CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion




Libellé préféré : environnement et santé publique;

vrai Meta (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Mercure et santé - Aide-mémoire N 361
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs361/fr/index.html
Principaux faits Le mercure est un élément présent dans la nature que l'on retrouve dans l'air, l'eau et les sols. L'exposition au mercure, même à de petites quantités, peut causer de graves problèmes de santé et constitue une menace pour le développement de l'enfant in utero et à un âge précoce. Le mercure peut avoir des effets toxiques sur les systèmes nerveux, digestif et immunitaire, et sur les poumons, les reins, la peau et les yeux. Le mercure est considéré par l'OMS comme l'un des dix produits chimiques ou groupes de produits chimiques extrêmement préoccupants pour la santé publique. Les gens sont exposés au méthyle mercure principalement lorsqu'ils consomment du poisson ou des crustacés contenant ce composé organique.
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
information scientifique et technique
information patient et grand public
mercure
exposition environnementale
intoxication au mercure

---
N1-VALIDE
Réseaux nationaux pour cancers rares de l’adulte - Liste des Centres de référence et de compétences - Réseaux nationaux labellisés et réseaux de structuration plus récente
http://www.orpha.net/orphacom/cahiers/docs/FR/Liste_centres_experts_cancers_rares.pdf
Document principalement destiné aux patients, à leurs proches et aux médecins généralistes Classement par type de cancer, région, ville.
2016
false
false
false
Orphanet
Paris
France
français
tumeurs
maladies rares
centre national de référence
répertoire
France
expertise
Tumeur rare

---
N1-VALIDE
Rayonnements ionisants, effets sur la santé et mesures de protection
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs371/fr/index.html
Principaux faits Les rayonnements ionisants sont un type d'énergie libéré par les atomes sous forme d'ondes ou de particules. Les gens sont exposés à des sources naturelles de rayonnements ionisants telles que le sol, l'eau, la végétation, ainsi qu'à des sources artificielles telles que sources de rayons X et certains dispositifs médicaux. Les rayonnements ionisants ont de nombreuses applications bénéfiques, notamment en médecine, en agriculture, dans l'industrie et dans la recherche. À mesure que les usages des rayonnements ionisants se multiplient, les dangers qu'ils peuvent comporter pour la santé, s'ils ne sont pas correctement utilisés ou confinés, augmentent. ...
2016
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
rayonnement ionisant
information scientifique et technique
exposition environnementale
retombées radioactives
émission de source de risque radioactif
exposition environnementale
retombées radioactives

---
N1-VALIDE
Obligations vaccinales des professionnels de santé
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=577
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20160927_obligationsvaccinalesprosant%C3%A9.pdf
L’obligation vaccinale pour des professionnels de santé concerne la prévention d’une maladie grave avec un risque élevé d’exposition pour le professionnel, un risque de transmission au patient ou à la personne prise en charge et avec l’existence d’un vaccin efficace et dont la balance bénéfices-risques est largement en faveur du vaccin.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
vaccination
personnel de santé
médecine du travail

---
N2-AUTOINDEXEE
Santé Canada rappelle l'importance de prévenir les grossesses pendant la prise d'isotrétinoïne, médicament contre l'acné, afin d'éviter les anomalies congénitales
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2016/60096a-fra.php
2016
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
avis de pharmacovigilance
brochure pédagogique pour les patients
isotrétinoïne
isotrétinoïne
acné
rappel mnésique
femmes enceintes
préparations pharmaceutiques
grossesse
ISOTRETINOINE
acne
acné
grossesse
grossesse
isotrétinoïne
grossesse
Canada
prévenance
acné vulgaire
médicament
anomalie congénitale
santé
malformations

---
N2-AUTOINDEXEE
Résumé de l'examen de l'innocuité - SOLIRIS (éculizumab) et BEXSERO (vaccin à constituants multiples contre le méningocoque B [recombinant, adsorbé]) - Évaluation du risque potentiel d'hémolyse et de faible taux d'hémoglobine chez les patients traités par Soliris et vaccinés par Bexsero
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/soliris-bexsero-fra.php
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
avis de pharmacovigilance
évaluation des acquis scolaires
hémoglobines
Vaccine
évaluation des risques
vaccination
Bexsero
neisseria meningitidis
vaccination
plural
éculizumab
hémoglobine a2'
a comme patient
vaccination
SOLIRIS
vaccin
hémoglobine
hémolyse
hémolyse
asthénie
vaccins
hémoglobine a>2<
Traités
vaccine
éculizumab
BEXSERO
hémoglobine a>3<
patients
vaccination contre le méningocoque
vaccine
coopération internationale
vaccins antiméningococciques
anticorps monoclonaux humanisés

---
N1-SUPERVISEE
Résumé de l’examen de l'innocuité - GILENYA (fingolimod) - Évaluation du risque de croissance tissulaire anormale (cancer)
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/gilenya3-fra.php
Gilenya (fingolimod) est utilisé pour traiter la sclérose en plaques, une affection qui peut provoquer des lésions du système nerveux, pouvant être à l’origine d’incapacités physiques. Le médicament est spécifiquement destiné aux patients qui ont présenté une réponse inadéquate ou une intolérance à un ou plusieurs autres traitements contre la sclérose en plaques. Santé Canada a mené un premier examen de l’innocuité du médicament en 2014, pour évaluer le risque de croissance tissulaire anormale, et a demandé au fabricant de lui fournir des renseignements additionnels. Le présent examen est une évaluation de suivi des données fournies par le fabricant. Le présent examen de l’innocuité a conclu que l’information du produit actuelle décrit adéquatement les risques liés à l’utilisation de Gilenya et que Santé Canada devrait continuer de mener des évaluations annuelles du risque de croissance tissulaire anormale (cancer), particulièrement en ce qui concerne le cancer de la peau associé au traitement par Gilenya (fingolimod)...
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
évaluation médicament
sclérose en plaques récurrente-rémittente
L04AA27 - fingolimod
tumeurs
Canada
évaluation des risques
GILENYA
Chlorhydrate de fingolimod

---
N2-AUTOINDEXEE
Le cancer
http://www.rfi.fr/emission/20161031-le-cancer-jean-paul-vernant-fabrice-andre-paul-ndom
a 24ème édition du Congrès mondial contre le cancer se déroule du 31 octobre au 3 novembre 2016, au Palais des Congrès de Paris. L’occasion de réunir les professionnels de santé du monde entier et d’échanger sur tous les aspects de la lutte contre le cancer. Cette année, le thème est Mobilisons-nous pour agir - Accélérons le changement. Le cancer figure parmi les principales causes de morbidité et de mortalité dans le monde. Selon l’OMS, en 2012, le cancer était responsable de 8,2 millions de décès. Sachant que le nombre de nouveaux cas devrait augmenter de 70% environ au cours des deux prochaines décennies, il est urgent d’agir. Comment lutter contre ce fléau ? Quels sont les nouveaux traitements ? Comment rendre accessibles les médicaments anticancéreux ?
2016
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
cancer
Cancer
cancer
tumeur maligne, sai
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
La thérapie antirétrovirale pour les adultes infectés par le VIH
Guide pour les professionnels de la santé du Québec
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000733/?&date=DESC&annee=2016&critere=annee
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000734/?&date=DESC&annee=2016&critere=annee
La thérapie antirétrovirale agit efficacement contre la progression de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). Elle permet de diminuer la mortalité chez les adultes infectés par le VIH et d’améliorer la qualité de vie de ces personnes. La version mise à jour du guide sur la thérapie antirétrovirale intègre les plus récentes données sur les bénéfices de cette thérapie et sur les médicaments. En effet, depuis l’édition précédente du guide, de nouveaux médicaments ont été commercialisés et de nouvelles données ont démontré l’efficacité de la thérapie antirétrovirale précoce ainsi que son utilité pour la prévention de la transmission du VIH. Les données les plus récentes utilisées pour cette mise à jour sont en date de mars 2016. Le présent guide porte sur les principales recommandations relatives au traitement des personnes adultes infectées par le VIH. Il a été rédigé sous la direction du Comité consultatif sur le VIH et le VHC par un groupe d’experts québécois, à la lumière des lignes directrices internationales, d’articles publiés dans des revues scientifiques reconnues et de résumés de conférences présentées dans le cadre des plus importants congrès sur le traitement du VIH. Il est à souligner que les tableaux des interactions médicamenteuses ne font plus partie de ce guide. On les trouve plutôt dans le Guide sur la pharmacométrie des antirétroviraux et elles sont mises à jour régulièrement. Ce Guide est disponible pour une consultation en ligne, sur le site Web du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).
2016
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
France
français
recommandation professionnelle
adulte
adulte
infection à virus de l'immunodéficience humaine
antirétroviraux
thérapeutique
thérapie
Santé
vih
personnel de santé
précis
professionnel
Québec
infections à VIH
santé
précis

---
N1-VALIDE
Activité physique et santé du nourrisson, du tout-petit et de l’enfant d’âge préscolaire - Recommandations pour la Suisse
http://www.hepa.ch/internet/hepa/fr/home/dokumentation/grundlagendokumente.parsys.48840.downloadList.50233.DownloadFile.tmp/hepamerkblattgesundheitswirksamebewegungkleinkinderfrweb.pdf
Les présentes recommandations fixent des critères et des objectifs pour le développement et l’évaluation des activités de promotion de la santé axées sur le mouvement. Plus précisément, elles ont pour but d’informer les professionnel-le-s de la petite enfance sur les actions susceptibles de favoriser le mouvement et l’activité physique durant les premières années de la vie. Il ne s’agit pas de directives strictes en vue d’adopter, de conserver ou de gérer un certain comportement individuel en matière d’activité physique. Le chapitre consacré à la mise en oeuvre des recommandations apporte des informations complémentaires à ce sujet.
2016
false
false
false
Autorités fédérales de la Confédération suisse
Suisse
français
nourrisson
enfant d'âge préscolaire
exercice physique
recommandation de santé publique
promotion de la santé

---
N3-AUTOINDEXEE
Enquête observationnelle du Comité de cancérologie de l’association française d’urologie (CCAFU) sur la pratique des instillations postopératoires précoces (IPOP) de mitomycine C pour le traitement des tumeurs de vessie n’infiltrant pas le muscle (TVNIM)
http://urofrance.org/nc/publications-livres/publications-scientifiques/resultats-de-la-recherche/html/enquete-observationnelle-du-comite-de-cancerologie-de-lassociation-francaise-durologie-cc.html
Objectif : Évaluer la pratique des instillations postopératoires précoces (IPOP) de mitomycine C pour le traitement des tumeurs de vessie n’infiltrant pas le muscle (TVNIM) par les urologues membres de l’Association Française d’urologie (AFU). Matériel et méthode : Enquêtes observationnelles portant sur les indications et les modalités de pratique des IPOP dans le traitement des TVNIM réalisée chez 915 urologues interrogés par questionnaire en mai 2014. Résultats : Deux cent quatre-vingt-dix-huit urologues ont participé à l’enquête (taux de réponse : 32,6 %) et 57 % prescrivaient l’IPOP. La fréquence médiane de prescription d’IPOP était de 3,3 % et était supérieure dans le secteur d’exercice public universitaire. Les recommandations du CCAFU étaient auto-évaluées comme connues ou bien connues dans 67 % des cas. Les critères de sélections de l’IPOP étaient correctement identifiés par 62 % des urologues, sans différence selon le secteur d’activité. Les modalités de prescription de l’IPOP étaient déclarées comme un obstacle à la prescription pour 41,9 % des urologues et ce plus fréquemment dans le secteur privé. Les délais de réalisation de l’IPOP étaient déclarés 24h dans 91 % des cas. On voit que 28,5 % des urologues prescrivaient une alcalinisation urinaire. La fréquence moyenne des complications de l’IPOP était 0,91 par urologue. Conclusions : La fréquence de prescription de l’IPOP était supérieure chez les urologues exerçant dans le secteur public universitaire. Ni le niveau des connaissances des recommandations ni la fréquence des complications de l’IPOP n’expliquaient cette différence. En revanche, les modalités de prescriptions étaient plus fréquemment déclarées comme un obstacle à leur réalisation dans le secteur privé. Niveau de preuve : 3.
2016
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
article de périodique
tumeurs de la vessie urinaire
mitomycine
collecte de données
Tumeurs
instillation
instillation de médicaments
Traitement précoce
tumeurs musculaires
enquêteur
précoce
injections articulaires
mitomycine
mitomycine
urologique
Muscles
oncologie médicale
association
infiltration
urologie
tumeurs
prévention secondaire
muscles

---
N1-VALIDE
Guide de prescription d’antibiotique en pédiatrie
In Archives de Pédiatrie, hors-série 3, juin 2016, volume 23
http://www.sfpediatrie.com/sites/default/files/GPIP/arcped_gpip_15_juin_new_couv_bs.pdf
Ce guide prend en compte les dernières recommandations, les conférences de consensus et les avis des sociétés savantes...
2016
false
false
false
SFP - Société Française de Pédiatrie
France
français
recommandation de bon usage du médicament
recommandation pour la pratique clinique
antibactériens
enfant
article de périodique
antibactériens
antibactériens
infections bactériennes
infections bactériennes
maladies oto-rhino-laryngologiques
infections ORL
infections de l'appareil respiratoire
infections urinaires
infections digestives
maladies de l'appareil digestif
dermatoses bactériennes
infections ostéoarticulaires
infections osseuses
méningite bactérienne
antibioprophylaxie
résistance bactérienne aux médicaments

---
N3-AUTOINDEXEE
Système MR-LINAC de radiothérapie guidée par IRM dans le traitement du cancer
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=1174
2016
false
false
false
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
évaluation technologique
cancer
tumeur maligne, sai
radiothérapie
Radiothérapie
cancer
systémique
linaceae
radiothérapie guidée par l'image
imagerie par résonance magnétique
Cancer
Traités
radiothérapie
tumeurs
coopération internationale

---
N1-VALIDE
Vers la légalisation, la réglementation et la restriction de l’accès à la marijuana - Réponse du directeur de santé publique de Montréal à la consultation du Gouvernement du Canada
http://idpc.net/fr/publications/2016/10/vers-la-legalisation-la-reglementation-et-la-restriction-de-l-acces-a-la-marijuana?utm_source=Alerte+mensuelle+de+l%27IDPC&utm_campaign=9b42434eed-Alerte+mensuelle+de+l%27IDPC%3A+Novembre+2016&utm_medium=email&utm_term=0_d52b500b68-9b42434eed-103547261
https://dl.dropboxusercontent.com/u/566349360/library/Avis_cannabis_DRSP_Montreal_aout_2016.pdf
Le présent avis répond aux questions de la consultation « Vers la légalisation, la réglementation et la restriction de l’accès à la marijuana » en considérant les principaux enjeux du point de vue de la santé publique, et en tenant compte des particularités de la métropole de Montréal. C’est le point de vue qui motive la participation du CIUSSS à la consultation fédérale du Groupe de travail sur la légalisation et la réglementation de la marijuana.
2016
false
false
false
IDPC - International Drug Policy Consortium
Grande-Bretagne
français
recommandation de santé publique
consommation de marijuana
consommation de marijuana
contrôle des médicaments et des stupéfiants
contrôle des médicaments et des stupéfiants
contrôle des médicaments et des stupéfiants

---
N2-AUTOINDEXEE
Soigner un cancer par thérapies ciblées
http://www.fondation-arc.org/Face-au-cancer/les-therapies-ciblees.html
http://www.fondation-arc.org/publications/417-fiche-soigner-un-cancer-par-therapies-ciblees/file
Les thérapies ciblées font partie de l’arsenal thérapeutique contre le cancer aux côtés de la chirurgie, de la radiothérapie, des chimiothérapies classiques et de l’hormonothérapie. Ce sont des médicaments capables de détruire spécifiquement les cellules cancéreuses.
2016
false
false
false
Fondation ARC pour la recherche sur le cancer
France
français
information patient et grand public
Cancer
tumeur maligne, sai
thérapie
aidants
cancer
a comme soignant
cancer
thérapeutique
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Mon enfant est tout le temps malade
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/tout-le-temps-malade
Votre enfant a souvent le nez qui coule et il enchaîne rhumes, angines, faux croup, conjonctivites et bronchites. Vous vous demandez si c’est normal !
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
maladies virales
maladies virales
enfant d'âge préscolaire
enfant
temps

