CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : facteur de nécrose tumorale alpha;

Synonyme CISMeF : facteur nécrose tumorale; tasonermine; Membre 2 de la famille du TNF; Membre 2 de la superfamille des TNF ligands; Membre 2 de la superfamille des ligands du facteur de nécrose tumorale; Membre 2 de la superfamille des ligands du TNF; Membre 2 de la famille des ligands du TNF; Facteur de nécrose tumorale alfa; Membre 2 de la famille des TNF ligands; Membre 2 de la superfamille du TNF; facteur-alpha de nécrose tumorale; Cachectine-facteur de nécrose tumorale; Facteur de nécrose tumorale-alpha; Membre-2 de la famille des ligands du TNF; Membre-2 de la famille des TNF ligands; Membre-2 de la famille du TNF; Membre-2 de la superfamille des ligands du facteur de nécrose tumorale; Membre-2 de la superfamille des ligands du TNF; TNF-alpha;

Synonyme MeSH : Cachectine; Ligand TNFSF2; Membre-2 de la superfamille des TNF ligands; Membre-2 de la superfamille du TNF; facteur alpha de nécrose tumorale; facteur de nécrose tumorale; Membre-2 de la superfamille des ligands TNF; Membre-2 de la superfamille du facteur de nécrose tumorale; TNF (Tumor necrosis factor); TNF alpha;

Société canadienne du cancer : http://info.cancer.ca/f/glossary/F/Facteur_de_n_crose_tumorale.htm;

substance (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Résumé de l’examen de l'innocuité - Inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale (TNF) alpha (SIMPONI et CIMZIA) - Évaluation du risque potentiel d’inflammation du foie (hépatite auto immune)
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/tnf-fnt-2-fra.php
Les inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale (TNF) alpha sont une classe de médicaments qui servent à traiter des maladies inflammatoires telles que la polyarthrite rhumatoïde, les maladies inflammatoires de l’intestin (p. ex. la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse) et le psoriasis. Santé Canada a examiné le risque d’inflammation du foie à la suite de la publication de deux cas graves, dans la littérature scientifique, dans lesquels les patients ont été traités par des inhibiteurs du TNF alpha. À la suite de son examen, Santé Canada a conclu qu’il existait peut-être un lien entre l’inflammation du foie et le traitement par des inhibiteurs du TNF alpha. Les informations canadiennes du produit de Simponi et Cimzia ont été mises à jour pour tenir compte des constatations concernant le risque d’inflammation du foie...
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
facteur de nécrose tumorale alpha
évaluation médicament
évaluation des risques
hépatite auto-immune
Canada
SIMPONI
CIMZIA
L04AB - anti TNF alpha
psoriasis
polyarthrite rhumatoïde
maladie de Crohn
rectocolite hémorragique
golimumab
Certolizumab pégol
anticorps monoclonaux

---
N1-VALIDE
Les manifestations cutanées des anti-TNF-alpha
In : Hépato-Gastro & Oncologie Digestive - Volume 22, numéro 8, Octobre 2015
http://www.jle.com/fr/revues/hpg/e-docs/les_manifestations_cutanees_des_anti_tnf_alpha_305568/article.phtml
Les anti-tumor necrosis factor (TNF)α représentent une famille de molécules constituées d’anticorps monoclonaux et d’un récepteur soluble dirigée contre cette cytokine pro-inflammatoire, le TNFα. Ces traitements ont profondément modifié la prise en charge des maladies inflammatoires chroniques comme la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique, les arthrites inflammatoires (polyarthrite rhumatoïde et spondylarthropathies) et le psoriasis. De façon générale, ces traitements sont bien tolérés avec un recul depuis plus de 20 ans. Cependant, leur utilisation de plus en plus fréquente dans les différentes spécialités s’est associée avec l’émergence d’effets secondaires, notamment cutanés. Ces derniers peuvent être classés en trois catégories : les réactions cutanées infectieuses, tumorales et inflammatoires. Ce cas clinique illustre une forme de réactions inflammatoires associées aux anti-TNFα, appelée réaction psoriasiforme et passe en revue l’ensemble des réactions cutanées inflammatoires considérées parfois comme paradoxales associées avec l’utilisation de cette classe de biothérapie.
2015
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
facteur de nécrose tumorale alpha
facteur de nécrose tumorale alpha
cas clinique
image
maladies de la peau
algorithme
questions réponses
dermatite psoriasiforme
anti-TNF alpha

