Titre : Aclotine (Antithrombine humaine) : mise en garde contre son utilisation chez le nouveau-né prématuré présentant un syndrome de détresse respiratoire - Lettre aux professionnels de santé;

URL : http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Aclotine-R-Antithrombine-humaine-mise-en-garde-contre-son-utilisation-chez-le-nouveau-ne-premature-presentant-un-syndrome-de-detresse-respiratoire-Lettre-aux-professionnels-de-sante

Description : ACLOTINE est indiqué dans la prophylaxie des thromboses veineuses et dans le traitement des accidents thromboemboliques chez des patients présentant un déficit constitutionnel en antithrombine. Cette spécialité est également indiquée dans les cas de coagulation intravasculaire disséminée (CIVD) graves et évolutifs chez les patients présentant un déficit acquis sévère ( 60 %) en antithrombine. L’utilisation d’ACLOTINE n’est pas indiquée chez les nouveaux-nés prématurés présentant un syndrome de détresse respiratoire (SDR) du nouveau-né souvent associé à un déficit acquis en antithrombine. Des données suggèrent un risque accru d’hémorragie intracrânienne et de la mortalité lorsque l’antithrombine III (antithrombine humaine) est administrée aux nouveaux-nés prématurés présentant un SDR. Aucun bénéfice clinique n’a été démontré lors de l’administration d’antithrombine humaine à des bébés prématurés présentant un SDR...;

Année : 2017;

Exclure de QDN : false;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : *********************pharmacie
*******************hématologie
******************médicaments
********thérapeutique
********pédiatrie
*******cardiologie
*******néonatologie
*******médecine et chirurgie vasculaire
*******génétique
*******pharmacologie
*****épidémiologie
****pneumologie
****diagnostic
****médecine fondée sur des faits
****biostatistiques
****santé publique
****organisation et administration
***médecine préventive
**gestion du risque

Vous pouvez consulter :


Courriel
14/11/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.