---
N1-VALIDE
Parcours de soins d'un patient traité par anticancéreux oraux - Réponse saisine
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Parcours-de-soins-d-un-patient-traite-par-anticancereux-oraux-Reponse-saisine
http://www.e-cancer.fr/content/download/164251/2105093/file/Parcours-de-soins-d-un-patient-trait-par-anticancereux-oraux_2016.pdf
Afin de disposer d’une définition partagée du parcours de soins des patients traités par anticancéreux oraux et ce, dans une vision globale tant hospitalière que de soins primaires, le Ministère en charge de la santé a souhaité mobiliser l’INCa via une saisine du Directeur général de l’offre de soins. Il s’agit d’identifier, dans une approche « processus » et sur le modèle des travaux conduits par la Haute Autorité de santé (HAS), les grandes étapes du parcours de soins d’un patient traité par anticancéreux oral, seul ou associé à d’autres traitements comme une hormonothérapie, d’en identifier les points critiques et de préconiser les interventions adaptées pour le maîtriser. Les étapes clés de primo-prescription et de renouvellement de la prescription seront particulièrement développées. La dispensation, le suivi du traitement du cancer, le suivi des complications du traitement, la fin du traitement et le suivi du patient après traitement s’il y a lieu seront également décrits.
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
antinéoplasiques
tumeurs
administration par voie orale
continuité des soins
ordonnances médicamenteuses

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations et standards pour l’analgo-sédation administrée par un non-anesthésiste
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2016/45/fr/fms-02782.pdf
De nombreuses interventions diagnostiques et thérapeutiques mini-invasives se pratiquent sous sédation ou analgésie pour alléger la douleur et le stress du patient, afin de le placer dans de bonnes dispositions et de permettre à l’intervenant de travailler dans les meilleures conditions possibles. Toutes les analgo-sédations ne pouvant être prises en charge par un spécialiste en anesthésiologie, la Société suisse d’anesthésiologie et de réanimation a élaboré conjointement avec des représentants légitimés des sociétés de discipline précitées un consensus établissant des recommandations et standards contraignants pour l’administration de l’analgo-sédation par un non-anesthésiste.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
recommandation pour la pratique clinique
hypnotiques et sédatifs
état de sédation
normes de référence
Administrateurs
Administration
Sédatifs
standardiste
sédation
conseil directif
Recommandations
anesthésie
anesthésiques
anesthésiste
personnel administratif
organisation et administration
directives de santé publique

---
N2-AUTOINDEXEE
Tabac et cancer
http://www.fondation-arc.org/Facteurs-de-risque-Tabac/le-tabac.html
http://www.fondation-arc.org/publications/285-brochure-tabac-et-cancer/file
Le tabac est la première cause de décès évitable dans le monde. Il est aussi à l’origine de plus de 44 000 cas de cancers chaque année en France.Le tabac est la plus importante de toutes les causes connues de cancer. Il est responsable de plus de 80 % des cancers bronchiques.
2016
false
false
false
Fondation ARC pour la recherche sur le cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
nicotiana tabacum
tumeur maligne, sai
cancer
tabac
Cancer
cancer
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
La prévention au quotidien. Comment réduire son risque de cancer ?
http://www.fondation-arc.org/documents/451-depliant-la-prevention-au-quotidien/file
2016
false
false
false
Fondation ARC pour la recherche sur le cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
cancer
cancer
tumeur maligne, sai
Cancer
risque
quotidien
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Antibiorésistance en santé animale : les taux de résistances se stabilisent, les ventes d’antibiotiques continuent de diminuer
https://www.anses.fr/fr/content/antibior%C3%A9sistance-en-sant%C3%A9-animale-les-taux-de-r%C3%A9sistances-se-stabilisent-les-ventes-d
La résistance aux antibiotiques est reconnue comme un problème majeur en termes de santé humaine et vétérinaire au niveau international. Fortement mobilisée sur la lutte contre l’antibiorésistance, l'Anses organise chaque année depuis 2009, une journée scientifique consacrée à cette thématique et ouverte à l'ensemble des parties prenantes. Cet événement scientifique, organisé ce jour à l’OIE, s’inscrit pleinement dans la démarche interministérielle qui vise à renforcer et coordonner les efforts pour lutter plus efficacement contre l’antibiorésistance. Il a permis de faire le bilan annuel des travaux de l'Agence et de ses partenaires dans le domaine de la santé animale. Le rapport de l’Agence nationale du médicament vétérinaire « Suivi des ventes de médicaments vétérinaires contenant des antibiotiques en France en 2015 » publié ce jour montre une diminution de 20,1 % de l’exposition des animaux aux antibiotiques en France sur les quatre dernières années, confirmant ainsi l’impact positif des plans nationaux en matière d’usage raisonné des antibiotiques. D’après le bilan du Réseau d’épidémiosurveillance de l’antibiorésistance des bactéries pathogènes animales, l’année 2015 marque également une diminution de la résistance aux céphalosporines de 3ème génération dans plusieurs filières, et la stabilisation de la résistance aux fluoroquinolones après plusieurs années de baisse. A noter cependant, une légère tendance à l’augmentation de la résistance aux autres antibiotiques dans presque toutes les filières, qui devra être confirmée pour être qualifiée de significative, mais constitue un point de vigilance. Ainsi, les efforts devront être poursuivis et tous les acteurs concernés devront maintenir leur mobilisation pour une utilisation rationnelle des antibiotiques en médecine vétérinaire, dans le but de préserver leur efficacité thérapeutique chez l’animal et chez l’Homme.
2016
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
rapport
rigidité diffuse
diminuer
santé
panthera uncia
Antibiotiques
animaux
Ventes
résistance microbienne aux médicaments
antibiotique
animal
résistant
diminué
téméfos
antibactériens
commerce

---
N2-AUTOINDEXEE
Guide PME/PMI - Prévention des risques santé et sécurité au travail - Responsabilité sociétale des entreprises
www.limoges.cci.fr/tl_files/cci-limoges/PDF/Sante%20securite/Guide_Sante_Securite_au_Travail_2016.pdf
Du point de vue des employeurs, investir dans la prévention en matière de santé et de sécurité au travail constitue non seulement une obligation morale et légale, mais également une décision économique permettant de surcroit de valoriser l’image de l’entreprise. Etablir des mesures de prévention au sein de l’entreprise permet donc de réduire les risques professionnels, ainsi que les conséquences néfastes du travail sur la santé (accidents et maladies). La prévention contribue également à améliorer le bien-être des travailleurs : moins de dépressions, moins d’anxiété, moins de stress et d’avantage de confiance en soi chez les salariés concernés.
2016
false
false
false
CCI - Chambre de commerce et d'industrie Limoges
France
français
guide
métier
Sécurité au travail
sécurité sociale
précis
produits dangereux
Risque
médecine préventive
santé au travail
précis
risque

---
N1-VALIDE
Blu Magazine
http://www.blumagazine.fr/
Magazine masculin lifestyle à destination des hommes touchés par le cancer édité par l'association Rose
false
false
false
Bordeaux
France
Gironde
français
périodique
tumeurs
hommes

---
N1-VALIDE
Guides cliniques en antibiothérapie - Série I (mise à jour du guide RSA chez l'adulte)
http://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication.html?PublicationPluginController%5Bcode%5D=FICHE&PublicationPluginController%5Buid%5D=9&PublicationPluginController%5BbackUrl%5D=%252Fnc%252Fpublications%252Fpublications.html&cHash=3fc52bf94100f71abd7479d11142648c
La majorité des rhinosinusites aiguës sont d’origine virale, et un faible pourcentage se compliqueront d’une infection bactérienne. La rhinosinusite aiguë se résorbe habituellement d’elle-même à l’intérieur de 10 à 14 jours. La prescription judicieuse d’antibiotiques est un enjeu majeur puisque, généralement, le traitement antibiotique n’est pas nécessaire même pour les rhinosinusites aiguës bactériennes. L’augmentation de la résistance aux antibiotiques est directement associée à la quantité d’antibiotiques prescrits...
2016
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
anglais
recommandation pour la pratique clinique
recommandation de bon usage du médicament
antibactériens
Québec
adulte
maladie aiguë
sinusite
rhinosinusite aiguë (maladie)
infections bactériennes

---
N3-AUTOINDEXEE
Radiothérapie stéréotaxique des tumeurs hépatiques
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=1181
2016
false
false
false
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
évaluation technologique
Radiothérapie
foie, sai
radiothérapie
Tumeurs
radiochirurgie
tumeurs du foie
tumeurs
radiothérapie

---
N3-AUTOINDEXEE
Les enjeux et les perspectives de l'épigénétique dans le domaine de la santé
http://www.senat.fr/notice-rapport/2016/r16-033-1-notice.html
http://www.senat.fr/notice-rapport/2016/r16-033-2-notice.html
Épigénétique signifie, au sens étymologique, au-dessus ou au-delà de la génétique Ce terme a été inventé, en 1942, par l'embryologiste britannique Conrad Waddington, afin d'étudier les mécanismes par lesquels les interactions entre les gènes et l'environnement donnent naissance au phénotype, c'est-à-dire aux caractères physiologiques et morphologiques de l'individu. Depuis une vingtaine d'années, l'épigénétique suscite un intérêt grandissant, sans que cessent les controverses quant à sa définition et à son statut au regard de la génétique. Le rapport présenté par MM. Alain Claeys et Jean-Sébastien Vialatte, députés, fait le point sur ces problématiques autour de trois grands axes d'analyse : l'inscription de l'épigénétique dans l'évolution de la génétique ; l'approche de l'épigénétique comme champ de recherche concernant tant la science fondamentale que l'efficacité des thérapies épigénétiques ; la conciliation de l'épigénétique - en tant qu'instrument susceptible de contribuer à la modernisation des politiques de santé - avec le respect des normes juridiques et éthiques. Les recommandations adoptées par l'OPECST ont trait au développement de l'enseignement et de la recherche en épigénétique, à la meilleure prise en compte des apports des recherches y afférant dans le pilotage des politiques publiques de santé, à l'enrichissement des normes éthiques et juridiques à la lumière des enseignements de l'épigénétique et à l'encouragement de l'innovation thérapeutique dans ce domaine confronté encore à d'importants défis.
2016
false
false
false
Le Sénat
France
français
rapport
santé
Épigénétique
épigénomique

---
N2-AUTOINDEXEE
La santé bucco-dentaire
http://www.rfi.fr/emission/20161122-sante-bucco-dentaire-fabien-cohen-aime-desire-kabore-adf-congres
L'Association Dentaire Française donne rendez-vous à toute la profession dentaire, du 22 au 26 novembre 2016, au Palais des Congrès de Paris. L’occasion de réaffirmer le rôle de la médecine bucco-dentaire, dans l'univers de la santé publique. Nous faisons le point sur les dernières nouveautés.
2016
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
Santé
santé buccodentaire
dent, sai
santé

---
N1-VALIDE
Hypercalcémie maligne
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2016/47/fr/fms-02776.pdf
Une hypercalcémie maligne peut survenir dans le cadre de toutes les entités tumorales et son incidence s’élève à 10-30. Les symptômes cliniques sont généralement non spécifiques et compte tenu de la multimorbidité associée au cancer, ils ne sont pas toujours faciles à classer. Même si l’incidence a vraisemblablement diminué de nos jours en raison de l’initiation précoce de traitements antirésorptifs en cas de métastases osseuses, l’hypercalcémie maligne reste une situation d’urgence oncologique.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
hypercalcémie
Hypercalcémie liée à une tumeur maligne
tumeurs
hypercalcémie
signes et symptômes
hypercalcémie
hypercalcémie

---
N3-AUTOINDEXEE
Tumeur des surrénales/paraganglions
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=100091
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Améliorer la santé au travail, l'apport du dispositif Pénibilité
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/164000721-ameliorer-la-sante-au-travail-l-apport-du-dispositif-penibilite
Instauré par la loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir et la justice du système de retraite, le Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité (ou C3P) est un dispositif de réparation ayant pour but, d'une part, de permettre à ceux qui ont eu des métiers pénibles de partir plus tôt à la retraite, et d'autre part, de favoriser la réduction des pénibilités pour préserver la santé des salariés. Dans le cadre de la mission qui leur a été confiée par le Premier ministre, Gaby Bonnand, Pierre-Louis Bras et Jean-François Pilliard présentent la première partie de leur rapport, dont l'objectif était de préciser les liens entre C3P et prévention.
2016
false
false
false
La Documentation Française
France
français
rapport
disposition (psychologie)
dispositif
Dispositifs
santé au travail
métier

---
N1-VALIDE
Comportements sexuels à risque et don de sang. Partie I: Don de sang par les HSH
Avis 9291
http://www.health.belgium.be/fr/avis-9291-don-de-sang-par-les-hsh
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/css_9291_hsh_a5.pdf
Les pratiques sexuelles à risque des donneurs de sang peuvent avoir un impact sur la sécurité des composants sanguins préparés à partir du don correspondant. Le CSS plaide pour une amélioration du niveau de prise de conscience de leur responsabilité sociale par les personnes souhaitant matérialiser leur empathie et altruisme par le don de sang.
2016
false
false
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
recommandation de santé publique
donneurs de sang
homosexualité masculine
infections à VIH
comportement sexuel à risque
séropositivité VIH
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
sélection de donneurs
hepacivirus
virus de l'hépatite B
infections à VIH
infections à VIH

---
N1-VALIDE
SCSESSI - Système canadien de surveillance des effets secondaires suivant l'immunisation
http://www.phac-aspc.gc.ca/im/vs-sv/index-fra.php
Le Système canadien de surveillance des effets secondaires suivant l'immunisation (SCSESSI) est un système fédéral-provincial-territorial de surveillance post-commercialisation de la sécurité des vaccins en santé publique. SCSESSI a pour objectifs de : Surveiller continuellement l'innocuité des vaccins commercialisés au Canada; Détecter les hausses de fréquence ou de gravité des réactions liées aux vaccins précédemment décelées; Cerner les effets secondaires précédemment inconnus de l'immunisation qui pourraient être liés aux vaccins (effets secondaires imprévus suivant l'immunisation); Déterminer les secteurs où des études ou des enquêtes plus approfondies s'avèrent nécessaires; Fournir de l'information opportune sur les profils de déclaration des effets secondaires suivant l'immunisation visant les vaccins commercialisés au Canada pouvant éclairer les décisions relatives à l'immunisation...
2016
false
false
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
anglais
vaccins
vaccination
surveillance post-commercialisation des produits de santé
Canada
site institutionnel
Systèmes de signalement des effets indésirables des médicaments

---
N1-VALIDE
Résumé de l'examen de l'innocuité - Cervarix (vaccin contre les types 16 et 18 du virus du papillome humain [recombinant, avec adjuvant AS04])- Évaluation du risque potentiel d'affection où le système immunitaire de l'organisme attaque les nerfs (syndrome de Guillain-Barré)
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/cervarix-fra.php
Cervarix est un vaccin qui est utilisé pour prévenir les infections par les types 16 et 18 du virus du papillome humain, qui peut causer les cancers du col utérin et de l'anus. Santé Canada a évalué le risque de syndrome de Guillain-Barré, une affection rare où le système immunitaire de l'organisme attaque les nerfs, causant une faiblesse musculaire et parfois une paralysie. Cet examen a été entrepris après que l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) de la France a publié une étude révélant une légère augmentation du risque de syndrome de Guillain-Barré à la suite de l'administration de Cervarix. L'examen de tous les renseignements disponibles mené par Santé Canada n'a fait ressortir aucun risque accru de syndrome de Guillain-Barré à la suite de l'administration de Cervarix. Santé Canada continuera de surveiller l'innocuité de Cervarix...
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
évaluation médicament
évaluation des risques
vaccination
CERVARIX
CERVARIX 20µg/20µg susp inj en ser
syndrome de Guillain-Barré
vaccin papillomavirus humains L1 types 16 et 18
infections à papillomavirus
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs de l'anus
surveillance post-commercialisation des produits de santé
J07BM02 - Papillomavirus (humain type 16, 18)
vaccins antipapillomavirus

---
N1-VALIDE
SOLIRIS (éculizumab) - Risque accru d’hémolyse ou de faible taux d’hémoglobine associé au vaccin contre le méningocoque du sérogroupe B
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2016/60752a-fra.php
Un risque accru d’hémolyse ou de faible taux d’hémoglobine a été observé sous SOLIRIS (éculizumab) après une vaccination par Bexsero contre l’infection à méningocoques de sérogroupe B. Afin de réduire au minimum le risque d’hémolyse chez les patients traités par SOLIRIS recevant un vaccin, procéder à la vaccination uniquement si la maladie est maîtrisée et dans la semaine suivant la perfusion de SOLIRIS, c.-à-d. si les concentrations systémiques de SOLIRIS sont considérées comme étant relativement fortes. Ce qui est recommandé : À moins que le retard de l’administration de SOLIRIS représente un risque supérieur à celui de l’infection méningococcique, tous les patients doivent recevoir un vaccin contre les méningocoques (de sérotypes A, C, Y, W135 et B) avant ou au moment d’amorcer la prise de SOLIRIS. Les patients qui commencent à recevoir SOLIRIS moins de 2 semaines après leur vaccin antiméningococcique doivent recevoir une antibiothérapie prophylactique appropriée durant les 2 semaines qui suivent la vaccination. La monographie de produit canadienne a été mise à jour pour inclure ces nouveaux renseignements sur l’innocuité...
2016
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
avis de pharmacovigilance
évaluation des risques
hémolyse
Canada
SOLIRIS
éculizumab
L04AA25 - éculizumab
vaccination
vaccins antiméningococciques
BEXSERO
J07AH09 - méningocoque type B, vaccin multicomposant
infections à méningocoques
neisseria meningitidis sérogroupe B
éculizumab 10mg/ml solution injectable en flacon de 30ml (produit)
Syndrome hémolytique et urémique atypique
Hémoglobinurie nocturne paroxystique
inhibiteurs du complément
hémoglobinurie paroxystique
anticorps monoclonaux humanisés