---
N1-SUPERVISEE
BEROMUN
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1774629/fr/beromun
« BEROMUN est indiqué chez l’adulte, en perfusion du membre isolé sous légère hyperthermie et en association au melphalan pour le traitement des sarcomes des tissus mous des membres : - avant résection chirurgicale de la tumeur, afin d’éviter ou de retarder l’amputation ; - à titre palliatif, pour les sarcomes inopérables. » Le service médical rendu par BEROMUN est important dans l’indication « traitement des sarcomes des tissus mous des membres : - avant résection chirurgicale de la tumeur, afin d’éviter ou de retarder l’amputation ; - à titre palliatif, pour les sarcomes inopérables. » ...
2014
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
BEROMUN 1 mg/5 ml pdre/solv p sol p perf
perfusion d'un membre isolé
perfusion régionale de chimiothérapie anticancéreuse
membres
facteur de nécrose tumorale alpha
adulte
hyperthermie provoquée
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
melphalan
sarcome des tissus mous
sarcomes
L03AX11 - tasonermine
membres
tumeurs des tissus mous
soins palliatifs
traitement néoadjuvant
résultat thérapeutique
BEROMUN

---
N1-SUPERVISEE
Traitements par anti-TNF alpha dans la PR et la SA
http://www.ameli.fr/professionnels-de-sante/medecins/exercer-au-quotidien/aide-a-la-pratique-memos/les-memos-medico-economiques/traitements-par-anti-tnf-alpha-dans-la-pr-et-la-sa.php
Le mémo disponible ci-dessous en téléchargement présente le coût annuel des traitements de fond par anti-TNF alpha dans la polyarthrite rhumatoïde (PR) et la spondylarthrite ankylosante (SA), pour la métropole chez l'adulte.
2014
false
false
false
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
information scientifique et technique
polyarthrite rhumatoïde
pelvispondylite rhumatismale
traitement médicamenteux
France
adulte
facteur de nécrose tumorale alpha

---
N1-VALIDE
Conseils d'utilisation des traitements anti-TNF et recommandations nationales de bonne pratique labellisées par la Haute Autorité de Santé française
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/traitements-anti-tnf-recos-64222d1c6f9c32cb666ec9ac141d2349.pdf
http://sfr.larhumatologie.fr/rc/rhumatologie/nws/News/2013/sfr-20131022-095444-073/src/nws_summary/fr/Traitements%20anti-TNF%20Recos.pdf
L'utilisation des traitements par anti-TNF se doit d'être guidée pour en permettre une utilisation plus efficace et plus sécurisée. La Société française de rhumatologie et le Club rhumatismes et inflammations, en partenariat avec plusieurs sociétés savantes françaises, ont donc sollicité la Haute Autorité de santé (HAS)afin d'établir puis de labelliser des recommandations de bonne pratique de prescription et de suivi des traitements par anti-TNF, applicables par des médecins issus de différentes spécialités. Ces recommandations, conçues puis validées par deux groupes d'experts pluridisciplinaires, se sont appuyées sur un état de la littérature récent et complet, selon les règles méthodologiques de la HAS. Elles concernent la prescription initiale des anti-TNF ainsi que différents thèmes cliniques pratiques rencontrés au cours du suivi des patients sous traitement (infections, cancers, grossesse, vaccination, effets indésirables paradoxaux,chirurgie, utilisation chez le sujet âgé, vascularites)...
2013
false
true
false
Société Française de Rhumatologie
France
188. Pathologies auto-immunes : aspects épidémiologiques, diagnostiques et principes de traitement
français
continuité des soins
maladies auto-immunes
évaluation des risques
tumeurs
dépistage systématique
tumeurs
hémopathies
infections à herpesviridae
herpèsvirus humain de type 3
herpès
paludisme
histoplasmose
légionellose
hépatite B
hépatite C
vaccins
vaccination
grossesse
procédures de chirurgie opératoire
sujet âgé
facteur de nécrose tumorale alpha
recommandation de bon usage du médicament
article de périodique
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux
antirhumatismaux
antirhumatismaux
L04AB - anti TNF alpha

