CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : facteurs immunologiques;

Définition du MeSH : Substances biologiquement actives dont les activités affectent ou jouent un rôle dans le fonctionnement du système immunitaire. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme MeSH : Facteurs immuns; biomodulateurs; MRB (Modificateur de la réponse biologique); médicaments biologiques; agents immunomodulateurs; immuno-modulateurs; médicaments immuno-modulateurs; médicaments immunomodulateurs;

Terme MeSH Related : immunomodulateurs; Modificateurs de la réponse biologique;

action pharmacologique : O;

substance (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Substances biologiquement actives dont les activités affectent ou jouent un rôle dans le fonctionnement du système immunitaire. [Traduction effectuée avant 2008]

N1-VALIDE
Médicaments immunomodulateurs (IMID) : Thalidomide, Lénalidomide, Pomalidomide
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Medicaments-immunomodulateurs-IMID-Thalidomide-Lenalidomide-Pomalidomide-Anticancereux-par-voie-orale-informer-prevenir-et-gerer-leurs-effets-indesirables
Anticancéreux par voie orale : informer, prévenir et gérer leurs effets indésirables...
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
thalidomide
effets secondaires indésirables des médicaments
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
L04AX02 - thalidomide
effets secondaires indésirables des médicaments
administration par voie orale
antinéoplasiques
facteurs immunologiques
L04AX04 - lénalidomide
lénalidomide
interactions médicamenteuses
recommandation pour la pratique clinique
L04AX06 - pomalidomide
pomalidomide
diffusion de l'information
continuité des soins
grossesse
éducation du patient comme sujet
thalidomide

---
N1-VALIDE
Nouvelles immunothérapies du mélanome : mécanismes d’action, efficacité et prise en charge des toxicités
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-475/Nouvelles-immunotherapies-du-melanome-mecanismes-d-action-efficacite-et-prise-en-charge-des-toxicites
Le traitement du mélanome métastatique a été révolutionné depuis 2010 avec l’apparition de nombreuses nouvelles molécules. Actuellement, les oncologues, dermatologues et médecins généralistes sont de plus en plus confrontés aux effets secondaires de ces molécules dans leur pratique quotidienne. Deux classes de thérapie sont disponibles pour le traitement du mélanome métastatique : 1) l’immunothérapie (anti-CTLA-4, anti-PD-1/anti-PD-L1) et 2) les thérapies ciblées avec les inhibiteurs de BRAF et de MEK. L’immunothérapie a une efficacité clinique remarquable, par contre un nombre important de patients développent des effets secondaires immunologiques qui peuvent parfois être fatals. La prise en charge rapide et selon des algorithmes précis de ces effets secondaires immunologiques par les médecins de diverses spécialités est primordiale.
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
mélanome
métastase tumorale
ipilimumab
facteurs immunologiques
Récepteur-1 de mort cellulaire programmée
ipilimumab
facteurs immunologiques
effets secondaires indésirables des médicaments
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux

---
N1-SUPERVISEE
Traitements qui inhibent ou modifient le système immunitaire pour la neuropathie motrice multifocale
http://www.cochrane.org/fr/CD003217
Contexte : La neuropathie motrice multifocale se caractérise par une faiblesse des membres asymétrique, progressive, principalement distale, et des blocages partiels, généralement multiples, de la conduction nerveuse motrice. L'immunoglobuline en intraveineuse est bénéfique, mais le rôle des agents immunosuppresseurs est incertain. Ceci est une mise à jour d'une revue publiée pour la première fois en 2002 et précédemment mise à jour en 2003, 2005 et 2008. Objectifs : Fournir les meilleures preuves disponibles à partir d'essais contrôlés randomisés concernant le rôle des agents immunosuppresseurs pour le traitement de la neuropathie motrice multifocale
2015
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
facteurs immunologiques
immunosuppresseurs
polyneuropathies
résultat thérapeutique
immunoglobulines par voie veineuse
polyneuropathies
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Les nouveaux agents du myélome. Quels impacts sur les stratégies thérapeutiques ?
In Innovations & Thérapeutiques en Oncologie ; Volume 1, numéro 1, Septembre-Octobre 2015
http://www.jle.com/fr/revues/ito/e-docs/les_nouveaux_agents_du_myelome._quels_impacts_sur_les_strategies_therapeutiques__305647/article.phtml
Une recherche académique très active et le développement de nombreux nouveaux agents ont considérablement fait progresser la prise en charge des patients atteints de myélome multiple. La famille des inhibiteurs du protéasome voit naître des médicaments moins neurotoxiques (carfilzomib), pour certains oralement administrables (ixazomib). Les anticorps monoclonaux (anticorps anti-CD38, élotuzumab) s’illustrent par des combinaisons particulièrement intéressantes. Plusieurs grands essais randomisés ont récemment montré des améliorations nettes des durées de rémission chez les patients en rechute. En première ligne, de nouvelles associations sont testées. Ainsi, les « standards » d’aujourd’hui ne le seront peut-être bientôt plus, et la multiplicité des combinaisons possibles risquera de bouleverser les algorithmes actuels...
10.1684/ito.2015.0001
2015
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
myélome multiple
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
inhibiteurs du protéasome
carfilzomib
ixazomib
pomalidomide
facteurs immunologiques
anticorps monoclonaux
daratumumab
essais cliniques comme sujet
résultat thérapeutique
anticorps monoclonaux humanisés
élotuzumab
inhibiteurs de désacétylase d'histone
Protéine CD38, humain
survie sans rechute
Protéine SLAMF7, humain
panobinostat
indoles
acides hydroxamiques
oligopeptides
thalidomide
thalidomide
glycoprotéines membranaires
antigènes CD38
récepteurs immunologiques