---
N2-AUTOINDEXEE
Actualisation des recommandations pour le traitement des infections à Clostridium difficile
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/spilf/recos/spilf-groupe-reco-spilf-icd-escmid-2014.pptx
2016
false
true
false
false
FFI - Fédération Française d'Infectiologie
France
français
information scientifique et technique
thérapeutique
conseil directif
Recommandations
infecté
clostridium difficile
Traités
infections à clostridium
clostridium difficile
maladie infectieuse
directives de santé publique
coopération internationale

---
N1-VALIDE
Le cannabis et les enfants et adolescents canadiens
http://www.cps.ca/fr/documents/position/cannabis-les-enfants-et-adolescents
L’usage du cannabis, la drogue illicite la plus consommée dans le monde, est fréquent chez les adolescents canadiens. La consommation de cannabis à l’adolescence peut provoquer des modifications fonctionnelles et structurelles du cerveau en développement et induire une atteinte cérébrale. Dans ce groupe d’âge, la consommation de marijuana s’associe fortement à la dépendance au cannabis et à d’autres troubles de l’usage d’une substance, à l’adoption et au maintien du tabagisme, à l’augmentation des troubles de santé mentale, y compris la dépression, l’anxiété et la psychose, à une perturbation du développement neurologique et à un déclin cognitif ainsi qu’à une diminution de la performance scolaire et des réalisations au cours de la vie. Le taux de soins médicaux aigus et d’hospitalisations chez les jeunes enfants qui ont consommé involontairement du cannabis est en hausse. Compte tenu du débat en cours sur la réglementation du cannabis au Canada, l’examen attentif des preuves de ses effets sur la santé et la mise en place de mécanismes de protection deviennent des priorités absolues en santé publique.
2016
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
recommandation pour la politique de santé
enfant
adolescent
Canada
consommation de marijuana
cannabinoïdes
cerveau
consommation de marijuana
abus de marijuana
schizophrénie
troubles psychotiques

---
N1-VALIDE
L’allaitement au sein permet-il de réduire la douleur lors de la vaccination des bébés âgés de 1 à 12 mois ?
http://www.cochrane.org/fr/CD011248/lallaitement-au-sein-permet-il-de-reduire-la-douleur-lors-de-la-vaccination-des-bebes-ages-de-1-12
Contexte On utilise des injections pour les premières vaccinations des nourrissons et les soins médicaux pendant les maladies infantiles. Ces piqûres sont indispensables mais douloureuses. Elles causent de la détresse aux bébés et souvent aussi à leurs parents et aux soignants, et peuvent entraîner par la suite anxiété et peur des piqûres. Allaiter un nouveau-né pendant une prise de sang réduit la douleur. L’allaitement maternel, lorsqu’il est possible et réalisable, pourrait aussi réconforter les bébés et réduire leur douleur après la période néonatale et tout au long de la petite enfance.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
allaitement maternel
vaccination
douleur
nourrisson
enfant
Douleur au site d’une vaccination
revue de la littérature

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer et fertilité (adolescentes)
https://www.ligue-cancer.net/sites/default/files/brochures/cancer-fertilite-adolescentes-2016-10-.pdf
Quels problèmes ? Quelles solutions ?
2016
false
false
false
Ligue nationale contre le cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
adolescence
adolescent
fécondité
cancer
cancer
Adolescentes
tumeur maligne, sai
fertilité
Cancer
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer et fertilité (jeunes hommes)
https://www.ligue-cancer.net/sites/default/files/brochures/cancer-fertilite-jeunes-hommes-2016-10-.pdf
Quels problèmes ? Quelles solutions ?
2016
false
false
false
Ligue nationale contre le cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
fécondité
cancer
Cancer
fertilité
jeunes
hommes
tumeur maligne, sai
cancer
tumeurs
adolescent

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer et fertilité (jeunes femmes)
https://www.ligue-cancer.net/sites/default/files/brochures/cancer-fertilite-jeunes-femmes-2016-10-.pdf
Quels problèmes ? Quelles solutions ?
2016
false
false
false
Ligue nationale contre le cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
cancer
fertilité
Femmes
fécondité
Femelle
tumeur maligne, sai
Cancer
cancer
jeunes
tumeurs
adolescent
femmes

---
N2-AUTOINDEXEE
Évaluation des effets des néonicotinoïdes et du fipronil sur la biodiversité et la santé
Avis 9241
http://www.health.belgium.be/fr/avis-9241-neonicotinoides
Dans cet avis scientifique sur la politique en matière de santé publique, le Conseil Supérieur de la Santé de Belgique se penche sur l’étude WIA sur l'impact des néonicotinoïdes et du fipronil sur la biodiversité et les écosystèmes, et replace les conclusions de cette étude ainsi que celles d’une étude similaire, plus récente, réalisée par l’EASAC dans le contexte plus large de la politique belge et européenne sur les pesticides et celui du rôle des services écosystémiques dans la promotion de la santé humaine.
2016
false
false
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
recommandation professionnelle
efficace
Évaluation
évaluation des impacts sur la santé
fipronil
biodiversité
Santé
études d'évaluation comme sujet
santé
pyrazoles

---
N2-AUTOINDEXEE
Les accidents nucléaires, environnement et santé dans l’ère post-Fukushima : la planification en cas de catastrophes
Avis 9235
http://www.health.belgium.be/fr/avis-9235-fukushima
Dans cet avis scientifique sur la politique en matière de santé publique, le Conseil Supérieur de la Santé de Belgique offre une évaluation d'experts quant à l'accident nucléaire de Fukushima et tire des enseignements d’autres crises nucléaires et non nucléaires pour la planification et l’intervention d’urgence en Belgique. Ce rapport vise à fournir aux autorités en charge de la santé et de la gestion des crises, aux professionnels et à la population en général des recommandations spécifiques sur une révision en temps utile des plans nationaux d’urgences nucléaires et radiologiques en Belgique
2016
false
false
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
recommandation professionnelle
Accidents nucléaires
émission de source de risque radioactif
planification en santé
accident
planifié
Santé environnementale
planification régionale de la santé
planification des mesures d'urgence en cas de catastrophe
Catastrophes
noyau cellulaire, sai
planification en santé
santé environnementale
catastrophes

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations concernant l'exposition de la population aux systèmes d'éclairage utilisant la technologie des LED
Avis 9341
http://www.health.belgium.be/fr/avis-9341-led
Dans cet avis scientifique sur la politique en matière de santé publique, le Conseil Supérieur de la Santé de Belgique propose une évaluation des risques posés par les diodes électroluminescentes (LED) pour la population générale.
2016
false
false
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
français
recommandation professionnelle
technologie
lupus érythémateux disséminé
systémique
Recommandations
effets de l'exposition à un agent externe
éclairage
conseil directif
population
expositions
directives de santé publique
expositions

---
N3-AUTOINDEXEE
Utilisation du Mélanotan II TM : Impacts sur la santé publique et perspectives pour la recherche
Avis 9139
http://www.health.belgium.be/fr/avis-9139-melanotan-iitm
Dans cet avis scientifique sur la politique en matière de santé publique, le Conseil Supérieur de la Santé de Belgique émet une opinion d’experts au sujet de la sécurité de l’utilisation de Melanotan IITM ainsi que des perspectives pour la recherche
2016
false
false
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
français
recommandation professionnelle
Recherche
recherche biomédicale
melanotan ii
santé publique
recherche
peptides cycliques
hormone mélanotrope alpha

---
N1-SUPERVISEE
Incinération des ordures ménagères
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip13-incineration-ordures-menageres.pdf
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
ordures ménagères
tumeurs
exposition professionnelle
maladies professionnelles
cancérogènes environnementaux
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Les cancers de l'enfant
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/cancers-de-l-enfant/oncopediatrie.html
Ce sont des maladies rares en comparaison de leur fréquence chez les adultes. Ils représentent, toutes localisations confondues, 1 % de l'ensemble des cancers. Leur incidence annuelle est estimée à 120 cas par million d'enfants soit un risque de survenue des 1 sur 700 enfants. Cela correspond, en France à environ 2000 nouveaux cas par an. Certains types de cancer se rencontrent pratiquement uniquement dans l'enfance.
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
facteurs de risque
enfant
adolescent
tumeur de Wilms
tumeurs du cerveau
tumeurs
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Thanatopraxie
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip23-thanatopraxie.pdf
Description de l'activité : Les soins de thanatopraxie permettent la conservation du cadavre, en suspendant le processus de décomposition, pour lui donner un aspect acceptable et supprimer les odeurs et ainsi faciliter l'acceptation du deuil, ou pour permettre de retarder une inhumation, éventuellement pour transporter le corps
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
exposition professionnelle
cancérogènes
tumeurs
cadavre
recommandation

---
N1-VALIDE
Décapage de volets recouverts de peinture au plomb
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip21-decapage-volets-peinture-plomb.pdf
La rénovation de volets métalliques ou en bois a pour objet la remise en état de volets recouverts de peintures anciennes dont la plupart sont à base de plomb ... Ces phases de travail génèrent des poussières ou aérosols de peinture retirée pouvant contenir du plomb et qui sont inhalés ou ingérés par les opérateurs.
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
exposition professionnelle
peinture
cancérogènes environnementaux
tumeurs
tumeurs
plomb
recommandation

---
N1-VALIDE
Pressing
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip19-pressing.pdf
Cette fiche ne concerne que les risques cancer liés à cette activité. Les autres risques (chimiques, physiques, biologiques) ne sont pas pris en compte
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
blanchissage
56 blanchisseurs, nettoyeurs et presseurs
exposition professionnelle
tumeurs
tumeurs
tétrachloroéthylène
cancérogènes
solvants
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Sciage de panneaux de particules ou de contre-plaqué sur des scies verticales
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip14-sciage-panneaux-particules-contre-plaque-scie-verticale.pdf
Dans les ateliers (menuiseries, magasins de bricolage, BTP), le sciage des panneaux de contre-plaqué, de médium (en agglomérés), sur des scies à panneaux, émet des poussières cancérogènes de bois et du formaldéhyde (ce dernier provenant des colles urée-formol). Ce formaldéhyde peut être présent dans la sciure de bois, ou émis dans l'atmosphère de l'atelier par la sciure et/ou par le désorbage des panneaux qui contiennent cette colle, pendant le travail de ces derniers ou leur stockage.
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
bois
formaldéhyde
tumeurs
exposition professionnelle
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Examen macroscopique des pièces dans les laboratoires d'anatomopathologie et exposition aux virus
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip15-examen-macroscopique-pieces-laboratoires-anatomopathologie-exposition-virus.pdf
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
anatomopathologie
laboratoires hospitaliers
virus oncogènes
exposition professionnelle
tumeurs
infection de laboratoire
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Chromage électrolytique dans les ateliers de traitement de surface
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip16-chromage-electrolytique-ateliers-traitement-suface.pdf
2016
false
false
false
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
chrome
tumeurs
exposition professionnelle
évaluation technologique
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Fabrication de pièces en polyuréthanne à base de résine TDI (diisocyanate de toluylène) et du durcisseur MOCA(4,4’-méthylène-bis-(2-chloroaniline))
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip11-fabrication-pieces-polyurethanne-resine-tdi-isocyanate-durcisseur-4-4-methylene-bis-2chloroaniline-moca.pdf
Description de l'activité : - Plusieurs variétés de prépolymères de polyuréthanne à base de diisocyanate de toluylène (TDI) sont utilisées. - La MOCA sert de durcisseur dans la fabrication d'élastomères ou mousses en polyuréthanne à haute performance. Cette utilisation est devenue rare.
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
2,2'-Dichloro-4,4'-méthylènedianiline
polyuréthanes
isocyanates
exposition professionnelle
tumeurs
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Procédés de désinfection par oxyde d'éthylène
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip10-procedes-desinfection-oxyde-ethylene.pdf
Description de l'activité : - Dans les archives : Objectif : traitement pour éviter la détérioration des documents (action bactéricide, fongicide, insecticide). - Dans l'activité de soins : Objectif : stérilisation des matériaux thermosensibles ou ne supportant pas des traitements chimiques, filtres d'hémodialyse, oxygénateurs, machine coeur-poumon. - Dans les unités de production de matériaux médicochirurgicaux destinés à être implantés dans le corps humain (ex. : cathéters, prothèses mammaires, orthopédie).
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
stérilisation
tumeurs
exposition professionnelle
oxirane
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Dépose de revêtements de sols
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip9-depose-revetement-sols.pdf
Description de l'activité : - Enlèvement de carrelage : exposition potentielle à la silice. - Enlèvement de dalle vinyl-amiante : exposition potentielle à l'amiante (dans ce cas, un plan de retrait amiante est à réaliser). - Préparation du fond par ponçage : - mise à nu du béton : exposition potentielle à la silice, - enlèvement de colle : exposition potentielle à l'amiante et à la silice (dans ce cas, un plan de retrait amiante est à réaliser).
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
amiante
silice
sols et revêtements
tumeurs
exposition professionnelle
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Ponçage et vitrification de parquet
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip6-poncage-vitrification-parquet.pdf
Pose de parquet : émissions de poussières de bois lors de la découpe. - Les différentes phases de la vitrification : - ponçage du bois - dépoussiérage - 1ère couche de vernis - égrenage de la 1ère couche de vernis (ponçage fin) - dépoussiérage - 2ème couche de vernis La vitrification est à base de vernis urée-formol et s'effectue le plus souvent dans la position à genoux dans des pièces très confinées pour éviter tout apport extérieur de poussières.
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
parqueteur
exposition professionnelle
tumeurs
bois
formaldéhyde
poussière
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Exposition au cadmium dans l'opération de brasage fort (T c 450 c) à l'argent
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip2-exposition-cadmium-operation-brasage-fort-argent.pdf
Description de l'activité : Assemblage de nombreux métaux : - métaux cuivreux et ferreux (tuyauterie, robinetterie, réfrigération, échangeur), - métaux précieux (bijouterie, contacterie), - alliages durs type carbure (outil), - aciers inoxydables (mécanique fine). Apport de brasure en fusion (température de fusion de 600 à 700 C) : - soit par chalumeau oxyacétylénique ou autres. - soit à la machine à induction de fréquence
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
exposition professionnelle
tumeurs
intoxication au cadmium
brasage
braseur
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Exposition au formol au poste de macroscopie dans les laboratoires d'anatomopathologie
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip1-exposition-formol-poste-macroscopie-laboratoires-anatomopathologie.pdf
2016
false
false
false
CRAM Nord-Picardie
France
français
tumeurs
exposition professionnelle
formaldéhyde
laboratoires hospitaliers
anatomopathologie
recommandation

---
N1-VALIDE
Des recommandations quant à l'usage des vaccins antirotavirus chez les nourrissons
http://www.cps.ca/fr/documents/position/vaccins-antirotavirus
Le présent document de principes fournit de l’information sur l’infection à rotavirus clinique et les vaccins antirotavirus au Canada. Depuis l’adoption des programmes de vaccination antirotavirus financés par les gouvernements au Canada, les preuves s’accumulent quant à l’efficacité des vaccins antirotavirus pour prévenir la gastroentérite aiguë. Selon les données à jour, l’efficacité du vaccin serait de l’ordre de 85 % pour prévenir une maladie grave, y compris les hospitalisations et les consultations à l’urgence, lorsque la couverture vaccinale est élevée. De plus, une importante protection collective est attestée chez les enfants plus âgés. La surveillance postcommercialisation a permis de déceler une très légère augmentation du risque d’invagination chez les enfants (un à trois cas sur 100 000), qui se manifeste généralement dans la semaine suivant la vaccination. Les nourrissons qui ont une immunodéficience marquée, démontrée ou présumée, ne devraient pas recevoir ce vaccin.
2016
false
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
vaccins anti-rotavirus
infections à rotavirus
nourrisson
recommandation pour la pratique clinique
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Téléphones mobiles et santé - Normes, faits scientifiques et conseils pour une utilisation raisonnable
http://www.health.belgium.be/fr/telephones-mobiles-et-sante
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/19090393/brochure_gsm_sante_FR.pdf
La brochure Téléphones mobiles et santé explique ce que sont le « rayonnement GSM » et les normes auxquelles les GSM doivent satisfaire. Des explications sont également données sur quelques conclusions d'études scientifiques récentes concernant les effets éventuels sur la santé.e
2016
false
false
N
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Bruxelles
Belgique
français
exposition environnementale
Téléphones portables
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
SEPTIVON 1,5 %, solution pour application cutanée
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2610167/fr/septivon
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1009520/septivon
Le service médical rendu par SEPTIVON reste faible dans l’indication de l’AMM : « Nettoyage et traitement d'appoint des affections de la peau primitivement bactériennes ou susceptibles de se surinfecter. »...
2016
false
false
false
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
affection de la peau primitivement bactérienne ou susceptible de se surinfecter
résultat thérapeutique
dermatoses bactériennes
surinfection
gluconate de chlorhexidine
chlorhexidine
SEPTIVON 1,5% sol p appl cut
administration par voie cutanée
remboursement par l'assurance maladie
D08AC02 - chlorhexidine
anti-infectieux locaux
solutions pharmaceutiques
SEPTIVON
avis de la commission de transparence
67127581
3400892806105
3400892806273

