Titre : Antagonistes du récepteur N-méthyl-D-Aspartate (NMDA) et douleur;

URL : http://www.sfetd-douleur.org/sites/default/files/u3349/DossierdumoisSFETD/2016/antagonistes_nmda_version_finale.pdf

Description : Le récepteur NMDA (N-méthyl-D-aspartate) joue un rôle pivot dans la transmission du message douloureux et dans le maintien de la sensibilisation centrale, représentant ainsi une cible primordiale dans le traitement des douleurs neuropathiques. De nombreuses études précliniques ont permis de montrer que le blocage de ce récepteur par l’utilisation d’antagonistes du récepteur NMDA (NMDAR) comme la kétamine, la mémantine ou le dextrométhorphane permettrait d’obtenir une amélioration des phénomènes douloureux. En clinique, les données sont davantage controversées et l’inconvénient majeur de certains de ces antagonistes, comme la kétamine, est qu’ils peuvent générer de nombreux effets indésirables de type psychodysleptique...;

Année : 2016;

Exclure de QDN : false;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : *************neurologie
************thérapeutique
*******médicaments
*******pharmacie
*****épidémiologie
****diagnostic
****biostatistiques
****santé publique
****organisation et administration
****rhumatologie
****douleur
****pharmacologie
**gestion du risque

Vous pouvez consulter :


Courriel
16/11/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.