---
N1-VALIDE
Utilisation des immunoglobulines intraveineuses - Revue des expériences de stratégies de gestion et des données probantes disponibles
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Traitement/INESSS_Utilisation_immunoglobulines_intraveineuses.pdf
Au Québec, la problématique de la disponibilité des IgIV préoccupe aussi, depuis plusieurs années, les instances concernées par la gestion du système du sang, soit le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), le Comité consultatif national en médecine transfusionnelle (CCNMT) et Héma-Québec, l’organisme responsable de l’approvisionnement en sang et autres produits sanguins sur le territoire québécois. À cette préoccupation s’ajoute l’insuffisance des règles du recours aux IgIV en milieu hospitalier et plus particulièrement en ce qui concerne les indications en neurologie. Le MSSS, à la suggestion du CCNMT, a décidé de faire appel à l’expertise de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) afin que celui-ci contribue à l’élaboration de recommandations sur le recours aux IgIV en neurologie. La présente note situe le contexte plus général du besoin de telles recommandations, comme le montrent des expériences gouvernementales ayant abordé cette problématique, et précisant la disponibilité de lignes directrices ou de revues systématiques et narratives récentes publiées dans la littérature scientifique. Une attention particulière est portée aux indications en neurologie, qui se multiplient et accaparent déjà une part importante de l’utilisation totale d’IgIV. La présente note informative n’aborde ni les questions d’innocuité et de sécurité relatives à l’utilisation des Ig, ni les aspects économiques d’une utilisation appropriée.
2014
false
true
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
immunoglobulines par voie veineuse
évaluation technologique
Australie
Belgique
France
Canada
Colombie-Britannique
Ontario
Québec
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
maladies du système nerveux
maladies de la peau
hémopathies
facteurs immunologiques
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Traitement de la sclérose en plaques : nouveautés et complications
http://rms.medhyg.ch/numero-384-page-940.htm
Une nouvelle ère thérapeutique s'est ouverte pour la sclérose en plaques (SEP) avec l'apparition de molécules prises PO et/ou de molécules ayant une plus grande efficacité. Poser un diagnostic précoce est primordial, tout comme le moment et le choix de l'intervention thérapeutique. L'application des traitements se doit d'être personnalisée, intégrant les risques liés à la SEP et ceux potentiellement liés au traitement choisi, répondant ainsi à la question «Qui, quand et comment traiter ?». Des outils de surveillance, qui permettent d'évaluer objectivement : 1) l'activité et l'agressivité de la SEP pour chaque patient et 2) la sécurité des traitements et leurs risques de complications, existent déjà, mais doivent absolument être encore développés.
2013
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
sclérose en plaques
article de périodique
immunosuppresseurs
facteurs immunologiques
Chlorhydrate de fingolimod
Natalizumab

---
N1-SUPERVISEE
Administration d'anti-D pendant la grossesse pour prévenir l'allo-immunisation rhésus
http://www.cochrane.org/fr/CD000020
http://www.cochrane.org/fr/CD000020/administration-danti-d-pendant-la-grossesse-pour-prevenir-lallo-immunisation-rhesus
Contexte : Pendant la grossesse, une femme Rhésus négatif (Rh-négatif) peut développer des anticorps lorsque son fStus est Rhésus positif (Rh-positif). Ces anticorps peuvent nuire aux bébés Rh-positif. Objectifs : Évaluer les effets de l'immunoglobuline anti-D anténatale sur l'incidence de l'allo-immunisation Rhésus D lorsqu'elle est administrée à des femmes de Rh négatif sans anticorps anti-D.
2013
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
iso-immunisation rhésus
immunoglobuline rh
résultat thérapeutique
complications de la grossesse et hémopathies
facteurs immunologiques
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
grossesse

