extracrânienne majeure (de 70%). Les anticoagulants sont donc recommandés chez les patients à haut risque d'AVC et l'aspirine chez les sujets à faible risque. En cas de FA et de contre-indication à un traitement anticoagulant, l'utilité d'ajouter du clopidogrel à l'aspirine n'avait pas encore été évaluée.
2009
false
N
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
fibrillation auriculaire
acide acétylsalicylique
fibrillation auriculaire
association médicamenteuse
clopidogrel hydrogénosulfate
lecture critique d'article

---
N1-SUPERVISEE
Étude PROTECT-AF : l'occlusion percutanée de l'auricule gauche est-elle une alternative aux AVK ?
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/nro/e-docs/00/04/52/F8/article.phtml
Hypothèse testée : chez les patients qui ont une FA, la fermeture percutanée de l'auricule gauche a une efficacité « non inférieure » au traitement par warfarine (l'excès de risque absolu toléré dans le groupe expérimental pour définir la non-infériorité est de 2 pour 100 patients-année de suivi).
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
prothèses et implants
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
accident vasculaire cérébral
warfarine
anticoagulants
B01AA03 - warfarine
résultat thérapeutique
article de périodique
étude comparative

---
N1-VALIDE
Fibrillation auriculaire
ALD n 5
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_568395
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_568389
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_568392
L'objectif de ce guide est d'expliciter, pour les professionnels de santé, la prise en charge optimale et le parcours de soins d'un malade souffrant d'une fibrillation auriculaire (FA). Il ne traite pas des troubles du rythme ventriculaire graves chroniques, dont le traitement en pleine évolution, avec l'apparition du défibrillateur automatique implantable, et qui font l'objet d'un suivi très spécialisé dans les établissements de santé.
2008
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
fibrillation auriculaire
continuité des soins
maladies cardiovasculaires
facteurs de risque
techniques et procédures diagnostiques
éducation du patient comme sujet
thromboembolie
gestion des soins aux patients
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Un traitement antithrombotique en prévention d'un AVC chez des patients présentant une FA sans valvulopathie ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/509
Question clinique : Quelles sont l'efficacité et la sécurité d'un traitement antithrombotique en prévention d'un accident vasculaire cérébral chez des patients présentant une fibrillation auriculaire non valvulaire ?
2008
false
N
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
fibrinolytiques
accident vasculaire cérébral
fibrillation auriculaire
fibrinolytiques
évaluation de médicament
lecture critique d'article

---
N1-SUPERVISEE
Hémorragie grave et tolérance des antivitamines K durant la première année de traitement chez les patients âgés atteints de fibrilliation auriculaire
http://www.campus-umvf.cnge.fr/materiel/biblio_com/2008_circulatoire_p92_fibrillationauriculaire.pdf
Les antivitamines K (AVK) sont très efficaces en prévention des accidents vasculaires cérébraux (AVC) dans la fibrillation auriculaire (FA) (1). Malgré leur bénéfice, des études attestent de leur sous-utilisation chez les personnes âgées qui sont les patients les plus à risque (2). Les fréquences d'hémorragies graves dans les essais randomisés et dans les études de cohorte sont rassurantes...
2008
true
N
Campus de Médecine générale
France
français
article de périodique
matériel enseignement
fibrillation auriculaire
indènes
acide benzotétronique
vitamine K
sujet âgé
hémorragie
antivitamines K
évaluation des risques
médecine générale

---
N1-SUPERVISEE
Prévention thrombo-embolique dans la fibrillation auriculaire
http://www.cbip.be/Folia/Index.cfm?FoliaWelk=F35F01C
les résultats d'une méta-analyse récente ayant inclus 29 études et plus de 28.000 patients confirment la plus grande efficacité des antagonistes de la vitamine K par rapport aux antiagrégants en prévention thrombo-embolique dans la fibrillation auriculaire: le nombre de patients devant être traités par un antagoniste de la vitamine K à la place d'un antiagrégant pendant un an pour prévenir un accident vasculaire cérébral (NNT) était de 81 en prévention primaire et de 24 en prévention secondaire. Les résultats de cette méta-analyse posent toutefois question étant donné certains problèmes méthodologiques...
2008
false
N
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
néerlandais
français
antivitamines K
thromboembolie
fibrillation auriculaire
anticoagulants
antiagrégants plaquettaires
méta-analyse comme sujet
résultat thérapeutique
vitamine K
sujet âgé
adulte
antivitamines K
article de périodique
indènes
acide benzotétronique

