Titre : Epreuve d'effort et dérivés nitrés.;

Année de publication : 1997;

URL : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9452774

URL : http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=2796996

Auteurs : Broustet JP; Douard H; Labbé L; Parrens E;

Résumé : L'utilisation de la trinitrine sublinguale dans l'épreuve d'effort est précieuse en clinique cardiologique quotidienne. Il y a plusieurs indications: 1) Confirmation du diagnostic de l'ischémie myocardique en éliminant un grand nombre de faux positifs qui n'ont pas de variation nette du sous-décalage de ST et de la performance après trinitrine sublinguale à la différence des malades ayant une ischémie myocardique authentique à l'effort. 2) Apprentissage de l'utilisation préventive et opportuniste de la trinitrine avant les efforts importants et avant l'entraînement physique qui, au long cours, est une des thérapeutiques les plus puissantes de l'angine de poitrine d'effort. 3) Mise en évidence de la potentialisation de l'effet de certains médicaments anti-angineux tels que les bêtabloquants. 4) Dans les essais thérapeutiques, l'épreuve d'effort sous trinitrine sublinguale sert de référence d'une part et permet d'autre part, de sélectionner des patients capables de progression assez nette pour que l'on puisse envisager de les inclure dans un protocole. Elle a l'avantage de leur montrer que l'épreuve d'effort donne une amélioration fonctionnellement mesurable avec un médicament approprié. 5) La progression sous trinitrine sublinguale à l'épreuve d'effort est liée à la régression de l'ischémie c'est-à-dire à la réapparition d'une viabilité fonctionnelle des segments ischémiques hibernants ou sidérés du myocarde. Il est probable que c'est la seule manière réaliste de prévoir une possibilité d'amélioration après revascularisation par comparaison à d'autres tests peut-être trop sensibles car décelant des zones peu susceptibles de retrouver une vitalité réellement utile au débit cardiaque d'effort.;

Numéro : 7;

Pagination : 406-14;

Volume : 46;

Mot-clés auteurs : Antiangoreux; Diagnostic; Epreuve effort; Epreuve pharmacologique; Essai thérapeutique contrôlé; Homme; Nitrate organique; Nitroglycérine; Sublingual;

Mois de publication : Jul-Sep;

Détails



Indexation :

Spécialité(s) : ************médicaments
************cardiologie
************pharmacie
**********thérapeutique
********médecine et chirurgie vasculaire
****diagnostic
****pneumologie
****pharmacologie
*physiologie

Vous pouvez consulter :


Courriel
13/12/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.