---
N1-VALIDE
Nettoyage de films cinématographiques et perchloroéthylène
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip28-nettoyage-films-cinematographiques-perchloroethylene.pdf
Le nettoyage, encore appelé « essuyage », a pour but de nettoyer et dégraisser les films cinématographiques. Il supprime l'électricité statique qui favorise le dépôt de poussières à la surface des films. Les machines sont appelées « essuyeuses », elles peuvent être semi-automatisées. La bobine est installée sur un axe de rotation qui permet de la dérouler. Le déroulement conduit le film dans un bac au moyen d'un ascenseur à galets, bac qui contient du perchloroéthylène chauffé....
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
exposition professionnelle
tumeurs
maladies professionnelles
tétrachloroéthylène
cancérogènes
films comme sujet
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
DIASEPTYL
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2637984/fr/diaseptyl
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1036272/diaseptyl
Le service médical rendu par DIASEPTYL 0,5 % reste faible dans l’indication de l’AMM : « Antisepsie des plaies superficielles et de faible étendue. Remarque : les agents à visée antiseptique ne sont pas stérilisants : ils réduisent temporairement le nombre des micro-organismes. »...
2016
false
false
false
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
antisepsie
résultat thérapeutique
administration par voie cutanée
DIASEPTYL 0,5% sol p appl cut
gluconate de chlorhexidine
chlorhexidine
D08AC02 - chlorhexidine
anti-infectieux locaux
remboursement par l'assurance maladie
DIASEPTYL
avis de la commission de transparence
62229155
3400892892849
3400892896403

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations
http://www.ameli-sante.fr/vaccinations.html
Comprendre Pourquoi se faire vacciner ? Les vaccins obligatoires Les vaccins recommandés Quand se faire vacciner ?
2016
false
true
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
vaccination
vaccins
diphtérie
tétanos
poliomyélite
fièvre jaune
lutte contre l'infection
enfant

---
N1-VALIDE
Guide d'intervention visant la prévention de la rage humaine - Mai 2016
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000516/
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2016/16-277-03W.pdf
Ce guide contient les lignes directrices des interventions visant la prévention de la rage humaine. Il fournit l'information nécessaire à l'évaluation du risque lié à une exposition au virus de la rage et donne des précisions sur l'indication de la prophylaxie postexposition. Il a été rédigé à l'intention des professionnels qui interviennent auprès de la personne potentiellement exposée à ce virus et des professionnels des directions de santé publique qui soutiennent les intervenants de première ligne du réseau de la santé.
2016
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
recommandation professionnelle
rage (maladie)
rage (maladie)
rage (maladie)
rage (maladie)
rage (maladie)
rage (maladie)
risque
vaccins antirabiques
États-Unis d'Amérique
Canada
chiroptera
exposition environnementale

---
N1-VALIDE
Imprimerie offset - Prévention des cancers professionnels
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip31-imprimerie-offset-prevention-cancer-professionnel.pdf
Le procédé offset est un procédé qui permet de produire des volumes importants d'imprimés pour des publications diverses (presse quotidienne et périodique, publicité, livres, catalogues, brochures...), des emballages (cartons, étiquettes...). L'impression est également possible sur divers supports (papier et carton, polymère, métal). C'est...
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
recommandation
conducteur de presse offset
exposition professionnelle
tumeurs
maladies professionnelles
cancérogènes environnementaux
impression (typographie)

---
N1-VALIDE
Pose et découpe de bordures
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip32-pose-bordure-prevention-cancer-professionnel.pdf
La confection ou la réparation de bordures, dalles et pavés, nécessite souvent la découpe d'éléments en pierre, granit, en préfabriqués bétons. Pour cette intervention, des outils de tronçonnage sont utilisés (essence). La découpe de matériaux de type pierre, granit, béton, libère des poussières contenant de la silice cristalline. L'utilisation d'outils (tronçonneuse, scie) à moteur thermique expose les salariés à : Des vapeurs d'essence (qui peuvent contenir du benzène) lors du remplissage du réservoir, Des émissions d?échappement des moteurs thermiques.
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
recommandation
exposition professionnelle
maladies professionnelles
tumeurs
quartz
essence
benzène
autres ouvriers du traitement des minerais et des pierres

---
N3-AUTOINDEXEE
Gestion des personnes intoxiquées par des substances récréatives lors de festivals se déroulant en plein air
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/gestion-des-personnes-intoxiquees-par-des-substances-recreatives-lors-de-festivals-se-deroulant-en-plein-air
La consommation de substances récréatives est relativement commune au Royaume-Uni. L’équipe de toxicologie clinique du Guy’s Hospital de Londres a collaboré avec la ville de Londres dans la publication de recommandations « Safer Nightlife ». Ces recommandations visent à minimiser les risques associés à l’utilisation de drogues de même qu’à formuler des avis pratiques concernant les ressources nécessaires à la gestion appropriée des individus présentant une intoxication aiguë par une substance récréative et à la formation requise du personnel susceptible d’agir à titre de premier répondant.
2016
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
air
intoxications
Drogués
intoxication
Substances récréatives
amélioration d'image radiographique
drogues des rues
personnes
intoxication
air
Festivals
usagers de drogues
personnes
vacances

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation des connaissances sur le dépistage du cancer par test de concordance de script
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0761842515003277
Le dépistage du cancer bronchique par scanner thoracique faible dose annuel permet une réduction de mortalité. Une enquête menée en Rhône-Alpes pointait le besoin de formation des médecins sur le dépistage. Les tests de concordance de script (TCS) sont une modalité d’évaluation du raisonnement clinique en situation d’incertitude, mais n’ont jamais été utilisés en France pour l’évaluation de connaissance en formation continue.
2016
false
false
false
Elsevier Masson
France
français
article de périodique
Évaluation
cancer
connaissance
dépistage du cancer
connaissance
cancer
dépistage du cancer
tumeurs
connaissance
études d'évaluation comme sujet
détection précoce de cancer

---
N1-VALIDE
Comment améliorer la détection de la maltraitance infantile ?
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/comment-am%C3%A9liorer-la-d%C3%A9tection-de-la-maltraitance-infantile
http://kce.fgov.be/sites/default/files/page_documents/KCE_269Bs_Maltraitance_infantile_en_Belgique.pdf
Le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) a été chargé d’examiner quelles pistes pourraient améliorer la participation des professionnels de la santé à cette détection. Ce travail, mené en collaboration avec l’ULB et l’UAntwerpen, propose un ensemble de 18 recommandations, parmi lesquelles un accent sur la prévention (dès avant la naissance), une attention particulière aux tout-petits, une meilleure formation des intervenants à la détection des risques et des signaux d’alarme, la mise en place de protocoles d’action clairs et concrets, et une adaptation du secret professionnel.
2016
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
résumé ou synthèse en français
maltraitance des enfants
nourrisson
nouveau-né
enfant
Belgique
confidentialité
maltraitance des enfants
recommandation pour la politique de santé
diagnostic précoce

---
N3-AUTOINDEXEE
Système d'imagerie LightPath dans l'évaluation intra-opératoire des tumeurs
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=1156
2016
false
false
false
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
évaluation technologique
Évaluation
tumeurs
systémique
études d'évaluation comme sujet

---
N3-AUTOINDEXEE
INSTRUCTION N DGOS/R3/INCa/2016/168 du 26 mai 2016 relative à un état des lieux sur l’offre de soins de traitement du cancer en oncopédiatrie et l’organisation des acteurs impliqués
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=41007
Résumé : La présente instruction est relative à un état des lieux de l’offre et des besoins en oncopédiatrie en vue de mesurer l’impact de la réforme territoriale sur l’organisation et la régulation de l’offre de soins en oncologie pédiatrie, d’anticiper et accompagner les fortes évolutions des techniques et prises en charge en oncologie pédiatrie, et d’aboutir à une meilleure lisibilité de l’offre en oncopédiatrie sur le territoire notamment celle réalisée en recours ou celle de proximité.one à remplir obligatoirement
2016
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
texte législatif
instruction
thérapeutique
relatif
cancer
organisateurs embryonnaires
tumeurs
acteur
prestations des soins de santé
dû à
organisation
Traités
cancer
senilite
tumeur maligne, sai
maladies auto-immunes
Cancer
Soins
coopération internationale
soins

---
N1-VALIDE
Avis relatif à la vaccination antigrippale en situation de pandémie des personnes présentant une allergie aux protéines de l’oeuf et aux aminosides
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=563
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20160112_vaccgrippandemiqrecoallergie.pdf
Les vaccins grippaux actuels sont pour la plupart préparés à partir de virus grippaux cultivés sur œuf. Le HCSP a pris en considération la problématique de l’allergie à l’œuf et/ou aux aminosides et les alternatives à la vaccination contre la grippe en cas de contre-indications réelles.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
grippe humaine
vaccins antigrippaux
hypersensibilité à l'oeuf
aminosides
vaccins antigrippaux

---
N1-VALIDE
Évaluation des risques sanitaires liés au travail de nuit
https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99anses-confirme-les-risques-pour-la-sant%C3%A9-li%C3%A9s-au-travail-de-nuit
https://www.anses.fr/fr/system/files/AP2011SA0088Ra.pdf
L’Anses a été saisie pour évaluer les risques sanitaires pour les professionnels exposés à des horaires atypiques, en particulier au travail de nuit, régulier ou non. Cette expertise met en évidence des risques avérés de troubles du sommeil, de troubles métaboliques, et des risques probables cancérogènes, de troubles cardiovasculaires et de troubles psychiques chez les travailleurs concernés. Les enquêtes sur les conditions de travail réalisées auprès de salariés en horaires de nuit indiquent généralement des facteurs de pénibilité physique et des contraintes de travail plus présents.
2016
false
false
true
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
recommandation
la nuit
tolérance à l'horaire de travail
exposition professionnelle
évaluation des risques
troubles du rythme circadien du sommeil
France
travail
tolérance à l'horaire de travail
tumeurs
maladies cardiovasculaires
exposition professionnelle
troubles du sommeil par somnolence excessive
éveil
cognition
fatigue
troubles mentaux
diabète de type 2
obésité
syndrome métabolique X
tumeurs du sein
tumeurs de la prostate
tumeurs de l'ovaire
tumeurs du poumon
tumeurs colorectales
tumeurs du pancréas
accidents du travail
accidents de la circulation
travailleur de l'équipe de nuit (constatation)

---
N3-AUTOINDEXEE
VASTEN
Mise à disposition de plaquette PVC/PE/PVDC/Aluminium en remplacement des plaquettes oPA/Aluminium/PVC/Aluminium
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2637972/fr/vasten
Ces spécialités sont un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux présentations déjà inscrites...
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
VASTEN 20 mg cp séc
VASTEN 40 mg cp
VASTEN

---
N2-AUTOINDEXEE
Pandemic influenza vaccine H5N1 MedImmune - pandemic influenza vaccine (H5N1) (live attenuated, nasal)
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/003963/human_med_001984.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
2016
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Grande-Bretagne
français
anglais
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
vaccins
sous-type H5N1 du virus de la grippe A
grippe humaine
Vaccine
vaccination
nez, sai
vaccine
vaccination
grippe
vaccine

---
N3-AUTOINDEXEE
INSTRUCTION N DGOS/R3/INCA/2016/177 du 30 mai 2016 relative à l’organisation régionale coordonnée en faveur de la prise en charge des adolescents et jeunes adultes atteints de cancer
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=41045
Conformément aux objectifs fixés par le troisième plan cancer, la présente instruction fixe les objectifs à atteindre et les organisations à mettre en oeuvre au niveau régional afin d’améliorer la prise en charge des adolescents et jeunes adultes atteints de cancer.
2016
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
texte législatif
adolescence
cancer
tumeur maligne, sai
cancer
régional
organisateurs embryonnaires
gestion des soins aux patients
organisation
adulte
relatif
Jeune adulte
coordination
adolescent
arthrose ex
maladies auto-immunes
instruction
enfants majeurs
atteint
Cancer
jeune adulte
tumeurs

---
N1-VALIDE
Avis relatif à la borréliose de Lyme
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=564
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20160219_borreliosedelymemodestransmiss.pdf
Le HCSP a fait un point des connaissances sur les risques éventuels de transmission des Borrelia par voie sexuelle, par voie materno-fœtale au cours de la grossesse et lors de l’accouchement, et via les produits sanguins labiles et les greffes d’organes, de tissus et de cellules.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
maladie de Lyme
transmission verticale de maladie infectieuse
transfusion sanguine
grossesse

---
N1-VALIDE
Actualisation de l’avis du HCSP du 8 février 2016 relatif aux mesures recommandées pour éviter la transmission du virus Zika par voie sexuelle
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=565
L’objectif majeur des recommandations est de prévenir la survenue de microcéphalies suite à une infection de la mère, par le virus Zika, contractée pendant la grossesse..
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
aedes
infections à arbovirus
fièvre à virus zika
infections à arbovirus
maladies sexuellement transmissibles virales
grossesse
complications de la grossesse et maladies infectieuses
infections à arbovirus
transmission de maladie infectieuse
voyage
lutte contre les moustiques

---
N3-AUTOINDEXEE
Enceintes ventilées : synthèse à l'usage des services de santé au travail
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TP%2024
Après l'évaluation des risques professionnels faite par l'employeur, le service de santé au travail (SST) a un rôle essentiel en matière de conseil sur les mesures de prévention à mettre en place dans les entreprises. Dans les laboratoires d'analyse, les laboratoires de recherche, la fabrication ou la reconstitution de médicaments cytotoxiques, l'assemblage de pièces électroniques..., l'utilisation d'enceintes ventilées peut être nécessaire. En fonction des caractéristiques propres à chacune d'entre elles, le SST pourra adapter au mieux ses recommandations en matière de prévention des risques chimiques et biologiques en fonction de la situation de travail concernée.
2016
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
information scientifique et technique
Santé au travail
ostéosynthèse
grossesse
ventilation
respirateurs artificiels
métier
appareil de ventilation
Services de santé
ventilation
Ventilateurs
santé au travail
services de santé

---
N1-VALIDE
Les Enfants de Salus Sanguinis
http://lesenfantsdesalus.be/
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=48159
Les réalisations de l'association, les activités, les projets, documentation.
false
false
false
Belgique
français
association
Belgique
tumeurs
enfant

---
N1-VALIDE
ANEIDE
Associations Neurologiques d'Entraide et d'Informations de Dinant et Environs
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=57503
false
false
false
Orphanet
France
français
association patients
Belgique
maladies du système nerveux

---
N1-SUPERVISEE
De l'atome à l'humain : à la racine des mots scientifiques
https://www.fun-mooc.fr/courses/lorraine/30001S02/session02/about
Fin d'inscription : 02 sept 2016 Début du Cours : 08 août 2016 Fin du cours : 08 sept 2016 Effort estimé : 04:00 h/semaine À propos du cours Quand on fait des études de sciences et de santé, on doit assimiler des milliers de mots. Ces mots sont fabriqués au moyen d’un certain nombre de briques, dont le nombre est limité, et qui sont faciles à reconnaître. Le but du cours est de vous familiariser avec ces briques et aussi avec leur mode d’assemblage, afin que, devant un mot que vous n’avez encore jamais vu, vous soyez capable de le décomposer et d’en déduire le sens grâce aux connaissances que vous aurez acquises. Ce cours en ligne gratuit porte donc sur l’étymologie du vocabulaire scientifique et médical. Il s’adresse aux lycéens se préparant à la PACES, aux formations paramédicales, aux études scientifiques, aux STAPS... Il s’adresse également aux étudiants de ces différentes filières, ainsi qu’à toute personne intéressée par l’étymologie. De plus, ce MOOC offre une préparation supplémentaire, car les mots et les étymons vous feront découvrir des nouvelles disciplines scientifiques que vous ne connaissez peut-être pas encore : l’anatomie, la biologie cellulaire, la biochimie ou l’embryologie par exemple.
2016
false
false
false
FUN - France Université Numérique
France
français
terminologie comme sujet
formation en ligne ouverte à tous
science

