Libellé préféré : oreille, sai;

Synonyme SNOMED : otique; auditif; aural; organe vestibulocochléaire;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Consultations particulières et auditions publiques dans le cadre de l’étude des pétitions concernant l’instauration et l’application d’un plan d’action relatif à la maladie de Lyme : mémoire déposé à la Commission de la santé et les services sociaux
https://www.inspq.qc.ca/publications/2367
L’INSPQ salue l’opportunité qui lui est donnée de présenter à la Commission de la santé et des services sociaux un portrait des activités de surveillance et de prévention de la maladie de Lyme au Québec, et de préciser quelques éléments permettant de répondre à certaines préoccupations soulevées par les signataires des pétitions déposées et étudiées dans le cadre de cette consultation particulière.
2018
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
France
français
rapport
mémoire
Maladies
Service social
collecte de données
Audition
consultants
publications
consultation
grandes lignes
Services de santé
Applications
Consultation
oreille, sai
maladie de Lyme
services sociaux et travail social (activité)
mémoire
Mémoire
Applications
plat
maladie de lyme
audition
Maladie de Lyme
Mémoire
attention
relatif
Audition
Socialisme
Applications
ouïe

---
N2-AUTOINDEXEE
Les apports vitamino-calciques chez les personnes âgées. Audit pharmaco-clinique en gériatrie aiguë en interaction avec les médecins généralistes
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01914139/document
La vitamine D est une hormone nécessaire à l’homéostasie calcique de notre corps. Il est recommandé de supplémenter toute personne de plus de 65 ans en France, quel que soit son statut vitaminique. Notre objectif était de déterminer le taux de prescription de vitamine D par les médecins généralistes ainsi que les différents facteurs influençant cette prescription. br Patients et méthodes : br Étude prospective menée de juillet 2016 à octobre 2016 dans le service de gériatrie et de médecine interne de l’hôpital Saint julien, à PETIT QUEVILLY. Tous les patients de 65 ans et plus étaient inclus, seuls les patients en soins palliatifs ont été exclus. Les prescriptions de vitamine D ont été recherchées dans les ordonnances d’entrées ainsi qu’auprès du patient et de son médecin généraliste. Les facteurs recherchés pouvant modifier la prescription étaient un antécédent de fracture ostéoporotique, une ostéoporose avérée, des chutes à répétition, une insuffisance rénale chronique sévère et un traitement corticoïde au long cours. Les valeurs sériques de vitamine D et d’albumine ont été recueillies pour tous les patients. Une analyse statistique par les tests du Khi2, Fischer et Student a été faite pour chaque facteur. Le seuil retenu de vitamine D normal est 75nmol/l. br Résultats : br 102 patients ont été sélectionnés et 90 ont été inclus. La moyenne d’âge de la population est de 87.44 ans avec 61% de femmes. Le taux de prescriptions de vitamine D est de 22.22% dans la population générale. Les fractures ostéoporotiques, l’ostéoporose, les chutes à répétition, l’insuffisance rénale chronique et la corticothérapie au long cours n’ont pas permis de retrouver significativement un taux plus important de prescription de vitamine D. 71.11% de la population générale présente un déficit en vitamine D, seulement 11.11% des patients ont un taux de vitamine D normal. Les patients ayant une ostéoporose et un antécédent de fracture ostéoporotique ont une moyenne de vitamine D significativement différente : 60.40nmol/l vs 37.17nmol/l, p 0.001 pour l’ostéoporose et 56.52nmol/l vs 37.78nmol/l, p 0.003 pour un antécédent de fracture ostéoporotique. Ces patients sont probablement plus supplémentés quoiqu’on ne retrouve pas de différence significative dans leur taux de prescriptions. br Conclusion : br Notre étude montre un défaut de prescription des apports vitamino-calciques, notamment chez des sujets à risque et aucun facteur d’augmentation de supplémentation n’a été retrouvé quoique l’ostéoporose et les antécédents de fractures ostéoporotiques aient une vitamine D sérique augmentée. Un travail de grande ampleur dans la région Rouennaise devrait être effectué auprès des médecins généralistes afin de pouvoir dépister les sujets à risque ainsi que les leviers d'amélioration des prescriptions vitamino-calciques chez ces sujets.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Audition
Gériatrie
Audition
Médecins
oreille, sai
médecine clinique
gériatrie
personne âgée
Gériatrie
audit clinique
sujet âgé de 80 ans ou plus
audition
PERSONNE AGEE
médecins généralistes
sujet âgé

