CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion




Libellé préféré : étiologie;

Définition CISMeF : (C, F3) /etiology /etiol ou /ET s'applique aux maladies pour les facteurs responsables de l'affection y compris les micro-organismes. Il comprend également les facteurs environnementaux ou sociaux et les habitudes de vie. Il inclut la pathogenèse.;

Acronyme CISMeF : ETI; ET;

Synonyme CISMeF : cause; causes; pathogenèse; eti;

Synonyme MeSH : et;

Abréviation : ET 66;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

(C, F3) /etiology /etiol ou /ET s'applique aux maladies pour les facteurs responsables de l'affection y compris les micro-organismes. Il comprend également les facteurs environnementaux ou sociaux et les habitudes de vie. Il inclut la pathogenèse.

N1-SUPERVISEE
Cancer du sein : quels sont les facteurs de risque ?
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2414.pdf
S’il est impossible d’agir sur certains facteurs de risque, d’autres sont étroitement liés au mode de vie personnel ; on peut souvent les éviter ou, du moins, les réduire. Le principal facteur de risque est le sexe féminin. Les hommes ne sont pas à l’abri d’un cancer du sein, mais cette maladie est très rare chez eux.
2016
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs du sein
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs du sein
facteurs de risque

---
N1-SUPERVISEE
Prématurité et retard de croissance intra-utérin : facteurs de risque et prévention
http://campus.cerimes.fr/gynecologie-et-obstetrique/enseignement/item21/site/html/
http://campus.cerimes.fr/gynecologie-et-obstetrique/enseignement/item21/site/html/1.html
Définition du Retard de Croissance Intra-Utérin (RCIU), étiologie, diagnostic, prise en charge, accouchement proprement dit, prévention, bibliographie
2016
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - campus de Gynécologie et Obstétrique
Paris
France
029. Prématurité et retard de croissance intra-utérin : facteurs de risque et prévention
français
accouchement prématuré
prématuré
cours
épreuves classantes nationales
retard de croissance intra-utérin
retard de croissance intra-utérin
retard de croissance intra-utérin

---
N1-VALIDE
Le cancer de l'estomac (gastrique)
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/appareil-digestif/cancer-estomac.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
assurance maladie
sécurité sociale
tumeurs de l'estomac
facteurs de risque
tumeurs de l'estomac
tumeurs de l'estomac
signes et symptômes
tumeurs de l'estomac
droits des patients
tumeurs de l'estomac
stade de la tumeur
pronostic
tumeurs de l'estomac
antinéoplasiques
continuité des soins
travail
brochure pédagogique pour les patients
image

---
N1-VALIDE
Le cancer du colon et du rectum (colo-rectal)
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/appareil-digestif/cancer-colon-et-rectum.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
tumeurs colorectales
gros intestin
tumeurs de l'anus
facteurs de risque
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
signes et symptômes
coloscopie
tumeurs colorectales
dépistage systématique
tumeurs colorectales
assurance maladie
sécurité sociale
travail
stade de la tumeur
pronostic
tumeurs colorectales
radiothérapie
antinéoplasiques
essais cliniques comme sujet
continuité des soins
colostomie
brochure pédagogique pour les patients
figure

---
N1-VALIDE
Le cancer du foie (hépatome/hépatocarcinome)
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/appareil-digestif/cancers-du-foie.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
tumeurs du foie
facteurs de risque
signes et symptômes
assurance maladie
sécurité sociale
travail
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs des voies biliaires
tumeurs du foie
tumeurs du foie
maladies professionnelles
stade de la tumeur
pronostic
continuité des soins
transplantation hépatique
antinéoplasiques
tumeurs de la vésicule biliaire
brochure pédagogique pour les patients
image

---
N1-VALIDE
Effet de la charge globale de travail sur la grossesse : synthèse
https://www.inspq.qc.ca/publications/2073
https://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/2073_effets_charge_globale_travail_grossesse_synthese.pdf
Il est fréquent que les emplois occupés par des travailleuses enceintes comportent plusieurs contraintes professionnelles telles que la station debout, le soulèvement de charges, les horaires défavorables, etc. Des données québécoises, indiquent que près d’une travailleuse sur cinq serait exposée à au moins trois ou quatre contraintes professionnelles . Ce travail a pour but d’analyser et de synthétiser les connaissances scientifiques disponibles concernant les effets de l’exposition à la charge globale de travail sur la grossesse.
2016
false
false
true
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
grossesse
charge de travail
information scientifique et technique
exposition professionnelle
complications de la grossesse

---
N1-SUPERVISEE
Boiterie chez l’enfant
http://umvf.cerimes.fr/media/ressRhumatologie/2016-abrege/2016-Chapitre1.pdf
Démarche diagnostique devant une boiterie de l’enfant, Diagnostic étiologique.
2016
false
false
true
2eme cycle / master
COFER
UNF3S - Université Numérique Francophone des Sciences de la Santé et du Sport
France
052. Boiterie chez l'enfant
français
cours
démarche
troubles neurologiques de la marche
troubles neurologiques de la marche
nourrisson
enfant d'âge préscolaire
rhumatologie
maladie de Legg-Calve-Perthes
synovite
boiterie
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Arthropathie microcrystalline
http://umvf.cerimes.fr/media/ressRhumatologie/2016-abrege/2016-Chapitre20.pdf
Pour comprendre, Tableau clinique des arthropathies microcristallines, Principales étiologies associées à la goutte et à la chondrocalcinose, Traitement et suivi d’un rhumatisme microcristallin.
2016
false
false
true
2eme cycle / master
COFER
UNF3S - Université Numérique Francophone des Sciences de la Santé et du Sport
France
194. Arthropathie microcristalline
français
cours
maladies articulaires
goutte articulaire
goutte articulaire
goutte articulaire
goutte articulaire
goutte articulaire
chondrocalcinose
chondrocalcinose
chondrocalcinose
chondrocalcinose
chondrocalcinose
maladies articulaires

---
N1-SUPERVISEE
Douleur et épanchement articulaire. Arthrite d’évolution récente
http://umvf.cerimes.fr/media/ressRhumatologie/2016-abrege/2016-Chapitre22.pdf
Diagnostiquer un épanchement articulaire, Démarche diagnostique devant un épanchement articulaire, Méthodes de ponction des principales articulations périphériques, Démarche diagnostique devant une arthrite récente.
2016
false
false
false
true
2eme cycle / master
COFER
UNF3S - Université Numérique Francophone des Sciences de la Santé et du Sport
France
196. Douleur et épanchement articulaire. Arthrite d'évolution récente
français
cours
hydarthrose
hydarthrose
hydarthrose
signes et symptômes
rhumatologie
hydarthrose
douleur

---
N1-VALIDE
Personnes atteintes par le virus Zika. Actualisation des modalités de prise en charge
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=532
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20160105_zikaactualisationmodpec.pdf
Dans un contexte d’extension récente de la maladie due au virus Zika en Amérique du Sud et en Amérique centrale et le signalement de premiers cas de Zika autochtones dans des Départements français d’Amérique (Martinique, Guyane), le HCSP actualise ses recommandations de juillet 2015.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
fièvre à virus zika
fièvre
aedes
infections à arbovirus
infections à arbovirus
microcéphalie
grossesse
complications de la grossesse et maladies infectieuses
infections à arbovirus
infections à arbovirus
lutte contre les moustiques

---
N1-VALIDE
Ces écrans qui pourrissent notre sommeil
http://www.rts.ch/emissions/36-9/7389448-ces-ecrans-qui-pourrissent-notre-sommeil.html
Aujourd’hui les smartphones et autres tablettes ont envahi les jours et les nuits des ados. Mais les écrans émettent une lumière bleue qui perturbe nos rythmes biologiques et empêche notre cerveau de se préparer au sommeil. Or des nuits trop courtes peuvent avoir de graves conséquences sur la santé.
2016
false
false
false
RTS - Radio Télévision Suisse
Suisse
français
émission de télévision
Trouble veille sommeil
enfant
adolescent
terminaux informatiques
applications mobiles
Téléphones portables
enquête santé

---
N1-SUPERVISEE
Peu probable : Le sucre accentue les symptômes des enfants souffrant de TDAH
http://www.extenso.org/article/le-sucre-accentue-les-symptomes-des-enfants-souffrant-de-tdah/
Entre 3 % et 5 % des enfants sont atteints d’un trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Bien que ce trouble soit relativement répandu, on ne connaît pas la cause exacte, mais les gènes et l’environnement semblent jouer des rôles importants dans son développement. Plusieurs croient que le sucre serait en partie responsable, mais il n’est pas possible, pour le moment, de confirmer cette hypothèse.
2016
false
false
false
false
Extenso
Canada
français
information patient et grand public
saccharose alimentaire
régime alimentaire
enfant
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité

---
N1-SUPERVISEE
Fondé : Certaines viandes rouges causent le cancer
http://www.extenso.org/article/certaines-viandes-rouges-causent-le-cancer/
De plus en plus, les études soulignent le rôle néfaste probable d’une grande consommation de viande rouge et de viande transformée (jambon, bacon, viandes froides et charcuteries), dans l’apparition de certains cancers. Si la viande rouge n’est pas à proscrire, elle doit être consommée avec modération. Petit tour de table sur la viande rouge et le cancer.
2016
false
false
false
false
Extenso
Canada
français
information patient et grand public
régime alimentaire
Cancer
tumeurs
viande

---
N1-VALIDE
Intoxications sévères par la colchicine d'après les données issues des Centres antipoison et de toxicovigilance français
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/CCTV_Colchicine_rapport_VF_octobre_2014.pdf
La colchicine était présente dans 1329 expositions suivies par les centres antipoison français de janvier 2000 à juin 2011, alors que dans le même temps, 821 818 expositions à un médicament étaient rapportées. Près de 57% de ces expositions étaient symptomatiques contre 35% pour l’ensemble des cas d’intoxication médicamenteuse (p 0,001). Les proportions de cas graves et de décès étaient respectivement de 4,8 et 2,9% contre 0,28% de décès pour les intoxications tous médicaments (p 0,001). Un double ajustement sur l’activité annuelle tous médicaments des CAPTV et les volumes annuels de vente, effectué à partir de l’année 2005, a montré une tendance à l’augmentation des cas. Le Colchimax était plus souvent impliqué dans les expositions (65,2%) que la Colchicine Opocalcium (19,6%). Cette constatation reste valide après le double ajustement (expositions tous médicaments des CAPTV et volumes de vente). Cette différence entre les deux spécialités persiste pour les expositions symptomatiques. Les nombres ajustés de cas graves comme de décès sont voisins pour les deux spécialités et augmentent depuis les années 2006-2007 alors que les expositions (nombre absolu comme ajusté) sont plus fréquentes avec le Colchimax . De fait, la proportion de cas graves comme de décès apparait plus élevée avec la Colchicine Opocalcium . Les expositions au Colchimax apparaissent donc moins graves...
2016
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
colchicine
administration par voie orale
intoxication accidentelle par la colchicine (trouble)
intoxication par la colchicine, intention non déterminée (trouble)
intoxication volontaire par la colchicine (trouble)
France
intoxication
COLCHICINE OPOCALCIUM
COLCHIMAX
COLCHICINE OPOCALCIUM 1mg cp
COLCHIMAX cp pellic
erreurs médicamenteuses
intoxication
colchicine
M04AC01 - colchicine
rapport

---
N1-VALIDE
Cancer, obésité… : est-il encore possible de bien manger ? La Marche des Sciences
http://www.franceculture.fr/emissions/la-marche-des-sciences/cancer-obesite-est-il-encore-possible-de-bien-manger
« Cancers, obésité, maladies cardio-vasculaires, diabète…, surconsommation de viande rouge, ravages des pesticides et autres produits chimiques., quel danger se cache dans nos assiettes ? Est-il encore possible de bien manger ? Ne somme-nous pas en train de creuser notre tombe avec les dents, comme le disent certains chercheurs ? »
2016
false
false
false
France Culture
France
français
émission radiophonique
tumeurs
régime alimentaire
obésité

---
N1-VALIDE
Cancer de la prostate localisé - Efficacité et innocuité des options thérapeutiques
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Oncologie/INESSS-CHUQuebec_Cancer_de_la_prostate_localise.pdf
Cette note informative, fruit d'une collaboration entre l’INESSS et l’UETMIS du CHU de Québec, fait état de la documentation scientifique pertinente comparant l’efficacité et l’innocuité des traitements du cancer de la prostate localisé entre eux. Cette note destinée aux professionnels de la santé, médecins spécialistes et médecins de famille pourra aider ces professionnels à guider leurs patients dans le choix d’une option thérapeutique appropriée selon les valeurs et préférences de ces derniers. Ce document pourra servir de base à l’élaboration éventuelle d’un outil d’aide à la décision pour les patients afin de les aider à mieux comprendre les conséquences possibles des options thérapeutiques et à prendre une décision éclairée.
2016
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
information scientifique et technique
médecine générale
tumeurs de la prostate
résultat thérapeutique
prostatectomie
prostatectomie radicale
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
curiethérapie
tumeurs de la prostate
observation (surveillance clinique)
étude comparative
métastase tumorale
prostatectomie
curiethérapie
radiothérapie
qualité de vie
troubles mictionnels
troubles sexuels d'origine physiologique
dysfonctionnement érectile
maladies gastro-intestinales

---
N1-VALIDE
Plus d’activité physique et moins de sédentarité pour une meilleure santé
https://www.anses.fr/fr/content/plus-d%E2%80%99activit%C3%A9-physique-et-moins-de-s%C3%A9dentarit%C3%A9-pour-une-meilleure-sant%C3%A9
https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2012SA0155Ra.pdf
Le Programme national nutrition santé (PNNS) vise à améliorer l’état de santé de la population en agissant sur les déterminants majeurs de la nutrition que sont l’alimentation et l’activité physique. L’Anses a été saisie par la Direction générale de la santé afin d’actualiser les repères nutritionnels relatifs à ces déterminants. Le rapport et l’avis publiés ce jour démontrent les effets favorables de l’activité physique et de la réduction de sédentarité en matière de prévention d’un grand nombre de pathologies chroniques. Ainsi, l’Agence recommande la réduction des comportements sédentaires et la pratique d’activités physiques, dans tous les contextes de vie et à tous les âges. Le développement d’espaces réservés aux piétons et aux cyclistes, la promotion des modes de transport collectifs, l’organisation du temps de travail et du temps scolaire permettraient notamment d’atteindre cet objectif.
2016
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
recommandation par consensus
exercice physique
nourrisson
enfant
adolescent
adulte
sujet âgé
grossesse
allaitement maternel
ménopause
recommandation de santé publique
mortalité
diabète de type 2
obésité
maladies cardiovasculaires
tumeurs
broncho-pneumopathie chronique obstructive
asthme
ostéoporose
maladie d'Alzheimer
maladie de Parkinson
maladies auto-immunes
sommeil
risque
plaies et blessures

---
N1-VALIDE
Déficiences intellectuelles - Expertise Collective
http://www.inserm.fr/mediatheque/infr-grand-public/fichiers/thematiques/sante-publique/expertises-collectives/synthese-ec-deficiences-intellectuelles-2016
http://www.inserm.fr/mediatheque/infr-grand-public/fichiers/thematiques/sante-publique/expertises-collectives/rapport-complet-deficiences-intellectuelles
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/164000680-deficiences-intellectuelles
Ce document présente la synthèse et les recommandations issues des travaux du groupe d’experts réunis par l’Inserm dans le cadre de la procédure d’expertise collective (voir annexe) pour répondre à la demande de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) concernant les déficiences intellectuelles 1. Ce travail s’appuie essentiellement sur les données issues de la littérature scientifique disponible lors du dernier trimestre 2014. Près de 2 500 documents ont été rassemblés à partir de l’interrogation de différentes bases de données (Medline, Web of science, Psychinfo, Scopus et Pascal). Le Pôle Expertise collective de l’Inserm, rattaché à l’Institut thématique multi-organismes Santé publique, a assuré la coordination de cette expertise.
2016
false
false
false
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
France
français
Déficience intellectuelle
recommandation
nouveau-né
dépistage systématique
Déficience intellectuelle
Déficience intellectuelle
troubles mentaux
signes et symptômes
enfant
intégration scolaire enfants handicapés
adulte
emploi
adolescent
famille

---
N1-SUPERVISEE
Les cancers en France en 2015 - L'essentiel des faits et chiffres
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Les-cancers-en-France-en-2015-L-essentiel-des-faits-et-chiffres
Ce document a pour objectif de présenter les principaux faits et chiffres issus du rapport Les cancers en France - Édition 2015. Au-delà des données générales sur les cancers, il présente une synthèse sur la cancérologie des enfants, adolescents et jeunes adultes et sur le droit à l'oubli, ainsi que les faits marquants de l'année.
2016
false
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
rapport
adolescent
adulte
dépistage systématique
enfant
facteurs de risque
prise en charge de la maladie
sujet âgé
tumeurs
tumeurs
tumeurs
tumeurs
France

---
N1-VALIDE
Les adjuvants aluminiques : le point en 2016
http://www.acadpharm.org/dos_public/Rapport_Adjuvants_aluminiques_VF_CORR_5.pdf
La vaccination, acte individuel de protection pour un bénéfice épidémiologique collectif, a permis le recul, voire la disparition de maladies infectieuses dont les conséquences sont dramatiques tout particulièrement dans les pays non industrialisés. Cependant, on assiste aujourd’hui en France à une baisse de confiance de la population, relayée par les médias, vis-à-vis de la politique vaccinale. Bien plus, l'utilité de certains vaccins et la sécurité des vaccins en général, mais plus particulièrement des vaccins à adjuvants aluminiques, sont remises en question par une partie de la population et du corps médical. Cette situation, à l’origine de débats, rapports et publications contradictoires, est liée à la description d’une lésion histologique post-vaccinale appelée myofasciite à macrophages (MFM), associée à des manifestations cliniques. C’est pourquoi l’Académie nationale de Pharmacie a mis en place un groupe de travail pour ré-analyser, avec rigueur et objectivité, le rapport bénéfice/risque des vaccins contenant un adjuvant aluminique en se fondant sur des éléments scientifiques fournis par les études récentes. Après un rappel des connaissances actuelles sur l’aluminium et les adjuvants aluminiques, seront présentées les données récentes obtenues par les études cliniques et les données actualisées de pharmacovigilance et de pharmaco-épidémiologie ainsi que par les études expérimentales...
2016
false
false
false
Académie Nationale de Pharmacie
France
français
rapport
adjuvants pharmaceutiques
composés de l'aluminium
composés de l'aluminium
adjuvant de vaccin
aluminium
aluminium
composés de l'aluminium
vaccins
pharmacovigilance
Myofasciite à macrophages
évaluation des risques
Myofasciite à macrophages
Myofasciite à macrophages
injections musculaires
France
contrôle des maladies contagieuses
vaccination
fasciite
myosite
fasciite
myosite
fasciite
myosite

---
N1-VALIDE
Arrêt du tabac dans la prise en charge du patient atteint de cancer - Systématiser son accompagnement
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer-Systematiser-son-accompagnement
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer-Systematiser-son-accompagnement2
http://www.e-cancer.fr/content/download/148202/1859922/file/Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer_2016.pdf
http://www.e-cancer.fr/content/download/148198/1859856/file/Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer_2016.pdf
http://www.e-cancer.fr/content/download/148194/1859778/file/Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer_2016.pdf
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Synthese-Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer-Systematiser-son-accompagnement
http://www.e-cancer.fr/content/download/154625/1962253/file/Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer_2016_V2.pdf
La systématisation de l’accompagnement au sevrage tabagique pour les patients fumeurs, objectif inscrit dans le Plan cancer 2014-2019 2, apparaît comme un nouvel élément de la prise en charge en cancérologie appelant à une amélioration des pratiques cliniques et une implication plus forte de l’ensemble des soignants et des établissements
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
arrêt du tabac
tabagisme
tumeurs
enquête santé
procédures de chirurgie opératoire
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs du poumon
Accompagnement malade
tumeurs

---
N1-VALIDE
Guide d'intervention - Les infections invasives à streptocoque du groupe A
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000502/?&date=DESC&annee=2016&critere=annee
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2012/12-271-03W.pdf
Basé sur les dernières connaissances scientifiques en la matière, le Guide d’intervention – Infections invasives à streptocoque A a été conçu à l’intention des intervenants de santé publique et des cliniciens pour favoriser le contrôle de ces infections dans divers milieux de soins et de vie. Il fournit également des recommandations sur la prévention et la surveillance de ces infections. Enfin, il établit des critères pour uniformiser et faciliter la déclaration de cas par les professionnels de la santé.
2016
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
streptococcus pyogenes
infections à streptocoques
infections à streptocoques
facteurs de risque
infections à streptocoques
infections à streptocoques
antibioprophylaxie

---
N1-VALIDE
Diabète et infections urogénitales sous inhibiteurs de SGLT2
In FORUM MÉDICAL SUISSE 2016;16(16):363–368
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2016/16/fr/fms-02616.pdf
Les patients doivent être informés du fait que le traitement par inhibiteur de SGLT2 favorise la survenue d’infections urogénitales. Le risque d’infections peut être réduit grâce à une bonne sélection des patients et à la mise en place de mesures préventives. En cas de survenue d’une infection urogénitale, celle-ci peut dans la plupart des cas être traitée simplement...
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
revue de la littérature
administration par voie orale
inhibiteur du SGLT2
Transporteur-2 sodium-glucose
diabète de type 2
glycosurie
infections urinaires
facteurs de risque
candidose vulvovaginale
balanite
balanite à candida
hypoglycémiants
candidose vulvovaginale
balanite
infections urinaires
inhibiteur du SGLT2

---
N1-VALIDE
Les cancers en France - Edition 2015
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Les-cancers-en-France-Edition-2015
http://www.e-cancer.fr/content/download/148692/1867381/file/Les-cancers-en-France-edition-2015.pdf
Ce rapport présente un panorama des connaissances et des données actualisées sur la situation des cancers en France, concernant l'épidémiologie, la prévention, le dépistage, les soins, la vie avec un cancer, les inégalités face au cancer et la recherche.
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
France
tumeurs
tumeurs
tumeurs
facteurs de risque
dépistage systématique
tumeurs
prise en charge de la maladie
adulte
enfant
adolescent
sujet âgé

---
N1-VALIDE
La syncope d’origine cardiaque - Sauriez-vous la déceler ?
http://www.oiiq.org/sites/default/files/uploads/periodiques/Perspective/vol13no03/08-soins-critiques-acfa.pdf
Cet article présente les différents types de syncope, leurs causes, ainsi que les caractéristiques d’une syncope d’origine cardiaque. Il propose aux infirmières une démarche pour rassembler les informations qui leur permettront de reconnaître les signes et les symptômes indiquant qu’une personne présente un risque de mort subite cardiaque.
2016
false
false
false
Perspective infirmière - OIIQ - Ordre des Infirmières et Infirmiers du Québec
Canada
syncope
article de périodique
syncope
syncope
signes et symptômes
syncope

---
N1-VALIDE
Enquête étiologique d'une lithiase urinaire
https://itunes.apple.com/fr/app/calculithiase/id418332623?mt=8
Cette application est une aide à l’interprétation du bilan phosphocalcique dans le cadre du diagnosic étiologique d’une lithiase urinaire.
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
application mobile
urolithiase
urolithiase

