Libellé préféré : encéphalopathie hépatique;

Définition du MeSH : Syndrome caractérisé par un dysfonctionnement du système nerveux central en association avec une insuffisance hépatique, y compris les shunts porto-systémiques. Les signes cliniques incluent la léthargie, la confusion mentale (progressant fréquemment jusqu'au coma), un astérixis, un nystagmus pathologique, des réflexes oculovestibulaires vifs, une posture décortiquée et décérébrée, une spasticité musculaire, et des réflexes plantaires bilatéraux en extension (voir le RÉFLEXE, BABINSKI). L'électroencéphalograpgie peut montrer des vagues triphasées [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : EH; Encéphalopathie porto-cave;

Acronyme CISMeF : HE;

Synonyme MeSH : Encéphalopathie porto-cave;

Hyponyme MeSH : Coma hépatique;

Terme MeSH Related : Défaillance hépatique fulminante avec oedème cérébral;

Définition VIDAL : Coma ou troubles de la conscience dus à une insuffisance hépatique grave.;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Syndrome caractérisé par un dysfonctionnement du système nerveux central en association avec une insuffisance hépatique, y compris les shunts porto-systémiques. Les signes cliniques incluent la léthargie, la confusion mentale (progressant fréquemment jusqu'au coma), un astérixis, un nystagmus pathologique, des réflexes oculovestibulaires vifs, une posture décortiquée et décérébrée, une spasticité musculaire, et des réflexes plantaires bilatéraux en extension (voir le RÉFLEXE, BABINSKI). L'électroencéphalograpgie peut montrer des vagues triphasées [Traduction effectuée avant 2008]

N1-SUPERVISEE
Prescription de probiotiques à des patients atteints d'encéphalopathie hépatique
http://www.cochrane.org/fr/CD008716
L’encéphalopathie hépatique est un trouble des fonctions cérébrales causé par une insuffisance hépatique et/ou un shunt porto-systémique. L’encéphalopathie hépatique (patente cliniquement) et l’encéphalopathie hépatique minime (non patente cliniquement) altèrent de façon significative la qualité de vie et l’état fonctionnel du patient au quotidien et représentent une lourde charge pour les ressources en matière de soins de santé. Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont administrés en quantité adéquate, peuvent améliorer la santé de l’hôte.
2017
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
probiotiques
encéphalopathie hépatique

---
N1-VALIDE
Suivre un patient cirrhotique en 2016 : Quelles complications chercher ? Comment les dépister et quels sont les grands principes de prise en charge ?
In : Hépato-Gastro et Oncologie digestive vol. 23 n8 8, octobre 2016
http://www.jle.com/fr/revues/hpg/e-docs/suivre_un_patient_cirrhotique_en_2016_quelles_complications_chercher_comment_les_depister_et_quels_sont_les_grands_principes_de_prise_en_charge__308178/article.phtml
Du fait de l’amélioration de la prise en charge des hémorragies digestives sur cirrhose, les patients cirrhotiques atteignent des stades de plus en plus avancés de leur maladie hépatique, faisant augmenter le risque d’apparition de certaines complications telles que l’ascite réfractaire ou l’encéphalopathie hépatique. Le suivi d’un patient cirrhotique doit être au minimum semestriel et doit s’attacher à la fois à évaluer la gravité de l’atteinte hépatique mais aussi à dépister les complications telles que le carcinome hépatocellulaire, l’ascite et les complications endoscopiques de l’hypertension portale comme les varices œsophagiennes.
2016
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
article de périodique
cas clinique
cirrhose alcoolique
hypertension portale
varices oesophagiennes et gastriques
algorithme
ascites
observation (surveillance clinique)
encéphalopathie hépatique
varices oesophagiennes et gastriques
carcinome hépatocellulaire

---
N1-VALIDE
Complications de l’hépatopathie terminale
http://www.cfp.ca/content/62/1/e18.full
Les soins palliatifs jouant maintenant un rôle dans la prise en charge d’un plus grand nombre de maladies non malignes, telles que l’hépatopathie terminale, il importe de bien comprendre les diverses complications associées à la progression naturelle de la cirrhose. La complication la plus fréquente de l’hépatopathie terminale est l’ascite, comme discuté dans un article précédent. Le présent article traite de la prise en charge d’autres complications courantes, dont l’encéphalopathie hépatique, la péritonite bactérienne spontanée et les varices œsophagiennes, avec l’appui de données empiriques, de revues systématiques et d’énoncés de consensus d’experts
2016
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
soins terminaux
article de périodique
cas clinique
encéphalopathie hépatique
péritonite
varices oesophagiennes et gastriques
cirrhose du foie
antibactériens
soins palliatifs
maladie hépatique au stade terminal (maladie)
antibiothérapie

---
N1-SUPERVISEE
Utilisation du polyéthylène glycol 3350-électrolytes comparativement au lactulose pour le traitement de l’encéphalopathie hépatique aiguë : Étude HELP
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1069
Il s’agit d’une étude clinique à répartition aléatoire, monocentrique, à simple insu, menée dans un hôpital de Dallas entre janvier 2011 et juin 2012. L’étude comparait l’administration du lactulose à celle du PEG-E pour des patients se présentant au service des urgences avec une cirrhose connue et une altération du niveau de conscience. Les patients sélectionnés étaient suivis jusqu’à leur départ de l’hôpital. L’étude a été approuvée par le comité d’éthique de l’institution...
2016
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
lecture critique d'article
électrolytes
Maladie aigüe
essais contrôlés randomisés comme sujet
résultat thérapeutique
Golytely
laxatifs
polyéthylène glycol 3350
Golytely
durée du séjour
étude comparative
polyéthylène glycols
encéphalopathie hépatique
lactulose
polyéthylène glycol 3350
polyéthylène glycols
électrolytes

