CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : encéphalomyélite auto-immune expérimentale;

Définition du MeSH : Un modèle animal expérimental pour la maladie démyélinisante du système nerveux central. L'inoculation d'une émulsion blanche de matière combinée à l'adjuvant de Freund (adjuvant freund), la protéine basique de la myéline, ou la myéline centrale purifiée déclenche une réaction immunologique médiée par les cellules T et dirigée contre la myéline centrale. Les signes pathologiques sont semblables à la sclérose en plaques, y compris des centres périvasculaires et periventriculaires d'inflammation et de démyélinisation. Une démyélinisation sous-pie-mérienne traduisant des infiltrations des méninges, apparait également et est aussi un signe de l'encéphalomyélite. L'immunisation passive avec des cellules T à partir d'un animal malade, à un animal normal induit également ce schéma. (From Immunol Res 1998;17(1-2):217-27; Raine CS, Textbook of Neuropathology, 2nd ed, p604-5) [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : encéphalite auto-immune expérimentale; encéphalite autoimmune expérimentale; encéphalomyélite allergique expérimentale (EAE); eAE (Encéphalomyélite Autoimmune Expérimentale);

Synonyme MeSH : EAE (Encéphalomyélite auto-immune expérimentale); encéphalomyélite allergique expérimentale; encéphalomyélite autoimmune expérimentale; encéphalomyélite allergique;

greenArrow Détails


greenArrow Vous pouvez consulter :

Un modèle animal expérimental pour la maladie démyélinisante du système nerveux central. L'inoculation d'une émulsion blanche de matière combinée à l'adjuvant de Freund (adjuvant freund), la protéine basique de la myéline, ou la myéline centrale purifiée déclenche une réaction immunologique médiée par les cellules T et dirigée contre la myéline centrale. Les signes pathologiques sont semblables à la sclérose en plaques, y compris des centres périvasculaires et periventriculaires d'inflammation et de démyélinisation. Une démyélinisation sous-pie-mérienne traduisant des infiltrations des méninges, apparait également et est aussi un signe de l'encéphalomyélite. L'immunisation passive avec des cellules T à partir d'un animal malade, à un animal normal induit également ce schéma. (From Immunol Res 1998;17(1-2):217-27; Raine CS, Textbook of Neuropathology, 2nd ed, p604-5) [Traduction effectuée avant 2008]

Courriel
09/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.