Titre : Autoprélèvement pour la détection de l’infection du col de l’utérus à HPV;

Sous-titre : Une alternative crédible?;

URL : http://www.minerva-ebm.be/fr/article/2005

Description : En Belgique, seul 59% du groupe cible des femmes entre 25 à 64 ans participent au moins tous les 3 ans au dépistage du cancer du col de l’utérus par frottis du col de l’utérus (test de Papanicolaou). La détection de l’infection à papillomavirus humain (HPV) est plus sensible mais moins spécifique que la cytologie pour le dépistage des lésions précoces de cancer du col de l’utérus. Un autoprélèvement pour la détection de l’HPV pourrait donc être une alternative performante pour augmenter la participation au dépistage du cancer du col de l’utérus.;

Année : 2015;

Exclure de QDN : false;

UNF3S : false;

Droits : minerva-ebm.be;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : *********oncologie
********virologie
****diagnostic
****infectiologie
****pédagogie médicale
****gynécologie
***thérapeutique
***médecine fondée sur des faits
***médecine physique et de réadaptation
***étudiant

Vous pouvez consulter :


Courriel
14/11/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.