Titre : Anticoagulants et cancer : au-delà de la prévention de la maladie thromboembolique;

URL : http://revmed.ch/rms/2006/RMS-83/31744

Description : L'association entre cancer et maladie thromboembolique est bien documentée. La capacité procoagulante des cellules tumorales semble liée à la transformation maligne. Ainsi, l'adjonction d'un anticoagulant (antagoniste de la vitamine K, héparine non fractionnée ou héparine de bas poids moléculaire (HBPM)) pourrait avoir un effet préventif sur la progression tumorale. Certaines études concluent à une augmentation modeste de la survie lors d'adjonction d'une HBPM au traitement conventionnel de chimiothérapie et/ou radiothérapie. Il semble que ce bénéfice soit lié à un effet inhibiteur sur la progression tumorale. Il reste cependant à définir quel type d'HBPM est indiqué, à quelle dose, à quelle durée et dans quels cancers...;

Année : 2006;

Exclure de QDN : false;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : *******thérapeutique
****médicaments
****épidémiologie
****médecine et chirurgie vasculaire
****santé publique
****pharmacologie
****pharmacie
***hématologie
***oncologie
***médecine préventive
*biostatistiques

Vous pouvez consulter :


Courriel
24/09/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.