Libellé préféré : extubation;

Synonyme MeSH : détubage; extubation endotrachéale;

Hyponyme MeSH : Extubation trachéale;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Actualisation de recommandations « Intubation difficile » et extubation en anesthésie chez l’adulte
http://sfar.org/actualisation-de-recommandations-intubation-difficile-et-extubation-en-anesthesie-chez-ladulte/
L’intubation et l’extubation trachéales sont des actes indissociables et courants de la pratique de l’anesthésie-réanimation, mais pour autant elles ne peuvent ni ne doivent être banalisées. Dans un certain nombre de cas, l’intubation et/ou l’extubation trachéales sont difficiles et représentent toujours une cause importante de la morbidité-mortalité en anesthésie-réanimation. La Société Française d’Anesthésie Réanimation (SFAR) avait diffusé en 2006 une conférence d’experts « intubation difficile » (CE/ID), détaillant largement l’évaluation et la gestion du risque liées à l’intubation difficile et la prévention de l’hypoxémie essentiellement perprocédure. Depuis lors, de nouvelles techniques et connaissances sont disponibles, comme les vidéolaryngoscopes par exemple, et peuvent conduire à modifier les pratiques.
2017
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
Adulte
Anesthésie
Extubation
Intubation
Recommandations
adulte
anesthésie
extubation
intubation
Counseling directif
syndrome de Propping-Zerres
recommandation pour la pratique clinique
directives de santé publique
anodontie
région mammaire
dysplasie ectodermique
obstruction du canal lacrymal
ongles malformés
troubles de la pigmentation
anomalies morphologiques congénitales des membres

---
N3-AUTOINDEXEE
Fin de vie : extubation ou sevrage ventilatoire ? Une enquête pour tenter de répondre à la question
http://www.srlf.org/reactu/fin-de-vie-extubation-sevrage-ventilatoire-enquete-tenter-de-repondre-a-question/
Question évaluée : L’objet du travail est d’analyser les perceptions individuelles de médecins et d’infirmièr(e)s en ce qui concerne les modalités de l’arrêt de la ventilation lors d’une décision de fin de vie : extubation ou sevrage ventilatoire progressif. L’objectif secondaire est d’essayer de savoir si ces perceptions représentent un obstacle ou non à la mise en place dans les unités de réanimation de protocoles prospectifs concernant cette question.
2017
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
information scientifique et technique
Sevrage
sevrage de la ventilation mécanique
extubation
collecte de données
enquêteur
sevrage
fin
vie
sevrage

---
N1-VALIDE
Intubation et extubation du patient de réanimation
Recommandations Formalisées d’Experts
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/09/20160927_RFE_Intubation-Extubation.pdf
http://sfar.org/wp-content/uploads/2016/09/RFE-Intubation-Extubation.pdf
L’intubation et l’extubation font partie des gestes les plus fréquemment réalisés chez les patients de réanimation. Bien que courantes, ces procédures sont associées à une morbi-mortalité importante. L’intubation trachéale du patient de réanimation s’effectue le plus souvent en urgence, chez un patient fréquemment hypoxémique et avec une hémodynamique précaire. Il s’agit donc d’une procédure à haut risque, associée à une incidence élevée de complications (20 à 50%) pouvant menacer le pronostic vital. Selon les sociétés savantes, on parle d’intubation difficile après échec de 3 ou de 2 tentatives de laryngoscopie directe. Dans le contexte de l’intubation difficile, nous disposons de matériels de plus en plus innovants (vidéolaryngoscopes, dispositifs supra-glottiques, bronchoscopes réutilisables et à usage unique…) dont la place respective dans la procédure n’est cependant pas bien codifiée. Le deuxième temps à risque de la gestion des voies aériennes du patient de réanimation se situe au moment de l’extubation. En effet l’échec d’extubation est fréquent, de l’ordre de 10%, il aggrave le pronostic des patients et rend nécessaire une optimisation des conditions dans lesquelles l’extubation est réalisée. La littérature relative à l’intubation et à l’extubation du patient de réanimation s’est considérablement enrichie au cours des dernières années mais nous ne disposons pas, à l’heure actuelle, de recommandations formelles pour une standardisation de ces deux pratiques. Dans ce contexte, il est apparu utile de procéder à une évaluation des données récentes disponibles, permettant d’élaborer des recommandations et des conduites à tenir à l’intention des praticiens.
2016
false
false
true
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
recommandation par consensus
intubation
extubation
intubation
extubation
Soins de réanimation
pédiatrie
enfant
oxygénothérapie
hémodynamique
capnographie
laryngoscopie
bronchoscopie
hypnotiques et sédatifs
algorithme
sevrage de la ventilation mécanique
dyspnée
ventilation artificielle
complications peropératoires
intubation
extubation

---
N1-SUPERVISEE
Soins cardiaques accélérés destinés à des patients chirurgicaux cardiaques adultes
http://www.cochrane.org/fr/CD003587
Mettre à jour les preuves concernant la sécurité et l'efficacité des soins cardiaques accélérés par rapport à des soins standard (non accélérés) destinés à des patients adultes subissant une chirurgie cardiaque.
2012
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
procédures de chirurgie cardiaque
adulte
extubation
facteur temps
anesthésie générale
analgésiques morphiniques
complications postopératoires

---
N1-SUPERVISEE
Doxapram prophylactique pour prévenir la morbidité et la mortalité chez les nouveau-nés prématurés subissant une extubation endotrachéale
http://www.cochrane.org/fr/CD001966
Déterminer les effets du doxapram sur l'utilisation de l'intubation et de la VPPI ainsi que la morbidité chez les nouveau-nés prématurés en cours de sevrage de la VPPI pour lesquels on prévoit une extubation endotrachéale. À cet égard, le doxapram est-il plus efficace que le traitement standard ou un traitement alternatif tel qu'une méthylxanthine ou une PPC ? Les analyses en sous-groupe ont été prédéfinies sur la base du poids de naissance et/ou de l'âge gestationnel, de l'utilisation de co-interventions (méthylxanthines ou PPC nasale) et de la voie d'administration (intraveineuse ou orale).
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
nouveau-né
prématuré
doxapram
agents de l'appareil respiratoire
sevrage de la ventilation mécanique
extubation
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Administration prophylactique de méthylxanthines pour l'extubation endotrachéale chez les nouveau-nés prématurés
http://www.cochrane.org/fr/CD000139
Déterminer les effets de l'administration prophylactique de méthylxanthines sur l'utilisation de l'intubation et de la VPPI, ainsi que sur d'autres effets secondaires cliniquement importants chez les nouveau-nés prématurés en cours de sevrage de la VPPI pour lesquels on prévoit une extubation endotrachéale.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
méthylxanthine
xanthine
extubation
sevrage de la ventilation mécanique
nouveau-né
prématuré
chimioprévention
caféine
théophylline
xanthines

---
Courriel
24/11/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.