---
N2-AUTOINDEXEE
Concertation Citoyenne sur la Vaccination
http://concertation-vaccination.fr/
2016
false
false
false
France
français
information patient et grand public
vaccination
vaccination
vaccination
comportement coopératif
CONCERTA

---
N1-VALIDE
Exposition aux radiofréquences et santé des enfants
https://www.anses.fr/fr/system/files/AP2012SA0091Ra.pdf
https://www.anses.fr/fr/content/exposition-des-enfants-aux-radiofr%C3%A9quences-pour-un-usage-mod%C3%A9r%C3%A9-et-encadr%C3%A9-des-technologies
L’Anses publie ce jour une expertise relative à l’exposition des enfants aux radiofréquences et ses effets potentiels sur leur santé. Dans ses conclusions, l’Agence souligne que les enfants peuvent être plus exposés que les adultes en raison de leurs spécificités morphologiques et anatomiques, et notamment de leur petite taille, ainsi que des caractéristiques de certains de leurs tissus. Elle émet une série de recommandations visant à adapter les valeurs limites réglementaires afin de réduire l’exposition des enfants aux champs électromagnétiques, qui commence dès leur plus jeune âge du fait de l’expansion de l’usage des nouvelles technologies. L’Anses recommande dans ce contexte un usage modéré et encadré des technologies de communication sans-fil par les enfants.
2016
false
false
true
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
champs électromagnétiques
exposition environnementale
enfant
Téléphones portables
cognition
Ordiphone
nourrisson
rapport
recommandation de santé publique
évaluation des risques
technologie sans fil

---
N1-VALIDE
Risques sanitaires liés à la pratique de la « Fish therapy »
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=567
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20160517_risquesanitairesfishtherapy.pdf
La « fish therapy » consiste en l’immersion de tout ou partie du corps dans de l’eau contenant des poissons, généralement de l’espèce Garra rufa, détachant des squames de la peau. Il s’agit d’une pratique qui n’a aucune indication médicale.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
poissons
peau
thérapies complémentaires

---
N1-VALIDE
Vaccinations en santé au travail
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TC%20154
http://www.inrs.fr/dms/inrs/CataloguePapier/DMT/TI-TC-154/tc154.pdf
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/pages-article/ArticleRST.html?ref=RST.TC%20154
En milieu de travail, la vaccination a deux objectifs : - avant tout, protéger les salariés contre un risque professionnel ; - mais aussi, éviter, en les immunisant, qu'ils ne contaminent leur entourage (collègues, patients en milieu de soins...) Elle doit s'intégrer dans une démarche globale de prévention des risques biologiques élaborée par l'employeur en collaboration avec le médecin du travail et le Comité d'hygiène et de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). Son indication reposera sur une évaluation du risque, qu'il s'agisse d'une vaccination obligatoire ou simplement recommandée. Elle ne saurait remplacer les mesures de protection collective et individuelle visant à réduire l'exposition
2016
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
RST - Références en Santé au Travail
France
français
article de périodique
santé au travail
médecine du travail
vaccins
vaccination

---
N1-VALIDE
Vaccination contre la dengue dans les territoires français d’Amérique et à La Réunion et Mayotte
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=568
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20160622_vaccinationdengueretfaths.pdf
Le Haut Conseil de la santé publique a reçu, en date du 20 mai 2016, une saisine relative à l’utilisation de Dengvaxia , vaccin contre la dengue déjà enregistré dans certains pays (Mexique, Brésil, Salvador) et utilisé aux Philippines. Ce vaccin est en cours d’évaluation à l’Agence européenne du médicament (EMA). Du fait de la nature endémo-épidémique de la dengue dans les territoires français d’Amérique (Guyane, Martinique, Guadeloupe,…) et d’un probable début d’épidémie à La Réunion, la question d’une éventuelle utilisation de ce vaccin avant l’octroi de son autorisation de mise sur le marché (AMM) européenne est posée. Dans cette optique, il est demandé de déterminer quelles pourraient être les populations prioritaires.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
vaccins contre la dengue
dengue
Comores
Réunion

---
N1-VALIDE
Mercure et santé - Aide-mémoire N 361
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs361/fr/
Le mercure est un élément présent dans la nature que l’on retrouve dans l’air, l’eau et les sols. L’exposition au mercure, même à de petites quantités, peut causer de graves problèmes de santé et constitue une menace pour le développement de l’enfant in utero et à un âge précoce. Le mercure peut avoir des effets toxiques sur les systèmes nerveux, digestif et immunitaire, et sur les poumons, les reins, la peau et les yeux. Le mercure est considéré par l’OMS comme l’un des dix produits chimiques ou groupes de produits chimiques extrêmement préoccupants pour la santé publique.
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
mercure
exposition environnementale
information scientifique et technique
intoxication au mercure

---
N1-VALIDE
La santé psychique au cours de la vie - Rapport de base
http://gesundheitsfoerderung.ch/assets/public/documents/2_fr/d-ueber-uns/5-downloads/Rapport_006_PSCH_2016-04_-_La_sante_psychique_au_cours_de_la_vie.pdf
Le présent rapport comprend un recueil systématique de faits et chiffres sur le thème de la santé psychique. Il traite de groupes cibles spécifiques et des défis auxquels ils sont confrontés tout en présentant des recommandations d’action et des exemples de projet intéressants. Il donne non seulement une vue d’ensemble sur le thème de la santé psychique, mais propose également des pistes de solutions permettant de favoriser la santé psychique des groupes cibles tout au long de la vie.
2016
false
false
false
Promotion Santé Suisse
Suisse
français
adolescent
enfant
recommandation de santé publique
santé mentale
sujet âgé
enfant d'âge préscolaire
facteurs socioéconomiques
travail
promotion de la santé

---
N1-SUPERVISEE
Utilisation de la procalcitonine pour le diagnostic et le suivi du traitement des infections respiratoires et du sepsis au Centre hospitalier de l’Université de Montréal
In Pharmactuel, Vol. 49, No 2 (2016)
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1090
En cas d’infection respiratoire basse ou de sepsis, le dosage de la procalcitonine et l’utilisation d’un algorithme décisionnel semblent être associés à une réduction de l’utilisation des antibiotiques, sans répercussions sur le taux de mortalité. Une telle approche permettrait de limiter l’apparition de résistances bactériennes et de réduire les coûts de santé...
2016
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
anglais
article de périodique
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
continuité des soins
infections de l'appareil respiratoire
algorithme
antibactériens
sepsie
infections bactériennes
surveillance pharmacologique
infections bactériennes
procalcitonine
hôpitaux
calcitonine
Précurseurs de protéines

---
N1-SUPERVISEE
Usage de la procalcitonine pour guider l’utilisation des antibiotiques en cas de sepsis
In Pharmactuel, Vol. 49, No 2 (2016)
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1094
Objectif : L’objectif est de discuter de l’intérêt de la procalcitonine comme biomarqueur de l’infection bactérienne dans les situations de sepsis...
2016
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
infections bactériennes
marqueurs biologiques
hospitalisation
algorithmes
infections bactériennes
dépistage systématique
procalcitonine
sepsie
antibactériens
calcitonine
Précurseurs de protéines

---
N3-AUTOINDEXEE
FAUX : Le saindoux sans gras trans est meilleur pour la santé
http://www.extenso.org/article/le-saindoux-sans-gras-trans-est-meilleur-pour-la-sante/
2016
false
false
false
Extenso
France
français
information patient et grand public
saindoux
artificiel
santé
faux
matières grasses alimentaires

---
N3-AUTOINDEXEE
FAUX : L’huile de pépins de raisin est la plus recommandée pour la cuisson à haute température
http://www.extenso.org/article/l-huile-de-pepins-de-raisin-est-la-plus-recommandee-pour-la-cuisson-a-haute-temperature/
2016
false
false
false
Extenso
France
français
information patient et grand public
faux
conseil directif
artificiel
Raisins
température
huile
température
Recommandations
vitis
directives de santé publique

---
N3-AUTOINDEXEE
Plan Blanc - Recommandations pour le retraitement des dispositifs médicaux réutilisables
http://afs.asso.fr/cms/uploads/Documents/PLAN%20BLANC%20SF2S.pdf
2016
false
false
false
France
français
recommandation professionnelle
Recommandations
Dispositifs médicaux
Blancs
équipement et fournitures
plat
coloration blanche
retraite
conseil directif
dispositif
médical
grandes lignes
retraite
directives de santé publique
population d'origine européenne
grandes lignes

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis de la Société Française des Sciences de la Stérilisation et de la Société Française d’Hygiène Hospitalière relatif aux dispositifs médicaux réutilisables devant être utilisés stériles
https://sf2h.net/wp-content/uploads/2016/07/Avis-SF2S-SF2H_V23062016.pdf
2016
false
false
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
information scientifique et technique
relatif
stérilité
Science
Dispositifs médicaux
hygiène
médical
avec propreté
dispositif
autoclave
stérilisation
équipement et fournitures
sociétés
science

---
N1-VALIDE
La pollution atmosphérique et ses effets sur la santé respiratoire. Document d’experts du groupe pathologies pulmonaires professionnelles environnementales et iatrogéniques (PAPPEI) de la Société de pneumologie de langue française (SPLF) - In : Revue des Maladies Respiratoires Volume 33, Issue 6, June 2016, Pages 484–508
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0761842516300389
Ce document, à l’usage des pneumologues, a pour mission principale de fournir à ceux-ci une base suffisante pour communiquer sur la pollution atmosphérique et ses effets sur la santé respiratoire en France. Il comprend 9 textes écrits par des experts du sujet au cours de l’été 2015, et une courte synthèse réalisée par des membres du groupe pathologies pulmonaires professionnelles environnementales et iatrogéniques (PAPPEI) de la Société de pneumologie de langue française (SPLF). Cette synthèse a été validée par les auteurs des textes d’experts puis par le conseil scientifique de la SPLF.
2016
false
false
false
Elsevier
France
français
recommandation par consensus
pollution de l'air
polluants atmosphériques
maladies de l'appareil respiratoire
morbidité
maladies de l'appareil respiratoire
Emissions des véhicules
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Carnet de santé de l’enfant. Recommandations d’actualisation
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=569
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20160525_refontecarnetsanteenfant.pdf
Dans son avis, le HCSP émet des recommandations détaillées pour actualiser ce carnet de santé qui portent notamment sur : les âges-clés des examens de santé de 0 à 18 ans et sur leur contenu ; les courbes anthropométriques et l’importance du suivi de la croissance ; le contenu et la forme des trois certificats de santé obligatoires.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
dossiers médicaux
enfant
adolescent
nourrisson

---
N1-SUPERVISEE
La vaccination
http://www.medqual.fr/images/Grand_Public/Vaccination/2016-Vaccination-GP.pdf
Introduction. Qu’est ce qu’un vaccin et comment cela fonctionne? Pourquoi vacciner les enfants dès l’âge de 2 mois? Quelles sont les maladies protégées par les vaccins? Quand se faire vacciner? Pourquoi faire des rappels? Questions pratiques
2016
false
false
false
Medqual
France
français
information patient et grand public
enfant
calendrier vaccinal
vaccins
vaccination

---
N1-VALIDE
Place des tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) dans la stratégie de dépistage de l’hépatite B
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2063232/fr/place-des-tests-rapides-d-orientation-diagnostique-trod-dans-la-strategie-de-depistage-de-l-hepatite-b
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2657493/fr/recommandation-place-des-tests-rapides-d-orientation-diagnostique-trod-dans-la-strategie-de-depistage-de-l-hepatite-b
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2657494/fr/synthese-recommandation-place-des-tests-rapides-d-orientation-diagnostique-trod-hepatite-b
La Haute Autorité de Santé, à la demande de la Direction Générale de la Santé (DGS), émet des recommandations sur la place des tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) dans la stratégie de dépistage de l’hépatite B. La stratégie de dépistage de l’hépatite B cible les personnes particulièrement à risque d’être infectées et repose actuellement sur la détection des 3 marqueurs de l’infection à VHB (Ag HBs, Ac anti-HBs, Ac anti-HBc) par méthode immuno-enzymatique (Elisa) à partir d’un prélèvement veineux.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation de santé publique
trousses de réactifs pour diagnostic
hépatite B
virus de l'hépatite B

---
N1-VALIDE
Soutien psycho-social aux patients et à leurs proches - Interventions de prévention et de prise en charge de la détresse des proches des patients cancéreux : revue de la littérature et recommandations pour le futur - Action 21/22 du plan Cancer
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/action_21-22_du_plan_cancer_revue_de_la_litterature_0.pdf
Ce chapitre s’articule en deux temps. Dans un premier temps, ce chapitre propose une revue de la littérature centrée sur les interventions psycho-oncologiques de prévention et de prise en charge de la détresse des proches de patients cancéreux. Cette revue de la littérature nous informe que les interventions de prévention et de prise en charge de la détresse ne présentent que des tailles d’effets faibles ou modérées. Cette efficacité limitée indique la nécessité de l’amélioration des interventions destinées aux proches. Partant de ce constat, ce chapitre propose, dans un second temps, une série de recommandations destinées aux auteurs d’études et aux intervenants. Les premières recommandations portent sur l’amélioration de l’évaluation de la détresse individuelle et relationnelle et du fardeau des proches. Les suivantes portent sur l’amélioration de l’adaptation des interventions aux besoins des proches et sur l’amélioration de la communication aux proches des objectifs d’interventions. Enfin, les dernières portent sur l’amélioration de l’évaluation des effets d’interventions.
2016
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
français
aidants
tumeurs
détresse morale (situation)
famille
soutien social
stress psychologique
enfant
revue de la littérature
deuil (perte)
groupes d'entraide

---
N1-VALIDE
Impact du travail de nuit sur le système immunitaire
http://www.rfi.fr/emission/20160824-impact-travail-nuit-le-systeme-immunitaire-sommeil
Les perturbations des rythmes biologiques ont un impact sur la santé. Selon une nouvelle étude de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas et de l’Université McGill de Montréal au Canada parue dans la revue scientifique Journal of Immunology, le travail de nuit peut nuire au système immunitaire. À long terme, les travailleurs de nuit risquent d’être plus touchés que la moyenne par des maladies cardiovasculaires, auto-immunes ou par certains types de cancer.
2016
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
tolérance à l'horaire de travail
la nuit
maladies auto-immunes
tumeurs
maladies cardiovasculaires
travailleur de l'équipe de nuit (constatation)

---
N2-AUTOINDEXEE
Big data en santé
http://www.inserm.fr/thematiques/sante-publique/dossiers-d-information/big-data-en-sante
Dans le domaine de la santé, le big data (ou données massives) correspond à l’ensemble des données socio-démographiques et de santé, disponibles auprès de différentes sources qui les collectent pour diverses raisons. L’exploitation de ces données présente de nombreux intérêts : identification de facteurs de risque de maladie, aide au diagnostic, au choix et au suivi de l’efficacité des traitements, pharmacovigilance, épidémiologie… Elle n’en soulève pas moins de nombreux défis techniques et humains, et pose autant de questions éthiques.
2016
false
false
false
false
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
France
français
information scientifique et technique
santé

---
N2-AUTOINDEXEE
LES NEUROPATHIES A PETITES FIBRES : Sujet brûlant, mais soyons branchés !
http://www.sfetd-douleur.org/sites/default/files/u3349/DossierdumoisSFETD/2016/septembre_-_neuropathies_a_petites_fibres-sfetd.pdf
La neuropathie à petites fibres existe, nous la rencontrons, mais n’utilisons pas ce diagnostic pour masquer notre ignorance devant des tableaux douloureux mal définis, restons raisonnables dans son diagnostic et surtout dans son traitement.
2016
false
false
false
SFETD - Société Française d'Etude et de Traitement de la Douleur
France
français
information scientifique et technique
brûlant
branchies
affection du système nerveux périphérique
maladies du système nerveux
ouïes
personnes
Neuropathie à petites fibres
érythromélalgie

---
N3-AUTOINDEXEE
Tumeur ectopique sécrétrice d'aldostérone
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=231632
false
true
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
ectopie
aldostérone
tumeurs
aldostérone

---
N1-VALIDE
La cardiotoxicité des traitements anti-cancéreux
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2821&langue=FR
Les cancers sont de plus en plus fréquents et leurs traitements de plus en plus agressifs. En conséquence, les médecins se trouvent régulièrement confrontés aux effets secondaires des traitements cytotoxiques. La cardiotoxicité induite par les traitements anti-cancéreux est une complication gravissime, car elle peut être mortelle et provoque un arrêt temporaire, voire définitif, des traitements. Dans cet article, nous décrivons les mécanismes, le dépistage et la prise en charge multidisciplinaire de la cardiotoxicité des agents anti-cancéreux.
2016
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
tumeurs
cardiopathies
antinéoplasiques