---
N2-AUTOINDEXEE
L’amélioration des pratiques de prescriptions des antibiotiques dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes lorrains est-elle effective suite à un audit et à la diffusion d’un référentiel de bon usage en antibiothérapie ?
http://www.sudoc.fr/220975280
Introduction : Les infections sont très fréquentes chez les résidents d’EHPAD, donnant lieu souvent à une prescription d’antibiotiques, parfois inutile ou inappropriée. Partant de ce constat, le Groupe Lorrain d’Audit Médical (GLAM), en partenariat avec ANTIBIOLOR, a élaboré un audit médical visant à évaluer ces pratiques et les améliorer. Objectif : Évaluer l’amélioration des pratiques de prescriptions d’antibiotiques dans les EHPAD lorrains, suite à la diffusion d’un référentiel de bon usage des antibiotiques (BUA) et d’un audit
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
antibiothérapie
sujet âgé de 80 ans ou plus
diffusion
audition
oreille, sai
personne âgée
personnes dépendantes à domicile
logement
dépendance du patient à
diffusion
Sujet âgé
prescription
antibiotique
ouïe
bon
propagation
Antibiotiques
sujet âgé de 80 ans ou plus
sujet âgé
antibactériens

---
N2-AUTOINDEXEE
Évaluation de la prescription des anticoagulants, dans le service de médecine vasculaire de l’hôpital Saint-André de Bordeaux, à travers une démarche d’audit clinique, et les indicateurs de qualité mis en place
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01601672
Introduction : l’amélioration de la qualité et la sécurité des soins passent par l’évaluation des pratiques professionnelles. Afin de mieux comprendre la démarche de qualité des soins, nous avons étudié la prescription des anticoagulants, à travers une démarche d’audit clinique sur les prescriptions dans le service de médecine vasculaire de l’Hôpital Saint-André de Bordeaux. Les objectifs de ce travail sont de dégager et d’évaluer des indicateurs de qualité simples et fiables sur la prescription des anticoagulants dans le service et de montrer une démarche de qualité, ayant pour but d’évaluer nos pratiques professionnelles ; afin de savoir si les prescriptions d’anticoagulants ont évolués, et d’identifier les actions d’amélioration des écarts observés
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
pratique professionnelle
études d'évaluation comme sujet
à travers
audit clinique
démarche
anticoagulants
services hospitaliers
audition
Médecins hospitaliers
laisse entrevoir
anticoagulant
indicateur
indication de
hôpital
clinique
Indicateurs
démarche
saints
indicateurs qualité santé
Médecine vasculaire
qualitatif
prescription d'un service
vaisseau sanguin, sai
médecine hospitalière
oreille, sai

---
N2-AUTOINDEXEE
Modalités du suivi des diabétiques de type 2 en médecine générale: audit de pratique auprès de 20 médecins généralistes de Vendée
http://archive.bu.univ-nantes.fr/pollux/show.action?id=e58693c7-0c85-4faf-8f5c-afd79ed7c829
http://www.sudoc.fr/194192830
Le diabète de type 2 est une pathologie en pleine expansion dans le monde entier. Tous les professionnels de santé, et notamment les médecins généralistes, ont dans leur patientèle des personnes diabétiques dont ils doivent assurer le suivi en se basant sur des recommandations régulièrement actualisées par les sociétés savantes. Les études ENTRED de 2001 et 2007 ont mis en avant qu'il existait un décalage entre ces recommandations et les pratiques des médecins généralistes. Notre étude a consisté à réaliser un audit auprès de 20 médecins généralistes de Vendée afin d'évaluer leur pratique en terme de suivi des patients diabétiques de type 2 et de rechercher des causes au déficit de suivi en interrogeant les médecins et les malades par des questionnaires afin de proposer des outils facilitant le respect des recommandations officielles
2016
false
false
false
Bibliothèque Universitaire de l'Université de Nantes
France
français
thèse ou mémoire
oreille, sai
médecins généralistes
diabète de type 2
diabete de type 2
médecine de famille
généralisé
Médecine générale
diabète non insulino-dépendant
ouïe
audition
médecine générale

---
N2-AUTOINDEXEE
e-Audits de pratiques en Santé : une approche réactualisée des audits de pratiques dans le domaine de la santé
http://www.sudoc.fr/203193342
Etude, mise en oeuvre et phases de test d'un outil de dématérialisation d'audits de pratiques à destinations des professionnels de santé s'inscrivant dans le cadre de la démarche qualité
2016
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Santé
oreille, sai
audition
ouïe
télémédecine
santé

