Titre : Analgésie après chirurgie orthopédique du membre inférieur : intérêt de l'anesthésie locorégionale périphérique;

URL : http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1972&langue=FR

Description : Pour assurer l'analgésie postopératoire, l'anesthésiste dispose de différentes classes d'antalgiques, mais aussi de diverses techniques de bloc central ou périphérique de l'influx nerveux douloureux au moyen d'anesthésiques locaux. La réalisation des blocs nerveux périphériques permet une analgésie après chirurgie du membre inférieur équivalente à celle procurée par la péridurale et supérieure à l'utilisation de morphiniques intraveineux autoadministrés par le patient. Ces blocs nerveux périphériques, permettent de réduire l'utilisation des morphiniques, et de diminuer l'incidence des effets secondaires liés à ces molécules. Ils permettent d'éviter certaines contraintes dues à la péridurale comme le sondage urinaire ou une surveillance hémodynamique et respiratoire continue. La prise en charge de l'analgésie d'une prothèse totale de genou et d'une cure d'hallux valgus a fortement évolué. En permettant la réalisation des exercices de kinésithérapie sans phénomène algique, elle joue directement sur la qualité de réhabilitation, sur la durée de l'hospitalisation, et la satisfaction des patients. Le but de cette revue est d'expliciter différentes techniques de blocs nerveux, et de positionner ce mode d'analgésie dans le cadre de l'analgésie postopératoire de ces deux types d'interventions chirurgicales.;

Année : 2009;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ******rhumatologie
***anesthésiologie
***thérapeutique
***chirurgie
***chirurgie plastique reconstructrice et esthétique
***chirurgie orthopédique
***neurochirurgie
***neurologie
***podologie

Vous pouvez consulter :


Courriel
25/09/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.