Titre : Anticoagulants oraux directs (AODs);

URL : http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/anticoagulants-oraux-directs-aods

Description : Les anticoagulants oraux directs (AODs) inhibent de façon spécifique et directe les facteurs de la coagulation activés qui sont soit la thrombine (seul représentant de la classe : dabigatran) soit le facteur Xa (-xabans). Les améliorations pharmacologiques apportées par ces médicaments permet une utilisation à dose fixe et sans suivi biologique du fait de variabilités intra et inter-individuelles nettement moindre que les anti-vitamines K. Parmi les caractéristiques pharmacocinétiques, il faut souligner le rôle clé de la P-gp dans le passage de tous les AOD et du CYP34A dans le métabolisme des -xabans. Il existe certaines situations cliniques comme l'insuffisance rénale, le patient âgé ou les interactions médicamenteuses nécessitant une adaptation posologique ou des précautions d'emploi. Longtemps, le manque d'antidote a été un des arguments contre cette classe médicamenteuse. Actuellement, l'idarucizumab (antidote spécifique du dabigatran) est déjà disponible. L'andexanet alpha (antidote de tous les inhibiteurs du facteur Xa) arrivera prochainement (non encore disponible). D'importantes bases de données de vraie vie concernant l'efficacité et la tolérance de ces médicaments sont maintenant disponibles et semblent conforter les données rapportées par les essais cliniques de phase III, en particulier concernant la survenue d'hémorragies graves (en particulier hémorragies intra-craniennes) qui semblent moindres sous AODs (versus anti-vitamines K)...;

Année : 2016;

Exclure de QDN : false;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ************médicaments
************pharmacie
****thérapeutique
****pharmacologie
***hématologie

Vous pouvez consulter :


Courriel
13/11/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.