CISMeF /page/viewer.do?view=qdn&startDate=22-09-2018&endDate=29-09-2018&lang=fr&format=xml&oti=DOC CISMeF News fr Copyright 2013, CISMeF CISMeF http://www.chu-rouen.fr/images/logo_CISMeF.gif http://www.chu-rouen.fr/cismef CISMeF News VENLAFAXINE BIPHAR https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2867484/fr/venlafaxine-biphar Service Médical Rendu (SMR). Important. Le service médical rendu par VENLAFAXINE BIPHAR 150 mg et 225 mg, comprimés à libération prolongée est important dans les indications suivantes : - Traitement du trouble anxiété généralisée - Traitement du trouble panique, avec ou sans agoraphobie. Amélioration du service médical rendu (ASMR). V (absence). Ces spécialités n’apportent pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux spécialités à base de venlafaxine, sous forme de comprimés à libération prolongée dosés à 37,5 mg et 75 mg, déjà inscrites dans ces indications. Service Médical Rendu (SMR). Important. Le service médical rendu par VENLAFAXINE BIPHAR 150 mg et 225 mg, comprimés à libération prolongée est important dans les indications suivantes : - Traitement du trouble anxiété généralisée - Traitement du trouble panique, avec ou sans agoraphobie. Amélioration du service médical rendu (ASMR). V (absence). Ces spécialités n’apportent pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux spécialités à base de venlafaxine, sous forme de comprimés à libération prolongée dosés à 37,5 mg et 75 mg, déjà inscrites dans ces indications. DECAPEPTYL LP - triptoréline (pamoate de) https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2869377/fr/decapeptyl-lp Service Médical Rendu (SMR). Important. Le service médical rendu par les spécialités DECAPEPTYL LP 3 mg, 11,25 mg et 22,5 mg est important, en association avec la radiothérapie dans le traitement du cancer de la prostate localisé à haut risque. Amélioration du service médical rendu (ASMR). V (absence). Les spécialités DECAPEPTYL LP 3 mg, 11,25 mg et 22,5 mg, en association avec la radiothérapie, n’apportent pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise charge du cancer de la prostate localisé à haut risque. Pour rappel, cette prise en charge comprend les autres analogues de la GnRH mentionnés dans la rubrique « 06. Comparateurs cliniquement pertinents » de cet avis. Service Médical Rendu (SMR). Important. Le service médical rendu par les spécialités DECAPEPTYL LP 3 mg, 11,25 mg et 22,5 mg est important, en association avec la radiothérapie dans le traitement du cancer de la prostate localisé à haut risque. Amélioration du service médical rendu (ASMR). V (absence). Les spécialités DECAPEPTYL LP 3 mg, 11,25 mg et 22,5 mg, en association avec la radiothérapie, n’apportent pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise charge du cancer de la prostate localisé à haut risque. Pour rappel, cette prise en charge comprend les autres analogues de la GnRH mentionnés dans la rubrique « 06. Comparateurs cliniquement pertinents » de cet avis. HUMIRA adalimumab https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2869247/fr/humira Service Médical Rendu (SMR). Important. Le service médical rendu par HUMIRA 80 mg/0,8 ml, solution injectable en stylo prérempli et en seringue préremplie est important dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde modérément à sévèrement active de l'adulte lorsque la réponse aux traitements de fond, y compris le méthotrexate est inadéquate, en association au méthotrexate. HUMIRA peut être donné en monothérapie en cas d'intolérance au méthotrexate ou lorsque la poursuite du traitement avec le méthotrexate est inadaptée. Insuffisant. Le service médical rendu est insuffisant dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde sévère, active et évolutive chez les adultes non précédemment traités par le méthotrexate. Amélioration du service médical rendu (ASMR). V (absence). Ces spécialités n’apportent pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux autres présentations d’HUMIRA déjà indiquées dans le traitement de polyarthrite rhumatoïde. Service Médical Rendu (SMR). Important. Le service médical rendu par HUMIRA 80 mg/0,8 ml, solution injectable en stylo prérempli et en seringue préremplie est important dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde modérément à sévèrement active de l'adulte lorsque la réponse aux traitements de fond, y compris le méthotrexate est inadéquate, en association au méthotrexate. HUMIRA peut être donné en monothérapie en cas d'intolérance au méthotrexate ou lorsque la poursuite du traitement avec le méthotrexate est inadaptée. Insuffisant. Le service médical rendu est insuffisant dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde sévère, active et évolutive chez les adultes non précédemment traités par le méthotrexate. Amélioration du service médical rendu (ASMR). V (absence). Ces spécialités n’apportent pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux autres présentations d’HUMIRA déjà indiquées dans le traitement de polyarthrite rhumatoïde. Prise en charge des troubles psychiques débutants chez le jeune adulte, modèle genevois https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-575/Prise-en-charge-des-troubles-psychiques-debutants-chez-le-jeune-adulte-modele-genevois Les troubles psychiques émergent fréquemment à l’âge du jeune adulte, souvent avant 25 ans. Une détection et une intervention précoces ont un impact positif sur l’évolution des troubles et la qualité de vie. Il est recommandé une prise en charge spécifique à cette tranche d’âge mettant le focus sur la facilité d’accès aux soins, l’adaptation aux problématiques du jeune adulte, avec approches médicale et psychosociale intégrées. En même temps, pour cette population, la détermination d’un diagnostic médical précis ne semble pas essentielle, avec un concept de stade précoce de troubles psychiques sans grande spécificité symptomatique souvent plus adapté. L’Unité de psychiatrie du jeune adulte à Genève s’inspire de ces concepts en visant à proposer aux jeunes adultes présentant des troubles psychiques débutants un large éventail de services, facilement accessibles. Les troubles psychiques émergent fréquemment à l’âge du jeune adulte, souvent avant 25 ans. Une détection et une intervention précoces ont un impact positif sur l’évolution des troubles et la qualité de vie. Il est recommandé une prise en charge spécifique à cette tranche d’âge mettant le focus sur la facilité d’accès aux soins, l’adaptation aux problématiques du jeune adulte, avec approches médicale et psychosociale intégrées. En même temps, pour cette population, la détermination d’un diagnostic médical précis ne semble pas essentielle, avec un concept de stade précoce de troubles psychiques sans grande spécificité symptomatique souvent plus adapté. L’Unité de psychiatrie du jeune adulte à Genève s’inspire de ces concepts en visant à proposer aux jeunes adultes présentant des troubles psychiques débutants un large éventail de services, facilement accessibles. Les pairs praticiens en santé mentale : une nouvelle profession en psychiatrie https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-575/Les-pairs-praticiens-en-sante-mentale-une-nouvelle-profession-en-psychiatrie La possibilité de se rétablir d’un trouble psychiatrique, par exemple la schizophrénie, se concrétise aujourd’hui par l’émergence de nouveaux professionnels : les pairs praticiens en santé mentale. Ces personnes ont vécu l’expérience du trouble psychiatrique et suivi une formation pour contribuer au rétablissement d’autres personnes. Ce bref article fait le point alors qu’ils commencent à s’établir en Suisse romande. Les données indiquent que leur implication dans les soins diminue le recours aux urgences, augmente la capacité des personnes à gérer leur propre santé et le degré de satisfaction vis-à-vis des services de psychiatrie. Ils favorisent une culture de l’espoir et du rétablissement auprès des autres professionnels. Des études sont encore nécessaires pour évaluer plus précisément ces interventions complexes La possibilité de se rétablir d’un trouble psychiatrique, par exemple la schizophrénie, se concrétise aujourd’hui par l’émergence de nouveaux professionnels : les pairs praticiens en santé mentale. Ces personnes ont vécu l’expérience du trouble psychiatrique et suivi une formation pour contribuer au rétablissement d’autres personnes. Ce bref article fait le point alors qu’ils commencent à s’établir en Suisse romande. Les données indiquent que leur implication dans les soins diminue le recours aux urgences, augmente la capacité des personnes à gérer leur propre santé et le degré de satisfaction vis-à-vis des services de psychiatrie. Ils favorisent une culture de l’espoir et du rétablissement auprès des autres professionnels. Des études sont encore nécessaires pour évaluer plus précisément ces interventions complexes Evolution à Genève des soins psychiatriques institutionnels pour les personnes requérantes d’asile https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-575/Evolution-a-Geneve-des-soins-psychiatriques-institutionnels-pour-les-personnes-requerantes-d-asile Les récents conflits internationaux survenus au Proche-Orient et en Afrique ont conduit à l’exode massif de millions de réfugiés en quête d’abri. Cela a conduit à une profonde transformation de la population des requérants d’asile soignés au CAPPI Servette. Cette population a doublé en l’espace de quelques années. Les jeunes hommes migrants seuls, provenant majoritairement du Moyen-Orient et d’Afghanistan sont ainsi bien plus fortement représentés. L’augmentation et la modification des besoins en termes de santé mentale de cette population nous ont amené à transformer notre dispositif d’accueil et d’évaluation, à développer des interventions mobiles tout en intensifiant le travail de réseau et en déployant des espaces de supervisions plus spécifiques aux interventions transculturelles. Les récents conflits internationaux survenus au Proche-Orient et en Afrique ont conduit à l’exode massif de millions de réfugiés en quête d’abri. Cela a conduit à une profonde transformation de la population des requérants d’asile soignés au CAPPI Servette. Cette population a doublé en l’espace de quelques années. Les jeunes hommes migrants seuls, provenant majoritairement du Moyen-Orient et d’Afghanistan sont ainsi bien plus fortement représentés. L’augmentation et la modification des besoins en termes de santé mentale de cette population nous ont amené à transformer notre dispositif d’accueil et d’évaluation, à développer des interventions mobiles tout en intensifiant le travail de réseau et en déployant des espaces de supervisions plus spécifiques aux interventions transculturelles. Les internes de médecine générale de l’Océan Indien interrogent-ils leurs patients au sujet de leur éventuel usage de plantes à but thérapeutique ? https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01876735 Introduction : la majorité de la population réunionnaise aurait recours à la Médecine