Libellé préféré : césarienne;

Acronyme CISMeF : CS;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Évaluation de l'influence potentielle des nouvelles définitions de la durée normale du travail et des dystocies sur le taux de césariennes : projection des recommandations pour la pratique clinique du CNSF de 2017 sur le taux de césariennes du Pôle Femmes-Parents-Enfants de l’AP-HM
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01957635/document
Introduction : la durée du travail est étudiée depuis longtemps en tant qu’élément pronostic important de l’accouchement. Les recommandations du Collège National des Sages-Femmes de France (CNSF) de 2017 donnent une nouvelle définition du travail normal et de ses dystocies. La redéfinition du « travail normal » et de la « stagnation du travail » pourrait avoir un impact sur les indications de césarienne. Objectifs : l’objectif de ce travail est de vérifier l’hypothèse selon laquelle les nouvelles recommandations permettraient une diminution du taux de césariennes par projection sur les césariennes de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille (AP-HM) réalisées au cours de l’année 2015. Matériels et méthode : l’étude menée, rétrospective, descriptive et comparative permettant de générer des hypothèses concernant l’impact potentiel des nouvelles Recommandations de Pratique Clinique (RPC) sur le taux de césariennes, a été réalisée sur les maternités publiques de Marseille. La population étudiée a été l’ensemble des femmes ayant présenté un accouchement par césarienne de ces deux maternités sur l’année 2015. La première étape a été de classer l’ensemble des césariennes selon la classification de Robson. Puis, la deuxième étape a été d’évaluer l’impact des nouvelles RPC sur les groupes 1 et 3 issus de cette classification. Résultats : sur l’ensemble des césariennes de l’AP-HM en 2015, 39 césariennes auraient pu être différées voire évitées si les nouvelles recommandations avaient été appliquées, soit 25,7% des césariennes des groupes 1 et 3. Si ces césariennes n’avaient pas eu lieu, la contribution des groupes 1 et 3 au total des césariennes serait passé de 12,8% à 9,8% et aurait permis de diminuer significativement (p 0,02) le taux de césarienne pour ces groupes. Conclusion : la projection de l’application des nouvelles recommandations sur les césariennes de l’AP-HM en 2015 met en évidence une diminution potentielle du taux de césariennes, permettant de réduire de plus d’un quart le taux de césariennes des groupes sur lesquels ces nouvelles RPC sont applicables.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
travail normal
enfant
enfant
Travail
Femmes
Pratique
dystocie
travail
Enfant
Guide de bonnes pratiques cliniques
Dystocie
projection
projection
césarienne
dystocie
parents
parent
Femelle
césarienne
Enfant
Enfant
Enfant
Fracture de fatigue
durée
femmes
guide de bonnes pratiques
Femelle

---
N2-AUTOINDEXEE
La césarienne de convenance : motivations, représentations et facteurs décisionnels
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01957556/document
Contexte : la fréquence des césariennes a largement augmenté au cours de ces vingt dernières années. Sur les 800 000 naissances par an en France, une sur cinq est réalisée par césarienne. Aujourd’hui ce taux est de 20,4%, il s’est stabilisé depuis 2010. Cette inflation de césarienne est survenue malgré les recommandations de l’OMS de 1985, qui préconisent de ne pas dépasser un seuil de 15%. Cette augmentation est principalement due à une augmentation de l’âge des femmes enceintes entrainant plus de complications au cours de la grossesse (HTA, DG, PE, prématurité, RCIU...), plus de recours aux techniques de PMA et plus de grossesses multiples. Tout ceci associer aux changements sociétaux (liberté de décision, autodétermination, autonomie des patients) augmentant les demandes maternelles de césarienne sans indication médicale. Objectifs : identifier les représentations et motivations des femmes enceintes qui choisissent une césarienne sans indication médicale. Identifier les facteurs décisionnels qui motivent les femmes enceintes à demander une césarienne de convenance Méthode : étude qualitative multicentrique avec des entretiens semi directifs réalisés en suites de couches, après réalisation de la césarienne, jusqu’à saturation des données. Résultats : la tocophobie et le besoin de préserver le bébé sont les deux motivations principales. L’information est principalement recueillie sur internet et basée sur le vécu des accouchements des autres, le professionnel de santé n’intervient que très peu dans la prise de décision. Conclusion : Il faut renforcer la relation soignant-soigné en termes de confiance, afin de favoriser le recueil d’information auprès des professionnels de santé.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
césarienne
facteur
motivation
césarienne
motivation
motivation diminuée
Motivation
Motivation

---
N2-AUTOINDEXEE
Interventions non cliniques visant à réduire les césariennes inutiles
https://www.cochrane.org/fr/CD005528/interventions-non-cliniques-visant-reduire-les-cesariennes-inutiles
Quel est le but de cette revue ? L'objectif de cette étude Cochrane était de déterminer si les interventions non cliniques, qui visent à réduire les césariennes inutiles, comme l'éducation des travailleurs de la santé et des mères, sont sûres et efficaces. Cette revue a été publiée pour la première fois en 2011. Cette mise à jour de l'examen servira de base à une nouvelle directive de l'OMS, dont la portée a été établie par le Groupe d'élaboration des directives de l'OMS pour cette directive.
2018
false
false
false
Cochrane
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
césarienne
césarienne

