Titre : Antiparkinsoniens : Les points essentiels;

URL : http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/antiparkinsoniens-les-points-essentiels

Description : La base du traitement de la maladie de Parkinson vise à compenser le déficit dopaminergique par plusiers mécanismes: 1) en apportant de la L-dopa exogène qui sera captée par le neurone dopaminergique et sera ensuite transformée en dopamine, 2) en mimant l’action de la dopamine sur les récepteurs dopaminergiques avec les agonistes dopaminergiques (bromocriptine, ropinirole, pergolide…) qui agissent directement sur les récepteurs dopaminergiques D2 post synaptiques et ne nécessitent pas de transformation ou métabolisme au niveau des neurones dopaminergiques nigrostriés, ou 3) en inhibant les enzymes du catabolisme de la dopamine comme le COMT ou la MAO-B pour diminuer sa dégradation. Le traitement peut aussi corriger les conséquences du déficit dopaminergique (par ex. l'hyperactivité cholinergique au niveau du striatum due au déficit en dopamine) en agissant sur d’autres neurotransmetteurs (acétylcholine, glutamate). Les antagonistes muscariniques (trihexyphénidyle) diminuent la transmission cholinergique en agissant au niveau de la synapse des interneurones cholinergiques striataux. Les antagonistes des récepteurs glutamatergiques de type NMDA (Amantadine) diminuent la transmission glutamatergique. Tous ces médicaments exercent un effet symptomatique en améliorant les symptômes moteurs (akinésie, tremblement, rigidité) de la maladie de Parkinson et aussi d’autres pathologies neurologiques comme le syndrome des jambes sans repos et la dystonie dopa-sensible. La plupart des effets indésirables des médicaments anti-parkinsoniens sont liés à leurs propriétés dopaminergiques périphériques et centrales...;

Année : 2015;

Exclure de QDN : false;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ******médicaments
******pharmacie
***neurologie
***pharmacologie

Vous pouvez consulter :


Courriel
26/09/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.