---
N1-VALIDE
Surdité à début brutal : comment réagir ?
http://www.ssmg.be/images/ssmg/files/RMG/330/RMG330_06-15.pdf
Cet article sensibilise à la prise en charge la plus adéquate possible des surdités à début brutal. Il tente de permettre une première orientation étiologique au cabinet de médecine générale. Il conseille sur l’importance ou non du relai de la prise en charge en médecine spécialisée et sur le délai idéal.
2016
false
false
false
RMG - Revue de la Médecine Générale
Belgique
français
article de périodique
médecine générale
perte auditive soudaine
audiométrie
perte auditive soudaine
perte auditive soudaine
perte auditive soudaine

---
N1-VALIDE
Résumé de l'examen de l'innocuité - ULORIC (fébuxostat) - Évaluation du risque potentiel d'insuffisance cardiaque
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/uloric2-fra.php
Uloric (fébuxostat) est un médicament utilisé pour traiter la goutte, une forme d'arthrite douloureuse. Lors d'un examen systématique des renseignements fournis par le fabricant, plusieurs cas d'insuffisance cardiaque recensés dans le monde et soupçonnés d'être associés à l'utilisation du fébuxostat ont été identifiés. Un examen de l'innocuité a été entrepris par Santé Canada afin d'évaluer ce problème. Santé Canada a demandé au fabricant de mettre à jour l'information posologique relative au fébuxostat au Canada afin d'inclure le risque d'insuffisance cardiaque chez les patients atteints d'une maladie cardiovasculaire et/ou présentant d'autres facteurs de risque...
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
avis de pharmacovigilance
évaluation des risques
Uloric
Uloric
antigoutteux
antigoutteux
M04AA03 - fébuxostat
facteurs de risque
goutte
défaillance cardiaque
Fébuxostat
Fébuxostat

---
N1-VALIDE
Quels risques cérébrovasculaires en cas de sténose carotidienne asymptomatique progressant jusqu’à l’occlusion ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2045
Cette étude d’observation rétrospective avec de sérieuses limites méthodologiques, montre que, chez des patients présentant une sténose carotidienne asymptomatique sous traitement médical (intensif), le risque de survenue d’un AVC ipsilatéral ou d’un décès secondaire à l’occlusion carotidienne est faible. La prévention de l’occlusion carotidienne n’est donc probablement pas une indication valable d’endartériectomie ou de stenting. Les facteurs prédictifs de la survenue de ces événements seraient par contre l’âge, le sexe masculin et la surface totale des plaques.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
sténose carotidienne
évaluation des risques
accident vasculaire cérébral

---
N1-SUPERVISEE
Analyse brève - Lien entre la consommation de graisses saturées et graisses insaturées trans sur la mortalité totale, les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2 ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/453
Cette synthèse méthodique avec méta-analyse d’études d’observation montre un lien possible entre une augmentation de la morbidité et de la mortalité cardiovasculaires et les acides gras trans produits industriellement, mais ne montre pas de lien associé à la consommation d’acides gras saturés. Aucun lien n’a été montré sur l’incidence du diabète de type 2, ni avec les acides gras saturés, ni avec les acides gras trans.
2016
false
true
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
résumé ou synthèse en français
matières grasses alimentaires insaturées
méta-analyse
matières grasses
mortalité
maladies cardiovasculaires
diabète de type 2

---
N1-VALIDE
Évaluation des risques sanitaires liés au travail de nuit
https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99anses-confirme-les-risques-pour-la-sant%C3%A9-li%C3%A9s-au-travail-de-nuit
https://www.anses.fr/fr/system/files/AP2011SA0088Ra.pdf
L’Anses a été saisie pour évaluer les risques sanitaires pour les professionnels exposés à des horaires atypiques, en particulier au travail de nuit, régulier ou non. Cette expertise met en évidence des risques avérés de troubles du sommeil, de troubles métaboliques, et des risques probables cancérogènes, de troubles cardiovasculaires et de troubles psychiques chez les travailleurs concernés. Les enquêtes sur les conditions de travail réalisées auprès de salariés en horaires de nuit indiquent généralement des facteurs de pénibilité physique et des contraintes de travail plus présents.
2016
false
false
true
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
recommandation
la nuit
tolérance à l'horaire de travail
exposition professionnelle
évaluation des risques
troubles du rythme circadien du sommeil
France
travail
tolérance à l'horaire de travail
tumeurs
maladies cardiovasculaires
exposition professionnelle
troubles du sommeil par somnolence excessive
éveil
cognition
fatigue
troubles mentaux
diabète de type 2
obésité
syndrome métabolique X
tumeurs du sein
tumeurs de la prostate
tumeurs de l'ovaire
tumeurs du poumon
tumeurs colorectales
tumeurs du pancréas
accidents du travail
accidents de la circulation
travailleur de l'équipe de nuit (constatation)

---
N1-SUPERVISEE
L’effet des contraintes physiques du travail sur les maladies cardiovasculaires chez les femmes. Enquête Santé et itinéraire professionnel, vagues 2006 et 2010, France
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2016/7-8/2016_7-8_7.html
En France, les maladies cardiovasculaires (MCV) représentent la première cause de mortalité chez les femmes. Le rôle du milieu professionnel dans l’apparition de ces pathologies est peu documenté. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’effet de l’exposition aux contraintes physiques du travail sur la déclaration de MCV chez les femmes.
2016
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
enquête santé
exposition professionnelle
maladies cardiovasculaires
Femelle
maladies professionnelles
France
maladies cardiovasculaires

---
N1-VALIDE
Ifosfamide EG 40 mg/ml, solution pour perfusion : réduction de la durée de conservation du médicament à 7 mois et rappel de lots le 28 juin 2016 - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Ifosfamide-EG-40-mg-ml-solution-pour-perfusion-reduction-de-la-duree-de-conservation-du-medicament-a-7-mois-et-rappel-de-lots-le-28-juin-2016-Lettre-aux-professionnels-de-sante
L’analyse des données de sécurité a montré une notification d’encéphalopathies plus importante chez l’enfant traité avec cette spécialité après 7 mois de conservation. Dans l’attente d’investigations complémentaires, la durée de conservation de la spécialité Ifosfamide EG 40 mg/ml est réduite à 7 mois à titre conservatoire. Les lots commercialisés et non conformes à cette nouvelle durée de conservation font l’objet d’un rappel de lot à compter du 28 juin 2016...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
ifosfamide
L01AA06 - ifosfamide
IFOSFAMIDE
IFOSFAMIDE EG 40 mg/ml, solution pour perfusion
enfant
encéphalopathies
stockage de médicament
temps
stabilité de médicament
recommandation de bon usage du médicament
ifosfamide

---
N1-SUPERVISEE
Résumé de l'examen de l'innocuité - Denosumab (Prolia et Xgeva) - Perte d’audition et surdité
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/denosumab-fra.php
Prolia (denosumab 60 mg) et Xgeva (denosumab 120 mg) représentent deux concentrations d’une protéine unique du système immunitaire (anticorps monoclonal) utilisée pour ralentir la perte osseuse et renforcer les os. Santé Canada a réalisé un examen de l’innocuité après avoir reçu un rapport de l’Agence européenne des médicaments sur des cas de perte d’audition et de surdité liés à l’utilisation du denosumab (Prolia ou Xgeva). Dans l’examen, Santé Canada a conclu que les données existantes sont présentement insuffisantes pour confirmer tout autre lien entre le denosumab et la perte d’audition ou la surdité. Les problèmes d’audition figurent déjà dans l’information posologique canadienne de Xgeva, plus précisément en tant qu’effet indésirable moins fréquent chez les personnes atteintes d’un cancer avancé des os. Cependant, ils ne figurent pas dans l’information posologique de Prolia...
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
évaluation médicament
évaluation des risques
Dénosumab
M05BX04 - dénosumab
XGEVA
PROLIA
PROLIA 60 mg sol inj en seringue préremplie
XGEVA 120 mg sol inj
perte d'audition
surdité
agents de maintien de la densité osseuse

---
N1-SUPERVISEE
Résumé de l’examen de l'innocuité - TYSABRI (natalizumab) - Évaluation du risque potentiel d’anémie hémolytique
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/tysabri-fra.php
Tysabri (natalizumab) est utilisé pour soigner les patients atteints de la forme rémittente de la sclérose en plaques. Le présent examen de l’innocuité a été déclenché par des informations sur l'innocuité provenant d’un organisme de réglementation étranger et la publication de rapports. Suite à cet examen, Santé Canada a conclu que les données probantes étaient trop limitées pour confirmer l’accroissement du risque d’anémie de type hémolytique chez les patients atteints de sclérose en plaques soignés avec Tysabri. Cependant, les cas observés après la mise en marché portent à croire que l’anémie est une conséquence potentielle du traitement avec Tysabri. Suite à l’examen de l’innocuité, le fabricant a mis à jour l’information posologique pour Tysabri pour qu’elle reflète mieux le risque d’anémie...
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
évaluation médicament
évaluation des risques
Canada
anémie hémolytique
Natalizumab
L04AA23 - natalizumab
TYSABRI
sclérose en plaques récurrente-rémittente
perfusions veineuses

---
N1-VALIDE
Physiopathologie des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI)
http://documents.irevues.inist.fr/handle/2042/60106
Cette revue présente les différents mécanismes impliqués dans la physiopathologie des MICI en comparant les muqueuses intestinales saines et pathologiques.
DOI : 10.4267/2042/60106
2016
false
false
false
INIST
HEGEL - Revue scientifique francophone de formation, d’informations, et d’actualités professionnelles
France
français
article de périodique
maladies inflammatoires intestinales
maladies inflammatoires intestinales
maladies inflammatoires intestinales

---
N1-VALIDE
Pose d’ongles artificiels : l’ANSM informe sur les risques et les précautions à prendre
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Pose-d-ongles-artificiels-l-ANSM-informe-sur-les-risques-et-les-precautions-a-prendre
Les produits et les techniques utilisés pour poser ou déposer des ongles artificiels ne sont pas sans risque pour les ongles naturels ni pour les tissus autour des ongles. Ces pratiques sont de plus déconseillées dans certaines situations (grossesse, intervention chirurgicale…).L’ANSM informe le public sur ces risques et formule des conseils pour les prévenir...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation patients
avis de vigilance sanitaire
ongles
ongles artificiels
techniques cosmétiques
onycholyse
onychopathies
grossesse

---
N1-VALIDE
Hemoleven (facteur XI de coagulation humain) : information sur le bon usage pour réduire les risques d’évènements thromboemboliques - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Hemoleven-R-facteur-XI-de-coagulation-humain-information-sur-le-bon-usage-pour-reduire-les-risques-d-evenements-thromboemboliques-Lettre-aux-professionnels-de-sante
De rares cas d’évènements thromboemboliques artériels ou veineux, parfois d’évolution fatale, ont été rapportés chez des patients traités par Hemoleven...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
avis de pharmacovigilance
facteur XI
thromboembolie
facteur XI
HEMOLEVEN
HEMOLEVEN 1000UI pdre/solv p sol inj
déficit en facteur XI
hémorragie
hémorragie
facteurs de risque
continuité des soins
évaluation des risques
injections veineuses
thromboembolie
procédures de chirurgie opératoire

---
N1-VALIDE
Diagnostic et prise en charge des incidentalomes surrénaliens
http://www.ecole-valdegrace.sante.defense.gouv.fr/content/download/6456/75215/file/03%20Dolz%20M.%20Diagnostic%20et%20prise%20en%20charge%20des%20incidentalomes%20surrenaliens.%20M%C3%A9decine%20et%20Arm%C3%A9es,%202015,%2044,%203,%20223-234.pdf
L’amélioration des techniques d’imagerie et leur plus grande disponibilité a conduit à la découverte de plus en plus fréquente de masses surrénaliennes cliniquement silencieuses : les incidentalomes surrénaliens. Leur prise en charge constitue un vrai défi pour la médecine moderne, car un des principaux enjeux soulevés par la mise en évidence d’un incidentalome surrénalien est de ne pas méconnaître une pathologie grave (une tumeur hypersécrétante et/ou une tumeur maligne) tout en évitant de multiplier les examens inutiles, angoissants et coûteux. L’objectif principal de cet article et de préciser la conduite à tenir diagnostique para-clinique (radiologique et hormonale) devant un incidentalome surrénalien, démarche qui a fait l’objet des recommandations de la Société française d’endocrinologie en 2007 et sur laquelle nous nous baserons.
2016
false
false
false
Médecine et Armées
France
français
article de périodique
Incidentalome surrénalien
tumeurs de la surrénale
Incidentalome surrénalien
Incidentalome surrénalien
Incidentalome surrénalien
observation (surveillance clinique)
tumeurs de la surrénale
tumeurs de la surrénale
tumeurs de la surrénale

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal - Qu’est-ce que le cancer colorectal ? Laissez-nous vous expliquer. - Série Guides pour les patients ESMO/ACF basée sur les recommandations de pratique clinique de l’ESMO
http://www.esmo.org/content/download/15727/270760/file/FR-Cancer-Colorectal-Guide-pour-les-Patients.pdf
Ce guide pour les patients a été préparé par Le Fonds Anticancer comme un service aux patients, afin de les aider ainsi que leurs proches à mieux comprendre le cancer colorectal et à prendre conscience des meilleures options de traitement disponibles en fonction du sous-type de cancer colorectal. Nous recommandons aux patients de demander à leur médecin quels examens et quels types de traitement sont indiqués pour le type et le stade de leur maladie. Les informations médicales décrites dans le présent document s’appuient sur les directives de pratique clinique de la Société européenne d’oncologie médicale (ESMO) pour la prise en charge du cancer colorectal.
2016
false
false
false
ESMO - European Society for Medical Oncology
Suisse
français
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
antinéoplasiques
antinéoplasiques
observation (surveillance clinique)

---
N1-VALIDE
Les bronchectasies acquises
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2016/38/fr/fms-02727.pdf
Les bronchectasies acquises sont de plus en plus fréquemment diagnostiquées et se caractérisent par un complexe de symptômes qui doit être considéré comme un tableau clinique autonome, indépendamment de la maladie sous-jacente, et traité en conséquence. Cet aperçu se penche exclusivement sur les bronchectasies acquises et non leurs formes congénitales comme par exemple en cas de fibrose kystique.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
dilatation des bronches
dilatation des bronches
dilatation des bronches
dilatation des bronches

---
N1-SUPERVISEE
Orhiépididymite
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/orchiepididymite-e11608a96bbf138a1ce4045e283aa71a.pdf
Ce sont, en fait, des épididymites, souvent compliquées d'une atteinte testiculaire. Chez l'homme jeune Chlamydia trachomatis en est l'étiologie principale, plus rarement Neisseria gonorrhoeae ou des entérobactéries (à partir d'une infection urinaire ou après une pénétration anale insertive).
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
épididymite
épididymite
épididymite
orchite
chlamydia trachomatis
neisseria gonorrhoeae
escherichia coli
Mâle

---
N1-SUPERVISEE
Balanites
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/balanites-f5f2cf585640275406ec42b19340d0c8.pdf
La balanite (inflammation du gland) est, bien souvent, une balano-posthite (inflammation du gland et du prépuce). Les balanites ne sont pratiquement jamais des MST. La prise en charge des balanites est totalement différente selon qu'il s'agit d'une balanite aiguë (moins de 4 semaines) ou d'une balanite chronique (plus de 4 semaines).
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
balanite
balanite
balanite
balanite
Mâle
maladie chronique
maladie aiguë
signes et symptômes

---
N1-SUPERVISEE
Leucorrhées
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/leucorrhees-c145eb55e49c2c5c6b7aa0e28b8a77ca.pdf
Les leucorrhées physiologiques ont chez une même femme, à chaque cycle, des caractères similaires. Lorsque ceux-ci se modifient en couleur, abondance, aspect et/ou odeur, elles sont dites pathologiques. Elles traduisent une inflammation vaginale (vaginite), le plus souvent d'origine infectieuse et peuvent être associées à une irritation vulvaire (vulvo-vaginite).
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
vaginose bactérienne
candidose vulvovaginale
vaginose bactérienne
candidose vulvovaginale
signes et symptômes
leucorrhée

---
N1-SUPERVISEE
Polype bilharzien vésical de découverte fortuite : cas clinique
http://medecinetropicale.free.fr/caspolypevesicalbilharzoise.pdf
Observation, questions, réponses
2016
false
false
false
false
Médecine tropicale - Diplôme de Médecine Tropicale des Pays de l'Océan Indien
France
français
cas clinique
Madagascar
médecine tropicale
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase
Femelle
polypes
résultats fortuits

---
N1-VALIDE
Prise en charge de l’anaphylaxie en médecine d’urgence.
In : Ann. Fr. Med. Urgence (2016) 6:342-364
http://www.sfmu.org/upload/consensus/rfe_anaphylaxie_sfmu2016.pdf
Ces recommandations formalisées d’experts ont été élaborées par la Société française de médecine d’urgence, avec la collaboration de la Société française d’allergologie, le Groupe francophone de réanimation et urgences pédiatriques, et le soutien de la Société pédiatrique de pneumologie et d’allergologie. Leur but est de sensibiliser les urgentistes au diagnostic précoce de cette réaction d’hypersensibilité sévère potentiellement fatale, aux particularités liées à l’âge et à l’identification de ses facteurs de risque.
2016
false
false
false
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
GFRUP - Groupe Francophone de Réanimation et Urgences Pédiatriques
SFA - Société Française d'Allergologie
France
recommandation par consensus
anaphylaxie
urgences
traitement d'urgence
anaphylaxie
diagnostic différentiel
anaphylaxie
anaphylaxie
anaphylaxie
épinéphrine
enfant
signes et symptômes

---
N1-VALIDE
Insuffisance surrénalienne
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2016/46/fr/fms-02798.pdf
Dans la pratique clinique quotidienne, il est fréquent de passer à côté du diagnostic d’insuffisance surrénalienne en raison des symptômes souvent non spécifiques. En l’absence de traitement, cette maladie est potentiellement fatale. En fonction de sa cause et de son évolution (aiguë ou chronique), elle se manifeste par différents symptômes et anomalies. Cet article de revue a pour objectif de fournir un aperçu actuel et pertinent pour la pratique de la physiopathologie, des causes, du diagnostic et du traitement de l’insuffisance surrénalienne.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
revue de la littérature
insuffisance surrénale
insuffisance surrénale
insuffisance surrénale
insuffisance surrénale
signes et symptômes
insuffisance surrénale
hydrocortisone
glucocorticoïdes

---
N1-VALIDE
Résumé de l'examen de l'innocuité - Cervarix (vaccin contre les types 16 et 18 du virus du papillome humain [recombinant, avec adjuvant AS04])- Évaluation du risque potentiel d'affection où le système immunitaire de l'organisme attaque les nerfs (syndrome de Guillain-Barré)
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/cervarix-fra.php
Cervarix est un vaccin qui est utilisé pour prévenir les infections par les types 16 et 18 du virus du papillome humain, qui peut causer les cancers du col utérin et de l'anus. Santé Canada a évalué le risque de syndrome de Guillain-Barré, une affection rare où le système immunitaire de l'organisme attaque les nerfs, causant une faiblesse musculaire et parfois une paralysie. Cet examen a été entrepris après que l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) de la France a publié une étude révélant une légère augmentation du risque de syndrome de Guillain-Barré à la suite de l'administration de Cervarix. L'examen de tous les renseignements disponibles mené par Santé Canada n'a fait ressortir aucun risque accru de syndrome de Guillain-Barré à la suite de l'administration de Cervarix. Santé Canada continuera de surveiller l'innocuité de Cervarix...
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
évaluation médicament
évaluation des risques
vaccination
CERVARIX
CERVARIX 20µg/20µg susp inj en ser
syndrome de Guillain-Barré
vaccin papillomavirus humains L1 types 16 et 18
infections à papillomavirus
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs de l'anus
surveillance post-commercialisation des produits de santé
J07BM02 - Papillomavirus (humain type 16, 18)
vaccins antipapillomavirus

---
N1-VALIDE
Résumé de l’examen de l’innocuité - Havrix (vaccin contre l’hépatite A, inactivé) - Évaluation du risque potentiel de diminution du taux de plaquettes sanguines (thrombocytopénie)
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/havrix-fra.php
Havrix est un vaccin qui est utilisé pour prévenir l’infection par le virus de l’hépatite A. Santé Canada a examiné l’existence d’un lien potentiel entre la vaccination par Havrix et l’apparition d’une thrombocytopénie, après réception d’une déclaration dans laquelle un patient a présenté un faible taux de plaquettes à la suite de la vaccination par Havrix. L’examen n’a pas montré de risque accru de thrombocytopénie associé à Havrix. Santé Canada continuera de surveiller l’innocuité de Havrix...
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
évaluation médicament
évaluation des risques
vaccins antihépatite A
vaccination
HAVRIX
Canada
hépatite A
thrombopénie
surveillance post-commercialisation des produits de santé
vaccins inactivés
J07BC02 - hépatite A, virus entier inactivé

---
N1-VALIDE
Résumé de l’examen de l'innocuité - Inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale (TNF) alpha (SIMPONI et CIMZIA) - Évaluation du risque potentiel d’inflammation du foie (hépatite auto immune)
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/tnf-fnt-2-fra.php
Les inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale (TNF) alpha sont une classe de médicaments qui servent à traiter des maladies inflammatoires telles que la polyarthrite rhumatoïde, les maladies inflammatoires de l’intestin (p. ex. la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse) et le psoriasis. Santé Canada a examiné le risque d’inflammation du foie à la suite de la publication de deux cas graves, dans la littérature scientifique, dans lesquels les patients ont été traités par des inhibiteurs du TNF alpha. À la suite de son examen, Santé Canada a conclu qu’il existait peut-être un lien entre l’inflammation du foie et le traitement par des inhibiteurs du TNF alpha. Les informations canadiennes du produit de Simponi et Cimzia ont été mises à jour pour tenir compte des constatations concernant le risque d’inflammation du foie...
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
facteur de nécrose tumorale alpha
évaluation médicament
évaluation des risques
hépatite auto-immune
Canada
SIMPONI
CIMZIA
L04AB - anti TNF alpha
psoriasis
polyarthrite rhumatoïde
maladie de Crohn
rectocolite hémorragique
golimumab
Certolizumab pégol
anticorps monoclonaux

---
N1-SUPERVISEE
Syncope
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/strategie_syncope_2016_finalise.pdf
La syncope est définie comme une perte de connaissance subite, transitoire, avec perte de tonus postural et suivie d?un retour spontané à un état de conscience normal. Ce symptôme résulte d?une diminution subite ou un arrêt bref du débit sanguin cérébral. La syncope est un problème fréquent ; il est estimé qu?un tiers de la population en souffre une fois durant sa vie, mais la majorité ne consulte pas de médecin. Elle représente 1-3% des admissions dans un service d?urgence. La majorité des syncopes ont une étiologie bénigne, mais il en résulte dans environ 1/3 des cas des traumatismes secondaires.
2016
false
false
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
syncope
syncope
syncope
information scientifique et technique
algorithme

---
N1-SUPERVISEE
Hypercalcémie - Hypocalcémie
http://www.cuen.fr/umvf/spip.php?rubrique397
http://www.cuen.fr/umvf/spip.php?article450
objectifs, introduction, causes, signes cliniques, traitements des hypercalcémies, stratégies thérapeutiques ; non daté
2016
true
true
false
true
2eme cycle / master
Campus numérique de Néphrologie
France
265. Troubles de l'équilibre acido-basique et désordres hydro-électrolytiques
266. Hypercalcémie
français
cours
épreuves classantes nationales
hypocalcémie
hypocalcémie
hypocalcémie
hypocalcémie
néphrologie
hypercalcémie
hypercalcémie
signes et symptômes
hypercalcémie
hypercalcémie