---
N1-VALIDE
Immunosuppresseurs : usages systémiques et neurologiques
http://rms.medhyg.ch/numero-384-page-915.htm
Les atteintes neurologiques inflammatoires, fréquemment présentes lors de pathologies systémiques immunitaires, doivent d'emblée être considérées comme sévères et nécessitent un traitement visant la rémission rapide de la maladie. L'induction de rémission est classiquement obtenue à l'aide de corticostéroïdes systémiques associés au cyclophosphamide. La tendance actuelle vise à réduire au maximum les effets secondaires des stéroïdes et des immunosuppresseurs agressifs en les substituant rapidement par des traitements d'épargne de meilleure tolérance clinique. C'est dans ce contexte que de nouvelles approches thérapeutiques apparaissent avec notamment l'émergence de nouvelles indications des agents biologiques (anti-TNFa et rituximab en particulier) dans la prise en charge des pathologies auto-immunes.
2013
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
immunosuppresseurs
article de périodique
facteur de nécrose tumorale alpha
facteurs immunologiques
Rituximab

---
N1-VALIDE
Les modificateurs de la réponse biologique pour réduire l'inflammation : pleins feux sur les risques d'infection
http://www.cps.ca/fr/documents/position/modificateurs-reponse-biologique
Le présent point de pratique vise à décrire les risques importants d'infection associés à l'utilisation de médicaments qui modifient la réaction immunitaire. Ces agents sont souvent appelés des modificateurs de la réponse biologique (MRB) ou des inhibiteurs des cytokines pro-inflammatoires, tels que les inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale a (TNF-a). La prescription et la surveillance des MRB pendant le traitement devraient être du ressort des spécialistes (p. ex., rhumatologue, gastroentérologue ou dermatologue pédiatre) qui en connaissent les indications et les risques chez les enfants et les adolescents. Le présent document est conçu pour les praticiens de soins de première ligne et les pédiatres. Il ne porte que sur le risque accru de certaines infections pendant la prise de ces agents et contient des conseils sur certaines stratégies de réduction du risque. Le présent point de pratique ne s'attardera pas sur les anti-inflammatoires systémiques ou topiques comme les stéroïdes ou le tacrolimus, ni sur l'association potentielle entre la thérapie aux MRB et les tumeurs malignes
2012
false
N
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
facteurs immunologiques
facteur de nécrose tumorale alpha
adolescent
infection
enfant

---
N3-AUTOINDEXEE
Anti-TNF alpha et fin de grossesse
http://lecrat.fr/spip.php?page=article&id_article=928
2011
CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
France
information sur le médicament
grossesse
grossesse
grossesse
grossesse
facteur de nécrose tumorale alpha

---
N1-VALIDE
Rhumatologie. ANTI-TNFa : quels risques infectieux ? Recommandations pratiques
http://rms.medhyg.ch/numero-277-page-75.htm
Les anti-TNFa sont des traitements immunomodulateurs dont l'indication est retenue dans la prise en charge de certaines maladies rhumatologiques inflammatoires (par exemple : spondylarthropathie, polyarthrite rhumatoïde). Les études randomisées ont montré une augmentation du risque infectieux chez les patients suivant ce traitement. Néanmoins, les registres de surveillance objectivent des données plus rassurantes. Après une revue non exhaustive des principaux résultats concernant les risques infectieux liés aux anti-TNFa, nous proposerons des conseils pratiques d'utilisation.
2011
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
rhumatismes
facteur de nécrose tumorale alpha
facteur de nécrose tumorale alpha
facteur de nécrose tumorale alpha
infection

---
N1-SUPERVISEE
Les antidépresseurs du futur : rôle du système glutamatergique
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2155&langue=FR
Malgré la disponibilité sur le marché de nombreux antidépresseurs, la prise en charge du sujet déprimé est loin d’être pleinement satisfaisante. En effet, sous antidépresseurs conventionnels, plus de 30 à 45 % des patients déprimés ne répondent pas au traitement ou ne présentent qu’une réponse partielle au traitement initial.
2011
false
true
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
agents des acides aminés excitateurs
dépression
dépression
trouble dépressif
trouble dépressif
facteur de nécrose tumorale alpha
article de périodique
agents des acides aminés excitateurs
antidépresseurs

