Titre : Activité physique et diabète de type 2;

URL : http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1244&langue=FR

Description : L'exercice musculaire favorise l'utilisation du glucose par le muscle squelettique, indépendamment de l'action de l'insuline, en activant l'AMPK (AMP-activated protein kinase). Ce processus n'est pas altéré chez le patient obèse et/ou diabétique de type 2, malgré la présence d'une insulinorésistance. L'exercice musculaire devrait donc jouer un rôle clé dans la prise en charge d'un patient diabétique de type 2. La pratique régulière d'une activité physique augmente la sensibilité à l'insuline, améliore le contrôle glycémique et corrige certains facteurs de risque cardiovasculaire. Cet article présente brièvement quelques recommandations pratiques concernant l'activité physique chez le sujet obèse et/ou diabétique de type 2.;

Année : 2005;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ***endocrinologie
***métabolisme
***rhumatologie

Vous pouvez consulter :


Courriel
16/11/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.