Alternative et Complémentaire (MAC) traditionnellement représentée par l’usage de plantes. Les internes de médecine générale de l’Océan Indien (IMG OI) ne semblent pas sensibilisés à cette pratique. Malgré les risques liés à l’usage de MAC, il n’apparaît pas signalé au médecin si la question n’est pas explicitement posée. Ainsi, nous avons cherché à savoir si les IMG OI interrogeaient leurs patients au sujet de leur usage éventuel de Plantes à but Thérapeutique (PT). Puis, nous avons défini le profil des IMG OI et précisé leurs difficultés à appréhender cet usage Introduction : la majorité de la population réunionnaise aurait recours à la Médecine Alternative et Complémentaire (MAC) traditionnellement représentée par l’usage de plantes. Les internes de médecine générale de l’Océan Indien (IMG OI) ne semblent pas sensibilisés à cette pratique. Malgré les risques liés à l’usage de MAC, il n’apparaît pas signalé au médecin si la question n’est pas explicitement posée. Ainsi, nous avons cherché à savoir si les IMG OI interrogeaient leurs patients au sujet de leur usage éventuel de Plantes à but Thérapeutique (PT). Puis, nous avons défini le profil des IMG OI et précisé leurs difficultés à appréhender cet usage Suivi à long terme en MPR des personnes ayant présenté un AVC : revue de la littérature https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01877178 Introduction : l’AVC représente la première cause de handicap moteur acquis de l’adulte. Sur 800 000 français touchés aujourd’hui, 75 % en gardent des séquelles et bénéficieront d’une prise en charge en MPR. De nombreuses études ont été réalisées sur les interventions possibles à la phase aigüe d’un AVC, cependant peu d’études nous renseignent sur le suivi à la phase chronique. L’objectif de ce travail est de faire une revue de la littérature concernant le suivi à long terme du médecin physique et de réadaptation sur les déficiences, les limitations d’activité et les restrictions de participations secondaires à un AVC Introduction : l’AVC représente la première cause de handicap moteur acquis de l’adulte. Sur 800 000 français touchés aujourd’hui, 75 % en gardent des séquelles et bénéficieront d’une prise en charge en MPR. De nombreuses études ont été réalisées sur les interventions possibles à la phase aigüe d’un AVC, cependant peu d’études nous renseignent sur le suivi à la phase chronique. L’objectif de ce travail est de faire une revue de la littérature concernant le suivi à long terme du médecin physique et de réadaptation sur les déficiences, les limitations d’activité et les restrictions de participations secondaires à un AVC La perception du cadre légal des droits des malades, du risque judiciaire et l'impact dans la pratique quotidienne chez les médecins généralistes des Bouches-du-Rhône https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01877588 Introduction : on assiste à une montée des débats publics autour de la « judiciarisation des soins ». La loi Kouchner qui régit les droits des patients est récente et pas toujours connue des généralistes. L’impact de l’intervention de la justice et du cadre légal sur les pratiques médicales reste peu exploré. Objectif : décrire la perception du cadre légal des droits des malades et du risque judiciaire par les médecins généralistes des Bouches-du-Rhône afin d’évaluer l’impact dans leur pratique quotidienne Introduction : on assiste à une montée des débats publics autour de la « judiciarisation des soins ». La loi Kouchner qui régit les droits des patients est récente et pas toujours connue des généralistes. L’impact de l’intervention de la justice et du cadre légal sur les pratiques médicales reste peu exploré. Objectif : décrire la perception du cadre légal des droits des malades et du risque judiciaire par les médecins généralistes des Bouches-du-Rhône afin d’évaluer l’impact dans leur pratique quotidienne La place du médecin traitant dans le parcours de soin des personnes vivant avec le Virus de l'Immunodéficience Humaine : exemple à Martigues en 2017 https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01877281 Introduction : alors que l'infection par le Virus de l'Immunodéficience Humaine touche encore 36,7 millions de personnes dans le monde, il s'agit aujourd'hui d'une pathologie stable et chronique. Les patients rencontrent à présent les mêmes problématiques de santé que la population générale. Un suivi ambulatoire et une coordination autour du médecin traitant pourrait alors être organisés. Matériels et méthodes : les populations étudiées étaient la file active des personnes vivant avec le VIH du centre Hospitalier de Martigues, leur médecin traitant et leur médecin hospitalier spécialiste du VIH. Introduction : alors que l'infection par le Virus de l'Immunodéficience Humaine touche encore 36,7 millions de personnes dans le monde, il s'agit aujourd'hui d'une pathologie stable et chronique. Les patients rencontrent à présent les mêmes problématiques de santé que la population générale. Un suivi ambulatoire et une coordination autour du médecin traitant pourrait alors être organisés. Matériels et méthodes : les populations étudiées étaient la file active des personnes vivant avec le VIH du centre Hospitalier de Martigues, leur médecin traitant et leur médecin hospitalier spécialiste du VIH. Continuité de la vaccination antitétanique en ambulatoire après un passage aux urgences https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01877152 Introduction : lors d’un passage aux services d’accueil des urgences (SAU) pour une plaie à risque tétanigène, le statut vaccinal des patients est recherché par un test de dépistage rapide. En cas de perte de l’immunité, un protocole de revaccination est proposé. L’objectif principal de cette étude est de déterminer si les patients réalisent la deuxième, voire troisième injection de vaccin antitétanique après leur passage au SAU Introduction : lors d’un passage aux services d’accueil des urgences (SAU) pour une plaie à risque tétanigène, le statut vaccinal des patients est recherché par un test de dépistage rapide. En cas de perte de l’immunité, un protocole de revaccination est proposé. L’objectif principal de cette étude est de déterminer si les patients réalisent la deuxième, voire troisième injection de vaccin antitétanique après leur passage au SAU Freins et Leviers influençant la participation des médecins généralistes, kinésithérapeutes et orthophonistes de la région Toulon-Hyères à des activités d'éducation thérapeutique des patients, exemple en post-AVC https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01877131 Contexte : les pathologies chroniques connaissent un essor depuis ces dernières années. Parmi elles, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont responsables de séquelles impliquant des dépenses élevées de santé. Le développement de programmes d’éducation thérapeutique des patients (ETP) a été proposé dans la loi Hôpital Patients Santé Territoire dès 2009, pour la prise en charge des malades après un AVC, afin de réduire les coûts pour la santé. Malgré les recommandations de la HAS en 2007, peu de professionnels libéraux intègrent ces programmes. Objectif : décrire freins et leviers intervenant dans la participation à des activités d’ETP, chez des praticiens libéraux impliqués dans la prise en charge des séquelles des AVC Contexte : les pathologies chroniques connaissent un essor depuis ces dernières années. Parmi elles, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont responsables de séquelles impliquant des dépenses élevées de santé. Le développement de programmes d’éducation thérapeutique des patients (ETP) a été proposé dans la loi Hôpital Patients Santé Territoire dès 2009, pour la prise en charge des malades après un AVC, afin de réduire les coûts pour la santé. Malgré les recommandations de la HAS en 2007, peu de professionnels libéraux intègrent ces programmes. Objectif : décrire freins et leviers intervenant dans la participation à des activités d’ETP, chez des praticiens libéraux impliqués dans la prise en charge des séquelles des AVC Loi Claeys-Léonetti du 2 février 2016: application de la sédation profonde et continue en fin de vie https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01876273 Introduction : la LOI n 2016-87 du 2 février 2016 ouvre le droit pour les patients en soins palliatifs d’avoir recours à une sédation profonde et continue (SPC) maintenue jusqu’au décès dans plusieurs situations mais élude des questions éthiques et pratiques sur la mise en œuvre de celle-ci. L’objectif principal de ce travail est de décrire les cas de SPC réalisés à la demande Introduction : la LOI n 2016-87 du 2 février 2016 ouvre le droit pour les patients en soins palliatifs d’avoir recours à une sédation profonde et continue (SPC) maintenue jusqu’au décès dans plusieurs situations mais élude des questions éthiques et pratiques sur la mise en œuvre de celle-ci. L’objectif principal de ce travail est de décrire les cas de SPC réalisés à la demande Intérêt d'une prise en charge spécialisée dans le syndrome de Diogène : exemple d'une équipe mobile de géronto-psychiatrie https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01877254 Objectif : questionner le bienfondé d’une prise en charge spécialisée dans le syndrome de Diogène (SD) et le rôle que celle-ci joue dans le devenir des patients. Méthode : enquête rétrospective descriptive sur une population de plus de 60 ans de SD à Marseille ; rencontrés par l’unité mobile de gérontopsychiatrie (UMGP) entre 2014 et 2017 Objectif : questionner le bienfondé d’une prise en charge spécialisée dans le syndrome de Diogène (SD) et le rôle que celle-ci joue dans le devenir des patients. Méthode : enquête rétrospective descriptive sur une population de plus de 60 ans de SD à Marseille ; rencontrés par l’unité mobile de gérontopsychiatrie (UMGP) entre 2014 et 2017 Évolution de la problématique de la vape au travers des Portfolios des internes de médecine générale : analyse de 575 Portfolios issus des années 2015, 2016 et 2017 https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01878181 L’objectif principal de ce travail est de décrire l’évolution de la problématique vape à travers l’analyse des portfolios des internes de médecine générale qui ont validé leur Diplo me d’Etude Spécialisé en 2015, 2016 et 2017. Les objectifs secondaires sont de décrire l’état des connaissances des internes de médecine générale, les terrains de stage faisant émerger la problématique vape, l’influence du genre et de décrire les références bibliographiques mobilisées L’objectif principal de ce travail est de décrire l’évolution de la problématique vape à travers l’analyse des portfolios des internes de médecine générale qui ont validé leur Diplo me d’Etude Spécialisé en 2015, 2016 et 2017. Les objectifs secondaires sont de décrire l’état des connaissances des internes de médecine générale, les terrains de stage faisant émerger la problématique vape, l’influence du genre et de décrire les références bibliographiques