---
N1-VALIDE
Traitement et prévention de l’encéphalopathie hépatique
http://medicalforum.ch/fr/n-actuel/article/traitement-et-prevention-de-lencephalopathie-hepatique.html
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2014.01991/
L’encéphalopathie hépatique (EH) est un trouble réversible du système nerveux central lié à une insuffisance hépatique et/ou à un shunt porto-systémique. Il s’agit d’une complication fréquente chez les patients atteints de cirrhose hépatique.
2014
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
encéphalopathie hépatique
encéphalopathie hépatique
encéphalopathie hépatique
encéphalopathie hépatique

---
N1-SUPERVISEE
Agents dopaminergiques pour l'encéphalopathie hépatique
http://www.cochrane.org/fr/CD003047/agents-dopaminergiques-pour-lencephalopathie-hepatique
Contexte : Les patients atteints d'encéphalopathie hépatique peuvent présenter des symptômes extrapyramidaux et des modifications des ganglions de la base. Ces changements sont similaires à ceux observés chez les patients atteints de maladie de Parkinson. Des agents dopaminergiques (tels que la bromocriptine et la lévodopa, utilisées pour les patients atteints de maladie de Parkinson) ont donc été évalués comme traitement potentiel pour les patients atteints d'encéphalopathie hépatique. Objectifs : Évaluer les effets bénéfiques et nocifs des agents dopaminergiques par rapport à un placebo ou à l'absence d'intervention pour les patients atteints d'encéphalopathie hépatique
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
résultat thérapeutique
encéphalopathie hépatique
agents dopaminergiques

---
N1-VALIDE
Actualités diagnostiques et thérapeutiques dans le domaine de l’encéphalopathie hépatique
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-440/Actualites-diagnostiques-et-therapeutiques-dans-le-domaine-de-l-encephalopathie-hepatique
L’encéphalopathie hépatique est un syndrome neuropsychiatrique qui survient dans le cadre d’une dysfonction hépatique aiguë ou chronique, ou lorsqu’il existe un volumineux shunt porto-systémique. La classification actuelle de l’encéphalopathie survenant chez les malades cirrhotiques distingue les épisodes d’encéphalopathie non évidente cliniquement et les épisodes d’encéphalopathie clinique. Le diagnostic d’une encéphalopathie non évidente cliniquement repose sur la réalisation de tests sensibles. La lactulose et la rifaximine sont les traitements de référence. La rifaximine a démontré son efficacité pour prévenir les épisodes de récidive d’encéphalopathie. Chez le malade cirrhotique, la survenue d’une encéphalopathie doit faire discuter l’indication d’une transplantation hépatique.
2014
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
encéphalopathie hépatique
encéphalopathie hépatique
encéphalopathie hépatique
encéphalopathie hépatique

---
N1-SUPERVISEE
Encéphalopathie hépatique chez le patient atteint de cirrhose : nouveautés et recommandations pratiques
https://www.revmed.ch/RMS/2010/RMS-261/Encephalopathie-hepatique-chez-le-patient-atteint-de-cirrhose-nouveautes-et-recommandations-pratiques
L’encéphalopathie hépatique lors de cirrhose peut se présenter sous plusieurs formes, les plus fréquentes étant l’encéphalopathie minime et épisodique. A part les troubles de l’état de vigilance, d’autres formes cliniques existent pour lesquelles des examens complémentaires sont utiles au diagnostic. La prise en charge vise à corriger les facteurs ayant occasionné un épisode d’encéphalopathie, et à en prévenir la récidive. Les traitements agissent essentiellement sur la flore intestinale, mais des substances agissent aussi efficacement sur le foie et le cerveau. Si les symptômes d’encéphalopathie hépatique sont mal contrôlés par le traitement médical, une transplantation hépatique peut être envisagée.
2010
false
true
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
encéphalopathie hépatique
encéphalopathie hépatique
encéphalopathie hépatique
encéphalopathie hépatique
article de périodique
cirrhose du foie
encéphalopathie hépatique

---
N1-VALIDE
Prise en charge des complications chez les malades atteints de cirrhose
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_606527
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_614972
Indication du niveau de preuve, Ces recommandations ont pour objectif de diminuer la morbi-mortalité associée à la cirrhose par le traitement et la prévention secondaire des complications quelle que soit la cause de l'atteinte hépatique. Elles abordent la conduite à tenir devant : une ascite (première poussée et ascite réfractaire) un syndrome infectieux (infection du liquide d'ascite en particulier) une hémorragie digestive haute des troubles de la conscience un carcinome hépatocellulaire une insuffisance rénale (syndrome hépatorénal en particulier) une dyspnée
2007
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
276. Cirrhose et complications
337. Malaise, perte de connaissance, crise comitiale chez l'adulte
338. État confusionnel et trouble de conscience chez l'adulte et chez l'enfant
français
antibiothérapie
cirrhose alcoolique
ascites
infections bactériennes
infections bactériennes
hémorragie gastro-intestinale
hémorragie gastro-intestinale
encéphalopathie hépatique
encéphalopathie hépatique
carcinome hépatocellulaire
insuffisance rénale
hydrothorax
dyspnée
syndrome hépatopulmonaire
hypertension portale
hypertension pulmonaire
antibactériens
insuffisance rénale
insuffisance rénale
syndrome hépatorénal
syndrome hépatorénal
hydrothorax
hypertension pulmonaire
hypertension portale
cardiopathies
hémorragie gastro-intestinale
gestion des soins aux patients
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
Courriel
15/10/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.