Titre : Activités physiques et hémopathies malignes : le rôle du médecin du sport;

URL : http://www.sgsm.ch/fileadmin/user_upload/Zeitschrift/64-2016-4/4-2016_3_Bigard.pdf

Description : A l’image de l’ensemble des tumeurs solides malignes, ces dernières années ont permis de conforter la place de l’activité physique comme thérapeutique non-médicamenteuse essentielle dans la prise en charge des patients porteurs d’hémopathies malignes. La pratique d’une activité physique programmée contribue à l’amélioration de la qualité de vie globale des patients, notamment dans ses composantes d’amélioration de la fatigue (P 0,005), des capacités physiques (P 0,001), et de réduction des signes de dépression (P 0,05). Cependant, les données cliniques manquent encore cruellement pour préciser les caractéristiques optimales des programmes (fréquence, durée des exercices, moment de mise en place des interventions).;

Année : 2016;

Exclure de QDN : false;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ***médecine du sport
***hématologie
***oncologie
***médecine physique et de réadaptation
***rhumatologie

Vous pouvez consulter :


Courriel
23/09/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.