Titre : Anticoagulation orale et pharmacogénétique : perspectives pour la pratique clinique;

URL : http://www.revmed.ch/mh/Revue-medicale-suisse/2007/RMS-124/32419

Description : La variabilité interindividuelle en matière de sensibilité à l'anticoagulation orale par antagonistes de la vitamine K est grande. A l'initiation d'un traitement, l'incertitude quant à la dose à prescrire implique un contrôle strict des valeurs d'International normalized ratio (INR) avec une période parfois longue avant l'obtention des valeurs cibles et un risque d'hémorragie ou d'événement thromboembolique potentiellement mortels. La variation génétique, par l'intermédiaire de Single nucleotide polymorphisms (SNP), contribue de manière importante à cette variabilité. Les gènes impliqués jusqu'ici sont ceux codant pour le cytochrome hépatique 2C9 (CYP2C9) et pour une enzyme clé du cycle de la vitamine K, la vitamine K époxyde réductase (VKORC1) et les porteurs de certains polymorphismes de ces gènes ont besoin de doses d'anticoagulants nettement diminuées. La variation génétique dans CYP2C9 et VKORC1 a donc un intérêt potentiel dans la pratique clinique puisque son intégration dans des algorithmes de prédiction pourrait permettre d'atteindre rapidement une anticoagulation efficace tout en minimisant les risques hémorragiques...;

Année : 2007;

Exclure de QDN : true;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ***************médicaments
***************pharmacie
*******hématologie
*******génétique
*******pharmacologie
****cardiologie
****thérapeutique
*physiologie

Vous pouvez consulter :


Courriel
19/11/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.