mobilisées État des lieux des infections respiratoires aiguës fébriles dans les armées https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01877203 Les infections respiratoires aigües fébriles (IRAF) sont le 2ème évènement infectieux en incidence dans l’armée française. C’est un problème de santé publique civile et militaire, avec un fort impact sur l’organisation et les dépenses des systèmes de santé. Nous nous demandons comment réduire l’impact des IRAF en milieu militaire Les infections respiratoires aigües fébriles (IRAF) sont le 2ème évènement infectieux en incidence dans l’armée française. C’est un problème de santé publique civile et militaire, avec un fort impact sur l’organisation et les dépenses des systèmes de santé. Nous nous demandons comment réduire l’impact des IRAF en milieu militaire Détermination des motifs de consultation des patients diabétiques aux urgences. Analyse des facteurs inopinés et des facteurs prévisibles https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01871814 Introduction : depuis plusieurs années, la prévalence du diabète augmente considérablement avec en parallèle un recours au service des urgences (SAU) et un nombre d’hospitalisation croissants. Le but de cette étude est donc de discriminer à partir des motifs de consultations des patients diabétiques aux urgences les facteurs prévisibles d’hospitalisation, accessibles à une prise en charge en médecine de ville. Introduction : depuis plusieurs années, la prévalence du diabète augmente considérablement avec en parallèle un recours au service des urgences (SAU) et un nombre d’hospitalisation croissants. Le but de cette étude est donc de discriminer à partir des motifs de consultations des patients diabétiques aux urgences les facteurs prévisibles d’hospitalisation, accessibles à une prise en charge en médecine de ville. Quels sont les différents éléments d'adhésion des patients au protocole ortho-fonctionnel des entorses graves du LCA https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01873661 Introduction : lors d’une rupture du LCA, la prise en charge est généralement chirurgicale ou fonctionnelle. Depuis une dizaine d’années, le traitement orthopédique est également remis au goût du jour. Objectif : déterminer quels sont les différents éléments d'adhésion des patients au protocole ortho-fonctionnel dans les suites d’une entorse grave du LCA Introduction : lors d’une rupture du LCA, la prise en charge est généralement chirurgicale ou fonctionnelle. Depuis une dizaine d’années, le traitement orthopédique est également remis au goût du jour. Objectif : déterminer quels sont les différents éléments d'adhésion des patients au protocole ortho-fonctionnel dans les suites d’une entorse grave du LCA « De la bientraitance en obstétrique – La réalité du fonctionnement des maternité » http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2018/09/Rapport-M-cr%C3%A9pin-18-septembre-2018.pdf Au fil des années, les actions visant à améliorer la sécurité de la naissance ont porté leurs fruits ; les morbi-mortalités maternelle et périnatale ont diminué de façon spectaculaire. Cependant, ces excellents résultats sont tempérés par de nombreuses critiques concernant l’hétérogénéité des pratiques et des carences manifestes dans l’accompagnement humain de la naissance. Dans ce rapport, nous décrivons la réalité du fonctionnement des maternités tout en faisant état des motifs d’insatisfaction exprimés par les patientes. Nous proposons des axes d’amélioration : meilleure formation des soignants, meilleure information des femmes et leur famille, harmonisation des pratiques, modification du fonctionnement des maternités, en insistant sur la nécessaire implication des usagers dans l’élaboration des projets de service. Ces propositions pourront servir de support aux actions à entreprendre progressivement dans chaque maternité afin d’améliorer la qualité des soins. Au fil des années, les actions visant à améliorer la sécurité de la naissance ont porté leurs fruits ; les morbi-mortalités maternelle et périnatale ont diminué de façon spectaculaire. Cependant, ces excellents résultats sont tempérés par de nombreuses critiques concernant l’hétérogénéité des pratiques et des carences manifestes dans l’accompagnement humain de la naissance. Dans ce rapport, nous décrivons la réalité du fonctionnement des maternités tout en faisant état des motifs d’insatisfaction exprimés par les patientes. Nous proposons des axes d’amélioration : meilleure formation des soignants, meilleure information des femmes et leur famille, harmonisation des pratiques, modification du fonctionnement des maternités, en insistant sur la nécessaire implication des usagers dans l’élaboration des projets de service. Ces propositions pourront servir de support aux actions à entreprendre progressivement dans chaque maternité afin d’améliorer la qualité des soins. Le vécu des adolescents en chambre de soins intensifs : une étude qualitative https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01875803 Alors que les dernières recommandations de l’HAS éditées en 2017 encadrent la pratique de l’isolement chez l’adulte, elles ne disent rien de ses spécificités chez l’adolescent. A cet égard, nous avons mené une étude qualitative portant sur le recueil du vécu des adolescents en chambre de soins intensifs (CSI). L’objectif principal de cette étude était d’approfondir nos connaissances sur le sujet. L’objectif secondaire était de réfléchir aux bases théoriques d’un protocole d’évaluation de la qualité des soins. Alors que les dernières recommandations de l’HAS éditées en 2017 encadrent la pratique de l’isolement chez l’adulte, elles ne disent rien de ses spécificités chez l’adolescent. A cet égard, nous avons mené une étude qualitative portant sur le recueil du vécu des adolescents en chambre de soins intensifs (CSI). L’objectif principal de cette étude était d’approfondir nos connaissances sur le sujet. L’objectif secondaire était de réfléchir aux bases théoriques d’un protocole d’évaluation de la qualité des soins. Accueillir et scolariser les enfants en situation de handicap de la naissance à 6 ans et accompagner leur famille. http://www.hcfea.fr/IMG/pdf/Rapport_inclusion_handicap-petite_enfance_VF.pdf Le Conseil de l’enfance et de l’adolescence considère que les enjeux de la petite enfance et du handicap doivent être davantage développés dans les politiques publiques, pour au moins deux raisons : - L'inclusion, la vie partagée entre tous les enfants dans des services de droit commun, doit devenir la norme dès la petite enfance, ce qui prépare l’inclusion future. - L’accueil de tous les petits enfants ensemble pose les bases d’un rapport de familiarité avec le handicap, et non d’étrangéité, socle d’une société inclusive. Le Conseil de l’enfance et de l’adolescence considère que les enjeux de la petite enfance et du handicap doivent être davantage développés dans les politiques publiques, pour au moins deux raisons : - L'inclusion, la vie partagée entre tous les enfants dans des services de droit commun, doit devenir la norme dès la petite enfance, ce qui prépare l’inclusion future. - L’accueil de tous les petits enfants ensemble pose les bases d’un rapport de familiarité avec le handicap, et non d’étrangéité, socle d’une société inclusive. Impact d’un programme de réadaptation sur la condition physique de patients coronariens https://constellation.uqac.ca/4687/ Au Canada, les maladies cardiovasculaires (MCV) représentent la 2e cause de mortalité après le cancer. En 2008, du nombre total de mortalités liées aux MCV, 54 % étaient attribuables aux maladies coronariennes. Plusieurs programmes de réadaptation cardiaque ont été développés et leurs impacts sur la santé globale des patients sont indiscutables. Il semble également qu’une bonne condition physique soit associée à un meilleur pronostic chez les patients coronariens. Cette étude avait pour objectif d’évaluer l’impact du programme de phase 1 de Cardi-O-Forme sur la condition physique des patients coronariens Au Canada, les maladies cardiovasculaires (MCV) représentent la 2e cause de mortalité après le cancer. En 2008, du nombre total de mortalités liées aux MCV, 54 % étaient attribuables aux maladies coronariennes. Plusieurs programmes de réadaptation cardiaque ont été développés et leurs impacts sur la santé globale des patients sont indiscutables. Il semble également qu’une bonne condition physique soit associée à un meilleur pronostic chez les patients coronariens. Cette étude avait pour objectif d’évaluer l’impact du programme de phase 1 de Cardi-O-Forme sur la condition physique des patients coronariens L'enfant sourd et malentendant http://www.rfi.fr/emission/20180919-enfant-sourd-malentendant En France, on estime à 5 millions le nombre de malentendants. La surdité de l'enfant en touche près de 800 chaque année. D'après l'OMS, « l'enfant hypoacousique » est celui dont l'acuité auditive est insuffisante pour lui permettre d'apprendre sa propre langue, de participer aux activités normales de son âge et de suivre avec profit l'enseignement scolaire général. La surdité du jeune enfant est une anomalie fréquente : 1 pour 1 000 naissances dans une famille sans antécédent et 15 pour 1 000 naissances chez les enfants à haut risque. Les traitements proposés dépendront de la cause de la surdité. En France, on estime à 5 millions le nombre de malentendants. La surdité de l'enfant en touche près de 800 chaque année. D'après l'OMS, « l'enfant hypoacousique » est celui dont l'acuité auditive est insuffisante pour lui permettre d'apprendre sa propre langue, de participer aux activités normales de son âge et de suivre avec profit l'enseignement scolaire général. La surdité du jeune enfant est une anomalie fréquente : 1 pour 1 000 naissances dans une famille sans antécédent et 15 pour 1 000 naissances chez les enfants à haut risque. Les traitements proposés dépendront de la cause de la surdité. Stratégie de transformation du système de santé - Rapport final : Repenser l'organisation territoriale des soins http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/184000614-strategie-de-transformation-du-systeme-de-sante-rapport-final-repenser En mars 2018, le Premier ministre et la ministre des solidarités et de la santé ont confié à 12 pilotes l'examen de cinq chantiers prioritaires pour réformer le système de santé : qualité des soins et pertinence des actes, organisation territoriale, modes de financement et régulation, ressources humaines et formation, numérique. Les responsables de ces chantiers ont rencontré près de 2000 personnes (médecins, professions paramédicales, étudiants, patients, fédérations, syndicats...). A l'issue de cette étape de consultation, six rapports ont été remis à la ministre qui ont permis de déterminer trois engagements prioritaires pour mener à bien le projet « Ma santé 2022 » : placer le patient au coeur du système, organiser l'articulation entre médecine de ville, médico-social et hôpital pour mieux répondre aux besoins