CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : éosinophilie;

Définition du MeSH : Augmentation anormale des éosinophiles dans le sang, les tissus, ou les organes. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : hyperéosinophilie; hyper-éosinophilie;

Synonyme MeSH : Poumon éosinophile tropical;

Hyponyme MeSH : Éosinophilie tropicale;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Augmentation anormale des éosinophiles dans le sang, les tissus, ou les organes. [Traduction effectuée avant 2008]

N3-AUTOINDEXEE
Fibrose angiocentrique à éosinophiles
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=449566
2016
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
Éosinophilie
fibrose
éosinophile
éosinophilie
fibrose
granulocytes éosinophiles
éosinophilie

---
N1-VALIDE
Hyperéosinophilie - Développement, tableau clinique, formes, procédure, traitement
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/46/fr/fms-02462.pdf
Le tableau clinique d’une éosinophilie est très hétérogène et dépend du degré d’activation des éosinophiles et de l’organe touché par l’infiltration d’éosinophiles.
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
éosinophilie
article de périodique
éosinophilie
diagnostic différentiel
éosinophilie

---
N3-TITRE
Myalgie - éosinophilie, lié au tryptophane
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=2582
false
true
false
Orphanet
France
information scientifique et technique
myalgie
tryptophane
myalgie
éosinophilie

---
N1-VALIDE
Hyperéosinophilie inexpliquée : en faire trop ou pas assez ?
http://rms.medhyg.ch/numero-421-page-623.htm
2014
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
cas clinique
éosinophilie
antagonistes des récepteurs purinergiques P2Y
antiagrégants plaquettaires
ticlopidine
clopidogrel

---
N1-SUPERVISEE
Eosinophilie
http://campus.cerimes.fr/parasitologie/enseignement/eosinophilie/site/html/
exploration d'une hyperéosinophilie, examens de première intention et deuxième intention, traitements d'épreuve, sérodiagnostics des helminthiases, conclusion
2014
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Parasitologie-Mycologie
France
français
helminthiase
éosinophilie
éosinophilie
tests sérologiques
parasitologie
cours

---
N1-VALIDE
Eosinophilie : de la néoplasie à l’anguillulose
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-445/Eosinophilie-de-la-neoplasiea-l-anguillulose
L’hyperéosinophilie sanguine, définie par un nombre d’éosinophiles supérieur à 0,5 G/l, est, dans la très grande majorité des cas, secondaire à une autre pathologie. Les causes varient selon les populations étudiées. Les maladies allergiques et les parasitoses figurent parmi les plus fréquentes. Les néoplasies peuvent également provoquer des hyperéosinophilies de degré variable. Le diagnostic étiologique n’est pas toujours simple. Nous décrivons ici un cas dont l’étiologie paranéoplasique a été retenue après avoir raisonnablement exclu une parasitose. Par la suite, les contrôles biologiques ont mis en évidence une anguillulose
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
cas clinique
éosinophilie
tumeurs du sein
strongyloïdose

