Titre : Actualités sur le dépistage et la prévention des infections à VPH dans le cadre des cancers du col utérin;

URL : http://www.revmed.ch/RMS/2015/RMS-N-492/Actualites-sur-le-depistage-et-la-prevention-des-infections-a-VPH-dans-le-cadre-des-cancers-du-col-uterin

Description : La relation causale entre les virus du papillome humain (VPH) et le cancer du col utérin impacte sa prévention et son dépistage.Les bénéfices du vaccin préventif contre le VPH apparaissent dans la population générale. Son absence de dangerosité est établie. Aussi, ce vaccin est proposé aussi bien aux filles qu’aux garçons. La commercialisation d’un vaccin nonavalent va majorer son activité préventive.Dès à présent, des sociétés savantes proposent un test VPH en première ligne du dépistage du cancer du col utérin après 30-35 ans à la place de la cytologie. Lors de test négatif, l’espacement des dépistages irait jusqu’à cinq ans. Lors de test positif, la cytologie est utilisée pour le triage des patientes, mais d’autres tests sont en cours d’évaluation.Cependant, au vu de l’efficacité vaccinale, les modalités futures et surtout le rapport coût/bénéfice du dépistage devraient être remis en question.;

Année : 2015;

Exclure de QDN : true;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : *******virologie
****médicaments
****allergologie et immunologie
****oncologie
****infectiologie
****gynécologie
****pharmacie
***diagnostic
***thérapeutique
***médecine préventive

Vous pouvez consulter :


Courriel
21/09/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.