Titre : Antiplaquettaires et patients âgés : quelles molécules et quelles preuves ?;

URL : https://www.revmed.ch/RMS/2013/RMS-N-405/Antiplaquettaires-et-patients-ages-quelles-molecules-et-quelles-preuves

Description : Les médicaments antiplaquettaires sont une pierre angulaire de la prise en charge des pathologies liées à l’athérosclérose dont la prévalence augmente avec l’âge. Les associations de plusieurs médicaments antithrombotiques augmentent le risque hémorragique et il convient de bien évaluer le bénéfice global net. En l’absence de recommandations spécifiques aux patients âgés, certaines analyses de sous-groupes des grands essais cliniques permettent de faire des propositions pratiques. Les associations de deux antiplaquettaires doivent être limitées aux syndromes coronariens aigus pour une durée maximum d’un an, en évitant le prasugrel pour les patients de 75 ans et plus, et aux angioplasties coronaires pour la durée minimum selon le type de stent. Les patients âgés avec fibrillation atriale et cardiopathie ischémique à plus d’un an d’un stent peuvent en général être traités par antivitamine K seul.;

Année : 2013;

Exclure de QDN : false;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ******thérapeutique
*****médicaments
*****pharmacie
****santé publique
****pharmacologie
***cardiologie
***hématologie
***médecine préventive
*gériatrie
*gestion du risque

Vous pouvez consulter :


Courriel
13/11/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.