---
N1-VALIDE
Guide d'intervention visant la prévention de la rage humaine - Mai 2016
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000516/
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2016/16-277-03W.pdf
Ce guide contient les lignes directrices des interventions visant la prévention de la rage humaine. Il fournit l'information nécessaire à l'évaluation du risque lié à une exposition au virus de la rage et donne des précisions sur l'indication de la prophylaxie postexposition. Il a été rédigé à l'intention des professionnels qui interviennent auprès de la personne potentiellement exposée à ce virus et des professionnels des directions de santé publique qui soutiennent les intervenants de première ligne du réseau de la santé.
2016
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
recommandation professionnelle
rage (maladie)
rage (maladie)
rage (maladie)
rage (maladie)
rage (maladie)
rage (maladie)
risque
vaccins antirabiques
États-Unis d'Amérique
Canada
chiroptera
exposition environnementale

---
N1-VALIDE
Guide maladie chronique - Parcours de soins de la maladie de Parkinson
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1242645/parcours-de-soins-de-la-maladie-de-parkinson
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1243427/guide-parcours-de-soins-maladie-de-parkinson
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1242645/fr/guide-parcours-de-soins-maladie-de-parkinson
Le guide du parcours de soins décrit la prise en charge usuelle d'une personne ayant une maladie de Parkinson. Il cible principalement les professionnels impliqués dans la prise en charge globale des patients. Tenant compte de la pluri-professionnalité de la prise en charge, le guide aborde aussi le rôle, la place et les modalités de coordination des différents professionnels. Le guide du parcours de soins est accompagné d'une synthèse focalisée sur les points critiques de la prise en charge et d'un schéma du parcours du patient.
2016
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
104. Maladie de Parkinson
français
recommandation professionnelle
prise en charge de la maladie
maladie de Parkinson
maladie de Parkinson
maladie de Parkinson
éducation du patient comme sujet
maladie de Parkinson
maladie de Parkinson
rôle professionnel
continuité des soins

---
N1-SUPERVISEE
Infection urinaire et grossesse
http://campus.cerimes.fr/gynecologie-et-obstetrique/enseignement/item93/site/html/
http://campus.cerimes.fr/gynecologie-et-obstetrique/enseignement/item93/site/html/1.html
1 - Pour comprendre 2 - Étiopathogénie 3 - Bactériurie asymptomatique 4 - Formes à symptomatologie basse 5 - Formes à symptomatologie haute 6 - Bibliographie
2016
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - campus de Gynécologie et Obstétrique
Paris
France
027. Connaître les particularités de l'infection urinaire au cours de la grossesse
français
cours
épreuves classantes nationales
infections urinaires
enfant
adulte
signes et symptômes
infections urinaires
infections urinaires
grossesse
complications de la grossesse et maladies infectieuses
infections urinaires

---
N1-SUPERVISEE
Item 121 : Troubles de la miction et incontinence urinaire de l’adulte et du sujet âgé Item 118 – UE 5 – Principales techniques de rééducation et de réadaptation Item 342 – UE 11 – Rétention aiguë d’urine
http://campus.cerimes.fr/gynecologie-et-obstetrique/enseignement/item321/site/html/
http://campus.cerimes.fr/gynecologie-et-obstetrique/enseignement/item321/site/html/1.html
Quels sont les principaux facteurs étiologiques des troubles de la statique pelvienne ? Quelle est la stratégie diagnostique dans les troubles de la statique pelvienne ? Quels sont les principes thérapeutiques ? Bibliographie
2016
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - campus de Gynécologie et Obstétrique
Paris
France
118. Principales techniques de rééducation et de réadaptation (voir item 53)
342. Rétention aiguë d'urine
121. Troubles de la miction et incontinence urinaire de l'adulte et du sujet âgé
français
rétention d'urine
cours
épreuves classantes nationales
adulte
incontinence urinaire d'effort
prolapsus utérin
prolapsus utérin
prolapsus utérin
incontinence urinaire d'effort
incontinence urinaire d'effort

---
N1-VALIDE
Le cancer de l'oesophage
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/appareil-digestif/cancer-oesophage.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
assurance maladie
facteurs de risque
tumeurs de l'oesophage
droits des patients
travail
continuité des soins
signes et symptômes
tumeurs de l'oesophage
stade de la tumeur
sécurité sociale
pronostic
tumeurs de l'oesophage
antinéoplasiques
tumeurs de l'oesophage
tumeurs de l'oesophage
brochure pédagogique pour les patients
image

---
N1-VALIDE
Afflux massif de brûlés : la doctrine française de triage en temps de paix
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4665184/
Les situations de catastrophe impliquant un grand nombre de brûlés peuvent survenir à tout moment après un incendie, une attaque terroriste, une explosion industrielle ou un accident de transport. Les différentes sociétés internationales de brûlologie ont publié des recommandations sur la préparation à l’afflux massif de brûlés. La Société Française d’Étude et de Traitement des Brûlés (SFETB) propose le triage des victimes selon la Surface Cutanée Brûlée (SCB), l’inhalation de fumées et les lésions traumatiques associées. Ce plan cherche à catégoriser les victimes et à attribuer à chaque patient un lit adapté à ses besoins thérapeutiques (centre des brûlés, réanimation médicale ou chirurgicale, service d’urgences, chirurgie, poste de triage). Les Services d’Aide Médicale Urgente (SAMU) sont au coeur du dispositif : premiers soins, poste Médical Avancé (pMA), régulation, triage et transport, renfort en matériel dans l’hôpital de proximité. Un plan catastrophe pour brûlés doit être adapté aux capacités hospitalières du pays.
2015
false
false
false
PMC - PubMed Central
France
français
article de périodique
événements avec afflux massif de victimes
brûlures
brûlures
triage
France

---
N1-VALIDE
Obésité et cancer
http://www.cancer-environnement.fr/497-Obesite-et-cancer.ce.aspx
Présentation générale Le diagnostic de surpoids et d’obésité repose sur l’indice de masse corporelle (IMC). Les causes de la prise de poids, du surpoids et de l'obésité sont multiples Mécanismes impliqués dans l’obésité Risque de cancer et surpoids/obésité Prévention de la prise de poids et prise en charge de la surcharge pondérale pendant et après le traitement du cancer du sein Recommandations après le traitement d'un cancer du sein de stade précoce, pour les patients en surpoids ou obèses Recommandations pour prévenir le surpoids et l’obésité Données actuelles, évolutions récentes
2015
false
false
false
Cancer Environnement
France
français
information scientifique et technique
surpoids
obésité
tumeurs

---
N1-VALIDE
Toxidermies
In La Revue de Médecine Interne, Volume 36, Issue 4, April 2015, Pages 256–270
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0248866314006596
Les toxidermies correspondent aux effets indésirables médicamenteux à expression cutanéo-muqueuse. Elles présentent une grande variabilité sémiologique, non spécifique de l’étiologie médicamenteuse. L’exanthème maculo-papuleux est la présentation la plus fréquente suivie de l’urticaire et des vascularites. L’érythème pigmenté fixe est une toxidermie plus rare dans les pays occidentaux. La fréquence des formes sévères (décès, séquelles graves) est de 2 % : toxidermies bulleuses (syndrome de Stevens-Johnson, nécrolyse épidermique toxique ou syndrome de Lyell), DRESS (drug reaction with eosinophilia and systemic symptoms ou syndrome d’hypersensibilité), pustulose exanthématique aiguë généralisée (PEAG). Elles doivent être rapidement identifiées afin d’orienter la prise en charge...
doi:10.1016/j.revmed.2014.10.004
2015
false
false
false
Elsevier
France
français
toxidermies
article de périodique
toxidermies
toxidermies
facteurs de risque
toxidermies
signes et symptômes
exanthème maculopapulaire
syndrome de Stevens-Johnson
Syndrome de Lyell
réaction médicamenteuse avec éosinophilie et symptômes systémiques
toxidermies
pustulose exanthématique aigüe généralisée
Erythème pigmenté fixe
Syndrome babouin dû à un médicament
antibactériens
anticonvulsivants
antinéoplasiques
toxidermies
produits de contraste
allopurinol
anti-inflammatoires non stéroïdiens
antibiothérapie
syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse

---
N1-VALIDE
L’hyponatrémie du sujet âgé : implication dans la fragilité
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/article/lhyponatremie-du-sujet-age-implication-dans-la-fra-1154
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/1154
Cette revue de la littérature met l’accent sur l’importance d’un dépistage et d’une prise en charge systématique de l’hyponatrémie chez la personne âgée, même dans ses formes mineures et considérées comme asymptomatiques
2015
false
false
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
article de périodique
hyponatrémie
personne âgée fragile
hyponatrémie
hyponatrémie
hyponatrémie
facteurs de risque
hyponatrémie

---
N1-VALIDE
Asthme aggravé par le travail
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/pages-article/ArticleRST.html?refINRS=RST.TR%2059
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/dms/dmt/ArticleDMT/Allergologie/TI-RST-TR-59/tr59.pdf
L'asthme aggravé par le travail (AAT) est défini comme un asthme préexistant aux expositions professionnelles, mais dont l'évolution est influencée par celles-ci. Sa fréquence est globalement estimée à 20 % des sujets asthmatiques en activité. De nombreuses expositions professionnelles ont été identifiées comme pouvant être responsables, parmi lesquelles celles aux poussières inorganiques (chantiers de construction), aux produits de nettoyage, aux vapeurs d'acides ou de bases, aux solvants ou encore aux fumées de soudage ou d'oxydes métalliques. Certains allergènes, tels que les isocyanates ou encore des agents physiques (le froid, les efforts) sont également susceptibles d'aggraver un asthme préexistant.
2015
false
false
false
RST - Références en Santé au Travail
France
français
article de périodique
Asthme aggravé
Exacerbation de l’asthme
asthme
asthme professionnel
asthme professionnel
asthme professionnel
prévalence
asthme professionnel
asthme professionnel
asthme professionnel

---
N1-VALIDE
Approche diagnostique du syndrome néphrotique
In : Médecine thérapeutique / Pédiatrie Volume 18, numéro 4, Octobre-Novembre-Décembre 2015
http://www.jle.com/fr/revues/mtp/e-docs/approche_diagnostique_du_syndrome_nephrotique_306196/article.phtml
Le syndrome néphrotique est toujours la traduction clinique et biologique d’une maladie rénale glomérulaire sauf dans le cas isolé de la thrombose bilatérale des veines rénales en période néonatale. Au service d’accueil des urgences, le diagnostic est très facile mais exige une connaissance exacte de la définition biologique. L’orientation étiologique dépend de l’âge du malade et la biopsie rénale est une indication formelle chez tous les malades de moins d’un an et de plus de dix ans. Entre un et dix ans, le traitement initial par prednisone orale pendant quatre semaines fait office de test diagnostique.
2015
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
syndrome néphrotique
syndrome néphrotique
diagnostic différentiel
nourrisson
enfant
syndrome néphrotique
prednisone
jeune adulte
protéinurie
biopsie
biopsie rénale
biopsie rénale

---
N1-VALIDE
Stratégies diagnostique et thérapeutique des fractures de fatigue : à propos de trois observations et mini revue de la littérature
http://www.ecole-valdegrace.sante.defense.gouv.fr/content/download/6194/73182/file/03%20Lebleu%20C.%20Strat%C3%A9gie%20diagnostique%20et%20th%C3%A9rapeutique%20des%20fractures%20de%20fatigues.%20M%C3%A9decine%20et%20Arm%C3%A9es%202015-5-436-47.pdf
La fracture de fatigue reste une pathologie fréquente en milieu sportif et militaire. Si son incidence semble diminuer ces dernières années au sein des armées, probablement du fait d’une meilleure progressivité de la formation initiale, elle augmente en pratique civile. Au travers de trois observations cliniques, nous mettons en évidence une disparité des pratiques médicales avec un retard manifeste au diagnostic et à la mise en place du traitement. Le but de ce travail est donc d’harmoniser cette prise en charge en proposant des stratégies diagnostique et thérapeutique
2015
false
true
false
Médecine et Armées
France
français
article de périodique
fractures de fatigue
fractures de fatigue
fractures de fatigue
facteurs de risque
traumatismes sportifs
fractures de fatigue
fractures de fatigue
diagnostic par imagerie
tomodensitométrie
diagnostic différentiel
image
fractures de fatigue
fractures de fatigue
sports
algorithme

---
N1-VALIDE
Le pied du chasseur alpin : étude cas témoins sur les facteurs de risque d’ampoules en montagne et les zones de frottements
http://www.ecole-valdegrace.sante.defense.gouv.fr/content/download/6197/73203/file/06%20Des%20Robert%20V.%20Le%20pied%20du%20chasseur%20alpin.%20Risque%20d%5C'ampoule.%20M%C3%A9decine%20et%20Arm%C3%A9es%202015-5-460-8.pdf
Les ampoules sont une « plaie » pour le militaire, particulièrement pour le chasseur alpin. Nous avons réalisé une étude rétrospective descriptive et cas témoins auprès de 152 militaires du 13e Bataillon de chasseurs alpins afin d’identifier les facteurs de risque d’ampoules ainsi que les zones de pied à risque de récurrence d’ampoules lors de la pratique de la montagne l’été et l’hiver.
2015
false
true
false
Médecine et Armées
France
français
article de périodique
personnel militaire
alpinisme
356.164 - Troupes à ski, troupes de montagne
cloque
cloque
maladies du pied
facteurs de risque
cloque
récidive
image
chaussures
anomalies morphologiques du pied
754.6 - deformation du pied en valgus
talon

---
N1-VALIDE
Le coup de chaleur d’exercice. Quoi de neuf ?
http://www.ecole-valdegrace.sante.defense.gouv.fr/content/download/6191/73161/file/10%20Sagui%20E.%20Le%20coup%20de%20chaleur%20d%E2%80%99exercice.%20Quoi%20de%20neuf.%20M%C3%A9decine%20et%20Arm%C3%A9es%202015-56-490-7.pdf
Le coup de chaleur d’exercice est une pathologie grave, pouvant être mortelle sans traitement. Sa survenue est la conjonction de plusieurs facteurs, liés à l’individu et l’environnement, dont l’accumulation déclenche un coup de chaleur d’exercice. Parmi ces facteurs, la motivation et certains profils d’ascension thermique à l’effort pourraient constituer de nouvelles pistes. Le traitement est assez standardisé, consistant en l’immersion dans l’eau glacée ou à défaut la plus froide possible, dans un délai de moins de 30 minutes de façon à faire baisser la température corporelle jusqu’à un seuil compris entre 38,6 C à 38,8 C. L’exploration du coup de chaleur d’exercice dans le Service de santé des armées français est toujours réalisée au sein des hôpitaux militaires de la plateforme sud.
2015
false
false
false
Médecine et Armées
France
français
article de périodique
coup de chaleur
coup de chaleur
coup de chaleur
hypothermie provoquée
hyperthermie maligne due à une anesthésie
hyperthermie maligne
exercice physique
personnel militaire

---
N1-VALIDE
Syndromes myélodysplasiques et auto-immunité
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-469/Syndromes-myelodysplasiques-et-auto-immunite
Les syndromes myélodysplasiques (SMD) sont caractérisés par une hématopoïèse inefficace, responsable de cytopénies périphériques. Il s’agit d’un groupe hétérogène de maladies clonales des cellules souches hématopoïétiques. Plusieurs études de cohorte et de nombreux rapports de cas attestent de l’émergence de manifestations auto-immunes chez certains patients atteints de SMD. De même, les patients souffrant de certaines pathologies auto-immunes ont un risque augmenté d’être également atteints d’un SMD. Le but de cet article est de familiariser le praticien avec les liens entre myélodysplasie et auto-immunité. L’accent est mis sur les éléments permettant de rechercher un SMD chez un patient développant une cytopénie dans un contexte auto-immun et vice versa de lister les principales maladies inflammatoires pouvant compliquer un SMD.
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
syndromes myélodysplasiques
syndromes myélodysplasiques
maladies auto-immunes
syndromes myélodysplasiques

---
N1-SUPERVISEE
Constipation - Maladie de Hirschsprung
http://wiki.side-sante.fr/doku.php?id=sides:ref-trans:imagerie:item_280:start
Dans ce contexte, la maladie de Hirschsprung (absence de cellules ganglionnaires assurant l'innervation intrinsèque des couches musculaires de l'intestin) représente le mode de présentation pédiatrique la plus grave de constipation.
2015
false
true
false
true
2eme cycle / master
Licence Creative Commons Attribution Pas d’Utilisation Commerciale Partage dans les mêmes conditions (CC BY-NC-SA 3.0 FR) http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/
SIDES - Référentiel Officiel du Collège des Enseignants de Radiologie de France et du Collège National des Enseignants de Biophysique et Médecine Nucléaire
France
280. Constipation chez l'enfant et l'adulte (avec le traitement)
français
cours
épreuves classantes nationales
maladie de Hirschsprung
radiologie
constipation
maladie de Hirschsprung

---
N1-VALIDE
Enquête auprès des médecins-chefs: les causes somatiques de la fatigue
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-471/Enquete-aupres-des-medecins-chefs-les-causes-somatiques-de-la-fatigue
L’impression subjective de fatigue est un symptôme fréquent, aussi bien au cabinet médical qu’à l’hôpital. En raison de la souffrance considérable et du handicap au quotidien, la gestion des patients «fatigués» représente un défi pour le médecin et le patient. Afin de nous rapprocher de ce thème complexe, nous avons demandé l’aide de médecins-chefs internistes lors de la Conférence des médecins-chefs. En s’appuyant sur des causes inhabituelles de fatigue rencontrées au fil des ans par ces cliniciens expérimentés ou des causes qui ont presque été manquées («near misses»), nous tentons dans le présent article d’éclaircir la question et de faire la lumière sur les causes somatiques de la fatigue.
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
enquête santé
fatigue
fatigue
fatigue
syndrome de fatigue chronique

---
N1-VALIDE
La fatigue en cas de maladies de la dépendance
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-471/La-fatigue-en-cas-de-maladies-de-la-dependance
La fatigue est un symptôme fréquent des maladies de la dépendance. Cet article présente les dépendances les plus fréquentes et les plus importantes, notamment l’alcoolisme, la dépendance aux drogues illicites, telles que le THC, les opioïdes, la cocaïne, l’ecstasy, les psychostimulants et les GHB/GBL (acide gamma-hydrobutyrique/gamma-butyrolactone; «liquid ecstasy»). Il traite spécialement leurs symptomatologie et particularités psychosociales. Par ailleurs, il évoque la dépendance aux médicaments, tels que les benzodiazépines, les analgésiques, les amphétamines et autres, pour laquelle la distinction entre consommation justifiée et abusive est souvent difficile.
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
fatigue
troubles liés à une substance
addiction
alcoolisme

---
N1-VALIDE
Edulcorants artificiels et diabète : faux amis ?
In Rev Med Suisse 2015;1246-1249
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-477/Edulcorants-artificiels-et-diabete-faux-amis
La consommation de boissons sucrées est associée à une augmentation du risque d’obésité et de diabète de type 2. L’usage des édulcorants artificiels (EA) est dès lors devenu très populaire et ils ont été introduits largement dans notre alimentation avec l’idée de réduire les apports en calories et de normaliser les niveaux de glucose sanguin, sans mettre en cause notre appétence pour le «sucré». Cependant, les résultats d’études scientifiques concernant l’impact de la consommation des EA, notamment sur le risque de diabète de type 2, sont à ce jour controversés. L’objet de cet article est de faire le point sur cette littérature et le rôle des EA dans l’homéostasie glucidique et le risque d’apparition de diabète...
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
édulcorants
diabète de type 2
diabète de type 2
obésité
boissons
boisson gazeuse sans sucre
Édulcorants artificiels
intolérance au glucose
facteurs de risque
aliments
homéostasie glucidique

---
N1-VALIDE
Facteurs génétiques et environnementaux de l’asthme et de l’allergie : synthèse des résultats de l’étude EGEA - In : La Revue des Maladies Respiratoire (2015) 32, 822—840
http://splf.fr/wp-content/uploads/2015/11/Bouzigon-et-al-Rev-Mal-Respir-2015.pdf
L’étude française EGEA (étude épidémiologique des facteurs génétiques et environnementaux de l’asthme, l’hyperactivité bronchique et l’atopie) combine uneétude cas-témoins et une étude familiale de cas (n 2120) avec trois enquêtes sur 20 ans. Cetarticle de synthèse présente les travaux réalisés depuis 2007 (42 articles) sur la caractérisa-tion phénotypique et l’étude de facteurs environnementaux et génétiques de l’asthme et desphénotypes associés.
2015
false
false
false
SPLF - Société de Pneumologie de Langue Française
France
français
article de périodique
asthme
facteurs de risque
exposition environnementale
asthme
asthme
phénotype

---
N1-SUPERVISEE
Les causes de mortalité chez la femme, entre cœur et cancer
http://www.revmed.ch/RMS/2015/RMS-N-487/Les-causes-de-mortalite-chez-la-femme-entre-coeur-et-cancer
Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès chez les femmes. Les cancers viennent en deuxième position. On observe chez elles une augmentation de la consommation du tabac avec, comme conséquence, une augmentation de l’incidence du cancer du poumon et des maladies cardiovasculaires. L’arrêt de la substitution hormonale, depuis la démonstration de son association avec une augmentation du risque de cancer du sein, a vu l’incidence de ce dernier diminuer, alors que les maladies cardiovasculaires augmentent après la ménopause. Ces exemples mettent en exergue la nécessité d’une médecine s’intéressant spécifiquement aux femmes, avec une pondération individuelle des facteurs de risque par le médecin.
2015
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
maladies cardiovasculaires
Femelle
facteurs de risque
tabagisme
diabète
maladies cardiovasculaires
maladies cardiovasculaires
maladies cardiovasculaires
tumeurs
tumeurs
hormonothérapie substitutive
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Insuffisance respiratoire aiguë et maladies neuromusculaires
http://www.revmed.ch/RMS/2015/RMS-N-488/Insuffisance-respiratoire-aigue-et-maladies-neuromusculaires
Les maladies neuromusculaires peuvent affecter tous les muscles respiratoires, conduisant à une insuffisance respiratoire aiguë (IRA). Celle-ci est la cause la plus fréquente de morbidité et de mortalité chez ces patients. Deux situations doivent être distinguées : 1) l’IRA secondaire à une maladie neuromusculaire d’expression aiguë avec une composante réversible (syndrome de Guillain-Barré, crise myasthénique…). 2) L’IRA survenant chez un patient connu pour une maladie neuromusculaire déjà avancée et éventuellement évolutive (sclérose latérale amyotrophique, myopathie de Duchenne…). Cet article décrit l’IRA d’origine neuromusculaire dans ces différents aspects, discute la stratégie de prise en charge initiale aux urgences et identifie les paramètres de surveillance.
2015
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
insuffisance respiratoire
insuffisance respiratoire
maladie aiguë
maladies neuromusculaires
insuffisance respiratoire

---
N1-SUPERVISEE
La péricardite aiguë
http://www.revmed.ch/RMS/2015/RMS-N-489/La-pericardite-aigue
La péricardite aiguë correspond à l’inflammation du sac péricardique. Ses étiologies sont variées et peuvent être regroupées en trois entités : infectieuse, néoplasique et auto-immune bien que l’origine idiopathique ou présumée virale prédomine. Le diagnostic est avant tout clinique et doit être évoqué devant des douleurs thoraciques dépendantes de la position et de la respiration, surtout si celles-ci font suite à une infection virale. Un frottement péricardique est alors recherché à l’auscultation. De plus, un ECG et une échocardiographie, à la recherche d’un épanchement, doivent être réalisés. La présence de surélévations diffuses et concaves du segment ST permet de faire la distinction avec une ischémie myocardique. Actuellement, le traitement de choix de la péricardite aiguë est une association entre AINS et colchicine, ce qui permet de diminuer le risque de récurrence.
2015
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
péricardite
péricardite
péricardite
péricardite aiguë
maladie aiguë
péricardite

