Titre : Antalgie chez les patients avec une atteinte hépatique;

Sous-titre : In Rev Med Suisse 2015;1380-1384;

URL : http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-480/Antalgie-chez-les-patients-avec-une-atteinte-hepatique

Description : Chez les patients souffrant d’une atteinte hépatique, la prise en charge optimale de la douleur est rendue difficile en raison de l’absence de recommandations claires. Cet article revoit la littérature concernant les antalgiques d’usage courant (paracétamol, AINS, et opiacés). Le paracétamol peut être utilisé de manière sûre pour une courte durée en limitant la dose à 2 à 3 grammes par jour. Les AINS sont contre-indiqués en raison de leur hépatotoxicité et du risque accru d’effets indésirables graves (hémorragiques, rénaux). Il est préférable d’utiliser les opioïdes glucuronoconjugués (morphine, buprénorphine) mais tous doivent l’être avec prudence en raison du risque d’effets indésirables ; leur utilisation nécessite souvent une diminution des dosages et une augmentation des intervalles d’administration...;

Année : 2015;

Exclure de QDN : false;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ************neurologie
*********thérapeutique
******douleur
****médicaments
****métabolisme
****gastroentérologie
****physiologie
****hépatologie
****pharmacologie
****pharmacie
***rhumatologie

Vous pouvez consulter :


Courriel
20/11/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.