---
N1-SUPERVISEE
Beromun - Tasonermine
Code ATC : LO3AX11
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/000206/human_med_000672.jsp&murl=menus/medicines/medicines.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
Le principe actif de Beromun, la tasonermine, est une protéine non glycosylée qui est une cytokine appartenant à la famille des facteurs de nécrose tumorale alfa (TNFa). Elle a des propriétés immunomodulatrices et exerce des effets cytotoxiques antitumoraux ...
2011
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Grande-Bretagne
anglais
français
BEROMUN
BEROMUN 1 mg/5 ml pdre/solv p sol p perf
membres
tumeurs des tissus mous
flux de syndication
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
facteur de nécrose tumorale alpha
perfusion régionale de chimiothérapie anticancéreuse
antinéoplasiques
melphalan
sarcomes
L03AX11 - tasonermine
facteurs immunologiques
notice médicamenteuse
résumé des caractéristiques du produit
évaluation médicament

---
N3-AUTOINDEXEE
Manifestations cutanées paradoxales des anti-TNF-alpha
http://www.sfdermato.org/media/pdf/fmc/antitnfalpha2-667890231491e9d8d372693646727425.pdf
2010
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
article de périodique
facteur de nécrose tumorale alpha
manifestations cutanées

---
N1-SUPERVISEE
Traitement anti-TNF-a de la douleur pelvienne associée à l'endométriose
http://www.cochrane.org/fr/CD008088
Déterminer l'efficacité et l'innocuité des médicaments anti-TNF-a (qui inhibent l'activité biologique du facteur de nécrose tumorale alpha) dans la prise en charge de la douleur pelvienne associée à l'endométriose.
2010
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
endométriose
douleur pelvienne
résultat thérapeutique
facteur de nécrose tumorale alpha
anti-inflammatoires
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Les anti-TNF-a dans la prise en charge des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin réfractaires : analyses de l'efficacité clinique et du rapport coût-efficacité
https://www.cadth.ca/fr/les-anti-tnf-dans-la-prise-en-charge-des-maladies-inflammatoires-chroniques-de-lintestin
https://www.cadth.ca/media/pdf/O0479_Anti_TNF_a_Drugs_for_Refractory_Inflammatory_Bowel_Disease_to_fr.pdf
Cette évaluation des technologies de la santé de l'ACMTS a examiné l'incidence des anti-TNF (facteur nécrosant des tumeurs) alpha (adalimumab, étanercept, infliximab) par rapport aux traitements classiques et à la chirurgie dans la prise en charge des patients atteints de la maladie de Crohn ou de la colite ulcéreuse qui ne répondent pas de manière suffisante aux traitements classiques. Cette évaluation couvre l'efficacité clinique et le rapport coût-efficacité comparatifs, l'effet du dosage et du timing, le rôle du traitement de maintien ainsi que l'utilisation des ressources en soins de santé...
2009
false
true
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
anglais
français
Adalimumab
Infliximab
facteur de nécrose tumorale alpha
analyse coût-bénéfice
coûts des médicaments
résultat thérapeutique
agents gastro-intestinaux
agents gastro-intestinaux
maladie de Crohn
rectocolite
anti-inflammatoires
anti-inflammatoires
Canada
essais contrôlés randomisés comme sujet
gestion des soins aux patients
immunoglobuline G
récepteurs aux facteurs de nécrose tumorale
évaluation médicament
évaluation économique
étude comparative

---
N1-SUPERVISEE
Mise à jour concernant l'innocuité des inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale et le risque de cancer chez les enfants et les jeunes adultes
Safety Update on TNF Blockers and Risk of Cancer in Children and Young Adults
http://healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2009/13327a-fra.php
Santé Canada informe les professionnels de la santé et les Canadiens qu'il travaille avec les fabricants afin d'améliorer l'étiquette des médicaments qui font partie de la catégorie appelée inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale (FNT) en ce qui concerne le risque accru de cancer chez les enfants et les jeunes adultes...
2009
false
N
Santé Canada
Ottawa
Canada
anglais
français
antirhumatismaux
tumeurs
facteur de nécrose tumorale alpha
enfant
étiquetage de médicament
avis de pharmacovigilance