---
N1-VALIDE
Immunosuppresseurs : usages systémiques et neurologiques
http://rms.medhyg.ch/numero-384-page-915.htm
Les atteintes neurologiques inflammatoires, fréquemment présentes lors de pathologies systémiques immunitaires, doivent d'emblée être considérées comme sévères et nécessitent un traitement visant la rémission rapide de la maladie. L'induction de rémission est classiquement obtenue à l'aide de corticostéroïdes systémiques associés au cyclophosphamide. La tendance actuelle vise à réduire au maximum les effets secondaires des stéroïdes et des immunosuppresseurs agressifs en les substituant rapidement par des traitements d'épargne de meilleure tolérance clinique. C'est dans ce contexte que de nouvelles approches thérapeutiques apparaissent avec notamment l'émergence de nouvelles indications des agents biologiques (anti-TNFa et rituximab en particulier) dans la prise en charge des pathologies auto-immunes.
2013
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
immunosuppresseurs
article de périodique
facteur de nécrose tumorale alpha
facteurs immunologiques
Rituximab

---
N1-SUPERVISEE
Anti-D en intramusculaire versus intraveineuse pour la prévention de l'allo-immunisation rhésus au cours de la grossesse
http://www.cochrane.org/fr/CD007885
Comparer l'efficacité de l'IgG anti-D en IM versus en IV pour prévenir l'allo-immunisation RhD chez les femmes enceintes RhD-négatif.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
grossesse
iso-immunisation rhésus
immunoglobuline rh
injections veineuses
injections musculaires
étude comparative
facteurs immunologiques

---
N1-SUPERVISEE
Administration d'anti-D après la fausse couche spontanée pour prévenir l'allo-immunisation Rhésus
http://www.cochrane.org/fr/CD009617
Évaluer les effets de l'administration d'immunoglobuline (Ig) anti-D suite à une fausse couche spontanée à une femme de rhésus négatif (Rh négatif), par rapport à l'absence d'anticorps anti-D.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
avortement spontané
iso-immunisation rhésus
immunoglobuline rh
facteurs immunologiques

