Titre : AVIS et rapport de l'Anses relatifs à l’évaluation des bénéfices et des risques nutritionnels des édulcorants intenses;

URL : https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2011sa0161Ra.pdf

URL : https://www.anses.fr/fr/content/edulcorants-intenses-pas-d%E2%80%99int%C3%A9r%C3%AAt-nutritionnel-d%C3%A9montr%C3%A9-pour-les-usages-alimentaires

Description : En 2011, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a émis un avis examinant deux nouvelles études portant sur d'éventuels effets sanitaires liés à l'aspartame et l'acésulfame de potassium (K), deux édulcorants intenses. Suite à cet avis, l’Anses a estimé qu’il était nécessaire de poursuivre l’évaluation dans deux directions. Elle a donc d’une part sollicité l’Efsa (European food safety agency, Autorité européenne de sécurité des aliments) pour que celle-ci anticipe la révision de la Dose Journalière Admissible (DJA) de l’aspartame initialement prévue en 2020 par le Règlement européen 257/20101. Les résultats de cette révision ont été publiés en décembre 2013 (Efsa, 2013). Parallèlement, constatant qu’en dehors de ces interrogations d’ordre toxicologique, subsistaient des questions récurrentes relatives aux bénéfices et aux risques sanitaires d’ordre nutritionnel des édulcorants intenses, l’Anses a mis en place un groupe de travail (GT) chargé d’étudier ces questions.;

Année : 2015;

Exclure de QDN : false;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : *******épidémiologie
******gestion du risque
*****nutrition
****diagnostic
****biostatistiques
****santé publique
****organisation et administration
****physiologie
***thérapeutique
***pharmacie
***toxicologie
***pharmacologie
*oncologie
*pédiatrie

Vous pouvez consulter :


Courriel
14/09/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.