Titre : Alzheimer et la longévité;

URL : http://www.orsnpdc.org/documents/5051-nord-alzheimer-longevite/

Description : D’après une étude de l’Office of National Statistic de Grande-Bretagne, c’est aux alentours de 65 ans que l’on connaît aujourd’hui le plus haut « niveau de bonheur » de sa vie. Il a été demandé aux 300 000 personnes sondées, âgées de 16 à 90 ans, de noter sur 10 (10 étant la note la plus haute) le « niveau de bonheur » qu’ils ressentaient. Résultat surprenant : la note moyenne du niveau de bonheur des 65-69 ans est la plus élevée du graphique. Ce, à condition d’être en bonne santé. L’allongement de la durée de la vie et la baisse de la fécondité sont des tendances démographiques lourdes constatées dans l’ensemble des pays développés. Tout l’enjeu de la longévité est d’accroître la durée de la vie en bonne santé, aujourd’hui en moyenne de dix ans en France, contre vingt dans les pays scandinaves. La maladie d’Alzheimer constitue une des principales affections qui dégrade la santé en fin de vie. Chiffres et témoignages à l’appui, ce document fait le point sur cette pathologie, la dynamique régionale en matière de recherche sur le sujet et les enjeux de santé publique qui en découlent.;

Année : 2016;

Exclure de QDN : false;

UNF3S : false;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ***psychiatrie
***physiologie
***gériatrie
***neurologie

Vous pouvez consulter :


Courriel
15/11/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.