Libellé préféré : examen physique;

Acronyme CISMeF : PE; Px;

Synonyme SNOMED : examen clinique;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Guide de pratique clinique fondé sur des données probantes pour l’examen périodique de la vue chez les enfants de 0 à 5 ans au Canada
https://www.cos-sco.ca/wp-content/uploads/2020/02/54-6_EyeExamGuidelines_FR.pdf
Contexte : étant donné que les maladies oculaires avant l’âge de 5 ans sont courantes, une certaine forme de dépistage des troubles de la vision devrait être effectuée chez les enfants avant qu’ils ne fréquentent l’école primaire. Cependant, l’absence de recommandations nationales cohérentes crée de la confusion chez les patients, les professionnels des soins oculo-visuels et les gouvernements. Méthodes : L’objectif de ce document est de fournir des recommandations quant aux types d’examens oculaires à pratiquer chez les enfants en bonne santé de 0 à 5 ans ainsi que sur le moment et la périodicité de tels examens. Une recension des écrits a produit 403 articles. Un comité d’experts multidisciplinaire (composé de deux optométristes, d’un ophtalmologiste effectuant des examens complets de la vue, d’un ophtalmologiste pratiquant en pédiatrie, d’un médecin de famille et d’un pédiatre) a établi de façon indépendante les articles jugés essentiels à la question clinique. Les articles se prêtant à un classement [n 16] ont ensuite été soumis à une évaluation critique indépendante par un groupe externe, lequel a fourni un profil « GRADE » des articles à utiliser et leur a attribué une cote. Recommandations : En plus du dépistage de routine effectué par les professionnels de premi ère ligne, un examen complet de la vue mené par un professionnel possédant l’expertise nécessaire à la détection des facteurs de risque de l’amblyopie (comme un ophtalmologiste ou un optométriste) est requis durant la petite enfance. Les conclusions confirment l’importance de la détection précoce de l’amblyopie avant 36 mois et au plus tard 48 mois par le dépistage assorti d’au moins un examen complet de la vue avant l’âge de 5 ans. Conclusions : Le dépistage de la vue effectué chez les bébés et les enfants par les fournisseurs de soins de première ligne au cours des consultations de routine et des vaccinations périodiques est un élément essentiel de la détection des maladies oculaires. Toutefois, le potentiel de détection précoce est limité et un examen oculo-visuel complet est également recommandé avant que l’enfant n’entre à l’école. Si l’amblyopie, le strabisme ou une autre pathologie oculaire est détecté ou soupçonné, et que le problème dépasse le champ de compétences du professionnel qui examine le patient, celui-ci peut être dirigé vers le spécialiste approprié, ce qui permet d’amorcer le traitement en temps opportun.
2020
SCO - Société Canadienne d'Ophtalmologie
Canada
recommandation pour la pratique clinique
précis
Enfant
ensemble de données
Enfant
examen physique
dû à
Enfant
Périodique
Enfant
Vision
Pratique
Abcès cérébral
médecine factuelle
enfant
Canada
examen physique
enfant
précis
ensemble de données