---
N1-VALIDE
Fibrillation auriculaire
Guide patient ALD n 5-
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_750273/ald-n-5-fibrillation-auriculaire
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_726651/ald-n-5-guide-patient-sur-la-fibrillation-auriculaire
Ce guide a pour objectif d'informer le patient admis en ALD, au titre d'une fibrillation auriculaire, sur les principaux éléments du traitement et du suivi. Il fournit également plusieurs sources d'informations complémentaires. Ce guide est remis par le médecin traitant et peut constituer un support de dialogue.
2008
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
fibrillation auriculaire
gestion des soins aux patients
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Le traitement prophylactique de l'AVC dans la fibrillation auriculaire non valvulaire
http://www.cardiologieconferences.ca/crus/cardcdnfr_0208.pdf
La fibrillation auriculaire (FA) est l'arythmie cardiaque la plus fréquente; le risque pendant la vie de développer une FA est de 1 pour 4 chez les sujets âgés de 40 ans et plus. La FA est également un facteur de risque puissant et indépendant d'accident vasculaire cérébral (AVC). La disponibilité d'anticoagulants oraux, tels que la warfarine ou d'autres antagonistes de la vitamine K, permet dans une grande mesure de réduire le risque relatif d'AVC ou d'autres événements cardioemboliques de plus de 60 %. Par comparaison, les agents antiplaquettaires tels que l'acide acétylsalicylique (AAS) réduisent le risque de seulement 20 à 33 %. Malheureusement, plusieurs complications sont également associées à l'usage de la warfarine, telles que le risque d'hémorragie accrue et d'interactions médicamenteuses. Malgré les risques et les inconvénients, les données font fortement pencher la balance en faveur de l'anticoagulation avec la warfarine chez la plupart des patients, avec quelques exceptions notables. À la lumière de l'importance d'une prise en charge optimale du traitement prophylactique de l'AVC et des données récentes sur l'efficacité de la warfarine dans certaines populations à risque élevé, le présent numéro de Cardiologie ¿ Conférences Scientifiques examine les stratégies visant à simplifier la prise en charge des patients atteints de FA.
2008
false
N
Cardiologie Conférences Scientifiques
Canada
français
anticoagulothérapie
clopidogrel
fibrillation auriculaire
accident vasculaire cérébral
facteurs de risque
warfarine
anticoagulants
anticoagulants
ticlopidine
antiagrégants plaquettaires
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Fibrillation auriculaire: qui anticoaguler et quel agent utiliser?
http://www.stacommunications.com/journals/leclinicien/2008/07-juillet%20aout%202008/058-Fibrillation%20auriculaire.pdf
La fibrillation auriculaire (FA) est l'arythmie cardiaque la plus commune. La présence de cette arythmie augmente le risque d'événement thromboembolique de deux à sept fois
2008
false
N
Le Clinicien - la revue de formation médicale continue
Canada
français
anticoagulothérapie
fibrillation auriculaire
anticoagulants
facteurs de risque
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Un aperçu de la fibrillation auriculaire après une chirurgie cardiaque
http://www.cardiologieconferences.ca/crus/102-073%20French.pdf
Dans ce numéro de Cardiologie – Conférences Scientifiques, nous examinons l'incidence, les facteurs de risque, la pathogenèse, la prévention et les stratégies thérapeutiques de la FAPO.
2008
false
N
Cardiologie Conférences Scientifiques
Canada
français
procédures de chirurgie cardiaque
fibrillation auriculaire
complications postopératoires
fibrillation auriculaire
complications postopératoires
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
La fibrillation auriculaire Gardez le rythme!
http://www.stacommunications.com/journals/leclinicien/2007/6-%20Juin%202007/083-Fibrillation%20auriculaire.pdf
La fibrillation auriculaire (FA) est l'arythmie la plus fréquemment rencontrée en cardiologie et affecte plus de 5 % de la population âgée de plus de 65 ans. Les patients souffrant de FA ont un risque d'événement thromboembolique cinq fois plus élevé et un risque de mortalité de 1,5 à 1,9 fois plus élevé comparativement à une population normale. La FA est donc associée à une morbidité et une mortalité significatives. 5 pages
2007
false
N
Le Clinicien - la revue de formation médicale continue
Canada
français
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Fibrillation auriculaire et anticoagulation : update 2007
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2007/2007-22/2007-22-205.pdf
Cet aperçu présente la stratification du risque en fonction des données les plus importantes, pour étayer la spécificité et la sécurité de l'anticoagulation.
2007
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
anticoagulothérapie
fibrillation auriculaire
anticoagulants
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Cardioversion médicamenteuse dans la fibrillation auriculaire paroxystique: auto-traitement
http://www.cbip.be/Folia/Index.cfm?FoliaWelk=F34F09B
Chez certains patients présentant des épisodes symptomatiques peu fréquents de fibrillation auriculaire paroxystique, sans affection cardiaque sous-jacente, l'administration orale d'une dose unique d'un antiarythmique (p. ex. flécaïnide, propafénone) au moment de l'épisode est efficace, ce qui permet souvent d'éviter une hospitalisation. Le patient doit toutefois avoir été traité avec succès lors d'un épisode préalable par le même médicament administré par voie orale en milieu hospitalier...
2007
false
N
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
français
fibrillation auriculaire
antiarythmiques
administration par voie orale
autosoins
flécaïnide
propafénone
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Règles de bonne pratique clinique pour la fibrillation auriculaire en médecine générale
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/367
Cet article souligne le rôle central du médecin traitant pour détecter et traiter précocement l'arythmie et suivre attentivement le traitement (notamment, mais pas seulement, anticoagulant et antiarythmique). Le choix entre différentes stratégies thérapeutiques est passé en revue.
2007
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
médecins généralistes
fibrillation auriculaire
médecine générale
article de périodique

