CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : diabète insipide;

Synonyme CISMeF : DI;

Définition VIDAL : Type de diabète dû à un déficit en hormone antidiurétique, la vasopressine, qui maintient constante la quantité d'eau contenue dans le corps. Cette hormone est sécrétée par l'hypophyse. Ce déficit peut être dû à un traumatisme crânien, à une infection, à une tumeur ou à une maladie héréditaire exceptionnelle touchant le rein.;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Glandes endocrines, nutrition - Sémio clinique - Diabète insipide ( SIADH)
http://umvf.cerimes.fr/media/ressWikinu/p2d1/chabre_olivier_2a_p14/index.htm
2011
false
true
true
1er cycle / licence
Université Joseph Fourier de Grenoble (UJF)
France
français
cours
diabète insipide
surnutrition
glandes endocrines
nutrition
malnutrition
clinique
diabète insipide

---
N1-SUPERVISEE
Les conseils nutritionnels pendant la grossesse pour la prévention du diabète gestationnel
http://www.cochrane.org/fr/CD006674
Évaluer les effets de conseils nutritionnels sur la prévention du diabète sucré gestationnel.
2011
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
diabète insipide
régime alimentaire
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Diabète insipide: diagnostic différentiel et traitement
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2010/2010-07/2010-07-314.pdf
La dénomination «diabète insipide» (DI) se compose des termes «diabète» (polyurie) venant du grec et «insipide » du latin, pour le différencier du diabète sucré dans lequel une urine sucrée est émise. Il faut toujours rechercher d'abord un diabète sucré par une anamnèse dirigée
2010
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
polydipsie
polyurie
diabète insipide
diabète insipide
diabète insipide
diagnostic différentiel
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Comment j'explore... un syndrome polyuropolydipsique insipide
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1142&langue=FR
La découverte d'un syndrome polyuropolydipsique impose la réalisation d'une exploration biologique complète afin d'en déterminer l'étiologie. En effet, si la polyurie peut n'être qu'une anomalie mineure, comme dans le cadre de troubles psychiatriques, elle peut aussi constituer le signe d'appel de pathologies sérieuses comme le diabète sucré, le diabète insipide central (ce dernier en rapport avec une tumeur cérébrale, des métastases hypophysaires, de maladies granulomateuses à localisation cérébrale), ou être néphrogénique, témoin d'atteintes rénales chroniques. Des maladies auto-immunes peuvent aussi participer. En outre, si le mécanisme de la soif est altéré, la polyurie peut devenir inquiétante du fait du risque d'hypernatrémie sévère et de déshydratation intracellulaire. De graves complications rénales, neurologiques et hémodynamiques peuvent alors survenir. Après un bref rappel des différentes étiologies possibles, nous proposons un arbre décisionnel simple qui amènera le médecin au diagnostic.
2004
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
diabète insipide
diabète insipide
diabète insipide
diagnostic différentiel
polyurie
polyurie
polyurie
polydipsie
polydipsie
article de périodique

---
Courriel
10/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.