---
N3-AUTOINDEXEE
Impact de la pratique échographique en médecine générale sur l'examen clinique du patient
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02363367
Introduction : l’examen clinique dont nous devons la paternité à Hippocrate n’a cessé d’évoluer au cours des siècles. Il s’est considérablement enrichi à partir du XVIIIe siècle grâce à l’approche anatomo-pathologique qui établit un lien entre un symptôme allégué par le patient, l’examen clinique, et la lésion dans un organe. La découverte du stéthoscope au XIXe siècle par le Français Laennec a été une étape essentielle et a permis d’enrichir la sémiologie pneumologique et cardiologique. Depuis, de nombreux outils ont complété la trousse du médecin. Nous nous sommes intéressés à l’échographie qui équipe de plus en plus les cabinets de médecine générale. Intégrée au sein de l’examen clinique, elle constitue un outil diagnostique qui permet de visualiser directement les signes directs ou indirects d’une maladie. On parle alors d’échoscopie. Nous avons évalué comment la pratique de l’échoscopie modifie l’examen clinique conventionnel du patient et ses conséquences sur l’incertitude diagnostique. Matériel et méthodes : nous avons conduit d’avril à mai 2019 une étude qualitative par entretiens individuels semi-dirigés auprès de 15 médecins généralistes pratiquant l’échographie. Nous avons préalablement établi une liste de situations cliniques dénommées situations clinico-échographiques où l’échoscopie pouvait présenter un intérêt diagnostique. Les entretiens ont permis de comparer pour ces situations l’examen clinique tel qu’il était réalisé avant l’utilisation de l’appareil d’échographie, et tel que les médecins le pratiquent aujourd’hui à l’aide de l’échographe. Résultats : Les examens cliniques conventionnels sont parfois hétérogènes entre les médecins. Ces derniers rapportent de très nombreuses situations clinico-échographiques. L’échoscopie lorsqu’elle est réalisée est un temps ultime de l’examen clinique. Celui-ci est alors modifié et l’incertitude diagnostique diminuée. Pour l’examen de la thyroïde, une majorité ne fait pas confiance à leur examen et utilise directement l’outil échographique. Pour l’examen pulmonaire, la plupart ajoutent un temps clinique après l’auscultation afin d’objectiver une hypothèse clinique de type épanchement pleural ou pneumopathie, cette dernière indication étant particulièrement intéressante chez l’enfant. En ce qui concerne les douleurs abdominales, les cliniciens cherchent à corroborer les examens clinique et échoscopique. Par exemple, pour les suspicions d’atteinte vésiculaire ou d’appendicite, l’examen clinique reste inchangé la plupart du temps. L’échoscopie cherche à visualiser les signes directs et indirects d’une lésion. L’examen clinique peut être raccourci voire supprimé dans le cadre d’une suspicion de TVP, d’ascite, de globe urinaire, de lésion musculaire ou de kyste poplité. Discussion : l’échoscopie répond à une question binaire au cours de l’examen et du raisonnement cliniques. Elle permet d’éliminer ou d’affirmer une hypothèse diagnostique en visualisant directement l’organe ou la lésion. Lorsque les signes cliniques sont peu sensibles ou peu spécifiques, l’échoscopie peut se substituer partiellement, voire totalement pour certaines indications précises, à l’examen clinique. Dans les situations où le clinicien a pu progresser dans la démarche diagnostique grâce à une sémiologie spécifique ou sensible, l’échoscopie est une ultime étape de l’examen clinique. Elle permet alors d’établir un degré d’urgence de prise en charge et éventuellement de lever l’incertitude diagnostique en visualisant la lésion.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
échographie
Pratique
échographie
examen physique
médecins généralistes
examen physique
Médecins
a comme patient
médecine clinique
Médecine générale
patients
médecine générale

---
N3-AUTOINDEXEE
Les infections urinaires chez le sujet âgé – Réalisation des examens para-cliniques
https://www.cpias-nouvelle-aquitaine.fr/wp-content/uploads/2019/06/urps-plaquette-realisation-vdef-mai-2019-1.pdf
2019
CPIAS - Centre d’appui pour la Prévention des Infections Associées aux Soins de Nouvelle Aquitaine
France
information scientifique et technique
infections urinaires
infections urinaires
maladie infectieuse des voies urinaires
examen physique
examen physique
Sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
Infection urinaire
âge
sujet âgé

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude sur l’apport de l’interrogatoire et de l’examen physique soigneux, dans le diagnostic final d’une pathologie en consultation de médecine interne : INPHYDIA
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02117820
L’examen clinique constitue une partie essentielle de la consultation médicale. Cependant, avec l’avancée des examens paracliniques, il est souvent négligé et son enseignement au sein des facultés est parfois perçu comme délaissé au profit des cours magistraux. Or, tous ces examens complémentaires ont un coût et ne sont pas anodins. Dans cette étude, nous avons voulu étudier l’apport de chaque étape d’une consultation médicale (interrogatoire, examens physique et paracliniques) dans l’élucidation de diagnostics en médecine interne. Les consultations de 105 patients admis pour la première fois pour avis diagnostique dans le département de médecine interne du centre hospitalier universitaire de Grenoble-Alpes, entre mai et octobre 2018, ont été étudiées. Le recueil prospectif des hypothèses diagnostiques des praticiens a été réalisé à chaque étape de la consultation, et le diagnostic final a été posé après réception des résultats des examens paracliniques par l’investigateur. Le prix des bilans a été recueilli rétrospectivement. On retrouve que 69,5% des diagnostics sont suspectés dès l’interrogatoire, et ce, quelle que soit la qualification du praticien (interne, assistant, praticien hospitalier ou praticien hospitalo-universitaire) ou le type de pathologie (infectieuse, connectivite, granulomatose, psychosomatique, dégénérative,…). Le prix total médian des bilans complémentaires prescrit aux patients est estimé à 600 . Ainsi, l’examen clinique, notamment l’interrogatoire, n’a pas perdu de son importance dans la démarche diagnostique et il existe un besoin urgent de réorganiser la pédagogie médicale afin de remettre l’examen clinique au premier plan des études de médecine.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
collecte de données
diagnostic pathologique
examen physique
Pathologie
médecine interne
examen physique
consultants
Pathologie
Pathologie
Pathologie
Examens physiques et diagnostics
Médecins
maladie
Pathologie
Pathologie
Physique
PATHOLOGIE
Pathologie
médecin (médecine interne)
Pathologie
pathologiste (médecine)