---
N2-AUTOINDEXEE
Césarienne en urgence versus césarienne programmée : morbidité opératoire et post-opératoire précoce comparée
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02006710/document
Introduction : la césarienne est l’intervention chirurgicale la plus fréquemment effectuée dans le monde. L’avènement des antibiotiques, de la transfusion, les progrès en anesthésie et l’amélioration des techniques chirurgicales ont permis une franche diminution des complications per et post-opératoires. Objectifs : comparer les taux de complications materno-fœtales des césariennes programmées (CP) ou en urgence (CU), et identifier les facteurs de risque de complications maternelles dans chaque groupe. Evaluer la morbidité des césariennes en urgence en fonction du degré d’urgence. Méthodes : étude rétrospective multicentrique portant sur 804 patientes consécutives ayant bénéficié d’une césarienne entre janvier 2016 et août 2016. Nous avons comparé les taux de complications chirurgicales per-opératoires, hémorragiques, infectieuses, locales et néonatales des CP et CU. Une même analyse a été effectuée au sein du groupe CU comparant les césariennes effectuées en code rouge (CR) et hors code rouge (CHR). Dans un second temps, une analyse multivariée a été effectuée dans le but de déterminer les facteurs de risque de complications associés à chaque type de césarienne. Résultats : nous avons inclus 224/804 CP (27,9 %) et 580/804 CU (72,1 %). Parmi les CU, il a été effectué 497 CHR (85,7 %) et 83 CR (14,3 %). Le taux de complications globales était de 26,8 % dans le groupe des CP contre 38,3 % dans le groupe des CU (p 0,002). Il y avait significativement plus de complications hémorragiques (p 0,02) et infectieuses (p 0,05) dans le groupe des CU. Au sein du groupe CU, le taux de complications globales était de 50,6 % parmi les CR et de 36,3 % parmi les CHR (p 0,013). Si les CR présentaient plus de complications chirurgicales per-opératoires que les CHR (p 0,05), il n’existait pas de différence significative entre ces deux groupes pour les complications hémorragiques et infectieuses. Sur l’ensemble de la population, la morbidité néonatale était d’autant plus importante que le degré d’urgence augmentait. Parmi les CP, seule l’anesthésie générale OR 14,32 [1,389-147,3] (p 0,025) a été identifiée comme facteur de risque (FdR) de complications hémorragiques. La présence d’adhérences per- opératoires OR 4,7 [1,07-20,03] (p 0,039) et la réalisation d’une version au cours de la césarienne OR 11 [2,31-52,73] (p 003) ont été identifiés comme FdR de complications infectieuses. Enfin l’existence d’un utérus cicatriciel OR 2,276 [1,194-4,273] (p 0,04) était significativement associé à la présence de complications per-opératoires. Parmi les CU, il existait une association significative entre anesthésie générale, placenta prævia et risque de complications hémorragiques OR 2,079 [1,161-3,723] (p 0,014) et OR 3,239 [1,341-7,826] (p 0,009). Le risque infectieux était majoré en cas de complication hémorragique OR 1,810 [1,014-3,232] (p 0,045). La césarienne à dilatation complète était identifiée comme FdR de complications per-opératoires OR 3,928 [1,223-12,61] (p 0,022). Conclusion : notre étude confirme que si la césarienne n’est pas une intervention à haut risque, elle garde une morbidité importante, notamment lorsqu’elle est réalisée en urgence. Il n’existe actuellement aucun argument suffisant pour penser que la césarienne systématique permettrait une amélioration des résultats des principaux indicateurs périnataux.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
urgences
césarienne
Programmes
morbidité
césarienne
programmes

---
N2-AUTOINDEXEE
Une complication tardive méconnue de la césarienne : le nodule endométriosique pariétal : à partir d'une série de cas à la Polyclinique de Navarre de Pau et au CHU de Bordeaux, proposition d'une démarche diagnostique et thérapeutique appropriée pour sensibiliser les médecins généralistes
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01627025
Objectifs : décrire les signes d'appel de l'endométriome pariétal post‐césarienne, la démarche diagnostique, thérapeutique et évaluer le délai d'errance diagnostique.
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
Thérapeutique
césarienne
démarche
démarche
endométriose
endométriose
proposita
en série
césarienne
hôpitaux universitaires
généralisé
complication
os pariétal
hypersensibilité
nodule
médecins généralistes
thérapeutique