---
N1-SUPERVISEE
La perfusion pelvienne sous circulation extracorporelle dans les tumeurs pelviennes localement évoluées
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/45/BA/resume.phtml?type=text.html
La perfusion isolée pelvienne sous circulation extracorporelle est une technique qui permet d'obtenir des concentrations élevées de médicaments dans la cavité pelvienne. Cette technique s'est améliorée dans le temps, avec notamment l'adjonction d'une combinaison anti-G au-dessus de la bifurcation iliaque et les abords vasculaires percutanés. C'est une approche potentiellement intéressante chez des patients présentant des récidives localement évoluées de carcinomes d'origine gynécologique ou digestive, en territoire souvent irradié. Le TNF-a (facteur de nécrose tumorale), en association à du melphalan, semble apporter des taux de réponse comparables à ceux déjà obtenus dans les perfusions de membres. Une étude randomisée va débuter prochainement qui comparera la perfusion pelvienne avec de faibles doses de TNF-a à l'approche standard.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
antinéoplasiques
perfusion régionale de chimiothérapie anticancéreuse
melphalan
tumeurs du bassin
facteur de nécrose tumorale alpha

---
N1-VALIDE
[Recommandation suspendue] Diagnostic, prise en charge thérapeutique et suivi des spondylarthrites
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_886848/spondylarthrites-traitement-et-suivi-argumentaire
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_800266/diagnostic-prise-en-charge-therapeutique-et-suivi-des-spondylarthrites
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_886846/spondylarthrites-diagnostic-argumentaire
Indication du niveau de preuve, Les objectifs de ces recommandations sont : * de mieux identifier les patients atteints de spondylarthrite afin de raccourcir le délai entre l'apparition des symptômes et leur prise en charge spécifique * d'améliorer la qualité de vie des patients atteints de spondylarthrite, affection douloureuse et invalidante, au travers de stratégies de prise en charge qui précisent la place des différents moyens thérapeutiques * de prévenir ou limiter les complications et obtenir un impact positif et mesurable sur la douleur et le retentissement fonctionnne
2008
false
O
Haute Autorité de santé
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
traitement corticostéroïde
corticothérapie
spondylarthrite
diagnostic par imagerie
information en santé des consommateurs
grossesse
spondylarthrite
spondylarthrite
spondylarthrite
spondylarthrite
anti-inflammatoires non stéroïdiens
hormones corticosurrénaliennes
facteur de nécrose tumorale alpha
arthrite psoriasique
continuité des soins
indice de gravité médicale
essais cliniques comme sujet
rétractation de publication
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
évaluation économique
épreuves classantes nationales

---
N1-VALIDE
[Recommandation suspendue] Polyarthrite rhumatoïde : prise en charge en phase d'état
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_606483
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_608766
Indication du niveau de preuve, Les objectifs généraux de ces recommandations sont : d'avoir un impact sur la prise en charge quotidienne des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde et par conséquent, d'améliorer l'évolution de cette maladie, de diminuer ses complications et ses comorbidités, notamment cardio-vasculaires ; d'homogénéiser et d'optimiser les prises en charges thérapeutiques de la polyarthrite rhumatoïde en phase d'état ; d''inciter les praticiens à utiliser des outils de suivi à l'aide de mesures quantitatives et d'insister sur la nécessité d'un suivi rapproché du patient atteint de polyarthrite rhumatoïde en phase d'état.
2007
false
O
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie
polyarthrite rhumatoïde
polyarthrite rhumatoïde
méthotrexate
antirhumatismaux
glucocorticoïdes
facteur de nécrose tumorale alpha
anti-inflammatoires non stéroïdiens
phytothérapie
continuité des soins
polyarthrite rhumatoïde
anticorps monoclonaux
immunoconjugués
antagoniste du récepteur à l'interleukine-1
recommandation pour la pratique clinique
rétractation de publication

---
N1-VALIDE
Recommandations pour l'utilisation des anti-TNFa au cours de la polyarthrite rhumatoïde
actualisation 2007
http://www.rhumatologie.asso.fr/Data/upload/images/RecoAntiTNF-PR_v2(1).pdf
indication, initiation, adaptation ; 3 pages
2007
false
N
Société Française de Rhumatologie
France
français
polyarthrite rhumatoïde
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux
facteur de nécrose tumorale alpha
polyarthrite rhumatoïde
signes et symptômes
continuité des soins
anticorps monoclonaux
L04AB - anti TNF alpha
recommandation de bon usage du médicament
tableau