---
N1-VALIDE
Ximélagatran dans le traitement de la TVP et de la FA
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/715
Quelles sont l'efficacité et la sécurité du ximélagatran oral versus traitement par une héparine de bas poids moléculaire (HBPM), suivi par un traitement anticoagulant oral, dans la prévention des récidives de thrombose veineuse profonde (TVP) avec ou sans embolie pulmonaire ?
2006
false
N
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
anticoagulothérapie
thrombose veineuse
anticoagulants
azétidines
fibrillation auriculaire
benzylamines
résultat thérapeutique
benzylamines
azétidines
anticoagulants
héparine bas poids moléculaire
ximélagatran
azétidines
benzylamines
lecture critique d'article
étude comparative

---
N1-SUPERVISEE
Amiodarone : traitement ou cause de la fibrillation auriculaire ?
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-39/30724
L'amiodarone a longtemps prévalu comme antiarythmique de choix dans le traitement de la fibrillation auriculaire. L'objectif de ce cas clinique est d'illustrer la difficulté de la prise en charge de cette arythmie, fréquente chez le sujet âgé, à travers la physiopathologie d'une des complications de ce médicament : l'hyperthyroïdie. Si l'arythmie récidive sous traitement, une dysthyroïdie induite par l'amiodarone doit être recherchée par un dosage de la TSH. Dans la population gériatrique, notamment en raison des effets secondaires des antiarythmiques utilisés pour la cardioversion, le contrôle de la fréquence ventriculaire est souvent préférable au retour du rythme sinusal...
2005
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
Cardiotoxicité
amiodarone
fibrillation auriculaire
sujet âgé
antiarythmiques
fibrillation auriculaire
amiodarone
antiarythmiques
hyperthyroïdie
C01BD01 - amiodarone
article de périodique
information sur le médicament

---
N1-VALIDE
Fibrillation auriculaire (La)
- Examen Classant National : Question(s) 236 -
http://www-sante.ujf-grenoble.fr/sante/corpus/disciplines/cardio/rythmo/236a/lecon236a.htm
http://www-sante.ujf-grenoble.fr/SANTE/corpus/corpus.htm
définition, étiologies, physiopathologie et conséquences anatomiques, diagnostic, évolution et pronostic, traitement ; version imprimable, références, lien, pré-requis, exercice
2005
false
N
3eme cycle / doctorat
2eme cycle / master
Université Joseph Fourier, Faculté de médecine de Grenoble
Grenoble
Besançon
France
230. Fibrillation atriale
français
cardiologie
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
signes et symptômes
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
pronostic
cours
électrocardiographie
questions à choix multiple

