Titre : «Adrénaline-addiction» et comportements de prises de risques chez les sportifs : quelles réalités ?;

URL : http://www.revmed.ch/mh/Revue-medicale-suisse/2007/RMS-115/32174

Description : Cet article résume les hypothèses psycho-biologiques qui sous-tendent le fait que l'individu s'expose au danger. La question se pose de savoir si certaines formes de sports à risque peuvent être considérées comme une dépendance. En effet, la forte activation de l'axe adrénocorticotrope pourrait agir comme un renforçateur addictogène dans la mesure où elle efface une émotion déplaisante, selon le modèle du coping du stress focalisé sur l'émotion. De plus, un mimétisme pharmacologique semble possible, car l'effet ressenti des catécholamines pourrait imiter certains effets des drogues stimulantes. Enfin, les concepts courants de la réduction des risques et des dommages sont transposés au sport. Ceci correspondrait à l'application de mesures préventives diversifiées à un large continuum de comportements potentiellement dangereux.;

Année : 2007;

Exclure de QDN : true;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ****médecine du sport
***psychiatrie
*addictologie

Vous pouvez consulter :


Courriel
24/09/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.