Titre : Espèces réactives de l'oxygène et stress oxydant.;

Année de publication : 2011;

URL : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21524406

URL : http://publications.edpsciences.org/10.1051/medsci/2011274017

URL : http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=24082128

Auteurs : Migdal C; Serres M;

Lien DOI : 10.1051/medsci/2011274017;

Résumé : Le stress oxydant se définit par un déséquilibre entre la production d'espèces radicalaires (ou réactives) de l'oxygène (ERO) et les capacités cellulaires antioxydantes. Les ERO ont longtemps été considérées comme des sous-produits toxiques du métabolisme normal de l'oxygène et impliquées dans de nombreuses pathologies. Cependant, depuis plusieurs années, la production contrôlée de radicaux apparaît comme un mécanisme essentiel de la signalisation cellulaire qui participe au maintien de l'homéostasie de la cellule. Les effets des radicaux libres en biologie sont maintenant bien documentés. Non seulement les organismes vivants se sont adaptés et coexistent en présence de radicaux ERO mais ils ont également développé des mécanismes pour les utiliser à leur avantage. Néanmoins, les sources de radicaux et leurs mécanismes d'action sont souvent mal définis. Cette revue fait ainsi le point sur les principales propriétés des ERO et leurs effets paradoxaux. .;

Numéro : 4;

Pagination : 405-12;

Volume : 27;

Mot-clés auteurs : Article synthèse; Espèces réactives de l'oxygène; Homme; Homéostasie; Mécanisme action; Physiopathologie; Stress oxydatif; Transduction signal;

Mois de publication : Apr;

PII : medsci2011274p405;

Détails



Indexation :

Spécialité(s) : ****médecine et chirurgie vasculaire
****métabolisme
****cytologie
****physiologie
*médicaments
*allergologie et immunologie
*thérapeutique
*toxicologie
*infectiologie
*pharmacologie
*bactériologie
*pharmacie

Vous pouvez consulter :


Courriel
19/11/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.