---
N1-SUPERVISEE
Détresse respiratoire: information à l’attention des patients
http://www.revmed.ch/RMS/2015/RMS-N-491/Detresse-respiratoire-information-a-l-attention-des-patients
L’essoufflement, pouvant aller jusqu’à la détresse respiratoire, peut être un état très désagréable, voire anxiogène. Le terme médical désignant la détresse respiratoire est dyspnée, qui provient du grec et signifie «respiration difficile». Toute sensation de respiration difficile est qualifiée de détresse respiratoire.
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
information patient et grand public
article de périodique
dyspnée
dyspnée
dyspnée

---
N1-VALIDE
Incontinence urinaire chez la femme âgée : que faire au cabinet ?
http://www.revmed.ch/RMS/2015/RMS-N-494/Incontinence-urinaire-chez-la-femme-agee-que-faire-au-cabinet
L’incontinence urinaire (IU) est fréquente chez la femme âgée, mais reste rarement abordée en consultation générale. Pourtant, elle est associée à de nombreuses conséquences sur la santé, particulièrement chez les patientes polymorbides, et à des coûts conséquents. Le médecin de famille est idéalement placé pour dépister et prendre en charge cette problématique. Cet article propose une démarche pour guider le choix des investigations et traitements à envisager en présence d’une incontinence urinaire chez une femme âgée.
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
médecine générale
sujet âgé
femmes
incontinence urinaire
cas clinique
incontinence urinaire
incontinence urinaire
incontinence urinaire
incontinence urinaire

---
N1-VALIDE
Approche ambulatoire de la dénutrition chez la personne âgée
http://www.revmed.ch/RMS/2015/RMS-N-494/Approche-ambulatoire-de-la-denutrition-chez-la-personne-agee
La dénutrition est un problème fréquent et sous-diagnostiqué chez les personnes âgées, quel que soit leur lieu de vie, et est associée à un risque accru de morbidité et mortalité. Dans ce contexte, une évaluation nutritionnelle périodique systématique est nécessaire chez les patients de plus de 75 ans. En l’absence de consensus, le critère diagnostique le plus utilisé est une perte pondérale involontaire d’au moins 5% en un mois ou de 10% en six mois. En présence d’une dénutrition, des interventions multimodales visant à augmenter les apports caloriques sont proposées, en ciblant chaque facteur de risque contributif. Un suivi de l’efficacité et une adaptation de ces mesures devront être faits dans les trois mois.
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
sujet âgé
malnutrition
cas clinique
malnutrition
malnutrition
malnutrition
prise en charge de la maladie
malnutrition

---
N1-SUPERVISEE
Lithiase urinaire - Item 262
http://cuen.fr/umvf/spip.php?rubrique171
http://cuen.fr/umvf/IMG/pdf/22_chapitre_nephrologie_6e_edition.pdf
physiopathologie - conduite à tenir : en urgence devant une colique néphrétique, dans les semaines qui suivent une colique néphrétique, à distance d'une colique néphrétique - éléments d'orientation du diagnostic étiologique - traitement de la lithiase
2015
true
true
false
2eme cycle / master
Campus numérique de Néphrologie
France
262. Lithiase urinaire
français
cours
épreuves classantes nationales
urolithiase
néphrologie
urolithiase
urolithiase
urolithiase
urolithiase

---
N1-VALIDE
Cancer de la prostate
http://www.cancer-environnement.fr/318-Prostate.ce.aspx
Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez les hommes. Son incidence a fortement augmenté lors de ces dernières décennies (vieillissement de la population, amélioration des moyens diagnostics et utilisation de la technique de dépistage par PSA). L'âge avancé, l'origine ethnique, et les antécédents familiaux de cancer de la prostate sont des facteurs de risque individuels de cancer de la prostate. Ce sont les seuls facteurs de risques avérés.
2015
false
true
false
Cancer Environnement
France
français
information scientifique et technique
guide ressources
tumeurs de la prostate
exposition environnementale

---
N1-VALIDE
Cancer du foie
http://www.cancer-environnement.fr/217-Foie.ce.aspx
Le nombre de nouveaux cas de cancer du foie (on parle aussi de cancer hépatique) a sensiblement augmenté ces dernières décennies. Les facteurs de risque de ce cancer de mauvais pronostic sont variés. Ils tiennent à des expositions environnementales et professionnelles (arsenic, chlorure de vinyle…), aux hépatites virales, à des champignons, ainsi qu'à des comportements individuels (consommation excessive d'alcool…)....
2015
false
true
false
Cancer Environnement
France
français
information scientifique et technique
guide ressources
tumeurs du foie
exposition professionnelle
exposition environnementale

---
N1-VALIDE
Cancer du pancréas
http://www.cancer-environnement.fr/391-Pancreas.ce.aspx
Cancer du pancréas : présentation et épidémiologie Cancer du pancréas et environnement Facteurs de risques avérés Facteurs de risques débattus Facteurs professionnels Facteurs génétiques Evolutions récentes
2015
false
true
false
Cancer Environnement
France
français
tumeurs du pancréas
information scientifique et technique
exposition environnementale
facteurs de risque
exposition professionnelle

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal
http://www.cancer-environnement.fr/397-Colorectal.ce.aspx
Présentation générale Epidémiologie du cancer colorectal Cancer colorectal et facteurs de risques nutritionnels Facteurs associés à une augmentation du risque Facteurs associés à une diminution du risque Cancer colorectal : facteurs de risques individuels et facteurs génétiques Evolutions récentes
2015
false
true
false
Cancer Environnement
France
français
tumeurs colorectales
information scientifique et technique
facteurs de risque

---
N1-VALIDE
Surdité et déficience auditive
aide-mémoire n 300
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs300/fr/index.html
définition, faits relatifs, causes, charge sociale et économique totale, comment réduire la charge, activités de l'OMS tendant à les prévenir et les combatre, stratégie OMS de prévention des maladies chroniques et de lutte contre ces maladies, liens connexes
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
perte d'audition
perte d'audition
perte d'audition
Organisation Mondiale de la Santé
perte d'audition
maladie chronique
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Statistiques sur les lésions attribuables au stress en milieu de travail
http://www.csst.qc.ca/publications/300/Pages/DC_300_321.aspx
Cette publication vise à documenter les lésions attribuables au stress en milieu de travail sous les aspects administratif, médical et socio-économique, dans un souci de qualité et d’uniformité des informations transmises sur le sujet. Les données qu’elle contient sont tirées des banques informationnelles de la CSST.
2015
false
true
false
CSST - Commission de la Santé et de la Sécurité au Travail
Canada
information scientifique et technique
exposition professionnelle
stress psychologique
stress psychologique
stress psychologique
stress psychologique
stress psychologique
stress psychologique
blessures professionnelles
lieu de travail

---
N1-SUPERVISEE
Processus clinique visant le traitement des symptômes comportementaux et psychologiques de la démence
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/96dc576757bbda7485257dcf00577a0c?OpenDocument
Le document « Processus clinique visant le traitement des symptômes comportementaux et psychologiques de la démence » s’adressent en premier lieu aux équipes de GMF. Moyennant des adaptations propres aux différents autres milieux de pratique, la grande majorité des connaissances mises en lumière s’avèrent aussi applicables à l’intervention auprès des usagers recevant des services de soutien à domicile, vivant en résidence privée, en résidence pour personnes âgées ou dans une ressource intermédiaire, de même qu’en centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD).
2015
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
information scientifique et technique
symptômes comportementaux
démence
démence
prise en charge de la maladie
démence
symptômes comportementaux

---
N1-VALIDE
Maléate de dompéridone - Association à la survenue de rythmes cardiaques anormaux graves ou de mort subite (arrêt cardiaque) - Pour les professionnels de la santé
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2015/43423a-fra.php
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2015/43449a-fra.php
La dompéridone pourrait être associée à un risque légèrement accru d'arythmies ventriculaires graves ou de mort cardiaque subite. Un risque plus élevé a été observé chez les patients: âgés de plus de 60 ans; prenant des doses quotidiennes supérieures à 30 mg; présentant des facteurs prédisposant à l'allongement de l'intervalle QT, y compris l'emploi concomitant d'agents prolongeant l'intervalle QT ou d'inhibiteurs du CYP3A4. La prise de dompéridone est dorénavant contre-indiquée chez les patients: ayant un temps de conduction cardiaque déjà prolongé, plus particulièrement l'intervalle QT; présentant des troubles électrolytiques importants; souffrant d'une condition cardiaque, telle que l'insuffisance cardiaque congestive; souffrant d'une insuffisance hépatique modérée ou grave; prenant des agents prolongeant l'intervalle QT et des inhibiteurs puissants du CYP3A4. La dompéridone devrait être utilisée à la plus faible dose efficace jusqu'à la dose quotidienne maximale recommandée de 30 mg, et être administrée pour la plus courte période possible...
2015
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
maléate de dompéridone
A03FA03 - dompéridone
avis de pharmacovigilance
brochure pédagogique pour les patients
troubles du rythme cardiaque
mort subite cardiaque
antiémétiques
antagonistes de la dopamine
arythmie ventriculaire
adulte
sujet âgé
facteurs de risque
maléate de dompéridone
antagonistes de la dopamine
antiémétiques
Cardiotoxicité
dompéridone
dompéridone

---
N1-VALIDE
Résumé de l'examen de l'innocuité - DOMPÉRIDONE - Anomalies graves du rythme cardiaque et mort subite (arrêt cardiaque)
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/domperidone-fra.php
Selon les données, il y aurait un lien entre l'utilisation de la dompéridone et la survenue de graves anomalies du rythme cardiaque et de cas de mort subite. Les risques sont accrus i) chez les patients prenant plus de 30 mg de dompéridone par jour, ii) chez les patients de plus de 60 ans, et iii) chez les patients prenant de la dompéridone en association avec des médicaments pouvant causer une élévation de la concentration de la dompéridone dans le sang ou avec des médicaments dont on sait qu'ils ont une incidence sur l'activité électrique du cœur. Cette information relative à l'innocuité s'applique à tous les patients qui prennent de la dompéridone, quelle que soit l'affection traitée...
2015
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
avis de pharmacovigilance
dompéridone
A03FA03 - dompéridone
mort subite cardiaque
antiémétiques
administration par voie orale
syndrome du QT long
troubles du rythme cardiaque
Canada
facteurs de risque
risque
évaluation de médicament
évaluation des risques
Cardiotoxicité

---
N1-VALIDE
A quel point les résultats « faux positifs » aux mammographies de dépistage sont-ils anxiogènes ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/1053
Toute démarche de dépistage est théoriquement susceptible d’engendrer des effets négatifs (coûts, effets indésirables et/ou surdiagnostic). Alors que l’offre d’un dépistage systématique du cancer du sein par mammographie n’est actuellement plus jugé pertinente, il est d’autant plus primordial d’en documenter les effets indésirables pour pouvoir informer les patientes adéquatement de la balance bénéfices-risques de cette intervention. Une étude tente d’y répondre partiellement en se penchant sur les conséquences d’un résultat de mammographie de dépistage « faussement positif » en termes d’anxiété et de qualité de vie mesurées.
2015
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
mammographie
tumeurs du sein
tumeurs du sein
dépistage systématique
anxiété
faux positifs
mammographie
qualité de vie

---
N1-VALIDE
Prévention et dépistage du diabète de type 2 et des maladies liées au diabète
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2012494/fr/prevention-et-depistage-du-diabete-de-type-2-et-des-maladies-liees-au-diabete
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2012486/fr/actualisation-du-referentiel-de-pratiques-de-l-examen-periodique-de-sante-epsprevention-et-depistage-du-diabete-de-type-2-et-des-maladies-liees-au-diabete
Dans ce Référentiel de pratiques de l’examen périodique de santé des Centres d’Examen de Santé de l’Assurance Maladie sur la prévention et le dépistage du diabète de type 2 et des maladies liées au diabète, la HAS rappelle l’histoire de la maladie, l’épidémiologie, les facteurs de risque et leur prévention (pour les facteurs de risque amendables), les examens diagnostiques, les traitements, la stratégie de dépistage opportuniste ciblé, les examens de surveillance pour la prévention des complications microvasculaires et macrovasculaires, la place du médecin de CES dans le dispositif.
2015
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
245. Diabète sucré de types 1 et 2 de l'enfant et de l'adulte. Complications
255. Élévation de la créatininémie
français
diabète de type 2
recommandation de santé publique
carte géographique
facteurs de risque
algorithme
diabète de type 2
complications du diabète
diabète de type 2
comorbidité
diabète de type 2
éducation du patient comme sujet
hypoglycémiants
hypoglycémiants
hypoglycémiants
prévention primaire
diabète de type 2
prévention secondaire
prévention tertiaire
insuffisance rénale chronique
continuité des soins
rôle médical
diabète de type 2
dépistage systématique
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
pied diabétique
régime diabétique
exercice physique
traitement par les exercices physiques
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Prise en charge dans le quotidien clinique: Hémorragies digestives aiguës hautes et basses
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/09/fr/fms-02192.pdf
Les hémorragies digestives aiguës hautes et basses représentent des situations d’urgence fréquentes. En première place se trouvent l’évaluation de l’état de la circulation et sa prise en charge appropriée avec traitement médicamenteux selon l’étiologie supposée, suivi d’un examen endoscopique....
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
hémorragie gastro-intestinale
hémorragie gastro-intestinale
hémorragie gastro-intestinale
endoscopie gastrointestinale
image
hémorragie digestive haute

---
N1-VALIDE
Pollution atmosphérique et maladies cardio-pulmonaires: L'air vicié nuit à la santé
http://primary-hospital-care.ch/fr/archives/article-detail/?tx_ezmjournal_articledetail[identifier]=pc-f.2015.00966&tx_ezmjournal_articledetail[list]=8
2015
false
false
false
Primary and Hospital Care
Suisse
français
pollution de l'air
polluants atmosphériques
article de périodique
cardiopathies
maladies de l'appareil respiratoire
travailleur de l'équipe de nuit (constatation)

---
N1-VALIDE
Avis d’experts sur les lymphomes anaplasiques à grandes cellules associés à un implant mammaire
http://www.e-cancer.fr/content/download/64299/576964/file/Avis_dexperts_Propositions_implants_mammaires_mars%202014.pdf
L'Institut national du cancer avait réuni un groupe d'experts en mars 2014 afin de recueillir ses préconisations en termes de conduite à tenir auprès des femmes porteuses d'implants mammaires, indépendamment de leur marque. L'Institut a réuni un nouveau groupe d'experts le 4 mars 2015 pour actualiser ces recommandations sur la question du risque de lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC) associé aux implants mammaires
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
implants mammaires
implantation de prothèse mammaire
recommandation par consensus
lymphome à grandes cellules anaplasiques
algorithme
prise en charge de la maladie
lymphome à grandes cellules anaplasiques
lymphome à grandes cellules anaplasiques
évaluation des risques

---
N1-VALIDE
Conduite à tenir en présence de symptômes respiratoires au décours d’une plongée
http://www.ecole-valdegrace.sante.defense.gouv.fr/content/download/5505/68202/file/11%20Louge%20P.%20Conduite%20%C3%A0%20tenir%20en%20pr%C3%A9sence%20de%20sympt%C3%B4mes%20respiratoires%20au%20decours%20d%20une%20plongee.%20Medecine%20et%20Armees%202015-%2077-82.pdf
L’apparition d’une symptomatologie respiratoire au décours d’une plongée sous-marine est une situation fréquente qui peut évoluer vers une détresse cardiorespiratoire mettant en jeu le pronostic vital ou s’accompagner de signes neurologiques nécessitant une prise en charge spécifique hyperbare. Elle impose une mise sous oxygène normobare systématique, une médicalisation large et une évacuation vers une structure hospitalière idéalement équipée d’une unité de soins intensifs cardiologiques et d’un centre hyperbare.
2015
false
false
false
Médecine et Armées
France
français
plongée
article de périodique
dyspnée
dyspnée
algorithme
oedème pulmonaire
oedème pulmonaire
image
dyspnée
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques

---
N1-VALIDE
Dépistage et prévention du cancer du sein
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2024559/fr/depistage-et-prevention-du-cancer-du-sein
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2024558/fr/actualisation-du-referentiel-de-pratiques-de-lexamen-periodique-de-sante-eps-depistage-et-prevention-du-cancer-du-du-sein
Dans ce Référentiel de pratiques de l’examen périodique de santé des Centres d’Examen de Santé (CES) de l’Assurance Maladie sur le dépistage et la prévention du cancer du sein, la HAS rappelle les recommandations en ce qui concerne le programme national de dépistage organisé du cancer du sein, les critères d’inclusion et d’exclusions des femmes dans ce dépistage et les modalités de dépistage chez les femmes à haut risque. Des données complémentaires sont apportées sur l’histoire de la maladie, l’épidémiologie, les facteurs de risque, les examens et les traitements, la stratégie diagnostique en fonction des niveaux de risque, la place du médecin de CES dans le dispositif de dépistage et de prévention ce cancer.
2015
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
287. Epidémiologie, facteurs de risque, prévention et dépistage des cancers
français
tumeurs du sein
facteurs de risque
tumeurs du sein
tumeurs du sein
diagnostic différentiel
mammographie
tumeurs du sein
tumeurs du sein
radiothérapie
tumeurs du sein
continuité des soins
tumeurs du sein
dépistage systématique
programmes gouvernementaux
évaluation de programme
tumeurs du sein
Participation du patient
tumeurs du sein
algorithme
recommandation pour la pratique clinique
adulte
sujet âgé
gène BRCA1
biopsie
tumeurs du sein
antinéoplasiques
antinéoplasiques hormonaux
antinéoplasiques
rôle médical
biopsie de la peau

---
N1-VALIDE
Syncopes chez les enfants et adolescents
http://www.swiss-paediatrics.org/sites/default/files/06-07_2.pdf
Les syncopes sont un symptôme fréquemment observé à l’âge pédiatrique et elles peuvent induire beaucoup d’incertitude et d’angoisse. Pour la plupart il s’agit de syncopes reflexes. Des causes cardiaques sous-jacentes et potentiellement dangereuses sont rares. Des pertes de connaissance pour des causes neurologiques, endocriniennes ou métaboliques sont un diagnostic différentiel à évoquer aussi. L’anamnèse est la clé pour comprendre la cause potentielle d’un événement syncopal et définit les investigations à envisager. Des mesures thérapeutiques sont nécessaires dans une minorité des cas, souvent il suffit d’expliquer les circonstances et des mesures préventives. Il est exceptionnel de devoir recourir à un traitement pharmacologique, et encore plus rare est la nécessité d’implanter un stimulateur cardiaque.
2015
false
false
false
Paediatrica - Société Suisse de Pédiatrie
Suisse
français
allemand
syncope
enfant
adolescent
article de périodique
syncope
syncope

---
N1-VALIDE
Insuffisance cardiaque chez l’enfant ; reconnaître et diagnostiquer
http://www.swiss-paediatrics.org/sites/default/files/12-14_1.pdf
Cet article vise à aider les pédiatres à reconnaître les enfants présentant des signes d’insuffisance cardiaque soit aiguë ou chronique; tant dans le suivi d’enfants en bonne santé habituelle que dans le suivi d’enfants connus pour une pathologie cardiaque. Dans ce but, la première partie est une revue des différentes causes de l’insuffisance cardiaque à l’âge pédiatrique. La deuxième partie de l’article exposera les manifestations cliniques qui en découlent ainsi que les principaux outils de diagnostic
2015
false
false
false
Paediatrica - Société Suisse de Pédiatrie
Suisse
français
défaillance cardiaque
article de périodique
enfant
cardiopathies congénitales
nourrisson
adolescent
cardiomyopathies
défaillance cardiaque
signes et symptômes

---
N1-VALIDE
Vaccins contre les rotavirus et risque d'invagination intestinale - Lettre aux professionnels de santé
http://www.ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Vaccins-contre-les-rotavirus-et-risque-d-invagination-intestinale-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Rotarix et RotaTeq , vaccins contre les infections à rotavirus : Rappel sur la prise en charge de l’invagination intestinale aiguë (IIA) post vaccinale- Lettre aux professionnels de santé Les vaccins Rotarix et RotaTeq indiqués dans la prévention des gastro-entérites dues à une infection à rotavirus font l’objet depuis janvier 2012 d’une surveillance renforcée en pharmacovigilance à l’initiative de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Cette surveillance est principalement liée au risque de survenue d’invagination intestinale aiguë post-vaccination, dans la population pédiatrique à laquelle ils s’adressent. Dans le cadre de l’actualisation des données de pharmacovigilance relatives à ces vaccins en France, il convient d’être particulièrement attentif à l’apparition de premiers signes digestifs évocateurs d’invagination intestinale aiguë afin de permettre un diagnostic précoce et une prise en charge médicale immédiate, ce qui en améliore le pronostic...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation pour la pratique clinique
vaccin à rotavirus humain vivant atténué souche RIX4414
ROTARIX susp buv en applic pré-rempli pour administration orale
ROTATEQ sol buv
ROTARIX
ROTATEQ
RotaTeq
intussusception
intussusception
pharmacovigilance
infections à rotavirus
gastroentérite
vaccination
diagnostic précoce
nourrisson
enfant
diffusion de l'information
J07BH01 - rotavirus, virus vivant atténué
J07BH02 - rotavirus, pentavalent, virus vivant
vaccins atténués
vaccins anti-rotavirus

---
N1-VALIDE
Les médicaments pour le traitement du trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) peuvent accroître le risque de pensées et de comportements suicidaires chez certaines personnes; les avantages l'emportent encore sur les risques
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2015/52759a-fra.php
Des mises en garde plus strictes et plus claires sur le risque de pensées et de comportements suicidaires seront incluses dans l'information posologique concernant les médicaments pour le traitement du trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH). Les nouvelles mises en garde indiquent qu'il y a eu des signalements de manifestations de type suicidaire chez des patients ayant pris des médicaments pour le traitement du TDAH. Parmi ces manifestations, mentionnons des pensées suicidaires, des tentatives de suicide et, dans un nombre de cas très restreint, un suicide accompli. Ces effets ont été signalés à divers moments au cours du traitement, surtout au début ou lors de changements dans la posologie, mais aussi après l'arrêt du traitement. Il existe différents types de médicaments pour le traitement du TDAH et les données probantes varient en ce qui a trait au risque de pensées et de comportements suicidaires. Ce risque est déjà connu pour ce qui est d'un de ces médicaments, Strattera (atomoxetine), et il a été ajouté à l'information posologique puis communiqué en 2005...
2015
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
avis de pharmacovigilance
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
risque
comportement d'autoagression
tentative de suicide
comportement suicidaire
méthylphénidate
guanfacine
N06B - psychostimulants, agents utilisés dans la TDAH (hyperactivité) et nootropiques
Chlorhydrate d'atomoxétine
Dimésylate de lisdexamfétamine

---
N1-SUPERVISEE
Facteurs de Risque Cardio-Vasculaires
http://cemv.vascular-e-learning.net/poly/B-08-219.pdf
Définition, Identification des différents facteurs de risque d'athérosclérose, Estimation du risque cardiovasculaire global chez un individu, Prévention cardiovasculaire.
2015
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Médecine vasculaire
France
219. Facteurs de risque cardio-vasculaire et prévention
français
cours
épreuves classantes nationales
facteurs de risque
maladies cardiovasculaires
maladies cardiovasculaires