de soins en proximité et repenser les métiers et la formation des professionnels de santé. En mars 2018, le Premier ministre et la ministre des solidarités et de la santé ont confié à 12 pilotes l'examen de cinq chantiers prioritaires pour réformer le système de santé : qualité des soins et pertinence des actes, organisation territoriale, modes de financement et régulation, ressources humaines et formation, numérique. Les responsables de ces chantiers ont rencontré près de 2000 personnes (médecins, professions paramédicales, étudiants, patients, fédérations, syndicats...). A l'issue de cette étape de consultation, six rapports ont été remis à la ministre qui ont permis de déterminer trois engagements prioritaires pour mener à bien le projet « Ma santé 2022 » : placer le patient au coeur du système, organiser l'articulation entre médecine de ville, médico-social et hôpital pour mieux répondre aux besoins de soins en proximité et repenser les métiers et la formation des professionnels de santé. Stratégie de transformation du système de santé - Rapport final : Transformer les conditions d'exercice des métiers de la communauté hospitalière http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/184000615-strategie-de-transformation-du-systeme-de-sante-rapport-final-transformer-les En mars 2018, le Premier ministre et la ministre des solidarités et de la santé ont confié à 12 pilotes l'examen de cinq chantiers prioritaires pour réformer le système de santé : qualité des soins et pertinence des actes, organisation territoriale, modes de financement et régulation, ressources humaines et formation, numérique. Les responsables de ces chantiers ont rencontré près de 2000 personnes (médecins, professions paramédicales, étudiants, patients, fédérations, syndicats...). A l'issue de cette étape de consultation, six rapports ont été remis à la ministre qui ont permis de déterminer trois engagements prioritaires pour mener à bien le projet « Ma santé 2022 » : placer le patient au c ur du système, organiser l'articulation entre médecine de ville, médico-social et hôpital pour mieux répondre aux besoins de soins en proximité et repenser les métiers et la formation des professionnels de santé. En mars 2018, le Premier ministre et la ministre des solidarités et de la santé ont confié à 12 pilotes l'examen de cinq chantiers prioritaires pour réformer le système de santé : qualité des soins et pertinence des actes, organisation territoriale, modes de financement et régulation, ressources humaines et formation, numérique. Les responsables de ces chantiers ont rencontré près de 2000 personnes (médecins, professions paramédicales, étudiants, patients, fédérations, syndicats...). A l'issue de cette étape de consultation, six rapports ont été remis à la ministre qui ont permis de déterminer trois engagements prioritaires pour mener à bien le projet « Ma santé 2022 » : placer le patient au c ur du système, organiser l'articulation entre médecine de ville, médico-social et hôpital pour mieux répondre aux besoins de soins en proximité et repenser les métiers et la formation des professionnels de santé. Stratégie de transformation du système de santé - Rapport final : Accélérer le virage numérique http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/184000613-strategie-de-transformation-du-systeme-de-sante-rapport-final-accelerer-le En mars 2018, le Premier ministre et la ministre des solidarités et de la santé ont confié à 12 pilotes l'examen de cinq chantiers prioritaires pour réformer le système de santé : qualité des soins et pertinence des actes, organisation territoriale, modes de financement et régulation, ressources humaines et formation, numérique. Les responsables de ces chantiers ont rencontré près de 2000 personnes (médecins, professions paramédicales, étudiants, patients, fédérations, syndicats...). A l'issue de cette étape de consultation, six rapports ont été remis à la ministre qui ont permis de déterminer trois engagements prioritaires pour mener à bien le projet « Ma santé 2022 » : placer le patient au coeur du système, organiser l'articulation entre médecine de ville, médico-social et hôpital pour mieux répondre aux besoins de soins en proximité et repenser les métiers et la formation des professionnels de santé. En mars 2018, le Premier ministre et la ministre des solidarités et de la santé ont confié à 12 pilotes l'examen de cinq chantiers prioritaires pour réformer le système de santé : qualité des soins et pertinence des actes, organisation territoriale, modes de financement et régulation, ressources humaines et formation, numérique. Les responsables de ces chantiers ont rencontré près de 2000 personnes (médecins, professions paramédicales, étudiants, patients, fédérations, syndicats...). A l'issue de cette étape de consultation, six rapports ont été remis à la ministre qui ont permis de déterminer trois engagements prioritaires pour mener à bien le projet « Ma santé 2022 » : placer le patient au coeur du système, organiser l'articulation entre médecine de ville, médico-social et hôpital pour mieux répondre aux besoins de soins en proximité et repenser les métiers et la formation des professionnels de santé. Stratégie de transformation du système de santé - Rapport final : Modes de financement et de régulation http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/184000611-strategie-de-transformation-du-systeme-de-sante-rapport-final-modes-de-financement En mars 2018, le Premier ministre et la ministre des solidarités et de la santé ont confié à 12 pilotes l'examen de cinq chantiers prioritaires pour réformer le système de santé : qualité des soins et pertinence des actes, organisation territoriale, modes de financement et régulation, ressources humaines et formation, numérique. Les responsables de ces chantiers ont rencontré près de 2000 personnes (médecins, professions paramédicales, étudiants, patients, fédérations, syndicats...). A l'issue de cette étape de consultation, six rapports ont été remis à la ministre qui ont permis de déterminer trois engagements prioritaires pour mener à bien le projet « Ma santé 2022 » : placer le patient au coeur du système, organiser l'articulation entre médecine de ville, médico-social et hôpital pour mieux répondre aux besoins de soins en proximité et repenser les métiers et la formation des professionnels de santé. En mars 2018, le Premier ministre et la ministre des solidarités et de la santé ont confié à 12 pilotes l'examen de cinq chantiers prioritaires pour réformer le système de santé : qualité des soins et pertinence des actes, organisation territoriale, modes de financement et régulation, ressources humaines et formation, numérique. Les responsables de ces chantiers ont rencontré près de 2000 personnes (médecins, professions paramédicales, étudiants, patients, fédérations, syndicats...). A l'issue de cette étape de consultation, six rapports ont été remis à la ministre qui ont permis de déterminer trois engagements prioritaires pour mener à bien le projet « Ma santé 2022 » : placer le patient au coeur du système, organiser l'articulation entre médecine de ville, médico-social et hôpital pour mieux répondre aux besoins de soins en proximité et repenser les métiers et la formation des professionnels de santé. Stratégie de transformation du système de santé - Rapport final : Inscrire la qualité et la pertinence au coeur des organisations et des pratiques http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/184000610-strategie-de-transformation-du-systeme-de-sante-rapport-final-inscrire-la-qualite En mars 2018, le Premier ministre et la ministre des solidarités et de la santé ont confié à 12 pilotes l'examen de cinq chantiers prioritaires pour réformer le système de santé : qualité des soins et pertinence des actes, organisation territoriale, modes de financement et régulation, ressources humaines et formation, numérique. Les responsables de ces chantiers ont rencontré près de 2000 personnes (médecins, professions paramédicales, étudiants, patients, fédérations, syndicats...). A l'issue de cette étape de consultation, six rapports ont été remis à la ministre qui ont permis de déterminer trois engagements prioritaires pour mener à bien le projet « Ma santé 2022 » : placer le patient au coeur du système, organiser l'articulation entre médecine de ville, médico-social et hôpital pour mieux répondre aux besoins de soins en proximité et repenser les métiers et la formation des professionnels de santé. En mars 2018, le Premier ministre et la ministre des solidarités et de la santé ont confié à 12 pilotes l'examen de cinq chantiers prioritaires pour réformer le système de santé : qualité des soins et pertinence des actes, organisation territoriale, modes de financement et régulation, ressources humaines et formation, numérique. Les responsables de ces chantiers ont rencontré près de 2000 personnes (médecins, professions paramédicales, étudiants, patients, fédérations, syndicats...). A l'issue de cette étape de consultation, six rapports ont été remis à la ministre qui ont permis de déterminer trois engagements prioritaires pour mener à bien le projet « Ma santé 2022 » : placer le patient au coeur du système, organiser l'articulation entre médecine de ville, médico-social et hôpital pour mieux répondre aux besoins de soins en proximité et repenser les métiers et la formation des professionnels de santé. Les travaux de thèse en médecine générale, une discipline centrée patient, un travail centré médecin https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01876633 Introduction : la recherche en médecine générale a connu un développement exponentiel durant la dernière décennie. Le rapport Pouvourville de 2009 précise qu’il est essentiel de s’appuyer sur des preuves pour améliorer les soins primaires. Il pourrait donc supposer que la recherche soit centrée patient. Mais des précédents travaux ont montré que ce n’était pas le cas. Méthode : étude descriptive rétrospective portant sur les TESMG du 01/01/2009 au 31/12/2015. Introduction : la recherche en médecine générale a connu un développement exponentiel durant la dernière décennie. Le rapport Pouvourville de 2009 précise qu’il est essentiel de s’appuyer sur des preuves pour améliorer les soins primaires. Il pourrait donc supposer que la recherche soit centrée patient. Mais des précédents travaux ont montré que ce n’était pas le cas. Méthode : étude descriptive rétrospective portant sur les TESMG du 01/01/2009 au 31/12/2015. Stratégie de transformation du système de santé - Rapport final : Adapter les formations aux enjeux actuels du système de santé http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/184000612-strategie-de-transformation-du-systeme-de-sante-rapport-final-adapter-les En mars 2018, le Premier ministre et la ministre des solidarités et de la santé ont confié à 12 pilotes l'examen de cinq chantiers prioritaires pour réformer le système de santé : qualité des soins et pertinence des actes, organisation territoriale, modes de