---
N2-AUTOINDEXEE
La réhabilitation précoce après césarienne : instauration d'un protocole de réhabilitation précoce après césarienne : évaluation et ajustement du protocole : à propos de 234 patientes
http://www.sudoc.fr/201841363
La réhabilitation précoce est une approche multidisciplinaire de la période postopératoire visant au rétablissement rapide des capacités physiques et psychiques antérieures d'un patient opéré. La césarienne est une chirurgie fréquente qui concerne environ 20 % des parturientes. La dynamique récente est à la mise en place de protocoles de réhabilitation précoce après césarienne. L'évaluation de cette démarche est nécessaire
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
a comme patient
césarienne
adaptation sociale
ajustement
proposant
état post-
patients
césarienne
précoce
études d'évaluation comme sujet

---
N3-AUTOINDEXEE
Évolution des taux de césariennes à terme en France entre 2011 et 2014 et évaluation de l’impact du programme d’amélioration des pratiques
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2673968/fr/evolution-des-taux-de-cesariennes-a-terme-en-france-entre-2011-et-2014-et-evaluation-de-l-impact-du-programme-d-amelioration-des-pratiques
Il conclue l'expérimentation qui s’est déroulée dans 162 maternités volontaires entre janvier 2013 et mi-novembre 2014 et présente l’analyse des évolutions des pratiques. Cette analyse a été réalisée en considérant l’ensemble des accouchements (grossesses uniques et multiples, nullipares et primipares, à bas et hauts risques…) en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer, de 2011 à 2014, à partir de données enregistrées dans la base du PMSI-MCO. Les taux étudiés pour cette évaluation sont : les taux de césariennes à terme, les taux de césariennes à terme et programmées, les taux de césariennes à terme et non programmée, la part de césariennes entre 39 et 41 SA et programmées.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
rapport
a une évolution
césarienne
France
évaluation de programme
français
en évolution
césarienne

---
N2-AUTOINDEXEE
Évaluation et pertinence des césariennes programmées à terme à l’APHM
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01417247
Introduction : Près d’une femme sur cinq accouche par césarienne et dans moins de la moitié des cas, la césarienne est programmée, cela varie de 2 % à 20 % en fonction des maternités. En 2012, la Haute Autorité de Santé (HAS) a publié ses dernières recommandations de bonne pratique concernant les indications de césarienne programmée à terme. Suite à cette publication, il a été décidé d’évaluer le niveau de conformité des pratiques puis la pertinence des indications de césariennes programmées à terme à l’Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille (APHM)
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
pertinence
évaluation de programme
césarienne
césarienne

---
N3-AUTOINDEXEE
Césariennes planifiées : quelles conséquences pour la santé de la mère et de l’enfant ?
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/c%C3%A9sariennes-planifi%C3%A9es-quelles-cons%C3%A9quences-pour-la-sant%C3%A9-de-la-m%C3%A8re-et-de-l%E2%80%99enfa
Les naissances par césarienne sont en augmentation partout dans le monde depuis une trentaine d’années. En Belgique, leur taux oscille actuellement autour de 21% des naissances, avec toutefois des variations importantes entre hôpitaux (de 12% à 33%). Lorsqu’elle est pratiquée en raison d’un problème médical chez la mère ou l’enfant, la césarienne permet sans aucun doute d’éviter des conséquences parfois très graves. Mais lorsque l’intervention est réalisée pour des raisons non-médicales (ce qui est de plus en plus souvent le cas), les bénéfices contrebalancent-ils encore les risques ? Le Centre fédéral d’Expertise des soins de santé (KCE) fait le point sur les conséquences de la césarienne pour la mère et l’enfant, à court et à long terme.
2016
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
France
français
rapport
césarienne
enfant
planification régionale de la santé
planification en santé
planifié
Santé de l'enfant
mère
césarienne
Santé maternelle
planification en santé

---
N2-AUTOINDEXEE
« Pertinence » de l’application standardisée d’un protocole de réhabilitation précoce post-césarienne : analyse et amélioration des pratiques professionnelles
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01244715
En 2014, 3 maternités réunionnaises ont adopté un protocole de réhabilitation précoce post-césarienne (RPPC). Ce concept repose sur l'utilisation de la carbétocine (Pabal ) comme utérotonique, associé à une analgésie multimodale, une prévention des effets secondaires, l’ablation des cathéters dès la sortie de la salle de réveil, un lever et une reprise précoce des apports oraux. L'objectif était de déterminer la « pertinence » (association de la sécurité, de l’efficacité, et du coût) de ce protocole en comparaison au protocole classique (avec Syntocinon ).
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
pertinence
césarienne
précoce
professionnel
normes de référence
césarienne
pratique professionnelle

---
N2-AUTOINDEXEE
L'histoire de la césarienne : les raisons d'un succès
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01218593
Introduction : Au cours des dernières années, la césarienne a vu se développer le nombre de ses indications du fait d’une réalisation technique plus simplifiée et de la diminution des complications per et postopératoires immédiates. Objectif : Décrire et analyser l’évolution des indications et de la prise en charge des césariennes à l’Hôpital Nord de 1996 à 2013.
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
pensée
accomplissement
histoire
césarienne
césarienne

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
15/07/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.