Titre : Antibiotiques, antibiorésistance et environnement;

URL : http://www.encyclopedie-environnement.org/sante/antibiotique-antibioresistance-environnement/

Description : Les microorganismes produisent naturellement des antibiotiques qui inhibent la croissance d’autres microorganismes compétiteurs. Pour survivre, ils développent des mécanismes génétiques et biochimiques de résistance aux antibiotiques, qui ont largement diffusé entre espèces du fait de leurs échanges génétiques fréquents. Or depuis les années 1940, l’homme a développé de nouveaux antibiotiques et leur utilisation est devenue massive : en 15 ans la consommation mondiale d’antibiotiques a augmenté de 65%, principalement dans les pays à revenu intermédiaire ou faible. Ce phénomène planétaire représente aujourd’hui une préoccupation majeure en santé publique. Certaines bactéries pathogènes pour l’homme et les animaux sont devenues résistantes à la plupart des molécules antibiotiques développées par l’industrie pharmaceutique. De plus, les antibiotiques administrés à l’homme et aux animaux, et les bactéries résistantes sélectionnées chez ces hôtes, ont été largement disséminés dans l’environnement. Les bactéries ont évolué elles aussi vers une augmentation de leurs capacités d’antibiorésistance. Il existe des échanges permanents entre les flores bactériennes de réservoir environnemental, animal ou humain. La lutte contre l’antibiorésistance doit donc être envisagée de façon globale. Ne devrait-elle pas prendre en compte les effets des antibiotiques sur ces différents réservoirs ?;

Année : 2018;

Exclure de QDN : false;

UNF3S : false;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ******médicaments
******infectiologie
******pharmacologie
******pharmacie
***microbiologie
***physiologie
***environnement
***bactériologie

Vous pouvez consulter :


Courriel
25/09/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.