---
N2-AUTOINDEXEE
Audit clinique cible portant sur le dossier obstétrical informatisé (partie partogramme, accouchement et post-partum immédiat)
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01558107
Introduction : La Haute autorité de santé demande aux établissements de santé de réaliser des analyses de pratiques professionnelles afin d’améliorer la qualité des soins. Objectifs : Le but de cette étude était d’optimiser la qualité de la tenue du partogramme. L’objectif secondaire était d’optimiser la qualité de la tenue du chapitre accouchement et post-partum immédiat du dossier obstétrical
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
informatique
parturition
période post-partum
clinique
audition
période du postpartum
audit clinique
oreille, sai
informatique clinique
accouchement
immédiat

---
N2-AUTOINDEXEE
Évaluation des pratiques concernant les limitations ou arrêt de traitements des patients hospitalisés en lits identifiés de soins palliatifs selon la législation en vigueur : résultat d'un audit ciblé réalisé chez 8 médecins hospitaliers en Lorraine
http://docnum.univ-lorraine.fr/public/BUMED_T_2016_HARMEGNIES_CECILE.pdf
La France s'est dotée le 22 avril 2005 de la loi relative aux droits des malades et à la fin de vie, dite loi Leonetti, encadrant des décisions médicales telles que les limitations ou d'arrêt de traitements (LATA) relevant d'une obstination déraisonnable. Cette loi est jugée insuffisamment connue et appliquée. Les Lits identifiés de soins palliatifs (LISP) sont, depuis 2002, une structure de soins permettant une prise en charge palliative spécialisée dans des établissements de proximité. Cette étude a pour but d'évaluer les pratiques des médecins responsables de LISP lors de décisions de LATA. Elle prend la forme d'un audit ciblé rétrospectif en auto-évaluation auprès de 8 services accueillant des LISP en Lorraine
2016
false
false
false
PETALE - Publications Et Travaux Académiques de Lorraine
France
français
thèse ou mémoire
Législation
ayant comme résultat
audition
hôpital
arrêté
soins palliatifs
marginal
soins palliatifs
ouïe
identifié
accomplissement
a comme patient
oreille, sai
Arrêt de traitement
médecins hospitaliers
hospitalisation
patients hospitalisés
abstention thérapeutique
législation comme sujet
à la limite
lits
législation
études d'évaluation comme sujet

---
N3-AUTOINDEXEE
Audit d'organisation de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM)
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/154000361-audit-d-organisation-de-l-agence-nationale-de-securite-du-medicament-et-des-produits
http://www.igas.gouv.fr/spip.php?article469
Issue de la « crise du Mediator », la loi du 29 décembre 2011 a créé l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et redéfini ses missions ainsi que sa gouvernance, afin de lui permettre de répondre aux défaillances et anomalies de fonctionnement constatées. Si la loi de 2011 a créé l'ANSM et redéfini ses missions, celle-ci ne s'est substituée à l'AFSSAPS qu'à partir du 1er mai 2012, tandis que la nouvelle organisation de l'agence a été mise en place à compter du 3 octobre 2012. Compte tenu de l'ampleur et du caractère récent de cette réorganisation d'ensemble, la ministre des affaires sociales et de la santé a confié à l'IGAS une mission d'audit de l'organisation de l'ANSM. L'objectif premier fixé par la lettre de mission consistait à « évaluer les changements mis en uvre par l'ANSM dans le cadre de la réforme de la sécurité du médicament ». Il était demandé à la mission de s'attacher plus spécifiquement à l'évaluation : de l'organisation de l'expertise ; de la réorganisation de la pharmacovigilance et de la matériovigilance ; de la mise en uvre des nouvelles missions (contribution à la recherche indépendante, conduite d'études de pharmaco-épidémiologie, contribution aux travaux du « pharmacovigilance risk assessment committee» - PRAC, contrôle de la publicité ) ; des travaux en cours sur le schéma directeur des systèmes d'information.
2015
false
false
false
La Documentation Française
France
français
rapport
médicament
organisateurs embryonnaires
audition
santé
Sécurité nationale
mesures de sécurité
organisation
préparations pharmaceutiques
oreille, sai
ouïe