---
N2-AUTOINDEXEE
L'examen physique au coeur du rôle autonome infirmier auprès des ainés: Un garant de la qualité et de la sécurité des soins: revue de la littérature
http://doc.rero.ch/record/323725?ln=fr
D’ici à 2045, près de 27% de la population suisse pourrait être âgée de plus de 65 ans. Les aînés représentent un groupe hétérogène et vulnérable nécessitant des soins particuliers dans l’ensemble des milieux cliniques. Cette étude a deux objectifs principaux : démontrer que les infirmières de niveau Bachelor peuvent intégrer l’examen physique à leur pratique autonome auprès de cette population et analyser comment cette pratique permet de garantir la qualité et la sécurité des soins. Cette revue de la littérature au devis mixte est basée sur l’analyse de six études primaires. Dans le but d’obtenir des données probantes, les bases de données CINAHL, Pubmed, Cochrane et OVID (Johanna Briggs Institute) ont été explorées. Après la production de tableaux de recension, chaque étude a été décrite puis considérée du point de vue des résultats, de la validité méthodologique et de la pertinence clinique. Parmi les nombreux gestes d’examen physique enseignés lors de la formation Bachelor, environ un tiers serait employé quotidiennement, formant un noyau de compétences fondamentales. Des éléments facilitateurs et des barrières à son utilisation sont mis en avant. Les études analysées démontrent que cette pratique améliore la qualité des soins. Il serait nécessaire de réévaluer la formation Bachelor afin de former des infirmières ex-pertes de ces compétences fondamentales afin que ces dernières soient mises en pratique au quotidien. Davantage de recherches auprès des aînés sont nécessaires pour proposer des interventions spécifiques à cette population
2018
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
coeur
littérature de revue comme sujet
Physique
examen physique
Littérature
Sécurité
autonomie personnelle
vie autonome
examen physique
sécurité
Coeur
rôle de l'infirmier
Coeur

---
N3-AUTOINDEXEE
Quels sont les facteurs motivant ou limitant l'examen clinique des seins par les médecins généralistes bas-normands ?
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02114183
Introduction : en France, le dépistage organisé du cancer du sein propose aux patientes de bénéficier d’une mammographie biennale de 50 à 74 ans. D’autre part, la Haute Autorité de Santé (HAS) recommande un examen clinique des seins (ECS) pour les femmes dès l’âge de 25 ans. L’objectif de notre travail était de déterminer les facteurs limitant ou motivant cet examen chez les médecins généralistes bas-normands. Matériel et méthode : nous avons réalisé une enquête qualitative par envoi de questionnaires à des médecins généralistes bas-normands tirés au hasard, entre le 20 juin et le 29 juillet 2018 et diffusion via le forum des médecins généralistes. Résultats : 93 médecins ont répondu au questionnaire, 40 % de femmes et 60 % d’hommes. Le principal frein à la palpation mammaire est le suivi gynécologique assuré par un spécialiste (36 % des médecins), la réticence de la patiente (14 %) ou le sentiment d’inutilité versus mammographie (14 %). La motivation principale est le sentiment de prise en charge globale (64 % des praticiens), la réassurance de la patiente (11 %) ou le temps privilégié pour aborder des sujets intimes (7 %). L’inquiétude de la patiente et le renouvellement de contraception sont les deux motifs de consultations pour lesquels les médecins pratiquent le plus fréquemment un ECS (respectivement 87 % et 60 % des médecins). Conclusion : l’ECS est largement réalisé et pour de nombreux motifs de consultations par les médecins généralistes bas-normands. Une formation différente leur permettrait d’augmenter le sentiment de compétence. Les recommandations de la HAS doivent être revues en 2018 ; l’ECS va-t-il rester recommandé dans le dépistage des cancers du sein ?
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Inutilité médicale
facteur
région mammaire
Motivation
médecins généralistes
examen physique
médecine clinique
motivation diminuée
Médecins
motivation
examen du sein
Motivation
motivation
examen physique