---
N1-SUPERVISEE
Éosinophilie
http://pap-pediatrie.com/allergopneumo/10/%C3%A9osinophilie
2014
false
false
false
Pas à Pas en Pédiatrie
France
français
éosinophilie
éosinophilie
enfant
algorithme
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Parasitologie médicale. Généralités et définitions.
extrait du polycopié national de parasitologie et de mycologie
http://campus.cerimes.fr/parasitologie/enseignement/generalite/site/html/
http://campus.cerimes.fr/parasitologie/enseignement/generalite/site/html/1.html
http://campus.cerimes.fr/parasitologie/enseignement/generalite/site/html/cours.pdf
sommaire : parasitologie médicale (généralités et définitions), éosinophilie ; parasitoses : amoebose, giardiose, autres protozooses intestinales, trichomonose, paludisme, toxoplasmose, leishmanioses, trypanosomose humaine africaine (maladie du sommeil), Trypanosomose Humaine Américaine (THAm) - (Maladie de Chagas), oxyurose, trichocéphalose, ascaridiose, ankylostomoses, anguillulose, syndrome de larva migrans (toxocarose et larva migrans cutanée), filarioses humaines, dracunculose, trichinellose, distomatoses : distomatose hépatique à Fasciola hepatica, autres distomatoses, bilharzioses, taeniasis et cysticercose, échinococcoses ; mycoses : dermatophytoses ou dermatophyties, levures et levuroses (généralités), candidoses, cryptococcose, infections à Malassezia, trichosporonose, aspergillose, pneumocystose, histoplasmose ; ectoparasitoses humaines : ectoparasitoses, gale ou scabiose, myiase et tungose ; 265 pages
2014
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Parasitologie-Mycologie
France
français
parasitologie
mycologie
maladie du sommeil
aspergillose
pneumonie à pneumocystis
histoplasmose
ectoparasitoses
gale
myiases
mycoses
maladies parasitaires
paludisme
toxoplasmose
leishmaniose
éosinophilie
amibiase
giardiase
cryptosporidiose
microsporidiose
isosporidiose
trichomonase
maladie de Chagas
oxyurose
trichocéphalose
ascaridiose
ankylostomose
strongyloïdose
larva migrans
toxocarose
filarioses
dracunculose
trichinellose
fasciolase
schistosomiase
taeniase
cysticercose
échinococcose
mycoses cutanées
levures
candidose
cryptococcose
pityriasis versicolor
malassezia
levures
Trichosporon
mycologie
Anguillulose
échographie
cours
radioscopie
carte géographique
microscopie
figure

---
N1-VALIDE
Incivek (télaprévir) - Réactions cutanées graves rapportées avec le traitement d'association - Pour les professionnels de la santé
Incivek (telaprevir) Combination Treatment - Serious Skin Reactions Reported - For Health Professionals
http://healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2013/23481a-fra.php
http://healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2013/23483a-fra.php
http://healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2013/23481a-eng.php
http://healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2013/23483a-eng.php
Des réactions cutanées graves, fatales et non fatales, dont la nécrolyse épidermique toxique, le syndrome de Stevens Johnson et le syndrome DRESS (syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse causant des éruptions cutanées médicamenteuses avec éosinophilie et symptômes généraux), ont été signalées chez des patients qui recevaient le traitement d'association avec INCIVEK. Des cas fatals ont été signalés chez des patients qui présentaient une éruption cutanée évolutive et des symptômes généraux et qui ont continué de prendre le traitement d'association avec INCIVEK après la déclaration de l'éruption cutanée grave. En cas de réactions cutanées graves, y compris d'éruptions cutanées accompagnées de symptômes généraux et d'éruptions cutanées évolutives, l'administration d'INCIVEK, de l'interféron alfa péguylé et de la ribavirine doit être interrompue immédiatement. L'interruption des autres traitements qui peuvent être associés aux réactions cutanées graves doit également être envisagée, et le patient doit recevoir sans tarder des soins médicaux d'urgence...
2013
false
N
Santé Canada
Ottawa
Canada
anglais
français
syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse
télaprévir
J05AE11 - télaprévir
association de médicaments
hépatite C chronique
inhibiteurs de la sérine protéinase
Canada
avis de pharmacovigilance
brochure pédagogique pour les patients
éosinophilie
hypersensibilité médicamenteuse
syndrome de Stevens-Johnson
syndrome
oligopeptides
Eruption cutanée avec éosinophilie et symptômes systémiques

---
N1-VALIDE
Méningite à éosinophiles, entité très rare en Europe
http://rms.medhyg.ch/numero-406-page-2082.htm
La méningite à éosinophiles est un diagnostic extrêmement rare qui est la complication d’une pathologie sous-jacente. Sa mise en évidence, l’identification de son étiologie et son traitement peuvent s’avérer un véritable défi pour le praticien urgentiste et interniste. Par l’intermédiaire d’une présentation de cas, cette revue a pour but de mettre en évidence les principales causes de méningite à éosinophiles ainsi que leurs modalités diagnostiques et thérapeutiques. Les principales étiologies sont parasitaires et fongiques. En Europe, elles se rencontrent essentiellement chez des patients ayant voyagé dans des zones endémiques pour ces micro-organismes. Le traitement est celui de la cause sous-jacente et peut varier en fonction de la pathologie de base et de la gravité des symptômes.
2013
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
322.1 - méningite à éosinophiles
méningite
granulocytes éosinophiles
cas clinique
éosinophilie
méningite