---
N1-SUPERVISEE
Protonthérapie, indications et capacité de traitement
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Protontherapie-indications-et-capacite-de-traitement-Juin-2016
http://www.e-cancer.fr/content/download/158963/2026411/file/Protontherapie-indications-capacite-traitement_2016.pdf
Face au développement de projets d’implantations de protonthérapie, le ministère en charge de la Santé a souhaité mobiliser l’INCa, via une saisine du Directeur général de l’offre de soins (2015). Cette saisine a été l'occasion pour l'INCa de préciser : L’état des lieux des capacités de traitement avec les équipements en place ; La part de traitements réalisés avec cette technique dans ses indications actuelles ; Les indications à venir chez l’enfant, le jeune adulte et l’adulte ; Les indications spécifiques devant faire l’objet de programmes de recherche ; Les biomarqueurs d’orientation vers la technologie protons (marqueurs de résistance ou de susceptibilité à développer des séquelles tardives) déjà identifiés ou devant faire l’objet de programmes de recherche associés).
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
rapport
tumeurs
protonthérapie
protonthérapie
protonthérapie
protonthérapie

---
N3-AUTOINDEXEE
Liens entre les caractéristiques de l’environnement bâti et la pratique sécuritaire du vélo : synthèse de connaissances
https://www.inspq.qc.ca/publications/2158
Ce rapport présente les résultats d’une synthèse des écrits scientifiques entourant l’association entre les caractéristiques de l’environnement bâti et aménagé, la pratique du vélo et la sécurité des cyclistes.
2016
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
information scientifique et technique
connaissance
connaissance
connaissance
environnement
ostéosynthèse
cyclisme

---
N2-AUTOINDEXEE
Choléra, 2015
Relevé épidémiologique hebdomadaire, 23 septembre 2016, vol. 91, 38 (pp. 433-440)
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9138/fr/index.html
2016
false
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
épidémiologie
choléra
hebdomadaire
choléra

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations diagnostiques et thérapeutiques pour les Maladies Sexuellement transmissibles
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/guidelines-2016-ee9cb2d294994c4dbda62a03d625786a.pdf
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
Recommandations
maladie transmissible
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
Thérapeutique
conseil directif
directives de santé publique
thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Vaccination
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/vaccination-2d683482fcec86f6e2875c5322df1797.pdf
Personnes à vacciner, schéma vaccinaux et stratégie de contrôle de l'immunité, vaccination contre le virus de l'hépatite A (VHA), vaccination contre l'infection génitale à papillomavirus, vaccinaction anti-méningococcique.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
nouveau-né
enfant
adulte
personnel hospitalier
vaccin antihépatite B
vaccins antihépatite A
vaccins antipapillomavirus
vaccins antiméningococciques
nourrisson
médecine des voyages
toxicomanie intraveineuse
sujet immunodéprimé
population de passage et migrants
vaccination

---
N1-VALIDE
Peut-on réduire le nombre d’adultes qui contractent la grippe ou développent des complication par une activité physique avant la vaccination ?
http://www.cochrane.org/fr/CD011857/peut-reduire-le-nombre-dadultes-qui-contractent-la-grippe-ou-developpent-des-complication-par-une
Question de la revue Nous avons cherché à savoir si l’exercice physique avant la vaccination contre la grippe (antigrippale) pouvait réduire le nombre d’adultes qui contractent la grippe et les complications de la maladie.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
grippe humaine
adulte
sujet âgé
activité motrice
techniques d'exercices physiques
vaccins antigrippaux
vaccination
grippe humaine

---
N1-SUPERVISEE
Stratégies diagnostiques des cancers
https://www.fun-mooc.fr/courses/parisdiderot/56003/Trimestre_3_2016/about
Fin d'inscription 06 nov 2016 Début du Cours 23 sep 2016 Fin du cours 06 nov 2016 Effort estimé 2 - 3 h/semaine À propos du cours Seul un diagnostic précis permet de choisir le traitement le plus approprié. Ce cours va vous expliquer pourquoi ce principe général est crucial quand il s'agit des cancers. Les cancers, ou tumeurs malignes, correspondent à des maladies qui présentent des caractéristiques communes, mais aussi de nombreuses différences. Pour tous ces cancers, survenant chez des patients ayant eux-mêmes des caractéristiques uniques, on dispose actuellement d'un grand nombre de traitements possibles. Avec un diagnostic précis, on sélectionnera le traitement le plus adapté, qu’on appellera traitement personnalisé. Caractériser précisément un cancer avant tout traitement est un enjeu majeur qui implique des médecins cliniciens, des spécialistes de l’imagerie radiologique et tissulaire et de la biologie des cancers. Notre mission est de vous transmettre une vision globale des principales étapes du diagnostic des cancers.
2016
false
false
false
FUN - France Université Numérique
France
français
formation en ligne ouverte à tous
tumeurs
prélèvement biologique
oncologie médicale
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
enfant
tumeurs du poumon
tumeurs cutanées
tumeurs de la prostate

---
N1-VALIDE
Pollution atmosphérique et mortalité en Suisse et dans le monde
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/0102/fr/fms-02138.pdf
Exposition aux polluants atmosphériques d’intérieur, La pollution atmosphérique en plein air, Evaluation du risque pour la population, évaluations pour la Suisse
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
Suisse
polluants atmosphériques
pollution de l'air
pollution de l'air ambiant intérieur

---
N1-SUPERVISEE
Début précoce ou tardif des soins palliatifs pour les patients atteints de cancer ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2064
Cette étude randomisée contrôlée montre que l’intégration précoce de soins palliatifs dans le cadre d’une prise en charge oncologique standard n’offre pas d’avantages par rapport à une intégration tardive, en ce qui concerne le retentissement des symptômes et le recours aux services hospitaliers.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
délai jusqu'au traitement
malades en phase terminale
soins palliatifs
tumeurs

---
N1-VALIDE
Trousse du vaccinateur
http://www.sf-pediatrie.com/page/trousse-du-vaccinateur
Vaccinations en France - Aspects pratiques - Populations particulières - Maladies prévenues par la vacccination
2016
false
false
false
SFP - Société Française de Pédiatrie
France
français
information scientifique et technique
vaccins
vaccination

---
N1-VALIDE
Recommandations nutritionnelles pour la Belgique
http://alimentation-sante.org/wp-content/uploads/2016/09/css_9285_avis_rec_nutr.pdf
http://www.health.belgium.be/fr/avis-9285-recommandations-nutritionnelles-pour-la-belgique-2016
Dans cet avis scientifique sur la politique en matière de santé publique, le Conseil supérieur de la Santé de Belgique offre une mise à jour détaillée des recommandations nutritionnelles à l’attention de la population belge. Il s’adresse aux professionnels de la santé, aux autorités chargées des politiques nutritionnelles, aux enseignants dans le domaine de la nutrition ainsi qu’aux dirigeants dans l'industrie alimentaire et le secteur de la restauration collective.
2016
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
français
apports nutritionnels recommandés
Belgique
recommandation de santé publique
recommandation pour la politique de santé

---
N3-AUTOINDEXEE
Le temps d’écran, une autre habitude de vie associée à la santé
https://www.inspq.qc.ca/publications/2154
Les écrans occupent une place de plus en plus importante dans notre société et ils font partie de notre environnement. Leur omniprésence dans le travail et dans l’éducation banalise leur utilisation au quotidien ce qui peut avoir un impact dans les différentes sphères de notre vie. Leur utilisation n’aide pas à contrer la sédentarité à l’école et au travail. Par ailleurs, la sédentarité n’est pas la seule dimension de la santé qui peut être affectée par les écrans. Il en existe d’autres comme la qualité de la vision et du sommeil. Le présent TOPO vise à informer les professionnels de la santé et leurs partenaires de certains impacts du temps d’écran sur la santé, notamment ceux associés au développement des enfants, au sommeil, à la sédentarité et à l’obésité, en plus de faire connaître certaines recommandations pour mieux encadrer leur utilisation.
2016
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
mode de vie
habitudes
autre
avec une période
vie
santé
écran
temps

---
N3-AUTOINDEXEE
Atténuation de la douleur et de l’anxiété lors de la vaccination – Questionnaire aux vaccinatrices
https://www.inspq.qc.ca/publications/2164
Ce rapport présente les résultats d’une enquête dont l’objectif était de décrire les connaissances des infirmières vaccinatrices et leur perception de l’implantation des mesures recommandées dans le Protocole d’immunisation du Québec (PIQ) depuis novembre 2015 afin d’atténuer la douleur et l’anxiété durant la vaccination.
2016
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
anxiete
vaccins atténués
vaccin contre la vaccine
atténué par
vaccination
Questionnaires
anxiété
Vaccins
vaccination
humeur anxieuse
douleur
anxiété
douleur
Vaccine
Enquêtes et questionnaires
vaccins
vaccine

---
N3-AUTOINDEXEE
Vaccin intranasal contre l'influenza (Flumist ) – Questions et réponses à l'intention des professionnels de la santé
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001752/?&date=DESC&annee=2016&critere=annee
Ce document s'adresse aux vaccinateurs et traite du vaccin intranasal contre l’influenza qui est utilisé dans le programme québécois de vaccination contre la grippe.
2016
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
rapport
questions-réponses
Santé
Vaccine
grippe humaine
vaccins
vaccin
personnel de santé
vaccination
Vaccination
professionnel
intention
grippe
questions-réponses
santé
vaccine
vaccination

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis sur la pertinence d’un programme de vaccination universelle avec le vaccin méningococcique protéinique à quatre composantes au Québec
https://www.inspq.qc.ca/publications/2169
Une campagne de vaccination de masse ciblant les personnes âgées entre 2 mois et 20 ans a été menée en 2014 dans la région sociosanitaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean en vue de contrôler une situation d’incidence élevée d’infections invasives à méningocoque causée par un clone virulent de sérogroupe B. Un vaccin méningococcique protéinique comportant quatre composantes a été utilisé (4CMenB).
2016
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
Vaccins
vaccin contre la vaccine
neisseria meningitidis
vaccination
protéines
protéines humaines
universel
programmes de vaccination
Québec
quatre
composé
Vaccination
protéine
vaccins antiméningococciques
asteraceae
Vaccine
universel
vaccins
vaccination
vaccine
collodion

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge en santé au travail des travailleurs intervenant en conditions hyperbares
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/pages-article/ArticleRST.html?ref=RST.TM%2038
Ces recommandations de bonne pratique pour la prise en charge en santé au travail des travailleurs intervenant en conditions hyperbares sont une aide pour le médecin du travail dans la détermination de l'aptitude aux activités hyperbares. Reflet d'un consensus d'experts, elles ont été élaborées, d'après la méthodologie de la Haute Autorité de santé, par la Société de médecine et de physiologie subaquatiques et hyperbares de langue française, avec le soutien de la Société française de médecine du travail. Elles seront périodiquement revues. Est reproduite, ici, la fiche de synthèse (légèrement enrichie) reprenant les recommandations.
2016
false
false
false
RST - Références en Santé au Travail
France
français
article de périodique
recommandation professionnelle
personnel de santé
gestion des soins aux patients
santé au travail
charge de travail
métier

---
N3-AUTOINDEXEE
Composition recommandée pour les vaccins antigrippaux devant être utilisés pendant la saison grippale 2017 dans l’hémisphère Sud
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9141/fr/index.html
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
article de périodique
hémisphérique
utilisation hors indication
composite
saisons
Recommandations
vaccins antigrippaux
vaccin contre le virus de l'influenza
vaccination
directives de santé publique

---
N2-AUTOINDEXEE
Emballages des déchets d’activités de soins à risques infectieux et assimilés
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=572
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20150605_emballadechetssoinsrisquinfect.pdf
Cet arrêté s’adresse aux professionnels qui mettent sur le marché des emballages pour DASRI. Il définit les normes auxquelles ces emballages (sacs plastiques et sacs en papier doublés intérieurement de matière plastique, caisses en carton avec sacs en plastique, fûts et jerricans en plastique, boîtes et minicollecteurs pour déchets perforants, emballages pour déchets liquides) sont conformes
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation
Risque
Emballage
Soins
déchets médicaux
détritus
Déchets
risque
Emballage de produit
soins
déchets

---
N2-AUTOINDEXEE
Gestion des déchets issus de médicaments et des déchets liquides dans les établissements
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=571
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20150605_gestdechetsmedicliquidetablis.pdf
Dans la continuité du Grenelle de l’environnement, l’amélioration de la gestion des déchets issus de médicaments et des déchets liquides dans les établissements de santé et médico-sociaux est une des mesures retenues par le gouvernement dans le cadre de sa feuille de route en matière d’environnement. Dans ce contexte, un projet de guide a été élaboré sous l’égide du ministère chargé de la santé, avec la collaboration du ministère de l’écologie, en s’appuyant sur les travaux d’un groupe d’experts multidisciplinaires. Il s’adresse à l’ensemble des professionnels (cadres de direction, professionnels de santé, personnels des services techniques) ayant en charge la gestion des déchets et le développement durable au sein des établissements.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
gestion des déchets
médicament
substance liquide
préparations pharmaceutiques
détritus

---
N1-VALIDE
Les thérapies ciblées dans le traitement du cancer en 2015 - État des lieux et enjeux
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Les-therapies-ciblees-dans-le-traitement-du-cancer-en-2015-Etat-des-lieux-et-enjeux
http://www.e-cancer.fr/content/download/161178/2059222/file/Les-therapies-ciblees-dans-le-traitement-du-cancer-en-2015_2016.pdf
L'offre des médicaments anticancéreux se caractérise depuis plusieurs années par l'arrivée massive des thérapies ciblées, accompagnée et soutenue par les différents Plans cancer et l'INCa via notamment la mise en place de 28 plateformes hospitalières de génétique moléculaire. Compte tenu des multiples changements induits par l'usage de ces nouvelles molécules, ce document dresse un état des lieux présentant les modalités d'utilisation de ces thérapies, des données de coût et les enjeux autour de ces traitements.
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
rapport
tumeurs
antinéoplasiques
thérapie moléculaire ciblée
thérapie moléculaire ciblée

---
N2-AUTOINDEXEE
Conseil-santé dans la médecine de premier recours
partie 1
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2016/43/fr/fms-02742.pdf
Les maladies non transmissibles (MNT, en anglais «non-communicable diseases») sont actuellement un enjeu de santé publique en Suisse. La prévention au cabinet médical joue un rôle particulier dans ce contexte. Cet article décrit les différentes approches de conseils préventifs en Suisse et leurs fondements. Un deuxième ar-ticle1 se consacrera aux conditions requises pour la diffusion de ces approches au sein du corps médical.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
Médecins de premier recours
soins de santé primaires
premier
Santé
Conseil
médecins de premier recours
santé
conseil

---
N2-AUTOINDEXEE
Entérobactéries résistantes à la colistine : mesures pour les établissements de santé
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=576
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20160927_enterobactresistcolistinemesures.pdf
Deux cas de patients porteurs d’Escherichia coli avec le gène mcr-1 de résistance plasmidique à la colistine ont été récemment rapportés aux États-Unis. En France, la première détection d’une entérobactérie porteuse de ce gène mcr-1 a été signalée à Nouméa (Nouvelle-Calédonie). Afin que les mesures nécessaires soient mises en place dans les meilleurs délais dans les établissements de santé, la Direction générale de la santé a demandé au HCSP d’actualiser la définition des bactéries hautement résistantes émergentes (BHRe) et les modalités d’identification prenant en compte l’évolution de l’épidémiologie de la résistance de ces bactéries.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
enterobacteriaceae
colistine
Mesures
rigidité diffuse
colistine
établissements de santé
résistant
poids et mesures

---
N3-AUTOINDEXEE
Constances : une cohorte française pour la recherche et la santé publique
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2016/35-36/index.html
L’idée de la cohorte Constances est née il y a 15 ans lorsque, dans le cadre d’une réflexion sur l’avenir de ses Centres d’examens de santé (CES), la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CnamTS) a demandé une expertise au Professeur Marcel Goldberg, chercheur en épidémiologie et directeur d’unité à l’Inserm 1,2. Considérant que « les CES constituaient un outil technique au potentiel exceptionnel au service de la santé publique, de la connaissance de l’état de santé de la population et de la recherche en épidémiologie », M. Goldberg a alors proposé, parmi un ensemble de programmes, la constitution d’une cohorte de population s’appuyant sur les examens médicaux réalisés dans le cadre des CES, baptisée dans un premier temps COCES (COhorte des CES) puis rebaptisée ConstanCES.
2016
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
recherche biomédicale
santé publique
Recherche
recherche

---
N3-AUTOINDEXEE
Les coopérations du médecin du travail avec quatre spécialistes médicaux (généraliste—consultant de pathologie professionnelle rhumatologue—psychiatre) du point de vue de la santé au travail d’un patient
http://www.a-smt.org/cahiers/cahiers/cahier-32/Cahier-32.pdf
2016
false
false
false
A-SMT - Association Santé et Médecine du Travail
France
français
congrès ou conférence
Vision
Spécialistes
a comme patient
médecin spécialiste
Médecine du travail
professionnel
médical
maladies professionnelles
patients
pathologique
Santé au travail
quatre
métier
médecins du travail
coopération
spécialisation
médecine du travail
santé au travail