---
N1-SUPERVISEE
Traitement de la fibrillation auriculaire: cardioversion ou contrôle du rythme?
http://www.cbip.be/Folia/index.cfm?FoliaWelk=F31F01B
Dans le traitement de la fibrillation auriculaire, le choix entre la cardioversion (remise en rythme sinusal) et le ralentissement de la réponse ventriculaire se fait essentiellement en fonction de la durée de la fibrillation auriculaire, de l'importance des symptômes et de l'existence éventuelle d'une affection sous-jacente. En présence d'une fibrillation auriculaire d'apparition récente et/ou symptomatique, une remise en rythme sinusal par cardioversion électrique ou médicamenteuse est recommandée. En cas de fibrillation auriculaire chronique, le ralentissement médicamenteux de la réponse ventriculaire peut être proposé comme traitement de premier choix chez les patients peu ou pas symptomatiques. La cardioversion reste indiquée si les symptômes persistent malgré un contrôle adéquat de la réponse ventriculaire Cet article discute également de la prévention des complications thrombo-emboliques en cas de cardioversion et des complications thrombo-emboliques à long terme.
2004
false
N
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
français
fibrillation auriculaire
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
LA FIBRILLATION AURICULAIRE PAROXYSTIQUE
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1080&langue=FR
Dans cet article, nous passons en revue les aspects épidémiologiques, physiopathologiques et cliniques de la fibrillation auriculaire paroxystique, avant de nous intéresser à sa prise en charge à la lumière des recommandations actuelles.
2004
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
article de périodique

---
N1-VALIDE
Fibrillation auriculaire : contrôler la fréquence ou le rythme ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/864
quelles sont les différences en termes de mortalité et morbidité de deux approches pour le traitement des patients atteints de fibrillation auriculaire : viser un rythme sinusal (contrôle du rythme sinusal) ou ralentir la réponse ventriculaire (contrôle de la fréquence) ?
2004
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
fibrillation auriculaire
sujet âgé
fibrillation auriculaire
antiarythmiques
rythme cardiaque
défibrillation
lecture critique d'article
étude comparative

---
N1-VALIDE
Fibrillation atriale
http://www.besancon-cardio.org/cours/30-fibrillation-atriale.php
indication du niveau de preuve ; définition, étiologie, mécanisme, aspects électro-cardiographiques, retentissement hémodynamique, clinique, évolution, complications, traitement, aspects électro-cardiographiques
2002
false
O
Besançon-cardio.org
Besançon
France
français
antiarythmiques
maladie aiguë
cardiologie
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
maladie chronique
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
électrocardiographie
signes et symptômes
pronostic
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
anticoagulants
antiarythmiques
antiagrégants plaquettaires
médecine factuelle
cours
image
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Fibrillation auriculaire (La)
http://www.ssmg.be/images/ssmg/files/PDF/RBP_fibrillation.pdf
indication du niveau de preuve ; définition, étiologie, physiopathologie, complications et évaluation des risques de complications, diagnostic, traitement de la FA (objectifs de la prise en charge, digitaliques, médicaments anti-arythmiques, traitement antithrombotique proposé dans la fibrillation auriculaire chronique), monitoring thérapeutique (amiodarone, coumariniques, digitaliques), traitement étiologique de la FA, recommandations, bibliographie, glossaire d'épidémiologie, synthèse, conseil au patient ; 44 pages
2002
false
O
SSMG - Société Scientifique de Médecine Générale
Bruxelles
Belgique
français
fibrillation auriculaire
prévalence
fibrillation auriculaire
crise thyréotoxique
médecine factuelle
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
évaluation des risques
facteurs de risque
fibrillation auriculaire
signes et symptômes
diagnostic différentiel
maladie aiguë
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
antiarythmiques
antiarythmiques
maladie chronique
antiarythmiques
anticoagulants
sujet âgé
adulte
continuité des soins
taux normalisé international
essais contrôlés randomisés comme sujet
embolie et thrombose
accident vasculaire cérébral
échocardiographie transoesophagienne
administration par voie orale
traitement d'urgence
hospitalisation
amiodarone
glucosides digitaliques
coumarines
interactions médicamenteuses
warfarine
résultat thérapeutique
fibrinolytiques
soins ambulatoires
électrocardiographie
fibrillation auriculaire
antagonistes bêta-adrénergiques
héparine bas poids moléculaire
inhibiteurs des canaux calciques
recommandation pour la pratique clinique
bibliographie
information patient et grand public

---
Courriel
03/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.