---
N1-VALIDE
Hyperéosinophilie sanguine en zone tropicale
Médecine et Santé Tropicales. Volume 23, Numéro 2, 132-44, Avril-Mai-Juin 2013, Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mst/e-docs/00/04/8C/2A/resume.phtml
L'hyperéosinophilie sanguine est une anomalie biologique définie par la présence de plus de 0,5 G/L. Les causes les plus fréquentes en zones tropicales en sont les helminthoses. Les effets secondaires de médicaments et les phénomènes atopiques sont plus rares que dans les pays industrialisés. Parfois satellite d'une affection systémique patente, sa découverte impose une enquête étiologique pragmatique, des actions thérapeutiques d'épreuve et un suivi axé sur le dépistage des hémopathies chroniques et celui des lésions viscérales graves liées à l'éosinotoxicité tissulaire chronique.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
éosinophilie
helminthiase

---
N1-VALIDE
Eosinophilie sanguine : quel bilan, quel cheminement diagnostique ?
http://rms.medhyg.ch/numero-382-page-819.htm
Bien que peu spécifique, la mise en évidence d'une éosinophilie peut contribuer de manière substantielle au diagnostic de nombreuses maladies infectieuses, allergiques et immunologiques. Cet article vise à faciliter l'interprétation d'une éosinophilie sanguine en détaillant les pathologies associées par ordre de fréquence et en proposant une démarche diagnostique adaptée au contexte clinique.
2013
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
éosinophilie
article de périodique
éosinophilie
éosinophilie
éosinophilie

---
N3-AUTOINDEXEE
Eosinophilie / Eosinopénie
http://hematocell.fr/index.php/anomalies-cytolologiques/22-principales-anomalies-quantitatives-etou-qualitatives-de-lhemogramme/etiologie-dune-anemie-une-leucocytose-leucopenie/74-eosinophilie-eosinopenie
2012
Hematocell.fr
France
cours
éosinophilie

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome d'Omenn
Synonyme : Déficit immunitaire combiné sévère avec hyperéosinophilie
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=39041
Le syndrome d'Omenn est un trouble inflammatoire caractérisé par une érythrodermie, une desquamation, une alopécie, des diarrhées chroniques, un retard de croissance staturo-pondérale, adénopathies, et une hépatosplénomégalie, associés à un déficit immunitaire combiné sévère (voir ce terme). La prévalence est inconnue. Le syndrome d'Omenn apparaît au cours de la première année de vie avec des manifestations caractéristiques du déficit immunitaire combiné sévère incluant des diarrhées chroniques, une pneumonite et un retard de croissance staturo-pondérale.
2012
false
true
false
Orphanet
France
enfant
nourrisson
information scientifique et technique
réticulo-endothéliose familiale avec éosinophilie
immunodéficience combinée grave
éosinophilie

---
N1-SUPERVISEE
Eosinophilic Cellulitis
http://www.dermis.net/dermisroot/fr/28567/diagnose.htm
false
N
DermIS.net
Allemagne
français
éosinophilie
cellulite
diagnostic différentiel
image

---
N3-AUTOINDEXEE
Classification OMS des syndromes myéloprolifératifs et maladies myéloïdes/lymphoïdes avec éosinophilie
http://hematocell.fr/index.php/enseignement-de-lhematologie-cellulaire/64-enseignement-de-lhematologie-cellulaire-les-principales-maladies-hematologiques/classification-oms-2008-des-maladies-hematologiques-malignes/114-classification-oms-des-syndromes-myeloproliferatifs-et-pathologies-myeloides-lymphoides-avec-eosinophilie
2012
Hematocell.fr
France
cours
éosinophilie
syndromes myéloprolifératifs
patients
classification
Organisation Mondiale de la Santé