financement et régulation, ressources humaines et formation, numérique. Les responsables de ces chantiers ont rencontré près de 2000 personnes (médecins, professions paramédicales, étudiants, patients, fédérations, syndicats...). A l'issue de cette étape de consultation, six rapports ont été remis à la ministre qui ont permis de déterminer trois engagements prioritaires pour mener à bien le projet « Ma santé 2022 » : placer le patient au coeur du système, organiser l'articulation entre médecine de ville, médico-social et hôpital pour mieux répondre aux besoins de soins en proximité et repenser les métiers et la formation des professionnels de santé. En mars 2018, le Premier ministre et la ministre des solidarités et de la santé ont confié à 12 pilotes l'examen de cinq chantiers prioritaires pour réformer le système de santé : qualité des soins et pertinence des actes, organisation territoriale, modes de financement et régulation, ressources humaines et formation, numérique. Les responsables de ces chantiers ont rencontré près de 2000 personnes (médecins, professions paramédicales, étudiants, patients, fédérations, syndicats...). A l'issue de cette étape de consultation, six rapports ont été remis à la ministre qui ont permis de déterminer trois engagements prioritaires pour mener à bien le projet « Ma santé 2022 » : placer le patient au coeur du système, organiser l'articulation entre médecine de ville, médico-social et hôpital pour mieux répondre aux besoins de soins en proximité et repenser les métiers et la formation des professionnels de santé. HARMONY https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2870198/fr/harmony Service attendu Suffisant pour le modèle HARMONY P3, en raison de : - l’intérêt d’un système de dépressurisation contrôlé en matière de capacités locomotrices, traitement et prévention secondaire des tissus et douleurs à l’interface de l’appareillage prothétique. - l’intérêt de santé publique compte tenu du retentissement sur l’activité, la participation et la qualité de vie de la personne amputée du membre inférieur. Suffisant pour les modèles HARMONY P4 et HARMONY P4-HD, en raison de : - l’intérêt d’un système de dépressurisation contrôlé en matière de capacités locomotrices, traitement et prévention secondaire des tissus et douleurs à l’interface de l’appareillage prothétique. - l’intérêt de santé publique compte tenu du retentissement sur l’activité, la participation et la qualité de vie de la personne amputée du membre inférieur. Amélioration du service attendu III (modérée) - Pour le modèle HARMONY P3 : Absence d’alternative, en cas d’échec d’un appareillage constitué d’une prothèse tibiale comportant une emboîture avec un manchon en polymère, une gaine de suspension et une valve de dépressurisation non contrôlée pour une amputation transtibiale. III (modérée) - Pour les modèles HARMONY P4 et HARMONY P4-HD : Absence d’alternative, en cas d’échec d’un appareillage constitué d’une prothèse tibiale comportant une emboîture avec un manchon en polymère, une gaine de suspension et une valve de dépressurisation non contrôlée pour une amputation transtibiale. Service attendu Suffisant pour le modèle HARMONY P3, en raison de : - l’intérêt d’un système de dépressurisation contrôlé en matière de capacités locomotrices, traitement et prévention secondaire des tissus et douleurs à l’interface de l’appareillage prothétique. - l’intérêt de santé publique compte tenu du retentissement sur l’activité, la participation et la qualité de vie de la personne amputée du membre inférieur. Suffisant pour les modèles HARMONY P4 et HARMONY P4-HD, en raison de : - l’intérêt d’un système de dépressurisation contrôlé en matière de capacités locomotrices, traitement et prévention secondaire des tissus et douleurs à l’interface de l’appareillage prothétique. - l’intérêt de santé publique compte tenu du retentissement sur l’activité, la participation et la qualité de vie de la personne amputée du membre inférieur. Amélioration du service attendu III (modérée) - Pour le modèle HARMONY P3 : Absence d’alternative, en cas d’échec d’un appareillage constitué d’une prothèse tibiale comportant une emboîture avec un manchon en polymère, une gaine de suspension et une valve de dépressurisation non contrôlée pour une amputation transtibiale. III (modérée) - Pour les modèles HARMONY P4 et HARMONY P4-HD : Absence d’alternative, en cas d’échec d’un appareillage constitué d’une prothèse tibiale comportant une emboîture avec un manchon en polymère, une gaine de suspension et une valve de dépressurisation non contrôlée pour une amputation transtibiale. Prévention primaire des maladies cardiovasculaires : état des lieux en France à partir du questionnaire du projet SPICES https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01858319 Les Maladies Cardiovasculaires (MCV) sont la première cause de mortalité mondiale. La prévention des facteurs de risque modifiables des MCV est efficace. Le projet international SPICES propose d’implémenter des interventions novatrices concernant la prévention des MCV en Europe et Afrique Sub-Saharienne. La première étape du projet était de faire l’état des lieux de mesures de prévention des MCV existant dans chaque pays participant. L’objectif de ce travail était de réaliser cet état des lieux en France. Les Maladies Cardiovasculaires (MCV) sont la première cause de mortalité mondiale. La prévention des facteurs de risque modifiables des MCV est efficace. Le projet international SPICES propose d’implémenter des interventions novatrices concernant la prévention des MCV en Europe et Afrique Sub-Saharienne. La première étape du projet était de faire l’état des lieux de mesures de prévention des MCV existant dans chaque pays participant. L’objectif de ce travail était de réaliser cet état des lieux en France. MINIMED 2007D https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2869913/fr/minimed-2007d Service attendu Suffisant en raison de : - l’intérêt thérapeutique du système de pompe implantable MINIMED 2007D chez les patients diabétiques de type 1 en échec d’une insulinothérapie intensive par voie sous cutanée (multi-injections ou pompe externe) et présentant des épisodes hyperglycémiques et/ou hypoglycémiques sévères, fréquents ou non expliqués ; - l’intérêt de santé publique compte tenu du caractère de gravité des complications dues au diabète et pouvant engager le pronostic vital. Amélioration du service attendu IV (mineure) par rapport à l'echec d’une insulinothérapie intensive par voie sous cutanée (multi-injections ou pompe externe) avec des épisodes hyperglycémiques et/ou hypoglycémiques sévères, fréquents ou non expliqués. Service attendu Suffisant en raison de : - l’intérêt thérapeutique du système de pompe implantable MINIMED 2007D chez les patients diabétiques de type 1 en échec d’une insulinothérapie intensive par voie sous cutanée (multi-injections ou pompe externe) et présentant des épisodes hyperglycémiques et/ou hypoglycémiques sévères, fréquents ou non expliqués ; - l’intérêt de santé publique compte tenu du caractère de gravité des complications dues au diabète et pouvant engager le pronostic vital. Amélioration du service attendu IV (mineure) par rapport à l'echec d’une insulinothérapie intensive par voie sous cutanée (multi-injections ou pompe externe) avec des épisodes hyperglycémiques et/ou hypoglycémiques sévères, fréquents ou non expliqués. Cancer bronchique à petites cellules http://oncologik.fr/referentiels/interregion/cancer-bronchique-a-petites-cellules Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été mis à jour à partir du RNRCP Cancers thoraciques de 2015 par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels des réseaux régionaux de cancérologie d'Alsace (CAROL), de Bourgogne (ONCOBOURGOGNE), de Champagne-Ardenne (ONCOCHA), de Franche-Comté (ONCOLIE), de Lorraine (ONCOLOR) en tenant compte des recommandations et des réglementations nationales, et conformément aux données acquises de la science au 3 octobre 2016. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été mis à jour à partir du RNRCP Cancers thoraciques de 2015 par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels des réseaux régionaux de cancérologie d'Alsace (CAROL), de Bourgogne (ONCOBOURGOGNE), de Champagne-Ardenne (ONCOCHA), de Franche-Comté (ONCOLIE), de Lorraine (ONCOLOR) en tenant compte des recommandations et des réglementations nationales, et conformément aux données acquises de la science au 3 octobre 2016. Traitement des lymphomes de l'adulte http://oncomip.org/fr/dldoc/?t=recommandations&f=doc1&d=541&h=2916a3fda676eac6842c411081a7dc5c Ce référentiel a pour objectif d’aider les professionnels intervenant dans la prise en charge d’un patient atteint d’un lymphome à connaitre les éléments indispensables à une prise en charge de qualité. Son utilisation doit s’effectuer sur le fondement des principes déontologiques d’exercice personnel de la médecine. Ce référentiel a pour objectif d’aider les professionnels intervenant dans la prise en charge d’un patient atteint d’un lymphome à connaitre les éléments indispensables à une prise en charge de qualité. Son utilisation doit s’effectuer sur le fondement des principes déontologiques d’exercice personnel de la médecine. Recommandations sur les comptes rendus de TEP-FDG dans les lymphomes http://oncomip.org/fr/dldoc/?t=recommandations&f=doc1&d=542&h=d1592528719e54d19d4f201aa6cdd580 ASALEE (Action de Santé Libérale En Equipe) et Dépistage organisé du cancer du sein : Étude descriptive auprès des 54 médecins généralistes ASALEE des Deux-Sèvres : Évolution du taux de participation au programme de dépistage organisé du cancer du sein après deux années de collaboration avec l'infirmière ASALEE https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01876572 Contexte : l’exercice en médecine générale libérale évolue ces dernières années vers un travail en équipe pluri professionnelle. Parce que le cancer du sein reste le cancer féminin le plus meurtrier en France, une coordination entre les acteurs de santé de proximité dans le dépistage organisé du cancer du sein est nécessaire pour améliorer la sensibilisation des femmes sur ce sujet. Notre objectif principal est d’observer l’évolution du taux de participation de la patientèle au dépistage organisé du cancer du sein chez les médecins généralistes des Deux-Sèvres, deux ans après un travail de coopération avec une infirmière de l’association ASALEE (Action de Santé Libérale En Équipe). Nos objectifs secondaires sont de décrire les caractéristiques des médecins ASALEE ayant obtenu la meilleure évolution ( 10 %) du taux de participation et d’évaluer le taux de participation de la patientèle des médecins ayant intégré ASALEE lors de leur première installation libérale, pour les années 2015-2016 Contexte : l’exercice en médecine générale libérale évolue ces dernières années vers un travail en équipe pluri professionnelle. Parce que le cancer du sein reste le cancer féminin le plus meurtrier en France, une coordination