---
N1-SUPERVISEE
Insuffisance veineuse chronique, varices
http://cemv.vascular-e-learning.net/poly/B-08-225.pdf
http://cemv.vascular-e-learning.net/poly/revisions/varices/index.html
http://cemv.vascular-e-learning.net/poly/revisions/varices.pdf
Référentiel, révision rapide, les points essentiels. Diagnostiquer une insuffisance veineuse, évaluation d'une insuffisance veineuse chronique, diagnostics différentiels.
2015
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Médecine vasculaire
France
225. Insuffisance veineuse chronique. Varices
français
cours
épreuves classantes nationales
insuffisance veineuse
insuffisance veineuse
insuffisance veineuse
insuffisance veineuse
insuffisance veineuse
insuffisance veineuse
insuffisance veineuse
insuffisance veineuse
varices

---
N1-VALIDE
Cancers professionnels : pourquoi et comment déclarer en maladie professionnelle
http://www.e-cancer.fr/content/download/118038/1407768/file/Cancers%20professionnels%20-%20pourquoi%20et%20comment%20d%C3%A9clarer%20en%20maladie%20professionnelle.pdf
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Cancers-professionnels-pourquoi-et-comment-declarer-en-maladie-professionnelle
Du fait de leur longue latence de survenue, la majorité des cancers liés au travail apparaissent après la cessation de l’activité professionnelle (et de la surveillance par le médecin du travail). En tant que médecin, généraliste ou spécialiste, prenant en charge des patients atteints de cancer, votre rôle dans le repérage, l’information et la prise en charge médico-administrative des patients ayant été exposés à des cancérogènes en milieu de travail est majeur. Cette brochure a pour objectif de vous fournir des éléments d’information pour vous y aider
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
cancers professionnels
exposition professionnelle
maladies professionnelles
tumeurs
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Enquête auprès des médecins-chefs: les causes somatiques de la fatigue
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/17/fr/fms-02261.pdf
L’impression subjective de fatigue est un symptôme fréquent, aussi bien au cabinet médical qu’à l’hôpital. En raison de la souffrance considérable et du handicap au quotidien, la gestion des patients «fatigués» représente un défi pour le médecin et le patient. Afin de nous rapprocher de ce thème complexe, nous avons demandé l’aide de médecins-chefs internistes lors de la Conférence des médecins-chefs. En s’appuyant sur des causes inhabituelles de fatigue rencontrées au fil des ans par ces cliniciens expérimentés ou des causes qui ont presque été manquées («near misses»), nous tentons dans le présent article d’éclaircir la question et de faire la lumière sur les causes somatiques de la fatigue.
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
fatigue
article de périodique
enquête santé
anamnèse
fatigue
diagnostic différentiel
Trouble veille sommeil
fatigue

---
N1-SUPERVISEE
Exposition à l'arsenic et diabète de type 2 : résultats de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé de 2007 à 2009
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/hpcdp-pspmc/35-4/ar-01-fra.php
L'arsenic inorganique et ses métabolites sont considérés comme dangereux pour la santé humaine. Même si plusieurs études ont indiqué des associations entre une faible exposition à l'arsenic et le diabète sucré aux États-Unis et au Mexique, ces associations n'ont pas été étudiées chez les Canadiens. Nous avons analysé l'association entre l'exposition à l'arsenic, mesurée par la concentration d'arsenic total dans l'urine, et la prévalence du diabète de type 2 (DT2) chez 3 151 participants adultes du cycle 1 (2007 à 2009) de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS).
2015
false
true
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
article de périodique
diabète de type 2
exposition environnementale
exposition environnementale
Canada
pollution de l'eau
arsenic
diabète de type 2
arsenic

---
N1-VALIDE
Impact de la pollution sur les maladies cardiovasculaires
http://www.rfi.fr/emission/20150605-journee-internationale-environnement-pollution-cardiovasculaire-crise-cardiaque-cancer-vincent-lambert/
La pollution de l’air est un enjeu majeur de santé publique. Elle est responsable de 400 000 décès, chaque année, en Europe ! Selon l’Agence européenne de l’environnement (AEE), les maladies cardiovasculaires et les crises cardiaques sont les principales causes (80%) de décès prématurés dus à la pollution de l’air en Europe, avant les maladies pulmonaires et le cancer. La pollution atmosphérique (particules en suspension ou gaz irritants et agressifs) aggrave non seulement des problèmes cardiaques chez les malades, mais a également des effets nocifs sur le système cardiovasculaire chez des personnes saines.
2015
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
maladies cardiovasculaires
pollution de l'air
polluants atmosphériques
émission radiophonique

---
N1-VALIDE
Démarrage par le PRAC de l’évaluation de l’impact du risque d’acidocétose diabétique sur le rapport bénéfice/risque des inhibiteurs de SGLT2 - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Travaux-de-l-Agence-Europeenne-des-Medicaments-EMA-Comite-pour-l-evaluation-des-risques-en-matiere-de-pharmacovigilance-PRAC/Demarrage-par-le-PRAC-de-l-evaluation-de-l-impact-du-risque-d-acidocetose-diabetique-sur-le-rapport-benefice-risque-des-SGLT2-Point-d-information
Lors de sa réunion mensuelle, qui s’est tenue du 8 au 11 juin 2015 à Londres, le Comité pour l’Evaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance (PRAC) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a engagé l’évaluation européenne de l’impact du risque d’acidocétose diabétique sur le rapport bénéfice/risque des inhibiteurs du co-transporteur sodium – glucose de type 2 et de leur association à la metformine...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
évaluation de médicament
évaluation des risques
information sur le médicament
acidocétose diabétique
administration par voie orale
adulte
diabète de type 2
inhibiteur du SGLT2
Transporteur-2 sodium-glucose
hypoglycémiants
dapagliflozine
association médicamenteuse
metformine
empagliflozine
A10BD15 - metformine et dapagliflozine
A10BD16 - metformine et canagliflozine
A10BD20 - metformine et empagliflozine
Canagliflozine
composés benzhydryliques

---
N1-SUPERVISEE
Évaluation de la prévalence d’une carence en thiamine chez des patients insuffisants cardiaques traités à long terme au furosémide
In Pharmactuel, Vol. 48, No 1 (2015)
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/344
Objectif : Évaluer la prévalence et les conséquences d’une carence en thiamine chez des patients insuffisants cardiaques prenant quotidiennement du furosémide. Mise en contexte : Une grave carence en thiamine peut provoquer une symptomatologie similaire à celle de l’insuffisance cardiaque et être ainsi un facteur potentiellement aggravant de cette maladie...
2015
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
anglais
article de périodique
carence en thiamine
prévalence
furosémide
facteurs de risque
carence en thiamine
C03CA01 - furosémide
qualité de vie
diurétiques
inhibiteurs du symport chlorure potassium sodium
thiamine
défaillance cardiaque
facteur temps

---
N1-VALIDE
Mise à jour - Forxiga et Invokana : Santé Canada commence l’examen de l’innocuité de médicaments antidiabétiques appelés inhibiteurs du SGLT2 et du risque d’acidocétose
http://www.hc-sc.gc.ca/ahc-asc/media/advisories-avis/forxiga-invokana-fra.php
Des cas d’acidocétose ont été signalés à l’étranger chez des personnes vivant avec le diabète de type 2 à qui des inhibiteurs de SGLT2 avaient été administrés et dont la glycémie n’était que légèrement élevée. Puisque l’acidocétose est inattendue et qu’elle peut survenir en présence d’une faible augmentation de la glycémie chez les personnes vivant avec le diabète de type 2, il est possible qu’elle ne puisse pas être diagnostiquée ni traitée rapidement...
2015
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
inhibiteur du SGLT2
Transporteur-2 sodium-glucose
acidocétose diabétique
risque
administration par voie orale
diabète de type 2
dapagliflozine
A10BX09 - dapagliflozine
A10BX11 - canagliflozine
hypoglycémiants
avis de pharmacovigilance
brochure pédagogique pour les patients
Canagliflozine
composés benzhydryliques

---
N1-VALIDE
Saxagliptine (Onglyza et Komboglyze) : analyses complémentaires sur le risque de mortalité par infection - données de l’étude SAVOR - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Saxagliptine-Onglyza-et-Komboglyze-analyses-complementaires-sur-le-risque-de-mortalite-par-infection-donnees-de-l-etude-SAVOR-Point-d-Information
En avril 2015, la FDA a communiqué sur des analyses complémentaires de l’étude SAVOR suggérant une augmentation de la mortalité non cardiovasculaire (risque relatif : 1,27, p 0,051) en rapport avec un nombre plus important de décès liés aux infections dans le groupe des patients traités par saxagliptine (saxagliptine : 46, placebo : 28 sur un total de 16492 patients randomisés)...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
évaluation des risques
évaluation de médicament
saxagliptine
A10BH03 - saxagliptine
A10BD10 - metformine et saxagliptine
KOMBOGLYZE
ONGLYZA
KOMBOGLYZE 2,5 mg/1000 mg cp pellic
ONGLYZA 5 mg cp pellic
avis de pharmacovigilance
association médicamenteuse
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
metformine
diabète de type 2
infection
mortalité
cause de décès
adamantane
adamantane
dipeptides

---
N1-VALIDE
Démarche diagnostique des fièvres récurrentes prolongées chez l’adulte
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0248866314010765
Au sein des fièvres prolongées inexpliquées, les fièvres récurrentes correspondent à un sous-groupe dont le diagnostic étiologique est particulièrement difficile. Ces fièvres récurrentes représentent entre 18 et 42 % des fièvres prolongées inexpliquées dans les grandes séries de la littérature. Les données limitées de la littérature ne permettent pas de proposer un algorithme décisionnel ou une conduite à tenir standardisée. Toutefois, la stratégie diagnostique est distincte de celle proposée pour les fièvres continues. Les pathologies responsables de ces fièvres récurrentes sont différentes avec moins d’infections et moins de pathologies tumorales. Parmi les maladies inflammatoires systémiques, la maladie de Still de l’adulte est une cause classique. Plus de 50 % des cas restent sans diagnostic. Les fièvres récurrentes héréditaires, prototype des maladies auto-inflammatoires, sont maintenant plus facilement évoquées chez un adulte jeune
2015
false
false
false
Elsevier
France
français
adulte
article de périodique
fièvre
780.61 - fievres prolongees
récidive
Fièvre récurrente
fièvre
fièvre
fièvre
infections bactériennes
tumeurs
algorithme

---
N1-VALIDE
Résumé de l'examen de l'innocuité - PROLIA (denosumab) - Événements cardiovasculaires
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/prolia2-fra.php
PROLIA (60 mg de denosumab) est une protéine unique du système immunitaire (anticorps monoclonal), qui se lie à et inhibe certaines cellules qui enlèvent la masse des os pour ralentir la perte osseuse et pour augmenter la résistance des os. Un examen de l'innocuité a été entrepris pour évaluer le risque de problèmes cardiaques (événements indésirables de nature cardiovasculaire) associé à l'utilisation de PROLIA. Cet examen n'a révélé aucune telle association. Une mention à propos de la concentration sanguine faible de calcium (hypocalcémie), qui peut entraîner un risque accru de troubles du rythme cardiaque (arythmie cardiaque), figure déjà dans l'information posologique de PROLIA au Canada...
2015
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
maladies cardiovasculaires
résorption osseuse
information sur le médicament
PROLIA
PROLIA 60 mg sol inj en seringue préremplie
M05BX04 - dénosumab
hypocalcémie
facteurs de risque
Dénosumab

---
N1-VALIDE
Résumé de l'examen de l'innocuité - ULORIC (febuxostat) - Agranulocytose (réduction sévère du nombre de globules blancs)
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/uloric-fra.php
Au moment du présent examen, aucun cas d'agranulocytose potentiellement associé à l'ULORIC n'avait été déclaré au Canada. Treize cas d'agranulocytose potentiellement associée à l'ULORIC ont été déclarés à l'étranger dans la base de données sur les observations individuelles de pharmacovigilance (VigiBase) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Deux cas de neutropénie (une réduction anormale du nombre de neutrophiles- un type de globule blanc) associée à l'ULORIC ont été publiés dans la littérature scientifique. Malgré que la neutropénie puisse se manifester sans l'agranulocytose, elle demeure un élément important de l'agranulocytose. Dans les deux cas, alors que les patients auraient pu être exposés à d'autres médicaments qui puissent contribuer à cette réaction, l'utilisation de l'ULORIC était une cause probable de la neutropénie...
2015
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
administration par voie orale
M04AA03 - fébuxostat
antigoutteux
agranulocytose
information sur le médicament
neutropénie
Fébuxostat

---
N1-SUPERVISEE
Femmes enceintes et en projet de grossesse
http://www.ast67.org/media/documents/publications/fiches-conseils-express/fce-35B-femmes-enceinte-projet-grossesse-2015.pdf
La grossesse est un phénomène physiologique, mais de nombreux facteurs peuvent interférer avec son bon déroulement : facteurs intrinsèques (hérédité, formation des cellules reproductrices, etc.), facteurs extra-professionnels (maladies, médicaments, examens radiologiques, cosmétiques, alcool, drogues) et facteurs professionnels.
2015
false
true
false
AST 67 - Alsace Santé Travail
France
français
information scientifique et technique
malformations
malformations
exposition professionnelle
grossesse
femmes enceintes

---
N1-VALIDE
Schizophrénies et troubles délirants tardifs à l'âge avancé
http://www.sanp.ch/en/archives-search/article-detail/?tx_ezmjournal_articledetail[identifier]=sanp.2015.00334&tx_ezmjournal_articledetail[list]=8
2015
false
false
false
Archives suisses de neurologie et de psychiatrie
Suisse
schizophrénie paranoïde
adulte
sujet âgé
article de périodique
schizophrénie paranoïde
schizophrénie paranoïde
signes et symptômes
schizophrénie paranoïde
neuroleptiques
schizophrénie paranoïde
neuroleptiques
Troubles tardifs

---
N1-VALIDE
Allergies respiratoires professionnelles chez les professionnels du bois
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TR%2058
http://www.inrs.fr/dms/inrs/CataloguePapier/DMT/TI-TR-58/tr58.pdf
Les professionnels du bois exercent de multiples activités allant de la sylviculture et exploitation forestière à la construction, en passant par le sciage, la manufacture du bois, le travail artisanal sur bois ou encore l'industrie du papier et du carton. Au cours de leur exercice, leurs expositions professionnelles sont multiples et peuvent occasionner des manifestations respiratoires. Les plus fréquentes sont les asthmes et rhinites, déclenchés par les poussières de bois mais aussi par des produits chimiques utilisés lors de la transformation du bois, à savoir isocyanates, formaldéhyde, dérivés acryliques... Les pneumopathies d'hypersensibilité, plus rares, sont essentiellement dues aux moisissures du bois. Le diagnostic de ces affections repose sur l'association d'un tableau clinique compatible, l'identification des expositions, une rythmicité professionnelle et des explorations complémentaires : mesures répétées du débit expiratoire de pointe, explorations fonctionnelles respiratoires, tests allergologiques et tests de provocation pour l'asthme, mise en évidence d'immunoglobulines G spécifiques et enquête mycologique pour la pneumopathie d'hypersensibilité.
2015
false
false
false
RST - Références en Santé au Travail
France
article de périodique
hypersensibilité respiratoire
exposition professionnelle
asthme professionnel
Rhinite allergique
asthme professionnel
asthme professionnel
Rhinite allergique
Rhinite allergique
hypersensibilité respiratoire
hypersensibilité respiratoire
exposition professionnelle
bois

---
N1-VALIDE
Rectorragie
http://www.ameli-sante.fr/rectorragie/rectorragie-definition-et-causes.html
La rectorragie correspond à un saignement anal rouge plus ou moins abondant. Très souvent, il est lié à une maladie ou à une inflammation du côlon, du rectum ou de l’anus, les hémorroïdes étant l’une des causes les plus fréquentes...
2015
false
false
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
hémorragie gastro-intestinale
hémorragie gastro-intestinale

---
N1-VALIDE
Le PRAC démarre une mise à jour de l’évaluation des risques de syndrome régional douloureux complexe (SRDC) et de syndrome de tachycardie posturale orthostatique (STPO) à la suite d’une vaccination anti-HPV - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Le-PRAC-demarre-une-mise-a-jour-de-l-evaluation-des-risques-de-syndrome-regional-douloureux-complexe-SRDC-et-de-syndrome-de-tachycardie-posturale-orthostatique-STPO-a-la-suite-d-une-vaccination-anti-HPV-Point-d-information
Des cas faisant état de l’un ou l’autre de ces syndromes ou des symptômes les évoquant ont été rapportés depuis la commercialisation de ces vaccins. Ils ont été principalement notifiés en Australie, Allemagne, Japon pour le SRDC et aux Etats-Unis, Japon et Danemark pour le STPO. A ce jour, en France il a été rapporté 3 cas de SRDC et 1 cas de STPO au système national de pharmacovigilance. Ces événements ont fait l’objet d’évaluations européennes régulières depuis 2013, qui n’ont pas permis, jusqu’à maintenant, d’établir une relation de causalité entre ces syndromes et la vaccination...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
syndrome de tachycardie orthostatique posturale
information sur le médicament
évaluation des risques
évaluation de médicament
syndrome douloureux régional complexe
GARDASIL
CERVARIX
GARDASIL susp inj ser
CERVARIX 20µg/20µg susp inj en ser
vaccins antipapillomavirus
infections à papillomavirus
vaccin papillomavirus humains L1 types 16 et 18
J07BM02 - Papillomavirus (humain type 16, 18)
J07BM01 - Papillomavirus (humain type 6, 11, 16, 18)
vaccination
Vaccin recombinant quadrivalent contre les papillomavirus humains de type 6, 11, 16 et 18

---
N1-VALIDE
Nutrition et prévention primaire des cancers : actualisation des données
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Nutrition-et-prevention-primaire-des-cancers-actualisation-des-donnees
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Synthese-Nutrition-et-prevention-des-primaires-des-cancers-actualisation-des-donnees
la fois source de facteurs de risque et de facteurs protecteurs, la nutrition, qui englobe l’alimentation (y compris l’alcool), le statut nutritionnel et l’activité physique, fait partie des facteurs comportementaux sur lesquels il est possible d’agir dans le cadre de la prévention des cancers ... L’objectif du rapport est de faire un état des connaissances actualisé, s’échelonnant sur la période 2006-2014, sur les liens entre différents facteurs nutritionnels et le risque de cancer primaire pour les localisations de cancer concernées.
2015
false
false
true
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs
prévention primaire
information scientifique et technique
facteurs de risque
tumeurs
boissons alcoolisées
surpoids
obésité
viande
produits carnés
chlorure de sodium alimentaire
compléments alimentaires
bêtacarotène
vitamines
exercice physique
mode de vie sédentaire
fruit
légumes
fibre alimentaire
produits laitiers
allaitement maternel
régime alimentaire
tumeurs

---
N1-VALIDE
La prévention primaire des cancers en France - Fiche repère
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Fiche-Repere-La-prevention-primaire-des-cancers-en-France
Les cancers sont la première cause de mortalité en France et représentent aussi la première cause de mortalité prématurée (avant 65 ans) chez l’homme comme chez la femme, loin devant les maladies de l’appareil circulatoire. Chaque année ce sont 85 000 hommes et 63 000 femmes qui décèdent par cancer. La prévention primaire des cancers, maladies multifactorielles, repose sur l’identification et la connaissance de leurs facteurs de risque.
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs
facteurs de risque
information patient et grand public
information scientifique et technique
tumeurs
tumeurs

---
N1-VALIDE
Dyspnées obstructives de l'enfant : étiologies, diagnostic et prise en charge
http://devsante.org/base-documentaire/pediatrie/dyspnees-obstructives-de-lenfant-etiologies-diagnostic-et-prise-en-charg
L'analyse clinique de toute dyspnée haute constitue la clef du diagnostic et des premiers gestes thérapeutiques.
2015
false
false
false
Développement et Santé
France
français
dyspnée
enfant
information scientifique et technique
dyspnée
indice de gravité médicale
dyspnée
dyspnée
nourrisson

---
N1-VALIDE
Démarche diagnostique devant une hyperferritinémie
La Revue de Médecine Interne Volume 36, Issue 8, August 2015, Pages 522–529 - Open Access
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0248866314011114
La découverte d’une hyperferritinémie est le plus souvent fortuite. La démarche diagnostique a pour but de rechercher l’étiologie responsable et de vérifier s’il existe ou non une surcharge hépatique en fer. Trois étapes sont proposées. Les éléments cliniques et quelques examens biologiques simples sont suffisants dans un premier temps pour déceler une des quatre causes les plus fréquentes : alcoolisme, syndrome inflammatoire, cytolyse, syndrome métabolique. Aucune de ces causes ne s’accompagne d’une surcharge hépatique en fer importante. S’il existe un coefficient de saturation élevé ( 50 %), une hémochromatose héréditaire sera évoquée en priorité. Dans un deuxième temps, des pathologies plus rares seront recherchées. Parmi celles-ci, seules les pathologies hématologiques chroniques, acquises ou congénitales, sont à risque de surcharge hépatique en fer. Dans un troisième temps, si un doute persiste dans la recherche étiologique, que la ferritinémie est très élevée ou continue à s’élever, il est indispensable de vérifier qu’il n’existe pas une surcharge hépatique en fer. Pour cela, l’IRM avec étude de la charge en fer est l’examen principal qui guidera l’attitude thérapeutique. La découverte d’une cause ne doit pas faire oublier que plusieurs causes sont associées dans plus de 40 % des cas.
2015
false
false
false
Elsevier
France
français
article de périodique
Hyperferritinémie
ferritines
troubles du métabolisme du fer
troubles du métabolisme du fer

---
N1-VALIDE
REVEAL LINQ - Moniteur cardiaque implantable et télésurveillance
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2039667/fr/reveal-linq
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2039666/fr/systeme-reveal-linq
Service attendu Suffisant Diagnostic étiologique des syncopes en raison de : - l’intérêt du diagnostic de l’étiologie des syncopes inexpliquées récidivantes, afin de permettre une prise en charge thérapeutique spécifique - l’intérêt de santé publique au vu de la gravité des syncopes récidivantes, pouvant engager le pronostic vital Suffisant Diagnostic étiologique des accidents ischémiques cérébraux en raison de : - l’intérêt du SYSTEME REVEAL LINQ dans le diagnostic étiologique des accidents ischémiques cérébraux cryptogéniques - l’intérêt de santé publique au vu de la gravité des accidents ischémiques cérébraux Amélioration du service attendu V (absence) Moniteur cardiaque implantable REVEAL XT
2015
false
false
false
Suffisant
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
évaluation technologique
syncope
syncope
accident vasculaire cérébral
accident vasculaire cérébral
Insertion de moniteur cardiaque implantable
télémédecine
Électrocardiographie avec implantation souscutanée d'un dispositif d'enregistrement continu
monitorage physiologique
tests de la fonction cardiaque
monitorage physiologique

---
N1-VALIDE
La toux chez l'adulte
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/3132/fr/fms-02359.pdf
La toux aiguë apparaît très souvent dans un contexte infectieux et se résout spontanément. La toux chronique est quant à elle plus difficile à prendre en charge. Après exclusion des 3 diagnostics les plus fréquents, un avis spécialisé est souhaité.
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
toux
adulte
article de périodique
maladie chronique
toux
toux
toux
antitussifs
algorithme
Toux chronique

