Titre : Antigoutteux : Les points essentiels;

URL : http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/antigoutteux-les-points-essentiels

Description : Les antigoutteux sont les médicaments utilisés dans le traitement de la crise de goutte et la prévention de sa rechute en s’opposant à l’hyperuricémie et la cristallisation de l’acide urique dans les urines. La goutte est une maladie métabolique, souvent familiale, due à la perturbation du métabolisme des purines. Elle est caractérisée par des épisodes répétitifs d’arthrite aiguë (crise de goutte) causée par la précipitation des cristaux d’acide urique dans les tissus et la réaction inflammatoire qui en résulte (articulations, rein) . C’est une affection sévère, dominée par le risque articulaire et rénal (colique néphrétique par lithiase urique). Le traitement repose sur le maniement de trois classes pharmacologiques: - médicaments de la crise de goutte: la colchicine est utilisé dans le traitement de l’accès aigu mais également en prophylaxie de ces épisodes. Le canakinumab un anticorps monoclonal humain dirigé contre l'interleukine-1 bêta (IL-1ß). Les anti-inflammatoires non stéroidiens, diclofénac et kétoprofène sont également des médicaments utilisés pour réduire rapidement l'inflammation et les douleurs articulaires associées à la crise de goutte. La colchicine entraîne souvent des diarrhées, peut être à l’origine de nausées, de vomissements et de douleurs abdominales. Sa toxicité aiguë est multiviscérale, provoquant successivement au cours du temps, l’apparition de troubles digestifs, hépatiques, cardiovasculaires, hématologiques et neurologiques. - médicaments de l'hyperuricémie: l'allopurinol et le féburoxat s'opposent à la formation de l'acide urique, ils sont indiqués dans la prévention et le traitement d'entretien des crises de gouttes. Ces médicaments peuvent être responsables de crise aigues d’arthrite goutteuse en début de traitement, ces crises sont prévenues par un traitement concomitant de colchicine/AINS. D’autres effets indésirables, notamment une intolérance digestive, des troubles cutanés ou l’hypersensibilité peuvent survenir. - médicaments uricosuriques: le probénécide s’oppose à la réabsorption tubulaire de l’acide urique. Le probénécide intervient dans l’élimination d’autres médicaments (il retarde celle de la pénicilline, de l’aciclovir, du méthotréxate, de la zidovudine). Pour toutes ces molécules, une réduction posologique s’avère nécessaire chez l’insuffisant rénal afin d’éviter ces complications. L’insuffisance rénale sévère et l’insuffisance hépatique sévère sont des contre-indications à la prescription de colchicine...;

Année : 2016;

Exclure de QDN : false;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ******médicaments
******pharmacie
***rhumatologie
***pharmacologie

Vous pouvez consulter :


Courriel
14/11/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.