entre les acteurs de santé de proximité dans le dépistage organisé du cancer du sein est nécessaire pour améliorer la sensibilisation des femmes sur ce sujet. Notre objectif principal est d’observer l’évolution du taux de participation de la patientèle au dépistage organisé du cancer du sein chez les médecins généralistes des Deux-Sèvres, deux ans après un travail de coopération avec une infirmière de l’association ASALEE (Action de Santé Libérale En Équipe). Nos objectifs secondaires sont de décrire les caractéristiques des médecins ASALEE ayant obtenu la meilleure évolution ( 10 %) du taux de participation et d’évaluer le taux de participation de la patientèle des médecins ayant intégré ASALEE lors de leur première installation libérale, pour les années 2015-2016 Le burnout des médecins en France : Méta-analyse (2000-2017) https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01876310 Introduction : le burnout des médecins est un syndrome psychologique fréquent qui résulte de l’exposition chronique à des facteurs de stress professionnels. Les connaissances sur ce sujet restent très hétérogènes voire contradictoires, surtout concernant ses prévalences et ses déterminants. Objectifs : à notre connaissance aucune méta-analyse n’a été réalisée en France sur ce sujet. L’objectif de notre étude a été de déterminer la prévalence du burnout chez les médecins exerçant en France, les différences entre les différentes spécialités, ainsi que les déterminants de ce syndrome dans cette même population Introduction : le burnout des médecins est un syndrome psychologique fréquent qui résulte de l’exposition chronique à des facteurs de stress professionnels. Les connaissances sur ce sujet restent très hétérogènes voire contradictoires, surtout concernant ses prévalences et ses déterminants. Objectifs : à notre connaissance aucune méta-analyse n’a été réalisée en France sur ce sujet. L’objectif de notre étude a été de déterminer la prévalence du burnout chez les médecins exerçant en France, les différences entre les différentes spécialités, ainsi que les déterminants de ce syndrome dans cette même population Malformations lymphatiques cervicales de l'adulte et de l'enfant https://www.orlfrance.org/wp-content/uploads/2018/09/RCP_SFORL_Adenopathies_cervicales_allure_kystique_adulte_enfant_2018.pdf Dans cette recommandation, le terme «adénopathie» sera strictement réservé aux ganglions métastatiques d'une tumeur maligne, à l'exclusion de toute autre cause d'adénomégalie (ganglion de taille anormalement élevée) kystique ou non comme les causes infectieuses. Nous reprenons ici la stricte définition retenue en imagerie médicale. Dans cette recommandation, le terme «adénopathie» sera strictement réservé aux ganglions métastatiques d'une tumeur maligne, à l'exclusion de toute autre cause d'adénomégalie (ganglion de taille anormalement élevée) kystique ou non comme les causes infectieuses. Nous reprenons ici la stricte définition retenue en imagerie médicale. Adénopathies cervicales d'allure kystique de l'adulte et de l'enfant https://www.orlfrance.org/wp-content/uploads/2018/09/RCP_SFORL_Adenopathies_cervicales_allure_kystique_adulte_enfant_2018.pdf Dans cette recommandation, le terme «adénopathie» sera strictement réservé aux ganglions métastatiques d'une tumeur maligne, à l'exclusion de toute autre cause d'adénomégalie (ganglion de taille anormalement élevée) kystique ou non comme les causes infectieuses. Nous reprenons ici la stricte définition retenue en imagerie médicale. Dans cette recommandation, le terme «adénopathie» sera strictement réservé aux ganglions métastatiques d'une tumeur maligne, à l'exclusion de toute autre cause d'adénomégalie (ganglion de taille anormalement élevée) kystique ou non comme les causes infectieuses. Nous reprenons ici la stricte définition retenue en imagerie médicale. Analyse qualitative des informations diffusées sur les forums Internet à propos des vaccins contre le papillomavirus https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01877279 Introduction : depuis 2011, nous assistons en France à une baisse de la couverture vaccinale des adolescentes contre le papillomavirus. Dans une société où les médias sociaux prennent une place de plus en plus importante dans la diffusion des informations sur la santé, il est important de faire le point sur les informations véhiculées par les forums Internet à propos de ces vaccins. Introduction : depuis 2011, nous assistons en France à une baisse de la couverture vaccinale des adolescentes contre le papillomavirus. Dans une société où les médias sociaux prennent une place de plus en plus importante dans la diffusion des informations sur la santé, il est important de faire le point sur les informations véhiculées par les forums Internet à propos de ces vaccins. Faisabilité d'une intervention préventive de l'insomnie chez des femmes traitées en chimiothérapie pour un cancer du sein https://corpus.ulaval.ca/jspui/handle/20.500.11794/31244 Le présent mémoire doctoral avait pour objectif d’évaluer la faisabilité d’une intervention préventive de l’insomnie chez des femmes atteintes d’un cancer du sein débutant leur chimiothérapie, une population particulièrement à risque de développer des difficultés de sommeil. Cette intervention a été élaborée à partir du protocole de thérapie cognitivecomportementale de l’insomnie (TCC-I) développé par Morin (1993) et de la thérapie cognitive-comportementale de l’insomnie comorbide au cancer autoadministrée développée par Savard, Villa, Simard, Ivers et Morin (2011) Le présent mémoire doctoral avait pour objectif d’évaluer la faisabilité d’une intervention préventive de l’insomnie chez des femmes atteintes d’un cancer du sein débutant leur chimiothérapie, une population particulièrement à risque de développer des difficultés de sommeil. Cette intervention a été élaborée à partir du protocole de thérapie cognitivecomportementale de l’insomnie (TCC-I) développé par Morin (1993) et de la thérapie cognitive-comportementale de l’insomnie comorbide au cancer autoadministrée développée par Savard, Villa, Simard, Ivers et Morin (2011) Transition Maladies Rares https://transitionmaladiesrares.com/ Le processus de transition a donné lieu à de nombreux travaux, initiatives et projets de la part des professionnels et associations, suscitant un intérêt croissant depuis plusieurs années. Le site internet « TRANSITION MALADIES RARES » a pour vocation d’être un outil d’information et de partage de savoirs. Le processus de transition a donné lieu à de nombreux travaux, initiatives et projets de la part des professionnels et associations, suscitant un intérêt croissant depuis plusieurs années. Le site internet « TRANSITION MALADIES RARES » a pour vocation d’être un outil d’information et de partage de savoirs. Le handicap intellectuel chez l’adulte : concepts actuels et défis dans l’approche clinique https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-575/Le-handicap-intellectuel-chez-l-adulte-concepts-actuels-et-defis-dans-l-approche-clinique La condition de l’adulte porteur d’un diagnostic de handicap intellectuel (ADHI) va de la personne largement autonome et intégrée dans la communauté à celle nécessitant une surveillance constante, avec des difficultés de communication, des comorbidités somatiques et mentales et des comportements non adaptés. Leur prévalence est d’environ 1 % de la population adulte. Elles devraient bénéficier d’une attention particulière de la part des professionnels de la santé, y compris mentale. Cependant, l’accès aux soins et leur qualité sont souvent limités. L’espérance et la qualité de vie des ADHI sont diminuées. Des évolutions dans le domaine du handicap intellectuel concernent le diagnostic et les approches de soins individualisés et intégrés en partenariat avec les proches et le réseau. Elles permettent de mieux répondre aux spécificités de l’ADHI La condition de l’adulte porteur d’un diagnostic de handicap intellectuel (ADHI) va de la personne largement autonome et intégrée dans la communauté à celle nécessitant une surveillance constante, avec des difficultés de communication, des comorbidités somatiques et mentales et des comportements non adaptés. Leur prévalence est d’environ 1 % de la population adulte. Elles devraient bénéficier d’une attention particulière de la part des professionnels de la santé, y compris mentale. Cependant, l’accès aux soins et leur qualité sont souvent limités. L’espérance et la qualité de vie des ADHI sont diminuées. Des évolutions dans le domaine du handicap intellectuel concernent le diagnostic et les approches de soins individualisés et intégrés en partenariat avec les proches et le réseau. Elles permettent de mieux répondre aux spécificités de l’ADHI « Chez soi d’abord » : se rétablir chez soi d’un trouble psychique sévère https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-575/Chez-soi-d-abord-se-retablir-chez-soi-d-un-trouble-psychique-severe Les troubles psychiatriques peuvent avoir pour conséquence une grave précarité de logement, avec une aggravation des troubles, des hospitalisations inappropriées, des périodes sans-abri, la consommation de substances, voire le suicide. Le modèle « chez soi d’abord » (housing first) propose un accès direct au logement avec le soutien d’une équipe de psychiatrie mobile, qui court-circuite les étapes usuelles hôpital – foyer – logement individuel. L’objectif de cet article est de décrire un projet pilote « chez soi d’abord » réalisé à Lausanne. Des données démographiques, cliniques et d’utilisation des services ont été récoltées auprès des participants, 12 mois avant et après l’intégration au programme. Les troubles psychiatriques peuvent avoir pour conséquence une grave précarité de logement, avec une aggravation des troubles, des hospitalisations inappropriées, des périodes sans-abri, la consommation de substances, voire le suicide. Le modèle « chez soi d’abord » (housing first) propose un accès direct au logement avec le soutien d’une équipe de psychiatrie mobile, qui court-circuite les étapes usuelles hôpital – foyer – logement individuel. L’objectif de cet article est de décrire un projet pilote « chez soi d’abord » réalisé à Lausanne. Des données démographiques, cliniques et d’utilisation des services ont été récoltées auprès des participants, 12 mois avant et après l’intégration au programme. Recommandations pour les tests d'effort - 2018 : partie 1 et 2 https://www.sfcardio.fr/sites/default/files/Groupes/GERS/RECOMMANDATIONS/2018-08-13_recommandations-sfc-2018-epreuves-effort.pdf L’épreuve d’effort (EE) reste un examen clé en cardiologie pour le diagnostic de l’ischémie myocardique et pour l’évaluation clinique des autres cardiopathies. Le test cardiorespiratoire (EEVO2) basé sur l’analyse de la mesure des gaz expirés peut préciser la capacité fonctionnelle individuelle et estimer le pronostic des cardiopathies. Ces recommandations, résumées ci-dessous, font le point sur la méthodologie, l’interprétation et les indications de ces deux