Titre : Activité physique et sportive à l'adolescence : un défi pour les médecins, un défi pour la société;

URL : http://revmed.ch/rms/2005/RMS-28/30575

Description : Les médecins, les infirmiers et les assistants sociaux font partie des professionnels qui ont un risque élevé d'être confrontés au suicide d'un patient. Cet événement peut susciter chez eux des émotions très vives de tristesse, de colère, un sentiment d'impuissance, des réactions aiguës de stress, avec irritabilité, troubles du sommeil et souvenirs intenses. Aux remises en question peut s'ajouter une crainte de traiter des personnes suicidaires. Ces réactions sont d'autant plus fortes que l'attachement au patient était grand. Une aide est alors souvent utile, et il ne faut pas hésiter à chercher du soutien auprès de ses collègues, de sa famille. Une telle expérience peut aussi amener le thérapeute à évoluer et à accepter ses limites, tout en devenant plus vigilant et sensible aux signes évocateurs d'un risque suicidaire.;

Année : 2005;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ***médecine du sport
***rhumatologie
***médecine de l'adolescence
***pédiatrie

Vous pouvez consulter :


Courriel
26/09/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.