---
N3-AUTOINDEXEE
Validation de l'Examen Clinique à Objectifs Structurés comme outils d'évaluation de la performance des DES d'anesthésie-Réanimation en consultation pré-anesthésique
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01464782
La consultation pré-anesthésique (CPA), est un élément réglementaire et primordial de la prise en charge péri-opératoire, améliorant la qualité et la sécurité des soins. Cependant, l'apprentissage de la CPA, bien qu'étant un enjeu majeur de formation lors du DES d'Anesthésie-Réanimation (DESAR), n'est pas formalisé tant dans ses objectifs que dans les outils pédagogiques à utiliser. Après évaluation des caractéristiques réelles de laformation des DESAR dans ce domaine, l'objectif principal de ce travail a été d'évaluer l'intérêt de l'Examen Clinique à Objectif Structuré (ECOS), dans l'évaluation de la performance de la CPA par les DESAR
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
examen physique
examen physique
Consultation
réanimation
absence de sensation
Anesthésistes
proximal
anesthésique
anesthésiques
anesthésie
consultants
outil
Prairie
consultation
dossiers médicaux électroniques
objectifs

---
N3-AUTOINDEXEE
Intérêt de la CRP en complément de l’examen clinique dans la détection des bactériémies des patients suspects de sepsis admis aux urgences
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01985134/document
Le dépistage précoce du sepsis, pathologie lourde de morbimortalité, représente un défi pour les cliniciens dans les services d’urgences. À ce titre, le dosage de la CRP, biomarqueur de l’inflammation se généralise de plus en plus en pratique quotidienne. Objectif : Déterminer si le dosage de la CRP est utile pour le diagnostic des bactériémies aux urgences, par rapport à l’examen clinique. Méthode : Une étude rétrospective a été conduite dans le service des urgences du CHU de Nice durant l’année 2016. Tous les patients ayant bénéficié d’un dosage de CRP et d’hémocultures ont été inclus. Le recueil de données concernait les constantes vitales d’accueil (fréquence cardiaque, fréquence respiratoire, pression artérielle moyenne, oxygénorequérance, score de Glasgow, température), la présence ou non d’un point d’appel clinique infectieux, les données biologiques (plaquettes, globules blancs, créatinine, bilirubine). Un modèle clinique (incluant les constantes vitales et les données de l’examen physique) a été construit par le calcul de probabilité et l’adjonction ou non de la CRP à ce modèle a permis de connaître l’apport de la CRP à la clinique pour dépister des patients bactériémiques par comparaison des surfaces sous les courbes ROC. Résultat : Après exclusion des données manquantes, 3376 patients ont été inclus dans l’analyse, dont 3216 hémocultures négatives pour 160 hémocultures positives. Chaque constante vitale était significativement liée à la survenue d’hémocultures positives (p 0.001) sauf l’oxygénorequérance. Le risque d’occurrence de bactériémie était deux fois supérieur pour toutes les constantes vitales, sauf pour la fréquence cardiaque, qui était de trois. La différence entre les deux courbes ROC (clinique /clinique et CRP) était significative en faveur du modèle incluant la clinique et la CRP (p 0,001). Les aires sous la courbe du modèle clinique et du modèle clinique CRP étaient respectivement de 0,72 IC 95% [0,70-0,74], et 0,76 IC 95 % [0,75-0,78]. Conclusion : L’apport de la CRP est significatif en complément de l’examen clinique dans la détection des bactériémies, sans pour autant atteindre des performances suffisantes pour confirmer ou infirmer une septicémie. Il y aurait un intérêt à la réalisation d’une étude prospective pour développer un modèle clinique pour lequel l’adjonction de la CRP serait utile, ceci afin d’éviter d’en généraliser son dosage.
2017
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
a comme patient
examen physique
bactériémie
patients
enquêteur
Bactériémie
examen physique
bactériémie
urgences
Complément

---
N3-AUTOINDEXEE
DéProPAss, Dépistage de Proximité des Pathologies Associées aux maladies chroniques en zones déficitaires en acteur de santé : étude descriptive des résultats des examens cliniques et des réponses aux questionnaires
http://www.biu-montpellier.fr/florabium/jsp/nomem.jsp?NOMEM=2016MONT1156
Introduction : En France les maladies chroniques touchent près de 20% de la population et sont l’une des principales causes de décès et de handicap. L’étude DéProPass-phase 1 cherche à évaluer la faisabilité d’un Dépistage de Proximité des Pathologies Associées aux maladies chroniques (Diabète, BPCO, Athérosclérose) dans des zones déficitaires en acteurs de santé du Gard. L’objectif principal est de décrire les résultats des examens cliniques et les réponses aux questionnaires des patients ayant participé à l’étude DéProPass-phase 1
2017
false
false
false
Bibliothèque Interuniversitaire de Montpellier
France
français
thèse ou mémoire
pathologique
Étude clinique
maladie chronique
Malade chronique
maladie chronique
études de résultat
examen physique
collecte de données
Questionnaires
Dépistage
ayant comme résultat
comorbidité
examen physique
acteur
santé