tests. L’épreuve d’effort (EE) reste un examen clé en cardiologie pour le diagnostic de l’ischémie myocardique et pour l’évaluation clinique des autres cardiopathies. Le test cardiorespiratoire (EEVO2) basé sur l’analyse de la mesure des gaz expirés peut préciser la capacité fonctionnelle individuelle et estimer le pronostic des cardiopathies. Ces recommandations, résumées ci-dessous, font le point sur la méthodologie, l’interprétation et les indications de ces deux tests. Santé Canada avise les consommateurs de ne pas utiliser les produits de santé contenant du DNP, un produit chimique potentiellement dangereux https://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2018/67792a-fra.php Les Canadiens ne devraient ni acheter ni utiliser des produits de santé qui contiennent du 2,4-dinitrophénol (communément appelé DNP) parce qu'il est toxique peut être mortel. Les produits contenant du DNP sont surtout destinés aux culturistes et sont vendus en ligne comme des « brûleurs de graisses » et des « aides à la prise de muscles » ou comme produits amaigrissants. À l'heure actuelle, aucun produit de santé contenant du DNP n'est approuvé par Santé Canada en raison de graves risques pour la sécurité... Les Canadiens ne devraient ni acheter ni utiliser des produits de santé qui contiennent du 2,4-dinitrophénol (communément appelé DNP) parce qu'il est toxique peut être mortel. Les produits contenant du DNP sont surtout destinés aux culturistes et sont vendus en ligne comme des « brûleurs de graisses » et des « aides à la prise de muscles » ou comme produits amaigrissants. À l'heure actuelle, aucun produit de santé contenant du DNP n'est approuvé par Santé Canada en raison de graves risques pour la sécurité... L’ANSM engagée dans une coordination internationale pour l’inspection des fabricants de substances actives - Point d'information https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/L-ANSM-engagee-dans-une-coordination-internationale-pour-l-inspection-des-fabricants-de-substances-actives-Point-d-information La supervision des fabricants de substances actives en pays tiers à l’espace économique européen représente un enjeu sanitaire majeur pour les autorités compétentes européennes. C’est pourquoi l’ANSM est impliquée depuis 2008 dans une collaboration internationale sur l’inspection des fabricants de substances actives. Ce réseau permet de partager des informations sur les inspections des Bonnes Pratiques de Fabrications (BPF) de ces fabricants, d’optimiser les ressources d’inspection et de signaler au plus tôt les sites non-conformes, comme le souligne le rapport du programme API[1] international pour la période 2011-2016, publié sur le site de l’EMA... La supervision des fabricants de substances actives en pays tiers à l’espace économique européen représente un enjeu sanitaire majeur pour les autorités compétentes européennes. C’est pourquoi l’ANSM est impliquée depuis 2008 dans une collaboration internationale sur l’inspection des fabricants de substances actives. Ce réseau permet de partager des informations sur les inspections des Bonnes Pratiques de Fabrications (BPF) de ces fabricants, d’optimiser les ressources d’inspection et de signaler au plus tôt les sites non-conformes, comme le souligne le rapport du programme API[1] international pour la période 2011-2016, publié sur le site de l’EMA... FIRAZYR icatibant (acétate d') Le service médical rendu par FIRAZYR est important dans l’extension d’indication de l’AMM « chez l’enfant à partir de 2 ans et l’adolescent dans le traitement symptomatique des crises aiguës d’angioedème héréditaire ». La Commission considère que FIRAZYR n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge de la crise d’angioedème chez l’adolescent et l’enfant de plus de 2 ans. Le service médical rendu par FIRAZYR est important dans l’extension d’indication de l’AMM « chez l’enfant à partir de 2 ans et l’adolescent dans le traitement symptomatique des crises aiguës d’angioedème héréditaire ». La Commission considère que FIRAZYR n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge de la crise d’angioedème chez l’adolescent et l’enfant de plus de 2 ans. Les motivations des médecins généralistes en centres de santé. Enquête par entretiens https://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=SPUB_183_0361 Les centres de santé (CDS) sont des structures de soins ambulatoires, mono- ou pluridisciplinaires, dont le personnel est salarié. Ils ont une vocation d’accessibilité sociale et financière. Depuis quelques années, de nouveaux CDS sont créés afin d’attirer des médecins généralistes. Pour que ces CDS puissent être une réponse à la désertification médicale, il faudrait connaître les motivations des médecins y travaillant, afin de déterminer s’il est possible d’amplifier ce phénomène. L’étude réalisée cherche à préciser les raisons qui orientent les médecins vers ce choix d’exercice et leurs motivations Les centres de santé (CDS) sont des structures de soins ambulatoires, mono- ou pluridisciplinaires, dont le personnel est salarié. Ils ont une vocation d’accessibilité sociale et financière. Depuis quelques années, de nouveaux CDS sont créés afin d’attirer des médecins généralistes. Pour que ces CDS puissent être une réponse à la désertification médicale, il faudrait connaître les motivations des médecins y travaillant, afin de déterminer s’il est possible d’amplifier ce phénomène. L’étude réalisée cherche à préciser les raisons qui orientent les médecins vers ce choix d’exercice et leurs motivations Facteurs associés à la prise de rendez-vous en ligne pour une consultation de médecine générale https://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=SPUB_183_0371 Les modalités de prise de rendez-vous (RDV) pour une consultation de médecine générale sont un maillon important de la chaîne d’accès aux soins. Notre objectif était de rechercher les facteurs sociodémographiques associés à la prise de RDV sur plateformes internet des patients ayant pris un RDV chez un généraliste parisien. Les modalités de prise de rendez-vous (RDV) pour une consultation de médecine générale sont un maillon important de la chaîne d’accès aux soins. Notre objectif était de rechercher les facteurs sociodémographiques associés à la prise de RDV sur plateformes internet des patients ayant pris un RDV chez un généraliste parisien. La maladie d'Alzheimer et son accompagnement http://www.rfi.fr/emission/20180921-maladie-alzheimer-accompagnement A l’occasion de la journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, qui se déroule tous les ans le 21 Septembre, nous faisons un point sur cette maladie neurodégénérative, caractérisée notamment par une perte de la mémoire et de certaines fonctions intellectuelles. Très handicapante dans la vie courante, la maladie touche principalement des personnes âgées. En France, 900 000 personnes sont touchées. Quelle prise en charge pour les malades ? Comment aider les accompagnants ? Quels sont les premiers signes qui doivent alerter ? A l’occasion de la journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, qui se déroule tous les ans le 21 Septembre, nous faisons un point sur cette maladie neurodégénérative, caractérisée notamment par une perte de la mémoire et de certaines fonctions intellectuelles. Très handicapante dans la vie courante, la maladie touche principalement des personnes âgées. En France, 900 000 personnes sont touchées. Quelle prise en charge pour les malades ? Comment aider les accompagnants ? Quels sont les premiers signes qui doivent alerter ? CONFORMABLE TAG https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2870520/fr/conformable-tag Service attendu Suffisant en raison de : - l’intérêt thérapeutique des endoprothèses aortiques thoraciques, - l’intérêt de santé publique rendu au vu du caractère de gravité des pathologies concernées et de l’existence d’un besoin thérapeutique non couvert lors de contre-indications à la chirurgie conventionnelle. Amélioration du service attendu V (absence) par rapport aux autres endoprothèses aortiques thoraciques Service attendu Suffisant en raison de : - l’intérêt thérapeutique des endoprothèses aortiques thoraciques, - l’intérêt de santé publique rendu au vu du caractère de gravité des pathologies concernées et de l’existence d’un besoin thérapeutique non couvert lors de contre-indications à la chirurgie conventionnelle. Amélioration du service attendu V (absence) par rapport aux autres endoprothèses aortiques thoraciques Vécu et ressenti de l’aidant naturel avant et pendant l’institutionnalisation d’une personne âgée dépendante ; Étude qualitative effectuée à partir de dix entretiens semi dirigés, réalisée à Évreux sur une population d’aidants de personnes âgées institutionnalisées entre mars 2016 et mars 2017 https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01878900 L’espérance de vie à la naissance en 2015 dans l’Eure était de 77.7 ans pour les hommes et de 84.4 ans pour les femmes. Ces chiffres ne cessent de croître ce qui induit une augmentation des personnes âgées dépendantes. L’aidant familial a un rôle majeur dans la qualité de vie de ces personnes. Cependant cet aidant a également une histoire de vie, parfois des pathologies. L’objectif est de faire ressortir les difficultés et le vécu des aidants afin de potentialiser leur prise en charge par le médecin généraliste L’espérance de vie à la naissance en 2015 dans l’Eure était de 77.7 ans pour les hommes et de 84.4 ans pour les femmes. Ces chiffres ne cessent de croître ce qui induit une augmentation des personnes âgées dépendantes. L’aidant familial a un rôle majeur dans la qualité de vie de ces personnes. Cependant cet aidant a également une histoire de vie, parfois des pathologies. L’objectif est de faire ressortir les difficultés et le vécu des aidants afin de potentialiser leur prise en charge par le médecin généraliste Analyse du contenu de deux Groupes d’Échanges de Pratiques d’internes en stage ambulatoire de niveau 1 https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01878551 Introduction : les groupes d’échanges de pratique font partie de l’arsenal pédagogique dans l’enseignement de la médecine générale. Des études ont démontré l’intérêt ressenti par les internes par rapport à cette méthode d’enseignement, mais aucune par rapport à leur contenu. Méthode : les séances de G.E.P. de deux groupes ont êté filmées pendant un semestre. Les cas cliniques discutés ont été retranscrits sous forme de tableaux avec le détail des différentes questions posées par les internes et un résumé de la discussion qui a eu lieu. Les différentes compétences de la médecine générale qui se rapportaient à chaque question ont été notées Introduction : les groupes d’échanges de pratique font partie de l’arsenal pédagogique dans l’enseignement de la médecine générale. Des études ont démontré l’intérêt ressenti par les internes par rapport à cette méthode d’enseignement, mais aucune par rapport à leur contenu. Méthode : les séances de G.E.P. de deux groupes ont êté filmées