---
N3-AUTOINDEXEE
Vaccination des adultes contre le pneumocoque : évaluation économique
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/vaccination-des-adultes-contre-le-pneumocoque-%C3%A9valuation-%C3%A9conomique
Avec la vaccination contre la grippe, se pose aussi, pour les personnes âgées, la question de la vaccination contre le pneumocoque. Une vaccination assez peu suivie chez nous malgré la virulence redoutable de cette bactérie qui cause pneumonies, méningites et septicémies, avec une mortalité qui peut dépasser 20% chez les plus de 85 ans. Le Centre fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) et l’Universiteit Antwerpen ont réalisé une étude coût-efficacité des deux vaccins contre le pneumocoque commercialisés en Belgique, pour déterminer quel serait le schéma de vaccination de notre population de seniors qui permettrait de les protéger de façon optimale sans grever trop lourdement le budget de la santé.
2016
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
rapport
Vaccination
streptococcus pneumoniae
vaccins antipneumococciques
adulte
Économie
coûts et analyse des coûts
Évaluation
vaccination
adulte
vaccination
Économies
études d'évaluation comme sujet
économies
vaccination
économie

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Luxembourg
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Luxembourg
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Luxembourg

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Îles Falkland (Malvinas)
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=%C3%8Eles%20Falkland%20%28Malvinas%29
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
iles Falkland

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Montserrat
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Montserrat
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Montserrat
Antilles

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Îles Mariannes du Nord
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=%C3%8Eles%20Mariannes%20du%20Nord
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Iles Mariannes du Nord
micronésie

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Saint-Marin
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Saint-Marin
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
saint Marin

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Guam
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Guam
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
guam

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Pitcairn
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=%C3%8Eles%20Pitcairn
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Grande-Bretagne

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Macédonie (ARYM)
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Mac%C3%A9doine%20%28ARYM%29
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
macédoine (république)

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Macao
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Macao
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
macao

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Nauru
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Nauru
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Nauru
micronésie

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Tuvalu
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Tuvalu
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Tuvalu
micronésie

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Kosovo
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Kosovo
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
kosovo

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Géorgie du Sud et les Îles Sandwich du Sud
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=G%C3%A9orgie%20du%20Sud%20et%20les%20%C3%8Eles%20Sandwich%20du%20Sud
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
géorgie

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Tokelau
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Tokelau
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Nouvelle-Zélande

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Liechtenstein
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Liechtenstein
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
liechtenstein

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Åland
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=%C3%85land
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Finlande

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Monaco
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Monaco
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Monaco

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Île de Man
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=%C3%8Ele%20de%20Man
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Ile de Man
Grande-Bretagne

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Îles Midway
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=%C3%8Eles%20Midway
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Iles Midway
hawaï

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Île Norfolk
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=%C3%8Ele%20Norfolk
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Ile Norfolk
mélanésie

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Guernesey
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Guernesey
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
guernesey

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Territoire britannique de l'océan Indien
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Territoire%20britannique%20de%20l%27oc%C3%A9an%20Indien
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Territoire britannique de l'Océan Indien
afrique de l'Est

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Île Bouvet
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=%C3%8Ele%20Bouvet
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Norvège

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Île Christmas
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=%C3%8Ele%20Christmas
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Australie

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Jersey
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Jersey
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
iles Anglo-Normandes

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Îles Féroé
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=%C3%8Eles%20F%C3%A9ro%C3%A9
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Iles Féroé
Danemark

---
N1-SUPERVISEE
Maladies respiratoires professionnelles
http://wiki.side-sante.fr/doku.php?id=sides:ref-trans:imagerie:multi-items:item_206:start
L'amiante et la silice sont les principaux agents à l'origine des maladies respiratoires professionnelles. La silicose est une granulomatose à corps étrangers due à l'inhalation de poussières de silice ou de charbon qui se déposent dans les bronchioles respiratoires. Elle survient chez les patients exposés aux poussières de silice surtout pour des raisons professionnelles (mines, carrières, soufflage de verre, jet de sable, etc.).
2016
false
false
false
true
2eme cycle / master
Licence Creative Commons Attribution Pas d’Utilisation Commerciale Partage dans les mêmes conditions (CC BY-NC-SA 3.0 FR) http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/
SIDES - Référentiel Officiel du Collège des Enseignants de Radiologie de France et du Collège National des Enseignants de Biophysique et Médecine Nucléaire
France
206. Pneumopathie interstitielle diffuse
203. Opacités et masses intra-thoraciques chez l'enfant et chez l'adulte
français
cours
épreuves classantes nationales
maladies de l'appareil respiratoire
maladies de l'appareil respiratoire
radiologie
maladies de l'appareil respiratoire
maladies de l'appareil respiratoire
maladies professionnelles
pneumopathie professionnelle

---
N1-VALIDE
Les cancers en France - Edition 2015
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Les-cancers-en-France-Edition-2015
http://www.e-cancer.fr/content/download/148692/1867381/file/Les-cancers-en-France-edition-2015.pdf
Ce rapport présente un panorama des connaissances et des données actualisées sur la situation des cancers en France, concernant l'épidémiologie, la prévention, le dépistage, les soins, la vie avec un cancer, les inégalités face au cancer et la recherche.
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
France
tumeurs
tumeurs
tumeurs
facteurs de risque
dépistage systématique
tumeurs
prise en charge de la maladie
adulte
enfant
adolescent
sujet âgé

---
N3-AUTOINDEXEE
Épidémiologie des maladies reliées à l’exposition à l’amiante (incidence et mortalité) de 1981 à 2012
https://www.inspq.qc.ca/publications/2127
Cette étude décrit l’épidémiologie des principales maladies reliées à l’exposition à l’amiante au Québec, entre les années 1981 et 2012, soit l’amiantose, les cancers et les mésothéliomes de la plèvre et du péritoine, les cancers du larynx et de l’ovaire et les plaques pleurales. Le cancer pulmonaire relié à l’amiante est exclu du rapport car il fera l’objet d’une surveillance distincte. Les données utilisées pour l’étude proviennent des fichiers sociosanitaires disponibles au Québec : le Fichier des tumeurs du Québec, le Fichier des décès et la banque de données Maintenance et exploitation des données pour l’étude de la clientèle hospitalière (MED-ÉCHO).
2016
false
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
effets de l'exposition à un agent externe
épidémiologie
dû à
maladie
mortalité
amiante
expositions
Maladies
incidence
Maladie
amiante
expositions
maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
Deux cas traceurs pour évaluer la mise en oeuvre du Programme national de santé publique du Québec : la prévention de l’obésité et des infections transmissibles sexuellement et par le sang
https://www.inspq.qc.ca/publications/2116
Ce rapport d’évaluation vise à comprendre certaines conditions de mise en œuvre du Programme national de santé publique 2003-2012 (PNSP) du Québec à travers des cas traceurs permettant d’observer le fonctionnement du système de santé publique. Il s’adresse aux acteurs de santé publique, plus particulièrement aux décideurs, gestionnaires et professionnels qui exercent un rôle dans la planification, l’organisation et l’évaluation des services dans le système de santé et des services sociaux.
2016
false
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
Santé publique
obésité
évaluation de programme
sang
maladie infectieuse
programmes nationaux de santé
infecté
maladies sexuellement transmissibles
Québec
médecine préventive
obésité
deux
intermédiaire
lutte contre l'infection
obesite
Infection
obésité
santé publique
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Campagne de vaccination ciblée contre le méningocoque de sérogroupe B dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean : rapport d’analyse du second volet d’une enquête populationnelle
https://www.inspq.qc.ca/publications/2107
Ce rapport présente les résultats du second volet d’une enquête téléphonique dont l’objectif était d’évaluer différents aspects liés à l’acceptabilité de la campagne de vaccination ciblée contre le méningocoque de sérogroupe B (vaccin 4CMenB) dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Ce volet de l’enquête a été réalisé en février 2015, auprès de répondants ayant consenti, au moment du premier volet de l’enquête en mai 2014, à être contactés de nouveau. Ces répondants étaient des parents d’enfants âgés entre 2 mois et moins de 16 ans ainsi que des jeunes adultes âgés de 16 ans à moins de 21 ans. Les principales mesures incluaient la décision vaccinale concernant le méningocoque de sérogroupe B, les raisons de vaccination et de non-vaccination, la présence de manifestations cliniques inhabituelles (MCI) et l’impact de celles-ci sur les doses subséquentes du vaccin 4CMenB ou des autres vaccins du calendrier ainsi que les attitudes sur la vaccination en général.
2016
false
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
enquêteur
rapport albumine/globuline
saints
régional
collecte de données
rapport (information)
Vaccination
rapport de recherche
neisseria meningitidis sérogroupe B
vaccination de masse
vaccination contre le méningocoque
vaccination
Sérogroupe
vaccination
Sérogroupe

---
N3-AUTOINDEXEE
La vaccination des enfants et des adolescents en Île-de-France - Actualisation 2015
http://www.ors-idf.org/dmdocuments/2016/2016_04_vaccination_IDF_Web.pdf
2016
false
false
false
ORS Ile-de-France
France
français
rapport
enfant
vaccination
France
enfant
adolescent
français
vaccination
adolescence
vaccination
Paris

---
N3-AUTOINDEXEE
La santé observée à Paris
http://www.ors-idf.org/dmdocuments/presentations/2016/SanteobserveeParis_Assises%20sante_07%2004%202016.pdf
2016
false
false
false
ORS Ile-de-France
France
français
rapport
observation
santé
Observance thérapeutique
Paris
paris

---
N1-VALIDE
Santé sexuelle et reproductive
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=550
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=551
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr201600302_santesexuelleetreproductive.pdf
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa201600302_santesexuelleetreproductive.pdf
Le HCSP propose de mettre en place une stratégie nationale de santé sexuelle, afin d’assurer un état de bien-être physique, émotionnel, mental et social lié à la sexualité de la naissance à la vieillesse pour l’ensemble de la population.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation pour la politique de santé
santé reproductive
programmes gouvernementaux
France

---
N1-VALIDE
Stress au travail : un défi collectif - Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail - 28 avril 2016
http://www.ilo.org/safework/info/publications/WCMS_466548/lang--fr/index.htm
http://www.ilo.org/wcmsp5/groups/public/---ed_protect/---protrav/---safework/documents/publication/wcms_466548.pdf
Ce rapport a pour objet de présenter la situation du stress lié au travail dans les pays développés et en développement afin de sensibiliser à l’ampleur du problème et à ses répercussions dans le nouveau contexte du monde du travail.
2016
false
false
false
OIT - Organisation Internationale du Travail
Suisse
français
rapport
congrès ou conférence
syndrome d'épuisement professionnel
syndrome d'épuisement professionnel
syndrome d'épuisement professionnel
santé au travail
risques psychosociaux
travail
risque
syndrome d'épuisement professionnel
troubles mentaux
syndrome d'épuisement professionnel
travail
exposition professionnelle

---
N1-VALIDE
Recommandations vaccinales contre les infections à papillomavirus humains chez les hommes
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=552
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=553
La grande majorité des hommes et des femmes sont infectés par les papillomavirus humains (HPV) au cours de leur vie. Concernant les hommes, l’infection anale par les HPV et ses manifestations cliniques (lésions pré-cancéreuses, cancers, condylomes anaux) sont plus fréquentes chez ceux ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) et en particulier ceux infectés par le VIH. Le HCSP a pris en compte l’efficacité et la tolérance des vaccins HPV, les aspects médico-économiques, l’absence de protection indirecte des HSH par la vaccination des femmes et l’acceptabilité de la vaccination chez les hommes
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
infections à papillomavirus
recommandation de santé publique
vaccins antipapillomavirus
enfant
infections à papillomavirus
infections à papillomavirus
tumeurs de l'anus
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
résultat thérapeutique
vaccins antipapillomavirus
Acceptation des soins par le patient
adolescent

---
N1-VALIDE
Aluminium
http://www.cancer-environnement.fr/507-Aluminium.ce.aspx
Qu'est-ce que l'aluminium ? Exposition de l'homme à l'aluminium Exposition en population générale Exposition professionnelle Toxicité de l'aluminium Aluminium et risque de cancer Evolutions récentes
2016
false
false
false
Cancer Environnement
France
français
information scientifique et technique
cancers environnementaux
aluminium
exposition environnementale
exposition professionnelle
aluminium
tumeurs

---
N1-VALIDE
Vaccination Info Service
http://www.vaccination-info-service.fr/
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
français
vaccins
vaccination
calendrier vaccinal
information patient et grand public
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
MesVaccins.net - Mon carnet de vaccination électronique
https://www.mesvaccins.net/
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
français
information patient et grand public
information scientifique et technique
vaccination
vaccins
médecine des voyages

---
N1-VALIDE
Appli Assistant Air
https://www.maaf.fr/assurances/fr/p_78494/application-assistant-air
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.maaf.assistantair
https://itunes.apple.com/fr/app/assistant-air/id534260556?mt=8
MAAF met à votre disposition une application qui regroupe des fonctionnalités pratiques pour mieux vous informer sur la qualité de l'air : assistant-air Consulter le niveau de pollution des villes en Europe, Consulter les niveaux des pollens en France, Consulter les prévisions météo jusqu'à 3 jours en France, Créer des alertes pour vos villes favorites afin d'être informé dès que la pollution ou les pollens auxquels vous êtes sensibles, dépassent un seuil critique, Obtenir des conseils selon le niveau de pollution ou de pollen, Découvrir comment mieux agir sur votre santé et votre environnement, Trouver des réponses à vos questions sur la pollution et les pollens.
false
false
false
MAAF - Mutuelle d'assurance des artisans de France
France
français
application mobile
polluants atmosphériques
pollution de l'air
pollen
Europe
France
villes

---
N1-VALIDE
MesVaccins
https://itunes.apple.com/fr/app/mesvaccins/id571258719?mt=8
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.gep.controller
MesVaccins est le premier Carnet de Vaccination Électronique (CVE) intelligent, partagé et sécurisé pour iPhone. Il permet d'enregistrer facilement tous vos vaccins et de savoir immédiatement contre quelles maladies vous devriez être protégé. Cette application est une extension du site www.mesvaccins.net ; elle permet de gérer sur son iPhone son compte MesVaccins.net
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
français
application mobile
vaccins
vaccination

---
N1-VALIDE
OncoLogik
http://www.oncologik.fr
https://itunes.apple.com/fr/app/onco-logik/id641046550?mt=8
https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.oncologik&hl=fr
OncoLogiK est un outil consacré à l'édition collaborative de référentiels de prise en charge en oncologie. L'outil est maintenu par le réseau régional de cancérologie ONCOLOR. Les référentiels sont produits et mis à jour grâce à une dynamique régionale ou interrégionale impliquant les professionnels de santé des différents réseaux participants.
false
true
false
France
français
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs
application mobile

---
N1-VALIDE
Avis relatif à l'information et aux recommandations à diffuser en vue de prévenir les risques sanitaires liés aux pollens allergisants
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=556
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20160428_messaniprevpollensallergisants.pdf
Le HCSP propose des messages sanitaires d’information et de recommandations à diffuser en prévision des épisodes de pollens allergisants pour prévenir les risques sanitaires qui y sont liés. Les allergies aux pollens concernent 30 % des adultes en France, dont une partie ignore qu’elle est allergique aux pollens. Les messages d’information sont destinés au grand public et aux professionnels de santé afin de leur faire connaître les risques polliniques et d’encourager la consultation, le dépistage et le recours aux soins des personnes ignorant leur allergie aux pollens. Les recommandations sanitaires sont à diffuser auprès des personnes allergiques pour leur permettre d’adopter des comportements permettant de réduire leur exposition aux pollens allergisants et d’atténuer leurs symptômes. Ces messages précisent également où trouver de l’information sur les pollens allergisants, les périodes d’exposition et les régions concernées.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
pollen
allergènes
Allergie au pollen
pollen allergène (substance)
information en santé des consommateurs
France
hypersensibilité immédiate

