Titre : Antagonistes de la vitamine K versus traitement antiplaquettaire après un accident ischémique transitoire ou un accident vasculaire cérébral ischémique mineur d'origine vraisemblablement artérielle;

URL : https://www.cochrane.org/fr/CD001342/antagonistes-de-la-vitamine-k-versus-traitement-antiplaquettaire-apres-un-accident-ischemique-transitoire-ou-un-accident-vasculaire-cerebral-ischemique-mineur-dorigine-vraisemblablement-arterielle

Description : Les personnes victimes d'un accident vasculaire cérébral (AVC) en raison de l'obstruction d'une artère ont un risque plus important d'avoir un autre AVC potentiellement mortel ou une crise cardiaque. Le traitement avec des médicaments antiplaquettaires (tels que l'aspirine) réduit assurément ce risque. On pensait que le traitement fluidifiant le sang (anticoagulation par des antagonistes de la vitamine K) apportait une protection supplémentaire. Nous avons examiné huit essais portant sur 5 762 participants qui comparaient des anticoagulants à des agents antiplaquettaires pour prévenir les AVC récurrents. Nous n'avons découvert aucun bénéfice de l'anticoagulation de faible intensité par rapport à l'aspirine et avons observé un risque accru de saignements avec une anticoagulation de forte intensité.;

Année : 2013;

Exclure de QDN : true;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : *******thérapeutique
****diagnostic
****médicaments
****médecine et chirurgie vasculaire
****médecine préventive
****neurologie
****pharmacologie
****pharmacie
***cardiologie
***hématologie

Vous pouvez consulter :


Courriel
15/11/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.