---
N1-SUPERVISEE
Item 311 : Eosinophilie
http://campus.cerimes.fr/hematologie/enseignement/hematologie_311/site/html/
diagnostic d'une hyperéosinophilie, démarche étiologique
2011
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus d'Hématologie
France
214. Eosinophilie
français
cours
épreuves classantes nationales
éosinophilie
hématologie
éosinophilie
éosinophilie

---
N1-VALIDE
Syndrome DRESS (Drug Rash with Eosinophilia and Systemic Symptoms)
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2011/2011-48/2011-48-266.pdf
Le syndrome DRESS (Drug Rash with Eosinophilia and Systemic Symptoms), également appelé DiHS (Drug-induced Hypersensitivity Syndrome), est une affection systémique qui peut être déclenchée par une réaction immunologique à certains médicaments...
2011
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse
syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse
syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse
éosinophilie
diagnostic différentiel
article de périodique
Eruption cutanée avec éosinophilie et symptômes systémiques

---
N1-SUPERVISEE
Mise au point d'une hyperéosinophilie
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/475
L'hyperéosinophilie est observée communément en pratique clinique et est généralement associée à une affection sous-jacente, principalement diverses parasitoses, l'atopie, l'allergie médicamenteuse, et certaines néoplasies solides et hématologiques. Il convient d'identifier la cause au moyen d'un examen clinique attentif et d'examens para-cliniques, afin de proposer une stratégie thérapeutique adéquate
2008
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
éosinophilie
syndrome hyperéosinophilique
éosinophilie
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome de Wells
Synonyme : Cellulite à éosinophiles
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=901
Le syndrome de Wells se caractérise par une cellulite évoluant vers des éruptions récurrentes avec éosinophilie ...
2006
false
N
Orphanet
France
français
maladies rares
cellulite
éosinophilie
syndrome de Wells
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Eosinophiles : vieilles connaissances' et nouvelles pathologies
http://www.revmed.ch/mh/Revue-medicale-suisse/2005/RMS-1/30037
Les atteintes du tube digestif à éosinophiles peuvent le toucher à tous ses niveaux, de l'oesophage au côlon. Elles sont souvent liées à une anamnèse d'atopie pour les atteintes proximales. Celles-ci sont de meilleur pronostic que les atteintes distales qui peuvent parfois évoluer vers le syndrome hyperéosinophilique. L'interleukine 5 joue un rôle clé dans le recrutement des éosinophiles au niveau digestif comme au niveau bronchique. De ce fait des traitements par l'anticorps monoclonal anti-IL-5 ont été récemment évalués dans l'asthme. Le traitement était sans effet sur l'hyperréactivité bronchique et ne diminuait que peu l'infiltration de la muqueuse par les éosinophiles. En revanche, il permettait de diminuer significativement la déposition de matrice extracellulaire, laissant entrevoir un rôle important de l'IL-5 dans le remodelage bronchique
2005
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
éosinophilie
maladies gastro-intestinales
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Éosinophilie, quand doit-on s'en inquiéter, quand doit-on faire une évaluation ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/086-090ROGER-A1003.pdf
2003
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
éosinophilie

---
N1-VALIDE
Diagnostic et conduite à tenir devant une hyperéosinophilie sanguine d'origine parasitaire
http://medecinetropicale.free.fr/cours/hypereosinophilie_tropicale.pdf
diagnostic étiologique, principales helminthiases (contamination par voie orale, contamination par pénétration cutanée, contamination par piqûre d'insecte vecteur, contamination par la terre souillée), conduite pratique
2003
false
N
Médecine tropicale - Diplôme de Médecine Tropicale des Pays de l'Océan Indien
France
français
médecine tropicale
éosinophilie
éosinophilie
signes et symptômes
éosinophilie
helminthiase
helminthiase
helminthiase
enfant
helminthiase
helminthiase
diagnostic différentiel
infection à ascaridia
trichocéphalose
trichinellose
taeniase
ankylostomose
strongyloïdose
filarioses
onchocercose
loase
mansonellose
larva migrans viscérale
dracunculose
cours

---
Courriel
25/11/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.