---
N1-VALIDE
Le syndrome de Budd-Chiari - Revue de la littérature
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2707&langue=FR
Nous rapportons l’histoire clinique d’une patiente admise avec ce syndrome et soumise à une désobstruction chirurgicale des veines sus- hépatiques et de la VCI. Cette histoire clinique nous donne l’occasion de passer en revue les étiologies à rechercher impérativement et la stratégie thérapeutique à adopter.
2015
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
cas clinique
syndrome de Budd-Chiari
syndrome de Budd-Chiari
syndrome de Budd-Chiari
syndrome de Budd-Chiari

---
N1-VALIDE
Gluconorm (repaglinide) - Nouvelle contre-indication portant sur l’utilisation concomitante avec le clopidogrel
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2015/54454a-fra.php
La coadministration de repaglinide et de clopidogrel (un inhibiteur du CYP2C8) pourrait mener à une diminution significative des valeurs glycémiques en raison de l’interaction de ces deux médicaments. L’utilisation concomitante du repaglinide et du clopidogrel est maintenant contre-indiquée...
2015
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
interactions médicamenteuses
répaglinide
A10BX02 - répaglinide
clopidogrel
B01AC04 - clopidogrel
PLAVIX
diabète de type 2
hypoglycémiants
antagonistes des récepteurs purinergiques P2Y
antiagrégants plaquettaires
hypoglycémie
avis de pharmacovigilance
Inhibiteurs du cytochrome P-450 CYP2C8
carbamates
pipéridines
ticlopidine
ticlopidine

---
N1-VALIDE
Les principaux facteurs de risque cardio-vasculaire
http://www.chu-toulouse.fr/IMG/pdf/depliant_facteurs_de_risques_-_vdef._2015-2.pdf
Ce livret au ton humoristique a pour objectif d’informer sur les éléments favorisant le risque cardio-vasculaire mais surtout vous permettre de tester et d’appréhender les vôtres. Ce travail est l’aboutissement de la collaboration des équipes médicales et soignantes de l’Unité 13 de Cardiologie A de l’hôpital Rangueil avec le concours d’infirmières spécialisées en éducation thérapeutique et en tabacologie.
2015
false
false
false
CHU de Toulouse
France
facteurs de risque
maladies cardiovasculaires
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Vaccination contre les infections à HPV et risque de maladies auto-immunes : une étude Cnamts/ANSM rassurante - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Vaccination-contre-les-infections-a-HPV-et-risque-de-maladies-auto-immunes-une-etude-Cnamts-ANSM-rassurante-Point-d-information
http://ansm.sante.fr/content/download/80841/1023043/version/1/file/Ansm_Gardasil-Hpv2_Rapport_Septembre-2015.pdf
Les résultats de l’étude réalisée conjointement par l’ANSM et l’Assurance Maladie, portant sur une cohorte de 2,2 millions de jeunes filles âgées de 13 à 16 ans, montrent que la vaccination contre les infections à papillomavirus humains (HPV) par Gardasil ou Cervarix n’entraîne pas d’augmentation du risque global de survenue de maladies auto-immunes, confirmant ainsi les données de la littérature française et internationale. Une augmentation du risque de syndrome de Guillain-Barré après vaccination contre les infections à HPV apparaît toutefois probable. Ce syndrome est déjà identifié dans l’autorisation de mise sur le marché (AMM) du produit. De surcroît, ses conséquences sont limitées (1 à 2 cas pour 100 000 filles vaccinées) compte tenu de la rareté de la maladie, les deux institutions estiment que les résultats de cette étude ne remettent pas en cause la balance bénéfice-risque pour les vaccins concernés...
2015
false
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
rapports et études
information sur le médicament
vaccination
vaccins antipapillomavirus
vaccins antipapillomavirus
GARDASIL
GARDASIL susp inj ser
CERVARIX 20µg/20µg susp inj en ser
CERVARIX
J07BM01 - Papillomavirus (humain type 6, 11, 16, 18)
vaccin papillomavirus humains L1 types 16 et 18
vaccin papillomavirus humains L1 types 16 et 18
J07BM02 - Papillomavirus (humain type 16, 18)
infections à papillomavirus
syndrome de Guillain-Barré
maladies auto-immunes
évaluation des risques
maladies inflammatoires intestinales
tumeurs du col de l'utérus
études de cohortes
Vaccin recombinant quadrivalent contre les papillomavirus humains de type 6, 11, 16 et 18
Vaccin recombinant quadrivalent contre les papillomavirus humains de type 6, 11, 16 et 18

---
N1-SUPERVISEE
Facteurs de risque cardiovasculaires et prévention.
http://wiki.side-sante.fr/doku.php?id=sides:ref:vasculaire:item_219:content
Un facteur de risque (FR) est défini comme une condition associée à une augmentation de l'incidence de la maladie avec un lien supposé causal, contrairement au marqueur de risque (MR) qui est une condition associée à la maladie mais sans nécessairement de lien causal.
2015
true
false
false
true
2eme cycle / master
CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported
SIDES - Référentiel de Médecine Vasculaire et de Chirurgie Vasculaire
France
219. Facteurs de risque cardio-vasculaire et prévention
français
cours
maladies cardiovasculaires
maladies cardiovasculaires
cardiologie
promotion de la santé
facteurs de risque

---
N1-SUPERVISEE
Insuffisance veineuse, varices
http://wiki.side-sante.fr/doku.php?id=sides:ref:vasculaire:item_225:content
L'insuffisance veineuse chronique (IVC) des membres inférieurs est un problème de santé publique important. Sa prévalence globale est estimée entre 11 et 24% dans les pays industrialisés, 5% en Afrique et 1% en Inde, avec une nette prépondérance féminine (sex-ratio 1/3).
2015
true
false
false
true
2eme cycle / master
CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported
SIDES - Référentiel de Médecine Vasculaire et de Chirurgie Vasculaire
France
225. Insuffisance veineuse chronique. Varices
français
cours
insuffisance veineuse
insuffisance veineuse
insuffisance veineuse
insuffisance veineuse
insuffisance veineuse
insuffisance veineuse
insuffisance veineuse
insuffisance veineuse
maladie chronique
cardiologie
insuffisance veineuse
varices

---
N1-VALIDE
Les cancers professionnels. Une plaie sociale trop souvent ignorée
http://www.etui.org/fr/content/download/2060/67067/file/Cancers_ETUI_FR.pdf
D’après les dernières estimations du Centre international de recherche sur le cancer, il y a eu dans l’Union européenne 2,3 millions de nouveaux cas de cancer en 2006 ainsi que plus d’un million de décès dus au cancer. Une partie de ces cancers sont directement causés par les conditions de travail. D’autres résultent d’expositions environnementales qui, dans bien des cas, sont ellesmêmes liées aux activités économiques des entreprises. Même en s’en tenant à une estimation conservatrice de 8 % de cancers attribuables aux conditions de travail, l’on peut constater que la mortalité par cancer liée au travail dépasse très largement la mortalité par accidents du travail et constitue vraisemblablement la première cause de mortalité due aux conditions de travail en Europe.
2015
false
false
false
ETUI - European Trade Union Institute - Institut syndical européen
Belgique
français
cancers professionnels
tumeurs
exposition professionnelle
maladies professionnelles
information scientifique et technique
tumeurs
cancérogènes environnementaux
exposition professionnelle
exposition professionnelle
Europe
syndicats
répartition par sexe
amiante

---
N1-VALIDE
Trois problèmes liés au voyage:risque de thrombose, décalage horaire et opérations cardiaques
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/39/fr/fms-02428.pdf
Les vacances d’automne approchent à grand pas et nous sommes nombreux à vouloir prendre le large pour profiter de la douceur des derniers rayons de soleil avant que l’hiver ne s’installe. Néanmoins, quand il s’agit de rejoindre une destination de vacances paradisiaque, l’avion n’est pas un moyen de transport sans danger pour tout le monde; des risques pour la santé font partie du voyage, notamment les thromboses veineuses, le syndrome du décalage horaire et des complications pour les passagers récemment opérés.
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
voyage aérien
thrombose veineuse
facteurs de risque
syndrome du décalage horaire
syndrome du décalage horaire
procédures de chirurgie cardiaque

---
N1-VALIDE
Fiche Mémo - Patient avec un trouble bipolaire : repérage et prise en charge initiale en premier recours
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1747465/fr/patient-avec-un-trouble-bipolaire-reperage-et-prise-en-charge-initiale-en-premier-recours
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2559224/fr/patient-avec-un-trouble-bipolaire-fiche-memo
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2560949/fr/patient-avec-un-trouble-bipolaire-rapport-d-elaboration
L’objectif de cette fiche mémo est d’aider les médecins assurant les soins de premier recours à : Améliorer le repérage des patients adultes et adolescents souffrant d’un trouble bipolaire. Améliorer par un repérage précoce la prévention des complications des troubles bipolaires.
2015
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
058. Connaître les facteurs de risque, prévention, dépistage des troubles psychiques de l'enfant à la personne âgée
062. Trouble bipolaire de l'adolescent et de l'adulte
français
recommandation pour la pratique clinique
trouble bipolaire
trouble bipolaire
signes et symptômes
trouble bipolaire
facteurs de risque
adulte
adolescent
diagnostic différentiel
évaluation des risques
suicide
hospitalisation
indice de gravité médicale

---
N1-VALIDE
Syncopes à répétition - Diagnostic et prise en charge
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/42/fr/fms-02426.pdf
Il s’agit d’un patient de 73 ans qui présente depuis 2 ans plusieurs épisodes de syncopes. Elles surviennent à chaque fois dans un contexte de déshydratation et en position debout.
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
cas clinique
syncope
récidive
sujet âgé
syncope
hypotension orthostatique
hypotension orthostatique
syncope
hypotension orthostatique
atrophie multisystématisée
syncope orthostatique

---
N1-SUPERVISEE
Complications de l’immobilité et du décubitus
http://www.cofemer.fr/article.php?id_article=882
Objectifs : Expliquer les principales complications de l’immobilité et du décubitus. Argumenter l’attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.
2015
true
true
false
false
Campus numérique de Médecine physique et de réadaptation
France
116. Complications de l'immobilité et du décubitus. Prévention et prise en charge
français
cours
immobilisation
alitement
escarre
escarre
escarre
escarre
escarre
escarre
maladies des bronches
maladies pulmonaires
maladies cardiovasculaires
troubles de la motricité
troubles mictionnels
maladies du système nerveux
maladies gastro-intestinales
infection croisée
rééducation et réadaptation

---
N1-VALIDE
Traitement de l'acné par voie locale et générale
http://www.sfdermato.com/media/pdf/recommandation/label-recommandations-acne-post-college-54ac60356d1b9584a71ccaac92cf3724.pdf
http://www.sfdermato.com/media/pdf/recommandation/label-argumentaire-acne-post-ollege-54ac60356d1b9584a71ccaac92cf3724.pdf
http://www.sfdermato.com/media/pdf/recommandation/algorithme-54ac60356d1b9584a71ccaac92cf3724.pdf
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2040322/fr/label-de-la-has-traitement-de-l-acne-par-voie-locale-et-generale
Patients concernés par ces recommandations Patients présentant une acné, enfants, adolescents ou adultes à l’exception - des nouveaux nés , - des patients ayant une acné dans un contexte d’anomalies hormonales , - des patients ayant une acné induite dont les éruptions induites par les thérapies ciblées anticancéreuses entrant dans un cadre nosologique différent . La prise en charge des cicatrices faisant suite à des lésions d’acné ne sera pas abordée dans ces recommandations. Professionnels concernés par ces recommandations Dermatologues, médecins généralistes, endocrinologues, gynécologues, pédiatres, psychiatres .
2015
false
true
true
SFD - Société Française de Dermatologie
France
109. Dermatoses faciales : acné, rosacée, dermatite séborrhéique
français
recommandation pour la pratique clinique
acné vulgaire
facteurs de risque
acné vulgaire
régime alimentaire
acné vulgaire
acné vulgaire
résistance bactérienne aux médicaments
antibactériens
administration par voie topique
érythromycine
clindamycine
peroxyde de benzoyle
rétinoïdes
cyclines
résultat thérapeutique
isotrétinoïne
grossesse
acné vulgaire
thérapie laser
antibiothérapie
Adapalène

---
N1-VALIDE
Conclusions des expertises scientifiques collectives s'appliquant à la population française
http://www6.inra.fr/nacre/Prevention-primaire/Vous-informer-sur/Conclusions-pour-la-population-francaise-des-expertises-scientifiques-collectives
Dans le domaine de la relation entre la nutrition et le risque de cancer, des organisations réalisent régulièrement des expertises scientifiques collectives respectant une méthodologie rigoureuse : au niveau international, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), et le World Cancer Research Fund (WCRF) associé à l'American Institute for Cancer Research (AICR) ; en France, l’Institut National du Cancer (INCa) et l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses). Après avoir résumé les missions de ces organisations et les méthodes utilisées dans leurs expertises, nous présenterons les conclusions s'appliquant à la population française.
2015
false
false
false
INRA - Institut National de la Recherche Agronomique
France
français
information scientifique et technique
régime alimentaire
tumeurs
tumeurs
régime alimentaire
évaluation des risques
recommandation de santé publique
recommandation par consensus
tableau

---
N1-VALIDE
Le PRAC conclut à l’absence de lien entre la vaccination contre le HPV et la survenue de syndrome régional douloureux complexe (CRPS) et le syndrome de tachycardie posturale orthostatique (POTS)- Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Le-PRAC-conclut-a-l-absence-de-lien-entre-la-vaccination-contre-le-HPV-et-la-survenue-de-syndrome-regional-douloureux-complexe-CRPS-et-le-syndrome-de-tachycardie-posturale-orthostatique-POTS-Point-d-Information
Le Comité pour l’Evaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance (PRAC) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a terminé l’évaluation des risques de CRPS et POTS à la suite d’une vaccination anti-HPV, démarrée en juillet. Le taux de survenue de CRPS ou de POTS dans la population vaccinée n’est pas différent de ce qui est attendu dans cette classe d’âge, le PRAC conclut qu’il ne peut être établi de relation de cause à effet entre la vaccination anti-HPV et la survenue de ces deux syndromes. Il n’y a donc pas de raison de modifier les recommandations relatives à cette vaccination, ni les informations relatives aux vaccins (notices et RCP)...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
vaccins antipapillomavirus
vaccination
information sur le médicament
infections à papillomavirus
syndrome douloureux régional complexe
syndrome de tachycardie orthostatique posturale
évaluation des risques
pharmacovigilance

---
N1-VALIDE
Hyponatrémie et médicaments
In Bulletin d’information du CAPP, N 65, octobre 2015
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/pharmacologie_et_toxicologie_cliniques/documents/cappinfo65_siadh.pdf
De nombreux médicaments peuvent entraîner des hyponatrémies. Les principales classes de médicaments à surveiller sont les diurétiques, les antidépresseurs, les neuroleptiques, les antinéoplasiques et immunomodulateurs. Les médicaments induisant la soif ou des nausées sont à risque de causer une hyponatrémie. Les principaux facteurs de risque de développer une hyponatrémie sont l’âge avancé et les traitements par des diurétiques. Le diagnostic de SIADH nécessite de mesurer simultanément la natrémie, l’osmolalité plasmatique et la natriurie. Pour plus d’informations concernant les médicaments hyponatrémiants et leurs mécanismes, consulter la revue intitulée «A review of drug-induced hyponatremia»...
2015
false
false
false
CAPP-Info
Suisse
français
article de périodique
hyponatrémie
hyponatrémie
facteurs de risque
diurétiques
syndrome de sécrétion inappropriée d'ADH
antidépresseurs
neuroleptiques
anticonvulsivants
antinéoplasiques
immunomodulateurs
hyponatrémie
facteurs immunologiques

---
N1-VALIDE
Faut-il bannir la viande pour éviter le cancer ? - Science publique
http://www.franceculture.fr/emission-science-publique-faut-il-bannir-la-viande-pour-eviter-le-cancer-2015-11-13
Une étude publiée fin ocotobre 2015 par le Centre International de Recherche sur le Cancer, le CIRC, montre que la consommation de viande transformée comme le jambon et de viande rouge augmente le risque de cancer colorectal. Nous analysons ces résultats en matière de taux de risque, au delà des 18% et 17% annoncés par l'étude. Ces chiffres a en effet besoin d'être explicités, tout comme leur sens dans le cas d'une alimentation de viande associée, par exemple, à des légumes.
2015
false
false
false
France Culture
France
français
viande
tumeurs colorectales
risque
émission radiophonique
Viande rouge

---
N1-VALIDE
Transfusion de plaquettes : produits, indications
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2571571/fr/transfusion-de-plaquettes-produits-indications
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2571595/fr/fiche-de-synthese-transfusion-de-plaquettes-en-medecine-hematologie-oncologie
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2571596/fr/fiche-de-synthese-transfusion-de-plaquettes-dans-le-contexte-perioperatoire
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2571597/fr/fiche-de-synthese-transfusion-de-plaquettes-en-neonatologie
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2571598/fr/recommandations-transfusion-de-plaquettes
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2572633/fr/argumentaire-transfusions-de-plaquettes
L’objectif de cette recommandation de bonne pratique est d’améliorer la qualité de la prise en charge des patients en aidant les professionnels, dans le cadre de leur prescription transfusion de plaquettes et dans le suivi des malades transfusés, et en harmonisant les pratiques professionnelles.
2015
false
true
true
HAS - Haute Autorité de Santé
France
325. Transfusion sanguine et produits dérivés du sang : indications, complications. Hémovigilance
français
recommandation pour la pratique clinique
transfusion de plaquettes
transfusion de plaquettes
Complication liée à l'aphérèse
résultat thérapeutique
période périopératoire
thrombopénie
hémorragie
risque
mortalité
exsanguinotransfusion
hémopathies
thrombopénie
nouveau-né
foetus
cytomegalovirus

---
N1-VALIDE
Examens biologiques de recherche du virus Epstein-Barr dans le cadre d’un Syndrome Lymphoprolifératif Post Transplantation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2573692/fr/examens-biologiques-de-recherche-du-virus-epstein-barr-dans-le-cadre-d-un-syndrome-lymphoproliferatif-post-transplantation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2573727/fr/examens-biologiques-de-recherche-du-virus-epstein-barr-dans-le-cadre-d-un-syndrome-lymphoproliferatif-post-transplantation-argumentaire
L’objectif de ce travail est d’évaluer l’utilité clinique de la mesure de la charge virale du virus d’Epstein-Barr (EBV) par amplification génique (PCR) en temps réel et de la recherche des anticorps sériques anti-EBV dans le cadre d’un syndrome lymphoprolifératif post-transplantation (SLPT), en vue de leur inscription à la liste des actes de biologie médicale pris en charge par le système national d’Assurance maladie.
2015
false
false
true
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
herpèsvirus humain de type 4
charge virale
syndromes lymphoprolifératifs
transplantation
trouble lymphoprolifératif post-transplantation
réaction de polymérisation en chaîne
Réaction de polymérisation en chaîne pour herpèsvirus humain de type 4
évaluation technologique
syndromes lymphoprolifératifs
syndromes lymphoprolifératifs

---
N1-VALIDE
Les causes de l'infertilité masculine
http://www.avisdexperts.ch/videos/view/4588/1/a%3A1%3A%7Bs%3A3%3A%22Tag%22%3Ba%3A1%3A%7Bi%3A0%3Bs%3A5%3A%22SANTE%22%3B%7D%7D
Francesco Bianchi-Demicheli, Département de gynécologie obstétrique des HUG. Longtemps, les difficultés de procréation rencontrées dans le couple, étaient considérées comme le fait de la femme exclusivement. On sait aujourd’hui que dans 30% des cas l'infertilité masculine est à l'origine de l'infertilité dans le couple. Quelles sont les causes de cette inaptitude à concevoir?
2015
false
false
false
Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande
Suisse
français
infertilité masculine
enregistrement vidéo

---
N1-VALIDE
Chômage et santé mentale, des liens ambivalents
http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/dares-analyses-dares-indicateurs-dares-resultats/article/chomage-et-sante-mentale-des-liens-ambivalents
Pour un travailleur, connaître des problèmes de santé, et notamment de santé mentale, peut favoriser la survenue du chômage. Le chômage peut également affecter la santé mentale, en raison du stress et de l’insécurité qu’il provoque, ou bien parce qu’il révèle des « fragilités latentes qui ne se seraient pas manifestées en son absence ». Les deux sens de causalité coexistent et peuvent même amplifier leurs effets respectifs. L’enquête Santé et itinéraire professionnel réalisée en 2006 et 2010 fournit des informations sur ces effets
2015
false
false
false
false
Ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social
France
français
article de périodique
chômage
enquête santé
santé mentale
trouble dépressif
trouble dépressif
répartition par sexe
travail
risque
risques psychosociaux
exposition professionnelle

---
N1-VALIDE
Rapport mondial sur la noyade - Comment prévenir une cause majeure de décès
http://apps.who.int/iris/handle/10665/194217
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/194217/1/9789242564785_fre.pdf
http://www.who.int/iris/handle/10665/194217
Le Rapport mondial sur la noyade est le premier rapport de l’Organisation mondiale de la Santé consacré exclusivement à la noyade, problème de santé publique auquel il est possible de remédier dans une large mesure et qui n’a jamais été la cible d’une stratégie mondiale de prévention. Le présent rapport vise à changer cette situation. Ses auteurs exposent les connaissances actuelles sur la noyade et la prévention de celle-ci, et appellent à augmenter considérablement les ressources et les efforts globaux pour réduire ce qui représente un coût humain intolérable, en particulier parmi les enfants et les adolescents.
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
noyade
recommandation de santé publique
noyade
noyade
noyade
répartition par âge
santé mondiale
nourrisson
facteurs de risque
noyade
prévention primaire
navires
Bangladesh
Australie
répartition par sexe
enfant
adulte
adolescent

---
N1-SUPERVISEE
Cas clinique - décembre 2015
http://www.sfmg.org/actualites/cas_clinique/cas_clinique_-_decembre_2015.html
http://www.sfmg.org/actualites/cas_clinique/cas_clinique_-_decembre_2015_-_suite.html
Madame J.A. 48 ans, ne voit pas souvent son médecin. Il est vrai qu'elle est secrétaire médicale dans un établissement privé. Elle tousse depuis plusieurs mois, quasiment à longueur de journée, par quintes ; cette toux finit par l'agacer, et son entourage professionnel lui demande de se soigner.
2015
false
true
false
false
SFMG - Société Française de Médecine Générale
France
français
cas clinique
asthme
asthme
toux
pneumologie
tests diagnostiques courants

---
N1-VALIDE
Lésions obstétricales du sphincter anal (LOSA) - Prévention, identification et réparation
http://www.jogc.com/article/S1701-2163(16)30082-2/pdf
Objectif : Analyser les données probantes traitant des lésions obstétricales du sphincter anal (LOSA) en ce qui concerne leur diagnostic, les techniques visant leur réparation et les résultats de l’intervention. Formuler des recommandations permettant d’éclairer les conseils offerts aux patientes ayant connu des LOSA en ce qui a trait à la voie d’accouchement à privilégier dans le cadre des grossesses subséquentes
2015
false
true
false
false
SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
accouchement (procédure)
canal anal
incontinence anale
O70 - déchirure obstétricale du périnée
périnée
facteurs de risque
plaies et blessures
plaies et blessures
plaies et blessures
épisiotomie
plaies et blessures
antibioprophylaxie
laxatifs
grossesse
complications de la grossesse
traumatisme obstétrical