---
N1-SUPERVISEE
Pharmacovigilance: risque cancérigène avec les inhibiteurs du TNF
http://www.cbip.be/Folia/Index.cfm?FoliaWelk=F34F08H
Les inhibiteurs du TNF adalimumab (Humira), étanercept (Enbrel) et infliximab (Remicade) sont utilisés entre autres dans l'arthrite rhumatoïde résistante à d'autres médicaments antirhumatismaux. Il est bien connu que ces médicaments favorisent la survenue d'infections . Depuis la commercialisation de ces médicaments, le Centre Belge de Pharmacovigilance a reçu plusieurs notifications d'affections malignes survenues chez des patients traités par un inhibiteur du TNF...
2007
false
N
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
français
facteur de nécrose tumorale alpha
récepteurs aux facteurs de nécrose tumorale
polyarthrite rhumatoïde
antirhumatismaux
immunoglobuline G
anticorps monoclonaux
tumeurs
avis de pharmacovigilance
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Infections et traitement par antagonistes du TNFa
http://www.revmed.ch/mh/Revue-medicale-suisse/2006/RMS-82/31727
Les antagonistes du TNFa ont acquis une place de choix dans le traitement des maladies inflammatoires chroniques graves. Après plusieurs années d'usage en pratique individuelle, les effets secondaires, en particulier infectieux, ont été répertoriés et une attitude pratique est proposée pour la prévention et le suivi. Les antagonistes du TNFa augmentent les risques infectieux liés aux pathogènes intracellulaires. Une infection tuberculeuse latente doit être recherchée avant la mise en route d'un antagoniste du TNFa et une prophylaxie instaurée, en cas de résultat positif. Le risque infectieux peut également être minimisé par une couverture vaccinale optimale et un dépistage régulier de la leucopénie...
2006
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
Adalimumab
Infliximab
tuberculose
facteurs de risque
facteur de nécrose tumorale alpha
leucopénie
polyarthrite rhumatoïde
infection
L04AB - anti TNF alpha
immunoglobuline G
récepteurs aux facteurs de nécrose tumorale
article de périodique
information sur le médicament

---
N1-VALIDE
Recommandations pour l'utilisation des anti-TNF alpha dans la spondylarthrite ankylosante et le rhumatisme psoriasique
http://www.rhumatologie.asso.fr/05-Bibliotheque/LeafletSpondylarthrite.pdf
critères diagnostiques, maladie active depuis au moins 4 semaines à 2 visites d'intervalle, activité de la maladie définie selon la forme clinique prédominante ; 2 pages
2005
false
N
Société Française de Rhumatologie
France
français
pelvispondylite rhumatismale
arthrite psoriasique
facteur de nécrose tumorale alpha
pelvispondylite rhumatismale
arthrite psoriasique
signes et symptômes
anticorps monoclonaux
L04AB - anti TNF alpha
recommandation de bon usage du médicament
algorithme

---
N1-VALIDE
Recommandations pour l'utilisation des anti-TNF alpha au cours de la polyarthrite rhumatoïde
http://www.rhumatologie.asso.fr/05-Bibliotheque/LeafletPolyarthrite.pdf
critères de classification, indication, initiation du traitement, adaptation ; 4 pages
2005
false
N
Société Française de Rhumatologie
France
français
polyarthrite rhumatoïde
revue des pratiques de prescription des médicaments
facteur de nécrose tumorale alpha
anticorps monoclonaux
polyarthrite rhumatoïde
signes et symptômes
anticorps monoclonaux
continuité des soins
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Adalimumab dans la polyarthrite rhumatoïde
http://www.cadth.ca/media/pdf/108_No42_adalimumab_edrug_f.pdf
dénomination générique, fabricant, indications, état actuel, description, traitements existants, coût, données probantes, effets indésirables, commentaire, références ; 5 pages
2003
false
false
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
Adalimumab
Adalimumab
facteur de nécrose tumorale alpha
polyarthrite rhumatoïde
États-Unis d'Amérique
Canada
essais cliniques comme sujet
évaluation médicament

---
Courriel
29/11/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.