---
N3-AUTOINDEXEE
Décision n 2015.0171/DC du 8 juillet 2015 du collège de la Haute Autorité de santé relative au rapport d’audit interne sur les évaluations des produits de santé Cymbalta et Seroplex par la commission de la transparence
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2561434/fr/decision-n2015-0171/dc-du-8-juillet-2015-du-college-de-la-haute-autorite-de-sante-relative-au-rapport-d-audit-interne-sur-les-evaluations-des-produits-de-sante-cymbalta-et-seroplex-par-la-commission-de-la-transparence
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2561425/fr/la-has-met-en-ligne-le-rapport-d-audit-interne-sur-l-evaluation-de-seroplex-et-cymbalta
2015
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information sur le médicament
études d'évaluation comme sujet
interne
Rapport d'évaluation
SEROPLEX
relatif
attitude envers la santé
Santé
ouïe
oreille, sai
audition
CYMBALTA
clair
rapport albumine/globuline
santé

---
N3-AUTOINDEXEE
Défaillances organiques et processus dégénératifs
Les principales causes et conséquences des déficits auditifs
http://umvf.cerimes.fr/media/ressIfsi/LimousinP3/media/MEDIA130215085605486
Anatomie; Physiologie; Otoscopie; Audiométrie; Audiogramme; Surdités de transmission; Surdités de perception; Otospongiose; Séquelles d'otites; Aplasie d'oreille; Bouchon de cérumen; Surdités traumatiques; Surdité d'origine infectieuse; Surdité brusque; Labyrinthites; Surdité par trouble professionnel; Tumeurs de l'angle ponto-cérébelleux; Surdité d'origine génétique; Presbyacousie; Traumatismes sonores; Surdités toxiques; Surdités de l'enfant; Prise en charge
2015
false
false
false
true
1er cycle / licence
Université de Limoges, Faculté de Médecine
France
français
cours
617.8 - Audiologie, otologie
Organismes
audition
perte d'audition
défaillance
principal
oreille, sai
dégénérescence
Organismes
partie d'un organe
organismes

---
N3-AUTOINDEXEE
INSTRUCTION N DGOS/PF2/2014/338 du 8 décembre 2014 relative à l’audit national en endoscopie concernant les endoscopes souples non autoclavables avec canaux.
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2014/12/cir_39055.pdf
2014
false
false
false
Legifrance
France
français
texte juridique
oreille, sai
autoclaviste
endoscope
endoscopie
audition
souple
relatif
hepar sulfuris
autoclave
ABBE CHAUPITRE 19
ouïe
célécoxib
endoscopie
endoscopes
Catégorie soins de santé
instruction

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude quantitative sur le handicap auditif à partir de l’enquête « Handicap-Santé »
http://drees.social-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/documents-de-travail/serie-etudes-et-recherche/article/etude-quantitative-sur-le-handicap-auditif-a-partir-de-l-enquete-handicap-sante
2014
false
true
false
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
français
rapport
quantitatif
handicap
personnes malentendantes
oreille, sai
quantité
enquêteur
enquêtes de santé

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections associées aux soins : auditions sur les indicateurs de résultats à visée de diffusion publique
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=430
Afin d’améliorer l’information du public sur la performance des établissements de santé dans la lutte contre les infections nosocomiales, le HCSP avait sélectionné début 2012 dans un rapport précédent cinq indicateurs, ciblés sur les résultats, susceptibles de faire partie d’un tableau de bord annuel des établissements de santé en complément des indicateurs existants. Ces indicateurs, considérés comme les plus appropriés par les experts, étaient les suivants : Chirurgie prothétique de hanche ou de genou pour les patients considérés comme à risque faible (NNIS-0) Bactériémies liées aux cathéters veineux centraux (CVC) en réanimation Bactériémies liées aux CVC chez les nouveau-nés Bactériémies à Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) Proportion de soignants vaccinés contre la grippe Le travail des experts a été complété par l’audition de différents acteurs et potentiels utilisateurs de ces indicateurs. Le présent rapport, qui fait suite à une saisine de la Direction générale de l’offre de soins du 26 août 2013, établit une synthèse de ces auditions. Aucun des indicateurs n’a été considéré comme ne pouvant pas faire l’objet d’une diffusion publique, cependant des divergences sont apparues entre les différents indicateurs étudiés.
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
information scientifique et technique
Infection
diffusion
diffusion
oreille, sai
évaluation de résultat (soins)
publications
ayant comme résultat
propagation
publications
ouïe
audition
indicateurs de résultat
Soins
infecté
indicateur
Diffusion
laisse entrevoir
indication de
maladie infectieuse
infection croisée
infection
soins

---
Courriel
06/12/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.