---
N1-VALIDE
Le conflit fémoro-acétabulaire et la coxarthrose
http://www.cfp.ca/content/61/12/e535?etoc
Objectif Expliquer la présentation clinique, les observations à l’examen physique, les critères diagnostiques et les options de prise en charge du conflit fémoroacétabulaire (CFA).
2015
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
article de périodique
conflit fémoro-acétabulaire
coxarthrose
conflit fémoro-acétabulaire
image
conflit fémoro-acétabulaire
conflit fémoro-acétabulaire
arthralgie
conflit fémoro-acétabulaire
conflit fémoro-acétabulaire
Douleur dans la hanche

---
N1-VALIDE
Facteurs de risque pour le développement d’une polyarthrite rhumatoïde
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-421/Facteurs-de-risque-pour-le-developpement-d-une-polyarthrite-rhumatoide
Le rôle des gènes dans la polyarthrite rhumatoïde (PR) est de mieux en mieux compris. Pour développer une auto-immunité associée avec la PR, une interaction entre facteurs génétiques prédisposants et facteurs de risque environnementaux semble être requise. Dans cet article, nous allons détailler le rôle d’un facteur de risque génétique bien identifié et discuter de plusieurs facteurs de risque environnementaux, tels que la pollution de l’air et certaines infections, ainsi que de facteurs comportementaux, tels que le tabagisme et l’alimentation. A terme, une meilleure compréhension des relations gènes-environnement permettra d’identifier les personnes à risque de développer une PR avant que la maladie ne se déclare cliniquement, et peut-être de la traiter préventivement pour empêcher sa survenue.
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
polyarthrite rhumatoïde
article de périodique
polyarthrite rhumatoïde
facteurs de risque
polyarthrite rhumatoïde
interaction entre gènes et environnement

---
N1-VALIDE
Prévalence des dumpings précoce et tardif après bypass gastrique
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-423/Prevalence-des-dumpings-precoce-et-tardif-apres-bypass-gastrique
Le bypass gastrique est un traitement efficace de l’obésité, apportant une perte de poids significative et améliorant de manière importante le profil glucidique. Cependant, chez certains patients, on peut observer une dérégulation du métabolisme glucidique entre la sécrétion et la sensibilité à l’insuline, responsable des dumpings précoce et tardif. Leur prévalence est encore mal étudiée, bien qu’il semblerait que cela concerne entre 10 et 20% des patients. Nous avons étudié un groupe de 70 patients opérés au CHUV par bypass gastrique. Dix-huit (25,7%) patients avaient une anamnèse positive pour le dumping précoce et dix (14,3%) pour le dumping tardif, chiffres supérieurs à ce que décrit la littérature.
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
dérivation gastrique
article de périodique
dumping syndrome
dumping syndrome
signes et symptômes

---
N1-SUPERVISEE
Stress et messagerie électronique. Quelle prévention peut être mise en place ?
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/pages-article/ArticleRST.html?refINRS=RST.QR%2092
Réponse de l'INRS à une question posée par un médecin du travail. Les technologies de l'information et de la communication (TIC) sont de plus en plus envisagées comme sources de risques. Quels sont les effets sur la santé de l'utilisation de la messagerie électronique ? Comment les prévenir ?
2014
false
true
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
RST - Références en Santé au Travail
France
français
information scientifique et technique
syndrome d'épuisement professionnel
courrier électronique
exposition professionnelle
stress physiologique

---
N1-VALIDE
Manifestations digestives de la sclérodermie
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-426/Manifestations-digestives-de-la-sclerodermie
La sclérodermie systémique est une maladie rare associant vasculopathie, fibrose tissulaire ainsi qu’une auto-immunité. Les atteintes digestives sont courantes et peuvent impliquer tout le tractus digestif de la bouche à l’anus. L’œsophage est le plus fréquemment touché avec un reflux gastro-œsophagien pouvant évoluer en une œsophagite érosive ou un œsophage de Barrett. L’atteinte gastrique est moins classique mais peut se compliquer d’une hémorragie sur ectasies vasculaires (GAVE ou estomac pastèque). L’atteinte intestinale peut mener à un syndrome de malabsorption, une pseudo-obstruction ou une pullulation bactérienne. L’atteinte anorectale se manifeste par une incontinence fécale ou un prolapsus rectal. Ces manifestations digestives sont une source importante de morbi-mortalité et les traitements sont essentiellement symptomatiques.
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
sclérodermie systémique
article de périodique
maladies de l'appareil digestif
signes et symptômes digestifs

---
N1-SUPERVISEE
Diabète lié à la malnutrition chez une jeune femme camerounaise : cas clinique
http://medecinetropicale.free.fr/casdiabete.pdf
Une femme de 34 ans, Camerounaise, mère de huit enfants, sans profession, présente un diabète suivi et traité depuis l’âge de 22 ans. Sous 55 unités quotidiennes d’insuline d’action biphasique, le dernier contrôle montre une glycémie à 17,70 mmol/l avec une glycosurie à 50 g/24h et l’absence de cétonurie. Ces anomalies biologiques motivent son hospitalisation pour une équilibration du diabète. On note à l’interrogatoire un kwashiorkor dans la petite enfance, traité en milieu hospitalier. Actuellement, il n’y a ni syndrome polydypsique, ni amaigrissement récent, ni syndrome fébrile.
2014
false
false
false
Médecine tropicale - Diplôme de Médecine Tropicale des Pays de l'Océan Indien
France
français
cas clinique
diabète
diabète
diabète
Afrique
diabète
malnutrition
diabète

---
N1-VALIDE
Bilan cardiaque des accidents vasculaires cérébraux
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-436/Bilan-cardiaque-des-accidents-vasculaires-cerebraux
Le bilan cardiaque des accidents vasculaires cérébraux (AVC) comprend souvent un Holter de 24 heures ainsi qu’une échocardiographie à la recherche d’une origine cardioembolique (fibrillation auriculaire (FA), thrombus cardiaque, sténose mitrale, infarctus récent, endocardite, cardiomyopathie dilatée…) afin d’adapter le traitement (prévention secondaire) et de diminuer le risque de récidive. En cas d’AVC sur FA, la stratégie de prévention secondaire est bien définie (anticoagulants). Elle l’est moins pour les autres causes. Le rendement diagnostique de ces examens est limité et il existe un manque d’unanimité sur leur utilisation. Cette revue de la littérature a pour but de faire la synthèse des recommandations actuelles. Il apparaît que ces examens devraient plutôt se faire de manière ciblée et après sélection des patients que de manière systématique.
2014
false
false
true
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
accident vasculaire cérébral
fibrillation auriculaire
électrocardiographie ambulatoire
échocardiographie
algorithme
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Atlas du cancer - Seconde édition
http://canceratlas.cancer.org/assets/uploads/2015/04/Cancer-Atlas-French.pdf
Cette 2nde édition de L’Atlas du cancer fournit une présentation globale complète d'informations sur le fardeau du cancer ainsi que sur les facteurs de risque, les méthodes de prévention et les mesures de lutte contre la maladie qui lui sont associés. L'Atlas conserve la même structure que celle de la première édition publiée en 2006, avec des chapitres regroupés en trois sections : facteurs de risque, fardeau et mesures à prendre.
2014
false
false
false
American Cancer Society
États-Unis
atlas
information scientifique et technique
tumeurs
facteurs de risque
tumeurs
tumeurs du poumon
tumeurs du sein
enfant
carte géographique
tumeurs
oncologie médicale
tumeurs
prévalence
incidence
tumeurs
régime alimentaire
tabagisme
infection
exercice physique
santé mondiale

---
N1-VALIDE
Cancer pancréatique en 2014: épidémiologie et dépistage
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-440/Cancer-pancreatique-en-2014-epidemiologie-et-depistage
Le cancer du pancréas reste de nos jours le cancer au pronostic le plus sombre avec 330300 décès par année dans le monde pour une prévalence de 211500 cas en 2012. Bien que des progrès aient été réalisés dans la compréhension de la physiopathologie du développement de cette néoplasie, la morbi-mortalité n’a pas été modifiée. Le tabac reste, à ce jour, le seul facteur de risque modifiable ayant un impact sur l’incidence du cancer du pancréas. Les programmes de dépistage associant imagerie médicale et marqueurs sériques n’ont à ce jour pas permis de modifier l’incidence et le pronostic de la maladie, même dans les populations à risque sélectionnées. Ils ont néanmoins permis à certains patients à haut risque d’être diagnostiqués précocement et d’avoir donc pu bénéficier d’une prise en charge à un stade encore asymptomatique. L’impact sur le pronostic n’est cependant pas prouvé.
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
tumeurs du pancréas
article de périodique
tumeurs du pancréas
tumeurs du pancréas
facteurs de risque
tumeurs du pancréas

---
N1-VALIDE
La lithiase rénale : un marqueur du risque cardiovasculaire
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-441/La-lithiase-renale-un-marqueur-du-risque-cardiovasculaire
Si le passage d’un calcul rénal est souvent considéré comme un événement médical mineur, quoique très douloureux, de plus en plus d’études indiquent qu’il doit être pris au sérieux puisqu’il peut indiquer un risque cardiovasculaire augmenté. Nous revoyons ici les études qui associent risque cardiovasculaire et calcul rénal et les liens physiopathologiques qui les unissent. Nous montrons que la lithiase est un événement intervenant tôt dans la vie d’un individu à risque de développer des complications cardiovasculaires. Ainsi, la lithiase ne doit pas être banalisée, mais doit être considérée comme une première alerte devant inciter le médecin traitant à recenser précocement les facteurs de risque cardiovasculaires et à mettre en place une stratégie de prévention. Cette approche pourrait permettre de diminuer l’incidence d’événements cardiovasculaires chez les patients formeurs de lithiases.
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
néphrolithiase
article de périodique
risque
maladies cardiovasculaires
risque cardiovasculaire

---
N1-VALIDE
Les professionnels de la santé face au burnout. Facteurs de risque et mesures préventives
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-443/Les-professionnels-de-la-sante-face-au-burnout.-Facteurs-de-risque-et-mesures-preventives
Bien que parfois qualifié de «maladie du siècle», le burnout (BO) n’inspire guère de mesures préventives et, pour la majorité des personnes atteintes, ce mal-être reste un tabou. Les professionnels de la santé représentent une population à risque et n’en sont que rarement conscients. Les moyens de prévention mis en place restent malheureusement peu connus. Il paraît pourtant nécessaire de tenter de prévenir sinon freiner l’évolution de cette pathologie avant qu’elle ne cause trop de dommages dans notre société déjà souffrante… Parler de cette pathologie est relativement aisé mais s’en avouer victime et chercher les ressources pour y remédier est une tâche bien plus ardue qu’on ne le pense.
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
syndrome d'épuisement professionnel
personnel de santé
syndrome d'épuisement professionnel
signes et symptômes
facteurs de risque
syndrome d'épuisement professionnel
syndrome d'épuisement professionnel
exposition professionnelle

---
N1-VALIDE
Eosinophilie : de la néoplasie à l’anguillulose
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-445/Eosinophilie-de-la-neoplasiea-l-anguillulose
L’hyperéosinophilie sanguine, définie par un nombre d’éosinophiles supérieur à 0,5 G/l, est, dans la très grande majorité des cas, secondaire à une autre pathologie. Les causes varient selon les populations étudiées. Les maladies allergiques et les parasitoses figurent parmi les plus fréquentes. Les néoplasies peuvent également provoquer des hyperéosinophilies de degré variable. Le diagnostic étiologique n’est pas toujours simple. Nous décrivons ici un cas dont l’étiologie paranéoplasique a été retenue après avoir raisonnablement exclu une parasitose. Par la suite, les contrôles biologiques ont mis en évidence une anguillulose
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
cas clinique
éosinophilie
tumeurs du sein
strongyloïdose

---
N1-VALIDE
Syndrome d’épuisement professionnel des soignants (SEPS)
http://www.afsos.org/wp-content/uploads/2016/09/RIR_SEPS_12_decembre_2014.pdf
Le SEPS comporte 3 dimensions : l’épuisement émotionnel, la déshumanisation de la relation à l’autre, la perte de sens de l’accomplissement de soi au travail Le SEPS n’est pas une maladie mais un syndrome transitoire
2014
false
false
false
AFSOS - Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support
France
français
syndrome d'épuisement professionnel
personnel de santé
information scientifique et technique
syndrome d'épuisement professionnel
syndrome d'épuisement professionnel
syndrome d'épuisement professionnel
syndrome d'épuisement professionnel
prise en charge de la maladie
exposition professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Poumons et plongée subaquatique
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-451/Poumons-et-plongee-subaquatique
En immersion et en fonction de la profondeur, l’organisme est soumis à d’importantes variations de la pression environnante. Ces conditions modifient considérablement l’hémodynamique et la mécanique ventilatoire. Certaines répercussions pulmonaires, comme les barotraumatismes, s’expliquent par des phénomènes physiques simples. D’autres, comme la maladie de décompression, font appel à des processus plus complexes. La plongée en apnée perturbe l’hématose et peut se compliquer d’hémorragies alvéolaires et de syncopes. L’œdème pulmonaire d’immersion, de description plus récente, touche aussi bien le plongeur avec scaphandre autonome ou en apnée que le nageur. Les pathologies respiratoires contre-indiquent le plus souvent la pratique de la plongée avec scaphandre autonome. A titre préventif, une visite médicale est fortement recommandée.
2014
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
barotraumatismes
barotraumatismes
barotraumatismes
barotraumatismes
plongée
plongée
plongée
plongée
lésion pulmonaire
plongée

---
N1-VALIDE
Toux chronique de l’adulte : évaluation et prise en charge
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-451/Toux-chronique-de-l-adulte-evaluation-et-prise-en-charge
La toux chronique est un motif de consultation fréquent tant en pneumologie qu’en médecine générale. Les étiologies les plus courantes sont le syndrome de toux d’origine des voies aériennes supérieures (STOVAS), l’asthme et le reflux gastro-œsophagien (RGO). L’orientation clinique sur la base de l’interrogatoire et l’examen physique sont parfois difficiles. C’est pourquoi, les traitements d’épreuve, dirigés vers les trois étiologies mentionnées plus haut, ont également un rôle important dans la démarche diagnostique. L’échec thérapeutique est le plus souvent dû à une posologie ou une durée inadéquate, ou encore à la coexistence de plusieurs étiologies, nécessitant de traiter simultanément les différentes causes.
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
toux
maladie chronique
adulte
article de périodique
toux chronique
toux
toux
toux

---
N1-VALIDE
Somnolence résiduelle lors d’apnées du sommeil traitées par pression positive continue
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-451/Somnolence-residuelle-lors-d-apnees-du-sommeil-traitees-par-pression-positive-continue
Le syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) est une affection fréquente caractérisée le plus souvent par une somnolence diurne. La pression positive continue (PPC ou CPAP en anglais) demeure le traitement de première intention et son efficacité n’est plus à démontrer. Certains patients se plaignent toutefois de somnolence diurne résiduelle sous PPC. Le médecin devra écarter dans un premier temps la présence d’événements respiratoires non corrigés sous PPC et vérifier que le temps d’utilisation de la PPC est suffisant. Si le SAHOS est correctement traité, d’autres causes de somnolence seront évoquées et recherchées par une anamnèse dirigée, voire par un examen en laboratoire du sommeil. Cet article a pour but de détailler les principes guidant la prise en charge de ces patients.
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
syndrome d'apnées obstructives du sommeil
troubles du sommeil par somnolence excessive
ventilation en pression positive continue
algorithme

---
N1-VALIDE
Dépression du sujet âgé : prodrome ou facteur de risque de démence ? Revue critique de la littérature - In : Geriatr Psychol Neuropsychiatr Vieil 2014 ; 12 (3) : 289-97
http://www.jle.com/fr/revues/gpn/e-docs/depression_du_sujet_age_prodrome_ou_facteur_de_risque_de_demence_revue_critique_de_la_litterature_302370/article.phtml
L’existence d’un lien fort entre dépression et démence est maintenant bien étayée par la littérature. En revanche, la nature de ce lien est encore beaucoup discutée : simple comorbidité ? Dépression reconnue comme prodrome de la démence ? Épisodes dépressifs répétés reconnus comme facteurs de risque d’évolution démentielle ? Malgré les difficultés méthodologiques rencontrées, il existe actuellement dans la littérature des arguments solides pour étayer ces différentes hypothèses.
2014
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
revue de la littérature
trouble dépressif
sujet âgé
démence
facteurs de risque

---
N1-SUPERVISEE
Anomalies de la vision d'apparition brutale
http://campus.cerimes.fr/ophtalmologie/enseignement/ophtalmo12/site/html/
diagnostic, étiologie
2014
true
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus d'Ophtalmologie
Rouen
France
080. Anomalie de la vision d'apparition brutale
français
cours
épreuves classantes nationales
troubles de la vision
ophtalmologie
troubles de la vision
troubles de la vision

---
N1-SUPERVISEE
Oeil rouge et/ou douloureux
- Examen Classant National : Question(s) 212 Module(s) 11 -
http://campus.cerimes.fr/ophtalmologie/enseignement/ophtalmo15/site/html/
http://campus.cerimes.fr/ophtalmologie/enseignement/ophtalmo15/site/html/1.html
L'oeil rouge et/ou douloureux est un motif fréquent de consultation en ophtalmologie. Il est important de savoir différencier une pathologie bénigne d'une pathologie grave menaçant la fonction visuelle (glaucome aigu par fermeture de l'angle, kératite aigue, uvéite, corps étranger intraoculaire).
2014
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus d'Ophtalmologie
Rouen
France
081. OEil rouge et/ou douloureux
français
cours
OEIL ROUGE
anamnèse
douleur oculaire
conjonctivite

---
N1-SUPERVISEE
Les inhibiteurs du récepteur du facteur de croissance de l'endothélium vasculaire et la microangiopathie thrombotique
Vascular endothelial growth factor receptor inhibitors and thrombotic microangiopathy
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/carn-bcei_v24n1-fra.php#article1
La littérature scientifique semble indiquer une association potentielle entre l'inhibition du récepteur du facteur de croissance de l'endothélium vasculaire (VEGF) et la microangiopathie thrombotique (MAT). Dans certains cas, les manifestations cliniques de la MAT ont disparu ou se sont atténuées suite à l'interruption du traitement. On rappelle aux professionnels de la santé qu'une surveillance rigoureuse et une reconnaissance précoce des signes et symptômes de la MAT sont des éléments importants lors du traitement de patients avec des agents anti-VEGF...
2014
false
N
Santé Canada
Ottawa
Canada
français
anglais
avis de pharmacovigilance
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
microangiopathies thrombotiques
microangiopathies thrombotiques
signes et symptômes
sunitinib
antinéoplasiques
inhibiteurs de l'angiogenèse
L01XE04 - sunitinib
SUTENT
sorafénib
L01XE05 - sorafénib
NEXAVAR
pazopanib
L01XE11 - pazopanib
VOTRIENT
vandétanib
L01XE12 - vandétanib
N-(4-bromo-2-fluorophényl)-6-méthoxy-7-[(1-méthylpipéridine- 4-yl)méthoxy]quinazoline-4-amine
CAPRELSA
axitinib
L01XE17 - axitinib
INLYTA
régorafénib
article de périodique
L01XE21 - régorafénib
STIVARGA
pipéridines
quinazolines
benzènesulfonates
pyridines
indoles
pyrroles
Imidazoles
indazoles
pyrimidines
sulfonamides
Phénylurées
nicotinamide

---
N1-VALIDE
Le diagnostic vestibulaire chez les seniors vertigineux au cabinet du médecin de famille
http://primary-hospital-care.ch/fr/archives/article-detail/?tx_ezmjournal_articledetail[identifier]=pc-f.2014.00571&tx_ezmjournal_articledetail[list]=8
Le vertige lié à l'âge et le vertige du sujet âgé ne sont pas des diagnostics, mais il s'agit uniquement de symptômes. Pour les décrypter, une anamnèse structurée et l'examen physique de base, incluant également les aspects vestibulaires, sont généralement plus révélateurs qu'une accumulation d'examens techniques plus onéreux.
2014
false
N
Primary and Hospital Care
Suisse
français
vertige
sujet âgé
article de périodique
signes et symptômes
vertige
médecine générale

---
N1-VALIDE
Hypertension : quand rechercher une étiologie secondaire?
http://medicalforum.ch/fr/n-actuel/article/hypertension-quand-rechercher-une-etiologie-secondaire.html
Cet article résume, de manière proche de la pratique, les engrammes et démarches les plus importants dans le diagnostic des «plus fréquentes des rares» formes d'hypertension secondaire, d ont nous savons d'expérience qu'elles peuvent rester ignorées.
2014
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
hypertension artérielle
article de périodique
hypertension artérielle
hypertension artérielle secondaire

---
N1-VALIDE
Les cancers d'origine professionnelle
http://www.rfi.fr/emission/20140401-clone-of-1-cancers-origine-professionnelle/
En France, au moins un salarié sur dix serait exposé à des substances cancérigènes dans le cadre de son activité, en majorité des hommes et des ouvriers. Pour autant, il reste difficile de faire établir l'origine professionnelle d'un cancer, surtout quand il survient tardivement. Une consultation spécialisée existe à Lyon depuis trois ans. Leur premier bilan confirme que le phénomène est encore largement sous-évalué et que, faute de preuves, nombre de malades ne perçoivent pas les indemnités auxquelles ils pourraient prétendre. Quelles sont les principales substances cancérigènes connues ? Quelles sont les obligations des employeurs et comment renforcer la prévention en entreprise ? Comment améliorer la reconnaissance professionnelle de ces cancers et l'indemnisation des victimes ?
2014
false
N
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
information patient et grand public
information scientifique et technique
tumeurs
exposition professionnelle
maladies professionnelles
cancérogènes environnementaux
cancers professionnels

---
N1-VALIDE
La brûlologie 2014 - Les progrès thérapeutiques : traitement immédiat et séquelles
http://www.observatoire-du-mouvement.com/m_pages.asp?cata=5&rubri=32&srubri=32&page=274&parent=La+Br%FBlologie+2014
http://www.observatoire-du-mouvement.com/upload/contenu/odm53-brulure-b.pdf
La brûlologie, histoire d'une appellation : « une bataille linguistique » : Épidémiologie : Aspect général et local : - Maladie générale - Aspect local des brûlures - Traitement local primaire des brûlures Principes généraux de la chirurgie reconstructrice des séquelles de brûlures Thermalisme et brûlures
2014
false
N
Observatoire du Mouvement
France
français
brûlures
article de périodique
brûlures
brûlures
bandages
brûlures
image
procédures chirurgicales dermatologiques
balnéologie

---
N1-VALIDE
Ventilation artificielle et protection pulmonaire
http://medicalforum.ch/fr/n-actuel/article/ventilation-artificielle-et-protection-pulmonaire.html
U ne ventilation artificielle avec un volume courant excessif génère dans le poumon une tension et une contrainte élevées, susceptibles d'engendrer des lésions. - L a situation de l'SDRA, dans laquelle le volume pulmonaire disponible est fortement réduit (baby lung), a permis de bien comprendre ces mécanismes lésionnels. - C eci a permis d'établir des stratégies ventilatoires protectrices efficaces.
2014
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
ventilation artificielle
article de périodique
respirateurs artificiels
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte

---
N1-VALIDE
Guide d'intervention sur l'hépatite B - Janvier 2014 - 2e édition
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/b9b6f5e532b8ff9385257c940051ff63?OpenDocument
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2013/13-271-08W.pdf
Basé sur les dernières recommandations scientifiques, le Guide d'intervention sur l'hépatite B – Janvier 2014 - 2e édition sert d'outil de référence à la suite de la déclaration des cas d'hépatite B. Il vise avant tout à faciliter et uniformiser les interventions des professionnels des directions de santé publique mandatés pour mener les enquêtes épidémiologiques. À cet égard, on y trouve notamment les définitions des contacts étroits ainsi que les recommandations pour la prévention et le contrôle de la maladie. Ce guide tient compte des recommandations du Protocole d'immunisation du Québec et remplace la 1ère édition du Guide d'intervention sur l'hépatite B - Édition 2005.
2014
false
N
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
hépatite B
recommandation pour la pratique clinique
hépatite B
facteurs de risque
hépatite B
hépatite B
algorithme
vaccin antihépatite B
hépatite B