---
N1-SUPERVISEE
Interventions à base de médicaments immunomodulateurs pour les syndromes d'épilepsie focale
http://www.cochrane.org/fr/CD009945
Évaluer l'efficacité et la tolérance des interventions à base de médicaments immunomodulateurs en tant que thérapie complémentaire dans les syndromes d'épilepsie focale chez l'adulte.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
épilepsies partielles
résultat thérapeutique
facteurs immunologiques
épilepsies partielles
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Immunomodulateurs et immunosuppresseurs pour la sclérose en plaques : une méta-analyse en réseau
http://www.cochrane.org/fr/CD008933
Estimer l'efficacité relative et l'acceptabilité de l'interféron ß-1b (IFNß-1b) (Betaseron), de l'interféron bêta-1a (IFNß-1a) (Rebif et Avonex), de l'acétate de glatiramère, du natalizumab, de la mitoxantrone, du méthotrexate, du cyclophosphamide, de l'azathioprine, de l'immunoglobuline intraveineuse et des corticostéroïdes à long terme en comparaison avec un placebo ou un autre agent actif chez des participants atteints de SEP, et fournir un classement des traitements en fonction de leur efficacité et de leur rapport risque-bénéfice.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
résultat thérapeutique
facteurs immunologiques
immunosuppresseurs
sclérose en plaques
immunomodulateurs
immunomodulation
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments qui suppriment ou modifient le système immunitaire pour le traitement de la dermatomyosite et de la polymyosite
http://www.cochrane.org/fr/CD003643/medicaments-qui-suppriment-ou-modifient-le-systeme-immunitaire-pour-le-traitement-de-la
Évaluer les effets des immunosuppresseurs et des traitements immunomodulateurs contre la dermatomyosite et la polymyosite.
2012
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
dermatomyosite
immunosuppresseurs
facteurs immunologiques
résultat thérapeutique
polymyosite
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Les modificateurs de la réponse biologique pour réduire l'inflammation : pleins feux sur les risques d'infection
http://www.cps.ca/fr/documents/position/modificateurs-reponse-biologique
Le présent point de pratique vise à décrire les risques importants d'infection associés à l'utilisation de médicaments qui modifient la réaction immunitaire. Ces agents sont souvent appelés des modificateurs de la réponse biologique (MRB) ou des inhibiteurs des cytokines pro-inflammatoires, tels que les inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale a (TNF-a). La prescription et la surveillance des MRB pendant le traitement devraient être du ressort des spécialistes (p. ex., rhumatologue, gastroentérologue ou dermatologue pédiatre) qui en connaissent les indications et les risques chez les enfants et les adolescents. Le présent document est conçu pour les praticiens de soins de première ligne et les pédiatres. Il ne porte que sur le risque accru de certaines infections pendant la prise de ces agents et contient des conseils sur certaines stratégies de réduction du risque. Le présent point de pratique ne s'attardera pas sur les anti-inflammatoires systémiques ou topiques comme les stéroïdes ou le tacrolimus, ni sur l'association potentielle entre la thérapie aux MRB et les tumeurs malignes
2012
false
N
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
facteurs immunologiques
facteur de nécrose tumorale alpha
adolescent
infection
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Le rituximab dans la sclérose en plaques récurrente-rémittente
http://www.cochrane.org/fr/CD009130
Évaluer l'efficacité et la tolérance du rituximab, seul ou en tant qu'adjuvant, en comparaison avec un placebo ou avec d'autres traitements pour la SEP-RR.
2011
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
Rituximab
revue de la littérature
sclérose en plaques
résultat thérapeutique
facteurs immunologiques
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Les immunomodulateurs dans la sclérose en plaques
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/nro/e-docs/00/04/56/F8/resume.phtml
Les immunomodulateurs (interférons, acétate de glatiramère) sont couramment utilisés dans la sclérose en plaques rémittente (SEP RR) depuis une dizaine d'années. Les études récentes apportent plus d'informations sur ces molécules et leur utilisation. Elles sont indiquées dans les SEP rémittentes et leur efficacité respective est comparable sur la réduction de la fréquence des poussées. À partir de la dose efficace, « l'effet-dose » serait minime. Certaines de ces molécules ont une AMM au décours de la première poussée, si le diagnostic est défini selon les critères de Mac Donald révisés (2005). La prescription dans cette indication est à peser au cas par cas, selon l'activité clinique et radiologique de la maladie. Il n'a pas été démontré jusqu'à présent d'effet des immunomodulateurs sur le passage à la forme secondairement progressive ou sur le handicap au long terme.
2010
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
Acétate de glatiramère
facteurs immunologiques
L03AX13 - acétate de glatiramère
sclérose en plaques récurrente-rémittente
interféron bêta
L03AB07 - interféron bêta-1a
L03AB08 - interféron bêta-1b
personnes handicapées
résultat thérapeutique
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Antinéoplasiques - immunomodulateurs
http://www.chups.jussieu.fr/polys/pharmaco/poly/antineoplasiques.html
2006
Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie
France
cours
facteurs immunologiques
immunomodulateurs
antinéoplasiques

---
N1-SUPERVISEE
Infliximab (Remicade) et étanercept (Enbrel) : infections graves et tuberculose
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/carn-bcei_v14n4_f.html#2
Le facteur de nécrose tumorale alpha (TNF-a) est une cytokine pro-inflammatoire synthétisée en réponse à des stimulis infectieux ou inflammatoires1. On a démontré que les antagonistes du TNF-a sont efficaces pour traiter les signes et les symptômes de polyarthrite rhumatoïde et autres maladies auto-immunes1. L'infliximab (Remicade) est indiqué chez les adultes dans la polyarthrite rhumatoïde (conjugué au méthotrexate), la maladie de Crohn et la maladie de Crohn avec fistulisation2. L'étanercept (Enbrel) est indiqué dans la polyarthrite chez les adultes et la polyarthrite rhumatoïde juvénile chez les patients de 4 à 17 ans3
2005
false
false
false
Santé Canada
Ottawa
Canada
français
Étanercept
Infliximab
facteurs immunologiques
infection
tuberculose
facteur de nécrose tumorale alpha
L04AB02 - infliximab
L04AB01 - étanercept
information sur le médicament

---
N1-SUPERVISEE
GAMMANORM, 165 mg/ml solution pour injection (voie sous-cutanée et intramusculaire)
RAPPORT PUBLIC D'EVALUATION
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/6c2b624ebfaa08790600cc3fb07a603b.pdf
Gammanorm est une solution d'immunoglobulines (Ig) humaines normales à 16,5%, préparée selon un procédé de fractionnement basé sur la méthode de Cohn, à partir de plasmas humains de donneurs volontaires non rémunérés ...
2005
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
facteurs immunologiques
déficits immunitaires
myélome multiple
immunoglobulines
facteurs immunologiques
immunoglobulines
facteurs immunologiques
immunoglobulines
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
J06BA01 - immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration extravasculaire
injections musculaires
injections sous-cutanées
évaluation médicament

---
Courriel
06/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.