---
N3-AUTOINDEXEE
État de santé de la population souhaitant s'engager dans les armées. Résultats d’un examen clinique de sélection auprès des candidats à l’engagement au sein de la 1ère Antenne d’Expertises Médicales Initiales au mois de Juin 2017
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01877939
Introduction : l’étude de l’état de santé d’une population est liée à la construction des volontés politiques sanitaires, ces mesures permettant d’approcher les caractéristiques socio-démographiques, des habitudes de vie et de prévalence des pathologies impactant l’individu. Les environnements dans lesquels évoluent les militaires français imposent la sélection médicale des candidats à l’engagement dans les Armées. Ceux-ci bénéficient d’un examen médical complet et de la réalisation de dépistages. Si cette expertise médicale est orientée vers l’aptitude à un emploi militaire, elle recense un grand nombre de données permettant l’étude de l’état de santé de la population souhaitant s’engager dans les Armées.
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
Antennes
examen physique
initial
Fracture de fatigue
région mammaire
médical
Santé de la population
expertise
examen physique
Sélection
état de santé
Population
ayant comme résultat
population

---
N3-AUTOINDEXEE
Examen clinique de la hanche douloureuse non traumatique chez l'adulte en médecine générale
http://thesesante.ups-tlse.fr/2036/
Les pathologies de la hanche sont en augmentation dans les pays industrialisés. Presque 15% de la population souffre d'une douleur de hanche, et selon le Collège des Enseignants en Rhumatologie, la prévalence de la coxarthrose après 55 ans, serait de 5%. Devant la fréquence de ces pathologies, le médecin de premier recours se doit de maitriser son examen clinique afin de proposer une prise en charge optimale. Une revue systématique de la littérature a été réalisée afin d'évaluer les performances diagnostiques de l'examen clinique d'une hanche douloureuse et proposer une série de 10 tests cliniques réalisables en médecine générale
2017
false
false
false
Thèses d'exercice de Santé - Université Paul Sabatier
France
français
thèse ou mémoire
adulte
examen de la hanche
syndrome de Propping-Zerres
Adulte
traumatisme
examen physique
Adulte
Traumatisme
généralisé
médecine clinique
adulte
médecine générale
douleur
Médecins
examen physique
blessure
traumatismes de la hanche
anodontie
région mammaire
dysplasie ectodermique
obstruction du canal lacrymal
ongles malformés
troubles de la pigmentation
anomalies morphologiques congénitales des membres

---
N3-AUTOINDEXEE
Examen clinique d'une main et d'un poignet douloureux en médecine générale
http://www.sudoc.fr/193903148
Les pathologies de la main et du poignet représentent 70% des traumatismes rencontrés aux urgences dont 15 à 30% concernant la main et 8% des consultations en médecine du sport. De plus une étude réalisée par la CNAM a montré que 71% des dossiers de traumatologie étaient liés à des pathologies concernant la main et le poignet. L'examen de ces articulations doit être maitrisé par tout praticien de soins primaires malgré la complexité de ces deux structures pour proposer au patient la meilleure prise en charge possible de sa pathologie. Nous avons donc effectué, pour ce travail de thèse, une revue de la littérature afin d'évaluer les performances diagnostiques de l'examen clinique d'une main et d'un poignet douloureux
2015
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
douleur
généralisé
poignet
examen physique
Main
médecine clinique
examen physique
médecine générale
main

---
N3-AUTOINDEXEE
Auto-examen ou examen clinique réguliers pour la détection précoce du cancer du sein
http://www.cochrane.org/fr/CD003373/auto-examen-ou-examen-clinique-reguliers-pour-la-detection-precoce-du-cancer-du-sein
Contexte : L'auto-examen des seins et l'examen clinique des seins sont préconisés depuis des années comme méthodes de dépistage pour diagnostiquer le cancer du sein à un stade précoce afin de réduire la morbidité et la mortalité. Les potentiels avantages et les inconvénients restent incertains. Objectifs : Déterminer si le dépistage du cancer du sein par un examen clinique ou un auto-examen régulier des seins réduit la morbidité et la mortalité par cancer du sein.
2003
false
true
false
Cochrane
France
français
résumé ou synthèse en français
auto-examen
examen physique
cancer
Dépistage précoce du cancer
précoce
Cancer du sein
régulier
enquêteur
tumeur maligne, sai
tumeurs du sein
cancer

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
12/07/2020


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.