---
N1-VALIDE
Nausées-vomissements : écarter définitivement la dompéridone
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/49187/0/2014/ArchiveNewsDetails.aspx
La dompéridone (Motilium ou autre) a une efficacité modeste dans les nausées-vomissements. Elle augmente le risque de troubles du rythme cardiaque et de morts subites. En rapprochant les données de remboursements par l'assurance maladie et la fréquence des morts subites en France, Prescrire montre qu'une hypothèse vraisemblable est que le nombre de morts subites liées à la dompéridone pourrait s'élever entre 25 et 120 en 2012 en France. Il est temps que les autorités sanitaires européennes retirent du marché ce médicament...
2014
false
N
Prescrire
France
français
dompéridone
A03FA03 - dompéridone
nausée
vomissement
MOTILIUM
MOTILIUM 1 mg/ml susp buv
MOTILIUM 10mg cp pellic
antiémétiques
neuroleptiques
France
DOMPERIDONE
mort subite
article de périodique

---
N1-VALIDE
Obésité chez les enfants quand commencer la prévention ?
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/4/obesite-chez-les-enfants-quand-commencer-la-prevention/
Il faut commencer à prévenir l'obésité chez les enfants tôt. Avant même la naissance. Dès la grossesse et les premiers mois de vie, certains facteurs augmentent déjà le risque de l'enfant d'avoir un excès de poids.
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
obésité pédiatrique
article de périodique
facteurs de risque
obésité pédiatrique
enfant
adolescent

---
N1-VALIDE
Prothèse de hanche ou de genou : diagnostic et prise en charge de l'infection dans le mois suivant l'implantation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1228574/fr/prothese-de-hanche-ou-de-genou-diagnostic-et-prise-en-charge-de-l-infection-dans-le-mois-suivant-limplantation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1732562/fr/argumentaire-scientifique-prothese-infectee
Indication du niveau de preuve, L'objectif de ce travail est d'améliorer la qualité de la prise en charge des patients adultes avec infection sur prothèse de hanche ou de genou dans le mois suivant l'implantation. Cette recommandation vise à répondre aux questions suivantes : repérage et diagnostic de l'infection sur prothèse dans le mois suivant l'implantation ; modalités de prise en charge thérapeutique des patients.
2014
false
true
true
HAS - Haute Autorité de Santé
France
173. Prescription et surveillance des anti-infectieux chez l'adulte et l'enfant (voir item 326)
français
recommandation pour la pratique clinique
prothèse de hanche
prothèse de genou
arthroplastie prothétique de genou
arthroplastie prothétique de hanche
infections dues aux prothèses
facteurs de risque
infections dues aux prothèses
infections dues aux prothèses
infections dues aux prothèses
infection croisée
infections dues aux prothèses
antibactériens
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Dépendance à l'alcool : prendre en charge au plus tôt les troubles cognitifs
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-429/Dependance-a-l-alcoo-l-prendre-en-charge-au-plus-tot-les-troubl-es-cognitifs
la consommation chronique excessive d'alcool entraîne de multiples dommages au niveau cérébral ; des dommages qui se traduisent cliniquement par des troubles cognitifs touchant principalement les fonctions exécutives, la mémoire épisodique et les capacités visuo-spatiales. La sévérité de ces troubles alcoolo-induits est très variable. Elle peut se traduire par des manifestations infra-cliniques, mais déjà susceptibles de perturber l'efficacité de la prise en charge et de compromettre l'objectif de soins. A l'autre extrémité de l'éventail, elle conduit à des tableau comme le syndrome de Korsakoff ou des syndromes démentiels avérés
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
troubles liés à l'alcool
troubles cognitifs
article de périodique

---
N1-VALIDE
Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1741170/fr/depistage-du-cancer-du-sein-en-france-identification-des-femmes-a-haut-risque-et-modalites-de-depistage
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1741166/fr/volet-1-depistage-du-cancer-du-sein-chez-les-femmes-a-haut-risque
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1741402/fr/volet-2-depistage-du-cancer-du-sein-chez-les-femmes-a-haut-risque
Le cancer du sein est, en France, le plus fréquent des cancers chez la femme et la première cause de décès par cancer. Un programme national de dépistage organisé du cancer du sein a été mis en place, en France, en 1994, par la Direction générale de la santé (DGS) et généralisé à tout le territoire au début de l'année 2004. Il a pour cible les femmes âgées de 50 à 74 ans, qui bénéficient d'un examen clinique des seins et d'une mammographie de dépistage tous les 2 ans ainsi que d'une double lecture systématique en cas de cliché normal ou bénin. En sont exclues les femmes présentant des « facteurs de risque importants ». À la demande de l'INCa et dans le cadre du Plan Cancer 2009-2013, la HAS a souhaité élabore
2014
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
287. Epidémiologie, facteurs de risque, prévention et dépistage des cancers
288. Cancer : cancérogénèse, oncogénétique
français
tumeurs du sein
dépistage systématique
facteurs de risque
recommandation de santé publique
tumeurs du sein
tumeurs du sein
recommandation pour la pratique clinique
France
évaluation technologique
mammographie
imagerie par résonance magnétique
tumeurs du sein
tumeurs du sein

---
N1-VALIDE
Syndrome du canal carpien
Réponses du Service de renseignements du CCHST
http://www.cchst.ca/reponsessst/diseases/carpal.html
définition, causes, épidémiologie, facteurs favorisant, symptômes, diagnostic, traitement, prévention
2014
false
false
false
CCHST - Centre Canadien d'Hygiène et de Sécurité au Travail
Canada
français
maladies professionnelles
exposition professionnelle
syndrome du canal carpien
syndrome du canal carpien
syndrome du canal carpien
incidence
syndrome du canal carpien
signes et symptômes
tests diagnostiques courants
syndrome du canal carpien
syndrome du canal carpien
information patient et grand public
image

---
N1-SUPERVISEE
SILICE - SiO2 -
http://forsapre.fr/archives/fiches_fan/silice-sio2
Définition, Danger, Tâches et postes, Niveau d'exposition, Conditions d'exposition, Facteurs individuels, Barème de décision, Contenu des actions.
2014
false
true
false
FORSAPRE - Le site de la santé au travail dans le BTP
France
information scientifique et technique
silice
maladies pulmonaires
exposition professionnelle
facteurs de risque
exposition professionnelle
exposition professionnelle
exposition professionnelle
exposition professionnelle
exposition professionnelle
silice

---
N1-VALIDE
Déficit neurosensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige
http://www.orlfrance.org/college/DCEMitems/DCEMECNitems60.html
http://campus.cerimes.fr/orl/enseignement/surdite/site/html/
presbyacousie (rappel anatomophysiologique, clinique, bilan ORL spécialisé), vertiges et troubles de l'équilibre du sujet âgé (interrogatoire, examen clinique, diagnostic étiologique)
2014
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus numérique d'ORL
France
127. Déficit neurosensoriel chez le sujet âgé (voir item 79 et item 87)
français
personnes malentendantes
vertige
sujet âgé
presbyacousie
oto-rhino-laryngologie
vertige
vertige
signes et symptômes
syndrome de wallenberg
presbyacousie
presbyacousie
cours
épreuves classantes nationales

---
N1-VALIDE
Dyspnée aiguë et chronique : Dyspnée laryngée
http://www.orlfrance.org/college/DCEMitems/DCEMECNitems198.html
http://campus.cerimes.fr/orl/enseignement/dyspnee/site/html/
définition, diagnostic d'une dyspnée laryngée de l'enfant, dyspnées laryngées de l'adulte
2014
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus numérique d'ORL
France
199. Dyspnée aiguë et chronique
français
oto-rhino-laryngologie
dyspnée
maladie aiguë
enfant
adulte
maladies du larynx
dyspnée
dyspnée
nouveau-né
nourrisson
diagnostic différentiel
épiglottite
signes et symptômes
épreuves classantes nationales
cours

---
N1-VALIDE
Diagnostiquer une pathologie infectieuse lithiasique, immunologique et tumorale des glandes salivaires principales
http://www.orlfrance.org/college/DCEMitems/DCEMECNitems270.html
http://campus.cerimes.fr/orl/enseignement/lithiasique/site/html/
diagnostic positif, diagnostic différentiel, diagnostic étiologique et conduite à tenir
2014
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus numérique d'ORL
France
088. Pathologie des glandes salivaires
français
oto-rhino-laryngologie
maladies de la glande parotide
diagnostic différentiel
maladies de la glande parotide
signes et symptômes
maladies de la glande parotide
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
maladie aiguë
maladie chronique
parotidite
tumeurs de la parotide
tumeurs épithéliales épidermoïdes et glandulaires
épreuves classantes nationales
cours

---
N1-VALIDE
Adénopathie superficielle (cervicale)
http://www.orlfrance.org/college/DCEMitems/DCEMECNitems291.html
http://campus.cerimes.fr/orl/enseignement/adenopathie/site/html/
définition, diagnostic positif, diagnostic différentiel, diagnostic étiologique et indications thérapeutiques, orientation diagnostique devant une adénopathie cervicale, conduite à tenir, tuméfactions cervicales chez l'enfant
2014
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus numérique d'ORL
France
216. Adénopathie superficielle de l'adulte et de l'enfant
français
oto-rhino-laryngologie
maladies lymphatiques
maladies lymphatiques
maladies lymphatiques
signes et symptômes
diagnostic différentiel
enfant
adulte
lymphangiome kystique
actinomycose cervicofaciale
métastase lymphatique
syndromes lymphoprolifératifs
épreuves classantes nationales
cours

---
N1-VALIDE
Altération de la fonction auditive - Inclus item 44 : Dépistage des troubles auditifs chez l'enfant
http://www.orlfrance.org/college/DCEMitems/DCEMECNitems294.html
http://campus.cerimes.fr/orl/enseignement/alteration/site/html/
définition, notions d'examen fonctionnel de l'audition, surdité de transmission, surdité de perception, enfant sourd, orientation diagnostique devant une surdité
2014
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus numérique d'ORL
France
044. Suivi d'un nourrisson, d'un enfant et d'un adolescent normal. Dépistage des anomalies orthopédiques, des troubles visuels et auditifs. Examens de santé obligatoires. Médecine scolaire. Mortalité et morbidité infantiles
087. Altération de la fonction auditive (voir item 127)
français
enfant
personnes malentendantes
perte d'audition
oreille
otosclérose
otite
adulte
perte auditive unilatérale
perte auditive soudaine
sujet âgé
presbyacousie
fractures de la base du crâne
rocher
surdité due au bruit
bruit au travail
maladies professionnelles
barotraumatismes
perte d'audition
labyrinthite
neurinome de l'acoustique
nourrisson
tests auditifs
perte d'audition
dépistage systématique
perte d'audition
perte d'audition
perte d'audition
oto-rhino-laryngologie
surdité centrale
surdité mixte de transmission et neurosensorielle
perte d'audition
signes et symptômes
audiométrie tonale
épreuves classantes nationales
cours

---
N1-VALIDE
Dysphagie
http://www.orlfrance.org/college/DCEMitems/DCEMECNitems308.html
http://campus.cerimes.fr/orl/enseignement/dysphagie/site/html/
définition, description clinique, signes d'accompagnement, examen clinique et endoscopique, examens complémentaires, disgnostic différentiel, diagnostic étiologique
2014
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus numérique d'ORL
France
270. Dysphagie
français
oto-rhino-laryngologie
troubles de la déglutition
troubles de la déglutition
signes et symptômes
diagnostic différentiel
endoscopie
troubles de la déglutition
dyskinésies oesophagiennes
épreuves classantes nationales
cours

---
N1-VALIDE
Epistaxis (avec le traitement)
http://www.orlfrance.org/college/DCEMitems/DCEMECNitems313html.html
http://campus.cerimes.fr/orl/enseignement/epistaxis/site/html/
diagnostic positif et de gravité, diagnostic étiologique, traitement, orientation diagnostique devant une épistaxie, traitement (tamponnement intérieur, mise en place d'un ballonet hémostatique, tamponnement postérieur)
2014
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus numérique d'ORL
France
085. Epistaxis
français
épistaxis
épistaxis
signes et symptômes
épistaxis
épistaxis
techniques d'hémostase
techniques d'hémostase
oto-rhino-laryngologie
épreuves classantes nationales
cours

---
N1-VALIDE
Trouble aigu de la parole. Dysphonie
http://www.orlfrance.org/college/DCEMitems/DCEMECNitems337.html
http://campus.cerimes.fr/orl/enseignement/dysphonie/site/html/
dysphonie (définition, diagnostic étiologique et traitement), paralysies laryngées (définition, paralysie unilatérale, paralysie bilatérale)
2014
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus numérique d'ORL
France
086. Trouble aigu de la parole. Dysphonie
français
oto-rhino-laryngologie
signes et symptômes
diagnostic différentiel
paralysie des cordes vocales
paralysie des cordes vocales
paralysie des cordes vocales
paralysie des cordes vocales
dysphonie
dysphonie
dysphonie
épreuves classantes nationales
cours

---
N1-VALIDE
Vertige (avec le traitement)
http://www.orlfrance.org/college/DCEMitems/DCEMECNitems344.html
http://campus.cerimes.fr/orl/enseignement/vertige/site/html/
définition, physiopathologie, sémiologie analytique, examen clinique, examens complémentaires, diagnostic étiologique
2014
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus numérique d'ORL
France
101. Vertige
français
vertige
oto-rhino-laryngologie
vertige
vertige
vertige
diagnostic différentiel
nystagmus pathologique
électronystagmographie
enregistrement sur bande vidéo
maladie de Ménière
sensation vertigineuse
épreuves classantes nationales
cours

---
N1-SUPERVISEE
Les facteurs qui augmentent le risque de cancer
http://www.cancer.be/facteurs_risques
Connaît-on la cause du cancer ? La recherche scientifique nous en apprend beaucoup sur les cancers et sur les facteurs qui favorisent la maladie.
2014
false
false
false
Fondation contre le Cancer
Belgique
tumeurs
surpoids
alcoolisme
tabagisme
exercice physique
information patient et grand public
facteur de risque de cancer
facteurs de risque

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome de Down (ou trisomie 21) et maladie d'Alzheimer
http://www.alzheimer.ca/~/media/Files/national/Other-dementias/down_syndrome_f.pdf
Le chromosome 21 permet d’établir un lien entre la maladie d’Alzheimer et le syndrome de Down. C’est sur ce chromosome que se trouve la protéine responsable de la formation des plaques dans le cerveau, caractéristique majeure de la maladie d’Alzheimer. Puisque les personnes atteintes du syndrome de Down ont une copie supplémentaire du 21e chromosome, ils sont susceptibles de produire cette protéine en très grande quantité.[...]
2014
false
true
false
Société Alzheimer
Canada
maladie d'Alzheimer
maladie d'Alzheimer
chromosomes humains de la paire 21
information scientifique et technique
syndrome de Down
maladie d'Alzheimer

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome métabolique et maladies chroniques
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/cdic-mcbc/34-1/ar-06-fra.php
Le syndrome métabolique (SMét) est un ensemble de marqueurs de risques qui semble favoriser l'apparition de maladies chroniques. Nous avons examiné le fardeau lié au SMét au Canada et son association actuelle et projetée avec les maladies chroniques.
2014
false
true
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
article de périodique
Canada
syndrome métabolique X
diabète de type 2
maladies cardiovasculaires
syndrome métabolique X
syndrome métabolique X
syndrome métabolique X
maladie chronique

---
N1-SUPERVISEE
Pignons de pin: goût amer après consommation
http://www.centreantipoisons.be/nourriture/pignons-de-pin-go-t-amer-apr-s-consommation
La consommation de pignons de pin peut entraîner l’apparition d’un goût amer, d’une sensation de goût métallique, lors de la prise d’aliments ou de boissons. A part ce désagrément, aucun effet néfaste sur la santé n’a été identifié. Ces troubles disparaissent spontanément.
2014
false
true
false
Centre antipoison belge
Belgique
information patient et grand public
troubles du goût
pinus

---
N1-SUPERVISEE
Troubles de la miction
http://campus.cerimes.fr/urologie/enseignement/urologie_21/site/html/1.html
contenu, pour comprendre, définition, physiologie, interrogatoire, examen clinique, examens complémentaires, bilan étiologique des troubles de la miction, principes thérapeutiques, annexe : score IPSS (international prostate score symptom), points essentiels, version enseignants
2014
true
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus d'Urologie
France
121. Troubles de la miction et incontinence urinaire de l'adulte et du sujet âgé
cours
épreuves classantes nationales
troubles mictionnels
troubles mictionnels

---
N1-SUPERVISEE
Incontinence urinaire de l'adulte
http://campus.cerimes.fr/urologie/enseignement/urologie_19/site/html/1.html
Contenu, Pour comprendre, Définition, Étiologies, Interrogatoire : précis et orienté, Examen clinique, Examens complémentaires, Prise en charge thérapeutique, Incontinence urinaire de l’homme, Annexes, Points essentiels
2014
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus d'Urologie
France
121. Troubles de la miction et incontinence urinaire de l'adulte et du sujet âgé
cours
épreuves classantes nationales
anamnèse
incontinence urinaire
examen physique
incontinence urinaire
adulte

---
N1-SUPERVISEE
Hématurie
http://campus.cerimes.fr/urologie/enseignement/urologie_18/site/html/1.html
Pour comprendre, enquête étiologique, étiologies, arbre décisionnel
2014
true
true
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus d'Urologie
France
257. Hématurie
cours
épreuves classantes nationales
hématurie

---
N1-SUPERVISEE
Stérilité du couple : conduite de la première consultation
http://campus.cerimes.fr/urologie/enseignement/urologie_2/site/html/1.html
Pour comprendre, exploration clinique, spermogramme, test postcoïtal de Hühner, examens complémentaires de seconde intention concernant l'homme, principales étiologies masculines de l'infertilité du couple, principes de traitements
2014
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus d'Urologie
France
037. Stérilité du couple : conduite de la première consultation
cours
épreuves classantes nationales
analyse du sperme
infertilité
azoospermie
infertilité masculine
Couples
infertilité

---
N1-SUPERVISEE
Les maux d'oreilles. Quelles sont les causes ?
http://www.hopitalpourenfants.com/infos-sante/pathologies-et-maladies/les-maux-doreilles
Les maux d'oreilles peuvent avoir plusieurs causes. La plus courante est l'infection de l'oreille moyenne. Les infections de l'oreille moyenne (appelées otites moyennes) sont particulièrement fréquentes chez les enfants; en fait, jusqu'à 70 pour cent des enfants souffriront d'une otite au cours des 3 premières années de leur vie. Parmi les autres causes ou situations pouvant provoquer des maux d'oreilles, notons l'oreille du nageur (otite externe), l'accumulation de cérumen et les voyages en avion...
2014
false
false
Hôpital de Montréal pour Enfants
Canada
français
618.920 472 - Douleur chez les enfants
otalgie
enfant
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Articulation entre santé au travail et santé publique : une illustration au travers des maladies cardiovasculaires
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/docfra/rapport_telechargement/var/storage/rapports-publics/144000287/0000.pdf
http://www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/2013-127R_Articulation_sante_au_W_sante_pub_2.pdf
http://www.igas.gouv.fr/spip.php?article372
Dans le prolongement d'un premier rapport publié en juin 2013 (« Interactions entre santé et travail »), l'IGAS poursuit sa réflexion sur la question de l'articulation entre santé au travail et santé publique, au travers de l'exemple des maladies cardiovasculaires (MCV). La mission s'est efforcée de répondre aux questions suivantes : comment mieux anticiper et analyser les risques liés au travail pour les prévenir, notamment ceux liés à de nouvelles formes d'organisation du travail ? Comment améliorer la dynamique d'articulation entre santé au travail, santé publique et santé environnementale ? Quelles pistes concrètes pourraient favoriser le maintien dans l'emploi des salariés malades ? L'entreprise peut-elle jouer un rôle comme lieu de promotion de la santé ? Pour répondre à ces questions, la mission analyse, dans une première partie, les facteurs de risque cardiovasculaires en insistant sur ceux en rapport avec des situations de travail, puis dans une deuxième partie présente les démarches de prévention et de promotion de la santé dont elle a pu prendre connaissance ainsi que le contexte général dans lequel elles interviennent. Sur la base de l'analyse des facteurs de risque cardiovasculaires et des actions mises en oeuvre, la troisième partie propose un certain nombre d'orientations pour repenser les jeux d'acteurs et mieux articuler santé publique et santé au travail.
2014
false
false
false
false
La Documentation Française
France
rapport
maladies cardiovasculaires
facteurs de risque
maladies cardiovasculaires
exposition professionnelle
maladies cardiovasculaires
programmes gouvernementaux
santé au travail
promotion de la santé
reprise du travail
recommandation

---
N1-VALIDE
Prévenir les cancers professionnels. Une priorité pour la santé au travail
http://www.etui.org/fr/Publications2/Guides/Prevenir-les-cancers-professionnels.-Une-priorite-pour-la-sante-au-travail
http://www.etui.org/fr/content/download/14229/116592/file/2014-Guide_Cancers_FR.pdf
Les cancers constituent la première cause de mortalité provoquée par de mauvaises conditions de travail en Europe. Ils ont été négligés par les politiques communautaires au cours de ces dix dernières années. Le contexte politique est défavorable à une prévention efficace des facteurs à long terme qui n’impliquent pas de coût direct pour les entreprises. Cette brochure montre que la bataille contre les cancers professionnels peut être gagnée si les syndicats et les autorités publiques adoptent des stratégies cohérentes. Elle analyse l’histoire et les causes des cancers provoqués par le travail et fournit des outils pour une prévention collective. Elle s’adresse aux syndicalistes, scientifiques, acteurs de la santé publique et responsables politiques.
2014
false
false
false
ETUI - European Trade Union Institute - Institut syndical européen
Belgique
cancers professionnels
tumeurs
maladies professionnelles
exposition professionnelle
information scientifique et technique
classe sociale
cancérogènes environnementaux
exposition professionnelle
maladies professionnelles

---
N1-VALIDE
Bilan cardiaque des accidents vasculaires cérébraux
http://rms.medhyg.ch/numero-436-page-1407.htm
Le bilan cardiaque des accidents vasculaires cérébraux (AVC) comprend souvent un Holter de 24 heures ainsi qu’une échocardiographie à la recherche d’une origine cardioembolique (fibrillation auriculaire (FA), thrombus cardiaque, sténose mitrale, infarctus récent, endocardite, cardiomyopathie dilatée...) afin d’adapter le traitement (prévention secondaire) et de diminuer le risque de récidive. En cas d’AVC sur FA, la stratégie de prévention secondaire est bien définie (anticoagulants). Elle l’est moins pour les autres causes. Le rendement diagnostique de ces examens est limité et il existe un manque d’unanimité sur leur utilisation. Cette revue de la littérature a pour but de faire la synthèse des recommandations actuelles. Il apparaît que ces examens devraient plutôt se faire de manière ciblée et après sélection des patients que de manière systématique.
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
revue de la littérature
accident vasculaire cérébral
échocardiographie
Accident cardioembolique
électrocardiographie ambulatoire
accident vasculaire cérébral

---
Courriel
06/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.