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer 2004-2014
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=557
Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) présente son rapport d’évaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer (2004-2014). À partir de l’analyse des 6 axes clés de la politique de lutte contre le cancer (Recherche, Observation, Prévention, Dépistage, Soins, Qualité de vie), le HCSP s’est, plus particulièrement, attaché à répondre aux 4 questions principales suivantes : Quel a été l’impact des deux premiers Plans cancer en termes de réduction des inégalités de santé ? Dans quelle mesure un plan thématique et un opérateur dédié (Institut national du Cancer –INCa) ont-ils constitué un progrès ? L’expérience acquise dans ce champ est-elle extrapolable à d’autres maladies chroniques ? Quels enseignements peut-on tirer d’une comparaison avec les expériences étrangères, notamment sur l’organisation des dépistages ? Cette évaluation a conduit à formuler 60 recommandations visant à améliorer la prévention, le dépistage et la prise en charge des cancers, à garantir des soins personnalisés et efficaces, à améliorer la qualité de vie des patients pendant et après le cancer, et à réduire les inégalités sociales et territoriales de santé face au cancer. Il s’agit aussi de renforcer la recherche et le recueil des données en cancérologie et d’optimiser le pilotage et la gouvernance concernant cette maladie. Globalement ces recommandations sont cohérentes avec les orientations du Plan cancer 2014-2019 actuellement en cours. Cette évaluation menée par 10 professionnels, membres ou non du HCSP a fait appel à environ 60 auditions d’acteurs clés de la lutte contre le cancer, à une étude détaillée des principaux documents en lien avec cette thématique et à une étude qualitative de parcours individuels auprès de 30 patients et de leur entourage professionnel et personnel.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
rapport
tumeurs
Évaluation
tumeur maligne, sai
Cancer
politique
cancer
cancer
lutte
gout (anomalie du)
études d'évaluation comme sujet

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations de prise en charge en AMP, en préservation de la fertilité et en don de gamètes dans les départements français d'Amérique et en métropole dans le contexte de l'épidémie à virus Zika
http://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/2016_recommandations__amp_zika_v3.pdf
2016
false
false
false
Agence de la Biomédecine
France
français
recommandation professionnelle
condom
français
Gamètes
virus
Don
France
don dirigé de tissus
gestion des soins aux patients
Recommandations
Épidémies
flambées de maladies
conseil directif
fertilité
préservation de la fertilité
amériques
AMP
virus zika
cellules germinales
don
directives de santé publique
épidémies

---
N1-VALIDE
Santé publique France
http://www.santepubliquefrance.fr/
En 2016, l'InVS, l'Inpes et l'Eprus s'unissent pour créer Santé publique France, la nouvelle agence de santé publique au service des populations. Santé publique France a pour mission de protéger efficacement la santé des populations. Une mission qui s'articule autour de trois axes majeurs : anticiper, comprendre, agir.
false
false
false
Saint-Maurice
France
Val-de-Marne
français
agence gouvernementale
santé publique

---
N1-VALIDE
La prévention du tabagisme chez les enfants et les adolescents : des recommandations en matière de pratiques et de politiques
http://www.cps.ca/fr/documents/position/la-prevention-du-tabagisme
Le présent document de principes porte sur les stratégies de prévention du tabagisme chez les enfants et les adolescents et s’attarde sur les interventions qui peuvent être offertes dans le milieu de la santé
2016
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
recommandation pour la politique de santé
enfant
adolescent
tabagisme
tabagisme
produits du tabac
tabac
facteurs de risque

---
N1-VALIDE
Des stratégies pour promouvoir l’abandon du tabac chez les adolescents
http://www.cps.ca/fr/documents/position/l-abandon-du-tabac
Le présent point de pratique expose les données et les principes relatifs aux interventions d’abandon du tabac qui ont fait l’objet d’études expressément chez les jeunes, telles que les conseils individuels, le soutien psychologique, les substituts nicotiniques, le bupropion et la varénicline. Il traite également d’interventions pour lesquelles les données sont limitées ou contradictoires.
2016
false
false
true
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
recommandation de santé publique
arrêt du tabac
adolescent
tabagisme

---
N1-VALIDE
Vaccination des personnes âgées
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=559
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20160311_vaccinationpersonnesagees.pdf
Le risque infectieux et plus encore le risque d’infections graves augmente avec l’âge. Les personnes âgées fragiles ou dépendantes sont non seulement plus à risque de contracter une infection que les personnes âgées vigoureuses, mais aussi plus à risque de présenter des complications graves en cas d’infection. Ces éléments justifient de mettre à disposition des professionnels de santé un document pratique spécifiquement dédié à la vaccination des personnes âgées qui a pour principaux objectifs : de faire la synthèse des données épidémiologiques et immunologiques disponibles à ce jour concernant cette population ; de rappeler les recommandations vaccinales qui existent pour les personnes âgées non seulement en routine mais également dans des contextes particuliers (voyages, entrée en institution, existence de co-morbidités...) ; de faire des propositions de communication pour améliorer la couverture vaccinale chez les personnes âgées, de leur entourage et des professionnels de santé qui les prennent en charge.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
sujet âgé
Immunosénescence
vaccination
infections bactériennes
maladies virales
vaccins antipneumococciques
anatoxine tétanique
vaccin coquelucheux
vaccin contre le virus de l'herpes zoster
vaccins antipoliomyélitiques
vaccins antigrippaux
vaccins antihépatite A
vaccin anti-fièvre jaune
vaccins antirabiques
vaccins
vaccin diphtérique tétanique

---
N3-AUTOINDEXEE
Les maladies non transmissibles en Afrique
http://www.e-diabete.org/diabete/interactive_resource/les-maladie-non-transmissible-en-afrique/
Les maladies non transmissibles font enfin l'objet de politiques de santé publique pour endiguer le phénomène. Le Pr Naby Baldé (Guinée) nous fait part de son expérience de clinicien et d'expert en santé publique.
2016
false
false
false
e-diabète.org
Égypte
français
enregistrement vidéo
cours
maladie transmissible
Afrique
maladies transmissibles

---
N3-AUTOINDEXEE
PROFESSIONNELS DE SANTE, PATIENTS, MEDIAS, UNE COMPLEMENTARITE DANS LA LUTTE CONTRE LE DIABETE
http://www.e-diabete.org/diabete/interactive_resource/professionnels-de-sante-patients-medias-une-complementarite-dans-la-lutte-contre-le-diabete/
2016
false
false
false
e-diabète.org
Égypte
français
enregistrement vidéo
cours
patients
personnel de santé
Santé
mass-médias
lutte
a comme patient
professionnel
diabète
santé

---
N3-AUTOINDEXEE
HbA1c, LES RECOMMANDATIONS DE L’OMS
http://www.e-diabete.org/diabete/interactive_resource/hba1c-les-recommandations-de-loms/
2016
false
false
false
e-diabète.org
Égypte
français
cours
enregistrement vidéo
Organisation Mondiale de la Santé
hba>1c<
Recommandations
hémoglobine A glycosylée
conseil directif
directives de santé publique

---
N3-AUTOINDEXEE
Test sanguin ImmunoXpert dans le diagnostic des infections virales et bactériennes
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=1150
2016
false
false
false
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
évaluation technologique
infections bactériennes
diagnostic
maladie virale
maladie infectieuse bactérienne
maladies virales
aucun diagnostic

---
N1-VALIDE
Contre les cancers, vos conseils dépistage
http://vosconseilsdepistage.e-cancer.fr/
Le dépistage est une chance : il permet d’identifier au plus tôt un cancer pour le traiter à un stade précoce et de favoriser les chances de guérison. Dans certains cas, le dépistage peut même permettre d’éviter un cancer grâce au repérage et au traitement d’une lésion précancéreuse.
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs
tumeurs
information patient et grand public
évaluation des risques

---
N3-AUTOINDEXEE
Pratiques recommandées pour la prévention d'infections liées à des endoscopies
http://www.phac-aspc.gc.ca/nois-sinp/notice-avis/endo-2016-fra.php
Contexte L'Agence de la santé publique du Canada (l'Agence) a été informée d'une éclosion d'entérobactéries résistantes aux carbapénèmes (ERC) aux États-Unis. Celle-ci était liée à des duodénoscopes retraités Référence 1. À ce jour, aucune éclosion semblable liée à des duodénoscopes n'a été déclarée au Canada. Objectif Résumer ce qui est connu sur les risques d'infection aux entérobactéries résistantes aux carbapénèmes liées à des duodénoscopes et formuler des recommandations pour le Canada.
2016
false
false
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
information scientifique et technique
infecté
Recommandations
endoscopie
lutte contre l'infection
endoscopes
maladie infectieuse
endoscope
Infection
endoscopie
conseil directif
directives de santé publique
infection

---
N1-VALIDE
Systématiser l’accompagnement à l’arrêt du tabac pour améliorer le traitement des patients atteints de cancer - In : Bulletin du Cancer Available online 24 May 2016 - Open Access
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0007455116300613
Cet article a pour objectif de mieux documenter les effets que peut avoir la poursuite du tabagisme sur la survie, la récidive, la survenue de seconds cancers primitifs, l’efficacité des traitements, la survenue d’effets indésirables ainsi que sur la qualité de vie des patients traités pour un cancer.
http://dx.doi.org/10.1016/j.bulcan.2016.04.004
2016
false
false
false
Elsevier
France
français
arrêt du tabac
tabagisme
trouble lié au tabagisme
tumeurs
article de périodique
tumeurs
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Surveillance microbiologique de l'environnement dans les établissements de santé - Guide de bonnes pratiques
http://www.cclin-sudouest.com/wp-content/uploads/2015/08/Surv_microbio_environnement.pdf
Le champ de ce document concerne la surveillance microbiologique de l’air, de l’eau, des surfaces et des endoscopes. Le comptage particulaire ne fait pas partie de la surveillance microbiologique stricto sensu mais c’est un complément intéressant du contrôle microbiologique de l’air qui permet de dénombrer les particules inertes (viables et non viables) de l’environnement : c’est à ce titre qu’il est inclus dans ce document. La conduite à tenir en cas de résultats non conformes est exclue du champ du document car elle doit être adaptée à chaque situation et graduée en fonction du risque évalué.
2016
false
false
false
C CLIN Sud-Ouest
France
français
recommandation professionnelle
surveillance de l'environnement
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
microbiologie de l'environnement
Environnement d'établissement de santé
Guide de bonnes pratiques
état de bien-être

---
N2-AUTOINDEXEE
Antiviraux d’action directe
Saisine de la ministre des affaires sociales et de la santé en date du 19 mai 2016 sur les modalités de prise en charge des antiviraux d’action directe pour les patients au stade F2 de fibrose hépatique, liée à une infection chronique par le virus de l’hépatite C
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2633680/fr/antiviraux-d-action-directe
Indications concernées En association dans le traitement de l’infection chronique par le virus de l’hépatite C chez les adultes...
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
adulte
hépatite C chronique
association de médicaments
Sofosbuvir
antiviraux
J05A - antiviraux à action directe
daclatasvir
Siméprévir
association lédipasvir sofosbuvir
dasabuvir
association médicamenteuse
ombitasvir
ritonavir
paritaprévir
Fibrose du foie
risque
a comme patient
hepacivirus
infection
maladies auto-immunes
fibrose hépatique
Fibrose
Virus de l'hépatite C
entérovirus humain 72
hépatite C chronique
anemie ferriprive - carence en fer
Affaires
cirrhose du foie
socialisme
hepatite
hepatite
Patients
maladie infectieuse chronique
Directives
antiviraux
hépatite chronique
santé
prise en charge personnalisée du patient
virus de l'hépatite c
virus de l'hépatite A
ABT-333
ABT-450
BMS-790052
fibrose
commerce
patients
directives
benzimidazoles
fluorènes
Uridine monophosphate
sulfonamides
uracile
uracile
anilides
carbamates
composés macrocycliques
Imidazoles

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations concernant l’utilisation des cellules souches hématopoïétiques ou des cellules mononuclées vis-à-vis du risque d’infection à virus Zika
http://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/036-16_dpgcsh_zika.pdf
2016
false
false
false
Agence de la Biomédecine
France
français
recommandation
utilisation hors indication
cellules souches hématopoïétiques
risque
virus de l'immunodéficience simienne
risque d'infection
cellule souche hématopoïétique
virus zika
infection
vis orthopédiques
Recommandations
dû à
Virus
directives de santé publique
virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations concernant l’utilisation d’organes et de tissus vis-à-vis du risque d’infection à virus Zika
http://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/037-16_dpgot_zika.pdf
2016
false
false
false
Agence de la Biomédecine
France
français
recommandation
Virus
partie d'un organe
utilisation hors indication
dû à
vis orthopédiques
infection
tissus
virus zika
organes à risque
risque d'infection
Recommandations
virus de l'immunodéficience simienne
directives de santé publique
virus

---
N1-SUPERVISEE
Arrêt des traitements et idéologies thérapeutiques du cancer - In : Anthropologie & Santé Pré-publication
http://anthropologiesante.revues.org/2047
En France, la majorité des décès des personnes atteintes de cancer se déroulent à l’hôpital. A partir d’entretiens approfondis avec 18 médecins cancérologues hospitaliers, cet article explore la manière dont ceux-ci conçoivent l’arrêt des traitements et les soins de fin de vie. Alors que tous les praticiens se disent confrontés au poids de la décision d’arrêt et à la complexité du travail en équipe, l’analyse permet de distinguer deux grands types de discours. Ceux-ci renvoient à deux catégories « d’idéologies thérapeutiques du cancer », sous-tendues par des valeurs différentes quant à la prise en charge et un rapport particulier à la phase terminale. Ces idéologies recouvrent des points de vue sur les soins du cancer qui se révèlent justement lorsque le traitement cancérologique n’est plus efficace. Sont ici en jeu des conceptions de la trajectoire de maladie et du rôle du cancérologue, sans doute cruciales dans les attitudes et les pratiques des médecins.
2016
false
false
false
Revues.org : portail de revues en sciences humaines et sociales
France
article de périodique
entretien
abstention thérapeutique
soins terminaux
rôle médical
tumeurs
prise de décision
soins palliatifs
unités sanitaires mobiles

---
N1-VALIDE
Revue de littérature sur qualité de vie au travail et qualité des soins
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2610262/fr/revue-de-litterature-sur-qualite-de-vie-au-travail-et-qualite-des-soins
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2610359/fr/revue-de-litterature-qualite-de-vie-au-travail-et-qualite-des-soins
Cette étude de la littérature explore les travaux menés par des chercheurs de diverses disciplines : épidémiologie, sociologie, sciences politiques, sciences de gestion, santé publique, etc. Cette diversité a permis de mettre en exergue un matériau riche, éclairant l’évolution des conditions de travail de ces 20 dernières années, l’impact des innovations techniques et organisationnelles sur les prises en charge des patients et sur le travail des professionnels, l’impact des réformes, etc.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
revue de la littérature
qualité de vie
travail
santé au travail
personnel de santé

---
N1-VALIDE
Recommandations sanitaires pour les voyageurs
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=562
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcsp_beh_2016.pdf
Ces recommandations ont été élaborées par le Comité des maladies liées aux voyages et des maladies d’importation et adoptées par le Haut Conseil de la santé publique. Elles tiennent compte notamment du Calendrier vaccinal 2016, des données du Centre national de référence du paludisme, du CNR des arboviroses, de Santé publique France ainsi que, pour les vaccins et médicaments, de l’Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM). Elles concernent tous les voyageurs, quelles que soient leur destination et les conditions du voyage. Elles rappellent l’importance, dans la prévention des pathologies liées aux voyages, de la vaccination, de la chimioprophylaxie du paludisme, des mesures de protection contre les moustiques et autres arthropodes, des mesures d’hygiène alimentaire et de lavage des mains.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
voyage
médecine des voyages
recommandation de santé publique
vaccins
vaccination
paludisme
lutte contre les moustiques
diarrhée

---
N1-VALIDE
Lupus Erythémateux Systémique
http://www.fai2r.org/index.php/recommandations/recommandations/lupus-erythemateux-systemique
https://gallery.mailchimp.com/4ee662ef89beb0fc6c927e39f/files/Pr%C3%A9vention_des_infections_au_cours_du_LS_chez_l_adulte_et_l_adolescent.pdf
L’objectif de ce travail était de proposer des recommandations relatives aux modalités des vaccinations, de la prévention de la pneumocystose et du dépistage du cancer du col de l’utérus dans le lupus systémique (LS) chez l’adulte et l’adolescent.
2016
false
false
true
FAI²R - Filière des maladies autoimmunes et autoinflammatoires rares
France
français
recommandation par consensus
lupus érythémateux disséminé
vaccins
vaccination
calendrier vaccinal
adulte
adolescent
sujet âgé
grossesse
maladies virales
infections bactériennes

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Corée du Nord
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Cor%C3%A9e%20du%20Nord
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
république démocratique populaire de corée

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Bulgarie
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Bulgarie
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Bulgarie

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Grenade
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Grenade
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
grenade

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Arménie
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Arm%C3%A9nie
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Arménie

---
N1-SUPERVISEE
Vaccinations, voyages : Sainte-Lucie
http://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Sainte-Lucie
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention : vaccins nécéssaires, chimioprophylaxie contre le paludisme, zika, protection contre les piqûres de moustiques...
2016
false
false
false
Institut Pasteur de Lille
France
français
information patient et grand public
maladies transmissibles
médecine des voyages
Sainte-Lucie

---
Courriel
01/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.