pendant un semestre. Les cas cliniques discutés ont été retranscrits sous forme de tableaux avec le détail des différentes questions posées par les internes et un résumé de la discussion qui a eu lieu. Les différentes compétences de la médecine générale qui se rapportaient à chaque question ont été notées État de santé de la population souhaitant s'engager dans les armées. Résultats d’un examen clinique de sélection auprès des candidats à l’engagement au sein de la 1ère Antenne d’Expertises Médicales Initiales au mois de Juin 2017 https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01877939 Introduction : l’étude de l’état de santé d’une population est liée à la construction des volontés politiques sanitaires, ces mesures permettant d’approcher les caractéristiques socio-démographiques, des habitudes de vie et de prévalence des pathologies impactant l’individu. Les environnements dans lesquels évoluent les militaires français imposent la sélection médicale des candidats à l’engagement dans les Armées. Ceux-ci bénéficient d’un examen médical complet et de la réalisation de dépistages. Si cette expertise médicale est orientée vers l’aptitude à un emploi militaire, elle recense un grand nombre de données permettant l’étude de l’état de santé de la population souhaitant s’engager dans les Armées. Introduction : l’étude de l’état de santé d’une population est liée à la construction des volontés politiques sanitaires, ces mesures permettant d’approcher les caractéristiques socio-démographiques, des habitudes de vie et de prévalence des pathologies impactant l’individu. Les environnements dans lesquels évoluent les militaires français imposent la sélection médicale des candidats à l’engagement dans les Armées. Ceux-ci bénéficient d’un examen médical complet et de la réalisation de dépistages. Si cette expertise médicale est orientée vers l’aptitude à un emploi militaire, elle recense un grand nombre de données permettant l’étude de l’état de santé de la population souhaitant s’engager dans les Armées. Prise en charge post immédiate du psychotraumatisme. Aspects psychothérapeutiques et médicamenteux - Revue de la littérature https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01878834 Si le syndrome de stress post-traumatique correspond à une souffrance ancienne, il n’a été reconnu, observé, et pris en charge que relativement récemment, notamment à la suite de ces dernières guerres, en particulier celle du Vietnam. Il a depuis fait l’objet de nombreuses études et descriptions cliniques. Une prise en charge largement développée en France est le debriefing, ou defusing, terme inspiré du déchocage du Canada francophone. Elle est issue de modèles du passé, auxquels s’est ajoutée une spécificité nationale développée notamment par le professeur Louis Crocq, médecin psychiatre général des armées. Aujourd'hui viennent s’ajouter de très nombreuses études sur d’autres approches, permettant d’intervenir au moment même de l'état de stress aigu ou ensuite Si le syndrome de stress post-traumatique correspond à une souffrance ancienne, il n’a été reconnu, observé, et pris en charge que relativement récemment, notamment à la suite de ces dernières guerres, en particulier celle du Vietnam. Il a depuis fait l’objet de nombreuses études et descriptions cliniques. Une prise en charge largement développée en France est le debriefing, ou defusing, terme inspiré du déchocage du Canada francophone. Elle est issue de modèles du passé, auxquels s’est ajoutée une spécificité nationale développée notamment par le professeur Louis Crocq, médecin psychiatre général des armées. Aujourd'hui viennent s’ajouter de très nombreuses études sur d’autres approches, permettant d’intervenir au moment même de l'état de stress aigu ou ensuite Analyse de pratiques professionnelles concernant la prescription d'IRM du genou dans une population ambulatoire présentant une gonalgie https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01878787 Les gonalgies sont des motifs fréquents de consultation en médecine générale. La HAS constate, ces dernières années, un nombre excessif d'actes d'IRM et la non pertinence des indications en particulier pour le membre inférieur. Objectif : Évaluer le caractère approprié ou non d'une IRM du genou pour une gonalgie dans une population ambulatoire. Les gonalgies sont des motifs fréquents de consultation en médecine générale. La HAS constate, ces dernières années, un nombre excessif d'actes d'IRM et la non pertinence des indications en particulier pour le membre inférieur. Objectif : Évaluer le caractère approprié ou non d'une IRM du genou pour une gonalgie dans une population ambulatoire. Évaluation de la sévérité de la dépression par le QIDS-SR-16 : enquête auprès de 28 médecins généralistes haut-normands sur l'intérêt et la faisabilité de cet outil https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01878669 La dépression est une affection fréquente, touchant près d'un français sur cinq au cours de sa vie. Sur le plan mondial, il s'agit depuis 2017 du premier facteur de morbidité et d'incapacité. Le médecin généraliste occupe une place majeure dans cette prise en charge. Il devra reconnaître les différents degrés de sévérité pour soigner au mieux. Il existe pour cela des outils validés mais leur utilisation est encore anecdotique. Le QIDS-SR16 est un auto-questionnaire validé et reproductible permettant l'évaluation de l'intensité d'un épisode dépressif. Nous avons voulu savoir si ce questionnaire était faisable en médecine générale et s'il présentait un intérêt en pratique La dépression est une affection fréquente, touchant près d'un français sur cinq au cours de sa vie. Sur le plan mondial, il s'agit depuis 2017 du premier facteur de morbidité et d'incapacité. Le médecin généraliste occupe une place majeure dans cette prise en charge. Il devra reconnaître les différents degrés de sévérité pour soigner au mieux. Il existe pour cela des outils validés mais leur utilisation est encore anecdotique. Le QIDS-SR16 est un auto-questionnaire validé et reproductible permettant l'évaluation de l'intensité d'un épisode dépressif. Nous avons voulu savoir si ce questionnaire était faisable en médecine générale et s'il présentait un intérêt en pratique 1/ État des lieux et comparaison des logiciels de santé destinés aux Maisons de Santé Pluriprofessionnelles. 2/ Évaluation de l'utilisabilité des logiciels de santé destinés aux Maisons de Santé Pluriprofessionnelles par les médecins généralistes exerçant en Haute-Normandie https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01878652 Le Système d'Information Partagé au sein des Maisons de Santé Pluriprofessionnelles est un élément primordial qui permet la coordination des soins et assure une qualité de prise en charge des patients. Les logiciels labellisés « e-santé Maison de Santé » répondent à un référentiel fonctionnel, rédigé par l'Agence des Systèmes d'Information Partagés de Santé. À l'heure actuelle, il existe une insatisfaction des professionnels de santé quant à leur système d'information, lié à un manque de données et de transparence des éditeurs, à des difficultés d'appropriation du logiciel, à des performances faibles et à certaines limites dans l'utilisabilité. Dans ce contexte, nous avons réalisé deux travaux complémentaires. Tout d'abord, nous avons construit un état des lieux et comparatif des solutions logicielles à l'aide d'un recueil réalisé directement auprès des éditeurs. Puis nous avons évalué l'utilisabilité de ces logiciels à l'aide du score System Usability Scale, par les médecins généralistes en Haute-Normandie, en ciblant trois fonctionnalités (antécédent, consultation, et prescription médicamenteuse). Le Système d'Information Partagé au sein des Maisons de Santé Pluriprofessionnelles est un élément primordial qui permet la coordination des soins et assure une qualité de prise en charge des patients. Les logiciels labellisés « e-santé Maison de Santé » répondent à un référentiel fonctionnel, rédigé par l'Agence des Systèmes d'Information Partagés de Santé. À l'heure actuelle, il existe une insatisfaction des professionnels de santé quant à leur système d'information, lié à un manque de données et de transparence des éditeurs, à des difficultés d'appropriation du logiciel, à des performances faibles et à certaines limites dans l'utilisabilité. Dans ce contexte, nous avons réalisé deux travaux complémentaires. Tout d'abord, nous avons construit un état des lieux et comparatif des solutions logicielles à l'aide d'un recueil réalisé directement auprès des éditeurs. Puis nous avons évalué l'utilisabilité de ces logiciels à l'aide du score System Usability Scale, par les médecins généralistes en Haute-Normandie, en ciblant trois fonctionnalités (antécédent, consultation, et prescription médicamenteuse). Effets cocktails : il n’y a pas que la dose qui fait le poison https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/effets-cocktails-il-ny-a-pas-que-la-dose-qui-fait-le-poison Quels sont les ingrédients pour un effet cocktail ? Comment le terme d’effet cocktail a-t-il émergé dans la recherche ? Quelles incidences sur la santé ? Quelles certitudes et incertitudes a-t-on à ce sujet ? Comment le mesure-t-on ? Les sexes sont-ils touchés différemment par l’effet cocktail ? Quels sont les ingrédients pour un effet cocktail ? Comment le terme d’effet cocktail a-t-il émergé dans la recherche ? Quelles incidences sur la santé ? Quelles certitudes et incertitudes a-t-on à ce sujet ? Comment le mesure-t-on ? Les sexes sont-ils touchés différemment par l’effet cocktail ? Effets sanitaires d’une exposition chronique à de faibles doses de rayonnements ionisants : contribution à l’estimation des risques radio-induits de cancers dans une cohorte française de travailleurs du nucléaire https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01879284 L’objectif de la thèse est de considérer différentes sources de biais dans l’analyse du risque de cancer associé à l’exposition externe aux rayonnements ionisants dans la cohorte CEA-AREVA-EDF de travailleurs du nucléaire. Cette cohorte inclut 59004 salariés de ces entreprises surveillés pour une exposition externe aux rayonnements ionisants. L’objectif de la thèse est de considérer différentes sources de biais dans l’analyse du risque de cancer associé à l’exposition externe aux rayonnements ionisants dans la cohorte CEA-AREVA-EDF de travailleurs du nucléaire. Cette cohorte inclut 59004 salariés de ces entreprises surveillés pour une exposition externe aux rayonnements ionisants. Théralène : restriction des indications et actualisation des informations relatives au profil de sécurité. Médicaments désormais soumis à prescription médicale obligatoire - Lettre aux professionnels de santé https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Theralene-restriction-des-indications-et-actualisation-des-informations-relatives-au-profil-de-securite.-Medicaments-desormais-soumis-a-prescription-medicale-obligatoire-Lettre-aux-professionnels-de-sante